Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Telephone mobile, lequel choisir ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • DrGrincheux
    a répondu
    Envoyé par Rad-One Voir le message
    Console toi, en pensant à ceux qui ont été résilié du jour au lendemain sans raison, et qui ont perdu leur numéro.
    Ça me console mais ça ne me rassure pas cette histoire...

    Laisser un commentaire:


  • Twisty
    a répondu
    bon,je vais attendre encore un tantinet avant de me lancer.:grn:

    Laisser un commentaire:


  • Rad-One
    a répondu
    Envoyé par El-Maestro Voir le message
    Faut payer les factures aussi:grn:

    Blague a part, c'est encore un petit bug de Free, un de plus.

    http://www.freemobileactu.com/2012/0...z-free-mobile/
    On sait, c'est pas la faute de free. Il devrait en faire un slogan dans leur belle pub. :grn:

    Laisser un commentaire:


  • El-Maestro
    a répondu
    Envoyé par Rad-One Voir le message
    Console toi, en pensant à ceux qui ont été résilié du jour au lendemain sans raison, et qui ont perdu leur numéro.
    Faut payer les factures aussi:grn:

    Blague a part, c'est encore un petit bug de Free, un de plus.

    http://www.freemobileactu.com/2012/0...z-free-mobile/

    Laisser un commentaire:


  • Rad-One
    a répondu
    Envoyé par DrGrincheux Voir le message
    Toujours la même merde, j'ai pas vu de différence, j'étais toujours injoignable ce soir.
    Console toi, en pensant à ceux qui ont été résilié du jour au lendemain sans raison, et qui ont perdu leur numéro.

    Laisser un commentaire:

  • WebAnimOL (Nemo)
    Modénosaurus

  • WebAnimOL (Nemo)
    a répondu
    Ça sert à faire des vacances à tes proches :grn::D:p
    Sinon, j'ai inscrit ma mère sur mobile.free.fr vendredi dernier , portabilité prévu vendredi prochain . Ça fait une semaine ! Ça change du début de l'année.

    Laisser un commentaire:


  • DrGrincheux
    a répondu
    Toujours la même merde, j'ai pas vu de différence, j'étais toujours injoignable ce soir.

    Laisser un commentaire:


  • Sgt. Pepper
    a répondu
    Je poste ici juste pour partager ma grande satisfaction du Lumia 800, et par là même de Windows Phone 7.5 auquel on se fait très rapidement. Voila, c'est tout.

    Laisser un commentaire:

  • WebAnimOL (Nemo)
    Modénosaurus

  • WebAnimOL (Nemo)
    a répondu
    J'ai très rarement des soucis, ça marche tout le temps ou presque. Le "wifi_secure" marche super bien. C cool

    Laisser un commentaire:


  • Faf la raz
    a répondu
    Envoyé par Bastos7509 Voir le message
    Résolus oui et non

    Je suis toujours sur messagerie une fois sur deux. Pareil pour beaucoup de gens autour de moi

    Hier soir, impossible d'envoyer des sms à qui que ce soit pendant plusieurs heures.

    Ca merde un peu moins mais c'est quand même pas terrible
    Même topo!

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    ma copine est chez free mobile moi chez sosh, j'ai essayé d'appeller à 18h15 je suis tombé sur la messagerie.
    (elle avait peut etre plus de batterie :crazy:)

    Laisser un commentaire:

  • Invité
    Invité

  • Bastos7509
    Invité a répondu
    Résolus oui et non

    Je suis toujours sur messagerie une fois sur deux. Pareil pour beaucoup de gens autour de moi

    Hier soir, impossible d'envoyer des sms à qui que ce soit pendant plusieurs heures.

    Ca merde un peu moins mais c'est quand même pas terrible

    Laisser un commentaire:


  • Twisty
    a répondu
    apparemment,les problemes de communications non aboutis entre 18 heure et 20 heure semble résolus.les utilisateurs peuvent ils nous en causer un brin ?

