Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bate Borisov

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Bate Borisov




    Il n'y a pas de raison pour que ce soit toujours les clubs au passé chargé d'histoire qui aient droit à leur topic.
    Certes ce sera peut-être l'espace de quelques matchs que celui-ci vivra mais bon...
    Voici la copie d'un article trouvé sur un site suisse qui illustre l'engouement que provoque chez certains la récente qualification de ce club qui commencera le 17 septembre prochain par affronter sur son terrain ... le Real Madrid.

    "Borisov l’a fait et c’est tout sauf une surprise !


    Ça y est, le football biélorusse tient son exploit ! Le FK BATE Borisov accède en effet pour la première fois de son existence au tour final de la Ligue des Champions en ayant disposé hier soir du Levski Sofia lors du troisième tour préliminaire de la C1.


    Et ça, ça rend la rédaction de CartonRouge.ch folle de joie ! Mais oui ! Juste avant de commencer, je demande juste à chaque lecteur qui est en train de se dire «comme si j’allais lire un article sur le foot biélorusse, y a vraiment des cinglés partout !» de faire l’effort. C’est pas trop long et le BATE Borisov en vaut vraiment la peine. Si vous avez vraiment lu ça pour rien, sentez-vous libre de m’insulter dans les commentaires, je suis de bonne humeur ces temps, ça devrait passer.

    En fait, j’ai une affection toute particulière pour le BATE Borisov depuis la Coupe des Etats Indépendants en janvier 2003 à Moscou. Déjà, c’est quoi, la Coupe des Etats Indépendants ? C’est un peu l’équivalent de la Coupe des Rois aux Vernets mais en un peu plus classe quand même. Cette Coupe se dispute à Moscou en janvier (en salle, donc) et se dispute à onze contre onze sur un terrain synthétique couvert qui coûte des millions, mais les Russes s’en foutent, ils ont les moyens, merci pour eux. Tous les champions des anciennes républiques soviétiques sont invités, donc le champion d’Ukraine, celui d’Ouzbékistan, le letton, le kazakh, le russe bien sûr et donc, au milieu de tous ceux que je n’ai pas cités, celui qui nous intéresse aujourd’hui, le champion de Biélorussie, le fameux BATE Borisov. J’ai tout de suite eu le coup de foudre pour cette équipe, dès le premier instant où je l’ai vue arracher un piteux match nul contre le Pyunik Erevan (champion d’Arménie) sur cette pelouse synthétique devant quelques militaires biélorusses en faction à Moscou agitant tendrement leur drapeau rouge et vert à destination de ces footballeurs bien éloignés de leurs préoccupations.

    En fait, le BATE Borisov, c’est l’exact contraire de ces clubs de nouveaux riches qui fleurissent de tous les côtés de l’ex-bloc soviétique à l’exemple de l’infâme PFC Kuruvchy de l’ignoble Karimov, despote même pas éclairé obligé d’affamer le peuple ouzbèque (son peuple…) pour se payer le cadavre de Rivaldo, ça me rend fou. Bon, le BATE Borisov, c’est pas ça et c’est une des raisons pour lesquelles ce club est respectable et ses dirigeants sains d’esprit. Le BATE Borisov, c’est un club au budget de… 3 millions de francs suisses. Budget de Neuchâtel Xamax pour la saison 2008 ? 15 millions. Budget du Zénit Saint-Pétersbourg pour la saison 2008 ? T’imagines même pas. Là, rien à voir.

    Alors à quoi tient le succès du BATE Borisov ? A sa formation, exclusivement. Refondé en 1996 (je vous passe les détails, les changements de nom, l’implication dans la structure communiste de l’URSS de l’ancien club de Borisov mais si ça vous intéresse vraiment, vous pouvez toujours laisser un commentaire, je vous répondrai volontiers), le BATE est soutenu par la modeste industrie automobile, d’ailleurs BATE est l’anagramme de Borisovskii Zavod Avtotraktornogo Elektrooborudovania ce qui signifie (bien évidemment) Entreprise d’équipement électrique pour l’industrie du tracteur et de l’automobile. Si c’est pas la classe. Bref, le BATE Borisov est un club sans grands moyens financiers, avec un stade tout à fait modeste (5'500 places au stade Gradski) et c’est donc vraiment génial de les voir passer les trois tours de qualification de la Ligue des Champions (à ma connaissance, c’est les premiers à avoir réussi un tel exploit, mais quelqu’un de plus érudit me contredira peut-être).




