Annonce

Réduire
Aucune annonce.

UEFA, fair-play financier

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages
    waleguein
    Décines moi un stade

  • waleguein
    a répondu
    Vous fumez les gars l'idée de base du FPF c'est aucunement d'empécher les investissements, des clubs comme le PSG, Chelsea, City, Malaga, Monaco, QPR,... devaient pas être visés, tout simplement parce que quand l'idée du FPF a commencé a vraiment faire son chemin ce type de club n'existait pas encore vraiment et en tout cas ne proliférait pas, il n'y avait guère que Chelsea qui avait débarqué de nul part.

    Le but quand ils ont voté le FPF et le projet initial c'est d'empécher les compét européennes aux clubs qui présentent des dettes, qui payent pas leurs joueurs,...qui sont pas solvables quoi, pour pas que le foot s'écrase tout seul et qu'ils perdent leur petit trésor de guerre.


    Mais certainement que devant la recrudescence de clubs de pharaons lachant des coffres d'or, les histoires de Malaga avec des joueurs pas payés et un mec qui veut se désengager du jour au lendemain qui revend la moitié de l'effectif, certainement aussi les clubs historiques qui foutent la pression parce qu'ils veulent pas débarquer trop de nouveaux riches pouvant leur faire de l'ombre marketing :siffle: ils se sont dit que ce serait pas mal de foutre un petit paragraphe supplémentaire histoire de freiner un peu une bulle speculative qui risque de retomber sur la tronche de tout le monde.

    Mais le projet a aucunement à la base été réfléchi pour ca, et dans ce cadre c'est bien pour ca que le FPF sera totalement inefficace pour les pétrogazo clubs et autres, ce n'est de toute facon pas sa cible initiale ca n'a rien d'étonnant de surprennant. Et puis pour l'UEFA tant que l'argent est vrai et que ca risque pas de retomber sur le tronche ca leur va, eux ils vont pas se plaindre qu'il y ai plus de fric bien au contraire, mais ils veulent des filons sûrs et respectants leurs dûs.

    Laisser un commentaire:


  • Armando Sanchera
    a répondu
    Envoyé par Abso Voir le message
    faut dire que l'idée même du FPF est complètement conne a la base:

    le problème dans le foot c'est que plein de clubs sont en déficit donc on va interdir aux actionnaires d'investir:clown:

    tu as dépassé ton budjet?? bah on t"exclu de LDC comme ça tu touchera beaucoup moins l'année prochaine et tu seras encore plus en déficit > on te jette dans un joli cercle vicieux qui, sans proprio pour règler la facture justement, te fera faire banqueroute :clown:

    alors que le problème pourrai être facilement règlé avec une DNCG européenne ou mieux un salary cap (même si perso je trouve que ça va a l'encontre de l'esprit du foot, l'organisation des sports américains qui ont un salary cap sont très différentes) mais comme le but c'est pas de règler le problème mais uniquement de s'assurer qu'un petit groupe (MU, Bayern, Real, Barça Juve, Milan,...etc) de clubs soit tjr en haut et ne puisse jms être concurrencé par personne quoi qu'il arrive...

    parce que sans investissements massif tu ne pourra jms générer autant que le Barça en balance positive achat/vente de joueurs, marchandising et droits TV même en bossant super bien

    Oui tout à fait.

    Et le vrai scandale, c'est les énormes déficits structurels de certains clubs, plus que les mécènes qui viennent investir de l'argent dans le foot (et qui n'endettent pas leurs clubs puisqu'ils sortent l'argent de leur poche).

    Et comme tu l'expliques bien, les propos d'un Rummenigge sont à mourir de rire, puisque si aujourd'hui, un club "moyen" "travaille dur et sur le long terme" (pour reprendre les propos des mecs du Bayern) pour se bâtir une belle équipe, il n'aura jamais le temps pour faire fructifier tout ça et rattraper les gros clubs en terme de marketing, car ces derniers l'auront dépouillé avant de ses meilleurs éléments...

