Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lille Olympique SC

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Si le but, etait d'avoir Lille dans les 5 premiers du championnat au 21 novembre, oui
    Mais justement, il me semblait que Lille visait sur le long terme

    Enfin quand on voit l'intersaison de Lille, c'est ce qu'on peut se dire
    C'est pour ca que tout chambouler apres juste 13 journées... je ne comprends pas
    Si Lille avait ete completement largué, je comprendais qu'on puisse reagir un peu en panique
    Mais en 2 matchs Lille peut se retrouver en 1ere partie de classement !

    Je ne comprends pas ce que font les dirigeants Lillois.
    Si ils voulaient des resultats immediats, effectivement, ils s'y sont tres tres mal prit. Ils ont meme fait n'importe quoi
    Si ils jouaient sur du long terme... tu vires pas celui sensé construire ton equipe, mener ton projet, au bout de 13 journées.
    L'argument du long terme, c'est un peu facile. Tu restes pas en couple avec une meuf casse-couilles car tu vises le long-terme et car ça peut changer.
    Lille a investi 65M€ en ne vendant pour quasiment rien. Avec ça, ils ont acheté, sur ordre de Bielsa, Sliti, Xeka, Ié, Tiago Mendes, Malcuit, Pepe, Araujo et Thiago Maia. Avec 15M€ de moins on prend Marcelo, Marçal, Mendy, Tete, Ndombélé, Diop, Traoré et Mariano. Déjà, si l'on prend le simple mercato, l'ami Bielsa, j'ai pas l'impression qu'il ait choisi le meilleur compromis talent/expérience possible.

    Concernant l'intersaison, on peut aussi le voir différemment : Bielsa a les pleins pouvoirs, il fait l'effectif qu'il souhaite. Ca ne marche clairement pas : Lille change d'entraineur. Si Génésio avait viré 10 joueurs en plus pour les remplacer par 10 autres et qu'on était 19èmes à cette période, je pense qu'on dirait plus "Virez ce guignol ne sachant pas gérer son propre effectif" plutôt que "on vise le long-terme".

    Enfin, s'ils voulaient des résultats immédiats, devaient-ils refuser à Bielsa certains transferts demandés ? Il veut un groupe malléable, virer tous les joueurs âgés, si derrière ça prend pas c'est un brin de sa faute. A Lyon, on fait l'erreur, d'après certains, de garder des joueurs comme Ferri ou Cornet mais c'est aussi dans une stabilité de vestiaire que tu te donnes les moyens d'avoir une forme de continuité. Si avec 65M€ tu fais l'effectif que tu veux et que t'es avant-dernier de L1 en te faisant bouffer tactiquement par l'ogre d'Amiens...

    Whiteshark : Faut croire qu'on pense pareil
    Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

    Commentaire


    • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
      Whiteshark : Faut croire qu'on pense pareil
      :fier:
      Je viens d'éditer.
      En fait j'suis un ancien de Mars 2006

      Commentaire


      • Si y'a encore un club pro après ça pour le prendre comme entraîneur... Ce mec je le lui confierais même pas des moins de treize. Il est complètement jobard, inadapté social. Franchement le seul endroit ou je le vois c'est au milieu de la pampa à aller pêcher avec Licha. Et encore il arriverait encore à péter un câble à gueuler qu'il prend pas les bons vers de terre.
        Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

        Commentaire


        • Moi qui pensais que Genesio allait nous achever Bielsa:sick:

          Commentaire


          • Envoyé par schibetta Voir le message
            Moi qui pensais que Genesio allait nous achever Bielsa:sick:

            Lille a eu peur avant😁
            Envoyé par johnsky
            Sinon c'est fou la cabale anti-PSG de l'Equipe, j'ai jamais vu ça.

            Commentaire


            • Si la faute grave n est pas prouvé c est 10 m que le lost doit donner à Bielsa:mdr:
              Envoyé par johnsky
              Sinon c'est fou la cabale anti-PSG de l'Equipe, j'ai jamais vu ça.