    Après avoir fumé le Valur Reykjavik au premier tour, les hommes du tout jeune coach Viktor Goncharenko ont en effet éliminé Anderlecht au deuxième tour avant de s’offrir le Levski Sofia au troisième. Bien joué et… guère surprenant pour les rares occidentaux à suivre avec attention le parcours du BATE Borisov depuis quelques années. Déjà l’an dernier, il avait quasiment rien manqué face au Steaua Bucarest (2-2 à la maison en ayant dominé tout le match et 4-2 à Bucarest au retour) et cette année, ça a fait bam ! Je le disais un peu plus haut, Borisov a façonné son succès non pas grâce à une manne financière quelconque mais quasiment exclusivement grâce à la qualité de sa formation. Le meilleur joueur à être sorti du centre de formation ? Aliaksandr Hleb, milieu de terrain du FC Barcelone, quand même ! Autre bon exemple, l’attaquant Vitaly Kutuzov, repéré à l’époque par Milan. Bon, c’est pas devenu le nouveau Chevtchenko mais un attaquant tout à fait honnête du Sporting Lisbonne, de la Sampdoria et de Pise.

    Bon, heureusement, le championnat biélorusse reste toutefois assez confidentiel pour nos yeux d’occidentaux remplis d’œillères qui préférons nous abrutir de Premier League ou de Liga et découvrir Roman Pavlyuchenko ou Semih Sentürk à l’Euro 2008 que de nous intéresser à ce qui se passe un peu plus à l’est (oui, ils jouent aussi au foot là-bas), donc les jeunes espoirs du BATE ont pu rester au club cette année encore et construire une fort jolie équipe, ma foi. Tous les joueurs ou presque sont issus de l’académie des juniors du club (quelle équipe de Champions League peut en dire autant ?) grâce notamment à Yuri Puntus, véritable architecte de cette jolie maison. Puntus était le responsable de l’académie ainsi que le sélectionneur de l’équipe nationale M-21 (qui a participé à la phase finale de l’Euro M-21 en 2004 avec 9 joueurs de Borisov). Puntus est parti depuis, mais Igor Kriushenko a pris le relais et a continué cette brillante politique de formation avant de prendre les rênes de l’équipe-fanion et de «monter avec ses juniors». Le club a ensuite recruté un peu en Russie (les tout jeunes Vladimir Rijevski, Anton Sakharov ou Vitaly Kazantsev) afin de composer une équipe très jeune, très enthousiaste et très vive. Le fer de lance du BATE Borisov n’a pourtant pas été formé au club mais est un vrai enfant du pays, l’excellent attaquant Gennadi Blizniuk (28 ans), international biélorusse très réputé au pays et qui est prêt à se frotter aux meilleurs défenseurs du continent. Et à les faire plier ? Qui sait…




    On termine avec un coup d’œil sur l’effectif du BATE ? 17 Biélorusses, 4 Russes. Moyenne d’âge, 24 ans. Tout est dit. Borisov ne gagnera (peut-être) pas la Ligue des Champions, mais il va lui amener un formidable air frais, une bouffée d’oxygène phénoménale. C’est pas l’équipe qui joue le mieux au foot, ils ont joué de manière très défensive pour éliminer Anderlecht et le Levski, mais ils jouent avec cœur, technique et amour du maillot et ça, c’est beau. Espérons juste que les dirigeants biélorusses n’auront pas la tête qui tourne avec le pognon qui va rentrer (rentrées d’argent estimées : 13 millions de francs suisses… pour un budget de 3 millions !) et profitent de cette manne pour améliorer leurs infrastructures et ne pas aller acheter quelques vieilles stars dépassées à la Jimmy Floyd Hasselbaink pour grappiller quelques goals. Le BATE Borisov est l’unique raison qui me donne envie de m’intéresser un tant soit peu à la Ligue des Champions cette année, je serai assez reconnaissant aux dirigeants de ce club absolument génial de me laisser rêver un peu, merci !

