Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La future Coupe du Monde : Qatar 2022

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La future Coupe du Monde : Qatar 2022

    Plusieurs pays ont posés leurs candidatures, voici des vidéos concernant les projets de ceux-ci :

    Coupe du monde 2014 :

    Brésil :
    http://www.youtube.com/watch?v=vG5XQ...eature=related

    Coupe du monde 2018 ou 2022 :

    Le Qatar :
    http://www.youtube.com/watch?v=d-z2j...ayer_embedded#!

    Les USA :
    http://www.youtube.com/watch?v=0lZ7K...eature=related

    Le Mexique :
    http://www.youtube.com/watch?v=qDkc3...eature=related

    L'Angleterre :
    http://www.youtube.com/watch?v=SLFRS...eature=related

    Espagne et Portugal :
    http://www.youtube.com/watch?v=VltNz...eature=related

  • #2
    Si vous avez d'autres videos de projets, n'hésitez pas à les mettre.

    Commentaire


    • #3
      En 2022 c'est encore Shakira qui fera l'ouverture ? sa risque de plus etre tres tres ferme tout ça :grn:

      Sinon, question a la con, le Quatar au mois de juin/juillet c'est quoi comme temperature ?
      Envoyé par imago01
      toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
      Envoyé par imago01
      allez l'OM

      Commentaire


      • #4
        Le Mexique s'est retiré en septembre 2009.

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Ewanoahlucasino Voir le message
          Sinon, question a la con, le Quatar au mois de juin/juillet c'est quoi comme temperature ?
          Je me suis posé la même question en voyant la video, d'ailleurs je m'étonnais de ne pas voir de stades fermés.
          Pour la réponse, si on demande à google qui sait tout on a ça :
          http://www.bourse-des-voyages.com/gu...s-qatar-5.html

          ce qui nous laisse penser à des matchs de nuit, vu que les stades ne sont pas fermés et climatisés (mais bof pour l'écologie). En tout cas, à l'heure de l'économie d'énergie et de l'écologie, leurs stades ne le sont pas du tout (surtout le dernier avec des écrans tout autour). Autant les design des stades sont intéressant, autant je n'adhère pas du tout au concept sur "consommation".
          Aux Qatars, avec tout le fric qu'ils ont, ils devraient justement montrer l'exemple, cela pourrai aussi permettre de tester de nouveaux procédés, tant au niveau de l'économie d'énergie que de l'écologie et peut-être aussi de nouveaux matériaux, ce qui rendrait le projet encore plus intéressant au niveau des technologies, voir de l'intérêt scientifique (tests et prototypes) ; leur projet y gagnerait en crédibilité au niveau des états et des institutions.

          Commentaire


          • #6
            Le quatar l'ete c'est un peu le meme climat qu'en egypte ou en grece, c'est plus de 50°.
            Si mes souvenir sont bon, en 94 aux states deja ont avait eu des temparatures delirantes dans ce genres.
            Envoyé par imago01
            toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
            Envoyé par imago01
            allez l'OM

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Tonyz Voir le message
              Je me suis posé la même question en voyant la video, d'ailleurs je m'étonnais de ne pas voir de stades fermés.
              Pour la réponse, si on demande à google qui sait tout on a ça :
              http://www.bourse-des-voyages.com/gu...s-qatar-5.html

              ce qui nous laisse penser à des matchs de nuit, vu que les stades ne sont pas fermés et climatisés (mais bof pour l'écologie). En tout cas, à l'heure de l'économie d'énergie et de l'écologie, leurs stades ne le sont pas du tout (surtout le dernier avec des écrans tout autour). Autant les design des stades sont intéressant, autant je n'adhère pas du tout au concept sur "consommation".
              Aux Qatars, avec tout le fric qu'ils ont, ils devraient justement montrer l'exemple, cela pourrai aussi permettre de tester de nouveaux procédés, tant au niveau de l'économie d'énergie que de l'écologie et peut-être aussi de nouveaux matériaux, ce qui rendrait le projet encore plus intéressant au niveau des technologies, voir de l'intérêt scientifique (tests et prototypes) ; leur projet y gagnerait en crédibilité au niveau des états et des institutions.
              Le Qatar a fondé sa fortune sur le pétrole, tu ne crois quand même pas qu'ils vont faire de la pub pour des produits non polluant?
              sigpic

