Annonce

Réduire
Aucune annonce.

FC Girondins de Bordeaux

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    Envoyé par -Msila28 Voir le message
    Emery Taisne


    Comme indiqué plus tôt, les girondins
    évolueront bien en L1 cette saison. masse salariale encadrée et pas le droit d’acheter si le club ne réalise pas de ventes dans les mêmes proportions
    Autant dire qu'il n'y aura aucune recrue vu que l'effectif vaut que dalle.

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu

    Emery Taisne


    Comme indiqué plus tôt, les girondins
    évolueront bien en L1 cette saison. masse salariale encadrée et pas le droit d’acheter si le club ne réalise pas de ventes dans les mêmes proportions

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par aQre06 Voir le message
    En même temps si les instances et les lois permette à ce que Lopez puisse faire "Joujou " avec les clubs de L1 c'est pas forcément à lui qu'il faut en vouloir.
    ben justement c'est loin d'etre fini,
    là les girondins vont etre retrogradé administrativement en ligue 2, et dans le meme temps lopez doit apporté des garanties...

    Pour que la vente soit effective, M. Lopez doit désormais apporter des garanties à Bordeaux Métropole – dont le président, Alain Anziani, a salué l’accord – sur le versement du loyer du stade (4,9 millions d’euros par an) et devra aussi convaincre la direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier de la Ligue de football professionnel, que son plan est viable. Son passage devant la DNCG, prévu début juillet, sera scruté, notamment par Toulouse, battu lors du barrage de maintien/accession en L1 par Nantes et qui pourrait être promu sur tapis vert en cas de rétrogradation de Bordeaux.
    par contre, ça parle d'un loyer du stade, mais si lopez rachete le stade ...y'a plus de loyer ?

    réponse debut juillet quand il passera devant la dncg

    Laisser un commentaire:


  • aQre06
    a répondu
    En même temps si les instances et les lois permette à ce que Lopez puisse faire "Joujou " avec les clubs de L1 c'est pas forcément à lui qu'il faut en vouloir.

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
    Tres bon after hier sur la situation de bordeaux, lille, lopez......
    https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/au...in-694029.html
    C'est surtout sur la 1ere heure, et on apprend beaucoup de chose interressante.

    Edit ***** peut etre que ce lien est plus condensé, 18 mn mais j'arrive pas a le lire https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/au...06-694022.html
    Sur TransferMarket, l'effectif de Bordeaux est évalué à 87,80 M. On est donc loin des 300 M.

    Je suis d'accord sur le fait de ne pas ajouter de sanction sportive à la sanction financière.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Lille avait joué le maintien une saison entière avant que la mayonnaise prenne.

    Attention Bordeaux...

    Le promu Troyen va jouer avec des brésiliens de Manchester et Sadik un très bon buteur à la Habib Diallo. Ils vont probablement réussir à se maintenir.

    Attention il y en aura 2 ou 3 qui descendront...

    Nantes a eu chaud...

    Clermont, Angers, Brest semblent faibles mais....

    Laisser un commentaire:


  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    Tres bon after hier sur la situation de bordeaux, lille, lopez......
    https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/au...in-694029.html
    C'est surtout sur la 1ere heure, et on apprend beaucoup de chose interressante.

    Edit ***** peut etre que ce lien est plus condensé, 18 mn mais j'arrive pas a le lire https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/au...06-694022.html

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par Byzantin Voir le message



    Ce ne sont pas des baltringues, mais entre Lopez et la rétrogradation, le choix est vite fait. Et vu la situation stressante de leur club, on préfère toujours se voiler un peu la face pour compenser.
    Si si, ce sont des baltringues, et ça ne date de l'épisode King Street/Lopez.

    Et en l'occurrence, oui ils évitent la rétrogradation voire disparition du club, mais Lopez vient en empruntant de l'argent à des fonds pas forcément cleans, avec de gros taux d'intérêts et par ailleurs, il vient faire du trading et exploiter le stade.
    En fait c'est le même projet que King Street mais avec une provenance de fonds avec des crédits à fort taux et des crédits au cul, et un intérêt autre que sportif en plus.

    En gros, des baltringues notoires, qui affichent une nouvelle fois leur incohérence.