    Laisser un commentaire:


  • Abso
    a répondu
    faut dire que l'idée même du FPF est complètement conne a la base:

    le problème dans le foot c'est que plein de clubs sont en déficit donc on va interdir aux actionnaires d'investir:clown:

    tu as dépassé ton budjet?? bah on t"exclu de LDC comme ça tu touchera beaucoup moins l'année prochaine et tu seras encore plus en déficit > on te jette dans un joli cercle vicieux qui, sans proprio pour règler la facture justement, te fera faire banqueroute :clown:

    alors que le problème pourrai être facilement règlé avec une DNCG européenne ou mieux un salary cap (même si perso je trouve que ça va a l'encontre de l'esprit du foot, l'organisation des sports américains qui ont un salary cap sont très différentes) mais comme le but c'est pas de règler le problème mais uniquement de s'assurer qu'un petit groupe (MU, Bayern, Real, Barça Juve, Milan,...etc) de clubs soit tjr en haut et ne puisse jms être concurrencé par personne quoi qu'il arrive...

    parce que sans investissements massif tu ne pourra jms générer autant que le Barça en balance positive achat/vente de joueurs, marchandising et droits TV même en bossant super bien

    Laisser un commentaire:


  • Armando Sanchera
    a répondu
    Envoyé par jopopmk Voir le message
    Je précise au cas où que j'ai rien contre le PSG, juste quelques doutes sur cette DNCG européenne tant attendue (enfin, surtout pas les clubs de L1 et BL) ;)
    C'était couru d'avance que ce machin allait être de la rigolade pour les richissimes mécènes. Contourner ce machin est un jeu d'enfant pour les Emirats (Abu Dhabi à City, et le Qatar au PSG), et je pense que même les russes (Chelsea, Monaco) trouveront aisément des parades pour continuer à blinder leurs clubs.

    Les grands discours de Platoche étaient aussi drôles que ceux de Sarkozy qui promettait de réguler la finance...ils en rigolent chaque fin d'année au moment d'encaisser leurs bonus...

    Laisser un commentaire:


  • jopopmk
    a répondu
    Je précise au cas où que j'ai rien contre le PSG, juste quelques doutes sur cette DNCG européenne tant attendue (enfin, surtout pas les clubs de L1 et BL) ;)

    Laisser un commentaire:


  • Armando Sanchera
    a répondu
    Envoyé par jopopmk Voir le message
    Va pour un "lien anecdotique", mais quid de la surévaluation ? 100M€/an, aucun club en Europe ne touche ça pour un sponso maillot (on parle de record pour les 33M€/an de Man U).
    Bon, bah au pire, un obscur club qatari (donc pas concerné par le FPF) achètera chaque saison une chèvre du PSG pour 300M€, et le tour sera joué ! :grn:

    Laisser un commentaire:


  • jopopmk
    a répondu
    Va pour un "lien anecdotique", mais quid de la surévaluation ? 100M€/an, aucun club en Europe ne touche ça pour un sponso maillot (on parle de record pour les 33M€/an de Man U).

    Laisser un commentaire:


  • Armando Sanchera
    a répondu
    Envoyé par jopopmk Voir le message
    Nouveau sponsor au PSG ? (article lequipfr)

    M'est avis qu'entre banque et fond d'investissement qatariens y'a un lien qui traîne, et 100M€/an pour le sponsoring maillot du PSG me parait un peu (:grn:) surévalué.
    Il existe un lien officieux entre le PSG et toutes les entreprises et fonds d'investissement du Qatar, puisque le propriétaire du club n'est autre que l'Emir de ce petit Etat.
    Mais l'UEFA sanctionne si il existe un lien du style "président du club = président de l'entreprise partenaire/sponsor". Or ici, ce n'est pas le cas.

    Et dans l'hypothèse où l'UEFA ferait trop de zèle face aux investisseurs et mécènes avec son FPF (ce dont je doute fort), je prends les paris que tout ça se finirait par un "Bosman II", avec une intervention de la Cour Européenne qui statuerait que les règles du FPF sont trop rigides et illégales au regard du droit européen, car entravant la liberté d'entreprendre et d'investir.

