Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Finale Ligue des Champions : FC Barcelone 2 - 1 Arsenal

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • the_one
    a répondu
    A mon avis INIESTA peut apporter bcp à l'Espagne.

    Laisser un commentaire:


  • Roger Hanin
    a répondu
    Un peu flippant ce match... mais bon tout se termine bien. CAMPEONES, CAMPEONES, CAMPEONES !!


    Ludo Giuly soulève une des plus beaux trophées du football, Domenech, l'entraîneur, peut continuerà admirer le seul trophée qu'il ait décroché : celui du tournoi de Toulon.
    Aragones a bien fait d'emmener Iniesta en Allemagne.

    Laisser un commentaire:


  • Zlatan le Magnifique
    a répondu
    bizarre ces notes... Silva qui a 5 alors qu'il a fait un match affreux... et Ljunberg qui a que 4.5 alors que je l'ai trouvé plutot en jambes....

    idem Ronnie qui aura pas été sensas a 7 et a mis au supplice Touré qui a un 4... pas trop d'accord 8-)

    Laisser un commentaire:


  • skytesj
    a répondu
    http://www.football.fr/fr/footballfr...otes_5654.html

    Barça-Arsenal : Les notes
    Par Jean-Sébastien GROND
    De Football.fr
    le 17/05/2006

    Les éclairs de Eto'o ont fait basculer la finale. Une défaite cruelle et une victoire pour l'histoire. Si le match bascula avec l'expulsion de Jens Lehmann, les 22 titulaires mais également les remplaçants ont marqué de leur empreinte cette finale de Ligue des Champions. Les deux grandes stars, Thierry Henry et Ronaldinho, n'ont pas déçu, mais c'est finalement Samuel Eto'o, auteur de l'égalisation, Larsson, entré à l'heure de jeu, et Belletti, dans le dernier quart d'heure, qui ont débloqué la situation pour les Blaugrana.

    FC BARCELONE:

    Victor Valdès (6/10) : Il a commencé son match magnifiquement en gagnant son face-à-face devant Thierry Henry. Après l'expulsion de son homologue, il n'eut plus rien à faire par la suite, excepté aller chercher le cuir au fond de ses filets. Une belle claquette devant Ljungberg (67e), puis devant Henry (70e). Présent lors des moments cruciaux.

    Oleguer (4,5) : Défenseur central de formation, il n'apporta rien offensivement. Trop nerveux dans ses duels, notamment avec Ljungberg, avec un avertissement (69e) et coupable sur le but, puisque battu de la tête par Sol Cambell. Remplacé par Belletti (72e), beaucoup plus offensif sur le flanc droit. Son entrée fut donc décisive grâce à ce but de la victoire sur une passe de Larsson.

    Puyol (5) : Sa hargne et sa combativité ont forcément marqué cette finale, même si Thierry Henry a souvent su se défaire du capitaine emblématique catalan. Avec la supériorité numérique, il n'a pas eu énormément de travail.

    Marquez (5) : Pris de vitesse par Thierry Henry à plusieurs reprises, Rafa a eu la lourde mais seule tâche de ralentir Thierry Henry, même si il ne pouvait rien à quelques reprises devant un Henry étincelant.

    Gio (5) : Plus offensif qu'Oleguer sur son flanc gauche, le Néerlandais n'a cependant pas apporté offensivement. A laissé échapper à plusieurs reprises Hleb, mais sans conséquence.

    Edmilson (5,5) : Positionné devant sa défense, l'ancien Lyonnais n'a pas eu grand chose à faire défensivement. S'est contenté de relancer dans les pieds de Deco et Van Bommel. Remplacé par le plus offensif Iniesta à la mi-temps.

    Iniesta (6,5) : Belle rentrée de l'international espagnol, débutant sur le banc au profit de Van Bommel. Sa qualité de passe fût décisive avec ce ballon pour Larsson sur l'égalisation. Une belle tentative des 20 mètres sans réussite. Il a fluidifié le jeu des nouveaux Champions d'Europe.

    Van Bommel (5,5) : Dépourvu de tâches défensives, le Néerlandais n'apporta pas son allant offensif habituel. L'ancien milieu du PSV Eindhoven se contenta de jouer juste avant sa sortie à l'heure de jeu pour Larsson.