    Laisser un commentaire:


  • The Link
    a répondu
    Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
    qu'est ce qu'il faut pas lire des fois ... :rolleye:
    je ne connais rien aux transactions bancaire, et pourtant j'ai developpé un logiciel de gestion des fraudes à la cb. On en est à la version 1.3, c'est que le client doit pas si etre mecontent de mes meconnaissances :rolleye:
    Je ne connais rien au tri postal, et pour j'ai bossé sur une application de supervision de machine de tri postal.
    encore une bien belle enquete, tout à fait objective.

    faudrait que ce "journaliste" se fasse embaucher en SSII histoire de relativiser tout ca
    et j'aurais bien aimé savoir ce que ca aurait donné pour orange, bouygues, virgin & co.:rolleye:
    Et puis ne pas savoir ce qu'est la 3G quand on bosse dans le call center d'un opérateur mobile, c'est pas grave aussi.

    T'as raison: qu'est ce qu'il faut pas lire des fois...:rolleye:

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par Le Gui Voir le message
    Dans le journal ce matin, je lisais un truc sur les pratiques de Lyca Mobile, qui sont gratinées aussi...
    En ce moment, ils essaient de virer des employés qui se sont mis en grève (déjà, bravo!), pour faire valoir l'application de leur convention collective (double bravo!)...

    En gros, les mecs, ils sont payés moins que ce qu'il devraient être, ils cotisent pour une mutuelle à laquelle ils n'ont pas accès, leurs heures supps et frais de dep sont pas payés... ils dénoncent cela, et leur boite essaye de les mettre dehors...Bravo!:fier:
    on sait bien comment ca va finir, prud'homme ou tribunal, ou gestion à l'amiable.
    les salariés d'autant plus qu'ils sont plusieurs vont forcement avoir gain de cause

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    A ces présentations se joint un développeur de Free spécialement venu de bureaux situés en province, issu de l’équipe qui doit mettre en place les outils logiciels de relation avec les clients et construire la base documentaire interne sur la téléphonie mobile.

    Lorsqu’on le questionne sur l’état d’avancement de ces outils, il nous répond avec la bonhomie de son accent du Sud : « Je ne connais rien au mobile ! » Rires dans la salle.
    qu'est ce qu'il faut pas lire des fois ... :rolleye:
    je ne connais rien aux transactions bancaire, et pourtant j'ai developpé un logiciel de gestion des fraudes à la cb. On en est à la version 1.3, c'est que le client doit pas si etre mecontent de mes meconnaissances :rolleye:
    Je ne connais rien au tri postal, et pour j'ai bossé sur une application de supervision de machine de tri postal.
    encore une bien belle enquete, tout à fait objective.

    faudrait que ce "journaliste" se fasse embaucher en SSII histoire de relativiser tout ca
    et j'aurais bien aimé savoir ce que ca aurait donné pour orange, bouygues, virgin & co.:rolleye:

    Laisser un commentaire:


  • Le Gui
    a répondu
    Dans le journal ce matin, je lisais un truc sur les pratiques de Lyca Mobile, qui sont gratinées aussi...
    En ce moment, ils essaient de virer des employés qui se sont mis en grève (déjà, bravo!), pour faire valoir l'application de leur convention collective (double bravo!)...

    En gros, les mecs, ils sont payés moins que ce qu'il devraient être, ils cotisent pour une mutuelle à laquelle ils n'ont pas accès, leurs heures supps et frais de dep sont pas payés... ils dénoncent cela, et leur boite essaye de les mettre dehors...Bravo!:fier:

    Laisser un commentaire:


  • The Link
    a répondu
    Envoyé par Leodagan Voir le message
    Free quoi ! :D
    Ca fait bien longtemps que Free n'a plus à faire la démonstration de son amateurisme. D'ailleurs c'est marrant parce que j'ai lu hier un article d'un journaliste qui s'est fait embaucher par Free et qui raconte ce qu'il a vécu. Savoureux ! :lov:
    Tissu de mensonges orchestré par les trois voleurs, c'est de la calomnie !

    :grn:

    Laisser un commentaire:


  • J_69
    a répondu
    Envoyé par ramon.bajaranda Voir le message
    ça a pris moins d'une heure pour moi.
    ok merci pour l'info.;)

    Laisser un commentaire:


  • ramon.bajaranda
    a répondu
    Envoyé par J_69 Voir le message
    Enfin bref,tout est la et j'aimerais savoir combien de temps d'attente entre la validation de la carte puce sur le site de free et son activation,merci.
    ça a pris moins d'une heure pour moi.