    Timothée Guillemin"


  • #2
    Borisov !


    Tous avec eux
    Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

    Commentaire


    • #3
      Merci pour les 6 points! :grn:

      Commentaire


      • #4
        Les réactions des futurs adversaires du Bate Borisov :

        Predrag Mijatović, directeur sportif du Real : "Le BATE Borisov mérite le respect, car ils sont capables de nous poser des problèmes. "

        Claudio Ranieri, entraîneur de la Juventus : " [Au sujet des équipes du groupe H] Le BATE Borisov est également une bonne équipe."

        Maksim Mitrofanov, directeur exécutif du Zenit :
        "Le Zenit rencontrera de grands adversaires en affrontant le Real, la Juventus et le BATE. Nous n'avons absolument pas peur, mais ça ne veut pas dire que l'on soit particulièrement ravis de ce tirage. Notre objectif est de grandir, et c'est ce genre de clubs que nous devons rencontrer pour prouver à tous notre classe. Je ne ferai aucun pronostic, mais je suis sûr qu'il y aura des surprises."

        A noter également sur le site de l'UEFA le commentaire de Viktor Goncharenko, entraîneur du BATE :
        "Quel groupe fantastique ! C'est un plaisir et un grand honneur pour nous de recevoir au Bélarus ces clubs aussi prestigieux. Le Real et la Juventus sont les meilleures équipes d'Espagne et d'Italie qui possèdent beaucoup de joueurs de classe mondiale, de vraies stars du football. Nous avons de la chance que les supporteurs bélarusses puissent voir de telles équipes évoluer devant eux. Dans le football, tout peut arriver. Ce sera difficile de gagner contre d'aussi grandes équipes, mais je promets que nous nous donnerons à fond dans chacun de ces matches. Nous ne livrerons pas les armes sans nous battre." :proud:

        Source : http://fr.uefa.com/competitions/ucl/...id=743626.html

        Commentaire


        • #5
          ça va être dur, tres dur...:grn:

          Commentaire


          • #6
            Un petit up s'impose... bientôt le grand jour pour le grandissime BATE Borisov
            Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

            Commentaire


            • #7
              Défaite 2-0 à Madrid, Ramos et Ruud.

              Dommage, mais le BATE va se refaire au prochain match.:oui:
              Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

              Commentaire


              • #8
                Le BATE ouvrira-t-il son compteur contre la Juventus ?

                Après avoir affronté le Real Madrid CF pour ses débuts en UEFA Champions League, le FC BATE Borisov va croiser le fer avec un autre ancien champion d'Europe, la Juventus. L'outsider bélarusse essaiera de marquer ses premiers points, tandis que l'équipe de Claudio Ranieri voudra poursuivre sur la lancée de sa victoire initiale contre le FC Zenit St. Petersburg.

                • Les hommes de Viktor Goncharenko auront engrangé l'expérience de la 1re journée lors de laquelle Madrid a marqué dans chaque mi-temps pour s'imposer 2-0, par Sergio Ramos et Ruud van Nistelrooy. Les espoirs du BATE de revenir dans le match n'ont pas été facilités par l'expulsion d'Anri Khagush, qui a écopé d'un second carton jaune.

                • La Juventus, de retour en UEFA Champions League après deux ans d'absence, doit son premier succès étriqué à un coup franc d'Alessandro Del Piero, expert en la matière. C'est principalement sur des phases arrêtées que le vainqueur de l'édition 1996 a mis en danger le tenant de la Coupe UEFA et de la Super Coupe de l'UEFA. C'est sur une faute de trop commise par le club russe que Del Piero a montré qu'il restait plus dangereux que jamais sur coup de pied arrêté.

