Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La future Coupe du Monde : Qatar 2022

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Football: Opération coordonnée dans plusieurs pays dans le cadre d‘une nouvelle procédure

    Berne, 12.10.2017 - Le Ministère public de la Confédération a ouvert une procédure pénale contre l’ancien Secrétaire général de la FIFA et contre le directeur de la société BEIN MEDIA GROUP LLC en lien avec l‘octroi de droits média pour les Coupes du monde de football.

    Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une enquête, le 20 mars 2017, à l’encontre de l’ancien Secrétaire général de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) Jérôme Valcke, du directeur de la société BEIN MEDIA GROUP LLC Nasser Al-Khelaïfi et d’un homme d’affaires actif dans le domaine des droits sportifs. Cette enquête est menée pour soupçon de corruption privée (art. 4a al. 1 en lien avec l’ancien art. 23 de la loi fédérale contre la concurrence déloyale, LCD), d’escroquerie (art. 146 Code pénal suisse, CP), de gestion déloyale (art. 158 al. 1 CP) ainsi que de faux dans les titres (art. 251 CP). Jérôme Valcke est soupçonné d’avoir accepté des avantages indus en lien avec l’octroi de droits média dans certains pays de la part d’un homme d’affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du monde de football de la FIFA de 2018, 2022, 2026 et 2030 et de la part de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne les Coupes du monde de la FIFA de 2026 et 2030.

    Jérôme Valcke fait également l’objet d’une autre procédure pénale menée par le MPC, en particulier pour soupçon de différents actes de gestion déloyale (art. 158 CP). La communication du MPC de mars 2016 y relative est disponible dans le document annexé ci-dessous. Cette procédure est toujours pendante. Des éléments découlant de cette première enquête ont notamment servi de base à l’ouverture de cette nouvelle procédure pénale.

    Dans le cadre de la procédure pénale ouverte en mars 2017, Jérôme Valcke a été auditionné en Suisse, en qualité de prévenu, par des représentants du MPC, le 12 octobre 2017.

    Par ailleurs, en collaboration avec les autorités compétentes de France, de Grèce, d’Italie et d’Espagne, des perquisitions ont eu lieu simultanément et en divers lieux. Ces actions se sont déroulées dans le cadre de l'entraide judiciaire, sur demande et en présence du MPC.

    L‘exécution coordonnée de l’opération dans les divers pays a été rendue possible grâce au Coordination Center d’EUROJUST. Le MPC remercie EUROJUST, les autorités judiciaires françaises, grecques, italiennes et espagnoles ainsi que fedpol pour leur précieuse collaboration dans cette affaire.

    Aucune personne ne se trouve en détention préventive. La présomption d‘innocence prévaut pour toutes les personnes impliquées.

    À ce jour, 180 annonces MROS pour soupçons de blanchiment d’argent relatives à des procédures liées au football nous sont parvenues. Le MPC mène près de 25 enquêtes liées au football et procède à l’analyse d’environ 19 téraoctets de données séquestrées.

    https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/...-id-68398.html

    Commentaire


    • Ca serait tellement cool, que la CDM 2022 soit reprise au Qatar pour cause de corruption
      Envoyé par interactif
      si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

      Commentaire


      • Le football d'aujourd'hui me dégoûte mais à un point.

        Je me faisais une réflexion combien de matchs ai-je vu ces 4 derniers mois ?

        Aucun en entier, j'ai résilié BeInSport y'a 4 mois, je ne regarde plus que les matchs en clair lorsque j'ai pas autre chose à faire, du coup j'ai vu que des parties de match de l'équipe de France en fait.

        Mais même allons plus loin combien de buts ai-je vu toujours ces 4 derniers mois en regardant les résumés ?

        En championnat exactement 34 (17 de l'OL, 4 de Rennes, 3 de Bordeaux, 3 de Dijon, 3 d'Angers, 2 du QSG (CSC les 2 en plus :grn:), 1 de Guingamp, 1 de l'OM)
        En Ligue des Champions -> 0 (oui 0 c'est pas une blague c'est à peine si j'ai pris connaissance des résultats)
        En Europa League -> 4 (2 de l'OL, 1 de l'Atalanta Bergame et 1 de Limassol)
        Equipe nationale -> 8 (7 de l'EDF et 1 de la Biélorussie)

        Eh ouais j'ai toujours pas vu de but de Neymar sous le maillot du PSG aussi incroyable que ça puisse paraître mais pas non plus de but de Lacazette par exemple (je sais même pas s'il en a marqué :mask:, je sais même pas qui de Giroud ou de Lacazette est titulaire en fait. C'est dingue mais je suis plus rien du tout :crazy:
        Dernière modification par lochiba88, 13/10/2017, 10h21.
        Envoyé par psgmagic69
        A qui on fait les fesses ce week end :lov:
        :grn:

        Commentaire


        • Envoyé par lochiba88 Voir le message
          Le football d'aujourd'hui me dégoûte mais à un point.