    Larsson : Une rentrée qui restera dans l'histoire de la Ligue des Champions. Le Suédois se plaça d'entrée en attaque et fut déterminant. Une déviation fabuleuse pour le but d'Eto'o, puis un centre parfait pour le but de Belletti. 30 minutes qui restera un beau souvenir pour l'ancien du Celtic, qui retourne au pays la saison prochaine.

    Deco (6) : Une belle maîtrise dans l'entrejeu, avec même quelques beaux changements de jeu notamment vers l'aile droite et Ludovic Giuly. A ensuite fait tourner le ballon avec ses compères du milieu pour servir les pointes offensives.

    Giuly (6,5) : Une belle revanche pour la "Petite Souris". Bien en jambe, il apporta vitesse et profondeur sur son côté. Il n'a pas forcément toujours su déborder sur son aile mais son placement a perturbé les Londoniens. A tenté sa chance au but plusieurs fois.

    Ronaldinho (7) : Hyperactif mais sans grande réussite. Il se balada sur tout le front de l'attaque en réussisant quelques gestes techniques mais surtout quelques ouvertures lumineuses, comme lors de l'action qui emmena l'expulsion de Lehmann. En seconde période, il joua plus prêt d'Eto'o et apporta énormément, provoquant balle au pied avec réussite. Il échoua dans la dernière passe ou dans le dernier geste. A raté toutes ses tentatives de coup franc dangereux.

    Eto'o (7,5) : Malgré une défense dense, le Camerounais a su se défaire grâce à des inspirations d'exceptions. D'abord avec son crochet devant Lehmann provoquant l'expulsion de l'Allemand, ensuite par un contrôle orienté suivi d'un tir sur le poteau (45+3e), avant d'égaliser grâce à une grande lucidité devant le but (76e).


    --------------------------------------------------------------------------------

    ARSENAL :

    Lehmann (non noté) : La désillusion pour le gardien titulaire de la Mannschaft. A peine inquiété sur des frappes de Giuly (7e) et Deco (16e), il fut expulsé (17e) légitimement après sa sortie maladroite face à Eto'o.

    Eboué (4) : Au supplice devant Ronaldinho. A provoqué le coup franc du but londonien, mais sa jeunesse ne l'a pas aidé et il fut même trop énervé en prenant un avertissement et évitant même la sanction fatale. Pris de vitesse par Eto'o sur le but de l'égalisation.

    Campbell (5,5) : Il restera le premier et unique buteur d'Arsenal en finale de la Ligue des Champions avec ce coup de tête alors que son équipe était en infériorité numérique. Fut ensuite dominateur dans les airs et solide face aux assauts barcelonais. Ne pouvait rien lorsque Samuel Eto'o utilisa sa vitesse.

    Kolo Touré (5,5) : Au milieu de sa défense, il a réussi à contenir les offensives espagnols. Grâce à son calme, l'Ivoirien donna même de l'air à son équipe avec ses relances.

    Cole (4,5) : Il n'a pas été débordé par Giuly mais a fait preuve de laxisme devant l'ancien Monégasque, jamais inquiété sur ses prises de balles. Il n'apporta rien offensivement, comme toute sa défense.

    Gilberto Silva (5) : Avec une équipe aussi reculée, il courra énormément pour bloquer le développement du jeu catalan. Il ne pouvait être que passif lors des percées de Ronaldinho, son compatriote brésilien.

    Fabregas (5) : Arsenal n'ayant que très peu le ballon, l'Espagnol n'a pu étaler sa technique et sa vision de jeu. Il pressa ainsi le milieu adverse sans grandes effets.

    Ljunberg (4,5) : Forcé de défendre plus qu'attaquer, le Suédois s'est juste contenté de bloquer son couloir. Devant un Oleguer peu entreprenant offensivement, il n'a pas réussi à apporter du soutien à Thierry Henry. Décevant.

    Hleb (5) : Plus soucieux des montées de Giovanni Van Bronckhorst, le Biélorusse a jailli à quelques reprises sur son aile droite pour donner du soutien à Thierry Henry ou pour prendre sa chance, en vain.

    Pires (non noté) : La grande déception pour l'oublié des 23. Peu d'activité durant ses 20 minutes de jeu. Remplacé pour Alumnia.

    Alumnia (4,5) : Entré à la place du milieu français, le gardien espagnol a été rapidement mis à contribution. Il sortit avec discernement devant Giuly à 20 mètres de ses cages (33e), avant de détourner magnifiquement le ballon sur son poteau suite à la frappe d'Eto'o (45+3e). Il est resté vigilant, notamment sur une frappe de 20 mètres de Deco (47e), puis d'Iniesta (53e). Par la suite malheureux sur les buts de Eto'o, mal placé, et de Belleti, où le ballon passa entre ses jambes.

