Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ce que parler veut dire! (merci pierrot)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ce que parler veut dire! (merci pierrot)

    Topic peut être sans intérêt, les modos en jugeront par eux même...

    En ces temps de tranferts, l'étudiant en langue que je suis s'étonne ( :-) ) d'un phénomène sémiologique constant: En effet, nombre de forumeurs font précéder les noms de joueurs par un article. ça donne, par exemple, "je verrai bien UN Reyes ou UN Willian à la place d'UN Benarfa", ou encore, "UN Juni vaut largement UN Kaka", etc.

    Alors que les déformations grammaticales sont en principe dictées par le principe de l'économie, de la paresse, ou bien du parler populaire, ce qui n'est le cas ici ni de l'un ni de l'autre, puisque l'on perd du temps à accoler un article à un nom, le phénomène est remarquable, non??

    Pourquoi ne pas dire "je verrai bien Reyes ou Willian à la place de Benarfa" ou bien " Juni vaut bien Kaka"?, ce qui serait, soit dit en passant plus respectueux envers ces êtres humains.

    Voilà pour la petite pensée linguistique du soir... Je pense que rendre "nom commun" ce qui est "nom propre" est révélateur d'un état d'esprit du locuteur, souvent aficionados du marché (encore un mot qui fait sens) des transferts plus que du sport lui même. La langue signifie beaucoup de chose.

    Bonsoir!

  • #2
    Pour ceux qui comme moi veulent pas se coucher idiot ce soir:

    La sémiologie ou séméiologie est la science des signes.

    Le terme sémiologie a été créé par Ferdinand de Saussure, pour qui la sémiologie est "la science qui étudie la vie des signes au sein de la vie sociale" (Cours de linguistique générale, p. 33). Le terme sémiotique, inventé par Charles Sanders Peirce quelques années auparavant, recouvre la même idée et est utilisé le plus fréquemment en dehors de France.

    Toute science étudiant des signes est une sémiologie. Le terme est donc utilisé dans plusieurs disciplines.

    source: http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9miologie

    Merci a toi Kevin :oui:
    Epic Meal Time

    Commentaire


    • #3
      Merci à toi pour ces précisions!

      Commentaire


      • #4
        Cependant c'est vrai que c'est bizarre, en generale on voit plus du genre sms :sick: sur les forums, et la au lieu de raccourcir on rallonge... :dead:
        Epic Meal Time

        Commentaire


        • #5
          Dans mon cas, j'utilise (très rarement, d'ailleurs), le un devant le nom d'un joueur comme la contraction de 'un joueur du style de'.

          En clair, un Reyes ne désigne pas seulement Reyes mais aussi les joueurs qui ont le même profil que lui.

          Exemple : " un Ronaldinho est inaccessible pour l'OL ".


          ps : c'est donc bien un raccourci de ce point de vue...

          Commentaire


          • #6
            Le un est fait pour faire une généralité sur la caractéristique d'un joueur...Et si tu veux etre pointilleux on devrait dire Monsieur Juninho, Monsieur Kaka.Bref on est pas la pour se faire chi*r et ton topic ne sert pas à grand chose :oui:

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Malcolm
              Dans mon cas, j'utilise (très rarement, d'ailleurs), le un devant le nom d'un joueur comme la contraction de 'un joueur du style de'.

              En clair, un Reyes ne désigne pas seulement Reyes mais aussi les joueurs qui ont le même profil que lui.

              Exemple : " un Ronaldinho est inaccessible pour l'OL ".


              ps : c'est donc bien un raccourci de ce point de vue...
              pas forcement...c'est une habitude chez les footeux de parler comme ça.le "un" permet au contraire d'appuyer sur le caractere unique d'un joueur.
              par exemple lorsque je dis que je veux "un" Madar a Lyon j'entends par la qu'il est a mon sens le seul joueur qui convienne...par contre si je dis je veux "des" Madar là effectvment on parle plus de profil...

              Commentaire


              • #8
                Un Juninho équivaut à un Kakà = un joueur en la personne de Juninho équivaut à un joueur en la personne de Kakà.


                Non ? :-)

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Kevin Duluc
                  Topic peut être sans intérêt, les modos en jugeront par eux même...

                  En ces temps de tranferts, l'étudiant en langue que je suis s'étonne ( :-) ) d'un phénomène sémiologique constant: En effet, nombre de forumeurs font précéder les noms de joueurs par un article. ça donne, par exemple, "je verrai bien UN Reyes ou UN Willian à la place d'UN Benarfa", ou encore, "UN Juni vaut largement UN Kaka", etc.