              Commentaire


              • Envoyé par schibetta Voir le message
                Moi qui pensais que Genesio allait nous achever Bielsa:sick:

                C'est ça aussi de frapper à la porte avant de faucher !

                Commentaire


                • ben quelle gabegie dans mon club de cœur...:(
                  je ne comprends plus rien,il y a 6 ans,on était champion de FRANCE,le grand stade se construisait,notre président nous promettait un grand stade pour une grande équipe...euh...il y a embrouille là...
                  bref,je ne sais pas ce que sera notre avenir mais il y a clairement péril en la demeure...
                  CHTISUISSE..
                  allez le losc,ton histoire restera la mienne a jamais!

                  Commentaire


                  • Envoyé par chtisuisse Voir le message
                    ben quelle gabegie dans mon club de cœur...:(
                    je ne comprends plus rien,il y a 6 ans,on était champion de FRANCE,le grand stade se construisait,notre président nous promettait un grand stade pour une grande équipe...euh...il y a embrouille là...
                    bref,je ne sais pas ce que sera notre avenir mais il y a clairement péril en la demeure...
                    Oy le valaisan, j'aime pas Bielsa mais je suis pas sûr que ce soit la bonne décision à prendre. Le LOX va pas couler pour autant m'est avis.

                    Commentaire


                    • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
                      L'argument du long terme, c'est un peu facile. Tu restes pas en couple avec une meuf casse-couilles car tu vises le long-terme et car ça peut changer.
                      Lille a investi 65M€ en ne vendant pour quasiment rien. Avec ça, ils ont acheté, sur ordre de Bielsa, Sliti, Xeka, Ié, Tiago Mendes, Malcuit, Pepe, Araujo et Thiago Maia. Avec 15M€ de moins on prend Marcelo, Marçal, Mendy, Tete, Ndombélé, Diop, Traoré et Mariano. Déjà, si l'on prend le simple mercato, l'ami Bielsa, j'ai pas l'impression qu'il ait choisi le meilleur compromis talent/expérience possible.

                      Concernant l'intersaison, on peut aussi le voir différemment : Bielsa a les pleins pouvoirs, il fait l'effectif qu'il souhaite. Ca ne marche clairement pas : Lille change d'entraineur. Si Génésio avait viré 10 joueurs en plus pour les remplacer par 10 autres et qu'on était 19èmes à cette période, je pense qu'on dirait plus "Virez ce guignol ne sachant pas gérer son propre effectif" plutôt que "on vise le long-terme".

                      Enfin, s'ils voulaient des résultats immédiats, devaient-ils refuser à Bielsa certains transferts demandés ? Il veut un groupe malléable, virer tous les joueurs âgés, si derrière ça prend pas c'est un brin de sa faute. A Lyon, on fait l'erreur, d'après certains, de garder des joueurs comme Ferri ou Cornet mais c'est aussi dans une stabilité de vestiaire que tu te donnes les moyens d'avoir une forme de continuité. Si avec 65M€ tu fais l'effectif que tu veux et que t'es avant-dernier de L1 en te faisant bouffer tactiquement par l'ogre d'Amiens...

                      Whiteshark : Faut croire qu'on pense pareil
                      Quand tu compose un effectif a base de jeunes de 20-22 ans, pour moi, c'est en prevision de les faire jouer ensemble plusieurs années et gagner en maturité tout en gagnant en complicité. C'est pas pour etre Europeen a la fin de la saison
                      Envoyé par interactif
                      si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                      Commentaire


                      • Envoyé par jopopmk Voir le message
                        Oy le valaisan, j'aime pas Bielsa mais je suis pas sûr que ce soit la bonne décision à prendre. Le LOX va pas couler pour autant m'est avis.
                        si sportivement ils se sauvent, il restera la dncg qui va finir le travail,
                        ils ont déjà demandé le report du rdv avec la dncg

                        image hosting

                        Commentaire


                        • Bon, ben là je crois que c'est bel et bien fini:

                          http://www.footmercato.net/ligue-1/l...-bielsa_214871
                          Envoyé par el giovane
                          j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                          Commentaire


                          • Zone Rouge, Alerte Zone Rouge Sang ..

