Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sidney Govou

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Al Bundy
    a répondu
    Envoyé par Lyonking6903 Voir le message
    Je savais pas qu'il s'était reconverti dans le cinéma, Sydney :grn:

    https://m.youtube.com/watch?v=TrRM1DaEByg

    Laisser un commentaire:


  • denislamalice
    a répondu
    Demain 20h15 sur OLTV "Sur La Route" en compagnie de Sidney ;)

    Laisser un commentaire:


  • Tioneb 26
    a répondu
    Qu'est ce que c'est mauvais cette web-série...
    Et Sidney a toujours autant de classe, mais il a un problème de prononciation.
    Il bouffe les syllabes.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonking6903
    a répondu
    Je savais pas qu'il s'était reconverti dans le cinéma, Sydney :grn:

    https://m.youtube.com/watch?v=TrRM1DaEByg

    Laisser un commentaire:


  • denislamalice
    a répondu
    OL : Sidney Govou invité de « Tant qu’il y aura des Gones » ce lundi 12 septembre :fier:

    http://www.olympique-et-lyonnais.com...ou,125338.html

    Laisser un commentaire:


  • jimmy_peters
    a répondu
    Ce soir Sidney dans Fort Boyard sur France 2 ;)

    Laisser un commentaire:


  • Killou7
    a répondu
    Sidney va aller faire un petit tour aux États-Unis :grn:

    Sidney Govou en 4e division américaine !

    Âgé de 35 ans, Sidney Govou n’a pas encore l’intention de raccrocher les crampons. Selon L’Equipe, le septuple champion de France avec Lyon va rejoindre la Floride, et plus précisément le Miami City Champions qui évolue en...4e division américaine ! Un club fondé par Wagneau Eloi et Eric Rabesandratana.

    L’ancien international tricolore s’est exprimé concernant son choix dans les colonnes de ce même journal : « Rabé (Rabesandratana) m’a appelé et j’ai accepté. C’est un super truc, je vais donc prendre une licence pour trois ou quatre matches, on verra après. Ça m’a vraiment donné envie et je reviens en France le 5 juillet. »

    Laisser un commentaire:


  • Vann
    a répondu


    Budget en passe d'être bouclé dixit le porteur du projet. Je fais parti des contributeurs. Grande Sidney:fier:

    Laisser un commentaire:


  • DarkY69
    a répondu
    ItW assez sympa et franc. :grn:

    Laisser un commentaire:


  • vince011
    a répondu
    Interview de Sidney Govou pour Sofoot:

    http://www.sofoot.com/govou-on-m-a-c...re-197801.html

    Avec le fameux "il est des nôtres" à Caen:


    :grn:

    Laisser un commentaire:


  • vince011
    a répondu
    Toujours aussi cool et sympa Sid! Bonne chance avec son stade!

    Laisser un commentaire:


  • PMB
    a répondu
    Envoyé par PMB Voir le message
    Ce matin à 8H30 en écoutant radio Scoop je suis tombé sur cette info.

    https://www.radioscoop.com/sport.php?id=101667

    Ce serait sympa pour lui d'avoir un stade à son nom comme Juninho, Anderson et Coupet !

    j'ai pas tout compris ils parlent de financement participatif pour trouver une partie du financement, l'initiative semble sympa. En plus c'est pour permettre le développement d'un petit club du coin à Cailloux sur Fontaines.

    Ils ont même créé un site internet spécial :

    http://www.stadesidneygovou.com
    En cherchant je suis tombé sur cette vidéo de présentation

    https://www.youtube.com/watch?v=inAiCDDgonw

    Laisser un commentaire:


  • DarkY69
    a répondu
    Il était au match d'OL Fondation ce jour pour la lutte contre le cancer.

