Annonce

Réduire
Aucune annonce.

De l’Ours Blanc au Nucléo… 50 ans de supporterisme à Lyon.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #51
    Envoyé par sharck
    dans la série des souvenirs débiles, le déplacement en version top luxe à faro avec un pack place+avion à 150F (ou 350, je sais plus) il me semble à l'époque. En effet, l'avion était loin d'être rempli et Aulas avait décidé de baisse le prix, du coup, 100 bg dans un avion rendu fou, les hotesses en pleurs, un certain CO2 y gagnait son surnom.........
    Quand à la mère michèle qui distribuait ses bonbons aux gones^^ sans doute pour la récupérer sa "cha...."

    souvenirs souvenirs

    dans la série, un déplacement en bus à Lille, on devait être 10 du VN dont bibifok ou on avait gagné 4-1 il me semble avec un CSC gag dès la 10ème minute, un déplacement à martigues à près de 1000 gones (allé savoir pourquoi^^), un voyage en train à bordeaux, les heures de bus et la tête des chauffeurs pour rome...............
    il y en a quand même des souvenirs....

    Et la disco mobile de geugnon, dédicace à ceux qui se reconnaitront dans l'isère^^
    Faro c'était 550 francs plutôt non? Avec visite des plages depuis le car, un stade où le grillage plia sous le poids du gros S..!

    Les voyages en train en pleine nuit pour aller à Bordeaux en dormant comme des clochards! Des trains couchettes offertes gracieusement pour les retours!

    Un mec dont le nom est à consonnance portugaise volant un tricycle pour revenir de Gueugnon...

    Un dep à Bologne où 25 Gones se retrouvent là où il ne fallait pas!

    Des nuits dans les allées d'immeuble à Lacanau avant d'aller s'amuser à Bordeaux!

    Des deps à Metz dans des tribunes voisines...
    Pour toujours et à jamais...

    Commentaire


    • #52
      Envoyé par sans alcool
      Faro c'était 550 francs plutôt non? Avec visite des plages depuis le car, un stade où le grillage plia sous le poids du gros S..!

      Les voyages en train en pleine nuit pour aller à Bordeaux en dormant comme des clochards! Des trains couchettes offertes gracieusement pour les retours!

      Un mec dont le nom est à consonnance portugaise volant un tricycle pour revenir de Gueugnon...

      Un dep à Bologne où 25 Gones se retrouvent là où il ne fallait pas!

      Des nuits dans les allées d'immeuble à Lacanau avant d'aller s'amuser à Bordeaux!

      Des deps à Metz dans des tribunes voisines...

      le portugais était interdit de stade à lyon, et la mère michèle le tolérait parfois pour les retours en bus, c'était pas un tricycle mais un vélo qu'il avait piqué pour faire les 70 bornes jusqu'à l'autoroute. Quelle époque, vraiment...... On se contentait de peu^^

      pour faro, je me rappel, on était tous dingues quand il nous avait balader dans le bus sans possibilité de descendre........ Il faisait une chaleur à mourrir dans ce car.

      Commentaire


      • #53
        Envoyé par sharck
        le portugais était interdit de stade à lyon, et la mère michèle le tolérait parfois pour les retours en bus, c'était pas un tricycle mais un vélo qu'il avait piqué pour faire les 70 bornes jusqu'à l'autoroute. Quelle époque, vraiment...... On se contentait de peu^^

        pour faro, je me rappel, on était tous dingues quand il nous avait balader dans le bus sans possibilité de descendre........ Il faisait une chaleur à mourrir dans ce car.
        Je disais tricycle car c'était un vélo taille enfant!!!;)

        Enfin, oui on s'éclatait carrément! Reste qu'on arrive aujourd'hui encore à bien en profiter quand on se déplace entre potes...
        Pour toujours et à jamais...

        Commentaire


        • #54
          Envoyé par sharck
          le portugais était interdit de stade à lyon, et la mère michèle le tolérait parfois pour les retours en bus, c'était pas un tricycle mais un vélo qu'il avait piqué pour faire les 70 bornes jusqu'à l'autoroute. Quelle époque, vraiment...... On se contentait de peu^^
          Normal on faisait avec ce qu'on nous donnait, aujourd'hui c'est la meême chose, sauf qu'on nous en donne plus et comme on en veut toujours plus ( comme à l'epoque ou on ne se contentait pas d'un OL moyen ), le supporter lyonnais parait comme un enfant gaté, mais il l'a toujours plus ou moins été.
          C'est bien parfois les piqures de rappel, mais ce qui me derange c'est qu'on a tendance a faire culpabiliser les nouveaux supporters, ceux qui ont aussi la flamme mais qui n'ont pas connu l'ol des années 80 ou 90, comme moi j'ai pas connu l'ol des années 60/70 et pourtant j'ai la flamme.
          Le public lyonnais a toujours était éxigeant depuis l'aire Aulas, le public lyonnais a toujours voulu plus, l'evolution du club en a voulu ainsi, notre ambitieux président nous a appris à l'être.