    Laisser un commentaire:


  • jopopmk
    a répondu
    Envoyé par Lukas Podolski Voir le message
    attention, il existe au niveau du FPF la notion de "Fair Value" ce qui veut dire que si le QSG annonce un contrat de sponsoring maillot à 200 millions d'euros par an, ca va coincer car l'UEFA a le droit de considérer que cette somme est "surevaluée" .[..]
    Envoyé par -Msila28 Voir le message
    [..]Donc l’UEFA a décidé de surveiller de près ces transactions financières et a fait en sorte que tout nouveau partenaire qui injecte de l'argent dans le Sponsoring du club ne doit avoir aucun lien avec le propriétaire du club[..]
    Nouveau sponsor au PSG ? (article lequipfr)

    M'est avis qu'entre banque et fond d'investissement qatariens y'a un lien qui traîne, et 100M€/an pour le sponsoring maillot du PSG me parait un peu (:grn:) surévalué.

    Laisser un commentaire:


  • Armando Sanchera
    a répondu
    Envoyé par Lyo__ Voir le message
    Et merde !! Si les sponsors ne doivent plus avoir de lien de parenté, Lille va devoir se mettre un terme à son partenariat avec OL groupe. Hum. :mdr::mdr:

    :mdr::mdr::D

    Bah oui, les frères Seydoux, y'a conflit d'intérêts là ! On n'achètera plus de chèvres surpayées à Lille ! :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Lyo__
    a répondu
    Envoyé par -Msila28 Voir le message
    Attention, tu peux très bien être parfaitement en règle avec la DNCG de ton pays et ne pas être en conformité avec le fair-play financier demandé par l’UEFA ;)

    Je donne un exemple :

    Man City a voulu faire un tour de passe-passe avec un contrat record pour naming de son stade et le nom sur le maillot qui lui rapportera 400 millions d'euros sur 10 ans !


    Donc l’UEFA a décidé de surveiller de près ces transactions financières et a fait en sorte que tout nouveau partenaire qui injecte de l'argent dans le Sponsoring du club ne doit avoir aucun lien avec le propriétaire du club
    ;)

    Man City signe un contrat record avec Etihad Airways, sauf que le propriétaire de Man City et aussi le président de Etihad Airways :grn:

    Donc cela fonctionne pour l'Angleterre mais cela ne marche pas avec le fair-play financier ! l'argent du contrat avec Etihad Airways ne sera pas considéré comme du bénéficie ;)
    Et merde !! Si les sponsors ne doivent plus avoir de lien de parenté, Lille va devoir se mettre un terme à son partenariat avec OL groupe. Hum. :mdr::mdr:

    Laisser un commentaire:

  • Invité
    Invité

  • luciano83
    Invité a répondu
    espérons que tout le monde sera logé à la même enseigne, et que l'uefa ira jusqu'au bout... même si j'en doute.
    les enjeux financiers sont tellement importants, l'uefa pourra difficilement se priver de ces tetes d'affiches.

    ce sont les seconds couteaux qui risquent de souffrir finalement, aggrandissant encore le fossé entre le top européen, et les autres...

    Laisser un commentaire:


  • Tiko.
    a répondu
    Envoyé par guillaumerouen Voir le message
    Et quid de la menace de ligue privée en dehors de l'UEFA ?
    Ce truc n'arrivera jamais, trop de gens lâcheraient je pense, (j'espère du moins).

    Laisser un commentaire:


  • guillaumerouen
    a répondu
    Ca tiendra ca devant un tribunal ?

    Et quid de la menace de ligue privée en dehors de l'UEFA ?

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu
    Envoyé par ANTOINE36000 Voir le message
    Et voilà le Fpf sert plus à rien du coup
    Attention, tu peux très bien être parfaitement en règle avec la DNCG de ton pays et ne pas être en conformité avec le fair-play financier demandé par l’UEFA ;)

    Je donne un exemple :

    Man City a voulu faire un tour de passe-passe avec un contrat record pour naming de son stade et le nom sur le maillot qui lui rapportera 400 millions d'euros sur 10 ans !


