Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tola Vologe

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tola Vologe

    je souhaiterai connaitre l'origine du nom du stade d'entrainement.
    Merci.

  • #2
    Envoyé par GUS6931
    je souhaiterai connaitre l'origine du nom du stade d'entrainement.
    Merci.
    tola etait un homme marié qui enmennais ses conquetes dans cette endroit et quand il est mort il ont appellé cette endroit tola vologe pour ne pas dire volage par apport a son épouse

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par Gilles
      tola etait un homme marié qui enmennais ses conquetes dans cette endroit et quand il est mort il ont appellé cette endroit tola vologe pour ne pas dire volage par apport a son épouse
      J'adore !:grn:
      Se taire c'est laisser faire.

      Commentaire


      • #4
        Peux tu me dire où je peux trouver un petit historique ?

        Commentaire


        • #5
          Arrête tes conneries c'est pour un cours à des gamins!!!

          Commentaire


          • #6
            Une piste à décoder ...

            "On peut toutefois être surpris de ne trouver qu’une seule biographie de « sportif de haut niveau résistant assassiné par les Allemands », celle de Tola Vologe.

            Commentaire


            • #7
              et Must qui fait des énigmes :grn:

              Commentaire


              • #8
                Bien vu Must mais il y a une sacrée tartine à lire.

                Et d'ailleurs je n'ai pas l'impression qu'il y ait un rapport :grn:
                Se taire c'est laisser faire.

                Commentaire


                • #9
                  "Anatole Tologe dit Tola Vologe naît en Russie le 25 mai 1909, d'une mère juive, nommée Strogoff, avec laquelle il émigre à Paris.
                  En juin 1940, comme beaucoup de Parisiens, tous deux gagnent la zone dite libre pour se fixer à Lyon.

                  Ancien international d'athlétisme, de hockey et ping pong, il devient un animateur exceptionnel du Lyon Olympique Universitaire (LOU). Membre du réseau sport-libre, il cache des réfractaires au STO.

                  Il est arrêté le 24 mai 1944 par des miliciens dans un bar appelé « Le Monde », rue Bellecordière à Lyon.
                  Remis à la Gestapo, il est abattu peu de jours après, alors qu'avec deux détenus il tentait de s'enfuir des locaux de l'école de santé militaire. Il était âgé de 35 ans.

                  Le 3 juin 1976, les restes de Tola Vologe furent transférés au cimetière militaire de la Doua."

                  Commentaire


                  • #10
                    Merci Zaza, c'est une vraie page d'histoire qu'il nous manquait ... Plus qu'a mettre des majuscules à Tola Vologe !

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X