          Commentaire


          • #55
            Envoyé par Bob M69
            Le public lyonnais a toujours était éxigeant depuis l'aire Aulas, le public lyonnais a toujours voulu plus, l'evolution du club en a voulu ainsi, notre ambitieux président nous a appris à l'être.
            C'est tellement bon l'ambition!!! :oui:

            Commentaire


            • #56
              Envoyé par mb6.9
              C'est tellement bon l'ambition!!! :oui:

              en France c'est d'ailleurs tabou...
              No Ones Like Us, We don't care!

              Commentaire


              • #57
                Encore un très beau texte.

                La conclusion me fait quand même penser aux vieux qui disent :
                "il leur faudrait une bonne guerre à ces jeunes cons"

                PS : Berliet, la cité, nop ? ;)

                Commentaire


                • #58
                  Envoyé par sans alcool
                  Les voyages en train en pleine nuit pour aller à Bordeaux en dormant comme des clochards! Des trains couchettes offertes gracieusement pour les retours!

                  Des nuits dans les allées d'immeuble à Lacanau avant d'aller s'amuser à Bordeaux!

                  Des deps à Metz dans des tribunes voisines...
                  :mdr: :mdr: :mdr:
                  la coupe de France joué contre Istres avec des remplacants lanceurs de pierres
                  je crois que c'est la 1ere fois qu'on s'est rencontré
                  une 2ème mi-temps à Maribor (100 frans le dep en avion) à boire des canons à la buvette...
                  en tout cas tres bon texte de Phanou
                  http://newdaddy-collection.skyblog.com

                  Commentaire


                  • #59
                    bravo pour ton article et en lisant tout çà j'ai eu plein de souvenir des années 80 qui me sont revenus en tête
                    mais tu as raison depuis 20 ans quels nombreux changements
                    Inscrit le 30 Juillet 2000

                    Commentaire


                    • #60
                      Envoyé par ericnucleo
                      :mdr: :mdr: :mdr:
                      la coupe de France joué contre Istres avec des remplacants lanceurs de pierres
                      je crois que c'est la 1ere fois qu'on s'est rencontré
                      une 2ème mi-temps à Maribor (100 frans le dep en avion) à boire des canons à la buvette...
                      en tout cas tres bon texte de Phanou
                      Istres et nos insultes pour Pedros qu'en branlait pas une! Les remplaçants qui effectivement nous balançaient des caillasses et les mecs dehors qui en faisaient autant!!! Je sais plus si c'est là qu'on s'est rencontrés (ça remonte;) !!!)

                      Sinon, dep à Brondby où on avait réussi à se casser, idem à Blackburn où le centre ville était misérable au possible à 18 heures. Le dep à Forest avec le pétard qui avait enervé les british! Les deps à Bruges avec les cirés tout pourris...

                      On tour!!!!!
                      Pour toujours et à jamais...

                      Commentaire


                      • #61
                        Envoyé par sans alcool
                        Sinon à l'instar de Phanou, j'imaginais ce que donnerait l'ambiance de Gerland avec plein de titres quand j'étais Gone. Je trouvais Gerland magnifique mais je me disais "pu.ta.in si un jour on est champion, Gerland deviendra extraordinaire"!
                        Je me souviens bien, après Bologne, c'etait notre conclusion à tous! Le lour où l'OL serait champion, gerland exploserait. Le match contre Lens est un grand souvenir! Mais j'ai garde plus l'impression d'une immence émotion qu'un truc bouillant comme Bologne!...
                        https://twitter.com/phanou_herko

                        Commentaire


                        • #62
                          Exact, l'ambiance contre Bologne est la plus impressionnante que j'ai pu voir à Gerland.

                          À l'époque j'étais au lycée et je me souviens c'était un mardi et j'avais eu une extinction de voix jusqu'au vendredi

                          Plus forte que celle contre Lens.
                          Envoyé par ssg
                          *** il ne se passe jamais rien, meme pas la licensicion de Puel

                          Commentaire


                          • #63
                            Bologne.... Enormissime.
                            Olympique de Lyon et du Rhône.