                  Alors que les déformations grammaticales sont en principe dictées par le principe de l'économie, de la paresse, ou bien du parler populaire, ce qui n'est le cas ici ni de l'un ni de l'autre, puisque l'on perd du temps à accoler un article à un nom, le phénomène est remarquable, non??

                  Pourquoi ne pas dire "je verrai bien Reyes ou Willian à la place de Benarfa" ou bien " Juni vaut bien Kaka"?, ce qui serait, soit dit en passant plus respectueux envers ces êtres humains.

                  Voilà pour la petite pensée linguistique du soir... Je pense que rendre "nom commun" ce qui est "nom propre" est révélateur d'un état d'esprit du locuteur, souvent aficionados du marché (encore un mot qui fait sens) des transferts plus que du sport lui même. La langue signifie beaucoup de chose.

                  Bonsoir!
                  C'est une bonne question. Pas existentielle, mais importante.
                  Elle concerne un vaste sujet autour du traitement des sportifs dans le language. Et malheureusement ne se résume pas au seul point que tu soulève. (Je le prend au sérieux autant que j'en plaisante)

                  De mon coté, je toujours tacher d'appeler les joueurs avec l'intinial de leurs prénom en plus de leurs noms, plutôt que de versé dans les travers du journaliste sportif moyens.
                  Ca m'aide à me rappeler de qui je parle..

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Kevin Duluc

                    Alors que les déformations grammaticales sont en principe dictées par le principe de l'économie, de la paresse, ou bien du parler populaire, ce qui n'est le cas ici ni de l'un ni de l'autre, puisque l'on perd du temps à accoler un article à un nom, le phénomène est remarquable, non??

                    la preuve par l'exemple ?

                    ca c'est du lyonnais pas du francais...

                    Commentaire


                    • #11
                      et cela aide beaucoup quand on parle de keita (ils sont 4 keita en championnat de france il me semble ? 3 L1 + 1 L2)

                      Commentaire


                      • #12
                        Bon c'est ici qu'on crie à l'aide pour les fautes de français on va dire, alors pitié toutes les petites fautes d'ortographes on s'en fou un peu, mais les: ils croivent ça peu plus durer, voila c'était mon coup de gueule grammaticale, na!

                        Commentaire


                        • #13
                          Un, Untel..

                          Je pense que cela relève plus de la manipulation d'objets ( je le prends et je le mets là ); ils sont à nous et présomptueusement on en dispose. Non ?
                          sigpic

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par ju83
                            Bon c'est ici qu'on crie à l'aide pour les fautes de français on va dire, alors pitié toutes les petites fautes d'ortographes on s'en fou un peu, mais les: ils croivent ça peu plus durer, voila c'était mon coup de gueule grammaticale, na!
                            LOL !

                            ton message fait trop plaisir :D Et j'aurai tendance à être tout à fait d'accord...


                            Pour autant, j'ai lu dernièrement un article de sémiologie dans je ne sais quel magazine, où quelqu'un défendait la thèse que la langue française devait être totalement réformée, parce qu'elle était une langue élitiste avec son orthographe si fortement influencée par l'étymologie... Par là, il tentait de montrer qu'elle avait été créée moins dans le but de communiquer, que dans celui de diviser clairement la population entre les lettrés et les illettrés.

                            Il montrait que cela avait pu fonctionnait dans un contexte où tous n'avaient pas un besoin majeur de l'écrit, jusqu'à il y a quelques années, mais que l'apparition d'internet et des sms avait amené une situation nouvelle où l'écriture prenait une place éminente dans la vie de quasiment toute la population. D'où l'exacerbation de ce conflit sur l'orthographe, toujours d'après lui (il n'avait pas l'air de trop prendre en compte le fait que le sms faisait payer au nombre de caractère....).

                            D'où sa conclusion : il faut supprimer les règles d'orthographe et laisser les français créer le français.

                            "yen a ki son daccor avec lui" ? ca parait un peu extrême quand même...
                            ... à suivre

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Kevin Duluc
                              Topic peut être sans intérêt, les modos en jugeront par eux même...

                              En ces temps de tranferts, l'étudiant en langue que je suis s'étonne ( :-) ) d'un phénomène sémiologique constant: En effet, nombre de forumeurs font précéder les noms de joueurs par un article. ça donne, par exemple, "je verrai bien UN Reyes ou UN Willian à la place d'UN Benarfa", ou encore, "UN Juni vaut largement UN Kaka", etc.