    Donc l’UEFA a décidé de surveiller de près ces transactions financières et a fait en sorte que tout nouveau partenaire qui injecte de l'argent dans le Sponsoring du club ne doit avoir aucun lien avec le propriétaire du club
    ;)

    Man City signe un contrat record avec Etihad Airways, sauf que le propriétaire de Man City et aussi le président de Etihad Airways :grn:

    Donc cela fonctionne pour l'Angleterre mais cela ne marche pas avec le fair-play financier ! l'argent du contrat avec Etihad Airways ne sera pas considéré comme du bénéficie ;)

    Laisser un commentaire:


  • Lukas Podolski
    a répondu
    attention, il existe au niveau du FPF la notion de "Fair Value" ce qui veut dire que si le QSG annonce un contrat de sponsoring maillot à 200 millions d'euros par an, ca va coincer car l'UEFA a le droit de considérer que cette somme est "surevaluée" .
    Si un club comme le Real avec une exposition et des résultats sportifs une image marketing, nettement plus élevés, prend disons 25 millions par an sur le sponsoring maillot ils peuvent réevaluer la valeur du contrat du QSG et dire qu'il devrait valoir 15 millions par an et non 200 millions.
    Au final quand ils feront les comptes en fin d'année, il ne prendront que les 15 millions en compte pour les revenus liés au sponsor maillot, etc.

    Bref c'est pas non plus des lapins de 6 semaines à l'UEFA hein...


    Enfin, ils se conditionnent encore plus à la victoire sur tous les tableaux avec cette histoire, si ils souhaitent derrière justifier des contrats records de naming, maillot ou autre.

    Bref ils sont dans la mouise, et c'est pas sans me réjouir :)

    Laisser un commentaire:


  • ANTOINE36000
    a répondu
    Envoyé par yaga37 Voir le message
    oila pourquoi le FPF ne marchera pas avec le QSG
    On en parle de plus en plus, et pour cause puisque 23 clubs européens ont été sanctionnés mardi avec des retenues sur des primes de l’UEFA, le fair-play financier imposé par l’instance européenne se profile. Et dans ce cadre, tout le monde surveille le Paris Saint-Germain du coin de l’oeil, le club de la capitale dépensant sans compter, au risque de se mettre dans la zone rouge. Cependant, selon le quotidien l’Equipe, le PSG semble avoir trouvé la potion magique sous forme d’un contrat énorme, qui en plus se prolongera sur plusieurs saisons. Grâce à ce partenariat record, signé avant la date limite du 30 juin, les dirigeants parisiens auraient même présenté un budget équilibré devant la DNCG, alors que l’on évoquait un bilan négatif de plusieurs dizaines millions. Si notre confrère ne connaît pas l’identité de ce nouveau sponsor du club de la capitale, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont prévu de se rendre devant la DNCG le 20 septembre pour en dire plus sur ce contrat qui change évidemment la donne dans le cadre du fair-play financier demandé par l’UEFA.
    Et voilà le Fpf sert plus à rien du coup

    Laisser un commentaire:


  • yaga37
    a répondu
    oila pourquoi le FPF ne marchera pas avec le QSG
    On en parle de plus en plus, et pour cause puisque 23 clubs européens ont été sanctionnés mardi avec des retenues sur des primes de l’UEFA, le fair-play financier imposé par l’instance européenne se profile. Et dans ce cadre, tout le monde surveille le Paris Saint-Germain du coin de l’oeil, le club de la capitale dépensant sans compter, au risque de se mettre dans la zone rouge. Cependant, selon le quotidien l’Equipe, le PSG semble avoir trouvé la potion magique sous forme d’un contrat énorme, qui en plus se prolongera sur plusieurs saisons. Grâce à ce partenariat record, signé avant la date limite du 30 juin, les dirigeants parisiens auraient même présenté un budget équilibré devant la DNCG, alors que l’on évoquait un bilan négatif de plusieurs dizaines millions. Si notre confrère ne connaît pas l’identité de ce nouveau sponsor du club de la capitale, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont prévu de se rendre devant la DNCG le 20 septembre pour en dire plus sur ce contrat qui change évidemment la donne dans le cadre du fair-play financier demandé par l’UEFA.

    Laisser un commentaire:


  • Euggy 69
    a répondu
    c'est quand même assez surprenant comme liste et surtout je m'attendais pas à une si rapide retombé médiatique... Des clubs comme Kazan, Malaga ou l'athletico ne se sont JAMAIS gêné ou fendu d'un quelconque communiqué pour justifier quoi que ce soit.. la vérité c'est que ce système met en exergue les faiblesses des clubs, leur gestion calamiteuse...

    Je passe sur le sporting lisbonne qui pointe encore sur ce fait avéré que les clubs portugais s'endettent systématiquement et achète 20 joueurs chaque saison à des prix dérisoire en garde 5 en revendent 1 ou 2 à des prix exorbitant mais laissent des trou béant dans la gestion...