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par fvl Voir le message
                Le Qatar a fondé sa fortune sur le pétrole, tu ne crois quand même pas qu'ils vont faire de la pub pour des produits non polluant?
                Ben si justement, ils savent mieux que personne que les réserves sont limitées dans le temps. Ils ont même promis des stades "écolos", mais avec la clim' nécessaire bon courage les gars.
                Envoyé par anthoto1
                Michy à 40M€, c'est de la science-fiction absolue. :fier:

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Alcatel Voir le message
                  Ben si justement, ils savent mieux que personne que les réserves sont limitées dans le temps. Ils ont même promis des stades "écolos", mais avec la clim' nécessaire bon courage les gars.
                  Oui le Qatar a diversifié ses investissements (dont le football) pour se dégager du tout pétrole au moment venu. Mais je les vois mal faire immédiatement la pub pour les trucs écolos alors que les réserves ne sont pas encore épuisées.
                  sigpic

                  Commentaire


                  • #10
                    En tous cas le Qatar passe actuellement au peigne fin l'Afrique en faisant venir des quantités jeunes espoirs dans ses centres de formation, histoire de se doter d'une bonne équipe "nationale" à l'horizon 2012. Un peu comme ils ont fait en athlé. D'ailleurs il y a aussi pas mal de casse...
                    "Je n’ai aucun joueur en partance pour Monaco." (JMA, 25/06/2013):clown:

                    Commentaire


                    • #11
                      Et le Qatar a le soutien de Zizou :oui:


                      Sinon en 2030, pour commémorer le centenaire de leur CDM, l' Uruguay est candidat (avec l' Argentine).
                      sigpic

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par JIM Voir le message
                        Et le Qatar a le soutien de Zizou :oui:


                        Sinon en 2030, pour commémorer le centenaire de leur CDM, l' Uruguay est candidat (avec l' Argentine).
                        C'est marrant, je l'aurai plutot vu soutenir son pays. :rolleye:
                        Envoyé par imago01
                        toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                        Envoyé par imago01
                        allez l'OM

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par fvl Voir le message
                          Le Qatar a fondé sa fortune sur le pétrole, tu ne crois quand même pas qu'ils vont faire de la pub pour des produits non polluant?
                          A l'époque du tout "bio", tout "éco", tout "green"...ils pourraient avoir la démarche tout au moins commerciale de se mettre à la page. Justement, leur fortune servant comme "plateforme de tests" de nouvelles technologies écolo innovantes et j'en passe... lors de ce tournois, leur blason n'en serait que plus redoré par la suite. Certains pays pourraient dire "j'adhère à la démarche du Qatar et j'investirai dans les années à venir, car le Qatar reste accessible aux tendances actuelles et ouvert, et ce, malgré leur fortune basé sur le pétrole".
                          Avec un événement mondial tel une Coupe du monde, on se fait de la pub...dans le monde.

                          Je suis très loin d'être un écolo, mais même si ce que le Qatar propose est beau...j'ai du mal à y adhérer en ce qui me concerne, car ça ne défend pas du tout les besoins réels de notre société (à l'échelle mondiale)...Avec leur projet, on dirait qu'il y a le Qatar...et le reste du monde.