                              Alors que les déformations grammaticales sont en principe dictées par le principe de l'économie, de la paresse, ou bien du parler populaire, ce qui n'est le cas ici ni de l'un ni de l'autre, puisque l'on perd du temps à accoler un article à un nom, le phénomène est remarquable, non??

                              Pourquoi ne pas dire "je verrai bien Reyes ou Willian à la place de Benarfa" ou bien " Juni vaut bien Kaka"?, ce qui serait, soit dit en passant plus respectueux envers ces êtres humains.

                              Voilà pour la petite pensée linguistique du soir... Je pense que rendre "nom commun" ce qui est "nom propre" est révélateur d'un état d'esprit du locuteur, souvent aficionados du marché (encore un mot qui fait sens) des transferts plus que du sport lui même. La langue signifie beaucoup de chose.

                              Bonsoir!
                              apparament les études en langue t intérresse vraiment ! moi perso je me suis posé la question suivante .
                              pourquoi les gens du nord et de l est de la france mettent un "le" devant un prénom ou un nom "le jean pierre " ou "le robert"(a ne pas confondre avec les roberts) .alors pour répondre a ton topic c est peu etre tout simplement c est personne là qui mettent un "un" devant ........lol ....ou alors tout simplement pour en revenir au foot c est que certain considaire un joueur acheté comme un objet .par exemple "je verai bien un anelka a lyon "a le meme fond "que je verai bien un écran plat sur le mur de mon salon " ! :crazy:
                              http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/i...0102_aulas.jpg

                              Commentaire


                              • #16
                                De toute manière on dira toujours un con peut en cacher un autre, et non con peut cacher autre con, alors je ne vois vraiment pas quel est le problème de dire" un Kaka vaut plus qu'un Fred," étant entendu que l'assimilation se fait du point de vue footballistique et non d'une manière nominative, le prénom ne jouant que le rôle d'identifiant, tel un numéro!

                                En revanche si je compare-la personnalité de Fred à celle de Kaka, je n'emploie pas l'article, UN ou LE.

                                Donc ce topic sert surtout à ******* les mouches:grn:

                                Commentaire


                                • #17
                                  En Meuse ou dans les les Vosges, dans les couches dites populaires, cette façon de parler est courante.
                                  On dit souvent "Le Robert", "Le Paul", "Le Lacombe" ...

                                  Ex : Ya le Robert qui va à la pêche.

                                  Tu vas peut être me dire que c'est différent car je ne pense pas que l'on utiliserai "un" ou "une". "Un Robert" ne se dit pas, une paire par contre oui.

                                  Merci pour tes précisions.
                                  2001 -2002 : 64 points - 18 équipes - Santini
                                  Demain sera un jour meilleur...

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Pour une diva on emploie l'article "la". Exemple : "la Callas". Et là ce n'est pas péjoratif. Merci à Kevin pour son intervention...qui fait sens. (je suis un ancien, très ancien, étudiant de Lettres).
                                    Quand vous tenez quelqu'un pour un con, lâchez-le!
                                    (San Antonio)

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par rvjc09
                                      De toute manière on dira toujours un con peut en cacher un autre, et non con peut cacher autre con, alors je ne vois vraiment pas quel est le problème de dire" un Kaka vaut plus qu'un Fred," étant entendu que l'assimilation se fait du point de vue footballistique et non d'une manière nominative, le prénom ne jouant que le rôle d'identifiant, tel un numéro!

                                      En revanche si je compare-la personnalité de Fred à celle de Kaka, je n'emploie pas l'article, UN ou LE.

                                      Donc ce topic sert surtout à ******* les mouches:grn:
                                      en tout cas, j'aimerai bien que un FRED cache un KAKA, ou que FRED cache KAKA ....
                                      après dire qu'un FRED cache un CON, il n'y a qu'un pas ... que je franchis ce matin :-)

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        sinon, une autre faute de français faite par la plupart des journalistes ... des politiques (voire même du président de la République) ... : il s'agit du "un espèce de truc"
                                        et bien non bande de ***** ! il faut dire "une espèce de truc" car espèce n'est pas un adjectif !