    Laisser un commentaire:


  • Leodagan
    a répondu
    Envoyé par J_69 Voir le message
    Après plus de 2 mois d'attente carte puce reçue aujourd'hui.:crazy:
    Après une petite enquete dans leur services ces cons m’envoyaient des lettres sans code postal.....:mdr:
    Free quoi ! :D
    Ca fait bien longtemps que Free n'a plus à faire la démonstration de son amateurisme. D'ailleurs c'est marrant parce que j'ai lu hier un article d'un journaliste qui s'est fait embaucher par Free et qui raconte ce qu'il a vécu. Savoureux ! :lov:

    « C’est quoi la 3G ? » Le lancement de Free mobile raconté de l’intérieur


    Début décembre 2011, le buzz savamment orchestré par Free sur son offre mobile, qui sera lancée le 10 janvier 2012, commence à prendre. Un contact dans la société m’informe que les recrutements pour Free mobile sont en cours. Je postule à une offre parue sur le site de l’entreprise. Avec succès. Un jeune recruteur me déclare :

    « Vous avez eu 16/20 au test sur le mobile, c’est rare, on a du mal à trouver des profils techniques avec un bon niveau d’anglais et de français. »

    On me signifie mon embauche en CDI au service « après-vente de niveau 2 » (SAV2), c’est-à-dire dans l’équipe qui s’occupe des problèmes techniques complexes et qui ne prend pas d’appels des clients directement, avec une période d’essai de quatre mois.

    L’objectif est de vivre de l’intérieur l’avancement d’un projet annoncé comme le futur bouleversement de la téléphonie mobile française, et sur lequel rien ne filtre.

    De jeunes recrues forment les formateurs

    Des jeunes en tenue décontractée convergent vers un vaste bâtiment au cœur du quartier de La Madeleine, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Les employés de Free tranchent avec les costumes-cravates et les tailleurs chics du quartier d’affaires.

    Nous sommes les premiers à être recrutés spécifiquement pour l’offre mobile. Une équipe de dix personnes aux parcours hétéroclites, ayant le point commun d’avoir un profil « geek ».

    Selon le contrat, les dix premiers jours doivent être dédiés à notre formation. On nous expose les rudiments de la relation client les premiers jours, mais rapidement, les rôles s’inversent. Le formateur interne nous avoue « le manque de préparation du projet » et nous signifie l’avantage que cela est censé représenter pour nous :

    « Vous participez au lancement, vous pouvez innover, proposer, être écouté. »


    Ce sont donc nos connaissances qui sont mises à contribution pour générer notamment trois documents PowerPoint de 76 (voir ci-contre), 88 et 101 pages qui sont centralisés et récupérés par le formateur.

    Se succèdent ensuite des représentants des sociétés Research In Motion (BlackBerry), Samsung, ZTE et Apple venus nous présenter leurs produits.

    « Je ne connais rien au mobile ! »

    A ces présentations se joint un développeur de Free spécialement venu de bureaux situés en province, issu de l’équipe qui doit mettre en place les outils logiciels de relation avec les clients et construire la base documentaire interne sur la téléphonie mobile.

    Lorsqu’on le questionne sur l’état d’avancement de ces outils, il nous répond avec la bonhomie de son accent du Sud : « Je ne connais rien au mobile ! » Rires dans la salle.

    Nous sommes mi-décembre. A trois semaines du lancement de l’offre, rien de ce qui pourrait ressembler à une base documentaire interne sur la téléphonie mobile n’est prêt, les outils logiciels de relation avec les clients sont inexistants, et un des développeurs affecté au mobile avoue sa méconnaissance totale de la technologie mobile.

    Lorsque les dix jours de formation sont passés, à partir de la mi-décembre, commence une longue période d’attente qui durera jusqu’à la fin du mois de janvier, pendant laquelle nous sommes livrés à nous-mêmes.

    Nous sommes baladés de salle en salle, avec pour seul encadrement le futur responsable d’équipe, recruté au même moment que nous – un gaillard brut de décoffrage s’exprimant par onomatopées « ouais », « non », « y’a pô moyen » – et qui commence ce qu’il appelle « le management » : une surveillance serrée des moindre faits et gestes de chacun, avec des séances de « recadrage ». Untel n’a pas la bonne attitude, tel autre ne se tient pas assez droit sur sa chaise, etc.

