Annonce

Réduire
Aucune annonce.

FC Girondins de Bordeaux

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Vraiment du bol d'éviter Seville ou Besiktas en barrages... La Gantoise ca semble plus "équilibré"

    Commentaire


    • La Gantoise pour un tirage de barrage d'Europa League c'est tout sauf un cadeau, les belges partent favoris jusqu'à preuve du contraire, ils ont déjà éliminé ou battu Valence, l'OL, le Zenit et Tottenham dans un passé récent, très loin du bilan girondin. Après que valent t-ils en ce moment je sais pas. Mais faut déjà passer les ukrainiens.

      Commentaire


      • Envoyé par lochiba84 Voir le message
        La Gantoise pour un tirage de barrage d'Europa League c'est tout sauf un cadeau, les belges partent favoris jusqu'à preuve du contraire, ils ont déjà éliminé ou battu Valence, l'OL, le Zenit et Tottenham dans un passé récent, très loin du bilan girondin. Après que valent t-ils en ce moment je sais pas. Mais faut déjà passer les ukrainiens.
        La Gantoise a peut être fait quelques petits exploits par le passé, mais ça reste une équipe inférieure à Bordeaux sur le papier, même si Bordeaux est encore en rodage, voire une équipe affaiblie par rapport à l'an passé sans Malcom.

        En étant sérieux Bordeaux doit passer les deux tours. Se faire sortir aussi tôt et par des équipes bien inférieures, comme ça leur est arrivé, mais aussi pour Lille ou Montpellier (y a pas Nice aussi y a quelques années? Ou nous contre Astra) c'est purement anormal.
        Envoyé par stadier
        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

        Commentaire


        • Jimmy Briand....****** ce club me vend du rêve sérieux...Après sachant que c'est M qui gère le mercato en partie ca m'etonne pas mais un contrat de deux ans...Apres avoir empocher 41M, comblé les dettes , ils auraient pu faire un effort quand meme.. :-(

          Commentaire


          • Quetzal : comme tu le dis, vous aviez des dettes à éponger, et quand on n'a pas de tune, ben faut recruter malin, et pour moi, briand ce n'est pas si bête,
            le mec ne vient pas en tant que titu, mais je ne doute pas qu'il mettra sa dizaine de but

            image hosting

            Commentaire


            • Envoyé par Upe Voir le message

              La Gantoise a peut être fait quelques petits exploits par le passé, mais ça reste une équipe inférieure à Bordeaux sur le papier, même si Bordeaux est encore en rodage, voire une équipe affaiblie par rapport à l'an passé sans Malcom.

              En étant sérieux Bordeaux doit passer les deux tours. Se faire sortir aussi tôt et par des équipes bien inférieures, comme ça leur est arrivé, mais aussi pour Lille ou Montpellier (y a pas Nice aussi y a quelques années? Ou nous contre Astra) c'est purement anormal.
              Oui Nice contre l'Apollon Limassol il me semble, y'a eu aussi Saint-Etienne contre Esjberg, Lille contre Qabala, nous contre Astra, Bordeaux contre Videoton, Montpellier contre Györ, ça fait un lourd passif, chaque année on a au moins un club qui se fait taper par une équipe en bois.

              Pour l'instant pas d'incident pour Bordeaux, ils sont bien parti pour passer le 2ème obstacle, ça sera surement plus difficile contre La Gantoise au tour suivant mais pour le moment c'est sérieux.

              Commentaire


              • Place aux jeunes !
                Après l'apparition de plus en plus régulière des jeunes girondins Jules Koundé (DC) et le très prometteur Zaydou Youssouf, les girondins viennent d'acquérir un jeune milieu croate Basic, Samuel Kalu (Ailier) et le pret d'un jeune du Barça Sergi Palencia.
                On tourne à 19-21ans de moyenne, wait and see.

                Commentaire


                • Ce manque d'expérience m'inquiète un peu pour le prochain tour contre La Gantoise, ça risque d'être plus costaud que Ventspil et Marioupol mais bon l'équipe belge n'est peut-être plus non plus aussi forte qu'il y a 2-3 ans donc on verra.