    Henry (6,5) : Il se créa une première énorme occasion à bout portant mais échoua sur Valdès. Ni Marquez, ni Puyol l'ont arrêté dans ses actions, notamment lors d'une chevauchée exceptionnelle où il enchaîna deux grands ponts. Peu soutenu par ses coéquipiers, il n'a pas eu la force de partir dans une action décisive en soliste. Certes passeur décisif, le capitaine des Gunners ne pouvaient se défaire seul face à l'arrière-garde catalane. Le grand malheureux de la soirée.


    --------------------------------------------------------------------------------

    L'arbitre – M. Hauge (3,5) : Une catastrophe. Il a fait basculer le match par un seul et unique coup de sifflet. Au lieu de laisser l'avantage sur le crochet de Samuel Eto'o, profitant à Ludovic Giuly de pousser le ballon dans les buts, le Norvégien siffla un coup franc et expulsa Lehmann après une longue réflexion. La physionomie de la rencontre changea littéralement et le spectacle ne revenait que dans le dernier quart d'heure. Un avertissement injuste pour Thierry Henry. Hésitant à toutes ses décisions.

    Laisser un commentaire:


  • MeteK
    a répondu
    Envoyé par Le Gui
    ouais, enfin henry n'a quand même jamais osé se proclamer dieu du football en interview hein...
    j'avais lu une intervieux de ronnie l'an dernier, c'etait sidérant de connerie, il disait "je ne vais pas devenir le meilleur joueur de football du monde, je vais devenir le dieu du football"

    depuis cette interview, j'ai qu'une envie, c'est de le voir se vautrer...c'etait bien parti ce soir, mais ça a raté...
    Arrête de me contredire, j'ai plus d'arguments :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Le Gui
    a répondu
    Envoyé par MeteK
    De sources (presque) sûres: Il aurait tenté d'arriver au niveau d'Henry à ce sujet... Sans succès mask
    ouais, enfin henry n'a quand même jamais osé se proclamer dieu du football en interview hein...
    j'avais lu une intervieux de ronnie l'an dernier, c'etait sidérant de connerie, il disait "je ne vais pas devenir le meilleur joueur de football du monde, je vais devenir le dieu du football"

    depuis cette interview, j'ai qu'une envie, c'est de le voir se vautrer...c'etait bien parti ce soir, mais ça a raté...

    Laisser un commentaire:


  • MeteK
    a répondu
    Envoyé par Le Gui
    ceci dit, je persiste a dire qu'il n'a vraiment aucune classe...puis faudrait qu'il dégonfle un peu, ça lui ferait pas de mal...
    De sources (presque) sûres: Il aurait tenté d'arriver au niveau d'Henry à ce sujet... Sans succès mask

    Laisser un commentaire:


  • MeteK
    a répondu
    Envoyé par Etoo le magnifique
    mask


    Etoo au dessus de Ronnie.... faut se retenir pour pas rigoler :grn:
    Non, je parlais en règle générale par rapport à la grande majorité (totalité?) des autres attaquants...

    Ceci dit sur le match de ce soir tu peux pas dire l'inverse!

    Laisser un commentaire:


  • Le Gui
    a répondu
    Envoyé par MeteK
    C'est clair, il devrait signer à Guingamp quoi trop une brêle :oo
    me fait pas dire ce que j'ai pas dis non plus:grn:
    il est exellent ce bonhomme...mais ce soir, il s'est chié dessus...la pression sans doute, ça promet pour la coupe du monde...

    ceci dit, je persiste a dire qu'il n'a vraiment aucune classe...puis faudrait qu'il dégonfle un peu, ça lui ferait pas de mal...

    Laisser un commentaire:


  • Zlatan le Magnifique
    a répondu
    mask
    Envoyé par MeteK
    C'est clair, il devrait signer à Guingamp quoi trop une brêle :oo

    Disons que quand Touré fait systématiquement faute (non sifflée) sur toi... Tu peux pas montrer grand chose

    Ceci dit il était en-dessous de son niveau habituel ce soir, mais contre une équipe qui défend corps et âme... Pas facile d'exploser! Et c'est là qu'on voit qu'Eto'o est vraiment un cran au-dessus...