                            INFO canalplus : "Une banque pourrait lâcher le LOSC et Gérard Lopez"

                            https://twitter.com/LateFootClub/sta...78309306486789

                            Commentaire


                            • En plus, je viens de voir que Bielsa essayait de contre-niquer le LOSC par rapport à son "licenciement". Bon, pour une fois Genesio n'y sera pour rien, le mal aura été fait avant qu'on ne les rencontre...:grn:
                              Envoyé par el giovane
                              j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

                              Commentaire


                              • Envoyé par -Msila28 Voir le message
                                Zone Rouge, Alerte Zone Rouge Sang ..

                                INFO canalplus : "Une banque pourrait lâcher le LOSC et Gérard Lopez"

                                https://twitter.com/LateFootClub/sta...78309306486789
                                Depuis le début je dis que Lopez ne semble pas être une personne de confiance ... (c'était facile, je sais).

                                Pour l'info, le classement de la banque de France est plus intéressant (effrayant) que l'histoire de la banque.
                                Après tout on ne sait pas de combien est l'endettement auprès de cet établissement.

                                Commentaire


                                • Foot - L1 - Lille - Lille lâché par le Crédit du Nord
                                  L’Equipe L'Equipe.fr,L’Equipe il y a 3 heures

                                  Le Crédit du Nord ne veut plus héberger les comptes du LOSC ni accorder la moindre ligne de crédit.

                                  Le Crédit du Nord ne veut plus héberger les comptes du LOSC ni accorder la moindre ligne de crédit. Canal + a expliqué lundi soir qu’« une banque allait lâcher Gérard Lopez ». Il s’agit en fait du Crédit du Nord, qui héberge de petites entités du LOSC et qui a dénoncé par lettre recommandée sa convention avec Lille le 6 novembre, avec effet un mois plus tard, soit le 6 décembre. Il faut rappeler le contexte général de désengagement des établissements bancaires vis-à-vis du foot professionnel et de ses dérives. Après le Crédit agricole Nord de France (*), échaudé par son épisode de rachat du RC Lens, et qui n’a plus souhaité poursuivre avec le club lillois, le Crédit du Nord ne veut plus héberger les comptes du LOSC ni accorder la moindre ligne de crédit, n’en ayant notamment plus la capacité. Selon nos informations, seule une banque en ligne luxembourgeoise a encore accepté de le faire. Pour éviter tout incident ou retard dans le paiement de ses salariés, le LOSC a même décidé d’avancer le virement des salaires de novembre à aujourd’hui.(*) Sollicités hier, les établissements n’ont pas donné suite.
                                  Confirmation que les dirigeants du LOSC font juste n'importe quoi
                                  Envoyé par interactif
                                  si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                  Commentaire


                                  • Moi qui était pressé de voir ce que ce fameux projet aller donné et bah c'est plus flippant qu'autres choses , j'aimerai pas être supporters lillois en ce moment

                                    Commentaire


                                    • Deux nouveaux actionnaires sont entrés au capital de Lille

                                      Deux nouveaux actionnaires ont fait leur entrée au capital de Lux Royalty, l'une des holding du Losc, d'après France 3 qui cite un document publié mercredi au Luxembourg.