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par darkinho Voir le message
                            En tous cas le Qatar passe actuellement au peigne fin l'Afrique en faisant venir des quantités jeunes espoirs dans ses centres de formation, histoire de se doter d'une bonne équipe "nationale" à l'horizon 2012. Un peu comme ils ont fait en athlé. D'ailleurs il y a aussi pas mal de casse...
                            Ils vont pas aller loin avec ça. L'Afrique est déjà très bien ratissée par les agents européens, véreux ou non.
                            Envoyé par anthoto1
                            Michy à 40M€, c'est de la science-fiction absolue. :fier:

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par JIM Voir le message
                              Sinon en 2030, pour commémorer le centenaire de leur CDM, l' Uruguay est candidat (avec l' Argentine).
                              On a le temps de voir venir mais l'idée me plaît. :fier:
                              Envoyé par anthoto1
                              Michy à 40M€, c'est de la science-fiction absolue. :fier:

                              Commentaire


                              • #16
                                En 2018, ce sera en Europe, et je pense en Angleterre.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par fvl Voir le message
                                  Le Qatar a fondé sa fortune sur le pétrole, tu ne crois quand même pas qu'ils vont faire de la pub pour des produits non polluant?
                                  Le Qatar c'est le Gaz
                                  BAD BOY

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    La Fifa trempée dans la corruption ?
                                    A moins de deux mois de la désignation des pays organisateurs des Coupes du monde 2018 et 2022, une affaire de corruption au sein même de la Fifa a été révélée dimanche par le Sunday Times. Deux délégués du Comité exécutif de la FIFA, Amos Adamu et Reynald Temarii, sont en effet soupçonnés de monnayer leurs votes en faveur des Etats-Unis. Le président Sepp Blatter ne cache pas son irritation.

                                    Sepp Blatter peut se faire du souci après les accusations de corruption contre deux membres de la Fifa. (Reuters) Dans la mare de la Fifa, le pavé jeté par le Sunday Times pourrait être immense. Le journal anglais a en effet révélé des tentatives de corruption en vue des votes pour l'organisation des Mondiaux 2018 et 2022. Mais le vrai problème dans l'histoire ne concerne pas lesdites tentatives, organisées par des journalistes du journal anglais déguisés en pseudo-hommes d'affaires. Surtout, deux des membres du comité exécutif de la Fifa auraient accepté ces avances, en l'occurrence le Polynésien Reynald Temarii, président de la Confédération de football d'Océanie (OFC), et le Nigérian Amos Adamu.

                                    Selon le journal anglais, Adamu (également filmé) aurait demandé 500 000 livres (573 000 euros) en échange de son vote pour la candidature des Etats-Unis, afin de financer un projet personnel, tandis que Temarii aurait lui carrément réclamé trois millions de dollars néo-zélandais, soit 1,6 million d'euros. La cause serait toutefois un peu plus noble, puisque cet argent aurait été destiné à la création d'un centre de formation. En revanche, l'histoire ne dit pas encore pour qui Temarii aurait voté, même si les deux journalistes se sont fait passer pour les représentants d'un consortium américain et ont certainement monnayé, là aussi, la candidature des Etats-Unis.

                                    Adamu et Temarii exclus du comité exécutif ?

                                    Toujours est-il que la situation est critique, comme l'a déjà reconnu Sepp Blatter. "Les informations de cet article ont un effet très négatif sur le processus d'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022", a ainsi indiqué le président de la Fifa dans une lettre ouverte au comité exécutif, se disant "désolé de devoir faire part d'une situation très pénible." Le 2 décembre, la Fifa désignera les pays organisateurs parmi l'Angleterre, la Russie, les associations Portugal-Espagne et Belgique-Pays-Bas pour 2018, les Etats-Unis, le Japon, la Corée du Sud, le Qatar et l'Australie pour 2022. L'affaire éclate donc à moins de deux mois du vote...