    Cette période d’infantilisation, prémisse des méthodes qui seront appliquées dans le futur centre dédié au mobile à Colombes, en banlieue, dure quatre très longues semaines.

    « On ne communique pas sur ce bug »

    Après la sortie de l’offre, le 10 janvier, nous ne sommes toujours pas au téléphone, mais en écoute d’observation auprès des conseillers du SAV1 qui sont déjà en appel. Avant leur transfert, ils travaillaient sur l’ADSL, ce qui donne une indication sur leurs connaissances de la téléphonie mobile.

    Rapidement apparaissent les couacs d’un projet mal préparé. Un des conseillers que je suis renvoie systématiquement de nouvelles cartes SIM de certains clients, qui ne les ont pas reçues :

    « C’est parce qu’il a une adresse avec un 1, il faut renvoyer la carte, mais on ne communique pas sur ce bug. »

    L’EXPLICATION DES RETARDS
    Ces deux problèmes expliquent en partie les retards rencontrés par certains abonnés pour recevoir leur carte sim : il leur avait fallu parfois attendre plus d’un mois, contre quelques jours annoncés. M.U.
    Il s’est avéré que tous les chiffres 1 des adresses postales d’une grande partie des premiers clients n’ont pas été imprimés, du fait d’un dysfonctionnement logiciel : ces cartes sont parties dans la nature.

    « Vous ne l’avez pas reçue madame… ? Ah là là, vous savez, la Poste… »

    Autre bug : le logiciel de souscription en ligne récupère l’adresse postale des clients ayant une Freebox de manière incomplète. Il faut procéder à une modification de l’adresse lorsque ces clients, n’ayant pas reçu leur carte SIM après une semaine, appellent.

    Or l’outil de gestion de la clientèle étant toujours en développement, la prise en compte d’un simple changement d’adresse postale prend jusqu’à trois semaines !

    Nombre des clients, qui sont également des abonnés Freebox, sont bons pour attendre leur carte SIM plus d’un mois au lieu des quatre jours ouvrés promis.


    Des cartes SIM Free incompatibles

    Apparaît dans le forum interne un e-mail d’un responsable listant une dizaine de modèles de téléphones Nokia qui posent problème : non seulement ils se sont avérés incompatibles avec les puces Free, mais cette puce peut également les endommager.

    Il est expressément demandé de ne pas communiquer cela aux clients.

    Les premiers abonnés servent manifestement à identifier les dysfonctionnements qui n’ont pas été anticipés.

    C’est le cas de la panne survenue sur le réseau le 2 mars.

    Une note interne demande aux conseillers de noter scrupuleusement les détails communiqués par les clients qui constataient l’incident :

    « Afin de pouvoir analyser et localiser ces éventuels incidents réseaux, il est indispensable de pouvoir récupérer le lieu du dysfonctionnement. »

    Tout en précisant :
    « Invitez les abonnés à patienter en leur indiquant que le problème a été identifié. »


    Fin janvier. Malgré le pain sur la planche et le flot de clients mécontents, notre équipe de service technique ne prend toujours pas d’appels.

    Plus étonnant, nous avons le temps d’autres types de préoccupations. La perspective du déménagement à Colombes, par exemple, n’enchante guère notre responsable d’équipe. Nous faisons du lobbying auprès des dirigeants...

    Des conseillers livrés à eux-mêmes

    Lorsque nous arrivons à Colombes, nous ne sommes plus que la moitié de l’équipe de départ. L’autre étant restée à Paris avec le responsable d’équipe. C’est pourtant à Colombes que les besoins sont immenses.

    Le vaste bâtiment d’une zone d’activité assez ancienne, au bord d’une autoroute et entourée d’HLM grisâtres, est encore en chantier. La centaine de conseillers fraîchement recrutés ne sont pas formés du tout. Les outils téléphoniques plantent tous les quarts d’heure. C’est la panique.

    Vu l’état de la situation, nous sommes tous les cinq « SAV2 » affectés au « support volant » : debout sur les plateaux, nous devons répondre aux questions des conseillers qui sont livrés à eux-mêmes au téléphone.