    Etoo au dessus de Ronnie.... faut se retenir pour pas rigoler :grn:

    Laisser un commentaire:


  • MeteK
    a répondu
    Envoyé par Le Gui
    je sais pas vous, mais j'ai trouvé ronaldinho spécialement mauvais ce soir...

    puis qu'est ce qu'il peut m'enerver, avec son air de dire "c'est un scandale" a chaque fois qu'il rate un truc...il a vraiment aucune classe ce mec...
    C'est clair, il devrait signer à Guingamp quoi trop une brêle :oo

    Disons que quand Touré fait systématiquement faute (non sifflée) sur toi... Tu peux pas montrer grand chose

    Ceci dit il était en-dessous de son niveau habituel ce soir, mais contre une équipe qui défend corps et âme... Pas facile d'exploser! Et c'est là qu'on voit qu'Eto'o est vraiment un cran au-dessus...

    Laisser un commentaire:


  • Le Gui
    a répondu
    je sais pas vous, mais j'ai trouvé ronaldinho spécialement mauvais ce soir...

    puis qu'est ce qu'il peut m'enerver, avec son air de dire "c'est un scandale" a chaque fois qu'il rate un truc...il a vraiment aucune classe ce mec...

    Laisser un commentaire:


  • skytesj
    a répondu
    http://fr.sports.yahoo.com/17052006/...superstar.html


    C1 / L’homme du match :Eto’o fils superstar
    mer 17 mai, 23h19


    agrandir la photo
    On attendait Ronaldinho et Henry : on a surtout vu Samuel Eto’o Fils. Excellent tout le match, à l’origine de l’expulsion de Lehmann, le Camerounais a d’abord troué un poteau avant d’égaliser pour Barcelone. Il a gagné sa petite Coupe du Monde à lui.


    Un duel Ronaldinho-Henry. Ce match devait tourner autour de cette rivalité entre les deux amis qui s’échangent à longueur d’année des textos. L’un a le sourire, l’autre une mine boudeuse. Mais le talent les réunit. Au prix FIFA 2005, Ronnie a devancé Titi. En 2006, ils devraient batailler pour les prix individuels. Mercredi, sur la pelouse du Stade de France, ils se sont donnés l’accolade lors de la cérémonie protocolaire, comme Henry l’avait fait avec Ronaldo lors du quart de finale Real Madrid - Arsenal. Et comme à Madrid, c’est le Français qui domine le Brésilien en début de match. Trois minutes de jeu et Henry a déjà été dangereux deux fois. Le Gunner est en jambes alors que le Brésilien peine à trouver ses marques dans une position très axiale et avancée.

    Samuel Eto’o, exilé côté gauche, attend son heure. Souvent le Camerounais s’est plaint de ne pas être considéré à sa juste valeur. Quand on a annoncé Henry à Barcelone, l’ancien joueur de Majorque ne s’était pas démonté. Si Henry vient, il faudra qu’il gagne sa place contre lui où qu’il accepte de jouer à côté avait-il dit. Sûr de lui, arrogant diront certains, Samuel Eto’o Fils en a sans doute eu gros sur la patate de voir que cette finale le projetait encore dans l’ombre de ces deux-là. Alors côté gauche, il a fait mal. Ses prises de balle aussi déroutantes que ses dribbles ont semé la pagaille dans la superbe défense d’Arsenal. D’abord en pure perte jusqu’à ce que l’un de ses tirs n’oblige Almunia à un réflexe avant la pause : poteau.

    Frank Rijkaard a compris. Face à une défense jouant aussi bas, avec un Ronaldinho moyen, c’est de son numéro 9 que viendra la solution. Et il faudra de la vitesse dans la surface. Pour accélérer le jeu, Henrik Larsson est la solution. Point d’appui dans l’axe, le Suédois va trouver la solution dans une action amorcée et conclue par le Camrounais de près. Thierry Henry, de l’autre côté du terrain, a compris. Réduits à dix, les Gunners avaient pris l’avantage. Un coup-franc d’Henry sur la tête de Campbell en première mi-temps avait donné un but d'avance aux hommes de Wenger. Mais à cette 76eme minute, Henry sait que le match a basculé. Six minutes plus tôt, bien servi par Hleb, un Titi déjà épuisé par d’incessants replacements défensifs n’avait pas pu gagner son duel avec Victor Valdes….