                                        voilà pour mon espèce de coup de gueule (:mdr: )

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          He bien, moi, je vous propose DEUX barils de Fred contre UN de Juni ! C'est la promo du jour ! :grn:

                                          Alors topic tetracapillotomique ou d'un réel intérêt ? Et si c'était, là, la vraie première question ? Quel est l'utilité d'un forum, si ce n'est de débattre sur des sujets aussi futiles soient-ils.
                                          Car, ne nous leurrons pas, tous ces débats restent, au demeurant, stériles et n’ont pour but que de divertir leurs principaux participants. Je doute que tous les débats que l’on peut avoir sur le meilleur attaquant possible pour l’OL, influent de quelques manières, sur les choix du staff. Rare, également, sont les débats qui mènent à la prise de conscience collective d’une vérité universelle (pour cela, il faudrait déjà qu’une telle vérité existe et à ce moment, il n'y aurait plus débat :crazy: ).
                                          Donc, pour ma part : sujet qui a autant de légitimité qu’un autre, peut-être pas sur OL Café, mais certainement sur ce forum. Disons qu’OL Café lui a permis d’avoir un « auditoire » différent, de ce qu’il aurait pu avoir sur un autre forum.

                                          Sur le fond de la question, je suis assez d’accord sur la théorie « rendre commun un nom propre » sur deux points.
                                          D’abord sur l’aspect mercantile de la chose, les joueurs étant de plus en plus considérés come des marchandises plutôt que comme des hommes dans le foot moderne (et encore plus dans ces périodes de « mercato » - au passage, c’est vrai que ce mot présente mieux que sa traduction française « marché » peut-être trop proche de « marché aux esclaves » - ). Le problème est encore amplifié par le fait que les joueurs (du moins les plus connus, les stars), eux-mêmes, sont acteurs de cette situation car elle leur profite individuellement.
                                          Ensuite sur l’aspect "objetisation" (qu’on me pardonne le néologisme) de la personne. Cet aspect a une portée plus large que le monde du Foot. De nos jours le terme de "ressource" remplace dans les entreprises le terme d’"homme" et ce changement de dénomination n’est pas neutre. Il induit une "mise à niveau" de l’individu au rang de la machine. Il faut que les individus soient lisses, ne fassent pas de vagues, soient interchangeables. Si le but de productivité, qui pour le Foot se traduit par le nombre de matches et de compétitions gagnés, est louable en soit, il se fait au détriment de l’individu, ce qui me semble gênant. Là où on nie l’individu, on fini par nier sa personnalité, sa créativité et, par là, une partie de ce qu’il peut apporter à l’équipe. On se libère également du risque, que cette même personnalité, prenne le pas sur le groupe et le détruise. Prendre le moins de risque possible, quitte à passer à côté de quelquechose de grand, c'est en quelque sorte, un des grands leîtmotiv de notre société actuelle, au niveau écoomique et industriel.

                                          En conclusion, et pour finir sur une note plus légère :
                                          - Vous prendrez bien un Juni ?
                                          - Non, je préfère un Pastis ! :grn:
                                          Dernière modification par da_norf, 24/07/2007, 10h37.
                                          Non, la cervelle de canut, CE N'EST PAS du yaourt !

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par Kevin Duluc
                                            Topic peut être sans intérêt, les modos en jugeront par eux même...

                                            En ces temps de tranferts, l'étudiant en langue que je suis s'étonne ( :-) ) d'un phénomène sémiologique constant: En effet, nombre de forumeurs font précéder les noms de joueurs par un article. ça donne, par exemple, "je verrai bien UN Reyes ou UN Willian à la place d'UN Benarfa", ou encore, "UN Juni vaut largement UN Kaka", etc.

                                            Alors que les déformations grammaticales sont en principe dictées par le principe de l'économie, de la paresse, ou bien du parler populaire, ce qui n'est le cas ici ni de l'un ni de l'autre, puisque l'on perd du temps à accoler un article à un nom, le phénomène est remarquable, non??

                                            Pourquoi ne pas dire "je verrai bien Reyes ou Willian à la place de Benarfa" ou bien " Juni vaut bien Kaka"?, ce qui serait, soit dit en passant plus respectueux envers ces êtres humains.

                                            Voilà pour la petite pensée linguistique du soir... Je pense que rendre "nom commun" ce qui est "nom propre" est révélateur d'un état d'esprit du locuteur, souvent aficionados du marché (encore un mot qui fait sens) des transferts plus que du sport lui même. La langue signifie beaucoup de chose.

                                            Bonsoir!
                                            Merci pour ces precisions utiles ! Maintanant tu peux nous confirmer que les joueurs de foot ont tort d'utiliser l'expression "..A partir de là ..." à chaque bout de phrase ? !:grn:

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              peut être y a-t-il une relation avec la façon dont on donne le nom de joueurs à leurs actions : Je m'explique :

                                              On se rappelle tous des "papinades" de notre JPP national ... et ben comme y'a pas des JPP dans tous les clubs, ben tous les clubs se font le leur : ainsi, nous avons par exemple eu les "edmilsonades", certes moins connues hors de Lyon....