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par Byzantin Voir le message
    Ce ne sont pas des baltringues, mais entre Lopez et la rétrogradation, le choix est vite fait. Et vu la situation stressante de leur club, on préfère toujours se voiler un peu la face pour compenser.
    je crois que tu as bien résumé, mais à voir comment ça tourne avec le losc cette saison, voir la saison prochaine, quand ils n'auront surement plus de revenus liés à la coupe d'europe

    structurellement, ils partent de trop loin, et ils n'ont pas un kita capable de mettre 10-15 millions pour renflouer les caisses
    ils devraient rattraper 5-10 ans,

    ah !!!
    information très très interessante :
    https://france3-regions.francetvinfo...b-2150005.html

    la mairie veut se débarrasser de l'exploitation de leur stade, voir le vendre
    je comprends mieux l'interet de lopez, dès qu'il y a du foncier forcement ça aide vachement mieux

    si le repreneur récupère l'exploitation, à voir comment il se débrouille, la société qui le faisait juste avant était déficitaire, idem à marseille où la société qui en avait la charge perdait de l'argent
    mais déjà rien que le foncier apporte pas mal de garanties pour contracter un prêt

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Envoyé par Nono Red Devils Voir le message
    on est d'accord les ultra marines sont à la masses là non?

    ils n'ont pas compris quelle était la méthode lopez ou quoi?
    à leur place, je préférais limite aller en ligue 2 avec des actionnaires du coin,
    Envoyé par Upe Voir le message
    Les Ultras Marines sont des baltringues !
    Ce ne sont pas des baltringues, mais entre Lopez et la rétrogradation, le choix est vite fait. Et vu la situation stressante de leur club, on préfère toujours se voiler un peu la face pour compenser.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par Nono Red Devils Voir le message

    ben pour le coup, je vois pas en quoi les girondins méritent de se faire retrograder,
    les comptables me corrigeront, mais sur l'exercice ils sont déficitaires, et leur actionnaire ne veut plus mettre un rond,
    on ne parle pas de 100 millions aussi hein,
    donc leur actionnaire veut liquider le bébé, et là ils ont trouvé un repreneur avec lopez

    sinon...
    on est d'accord les ultra marines sont à la masses là non?



    ils n'ont pas compris quelle était la méthode lopez ou quoi?
    à leur place, je préférais limite aller en ligue 2 avec des actionnaires du coin,
    Les Ultras Marines sont des baltringues !

    Sinon oui tu as tout résumé ici :
    https://forum.ol.fr/forum/forum-offi...3#post11642533




    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Comment ça ferait bizarre qu'un mec reprenne Lyon, se barre et reprenne un autre Club dans la foulée.

    Dans 2 ou 3 ans, il partira de Bordeaux...

    Achètera probablement Nantes à Kita..., puis partira...

    Les Clubs français sont un peu pour lui sur un trottoir avec des bas résilles et tout petit tout petit sac à main.
    Mouais, il ne va pas le faire 50 fois. Je pense qu'il visera l'Angleterre la prochaine fois!

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Ils m'ont tellement énervé avec Wendel de nous battre souvent que ça me fait plaisir de les voir en difficulté.

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par Yanloup Voir le message

    Je sais qu'ici subsiste un rejet pour le rachat des clubs par des entités et/ou des milliardaires mais entre le gros risque d'un dépôt de bilan et une rétrogradation en N3 d'un côté et le rachat par G.Lopez de l'autre, il convient de hiérarchiser les emmerdes.
    oui au risque d'etre dans le cas d'auxerre, par exemple, qui n'arrive pas à revenir en ligue 1
    par contre comme je le disais, il doit avoir un juste milieu, il y avait d'autres projets de rachats, notamment avec des gens du coin

    après les bordelais, je m'en cogne, ils payent pour une décennie de choix merdique, et un virage de mordernisation qu'ils n'ont pas pris

    Laisser un commentaire:


  • Yanloup
    a répondu
    Envoyé par Byzantin Voir le message

    Je crois que les emmerdes des Girondins ne sont pas terminées.
    Je sais qu'ici subsiste un rejet pour le rachat des clubs par des entités et/ou des milliardaires mais entre le gros risque d'un dépôt de bilan et une rétrogradation en N3 d'un côté et le rachat par G.Lopez de l'autre, il convient de hiérarchiser les emmerdes.