    Cette "mise à nue" cette "transparence" va en faire chier un paquet tout comme les joueurs du reste qui vont commencer à se poser des questions...

    Laisser un commentaire:


  • mathos
    a répondu
    Malaga réagit aux primes gelées

    Inclus dans la liste des 23 clubs dont les primes de compétitions européennes ont été gelées mardi par l'UEFA, Malaga a tenu à préciser qu'il avait déjà commencé à faire des efforts. «Le club a normalisé sa situation financière avec d'autres clubs, employés et joueurs, et a entamé des négociations avec le Trésor public avec lequel il n'est, pour l'instant, pas parvenu à un accord définitif, même s'il a déjà sensiblement réduit au cours du dernier mois le montant de sa dette», explique le club andalou dans un communiqué sur son site internet.

    Racheté par le cheikh Abdullah Bin Nasser Al-Thani en 2010, le club de Jérémy Toulalan a vendu plusieurs joueurs cet été (Cazorla, Rondon, Mathijsen, ...) pour effacer notamment les retards de paiement envers d'autres formations. Il insiste par ailleurs sur le caractère préventif de la mesure prise par l'UEFA : «La mention de Malaga dans la liste publiée aujourd'hui (mardi) par l'UEFA est une mesure préventive, et non une sanction, qui pourra être levée quand le club trouvera un accord avec le Trésor public, négociation à laquelle le club travaille depuis plusieurs semaines». (Avec AFP)


    l equipe

    Laisser un commentaire:


  • Franzou
    a répondu
    Ça rigole plus. Surpris qu'un club comme Kazan soit cité alors qu'ils ont quand même dépensé cet été...

    Laisser un commentaire:


  • Voice
    a répondu
    Envoyé par licha.9 Voir le message
    JMA a raison de soutenir le QSG, après tout lui et Lenoardo sont ami, si le QSG pourrait nous lacher d'autre Bisevac à prix soldé ça serait bien :rolleye:
    C'est surtout qu'il prévoit le coup, le jour ou il vendra L'OL.

    Laisser un commentaire:

  • Invité
    Invité

  • invité
    Invité a répondu
    Envoyé par -Msila28 Voir le message
    L'UEFA commence à sévir ! Les clubs qui n'ont pas communiqué l'état de leur retard de paiement ont été privés des primes remportées pour leur participation à une coupe européenne.

    Même si le fair-play financier voulu par Michel Platini et l’UEFA n’entrera en vigueur qu’à compter de la saison prochaine, les premières sanctions préventives commencent à tomber. L’instance européenne a ainsi annoncé ce mardi le gel des primes de compétitions européennes de 23 clubs pour la saison 2012/2013, en raison de retards de paiement.

    « Les clubs participants aux compétitions de clubs UEFA 2012-2013 devaient fournir des informations concernant l’état de leurs retards de paiement au 30 juin 2012, mesure faisant partie des demandes liées aux règles du fair-play financier et de licence des clubs 2012 », explique l’UEFA dans un communiqué. Si la plupart des clubs concernés viennent d’Europe de l’Est, quelques « grands » noms comme l’Atletico Madrid, Malaga, le Rubin Kazan, le Sporting Portugal et Fenerbahçe sont aussi visés.

    La machine est lancée et plus rien ne semble pouvoir l’arrêter. Reste à savoir désormais comment ces clubs pourront assumer une telle perte de revenus, notamment pour un club comme Malaga qui se réjouissait déjà de la manne financière générée par sa participation en phase de poule de Ligue des Champions (4 M€ de qualification + 3 M€ minimum pour disputer les six matches de poule). Même constat pour l’Atletico Madrid, en difficulté financière et qui devra peut-être se séparer cet hiver de sa star Falcao pour renflouer ses caisses.