                                    Reynald Temarii a lui déjà appelé à "une enquête approfondie afin que tous les faits puissent être exposés", par le biais d'un communiqué de la Confédération d'Océanie. Pas certain que cet élan de coopération émeuve plus que cela Sepp Blatter... Selon Reuters qui cite une source proche du comité exécutif, Adamu et Temarii pourraient ainsi être suspendus et peut-être exclus du vote souverain, qui sera effectué par les 24 membres du comité. D'après la même source, "la Fifa ne tolèrera pas que quiconque porte atteinte à sa réputation et à la procédure du vote. Il se pourrait donc que la décision soit prise à 22 et non à 24." Le feuilleton ne fait probablement que commencer.

                                    http://sports.orange.fr/infos/footba...n-_292971.html

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      T'as oublier de mentionner que la Belgique et les Pays-Bas (candidature commune) ont aussi poser leur candidature ...

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par Laulau Voir le message
                                        La Fifa trempée dans la corruption ?
                                        A moins de deux mois de la désignation des pays organisateurs des Coupes du monde 2018 et 2022, une affaire de corruption au sein même de la Fifa a été révélée dimanche par le Sunday Times. Deux délégués du Comité exécutif de la FIFA, Amos Adamu et Reynald Temarii, sont en effet soupçonnés de monnayer leurs votes en faveur des Etats-Unis. Le président Sepp Blatter ne cache pas son irritation.

                                        Sepp Blatter peut se faire du souci après les accusations de corruption contre deux membres de la Fifa. (Reuters) Dans la mare de la Fifa, le pavé jeté par le Sunday Times pourrait être immense. Le journal anglais a en effet révélé des tentatives de corruption en vue des votes pour l'organisation des Mondiaux 2018 et 2022. Mais le vrai problème dans l'histoire ne concerne pas lesdites tentatives, organisées par des journalistes du journal anglais déguisés en pseudo-hommes d'affaires. Surtout, deux des membres du comité exécutif de la Fifa auraient accepté ces avances, en l'occurrence le Polynésien Reynald Temarii, président de la Confédération de football d'Océanie (OFC), et le Nigérian Amos Adamu.

                                        Selon le journal anglais, Adamu (également filmé) aurait demandé 500 000 livres (573 000 euros) en échange de son vote pour la candidature des Etats-Unis, afin de financer un projet personnel, tandis que Temarii aurait lui carrément réclamé trois millions de dollars néo-zélandais, soit 1,6 million d'euros. La cause serait toutefois un peu plus noble, puisque cet argent aurait été destiné à la création d'un centre de formation. En revanche, l'histoire ne dit pas encore pour qui Temarii aurait voté, même si les deux journalistes se sont fait passer pour les représentants d'un consortium américain et ont certainement monnayé, là aussi, la candidature des Etats-Unis.

                                        Adamu et Temarii exclus du comité exécutif ?

                                        Toujours est-il que la situation est critique, comme l'a déjà reconnu Sepp Blatter. "Les informations de cet article ont un effet très négatif sur le processus d'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022", a ainsi indiqué le président de la Fifa dans une lettre ouverte au comité exécutif, se disant "désolé de devoir faire part d'une situation très pénible." Le 2 décembre, la Fifa désignera les pays organisateurs parmi l'Angleterre, la Russie, les associations Portugal-Espagne et Belgique-Pays-Bas pour 2018, les Etats-Unis, le Japon, la Corée du Sud, le Qatar et l'Australie pour 2022. L'affaire éclate donc à moins de deux mois du vote...

                                        Reynald Temarii a lui déjà appelé à "une enquête approfondie afin que tous les faits puissent être exposés", par le biais d'un communiqué de la Confédération d'Océanie. Pas certain que cet élan de coopération émeuve plus que cela Sepp Blatter... Selon Reuters qui cite une source proche du comité exécutif, Adamu et Temarii pourraient ainsi être suspendus et peut-être exclus du vote souverain, qui sera effectué par les 24 membres du comité. D'après la même source, "la Fifa ne tolèrera pas que quiconque porte atteinte à sa réputation et à la procédure du vote. Il se pourrait donc que la décision soit prise à 22 et non à 24." Le feuilleton ne fait probablement que commencer.