    Laisser un commentaire:


  • Hagical
    a répondu
    Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message

    La viabilité du projet doit encore etre validé par la DNCG.
    Curieux de voir quel embrouille il va nous sortir encore

    Apres ce qu'il a fait a lille ça me depasse
    Ce qui me défrise, c'est tous les supps bordelais qui exultent et descendent dans la rue pour exprimer leur joie

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Comment ça ferait bizarre qu'un mec reprenne Lyon, se barre et reprenne un autre Club dans la foulée.

    Dans 2 ou 3 ans, il partira de Bordeaux...

    Achètera probablement Nantes à Kita..., puis partira...

    Les Clubs français sont un peu pour lui sur un trottoir avec des bas résilles et tout petit tout petit sac à main.

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message

    La viabilité du projet doit encore etre validé par la DNCG.
    Curieux de voir quel embrouille il va nous sortir encore

    Apres ce qu'il a fait a lille ça me depasse
    un savant mélange de :
    - réseau étoffé de scouts
    - arrangement entre agents
    - comissions occultes
    - complaisance de la dncg pour avoir investi dans un gros club français
    - promesses en tout genre aux joueurs (cf prime)

    si je ne me trompes pas (je ne connais pas assez bien le sujet), il a vendu ou plutot le fond qui était derrière lui a voulu qu'il vende parceque les dettes s'accumulaient
    olivier letang dès qu'il est arrivé il a fermé les vannes, periode hors covid la dncg aurait surement insisté pour que durant le mercato hivernal ils vendent des joueurs,
    le rab de 6 mois leur a permis de gratter juste un titre de champion, et une qualif en ldc.

    Letang, en ce moment, il est dans la mouise, il a simplement bloqué les paiements de primes, aux agents (sauf si justificatif), et aux joueurs (prime de victoire du championnat)

    ce n'est pas pour rien qu'il demande 10 millions pour galtier, il sait qu'il ne pourra pas le retenir, surtout parceque sans un galtier motivé, ça sent la mouise,
    et surtout parcequ'il a mis un prix sur galtier, et que le losc a besoin de fonds.

    il y a un supp lillois bien sympa qui passe des fois, chti_suisse (je n'ai pas l'orthographe exacte), il pourra surement apporté des précisions ou infirmer ce que j'ai écrit

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message

    Tu comprends quelque chose a lille champion a lors qu'ils auraient du etre retrogradé en L2 cet hiver ? le qatar qui met des milliards dans le psg ? monaco qui n'a pas les memes règles salariales que les autres ? et pourquoi pas rajouter marseille dans le lot.
    En terme d'injustice, bordeaux c'est peut etre ce qui me derange le moins meme si effectivement y'a aucune raison que ceux qui travaillent mal ne soit pas sanctionnés.
    ben pour le coup, je vois pas en quoi les girondins méritent de se faire retrograder,
    les comptables me corrigeront, mais sur l'exercice ils sont déficitaires, et leur actionnaire ne veut plus mettre un rond,
    on ne parle pas de 100 millions aussi hein,
    donc leur actionnaire veut liquider le bébé, et là ils ont trouvé un repreneur avec lopez

    sinon...
    on est d'accord les ultra marines sont à la masses là non?

    Nous avons suivi le dossier minute par minute... Passé des nuits blanches... Avons tremblé jusqu'à la dernière minute... Mais nous vous confirmons le rachat du club par Gérard Lopez. Et même si nul ne peut prédire le futur, c'est un immense soulagement !
    ils n'ont pas compris quelle était la méthode lopez ou quoi?
    à leur place, je préférais limite aller en ligue 2 avec des actionnaires du coin,

    Laisser un commentaire:


  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    Envoyé par Byzantin Voir le message

    Je crois que les emmerdes des Girondins ne sont pas terminées.
    La viabilité du projet doit encore etre validé par la DNCG.
    Curieux de voir quel embrouille il va nous sortir encore

    Apres ce qu'il a fait a lille ça me depasse

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
    Gerard Bouchard, pardon, lopez rachete Bordeaux.