                  Commentaire


                  • Affaire Poyet : les joueurs refusent de s'entraîner

                    Le coup de gueule de Gustavo Poyet fait un boucan énorme à Bordeaux, puisque l’entraineur a été mis à pied par sa direction ce vendredi matin après avoir critiqué vivement ses dirigeants jeudi soir.

                    Reparti dès la fin de son entretien, l’'Uruguayen n’a pas pu s’expliquer avec son groupe et n’a pas non plus dirigé la séance prévue ce vendredi matin. Les joueurs, estomaqués par ce qu'’il vient de se passer, ont refusé de prendre la direction du terrain, et s'’entretiennent depuis avec leur président dans le vestiaire, raconte Emery Taisne, le correspondant de L'’Equipe sur Bordeaux. Une ambiance sulfureuse donc, pour un club actuellement sans entraineur, et sur le point d’être vendu dans les prochains mois.

                    https://www.foot01.com/equipe/bordea...trainer,293629


                    Andrea Pirlo : "Malbranque a Lione era seduto accanto a noi anche sul pullman"

                    Commentaire


                    • Hallucinant en effet

                      D'apres Poyet, c'est pas la vente en elle meme qui le gene, mais le fait que le club l'ait fait avant de recruter un autre joueur et surtout que la vente ait eu lieu sans qu'il ait ete prevenu
                      Dommage parce qu'avec Poyet, Bordeaux, malgré un effectif quand meme faible, s'etait pas mal debrouillé l'an passé

                      Apres, est ce que Poyet a volontairement poussé un coup de gueule pour se faire virer, en voyant que son effectif cette saison, va juste permettre aux girondins de se battre pour etre dans le ventre mou...
                      "Hmmm oui mère..."

                      Commentaire


                      • ... Comment se plomber la saison avant même que ça débute... Ils vont finir par reprendre un Girard.
                        Pilier du Café du Commerce de l'OL depuis 1997.

                        Commentaire


                        • Et là ça parle de ... Gourvennec pour reprendre la place

                          Une pensée pour Baysse qui vient parce que Gourvennec le veut, placardisé par Poyet, part, et voit Gourvennec revenir
                          A quand une vraie cellule de recrutement à l'OL?

                          Commentaire


                          • Envoyé par tom83 Voir le message
                            Et là ça parle de ... Gourvennec pour reprendre la place

                            Une pensée pour Baysse qui vient parce que Gourvennec le veut, placardisé par Poyet, part, et voit Gourvennec revenir
                            Une pensée pour les supporters et joueurs qui ont eu Poyet, qui auraient pu avoir Preud'homme mais qui risquent de se taper Gourvennec
                            "Hmmm oui mère..."

                            Commentaire


                            • J'ai vu Bordeaux contre Monaco, les ukrainiens, ce soir, ça joue pas mal ...

                              Kalu est fort ! Après Malcom, c'est la bonne pioche. :)
                              Envoyé par Bastos60
                              il aura le temps de le faire [tourner] pendant le match.

                              Commentaire


                              • Joe DaGrosa (pdt. de GACP, futur propriétaire de Bordeaux) : "Nous sommes là pour une période relativement courte par rapport à l’existence du club : cinq ou dix ans. Notre job est de laisser le club dans un meilleur état qu’on ne l’a trouvé." (L'Equipe)

                                Commentaire


                                • Ca ne peut être qu'un mensonge, à partir du moment où un gars est désigné comme représentant d'un fond d'investissement américain à la tête d'un club français de "soccer", ça ne peut pas être dans un souci sportif mais évidemment économique. C'est là leur objectif, faire des sous, maintenant rien ne dis que les deux ne puisse aller de pair (exemple de la lessiveuse monégasque) mais c'est clair, ils ont acheté l'âme du club et autant je m'en foutait pas mal de Triaud, autant il représentait Bordeaux à plus d'un titre, là c'est business plein pot...
                                  Vade retro Génésio.