    Les 23 clubs visés

    Atléico de Madrid (ESP), Borac Banja Luka (BOS), Buducnost Podgorica (MTN), CSKA Sofia (BUL), Dinamo Bucarest (ROM), Eskisehirspor (TUR), Fenerbahçe (TUR), FK Vojvodina (SER), Floriana (MLT), Hajduk Split (CRO), Maccabi Netanya (ISR), Malaga (ESP), Osijek (CRO), Partizan Belgrade (SER), Rapid Bucarest (ROM), Rubin Kazan (RUS), Ruch Chorzow (POL), Rudar Pjevlja (MTN), Sarajevo (BOS), Shkendija 79 (MAC), Sporting Portugal (POR), Vaslui (ROM), Zeljeznicar (BOS)

    __________________________________________________ ____________________________________

    Avant la mise en place du fair-play financier, les clubs de Ligue 1 doivent se soumettre à des tests en partageant les chiffres de leur comptabilité. L’UEFA assure n’avoir rien reçu de la part du club de la capitale, une version que dément fermement Jean-Claude Blanc.

    « Faux. On a rentré nos données comme l’ensemble des autres clubs concernés. On n’a pas besoin d’un test pour savoir ce qu’il faut faire ou pour être alertés. On connaît les règles. Je suis très confiant sur notre capacité à dégager les revenus en rapport avec nos coûts de fonctionnement et à être au rendez-vous du fair-play financier », a assuré le directeur général délégué du PSG dans L’Equipe.

    De son côté, Jean-Michel Aulas en a profité pour émettre des doutes sur les intentions du club parisien. « Les Parisiens ont peut-être voulu gagner du temps. Je ne les sens pas prêts à entrer dans le dispositif total, a estimé le président de l’OL, qui a tout de même demandé à l’UEFA de se montrer pus indulgente avec le PSG, soumis à un régime fiscal plus compliqué que les autres grands clubs européens. C’est ce que j’ai rappelé récemment à Michel Platini, le président de l’UEFA. Il faut qu’il y ait des interprétations dans l’application des règles. Il ne faut pas privilégier les clubs qui ont les charges sociales les moins lourdes et les droits télé les plus élevés, comme en Espagne. Peut-être faut-il ainsi donner un peu plus de temps au Paris-Saint-Germain pour qu’il soit dans les clous du fair-play financier car, en France, on a des charges sociales plus lourdes qu’ailleurs. »

    En revanche, Karl-Heinz Rummenigge, le président du Bayern Munich, n’a pas hésité à tacler la politique du PSG. « Ce que fait Paris me dérange. Lorsque j’entends le montant du salaire de Zlatan Ibrahimovic (14 M€ net d’impôts par an), j’ai mal au ventre. Sur un an, son salaire équivaut à celui de Javi Martinez sur cinq ans (environ 3 M€ net par an). Lorsque je regarde leurs dépenses, celles de Manchester City (54 M€ cet été) ou de Chelsea (100,7 M€ cet été), je me dis que ces clubs ont des pertes considérables. Tous auront l’obligation de respecter les règles du fair-play financier qui stipulent que les pertes ne doivent pas aller au-delà de 15 M€ par saison. C’est à l’UEFA de faire en sorte que ces clubs les respectent ou subissent des sanctions. Paris ne pourra pas dépenser 100 millions d’euros tous les ans pendant cinq ans, car on ne peut pas dépenser plus que ce qu’on a gagné. Ce que fait le PSG, c’est absurde », a lâché celui qui est aussi le président de l’ECA (Association européenne des clubs)
    JMA a raison de soutenir le QSG, après tout lui et Lenoardo sont ami, si le QSG pourrait nous lacher d'autre Bisevac à prix soldé ça serait bien :rolleye:

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a crée une discussion UEFA, fair-play financier

    UEFA, fair-play financier

    L'UEFA commence à sévir ! Les clubs qui n'ont pas communiqué l'état de leur retard de paiement ont été privés des primes remportées pour leur participation à une coupe européenne.

    Même si le fair-play financier voulu par Michel Platini et l’UEFA n’entrera en vigueur qu’à compter de la saison prochaine, les premières sanctions préventives commencent à tomber. L’instance européenne a ainsi annoncé ce mardi le gel des primes de compétitions européennes de 23 clubs pour la saison 2012/2013, en raison de retards de paiement.

    « Les clubs participants aux compétitions de clubs UEFA 2012-2013 devaient fournir des informations concernant l’état de leurs retards de paiement au 30 juin 2012, mesure faisant partie des demandes liées aux règles du fair-play financier et de licence des clubs 2012 », explique l’UEFA dans un communiqué. Si la plupart des clubs concernés viennent d’Europe de l’Est, quelques « grands » noms comme l’Atletico Madrid, Malaga, le Rubin Kazan, le Sporting Portugal et Fenerbahçe sont aussi visés.