          Je me faisais une réflexion combien de matchs ai-je vu ces 4 derniers mois ?

          Aucun en entier, j'ai résilié BeInSport y'a 4 mois, je ne regarde plus que les matchs en clair lorsque j'ai pas autre chose à faire, du coup j'ai vu que des parties de match de l'équipe de France en fait.

          Mais même allons plus loin combien de buts ai-je vu toujours ces 4 derniers mois en regardant les résumés ?

          En championnat exactement 34 (17 de l'OL, 4 de Rennes, 3 de Bordeaux, 3 de Dijon, 3 d'Angers, 2 du QSG (CSC les 2 en plus :grn:), 1 de Guingamp, 1 de l'OM)
          En Ligue des Champions -> 0 (oui 0 c'est pas une blague c'est à peine si j'ai pris connaissance des résultats)
          En Europa League -> 4 (2 de l'OL, 1 de l'Atalanta Bergame et 1 de Limassol)
          Equipe nationale -> 8 (7 de l'EDF et 1 de la Biélorussie)

          Eh ouais j'ai toujours pas vu de but de Neymar sous le maillot du PSG aussi incroyable que ça puisse paraître mais pas non plus de but de Lacazette par exemple (je sais même pas s'il en a marqué :mask:, je sais même pas qui de Giroud ou de Lacazette est titulaire en fait. C'est dingue mais je suis plus rien du tout :crazy:
          le foot me dégoute aussi de plus en plus, mais malgré tout, je peux pas me passer des matchs de l'OM (en streaming évidement, jamais je filerai un seul centime à ces chaines de merde).
          et j'aime bien regarder qqes matchs comme celui de ce soir.
          par contre la LDC, je suis quasiment plus, et comme toi, j'ai tjrs vu aucun but de Neymar depuis qu'il est à paris. j'ai d'ailleurs vu aucun but de paris depuis le début du champ.

          en fait à part les matchs que je mate en streaming, j'ai quasi tout coupé, les émissions de merde comme le CFC, je regarde plus du tout. du coup je vois pas les résumés.

          Commentaire


          • Ce match de mulets entre CIV et MRC...
            Le vainqueur participe à la phase finale.
            O ~ E___I ~ L

            Commentaire


            • Envoyé par luciano83 Voir le message
              le foot me dégoute aussi de plus en plus, mais malgré tout, je peux pas me passer des matchs de l'OM (en streaming évidement, jamais je filerai un seul centime à ces chaines de merde).
              et j'aime bien regarder qqes matchs comme celui de ce soir.
              par contre la LDC, je suis quasiment plus, et comme toi, j'ai tjrs vu aucun but de Neymar depuis qu'il est à paris. j'ai d'ailleurs vu aucun but de paris depuis le début du champ.

              en fait à part les matchs que je mate en streaming, j'ai quasi tout coupé, les émissions de merde comme le CFC, je regarde plus du tout. du coup je vois pas les résumés.
              pareil.... :mask:

              image hosting

              Commentaire


              • Ah moi ça y'est j'en ai vu un sur le résumé d'OM - PSG, j'ai vu son rouge aussi :grn:
                Envoyé par psgmagic69
                A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                :grn:

                Commentaire


                • Procès FIFA: Pots-de-vin, droits TV... Un témoin balance sur la corruption en Amérique latine

                  FOOTBALL Ça va des pots-de-vin pour obtenir les droits de diffusion du mondial aux pressions pour voter pour le Qatar en 2022…



                  A gauche de Sepp Blatter, l'ancien patron de la CBF, Ricardo Teixeira, fait partie des personnalités accablées par ces nouveaux témoignages

                  Ça commence bien, voire très bien. Le premier témoin dans le procès Fifa a été amené à décrire la corruption dans le football sud-américain, et c’est pas joli-joli. L’intéressé, un dénommé Alejandro Burzaco, dirigeait, entre 2006 et 2015 - date de son inculpation par la justice américaine - une puissante société argentine directement impliquée dans de multiples contrats de droits télé en Amérique du Sud, et au cœur de ce système.