                                  Commentaire


                                  • Bedouet : "Il y a beaucoup de regrets sur un match comme ça [...] On n'a vraiment pas eu de chance sur plein de choses [...] Dans l'ensemble, je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, ils ont fait le maximum"

                                    https://www.lequipe.fr/Football/Actu...-choses/946581

                                    Ok bah là aussi ne changeons rien, c'est la faute à pas de chance, les regrets, la défaite avec les honneurs quoi... Non ce n'est plus possible, d'abord pourquoi c'est Bedouet qui s'exprime ? C'est pas Ricardo l'entraineur à Bordeaux ? Je comprends rien dans ce club moi lol. Bref, passons non quand on fait 0 pt en 2 matchs contre Slavia Prague et Copenhague, qu'on reste sur 11 matchs sans victoire en phase de poules d'EL, je crois qu'il faut éviter de parler et partir loin, très loin, se cacher. La défaite avec les honneurs elle tient quand tu perds contre Manchester City ou l'Atletico, en tous cas face à des adversaires largement supérieurs, là je tolères mais dans ce genre de matchs, faut arrêter de nous prendre pour des cons. Ni le Slavia ni Copenhague ne sont largement supérieurs à Bordeaux sur le papier, un Bordeaux qui devrait tenir son rang devrait sortir 2ème de cette poule.

                                    Je tape suffisamment sur l'OL incapable de battre Donetsk ou quand on se fait éliminer par le CSKA pour laisser passer ni vu ni connu le ridicule de nos clubs du jeudi face à des adversaires largement inférieurs. Y'en a qui se complaisent dans cette médiocrité ambiante, pas moi. 4 pts en 6 matchs d'Europa league face à des clubs de tocards c'est criminel ! Les défaites contre l'Atletico, Liverpool, Dortmund en Ligue des Champions ça peut passer même si on s'en satisfait pas. Le nul à domicile contre Shakhtar parce que tu reviens de 0-2 à 2-2 à la rigueur ça peut encore se pardonner à la seule condition que tu te qualifies derrière, mais ce qu'on a vu en 2 jeudis avec les 3 éliminations ridicules qui se profilent derrière désolé mais là ça dépasse l'entendement

                                    Commentaire


                                    • Mais est-ce que Bordeaux est vraiment si superieur que ca niveau effectif face a des clubs contre le Slavia de Prague ou le FC Copenhague ?
                                      Je ne connais pas assez les championnats etrangers pour en etre sur, mais l'effectif de bordeaux....
                                      "Hmmm oui mère..."

                                      Commentaire


                                      • Le niveau se resserre globalement au niveau des clubs "hors top" (c'est comme en sélection, l'Islande maintenant joue des phases finales), mais leur effectif reste supérieur à Copenhague ou au Slavia (et Rennes pareil pour Astana... d'ailleurs les clubs Kazakhs, y a 15 ans, ne jouaient qu'un tour préliminaire avant de sauter).
                                        Envoyé par stadier
                                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                        Commentaire


                                        • Bordeaux : le grand stade est plombé par les déficits

                                          A La UneBordeaux
                                          Publié le 10/10/2018 à 20h32 par Dominique Richard.
                                          D’une capacité de 42 000 places, l’enceinte ne fait quasiment jamais le plein. THIERRY DAVID



                                          Les groupes Vinci et Fayat qui ont construit et exploitent le Matmut Atlantique ont accumulé plus de 10 millions d’euros de pertes en trois ans. Beaucoup plus que prévu

                                          Vinci et Fayat qui n’ont pas l’habitude de perdre de l’argent font grise mine. Actionnaires de la Société Bordeaux Atlantique (SBA) – qui a construit et exploite le grand stade pour une durée de trente ans dans le cadre d’un contrat de partenariat public privé –, les deux groupes de travaux publics accumulent les déficits.
                                          Au terme des exercices 2015, 2016 et 2017, leur montant cumulé avoisine déjà 10,3 millions d’euros.