                                      Une action soit 0,1 % du capital. C'est ce que détiennent les deux nouveaux actionnaires minoritaires de Lux Royalty, l'une des quatre holdings du Losc. Il s'agirait, selon France 3, de deux créanciers de la société faîtière dirigée par Gérard Lopez. Ces deux sociétés sont entrées au capital du club français depuis le mois de juin, mais la publication au registre du commerce du Luxembourg n'est intervenue que ce mercredi. La première Manchester Securities Corp. est une société de courtage new-yorkaise, filiale du puissant fonds spéculatif Elliott Management, explique France 3. Tandis que la seconde, Zayn Investments Limited est domiciliée quant à elle aux Îles Caïmans.

                                      Par ailleurs, France 3 rappelle que la direction de Lille doit encore se présenter devant la DNCG, le gendarme financier. Un rendez-vous était prévu la semaine passée mais a été reporté.

                                      https://www.lequipe.fr/Football/Actu...344#xtor=RSS-1

                                      il y a comme une odeur de merde ..

                                      Commentaire


                                      • Que peut il se passer reelement ? lille peut etre exclu ?
                                        Y'a quand meme de grande chance qu'on la joue comme avec lens et qu'on laisse finir le champ a 20 club non ?
                                        Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                                        Ewa a raison

                                        Commentaire


                                        • Qu'on exclue Lille et qu'on donne 6 pts sur tapis vert à tout le monde, ça me paraît juste. :proud:

                                          oui ça nous permettrait de récupérer 3 pts sur tout le monde mais juste un hasard hein
                                          Envoyé par psgmagic69
                                          A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                                          :grn:

                                          Commentaire


                                          • Un entrevue très intéressante de Luc Dayan sur la gestion des clubs. Je le mets sur ce topic vu qu'il n'y en a pas un vraiment approprié et que cela concerne le club lillois...

                                            LUC DAYAN : « VOUS N'AVEZ PLUS D'INVESTISSEURS QUI ACCEPTENT LE RISQUE DE PERDRE LEUR ARGENT »
                                            Source : So Foot - 06 décembre 2017
                                            Luc Dayan a privatisé le LOSC, restructuré le capital de l'OGC Nice, tenté d'acheter le PSG, présidé le RC Lens, sauvé Valenciennes et embarqué dans la galère bastiaise. Autant dire que c'est un homme qui a quelques idées sur l'économie du football français. Spoiler : elles sont noires.

                                            Vous travaillez actuellement sur le dossier du SC Bastia. Où en est-il ?
                                            Un mandataire a été nommé pour la SASP, on attend que l'administrateur nous dise la fin de l'histoire. C'est la première étape. Ensuite, on se demande avec quelle structure porteuse on va gérer le club. L'association n'a quasiment pas de recettes. Zéro droit télé, très peu de sponsoring, pas de vente de joueurs. Il y a eu une grosse mobilisation des socios, mais sur un budget annuel autour d'1,7 million, il faut trouver chaque année entre 500 et 700 000 euros. Je serais partant pour utiliser une société coopérative d'interêt collectif, une structure juridique qui permette d'amener des fonds propres. En association, on ne peut pas ramener d'actionnaires. Il y a aussi quelques litiges sur la façon dont cette descente a été gérée, des choses à gratter coté ligue et fédé. Voilà, on va voir, c'est un dossier chaud, intéressant.

                                            Comment en arrive-t-on là aussi rapidement ?
                                            Bastia est un exemple type. Le club a été géré avec ses moyens, plus ou moins bien, mais ça tenait à peu près debout. Il descend. Il n'a pas fait de budget prévisionnel pour la Ligue 2, les dettes de l'année précédente sont toujours là, il se retrouve avec un trou de 25 millions d'euros. La DNCG dit : « En Ligue 2, compte tenu des dettes, vous ne pouvez pas continuer. » Donc ils rétrogradent en National. Là, il n'y a plus de droits télé, la dette est encore plus insupportable, donc on vous enlève votre statut pro. Et vous voilà en National 3. C'est un truc de fou ! La valeur du club était reconnue parce qu'il était en Ligue 1, du jour au lendemain tout le château de cartes s'effondre. Il faut repartir en cinquième division, avec les socios, mais pas de recettes, alors que le club a un centre de formation, un stade, des infrastructures qu'on l'oblige à avoir pour être adapté en pro et qui retombent sur les bras des collectivités, parce que vous n'avez plus d'équipe pour les exploiter.