                  Des présidents de fédérations de football auraient reçu 600.000 dollars

                  Interrogé par le procureur Samuel Nitze, Alejandro Burzaco - qui était proche du très puissant président de la fédération argentine de football Julio Grondona, décédé en 2014 - a expliqué comment sa société avait participé des années durant au paiement de millions de dollars de pots-de-vin aux responsables de la confédération sud-américaine du football.


                  Ces millions permettaient d’obtenir ou de conserver, face à une concurrence féroce, de juteux contrats de droits télé pour la diffusion internationale de ce sport-passion. Les montants de ces contrats n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. Devant les jurés, Burzaco a aussi affirmé que de nombreuses chaînes télévisées et sociétés audiovisuelles payaient ces pots-de-vin, dont la brésilienne TV Globo, l’américaine Fox Sports ou l’espagnole Mediapro.

                  Testifying in the FIFA trial today, Argentine businessman Alejandro Burzaco named the following companies as involved in paying bribes for TV rights to soccer matches:

                  - Fox Sports, US
                  - Televisa, Mexico
                  - Mediapro, Spain
                  - Globo, Brazil
                  - Traffic, Brazil
                  - Full Play, Argentina
                  — Rebecca R. Ruiz (@RebeccaRuiz) November 14, 2017

                  Le président de la Conmebol, le Paraguayen Nicolas Leoz, et ses lieutenants, Julio Grondona et Ricardo Teixeira, ex-président de la CBF, auraient reçu notamment quelque 600.000 dollars par an en échange de contrats liés aux tournois de la Copa Libertadores et de la moins prestigieuse « Copa suramericana ». Et plusieurs millions supplémentaires pour des contrats ciblés.


                  « Qu’est-ce que tu fais, tu ne votes pas pour le Qatar ? »

                  Evidemment, ce n’est pas tout. Membres du comité exécutif de la Fifa, ces trois hommes pouvaient aussi être rémunérés pour leur vote lors des choix des pays-hôtes des Coupes du monde, a laissé entendre Burzaco.

                  Il a ainsi raconté comment Teixeira et Grondona avaient « secoué » Nicolas Leoz dans les toilettes au siège de la Fifa à Zurich en décembre 2010, parce qu’il ne votait pas comme convenu pour le Qatar en 2022. « Qu’est-ce que tu fais ? Qui ne vote pas pour le Qatar ? » lui auraient-ils demandé. De retour dans la salle après ce rappel à l’ordre, la candidature du Qatar l’a finalement emporté.

                  BOMBSHELL: In early 2011 Julio Grondona took a $1 million payment owed to Ricardo Teixeira because "Grondona voted for Qatar to host the 2022 World Cup," according to Alejandro Burzaco.
                  — Ken Bensinger (@kenbensinger) November 14, 2017

                  Face à cette corruption endémique, les trois accusés du procès new-yorkais ne faisaient pas exception, a assuré Burzaco, qui a affirmé leur avoir versé des pots-de-vin : à savoir l’ex-président de la puissante fédération brésilienne, José Maria Marin, 85 ans ; Manuel Burga, qui dirigea la fédération péruvienne de 2002 à 2014 et ex-membre du comité de développement de la Fifa, 60 ans ; et Juan Angel Napout, ex-président de la fédération paraguayenne et de la Conmebol, 59 ans.


                  Selon Burzaco, Marin aurait notamment reçu à partir de 2012 quelque 300.000 dollars par an de pots-de-vin, avant que cette somme ne soit augmentée à 450.000 dollars.

                  Aucun Européen cité par Burzaco

                  Sur les 42 personnes visées par la justice américaine dans ce scandale, les trois hommes - qui ont écouté avec attention l’interrogatoire de Burzaco - sont les seuls à être jugés dans ce procès censé durer six semaines. Ils risquent des peines de plus de 20 ans de prison. Vingt-quatre autres personnes, dont Burzaco, ont plaidé coupable. Les autres sont soit poursuivies par la justice de leur pays, soit luttent contre leur extradition aux Etats-Unis.