                                          https://www.sudouest.fr/2018/10/10/b...67565-2780.php




                                          Commentaire


                                          • Le nouveau patron de Bordal a fait une annonce incroyable,
                                            il va recruter Messi ?
                                            Il veux que son club gagne la LDC ?

                                            non non non, trop petit tout ça, il veux reduire les files d'attente a la buvette

                                            Les riains et le soccer



                                            Joe DaGrosa [email protected]_DaGrosa
                                            To the fans of Bordeaux: we’re going to improve food and beverage immediately!! Long lines are unacceptable to our fans!!!
                                            21:57 - 6 nov. 2018 · Bordeaux, France
                                            Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                                            Ewa a raison

                                            Commentaire


                                            • Bordeaux qui vire Ricardo.
                                              On les joue pour qu'il nous cogne avec leur nouveau staff?
                                              Pilier du Café du Commerce de l'OL depuis 1997.

                                              Commentaire


                                              • https://www.lequipe.fr/Football/Actu...e-barbe/994916


                                                Non mais comment un club peut accepter une chose pareil en pleine saison??
                                                Ce club historique par vraiment en vrille. Les supp ne disent rien?

                                                Commentaire


                                                • Cela fait bientôt deux mois que les Girondins de Bordeaux sont sous respirateur artificiel. Le 22 avril, King Street, son actionnaire américain, annonçait se désengager du club, aussitôt placé sous la protection du tribunal de commerce. Si les joueurs de Jean-Louis Gasset ont, tant bien que mal, assuré le maintien sur le terrain, c’est dans la coulisse que la partie se poursuit désormais. Et tout s’est accéléré ces derniers jours. Voici ce qu’il faut savoir, à l’aube d’une semaine à hauts risques.

                                                  QUELS SONT LES CANDIDATS AU RACHAT ?

                                                  La banque Rothschild a été mandatée pour gérer la cession du FCGB. Entre d’autres termes, l’établissement a étudié les dossiers des candidats au rachat du club. Après un premier tri, elle en a retenu quatre début juin, comme l’avait relaté 20 Minutes. Parmi eux figurent notamment deux noms bien connus des suiveurs du football français : Didier Quillot et Gérard Lopez.

                                                  L’ancien directeur général de la LFP s’appuie sur des investisseurs français et anglo-saxons. L’ex-président lillois, lui, est soutenu par un fonds prêteur américain. Il s’est également associé à l’homme d’affaires Pascal Rigo et à des entrepreneurs locaux. Cet attelage, dont la fusion a été actée jeudi, bénéficie des faveurs du maire de la ville, Pierre Hurmic.

                                                  UNE OFFRE A-T-ELLE ÉTÉ RETENUE ?

                                                  Toujours pas, et c’est bien là le problème. Selon L’Équipe, trois repreneurs potentiels ont transmis une première offre lundi. Ils avaient jusqu’à jeudi, 14h, pour éventuellement l’affiner. Ce que personne n’a fait, à en croire un communiqué publié par les Girondins quelques heures après la deadline : "Si le Club a bien pris connaissance des déclarations des différents candidats dans la presse, il tient néanmoins à préciser qu’aucune nouvelle offre de reprise ferme et financée n’a, pour le moment, été transmise par ces candidats."

                                                  Surtout, les trois prétendants n’ont pas apporté de garanties suffisantes "sur leurs capacités de financement, critère indispensable pour assumer les besoins opérationnels du club et satisfaire aux exigences posées par la DNCG." Le quotidien sportif précise que Quillot, qui a exigé - sans doute en vain - que King Street remette les capitaux à zéro d’ici au 30 juin, ne devrait pas revoir son offre à la hausse.

                                                  QUE RISQUE-T-IL DE SE PASSER DANS LES PROCHAINS JOURS ?

                                                  Le début de semaine s’annonce déterminant pour l’avenir du club au scapulaire, fondé en 1881 et vainqueur à six reprises du championnat de France. Vendredi, les dirigeants bordelais ont publié un autre communiqué, en forme d’ultimatum : "Afin de préserver l’avenir et son statut professionnel, le club n’a d’autre choix désormais que d’envisager l’éventualité d’une procédure de redressement judiciaire." Une éventualité qui deviendra réalité si aucune offre jugée satisfaisante n’est formulée avant mardi.