                • Le premier participant du Bélarus à la phase de groupes de la compétition est resté invaincu à domicile comme à l'extérieur tout au long des trois tours de qualification. Au premier tour, le BATE a battu le Valur Reykjavík 3-0 au score cumulé, s'imposant 2-0 à l'aller. Le deuxième tour a livré un score cumulé de 4-3 face au RSC Anderlecht, le match retour au stade Gradski se soldant sur un nul 2-2. Au troisième tour contre le PFC Levski Sofia, le BATE a de nouveau construit son succès par sa performance à l'extérieur au match aller, s'imposant 1-0 en Bulgarie et faisant 1-1 à domicile.

                • C'est la première fois que la Juventus rencontre un club du Bélarus dans une compétition européenne. Dans le passé, le BATE a affronté des équipes italiennes à quatre reprises, n'évitant la défaite que lors du dernier rendez-vous, à domicile contre le Bologna FC au troisième tour de la Coupe UEFA Intertoto 2002.

                • Ce match s'était terminé sans but (0-0), l'attaque du BATE restant vierge comme dans les trois rendez-vous antérieurs. L'AC Milan s'est imposé au Bélarus (2-0) et en Italie (4-0) au premier tour de la Coupe UEFA 2001/02, tandis que Bologne l'avait emporté 2-0 à l'aller, en Coupe UEFA Intertoto.

                • En 2005/06, la Juventus avait gagné deux de ses trois matches à l'extérieur de la phase de groupes. Les Turinois ont battu le Club Brugge KV 2-1 et le SK Rapid Wien 3-1, tombant 2-1 sur la pelouse du FC Bayern München. Ils ont subi un autre revers en Allemagne au premier tour à élimination directe, 3-2 dans l'antre du Werder Bremen, mais ces deux buts marqués à l'extérieur se sont révélés décisifs au score cumulé 4-4 entre les deux clubs.

                • En quart de finale, les Bianconeri retrouvaient l'Arsenal FC, mais une défaite 2-0 à Londres annonçait la fin de l'aventure turinoise. Leurs soucis s'étaient accumulés avec les expulsions de Mauro Camoranesi et de Jonathan Zebina (avertis deux fois) dans les trois dernières minutes à Highbury. A domicile, la Juventus devait se contenter d'un 0-0.

                • Au cours de cette campagne, la Juventus avait remporté ces deux premiers matches. L'année précédente, elle avait gagné ses cinq premiers, tandis qu'en 2003/04, la victoire était au rendez-vous des trois premiers matches de la Vieille Dame.

                • Camoranesi a marqué pour l'Italie lors d'une victoire 4-1 dans un match au Bélarus comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA en septembre 2005. Ce jour-là, Vincenzo Iaquinta avait fait son entrée en seconde mi-temps pour les visiteurs.

                • L'autre match de la 2e journée oppose le Zenit au Real Madrid.

                Source uefa.com

                Une petite déclaration de Goncharenko apres le match 2-0 à Madrid :
                "Nous sommes une équipe modeste, donc ce n’est pas si mal pour un premier match à ce niveau. Nous sommes jeunes et nous espérons progresser rapidement en jouant des matchs comme cela"
                Allez BATE !!!!

                Le match c'est ce soir à 20h45 sur Foot+ ou sur la 1ère chaine biélorusse :)
                Dernière modification par , 30/09/2008, 12h38.

                Commentaire


                • #9
                  Si t'es BATE, t'es in ! :dead:

                  :DD:

                  Commentaire


                  • #10
                    Minsk a rendez-vous avec l'histoire
                    Mardi, 30 septembre 2008
                    Présentation du match par Vladimir Bogachov de Minsk

                    Après sa défaite face au Real Madrid CF, neuf fois champion d'Europe, il y a quinze jours, le Petit Poucet du FC BATE Borisov se retrouve face à une autre grosse cylindrée européenne lors de la 2e journée : la Juventus. Mais avec le retour de sa ligne d'attaque et un public bélarusse qui attend avidement de découvrir l'UEFA Champions League, Viktor Goncharenko insiste : son équipe ne peut que "jouer pour la victoire".