                  Le témoin n’a pas impliqué mardi de responsable du football européen, mais son interrogatoire se poursuit mercredi.

                  http://www.20minutes.fr/sport/216925...e#xtor=RSS-149

                  Commentaire


                  • Un officiel de la Fifa a accepté des pots-de-vin pour soutenir la candidature du Qatar à la Coupe du monde 2022, la Cour entend

                    Julio Grondona, qui est décédé en 2014, a déclaré au témoin Alejandro Burzaco qu'il devait de l'argent pour voter, Burzaco témoigne au milieu d'une enquête sur la corruption


                    Sepp Blatter, à droite, et Cheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani, émir du Qatar, avec le trophée de la Coupe du monde après que le Qatar ait été annoncé comme hôte pour 2022.


                    Un haut responsable de la Fifa a pris au moins 1 million de dollars de pots-de-vin pour voter pour le Qatar pour accueillir la Coupe du monde 2022, a témoigné mardi un tribunal, dans le cadre d'une vaste enquête sur la corruption à Fifa.

                    Julio Grondona, premier vice-président de la Fifa et directeur de l'association argentine de football jusqu'à sa mort en 2014, aurait déclaré au témoin, Alejandro Burzaco, directeur du marketing sportif argentin, que l'argent lui était dû en échange de son vote, a aidé le Qatar à sécuriser le tournoi lucratif.

                    La victoire du Qatar, annoncée en décembre 2010 après quatre tours de scrutin à élimination directe par le comité exécutif de la FIFA à Zurich, a été marquée par des allégations de corruption et d'inconduite. Le témoignage sous serment, prononcé devant un tribunal de New York mardi, est l'une des preuves les plus solides que le vote de 2022 ait été entaché.
                    Fox et d'autres grands diffuseurs impliqués dans le système de pots-de-vin de la FIFA, un témoin dit à la cour
                    Lire la suite

                    Burzaco, l'ancien PDG de Torneos y Competencias, directeur du marketing sportif argentin, a déjà plaidé coupable d'avoir distribué des millions de dollars de pots-de-vin à de hauts responsables du football sud-américain en échange de droits de retransmission de grands tournois régionaux.

                    Son témoignage mardi allègue un programme soutenu de pots-de-vin annuels et ponctuels, souvent supérieurs à 1 million de dollars, à un groupe de dirigeants influents de l'organisation sud-américaine du football, Conmebol, sur une période d'une dizaine d'années.

                    Burzaco a témoigné que pendant qu'il arrangeait un paiement de pot-de-vin de 1m $ à Grondona et un autre pot-de-vin de 1m $ à un autre dirigeant de Fifa, Ricardo Teixeira, Grondona a informé Burzaco qu'il avait pris un pot-de-vin pour son vote. Au total, a déclaré l'ancien directeur, il avait arrangé 15 millions de dollars de pots-de-vin pour obtenir les droits sur Copa America, qui à ce moment-là étaient détenus par une société de marketing rivale.

                    Burzaco a déclaré que Grondona lui avait dit en janvier 2011 de lui verser également le pot-de-vin de 1 million de dollars de Teixeria, que le Brésil lui "devait" comme "Grondona a voté pour le Qatar pour accueillir la Coupe du monde 2022".

                    Le directeur du marketing avait accompagné Grondona, Teixeria et Nicolás Leoz, alors président de Conmebol, à Zurich pour le vote en 2010 et avait entendu parler de leur intention de soutenir le Qatar.

                    "Ce n'était pas une chose privée", a déclaré Burzaco.

                    Alors que le scrutin commençait, Burzaco a déclaré que Grondona lui avait dit que Leoz avait initialement voté pour le Japon puis la Corée du Sud. Pendant une pause, lui et Teixeria ont alors tiré Leoz de côté pour le "secouer" et lui demander: "Que diable fais-tu? Etes-vous celui qui ne vote pas pour le Qatar? "Quand les officiels sont revenus pour le prochain vote, Leoz a soutenu le Qatar, a dit Burzaco.

                    L'ancien directeur du marketing a déclaré que Grondona ne lui avait pas dit le montant total de l'argent qu'il avait accepté pour faire le vote du Qatar ou qui était la source du pot-de-vin. Mais il a affirmé avoir été témoin d'une altercation entre les officiels de Grondona et du Qatar lors d'une manifestation de la Fifa quelques mois plus tard où le directeur du football était furieux des informations l'impliquant dans des transactions corrompues et insinuait qu'il avait été sous-payé pour son vote.