                                            C'est une menace qui pèse sur tous les clubs ?
                                            Le problème, c'est que le jour où vous descendez, vous avez une baisse des recettes d'environ 60-70 %, avec les droits télé, les recettes spectateurs, sponsoring... Mais les coûts ne baissent pas autant, parce que c'est long d'adapter les structures, entre centre de formation, service marketing, etc. « Quand Lens est descendu, Gervais Martel n'avait pas de fonds propres. Il a vendu Varane, un maximum de jeunes, ses droits marketing à Sportfive pour vingt-cinq ans, il a hypothéqué son centre de formation... » Donc vous avez deux options. Soit vous vendez des actifs – joueurs, bâtiments, centre de formation. Quand Lens est descendu, Gervais Martel n'avait pas de fonds propres. Il a vendu Varane, un maximum de jeunes, ses droits marketing à Sportfive pour vingt-cinq ans, il a hypothéqué son centre de formation... Ça lui a permis de boucher les trous, mais ça a amputé les ressources, c'est un cercle vicieux. Soit vous avez la possibilité d'apporter de l'argent en tant qu'actionnaire. Mais avec les tailles qu'ont pris les budgets de club, qui même en Ligue 1 dépendent des ventes de joueurs sur des montants en dizaines de millions d'euros, c'est très compliqué, surtout pour les gros. Et en même temps, c'est quelque part obligatoire, parce que sinon vous déposez le bilan.

                                            C'est ce risque qui repousse les investisseurs ?
                                            Regardez les banques ! Depuis une dizaine d'années, elle ne veulent plus ouvrir de lignes de crédit, elles se sont tellement de fois fait planter. Dans mes derniers dossiers, avec Lens puis Valenciennes, quand vous arrivez dans une banque française, avec des statuts de SASP, du capital et même sans demander de ligne de découvert, elle ne vous ouvre même pas le compte. C'est quand même allé loin ! Quant aux lignes de découvert... Les actifs mis en garantie sont tellement dépendants du résultat sportif, parce que les joueurs valent moins quand vous jouez mal, parce que les droits télé sont très variables, que vous n'avez plus que des structures de financement avec des rendements tels qu'elles acceptent le risque de perdre leur argent.

                                            C'est-à-dire ?
                                            Vous avez dans le football, depuis 7-8 ans, des fonds qui prêtent avec une grosse exigence de rentabilité, qui ne mettent pas forcément le couteau sous la gorge tout de suite, auxquels les gens qui reprennent des clubs empruntent, parce que personne ne prête et que mettre son argent perso est tellement risqué. C'est un peu ce que font les fonds vautours, comme ce fameux fonds Elliott qui a prêté à la Grèce, etc. Pour des gens qui ont des gros capitaux, et/ou des gens qui ont de l'argent sale, prêter dans ces conditions-là est très intéressant. Sur des milliards d'euros à placer, du 10 %, c'est énorme ! Si ça marche, c'est le jackpot ! Donc il y a eu des structures qui se montent autour des clubs. Indirectement, c'est un peu le même principe que dans l'immobilier au moment de la bulle avec les subprimes, sauf que là, c'est au niveau des entreprises.