                                        http://sports.orange.fr/infos/footba...n-_292971.html
                                        Ce fameux sunday times a rien dit sur l'attribution des JO 2012 ? :rolleye:
                                        y'en a qui ont honte de rien
                                        Envoyé par imago01
                                        toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
                                        Envoyé par imago01
                                        allez l'OM

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par KosOL888 Voir le message
                                          T'as oublier de mentionner que la Belgique et les Pays-Bas (candidature commune) ont aussi poser leur candidature ...
                                          Il y a une présentation du projet?

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par Tonyz Voir le message
                                            Il y a une présentation du projet?
                                            Non. S'ils y vont, ce sera un projet sérieux.

                                            C'est-à-dire qu'ils n'iront pas balancer une grosse campagne marketing 10 ans à l'avance. :clown:
                                            Envoyé par anthoto1
                                            Michy à 40M€, c'est de la science-fiction absolue. :fier:

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              La FIFA contre le choc des civilisations ? par Pascal Boniface pour le Nouvel obs.com

                                              Le 2 décembre 2010, la FIFA va désigner les hôtes de la Coupe du Monde en 2018 et 2022. Cette décision exceptionnelle de désigner en même temps les pays organisateurs de deux éditions a été prise pour assurer une rotation géographique. L'Afrique a, pour la première fois de son histoire, organisé un événement sportif mondialisé avec la coupe du monde de 2010, qui s'est tenue avec succès en Afrique du Sud.

                                              On sait déjà que le Brésil sera le pays qui va accueillir l'édition 2014. La Coupe du Monde devrait revenir en Europe pour 2018. Les deux favoris sont l'Angleterre qui l’a déjà organisé en 1966 et la Russie qui n'a jamais eu cet honneur.

                                              Pour 2022, la compétition est incertaine. Le dossier de l'Indonésie, pays musulman le plus peuplé du monde, a été écarté faute d'un soutien gouvernemental et d'une réelle culture footballistique du pays. Le Japon et la Corée du Sud sont candidats mais avec de faibles chances car ils ont déjà co-organisé l'édition 2002. Restent donc en lice deux pays au profil radicalement différent le Qatar et les Etats-Unis.

                                              Ces derniers qui ont déjà organisé la coupe du monde en 1994 font valoir que celle-ci a été une des plus profitables et a établie un record de fréquentation. Le pays offre toutes les garanties d'infrastructures (stades hôtels transports) .C 'est donc la promesse d'une Coupe du Monde facile à organiser. Le pays n'a pas une longue tradition footballistique mais compte 24 millions de licenciés. La perspective est donc pour le football de conquérir définitivement le marché américain. Contre le dossier américain, pèsent le faible délai depuis l’édition 1994 et l'étendue géographique du pays, les délégations se répartissant entre quatre fuseaux horaires.

                                              En face le Qatar fait figure de David par rapport au Goliath américain avec son million d'habitants. La petite taille du pays pourrait être un obstacle pour la FIFA. Mais le Qatar qui a un dossier solide. La volonté politique du pays est forte, le président du comité de candidature n'étant autre que le fils de l'émir. Le Qatar propose une Coupe du Monde compacte, tous les stades étant desservi par un réseau de métro moderne .En 2022, 50 % de la population du Moyen-Orient sera âgé de moins de 22 ans il y a donc une véritable perspective de développement pour le football. Par ailleurs la localisation du Qatar qui est à plus 3 heures du méridien de Greenwich permettrait une diffusion à des horaires très intéressant pour l'Europe le Moyen-Orient et l'Asie.