                    Les leçons de Madrid
                    La défaite 2-0 du BATE Borisov à Santiago Bernabéu est loin d'être une humiliation pour une équipe qui fait ses premiers pas sur la plus belle scène européenne, surtout en l'absence de son duo d'attaquants Gennadi Bliznyuk et Vitali Rodionov, suspendus. "Nous avons beaucoup appris du match de Madrid, et j'espère que nous ferons preuve de plus de confiance face à la Juventus", a déclaré l'entraîneur Goncharenko, privé des services d'Anri Khagush suite à son expulsion au Real. "Les joueurs ont connu l'ambiance d'un grand match, et ils comprennent aujourd'hui les objectifs fixés. C'est plus facile d'expliquer les exigences du football de haut niveau maintenant."

                    Une attaque qui ne marque pas
                    Inutile de présenter l'équipe de la Juventus. Son entraîneur Claudio Ranieri souligne que le club est "ancré dans l'histoire du football européen". La Juve a connu son lot de problèmes en Italie, et après le match nul 0-0 face à l'UC Sampdoria samedi, les "Bianconeri" n'ont marqué que quatre buts en cinq matches de Serie A cette saison. Il a également fallu attendre un coup franc tardif d'Alessandro Del Piero pour voir la Juve disposer du FC Zenit St. Petersburg lors de la 1re journée. Et la perte de David Trezeguet, absent pendant quatre mois à cause d'une blessure au genou, n'est pas là pour aider. Ranieri pense aligner une attaque à trois, mais reconnaît qu'il n'a pas encore pris sa décision. Amauri sera certainement aligné après avoir marqué quatre buts en sept matches.

                    Menace
                    "Les résultats montrent que nous ne sommes pas au meilleur de notre forme, mais je ne suis pas inquiet. Les buts viendront en temps voulu", a poursuivi Ranieri, qui devra également se passer de Jonathan Zebina, Cristiano Zanetti et Gianluigi Buffon, blessés, tandis que Nicola Legrottaglie est incertain. "Nous respectons le BATE qui a un trio d'attaquants très dangereux devant avec [Sergei] Kryvets, Bliznyuk et Rodionov, et deux bons défenseurs centraux." Bliznyuk et Rodionov pourraient poser problème à la défense de la Juve. Ils n'étaient pas du voyage à Madrid, mais ils ont depuis rattrapé le temps perdu : ils ont marqué six des sept derniers buts du BATE en championnat.

                    Elan
                    Maintenant, l'histoire peut être écrite. Minsk accueille le tout premier match d'UEFA Champions League disputé au Belarus, sur le terrain du FC Dinamo Minsk. Goncharenko espère que les rivalités nationales pourront être mises de côté le temps d'un match. "J'espère que notre présence en phase de groupes sera un immense pas en avant pour le football bélarusse dans son ensemble, pas seulement pour le BATE", a conclu Goncharenko. "Etant donné la qualité de notre aversaire, un match nul serait un résultat décent. Mais nous allons quand même jouer pour gagner."
                    :proud:
                    uefa.com

                    Commentaire


                    • #11
                      Félicitation à Bate Borisov pour ses premiers points dans cette prestigieuse compétition, face à la Juve.
                      Et merci de faciliter la tâche au Real :grn:

                      Commentaire


                      • #12
                        BATE BATE BATE OHE OHE OHE....