                            Commentaire


                            • #64
                              MAGIKE! On dévore ton pavé!

                              merci phanou
                              Gouda Army Lyon!

                              Commentaire


                              • #65
                                Envoyé par Bob M69
                                Normal on faisait avec ce qu'on nous donnait, aujourd'hui c'est la meême chose, sauf qu'on nous en donne plus et comme on en veut toujours plus ( comme à l'epoque ou on ne se contentait pas d'un OL moyen ), le supporter lyonnais parait comme un enfant gaté, mais il l'a toujours plus ou moins été.
                                C'est bien parfois les piqures de rappel, mais ce qui me derange c'est qu'on a tendance a faire culpabiliser les nouveaux supporters, ceux qui ont aussi la flamme mais qui n'ont pas connu l'ol des années 80 ou 90, comme moi j'ai pas connu l'ol des années 60/70 et pourtant j'ai la flamme.
                                Le public lyonnais a toujours était éxigeant depuis l'aire Aulas, le public lyonnais a toujours voulu plus, l'evolution du club en a voulu ainsi, notre ambitieux président nous a appris à l'être.
                                Ah bon, PARCE QUE TU CROIS QU'ON ETAIT HEUREUX EN D2?...
                                Retire ça ou...: ev) : : ev) : : ev) :
                                Le désir de mieux faire a toujours existé. La mentalité lyonnaise déteste le travail mal fait, baclé.
                                17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                Commentaire


                                • #66
                                  Envoyé par Blackcat
                                  Ah bon, PARCE QUE TU CROIS QU'ON ETAIT HEUREUX EN D2?...
                                  Retire ça ou...: ev) : : ev) : : ev) :
                                  Le désir de mieux faire a toujours existé. La mentalité lyonnaise déteste le travail mal fait, baclé.
                                  Sublime et tellement vrai.

                                  Commentaire


                                  • #67
                                    Envoyé par Homer.J.Simpson
                                    Sublime et tellement vrai.
                                    C'est pour ça qu'y sont tous après râler... Oui, y pensent que la saison est bâclée!
                                    17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                    Commentaire


                                    • #68
                                      Envoyé par Blackcat
                                      C'est pour ça qu'y sont tous après râler... Oui, y pensent que la saison est bâclée!
                                      Perfectionniste , c'est mieux. On aime pas voir que sa pourrait etre largement mieux. Mais on aime quant sa fait de son mieux.

                                      Edit : je viens de remarquer que j'ai terminer mes 3 phrases par mieux. Fustration ? :mdr:

                                      Commentaire


                                      • #69
                                        Sûrement, la frustration. En attendant... mieux.:grn:
                                        Bon... Y se fait tard. 3 heures du mat'...
                                        'Nuit, Homer. 'Nuit à tous (même à la Roma).
                                        17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                        Commentaire


                                        • #70
                                          Envoyé par Blackcat
                                          Sûrement, la frustration. En attendant... mieux.:grn:
                                          Bon... Y se fait tard. 3 heures du mat'...
                                          'Nuit, Homer. 'Nuit à tous (même à la Roma).
                                          Bonne nuit Blackcat.



                                          ps: Depuis le temp que je te croise ici , je viens de remarquer , maintenant , que ton pseudo , c'est " Chat Noir " .... Quesque tu disais sur la poisse ? :mdr:

                                          Commentaire


                                          • #71
                                            Envoyé par Bob M69
                                            Normal on faisait avec ce qu'on nous donnait, aujourd'hui c'est la meême chose, sauf qu'on nous en donne plus et comme on en veut toujours plus ( comme à l'epoque ou on ne se contentait pas d'un OL moyen ), le supporter lyonnais parait comme un enfant gaté, mais il l'a toujours plus ou moins été.
                                            C'est bien parfois les piqures de rappel, mais ce qui me derange c'est qu'on a tendance a faire culpabiliser les nouveaux supporters, ceux qui ont aussi la flamme mais qui n'ont pas connu l'ol des années 80 ou 90, comme moi j'ai pas connu l'ol des années 60/70 et pourtant j'ai la flamme.
                                            Le public lyonnais a toujours était éxigeant depuis l'aire Aulas, le public lyonnais a toujours voulu plus, l'evolution du club en a voulu ainsi, notre ambitieux président nous a appris à l'être.