                                              Le Qatar joue également sur la carte technologique avec un système d'air conditionné dans les stades afin de lutter contre les fortes chaleurs et une empreinte carbone neutre grâce à l'énergie solaire. Il y a surtout un argument géopolitique qui est avancé par le Qatar : jusqu'ici aucun pays arabe ou musulman n’a été l'hôte d'une Coupe du Monde ou des Jeux olympiques. Attribuer au Qatar la coupe du monde de 2022 serait un signal fort réparant ce qui pourrait être vécu comme une injustice, comparable dans sa signification avec l'attribution de la coupe de 2010 à l'Afrique du Sud. Le Qatar souhaite faire de la coupe du monde un symbole de coopération interculturelle au Moyen-Orient en agissant comme un lien entre l'Orient et l'Occident.

                                              Petit pays doté d'une puissance financière importante, le Qatar, qui a déjà révolutionné l'information en lançant Al-Jazeera, mise beaucoup sur le sport comme moyen de reconnaissance internationale et de rapprochement interculturel. Il a déjà organisé les jeux asiatiques de 2006 et recevra la coupe d’Asie des nations en 2011. La diplomatie du Qatar est particulièrement active. Le Qatar, entre autre, a œuvré pour un rapprochement des belligérants au Soudan et a aidé à la reconstruction du Liban après la guerre de 2006. Tout en étant ferme sur les positions arabes notamment à l'égard de la Palestine, le Qatar est capable de dialoguer avec Israël lorsque le gouvernement de ce pays fait preuve d'ouverture.

                                              Le choix américain serait le choix du confort. Celui du Qatar serait celui de l'audace. Un signal fort de la FIFA qui mettrait le football au service de la lutte contre le choc des civilisations. A l’heure où les relations entre le monde musulman et le monde occidental sont au cœur de toutes les problématiques stratégiques, la FIFA renforcerait son rôle d’acteur central des relations internationales.
                                              sigpic

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                encore de la corruption...

                                                Envoyé par l'equipe
                                                Le BBC dénonce la corruption

                                                Trois membres du comité exécutif de la FIFA ont reçu de l'argent dans le cadre d'affaires de corruption, révèle lundi soir un documentaire de la BBC, à trois jours de la désignation des pays-hôtes pour les Mondiaux 2018 et 2022. Ces responsables font partie du comité exécutif qui doit désigner jeudi à Zurich les pays hôtes de la Coupe du Monde 2018 - à laquelle l'Angleterre est candidate - et de celle de 2022.

                                                Le journaliste Andrew Jennings, qui enquête depuis quasiment dix ans sur la corruption au sein de la FIFA, a obtenu des documents exclusifs sur des versements faits par International Sports and Leisure (ISL), une société de marketing qui avait obtenu l'exclusivité des droits pendant plusieurs Coupes du Monde, avant sa liquidation en 2001. Ces documents internes d'ISL concernent 175 paiements illégaux faits entre 1989 et 1999, pour 100 millions de dollars. Selon le magazine Panorama de la BBC, ces paiements ont servi à corrompre plusieurs hauts responsables de la FIFA.


                                                Des versements à une société écran, Sanud, permettent selon la BBC de remonter vers Ricardo Teixeira, membre du comité exécutif de la FIFA et patron du football brésilien. Une enquête du Sénat brésilien en 2001 avait déjà établi que des fonds de Sanud avaient été reçus par M. Teixeira. Le documentaire met aussi en cause Issa Hayatou, qui est à la tête du football africain, pour un paiement en cash de 100.000 francs datant de 1995. Nicolas Leoz, qui dirige le football latino-américain, a reçu pour sa part un total de 730.000 dollars d'ISL.


                                                Enfin, le documentaire révèle qu'un des vice-présidents de la FIFA Jack Warner, déjà accusé dans le passé d'avoir revendu des billets pour la Coupe du Monde 2006, a de nouveau tenté - en vain - d'acheter pour 84.240 dollars de billets pour le Mondial 2010 afin de les revendre. Andy Anson, qui pilote la candidature anglaise pour la Coupe du Monde 2018, a qualifié mercredi d'«anti-patriotique» la décision de la BBC de programmer le documentaire à trois jours du vote de la FIFA. (Avec AFP)
                                                Anti - anti.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Decision vers 16h :)

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X