    Laisser un commentaire:


  • PMB
    a répondu
    Stade Sidney Govou

    Ce matin à 8H30 en écoutant radio Scoop je suis tombé sur cette info.

    https://www.radioscoop.com/sport.php?id=101667

    Ce serait sympa pour lui d'avoir un stade à son nom comme Juninho, Anderson et Coupet !

    j'ai pas tout compris ils parlent de financement participatif pour trouver une partie du financement, l'initiative semble sympa. En plus c'est pour permettre le développement d'un petit club du coin à Cailloux sur Fontaines.

    Ils ont même créé un site internet spécial :

    http://www.stadesidneygovou.com

    Laisser un commentaire:


  • Messi3469
    a répondu
    Sa chaîne Youtube est vraiment excellente!

    J'avais deja vu ses interview de joueur précédent, c'était deja bien, et la, avec la dernière sur Karim, je ne peux que confirmer mes 1eres impression, c'est excellent, j'ai appris pas mal de chose.
    Et sur Karim, c'est vraiment rare pour moi :grn:
    Dernière modification par Messi3469, 17/12/2014, 19h44.

    Laisser un commentaire:


  • zakouni
    a répondu

    Laisser un commentaire:


  • zakouni
    a répondu
    OL : Govou revient au club !

    Après Cris, c’est une autre légende qui va revenir à l’OL.

    Sidney Govou devrait entraîner les U14 lyonnais très prochainement. L’ancien ailier passe actuellement son BEF (Brevet d’Entraîneur de Football) en Île de France avec notamment Ludovic Giuly, son partenaire à Chasselay (CFA) et Jérôme Rothen. Une première expérience avant d’aller plus loin ?

    Laisser un commentaire:


  • DarkY69
    a répondu
    http://www.leliberolyon.fr/govou-rev...hasselay/54421

    Doublé de Govou avec Chasselay ce weekend, contre la Duch.

    Toujours en forme Sid. :)

    Laisser un commentaire:


  • tom83
    a répondu
    GOVOU EN CONTACT AVEC UN CLUB BELGE. Après s'être remis d'une blessure au genou et avoir passé six mois à Chasselay (CFA), Sydney Govou pourrait retrouver le haut-niveau cette saison. Selon nos informations, l'ancien joueur lyonnais de 34 ans est en contact avec le club belge du KVC Westerloo, fraîchement promu en Jupiler League. Le challenge semblerait intéresser l'international français (10 buts en 49 sélections).

    (eurosport)

    Laisser un commentaire:


  • Perfec
    a répondu
    superbe interview de Govou, dont une partie concernant le futur et les objectifs réalistes de l'OL à moyen terme :

    http://www.footmercato.net/coupe-du-...per-sur_132355

    Du haut de ses 34 ans, Sidney Govou a tout connu dans sa carrière. Des sept titres de champion de France avec l'Olympique Lyonnais au monde amateur à MDA Chasselay, en passant par les matches de Ligue des Champions et la Coupe du Monde 2006... L'ailier droit a un parcours des plus riches. Pour Foot Mercato, l'ancien international tricolore revient sur sa carrière, et évoque l'OL ainsi que l'équipe de France.