                                            Loin de moi l'idée de faire culpabiliser la nouvelle génération de supporters, au contraire... J'ai eu la chance, quand j'étais gone d'entendre, d'écouter et de savourer les récits hauts en couleur des pages glorieuses du club: Ninel, la génération Combin-Rambert, le petit Prince, Chiesa... Peut-être était-ce plus facile pour moi d'y prêter l'oreille, il faut dire qu'à l'époque mes idoles avaient pour non: Nono, Fournier, N'Domba...
                                            https://twitter.com/phanou_herko

                                            Commentaire


                                            • #72
                                              L'Ours Blanc puis plus tard le Baby Bar , rue de la guill. Là c'était pire puisque c'était même l'époque la D2. L'ambiance était différente, les joueurs plus proches des supporters (à lentrainement par exemple) mais tout ceci n'est que nostalgie mais surtout pas des regrets car on avait quand m^me peu d'occasions de feter un titre ou une belle victoire sur les Verts par exemple...

                                              Commentaire


                                              • #73
                                                Envoyé par Homer.J.Simpson
                                                Bonne nuit Blackcat.



                                                ps: Depuis le temp que je te croise ici , je viens de remarquer , maintenant , que ton pseudo , c'est " Chat Noir " .... Quesque tu disais sur la poisse ? :mdr:
                                                Ben oui, c'est comme par exprès... Des chats noirs y en a depuis longtemps avec moi...
                                                Et, à propos de poisse, pense à demain.:grn:

                                                Sur la vieuseté, on peut parler du fameux Hôtel des Sports (rue Louis Broussas), où on achetait les places. Une espèce de bâtiment blanc, tu entrais au RDC, et là, une seule secrétaire t'attendait... Elle faisait pratiquement tourner le club. Pas très loin y avait un mur, sur lequel un chat noir venait souvent surveiller les joueurs.
                                                Et puis comment dire "L'Olympique"... les affiches dans les bureaux de tabac, les anciens joueurs qui tenaient bar dans la ville et qui vendaient des maillots (en dehors de l'imposant siège).
                                                On n'avait pas de prob d'effectifs. Quand il en manquait on piochait dans la Réserve. Autres temps autres moeurs...
                                                17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                                Commentaire


                                                • #74
                                                  Envoyé par Blackcat
                                                  Ben oui, c'est comme par exprès... Des chats noirs y en a depuis longtemps avec moi...
                                                  Et, à propos de poisse, pense à demain.:grn:

                                                  Sur la vieuseté, on peut parler du fameux Hôtel des Sports (rue Louis Broussas), où on achetait les places. Une espèce de bâtiment blanc, tu entrais au RDC, et là, une seule secrétaire t'attendait... Elle faisait pratiquement tourner le club. Pas très loin y avait un mur, sur lequel un chat noir venait souvent surveiller les joueurs.
                                                  Et puis comment dire "L'Olympique"... les affiches dans les bureaux de tabac, les anciens joueurs qui tenaient bar dans la ville et qui vendaient des maillots (en dehors de l'imposant siège).
                                                  On n'avait pas de prob d'effectifs. Quand il en manquait on piochait dans la Réserve. Autres temps autres moeurs...

                                                  Exact !!!

                                                  Comment ne pas citer la Rue Louis Broussas qui maintenant ne doit meme plus exister et qui a été remplacé par une pseudo rivière on se trimballe 5 - 6 poissons rouges dans ce (beau ) parc de Gerland

                                                  On achetait l'Olympique et son poster pour 10 Francs à l'époque et certains numéros étaient meme retirer de la vente et introuvable ( époque de Sup Mag aussi pour les plus acharnés des tribunes)

                                                  On achetait des écharpes qui ne ressembalit à rien mais on s 'en foutait car notre passion pour Lyon était deja présente.
                                                  Des pins a 15 Francs, des écharpes à 45 Francs, des cornes de brumes j en passe et des meilleurs.
                                                  Me rapelle de cette boutique en Algeco rue Louis Broussas et derière les gones qui s entrainait : l'époque des Bes (RIP) , Fugier, Garde, Corian ( Ah Mario), lemasson etc etc etc on faisait peur a personne a cette époque mais les joueurs étaient tellement abordables ...