    « Comment on fait le changement d’adresse ? »

    « La cliente n’arrive pas à faire fonctionner son téléphone avec sa puce, je lui dis quoi ? »

    « Un client me demande comment activer la 3G sur son mobile, c’est quoi, la 3G ? »

    Des journées à flux tendu

    Les premiers jours à Colombes sont à flux tendu. Nous dépassons largement nos heures de travail et ne pouvons prendre de pause. A chaque pas, nous sommes assaillis par une grappe de conseillers qui nous bombardent de questions.

    Vu l’urgence, nous proposons de faire un rapide briefing des conseillers sur les fondamentaux et les questions récurrentes. Un responsable nous remet sèchement en place.

    « Il n’en est pas question, vous êtes conseillers, pas formateurs. »

    Devant certaines urgences, nous listons, dans un e-mail, les points les plus critiques, comme plusieurs indications fausses données aux clients, car la base documentaire interne est truffée d’erreurs (voir ci-contre).

    La menace de la fin de la période d’essai

    Contre toute logique d’efficacité et malgré de réelles compétences, une partie de notre équipe de départ est congédiée pour des raisons ésotériques : trois retards successifs de deux minutes, attitude jugée inadéquate… Sans autre considération sur les investissements réalisés. D’autres jettent l’éponge.

    Se voir signifier la fin de la période d’essai, la fameuse « FPE » qui sonne ici comme un couperet, et qui est prononcée avec une certaine jubilation par certains « RE », peut arriver à tout moment. Le tout avec la finesse et l’élégance d’un mammouth en ballerines.

    MALAISE SOCIAL CHEZ FREE MOBILE
    Ce témoignage concorde avec d’autres, rapportés par RTL et Europe 1 : licenciements en public, pratiques managériales « brutales »...
    Où que l’on soit, quoi que l’on fasse, un responsable d’équipe peut surgir à tout instant en vous regardant et lâcher « FPE ! » devant tout le monde. Il faut alors lui remettre sur le champ son casque, ses badges, et il vous escorte jusqu’à la sortie sous les regards bas et gênés des autres employés.

    J’ai été viré ainsi. Comme d’autres. Free mobile recrute en CDI, mais il semble difficile de dépasser les quatre mois de la période d’essai, quelles que soient les compétences. Et pour ceux qui restent, bonjour l’ambiance.

    Laisser un commentaire:


  • J_69
    a répondu
    Après plus de 2 mois d'attente carte puce reçue aujourd'hui.:crazy:
    Après une petite enquete dans leur services ces cons m’envoyaient des lettres sans code postal.....:mdr:
    Enfin bref,tout est la et j'aimerais savoir combien de temps d'attente entre la validation de la carte puce sur le site de free et son activation,merci.

    Laisser un commentaire:


  • Faf la raz
    a répondu
    Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
    vous avez un avis sur sosh?
    je me suis fait demarcher par orange, j'avais un abo à 48e (pigeon inside) 2h+2h, et là j'ai pour 14 boules, 2h sms, mms illimité, c'est surtout sans engagement
    je lui ai demandé à peu pres tout qui me passait par la tete et je n'ai pas trouvé d'embrouille, j'ai juste oublié un truc, c'est que le desabonnement d'un forfait pouvait couter quelque chose.
    vous avez des avis infos?
    Sans engagement donc pas de frais de résiliation.

    Laisser un commentaire:


  • rudy69140
    a répondu
    Bon, pour mon pb de partg de connexion, je suis un plomb... En fait, mon abonnement ne s'était pas encore rechargé.
    Bon du coup, ça n'explique pas pourquoi pendant 2 jours j'ai pu réutilisé le ptg de connexion...

    Bref ça remarche, et je confirme, Bouygues sont juste de gros enc*lés, tout comme Orange, et sans doute comme SFR dans les 2 prochaines années...:grn:

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    vous avez un avis sur sosh?
    je me suis fait demarcher par orange, j'avais un abo à 48e (pigeon inside) 2h+2h, et là j'ai pour 14 boules, 2h sms, mms illimité, c'est surtout sans engagement
    je lui ai demandé à peu pres tout qui me passait par la tete et je n'ai pas trouvé d'embrouille, j'ai juste oublié un truc, c'est que le desabonnement d'un forfait pouvait couter quelque chose.
    vous avez des avis infos?

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X