    Foot Mercato : Sidney, vous suivez cette Coupe du Monde en qualité de consultant pour Ma Chaîne Sport. Comment se passe cette expérience ?
    Sidney Govou : Très, très bien. Pour l’instant, tout se passe pour le mieux, je me plais vraiment dans ce rôle.
    FM : Cette Coupe du Monde réserve quelques surprises, avec notamment l’élimination de l’Espagne dès les poules. Qu’avez-vous pensé de cette déroute de la Roja ?
    SG : Sans dire que c’était prévisible, je ne les voyais pas faire un grand Mondial, même si je pensais qu’ils sortiraient de leur poule. Au-delà de l’élimination, ils ont pris 7 buts en 2 matches, c’est assez lourd pour cette grande équipe d’Espagne. Voilà, le football a changé de camp. C’est malheureux pour eux, mais je préfère le football que leurs adversaires leur ont proposé à leur football.
    FM : Est-ce l’une des Coupes du Monde les plus passionnantes que vous ayez connu ?
    SG : Elle est passionnante, oui, parce qu’il y a beaucoup de buts, parce que les équipes jouent un football total. Forcément, derrière l’écran, un tel football ne peut qu’être passionnant.
    FM : On voit aussi une équipe de France plus que bien dans son Mondial. Que pensez-vous de la sélection tricolore ?
    SG : Je pense qu’ils se sont révélés, et qu’ils arrivent avec de la confiance. On ne savait pas trop ce qu’ils pouvaient faire, mais là, ils évoluent vraiment en équipe. À partir de là, en les voyant jouer en équipe, ils ne peuvent que nous faire plaisir.
    FM : La France peut-elle selon vous aller loin dans ce tournoi ?
    SG : Ça dépend ce qu’on entend par aller loin. Personnellement, je les vois faire un bon quart de finale. J’ai une interrogation, car ce sera difficile face à des équipes sud-américaines qui m’impressionnent vraiment, qui mettent de l’intensité. Mais tout est possible en football, la France a les qualités pour aller loin, mais je vois un quart de finale.
    FM : Vous qui avez évolué aux côtés de Karim Benzema, que pensez-vous de son évolution et de sa forme rayonnante ?
    SG : Karim fait partie de cette race de joueurs qui sont des tops joueurs mondiaux. Même quand ça allait moins bien en équipe de France, quand on a un joueur comme ça dans son équipe, on ne peut pas remettre en cause ses qualités. Qu’on critique le fait qu’il ne marque pas, c’est une chose. Mais remettre en cause ses qualités de joueur, non, je ne comprends pas. Il est un peu plus épanoui, il a peut-être mûri dans son jeu comme à l’extérieur, ce qui explique sa réussite.
    FM : En tant qu’ancien ailier de l’équipe de France, quel regard portez-vous sur Valbuena et Griezmann ?
    SG : On n’a pas du tout le même profil, mais ce sont des joueurs hyper importants dans l’animation offensive. Ils permutent tout le temps, ils sont tout le temps en mouvement. Ils sont très intelligents pour jouer à une touche de balle quand il le faut, pour dribbler quand il le faut. Un mec comme Mathieu est important car il provoque sans cesse, amène le danger tout proche de la surface de réparation adverse. C’est peut-être un joueur de ce genre qui a manqué à la Roja.
    FM : La non-sélection de Samir Nasri a fait jaser, d’aucuns le dépeignant comme un joueur ingérable. Vous qui l’avez côtoyé au plus près, qu’en est-il ?
    SG : Il était jeune, son cas est compliqué car il a fait une énorme saison en club. Mais force est de constater qu’en sélection, ces dernières années, il a régulièrement été absent des listes et ce, avec des sélectionneurs différents. Au bout d’un moment, il faut se poser les bonnes questions. Il ne s’agit pas de remettre en cause ses qualités de joueur, la vérité est peut-être ailleurs.
    FM : Ce mercredi, Patrice Evra s’est présenté en conférence de presse, plutôt taquin et de bonne humeur, aux antipodes de certaines de ses sorties médiatiques préalables. Que pensez-vous de son cas ?
    SG : Je trouve, comme il l’a lui-même dit, qu’il est égal à lui-même. Il n’a pas changé, après il faut peut-être que les journalistes réfléchissent plus. Ce qu’il fait aujourd’hui, il l’a fait avant, mais ça plait plus aujourd’hui. Peut-être qu’il n’avait pas à le faire avant, mais il n’a pas changé. Il serait bien que, peut-être, les journalistes se rendent compte qu’ils ont eux aussi pu se tromper à un moment donné, en le jetant en pâture, en le définissant comme le responsable de tous les maux.
    FM : Ce sujet Evra, vous l’avez évoqué il y a peu dans votre programme sur internet, La mi-temps de Sidney. Comment en êtes-vous arrivé à tenter cette nouvelle aventure ?