    La machine est lancée et plus rien ne semble pouvoir l’arrêter. Reste à savoir désormais comment ces clubs pourront assumer une telle perte de revenus, notamment pour un club comme Malaga qui se réjouissait déjà de la manne financière générée par sa participation en phase de poule de Ligue des Champions (4 M€ de qualification + 3 M€ minimum pour disputer les six matches de poule). Même constat pour l’Atletico Madrid, en difficulté financière et qui devra peut-être se séparer cet hiver de sa star Falcao pour renflouer ses caisses.

    Les 23 clubs visés

    Atléico de Madrid (ESP), Borac Banja Luka (BOS), Buducnost Podgorica (MTN), CSKA Sofia (BUL), Dinamo Bucarest (ROM), Eskisehirspor (TUR), Fenerbahçe (TUR), FK Vojvodina (SER), Floriana (MLT), Hajduk Split (CRO), Maccabi Netanya (ISR), Malaga (ESP), Osijek (CRO), Partizan Belgrade (SER), Rapid Bucarest (ROM), Rubin Kazan (RUS), Ruch Chorzow (POL), Rudar Pjevlja (MTN), Sarajevo (BOS), Shkendija 79 (MAC), Sporting Portugal (POR), Vaslui (ROM), Zeljeznicar (BOS)

    __________________________________________________ ____________________________________

    Avant la mise en place du fair-play financier, les clubs de Ligue 1 doivent se soumettre à des tests en partageant les chiffres de leur comptabilité. L’UEFA assure n’avoir rien reçu de la part du club de la capitale, une version que dément fermement Jean-Claude Blanc.

    « Faux. On a rentré nos données comme l’ensemble des autres clubs concernés. On n’a pas besoin d’un test pour savoir ce qu’il faut faire ou pour être alertés. On connaît les règles. Je suis très confiant sur notre capacité à dégager les revenus en rapport avec nos coûts de fonctionnement et à être au rendez-vous du fair-play financier », a assuré le directeur général délégué du PSG dans L’Equipe.

    De son côté, Jean-Michel Aulas en a profité pour émettre des doutes sur les intentions du club parisien. « Les Parisiens ont peut-être voulu gagner du temps. Je ne les sens pas prêts à entrer dans le dispositif total, a estimé le président de l’OL, qui a tout de même demandé à l’UEFA de se montrer pus indulgente avec le PSG, soumis à un régime fiscal plus compliqué que les autres grands clubs européens. C’est ce que j’ai rappelé récemment à Michel Platini, le président de l’UEFA. Il faut qu’il y ait des interprétations dans l’application des règles. Il ne faut pas privilégier les clubs qui ont les charges sociales les moins lourdes et les droits télé les plus élevés, comme en Espagne. Peut-être faut-il ainsi donner un peu plus de temps au Paris-Saint-Germain pour qu’il soit dans les clous du fair-play financier car, en France, on a des charges sociales plus lourdes qu’ailleurs. »

    En revanche, Karl-Heinz Rummenigge, le président du Bayern Munich, n’a pas hésité à tacler la politique du PSG. « Ce que fait Paris me dérange. Lorsque j’entends le montant du salaire de Zlatan Ibrahimovic (14 M€ net d’impôts par an), j’ai mal au ventre. Sur un an, son salaire équivaut à celui de Javi Martinez sur cinq ans (environ 3 M€ net par an). Lorsque je regarde leurs dépenses, celles de Manchester City (54 M€ cet été) ou de Chelsea (100,7 M€ cet été), je me dis que ces clubs ont des pertes considérables. Tous auront l’obligation de respecter les règles du fair-play financier qui stipulent que les pertes ne doivent pas aller au-delà de 15 M€ par saison. C’est à l’UEFA de faire en sorte que ces clubs les respectent ou subissent des sanctions. Paris ne pourra pas dépenser 100 millions d’euros tous les ans pendant cinq ans, car on ne peut pas dépenser plus que ce qu’on a gagné. Ce que fait le PSG, c’est absurde », a lâché celui qui est aussi le président de l’ECA (Association européenne des clubs)
Chargement...
X