    Bon courage.
    Je crois que les emmerdes des Girondins ne sont pas terminées.

    Laisser un commentaire:


  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    Gerard Bouchard, pardon, lopez rachete Bordeaux.

    Bon courage.

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Gérard Lopez est bien parti pour devenir le nouveau propriétaire des Girondins de Bordeaux. Il a obtenu un accord de principe avec le propriétaire King Street et le créancier Fortress.

    Laisser un commentaire:


  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    Envoyé par Al Bundy Voir le message
    Personnellement, je ne comprendrais pas qu'un club qui n'honore pas ses dettes, puisse a la fraiche recommencer de zero, sans probleme en restant dans la division ou il se trouve.

    Ca serait une enorme injustice pour les clubs qui font en sorte de payer leur dettes, et la je ne parle pas de l'OL, mais de TOUS les autres clubs
    Tu comprends quelque chose a lille champion a lors qu'ils auraient du etre retrogradé en L2 cet hiver ? le qatar qui met des milliards dans le psg ? monaco qui n'a pas les memes règles salariales que les autres ? et pourquoi pas rajouter marseille dans le lot.
    En terme d'injustice, bordeaux c'est peut etre ce qui me derange le moins meme si effectivement y'a aucune raison que ceux qui travaillent mal ne soit pas sanctionnés.

    Laisser un commentaire:


  • Al Bundy
    a répondu
    Personnellement, je ne comprendrais pas qu'un club qui n'honore pas ses dettes, puisse a la fraiche recommencer de zero, sans probleme en restant dans la division ou il se trouve.

    Ca serait une enorme injustice pour les clubs qui font en sorte de payer leur dettes, et la je ne parle pas de l'OL, mais de TOUS les autres clubs

    Laisser un commentaire:


  • Byzantin
    a répondu
    Cela fait bientôt deux mois que les Girondins de Bordeaux sont sous respirateur artificiel. Le 22 avril, King Street, son actionnaire américain, annonçait se désengager du club, aussitôt placé sous la protection du tribunal de commerce. Si les joueurs de Jean-Louis Gasset ont, tant bien que mal, assuré le maintien sur le terrain, c’est dans la coulisse que la partie se poursuit désormais. Et tout s’est accéléré ces derniers jours. Voici ce qu’il faut savoir, à l’aube d’une semaine à hauts risques.

    QUELS SONT LES CANDIDATS AU RACHAT ?

    La banque Rothschild a été mandatée pour gérer la cession du FCGB. Entre d’autres termes, l’établissement a étudié les dossiers des candidats au rachat du club. Après un premier tri, elle en a retenu quatre début juin, comme l’avait relaté 20 Minutes. Parmi eux figurent notamment deux noms bien connus des suiveurs du football français : Didier Quillot et Gérard Lopez.

    L’ancien directeur général de la LFP s’appuie sur des investisseurs français et anglo-saxons. L’ex-président lillois, lui, est soutenu par un fonds prêteur américain. Il s’est également associé à l’homme d’affaires Pascal Rigo et à des entrepreneurs locaux. Cet attelage, dont la fusion a été actée jeudi, bénéficie des faveurs du maire de la ville, Pierre Hurmic.

    UNE OFFRE A-T-ELLE ÉTÉ RETENUE ?

    Toujours pas, et c’est bien là le problème. Selon L’Équipe, trois repreneurs potentiels ont transmis une première offre lundi. Ils avaient jusqu’à jeudi, 14h, pour éventuellement l’affiner. Ce que personne n’a fait, à en croire un communiqué publié par les Girondins quelques heures après la deadline : "Si le Club a bien pris connaissance des déclarations des différents candidats dans la presse, il tient néanmoins à préciser qu’aucune nouvelle offre de reprise ferme et financée n’a, pour le moment, été transmise par ces candidats."

    Surtout, les trois prétendants n’ont pas apporté de garanties suffisantes "sur leurs capacités de financement, critère indispensable pour assumer les besoins opérationnels du club et satisfaire aux exigences posées par la DNCG." Le quotidien sportif précise que Quillot, qui a exigé - sans doute en vain - que King Street remette les capitaux à zéro d’ici au 30 juin, ne devrait pas revoir son offre à la hausse.