                    "Fondamentalement, Grondona leur a dit [les responsables qataris]: vous me paierez 80 millions de dollars ou j'écrirai une lettre disant que vous ne m'avez jamais payé", a déclaré Burzaco.

                    La preuve de Burzaco dépeint l'exécutif argentin comme un faiseur de roi dans l'entreprise prétendument corrompue de Conmebol. Le directeur marketing a déclaré que Grondona avait personnellement approuvé les pots-de-vin que lui et cinq autres hauts responsables de Conmebol avaient payés pour les droits de tournois régionaux, dictant souvent les montants - souvent des montants à sept chiffres - et se réduisant lui-même.

                    Burzaco voyagerait fréquemment avec Grondona de l'Argentine au siège de Conmebol à Luque au Paraguay, où "trois ou quatre Mercedes" les attendraient sur la piste et les sortiraient de l'avion, leur permettant de sauter la douane, car "quelqu'un prendrait soin de ça".

                    Quand Grondona arrive au quartier général, Leoz fait voler «quarante ou cinquante drapeaux argentins autour du bâtiment» pour le saluer. Teixeria, qui a démissionné en tant que président de la fédération brésilienne au milieu d'allégations de corruption en 2012, recevrait le même traitement.

                    Le témoignage de Burzaco, qui devrait se poursuivre mercredi, a également impliqué les trois anciens dirigeants du football, José Maria Marin, Manuel Burga et Juan Ángel Napout, actuellement jugés.

                    Les trois anciens responsables, dont certains sont allés

                    https://www.theguardian.com/football...P=share_btn_tw

                    Commentaire




                    • "Et elle ne nous a couté que 5 millions en pots de vin !"
                      Envoyé par interactif
                      si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                      Commentaire


                      • Avec toute cette mascarade , pourquoi ne pas la re attribuer à un autre pays ?
                        Envoyé par Jom69
                        cest quoi ce sou entendu?je suis un gone invertébré depuis ma tendre enfance

                        Commentaire


                        • Envoyé par nikylardson Voir le message
                          Avec toute cette mascarade , pourquoi ne pas la re attribuer à un autre pays ?
                          Peu être que c'est pas aussi facile que ça tout simplement .
                          Ça arrivera peut être , mais la corruption , les dessous de table et tout ce qui peut aller avec ça ce résume pas juste a l'attribution au Qatar de la coupe du monde 2022 ,dernier exemple en date l'attribution des JO 2028 a Los Angeles qui est passé crème

                          Commentaire


                          • Envoyé par nikylardson Voir le message
                            Avec toute cette mascarade , pourquoi ne pas la re attribuer à un autre pays ?
                            Les USA qui ont lancé toutes ces enquetes et procedures apres avoir vu les attributions leur passer sous le nez, ne demandent ou n'attendent sans doute que ca, ils ont deja toutes les infrastructures pour prendre la releve.

                            Mais ca ne sera pas aussi simple que ca
                            Le Qatar n'arrose pas que des minables presidents ou representants de federations sportives
                            Ca arrose des politiques, ca arrose des partis, ca arrose des Presidents

                            Et ils ne supporteraient pas de voir LEUR Coupe du Monde leur echapper
                            Envoyé par interactif
                            si j'avais du aller voter, j'aurais évidemment voté Juppé.

                            Commentaire


                            • Coupe du monde Qatar 2022 : 22 millions pour acheter des votes?

                              Une enquête du FBI et de la justice brésilienne révélée par Mediapart, met en évidence des circuits financiers dans le cadre du scandale de corruption sur l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar.



                              Selon Mediapart, la banque monégasque Pasche Monaco, filiale du Crédit mutuel, aurait été la plaque tournante bancaire permettant de transférer des fonds depuis le Qatar vers plusieurs dirigeants du foot mondial de l'époque.

                              Le site explique que le FBI et la justice brésilienne soupçonnent la banque Pasche Monaco d'avoir permis d'arroser plusieurs personnalités pour acheter leur vote pour l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Les enquêteurs ont ainsi identifié un versement de 22 millions de dollars réalisé en janvier 2011 par un conglomérat qatari spécialisé dans le BTP sur le compte de Ricardo Texeira, l'ancien président de la Fédération brésilienne. Celui-ci, déjà impliqué dans plusieurs affaires de corruption au Brésil, fait l'objet désormais d'un mandat d'arrêt international pour corruption émis par le Département de la justice américain.