                                                  Dans ce cas, le principal bailleur du club aquitain, Fortress, serait très certainement contraint de faire une croix sur le remboursement des sommes qui lui sont dues (38 millions d’euros de dettes, plus 3,705 millions d’euros d’intérêts annuels). Les candidats toujours intéressés devraient, eux, déposer leurs offres directement auprès du Tribunal. Il s’agira d’identifier un repreneur capable de prendre en charge les actifs (contrats des joueurs, etc.) et de présenter un plan de poursuite d’activité.

                                                  LES GIRONDINS PEUVENT-ILS VRAIMENT TOMBER EN L2… VOIRE PLUS BAS ?

                                                  En octobre et décembre 2020, alors que les écuries professionnelles faisaient - déjà - face à de grandes difficultés économiques, la FFF et le conseil d’administration de la LFP ont voté une mesure exceptionnelle. Grâce à celle-ci, les règlements mentionnent qu’un club "qui bénéficierait d’un plan de sauvegarde ou d’un plan de cession homologué par le Tribunal" peut rester dans le championnat auquel il appartient. À condition que ce plan soit validé avant la reprise dudit championnat.

                                                  Le texte précise toutefois que le dernier mot revient à la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion). Le gendarme financier du football français peut donc ainsi décider de rétrograder les Marine et Blanc si toutes les conditions ne sont pas réunies et si, par exemple, la gestion du passif sportif par le repreneur n’est pas garantie.

                                                  Par ailleurs, comme la procédure permettant de valider une reprise est, à compter de la première audience, de trois semaines minimum d’après Sud-Ouest, il n’y a pas de temps à perdre. En effet, il faut absolument que le verdict soit rendu avant le 24 juillet, date du début de la saison de Ligue 2. Car si le plan de cession n’aboutit pas dans les délais, Bordeaux perdra son statut professionnel et chutera en N3, où se trouve actuellement son équipe réserve. Un scénario catastrophe que les dirigeants veulent à tout prix éviter.

                                                  POURQUOI TOULOUSE ET LYON SUIVENT-ILS CE DOSSIER DE PRÈS ?

                                                  Le malheur des Girondins pourrait bien faire le bonheur de leurs "voisins" garonnais. Troisième de Ligue 2 puis défait en barrage par Nantes fin mai (1-2, 1-0), Toulouse a raté de peu l’accession à l’élite. En cas de rétrogradation du FCGB, c’est donc le TFC qui récupérerait la place laissée vacante en Ligue 1. Chez les Violets, le mercato semble au point mort et Patrice Garande, qui a été licencié, n’a toujours pas de successeur sur le banc. Damien Comolli attend-il d’être fixé sur le championnat dans lequel jouera sa formation l’an prochain avant de passer à la vitesse supérieure ? Ça en a tout l’air.

                                                  Mais la situation de Bordeaux interpelle aussi en L1. Si la procédure de redressement judiciaire est menée à bien et que la DNCG donne son feu vert, le club pourrait conserver sa place dans l’élite tout en voyant ses dettes être effacées. L’Équipe révèle qu'un tel dénouement serait très mal perçu par les dirigeants de Lyon, qui ont dû contracter des emprunts et se sont donc endettés pour faire face à la crise du Covid-19. Les Aquitains sont encore dans le brouillard total. Et leur destinée aura, quoi qu’il advienne, des répercussions qui dépasseront les frontières de la Gironde.

                                                  https://www.eurosport.fr/football/li...27/story.shtml

                                                  Commentaire


                                                  • Personnellement, je ne comprendrais pas qu'un club qui n'honore pas ses dettes, puisse a la fraiche recommencer de zero, sans probleme en restant dans la division ou il se trouve.

                                                    Ca serait une enorme injustice pour les clubs qui font en sorte de payer leur dettes, et la je ne parle pas de l'OL, mais de TOUS les autres clubs
                                                    Envoyé par interactif
                                                    si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X