    QUE RISQUE-T-IL DE SE PASSER DANS LES PROCHAINS JOURS ?

    Le début de semaine s’annonce déterminant pour l’avenir du club au scapulaire, fondé en 1881 et vainqueur à six reprises du championnat de France. Vendredi, les dirigeants bordelais ont publié un autre communiqué, en forme d’ultimatum : "Afin de préserver l’avenir et son statut professionnel, le club n’a d’autre choix désormais que d’envisager l’éventualité d’une procédure de redressement judiciaire." Une éventualité qui deviendra réalité si aucune offre jugée satisfaisante n’est formulée avant mardi.

    Dans ce cas, le principal bailleur du club aquitain, Fortress, serait très certainement contraint de faire une croix sur le remboursement des sommes qui lui sont dues (38 millions d’euros de dettes, plus 3,705 millions d’euros d’intérêts annuels). Les candidats toujours intéressés devraient, eux, déposer leurs offres directement auprès du Tribunal. Il s’agira d’identifier un repreneur capable de prendre en charge les actifs (contrats des joueurs, etc.) et de présenter un plan de poursuite d’activité.

    LES GIRONDINS PEUVENT-ILS VRAIMENT TOMBER EN L2… VOIRE PLUS BAS ?

    En octobre et décembre 2020, alors que les écuries professionnelles faisaient - déjà - face à de grandes difficultés économiques, la FFF et le conseil d’administration de la LFP ont voté une mesure exceptionnelle. Grâce à celle-ci, les règlements mentionnent qu’un club "qui bénéficierait d’un plan de sauvegarde ou d’un plan de cession homologué par le Tribunal" peut rester dans le championnat auquel il appartient. À condition que ce plan soit validé avant la reprise dudit championnat.

    Le texte précise toutefois que le dernier mot revient à la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion). Le gendarme financier du football français peut donc ainsi décider de rétrograder les Marine et Blanc si toutes les conditions ne sont pas réunies et si, par exemple, la gestion du passif sportif par le repreneur n’est pas garantie.

    Par ailleurs, comme la procédure permettant de valider une reprise est, à compter de la première audience, de trois semaines minimum d’après Sud-Ouest, il n’y a pas de temps à perdre. En effet, il faut absolument que le verdict soit rendu avant le 24 juillet, date du début de la saison de Ligue 2. Car si le plan de cession n’aboutit pas dans les délais, Bordeaux perdra son statut professionnel et chutera en N3, où se trouve actuellement son équipe réserve. Un scénario catastrophe que les dirigeants veulent à tout prix éviter.

    POURQUOI TOULOUSE ET LYON SUIVENT-ILS CE DOSSIER DE PRÈS ?

    Le malheur des Girondins pourrait bien faire le bonheur de leurs "voisins" garonnais. Troisième de Ligue 2 puis défait en barrage par Nantes fin mai (1-2, 1-0), Toulouse a raté de peu l’accession à l’élite. En cas de rétrogradation du FCGB, c’est donc le TFC qui récupérerait la place laissée vacante en Ligue 1. Chez les Violets, le mercato semble au point mort et Patrice Garande, qui a été licencié, n’a toujours pas de successeur sur le banc. Damien Comolli attend-il d’être fixé sur le championnat dans lequel jouera sa formation l’an prochain avant de passer à la vitesse supérieure ? Ça en a tout l’air.

    Mais la situation de Bordeaux interpelle aussi en L1. Si la procédure de redressement judiciaire est menée à bien et que la DNCG donne son feu vert, le club pourrait conserver sa place dans l’élite tout en voyant ses dettes être effacées. L’Équipe révèle qu'un tel dénouement serait très mal perçu par les dirigeants de Lyon, qui ont dû contracter des emprunts et se sont donc endettés pour faire face à la crise du Covid-19. Les Aquitains sont encore dans le brouillard total. Et leur destinée aura, quoi qu’il advienne, des répercussions qui dépasseront les frontières de la Gironde.

    https://www.eurosport.fr/football/li...27/story.shtml

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X