                                              Bon ben plus généralement on a tendance à utiliser ce raccourci pour comparer deux joueurs : par exemple, commentant un meurtre de pigeon durant un match : "Arg, Fred qui nous fait une Moussilou !!!" Remarquez ici que l'on n'utilise pas le suffixe -ade... certainement seulement parce que ça sonne mieux comme ça... oui le supporter de foot est un artise linguiste.....

                                              Bon ben pour moi c'est un peu la même chose quand on va dire "je verrai bien un Ronaldino à Lyon"... quand je vais dire ça, je vais dans ma tête à moi imaginer Lyon en match, et remplacer un joueur par Ronnie, lui mettre notre maillot et le voir faire un controle du dos en pleine course. c'est peut être un peu tirer par les cheveux, mais de cette façon il me semble que l'on associe le joueur à ses action dans le jeu...

                                              .... en mettant un peu de côté du coups un peu le côté être humain du joueur (enfin pas complétement non plus puisque dans les critères de qualité d'un joueur il est apparu récemment l'argument qui plombe : il a une mauvaise mentalité et pourrit le vestiaire)

                                              Bref, voilà mon avis

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par Kevin Duluc
                                                Topic peut être sans intérêt, les modos en jugeront par eux même...

                                                En ces temps de tranferts, l'étudiant en langue que je suis s'étonne ( :-) ) d'un phénomène sémiologique constant: En effet, nombre de forumeurs font précéder les noms de joueurs par un article. ça donne, par exemple, "je verrai bien UN Reyes ou UN Willian à la place d'UN Benarfa", ou encore, "UN Juni vaut largement UN Kaka", etc.

                                                Alors que les déformations grammaticales sont en principe dictées par le principe de l'économie, de la paresse, ou bien du parler populaire, ce qui n'est le cas ici ni de l'un ni de l'autre, puisque l'on perd du temps à accoler un article à un nom, le phénomène est remarquable, non??

                                                Pourquoi ne pas dire "je verrai bien Reyes ou Willian à la place de Benarfa" ou bien " Juni vaut bien Kaka"?, ce qui serait, soit dit en passant plus respectueux envers ces êtres humains.

                                                Voilà pour la petite pensée linguistique du soir... Je pense que rendre "nom commun" ce qui est "nom propre" est révélateur d'un état d'esprit du locuteur, souvent aficionados du marché (encore un mot qui fait sens) des transferts plus que du sport lui même. La langue signifie beaucoup de chose.

                                                Bonsoir!
                                                interressant en effet.
                                                c'est seulement revelateur de la consideration du sportif de haut niveau en dehors de ses exploits et moments de gloire: une marchandise.
                                                d'ailleurs, on voit de plus en plus de supp sur les forum de foot parler finances,budjet,bourse et j'en passe que s'interresser vraiment à la beauté du sport.
                                                http://www.youtube.com/watch?v=uJF5z...eature=related

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Envoyé par chalumeaux
                                                  peut être y a-t-il une relation avec la façon dont on donne le nom de joueurs à leurs actions : Je m'explique :

                                                  On se rappelle tous des "papinades" de notre JPP national ... et ben comme y'a pas des JPP dans tous les clubs, ben tous les clubs se font le leur : ainsi, nous avons par exemple eu les "edmilsonades", certes moins connues hors de Lyon....

                                                  Bon ben plus généralement on a tendance à utiliser ce raccourci pour comparer deux joueurs : par exemple, commentant un meurtre de pigeon durant un match : "Arg, Fred qui nous fait une Moussilou !!!" Remarquez ici que l'on n'utilise pas le suffixe -ade... certainement seulement parce que ça sonne mieux comme ça... oui le supporter de foot est un artise linguiste.....

                                                  Bon ben pour moi c'est un peu la même chose quand on va dire "je verrai bien un Ronaldino à Lyon"... quand je vais dire ça, je vais dans ma tête à moi imaginer Lyon en match, et remplacer un joueur par Ronnie, lui mettre notre maillot et le voir faire un controle du dos en pleine course. c'est peut être un peu tirer par les cheveux, mais de cette façon il me semble que l'on associe le joueur à ses action dans le jeu...

                                                  .... en mettant un peu de côté du coups un peu le côté être humain du joueur (enfin pas complétement non plus puisque dans les critères de qualité d'un joueur il est apparu récemment l'argument qui plombe : il a une mauvaise mentalité et pourrit le vestiaire)

                                                  Bref, voilà mon avis

                                                  et faire une Bakayoko :clown: .... vous connaissez ?
                                                  c'est rater l'inratable :joue:

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X