                                                  L'époque ou Lyon n'arrivait pas a gagner un derby et ou un simple nul revetait pour nous d 'une si belle performance :non:
                                                  L'époque aussi ou personne ne parlait de nous ou si peu ( telefoot et cet e......é de Thierry Rolland qui ne parlait jamais de l'OL ( à l'époque on était 11 - 14 eme a faire que des matchs nuls) , les matchs en multi plex écputé a la radio ou l OL pouvait jouer des nuiis sans marquer un pion : Ha les Rivenet, les Debbah, Bursac et compagnie.
                                                  Pareil tu avais beau zappé sur toutes les radios : RMC- EUROPE 1 -RTL jamais il ne parlait de Lyon sauf pour le " Tour des Stades et le nom des buteurs":grn: :grn: :grn: :grn: :grn: et la encore ca durait 25 sec
                                                  Les ballons du progres mdr ( je sais meme plus si ca existe encore ca tiens)

                                                  Bref autre temps autre époque , les gaches a 35 Francs en virages et meme en Jean Bouin avec des sponsors comme Zenith Data System il me semble et aussi déjà à l'époque Canal +

                                                  Halalala cet ancien Virage :-( :-( :-( :-(
                                                  Une simple victoire de l OL le samedi soir ( à l'époque y avait quasiment aucun match en semaine - pas de coupe de la ligue et des matchs de coupe de France le Samedi ( quoi qu on passait jamais un tour)) nous rendait tellement heureux.

                                                  Je ne dis pas que ce ne st plus le cas de nos jours mais avec près 60 matchs ds l année les gens ne savent pas ce qu'on a connu dans le passé.

                                                  Enfin poour conclure, coment ne pas oublier une Equipe de France sans aucun Lyonnais si ce n est ce brave Remy Garde au début des années 1990 avec Platini comme selectioneur et une cape de feter ctre la RFA ou le Koweit suivi après par Gilles Rousset ( remplacent de Martini).

                                                  En 2007 y a 8 - 9 Lyonnais en equipe de France et meme un "gamin " de 19 ans :o

                                                  Merci de m'avoir lu

                                                  Bonne soiree a tous et Allez l OL

                                                  Scudetto siamo noi
                                                  Le titre c est tellement bon

                                                  Cheers

                                                  Jc
                                                  En route pour la Joie

                                                  Commentaire


                                                  • #75
                                                    Je sais pas si l'Hôtel des Sports est toujours debout... Je suis resté longtemps sans venir, et d'apprendre qu'il y avait des sièges numérotés ça m'a fait un drôle d'effet.

                                                    Ben oui, nos Populaires à 20 francs ne concernaient pas une place précise. C'était, dans ces beaux virages à l'antique, qui donnaient au stade ampleur et majesté, un Virage Nord multiplié par dix... mais avec souvent moins de public que dans le seul KVN. C'est à cause de cette disposition particulière, et de quelques loustics perchés n'importe où, que le stade hébergea un soir près de 50000 personnes.
                                                    Les excités étaient à Jean Boin. Ils se déplaçaient par bandes, et se collaient dans un secteur de la tribune, prêts à faire le coup de poing si nécessaire. Ils avaient avec eux tout un attirail pittoresque: grosse caisse, trompette (le fameux air du Toro, qu'on terminait par un "Oléééé"), cornes de brume, videmment, ce qui donnait de gros pouët-pouët, parfois de mécontentement. Ces "Fous de Jean Boin" sont maintenant d'un âge, et siègent peut-être à Jean-Jaurès. Il était fort difficile de faire un "tendu d'écharpe" parce tout le monde n'en avait pas une, de ces écharpes rouge et bleu marquées "OL Encore un", dont le design datait des années 60. Tout le monde n'avait pas non plus un maillot. C'est difficile à imaginer, mais nous avons été pauvres. Ah là là, y avait pas de tifos, bref, c'était l'imprivosation totale, au rythme du a capella, et des chansons pas très catholiques, mais tellement expressives, et souvent destinées aux oreilles arbitrales.
                                                    Ah, les joueurs étaient proches de nous... Faut dire que dans un stade qui sonnait creux, par manque de résultats, le moindre cri portait. Quand on balançait une "gentillesse", il était courant de voir le joueur visé se retourner. Et quand on demandait un but, surtout à Nikolic, on avait des chances d'être exaucés dans la minute. Que de fois, nous les avons vus faire profil bas sous nos "Zérooo, zérooo, zérooo, zéro..." etc., tenter de se planquer, bref, avoir honte. Les joueurs actuels ne savent plus avoir honte.
                                                    En bas des virages, des loustics se pendaient aux grillages et faisaient des grimaces. Il était très facile d'envahir le terrain. Seulement, les occasions manquaient. Vous pouvez pas savoir ce qu'est une longue période sans trophée, sans exploit, sans lumière. Plus d'un aurait craqué, et je soupçonne certains, ici même, d'avoir été se consoler avec le champion du moment.
                                                    On peut pas dire que c'était le bon temps. C'était seulement une période difficile.
                                                    17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X