    A la pointe de l’épée barcelonaise, Samuel Eto’o a donc été le grand bonhomme de cette finale. Champion d’Espagne, meilleur buteur de la Liga et vainqueur de la Ligue des Champions, le Camerounais pourrait prétendre à toutes les récompenses individuelles cette année. Hélas, l’élimination du Cameroun lors des éliminatoires du Mondial 2006 devrait coûter cher à ce fantastique attaquant. Son pays ne disputera pas sa finale et Eto’o ne pourra pas rivaliser avec ses deux amis Henry et Ronaldinho. C’est peut-être aussi la raison de la réussite du buteur camerounais. Mercredi 17 mai 2006 à Saint-Denis, Samuel Eto’o Fils jouait un petit peu sa finale de la Coupe du Monde. Et il l’a gagnée…



    Olivier DE LOS BUEIS

    Laisser un commentaire:


  • skytesj
    a répondu
    ETO'O homme du match selon l'UEFA

    Eto'o, el MVP

    El camerunés fue el autor del primer gol azulgrana y estrelló un balón en el poste

    MDol / BARCELONA


    17/05/06 23:21 h.Samuel Eto'o, autor del primero de los dos goles del Barcelona en su victoria ante el Arsenal (2-1), fue elegido como el mejor jugador de la final, según anunció la UEFA al término del partido.

    Eto'o fue uno de los más destacados del encuentro. Como atacante siempre fue incisivo, pero también colaboró cuando se produjero las incorporaciones de Eboué, especialmente en el primer tiempo. Lanzó un remate al palo en el tiempo añadido del primer tiempo, después de un perfecto recorte sobre Sol Campbell. Después resultó determinante cuando tras una jugada con Iniesta y Larsson, batió a Almunia para empatar el partido en el minuto 77.

    Laisser un commentaire:


  • the_one
    a répondu
    Le Milan reste les meilleurs ... ::)

    Laisser un commentaire:


  • Zlatan le Magnifique
    a répondu
    Envoyé par etoodinho
    Campeonnesssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss sssssssssssssssssss
    Campeonessssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss ssssssssssssssssss
    Oleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee eee
    oleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee eeeeeeeeeee
    oleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee eeeeeeeeeeeee

    Barca barca barcaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    SEF Homme du match
    enfoiré :grn:
    remercie moi au fait d'avoir critiqué Etoo avant le match en sachant très bien que je porterais chance :grn:

    Laisser un commentaire:


  • etoodinho
    a répondu
    Envoyé par Etoo le magnifique
    Etoodinho, tes postes servent a rien surtout que tu les mets sur tous les topics
    Campeonnesssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss sssssssssssssssssss
    Campeonessssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss ssssssssssssssssss
    Oleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee eee
    oleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee eeeeeeeeeee
    oleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee eeeeeeeeeeeee

    Barca barca barcaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    SEF Homme du match

    Laisser un commentaire:


  • Sylphrid
    a répondu
    bon aller on va boire une margarita a plus tard....on va finir HS..aller l'OL..§§

    Laisser un commentaire:


  • Sylphrid
    a répondu
    Envoyé par Sylphrid
    ........bien vivant a MADRID je vous annonce que diara vien de signer avec le REAL......desole!!!!!!!!!!!!!!!

    ecoutez pas c mon frangin il est bourré

    Laisser un commentaire:


  • Sylphrid
    a répondu
    ........bien vivant a MADRID je vous annonce que diara vien de signer avec le REAL......desole!!!!!!!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire:


  • the_one
    a répondu
    Le Barçà dépasse MU et Porto avec ses 4 C2 et 3 C3 : deux C1.
    Quoique, MU a une Coupe Intercontinentale... :grn:

    Laisser un commentaire:


  • Sylphrid
    a répondu
    Envoyé par Shoothemup
    Ok c'est se que j'avais compris... tin j'aurais du prendre espagnole moi...
    +10.... bien repondu je trouve que tu a beaucoup d humour.............

    Laisser un commentaire:


  • Troyen
    a répondu
    je suis vraiment decu pour Arsenal qui a fait un match au courage mais bravo au Barca

    Laisser un commentaire:


  • Sylphrid
    a répondu
    ou alors raul!!!!!!plus des pesetas!!!!!!!!!!!!allez svp..............soyez gentil il etait bon avant........

    Laisser un commentaire:


  • Sylphrid
    a répondu
    ou alors contre ronaldo..!!!!!!!!

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X