                              Tout ou partie de ces 22 millions aurait servi, début 2013, à réaliser des virements à destination de personnes physiques surnommées « Warner Bros », « Mohammed » et « Leoz ». Les enquêteurs ont rapidement fait le rapprochement avec Jack Warner, l'ancien président de la Concacaf, Mohammed bin Hamman, l'ancien président de la Confédération asiatique et Nicolas Leoz, l'ancien président de la Conmebol, la confédération sud-américaine.

                              http://www.lequipe.fr/Football/Actua...s-votes/854141

                              Commentaire


                              • D'après qsgmagic et pauletaqsg, il doit s'agir d'un complot.

                                Commentaire


                                • A l'est rien de nouveau :rolleye:
                                  Envoyé par fanfanserrano;n11625895
                                  Ewa a raison

                                  Commentaire


                                  • Ils fouttent vraiment la haine, ces magouilleurs ! :((

                                    Commentaire


                                    • Déconne pas, ils ont sauvé la ligue 1.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par PlatiniMichel Voir le message
                                        D'après qsgmagic et pauletaqsg, il doit s'agir d'un complot.
                                        D'apres moi tu devrais surtout fermer ta grande bouche pour rester poli !

                                        Commentaire


                                        • Le Qatar : pas de liberté d'expression, esclavagisme, magouilles, rétention de passeport (ou une rétention de cerveau pour les derniers qui en sont munis chez les lynx :grn:), compétitions truquées (OMG le hand le Qatar en finale), violations des droits de l'homme.

                                          Un beau pays, à n'en pas douter. J'espère que les lynx feront une belle statue à Nabot 1er.

                                          Allez vivement 2022, que ça dégage :)
                                          Dernière modification par PlatiniMichel, 27/11/2017, 20h53.

                                          Commentaire


                                          • Pour le hand qatari c'est pas tout à fait pareil. Si la composition de l'équipe était questionable (mais légale, un peu comme l'optimisation fiscale :grn:), elle a quand même été plutôt bonne sur les terrains.

                                            Commentaire


                                            • Sepp Blatter évoque le rôle de Nicolas Sarkozy dans l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar

                                              https://twitter.com/SFR_Sport/status/935597511993122818

                                              Commentaire


                                              • Et au final quand est-ce qu'on trouve un nouvel organisateur ?

                                                Oui parce qu'on va bien retirer l'organisation au Qatar n'est-ce pas ? :rolleye:
                                                Envoyé par psgmagic69
                                                A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                                                :grn:

                                                Commentaire


                                                • L'ancien vice-président de la Fifa placé en garde à vue

                                                  Reynald Temarii, ancien vice-président de la Fifa, a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption en lien avec l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022.




                                                  Reynald Temarii a été placé en garde à vue mardi à Tahiti dans le cadre de l'enquête française sur les conditions d'attribution des Coupes du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar. L'ex-président de la Confédération océanienne (OFC) et ancien vice-président de la Fifa a été interrogé par les enquêteurs de la police anticorruption (Oclciff), avant d'être remis en liberté le lendemain.

                                                  Les enquêteurs s'interrogent sur la somme de 305.000 euros que Reynald Temarii a reçu en janvier 2011 du Qatari Mohamed Bin Hammam, alors membre du Comité exécutif de la Fifa et président de la Confédération asiatique. Temarii avait été suspendu en 2015 pour 8 ans de la Fifa pour infraction au code éthique en raison de ce paiement qui, selon l'instance, devait lui permettre de couvrir ses frais de justice dans le cadre d'une précédente procédure de suspension en 2010.

                                                  La justice française cherche à savoir si ce paiement est intervenu en contrepartie de son influence en vue du vote pour l'attribution des deux Coupes du monde de football, le 2 décembre 2010. A cette date, il n'avait pas lui-même pris part au vote, étant déjà suspendu.

                                                  https://www.lequipe.fr/Football/Actu...247#xtor=RSS-1

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par lochiba88 Voir le message
                                                    Et au final quand est-ce qu'on trouve un nouvel organisateur ?

                                                    Oui parce qu'on va bien retirer l'organisation au Qatar n'est-ce pas ? :rolleye:
                                                    Pour l'instant, ça joue la montre et une fois qu'on aura commencé les qualifs pour la Coupe du Monde 2022, on aura droit au "bah c'est trop tard maintenant" ;)

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X