    SG : C’est une histoire de connaissances, c’est un ami qui fait des publicités et ce genre de choses sur Lyon qui me l’a proposé. Il aime le foot, c’est un passionné de Lyon, il avait cette émission dans un coin de la tête et me voyait bien là-dedans. Moi, le concept me plaisait bien, car c’est du football, mais pas seulement. Je ne vais pas mentir, au début, je ne le sentais pas spécialement, mais j’ai accepté et pour le moment ça se passe plutôt bien. J’espère que ce sera mieux par la suite, l’idée c’est d’offrir une fenêtre aux acteurs du football pour parler de choses différentes.
    FM : Vous sentez-vous de plus en plus à l’aise dans ce rôle de présentateur ?
    SG : Comme tout le monde, j’apprends. Je ne suis pas né journaliste, comme je ne suis pas né footballeur. Dans la vie, il faut apprendre. Je progresse, c’est une certitude. Je prends de plus en plus de plaisir, je vis les choses assez simplement. Ce qu’on m’a proposé me plait, donc je continue. Après, ce n’est pas mon corps de métier initial, mais j’aime ce que je fais en tant que consultant ou en tant que présentateur.
    FM : Le journalisme, est-ce un domaine dans lequel vous vous voyez vraiment à l’avenir ?
    SG : J’ai une histoire spéciale. J’ai commencé le football tardivement, je suis arrivé à l’OL à 18 ans, ce qui est très rare actuellement. Pendant toute ma carrière, on m’a collé l’image du mec qui n’aimait pas le foot, qui ne regardait pas de matches. Je n’ai pas lutté contre, car c’était une vérité. Mais à l’arrivée, j’ai quinze ans de carrière, sept titres de champion, j’ai été international. Dans la vie, tout peut donc arriver. Donc si je me plais dans ce corps de métier, je travaillerai là-dedans.
    FM : Forcément, qui dit Sidney Govou dit aussi Olympique Lyonnais. Que pensez-vous de la saison qu’ont connu les Gones ?
    SG : Je suis admiratif. Vu le nombre de matches et leur effectif, on ne peut qu’être admiratif de la qualité de jeu qu’ils ont proposé tout au long de la saison, surtout en deuxième partie. Mais, d’un autre côté, on a connu un grand OL qu’on aimerait voir durer toute la vie, et on sent que là le club ne progresse plus spécialement au niveau quantitatif et qualitatif. Il faut même le dire, le club régresse un petit peu. Mais ce que j’aime dans ce club, c’est que les dirigeants ont l’intelligence de changer de politique pour rebondir dans quelques années.
    FM : Que pensez-vous de l’éclosion des joueurs tels que Grenier, Umtiti, Gonalons, et Lacazette ?
    SG : Je mettrais Gonalons et Grenier à part, car j’ai joué avec eux. Ils ont donc connu la Ligue des Champions, l’OL gagneur. Les autres sont arrivés un peu plus tard, mais ce qui est bien c’est que l’OL continue toujours de fournir des joueurs de qualité. Le club peut s’appuyer sur la formation, et ça c’est quelque chose de très important.
    FM : Estimez-vous l’OL encore capable de se qualifier pour une Coupe d’Europe, comme ce fut le cas lors de l’exercice écoulé, dans les saisons à venir ?
    SG : Pour être honnête, vraiment, je ne pense pas. Vous ne pouvez pas perdre un Bafétimbi Gomis qui marque 15 buts par saison, un Jimmy Briand, un Clément Grenier ou un Maxime Gonalons, sans pouvoir les remplacer et prétendre aux mêmes objectifs. Il faut être clair dans ce que le club veut faire, il n’y a pas de honte à dire qu’il va y avoir une période creuse pendant une ou deux années. Aujourd’hui, je ne pense pas que l’OL soit capable de réitérer le même parcours que la saison dernière, qui est pour moi exceptionnel.
    FM : Vous avez joué dans le grand OL qui a marché sur la Ligue 1. Comment jugez-vous la domination qui est aujourd’hui celle du PSG ?
    SG : Qui ne se verrait pas au PSG en tant que joueur de foot, tout le monde rêve de jouer avec de grands joueurs. La différence, c’est que l’OL s’est construit. Lyon est passé par la seconde division, a longtemps joué dans le ventre mou de la première division, puis le podium, la deuxième place, la Coupe de la Ligue, avant de gagner le titre et d’en remporter sept de suite au total. L’histoire est différente, parce que le club s’est construit et a obtenu des fonds grâce aux performances sur le terrain. Paris, on sait que ça ne vient pas forcément du terrain à la base,
    mais selon moi ce n’est pas une mauvaise chose non plus. C’est différent, Paris a la chance d’avoir des investisseurs, c’est une bonne chose pour le foot français.
    FM : Enfin, ces dernières semaines, les noms de Juninho et de Cris ont été évoqués pour intégrer le staff de l’OL. Vous, cette possibilité peut-elle vous intéresser à l’avenir ?
    SG : Je ne sais pas ce que je ferai, mais je pense que je passerai mes diplômes d’entraîneur. Je ne peux pas m’avancer, mais si je dois faire quelque chose, c’est uniquement parce que je suis compétent. Je ne veux pas qu’on me mette à une place juste pour mon nom. Je veux être à un endroit parce que je suis compétent dans ce qu’on me demande de faire. C’est mon caractère, je suis comme ça.