                                            On retrouve le fonds Elliott au capital du LOSC. Quel regard portez-vous sur le projet lillois ?
                                            Je suis à la racine de tout ça, historiquement ! (Rires.) C'est moi qui ai privatisé le club, qui ai ramené tous les actionnaires, Seydoux, Partouche... « Regardez le stade de Lille : si un jour le club saute, ce sont les contribuables qui vont payer l'investissement. » De manière générale, le football est devenu tellement n'importe quoi en matière de modèle économique, qu'au niveau du financement, on ne trouve que des fonds vautours, ou des fonds qui blanchissent – la question de l'origine de l'argent peut quand même souvent se poser –, ou des États qui s'en foutent. Les investisseurs normaux, qui font des business models sains, sont de plus en plus rares. Et en plus on se finance avec l'argent public ! Regardez le stade de Lille : si un jour le club saute, ce sont les contribuables qui vont payer l'investissement. C'est pour ça que je suis en marge de ce système, parce que je pense que ce n'est pas responsable de ne pas l'avoir régulé, de ne pas avoir créé des règles différentes de gestion, d'avoir accepté un système qui par nature s'emballe.
                                            IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                            Commentaire


                                            • LOSC Actualité

                                              [OFFICIEL] - Suite au passage à la DNCG aujourd'hui, le LOSC est interdit de recrutement durant le mercato d'hiver.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Torpedo Voir le message
                                                Un entrevue très intéressante de Luc Dayan sur la gestion des clubs. Je le mets sur ce topic vu qu'il n'y en a pas un vraiment approprié et que cela concerne le club lillois...

                                                LUC DAYAN : « VOUS N'AVEZ PLUS D'INVESTISSEURS QUI ACCEPTENT LE RISQUE DE PERDRE LEUR ARGENT »
                                                Source : So Foot - 06 décembre 2017
                                                Luc Dayan a privatisé le LOSC, restructuré le capital de l'OGC Nice, tenté d'acheter le PSG, présidé le RC Lens, sauvé Valenciennes et embarqué dans la galère bastiaise. Autant dire que c'est un homme qui a quelques idées sur l'économie du football français. Spoiler : elles sont noires.
                                                Merci pour cette interview, meme si ça fait froid dans le dos.
                                                d'ailleurs, je pensais que dayan c'était un gros loser qui se faisait claquer la porte au nez de tous les clubs,
                                                mais en fait c'est un vrai zorro le gars ! le losc, va, lens, et peut etre bastia lui doivent une fiere chandelle (faudrait que ça soit confirmé par d'autres supps d'ailleurs)

                                                sinon, c'est flippant, en gros les clubs pour exister, doivent servir de blanchiment d'argent à des fonds d'investissement louches, ou bien vendre leur actif mais ce qui à terme leur coupera des sources de revenus (droit télés dans le cas de joueur à fort potentiel, et immobilier)

                                                image hosting

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
                                                  Merci pour cette interview, meme si ça fait froid dans le dos.
                                                  d'ailleurs, je pensais que dayan c'était un gros loser qui se faisait claquer la porte au nez de tous les clubs,
                                                  mais en fait c'est un vrai zorro le gars ! le losc, va, lens, et peut etre bastia lui doivent une fiere chandelle (faudrait que ça soit confirmé par d'autres supps d'ailleurs)

                                                  sinon, c'est flippant, en gros les clubs pour exister, doivent servir de blanchiment d'argent à des fonds d'investissement louches, ou bien vendre leur actif mais ce qui à terme leur coupera des sources de revenus (droit télés dans le cas de joueur à fort potentiel, et immobilier)
                                                  C est pas Zorro c est un blaireau:grn:
                                                  Envoyé par johnsky
                                                  Sinon c'est fou la cabale anti-PSG de l'Equipe, j'ai jamais vu ça.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par ANTOINE36000 Voir le message
                                                    C est pas Zorro c est un blaireau:grn:
                                                    en 2014, borloo président du va fc, qui descendait en ligue 2 sportivement, aurait commencé la saison en cfa,
                                                    mais ...

                                                    Luc "Zorro" Dayan est arrivé...

                                                    http://www.lavoixdunord.fr/archive/r...82b206n2251579

                                                    et donc depuis 2014, valenciennes est toujours en ligue 2 avec un statut professionnel ;)

                                                    image hosting

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X