                        Bon, la victoire était pourtant largement envisageable face à un des petits du groupe, mais j'espère bien que l'équipe rattrapera ces pts perdus face au Zenit.:oui: :grn:
                        Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                        Commentaire


                        • #13
                          quand j'ai entendu 2/0 pour Bate...:grn:
                          dommage que la Juve soit revenue:o
                          mais tres belle perf'

                          Commentaire


                          • #14
                            Goncharenko : "Nous étions au niveau"

                            Viktor Goncharenko, entraîneur du BATE
                            "Nous devons être fiers. Nous étions au niveau de notre adversaire et nous obtenons un très bon résultat. Mais j'ai des regrets en pensant que nous avons compté deux buts d'avance. Nous avons manqué d'expérience, on aurait pu gagner. Maintenant, on a tout pour battre le (FC) Zenit (St-Petersburg) et (le Real) Madrid (CF). Je veux remercier les media bélarusses parce qu'il n'ont pas prêté attention à nous. Cela nous a donné de la motivation. Ils ont parlé du stade, de la Juventus, de leurs grands joueurs. Continuons dans la même veine."
                            :proud:

                            source uefa.com

                            Commentaire


                            • #15
                              bon nul au Zenith.


                              le BATE va se qualifier:oui:
                              Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par Vann Voir le message
                                bon nul au Zenith.


                                le BATE va se qualifier:oui:
                                Mouai j'ai tendance a penser que l'UEFA sera dur a accrocher avec ces 2 egalisations vs Juve et Zenith.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par lyonboss80 Voir le message
                                  Mouai j'ai tendance a penser que l'UEFA sera dur a accrocher avec ces 2 egalisations vs Juve et Zenith.
                                  Quelques photos du match Borisov/St Petersbourg ici :

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Défaite du BATE face au Real à domicile, 0-1. Dommage.

                                    But de Raul dès la 7e.

                                    Match équilibré selon les stats.



                                    Classement :

                                    Juventus 5 11
                                    Real Madrid 5 9
                                    Zenit 5 5
                                    BATE 5 2

                                    Juve et Real qualifiés. Une petite chance d'accrocher l'UEFA en allant gagner à la Juve.:dead:
                                    Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par Vann Voir le message
                                      Défaite du BATE face au Real à domicile, 0-1. Dommage.

                                      But de Raul dès la 7e.

                                      Match équilibré selon les stats.



                                      Classement :

                                      Juventus 5 11
                                      Real Madrid 5 9
                                      Zenit 5 5
                                      BATE 5 2

                                      Juve et Real qualifiés. Une petite chance d'accrocher l'UEFA en allant gagner à la Juve.:dead:
                                      Et c'est un nul :confus:

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Up !


                                        Le BATE Borisov affrontera le grandissime Barça, le prestigieux Milan AC et comme quoi il y a toujours plus petit que soit, Viktoria Plzen de Rép. Tchèque.

                                        Pourquoi pas rêver de l'exploit ? Si le Barça est hors d'atteinte, le BATE avait montré à la Juve qu'ils pouvaient jouer au foot ! Bis repetita contre le Milan, en étant plus régulier ? Ce sera dur !
                                        Dernière modification par Vann, 25/08/2011, 18h47.
                                        Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          La campagne en LDC a été plutôt décevante. La prochaine fois peut-être...


                                          Sinon, une nouvelle poilante :

                                          Kezman à nouveau sans club
                                          2/01 15h25 - Football, Transferts

                                          Mateja Kezman et le BATE Borisov, c’est déjà fini. Sur son site officiel, le club biélorusse annonce que le contrat de l’ancien attaquant du PSG, qui prenait fin le 31 décembre, n’a pas été renouvelé. Kezman n’aura joué que 11 matches avec Borisov en trois mois.

                                          Le mercato en direct
                                          La déchéance...
                                          Plus les pandas sucent vite, plus les lamas crachent loin.

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Up!

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Realiste sur le match mais alors techniquement et tactiquement c'est juste parfait comme match de leur part.

                                              Il m'on vraiment impressionner :fier:
                                              Tenetevi il milliardo

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Hleb enterre 90 % des milieux de L1. Personne ne pouvait le prendre ?

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  The name is very nice: Bate Borisov:grn::grn::grn:

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X