    Laisser un commentaire:


  • steph04
    a répondu
    je me rappele il me semble que bruce groobelar avait marqué de pres de sa ligne de but au debut des années 80, mais un vent fort


    parfois des rugbymen marque une pénalité de 50 m avec le vent

    qd je jouais en pupille, il avait fait un 6 m, on lui disait tu tires a terre, il ne nous a pas écouté, ce jour la il avait un fort contraire, il a dégagé le ballon est revenu ds ses filets, on était tous morts de rire, :grn:

    Laisser un commentaire:


  • zakouni
    a répondu
    Merci.:proud:

    Laisser un commentaire:


  • Ryuji
    a répondu
    Envoyé par zakouni Voir le message
    Il était dans l’émission on est pas que des cobayes vendredi dernier, quelqu'un sait ou on peut trouver le replay ?
    http://pluzz.francetv.fr/videos/on_n...102326026.html

    Laisser un commentaire:


  • zakouni
    a répondu
    Il était dans l’émission on est pas que des cobayes vendredi dernier, quelqu'un sait ou on peut trouver le replay ?

    Laisser un commentaire:


  • Ryuji
    a répondu
    Govou met sa carrière en « stand-by »

    A 34 ans, Sidney Govou ne se retrouve pas à un tournant de sa carrière mais plutôt dans la dernière ligne droite. L’ancien Lyonnais n’avait signé qu’un contrat de cinq mois l'hiver dernier avec le club amateur de Chasselay (CFA) où il a trouvé Ludovic Giuly. Et visiblement, Govou ne croule pas du tout sous les offres à quelques jours du début du mercato estival. De quoi remettre en question son avenir sur les terrains, d’autant que Govou est dans l’incertitude la plus complète après ses graves blessures à répétition.

    « Je suis un peu en stand-by, a avoué Sidney Govou sur RMC. J’ai fini la saison avec Chasselay en CFA. Depuis un mois je n’ai plus aucune douleur au genou donc je ne sais pas encore ce que je vais faire par la suite, si je continue, si je tente un truc au-dessus ou si j’arrête tout. Je ne sais pas encore. En tout cas, je ne vais pas devenir avocat demain (rires) ! » L’ancien joueur d’Evian TG a également émis l’idée de devenir entraîneur à court ou moyen terme. Mais en attendant, il vivra le Mondial 2014 en tant que consultant pour Ma Chaîne Sport aux côtés d'Emmanuel Petit.








    http://www.foot01.com/mercato/govou-...tand-by,145297

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X