Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Juninho

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Juninho commentateur ?


    Ce lundi, Juninho Pernambucano a tenu une conférence de presse durant laquelle il a confirmé sa retraite. L'ancien meneur de jeu de Lyon a expliqué qu'il devrait travailler à la télévision pendant le Mondial 2014 au Brésil : «J'ai été invité à faire cela. Je n'ai pas encore pris ma décision mais c'est une super occasion de vivre ce Mondial de près.»

    Il a regretté que son jubilé ne se fasse pas contre Lyon. «Cela aurait été l'idéal, mais cela fait loin pour eux de venir. Cela devrait être face à River Plate. Je jouerai avec l'équipe actuelle de Vasco. Je pense que j'aurai le niveau car je vais me maintenir en forme», a promis le joueur de 39 ans.
    Envoyé par Euggy 69
    A GG y'a pas de toilettes les gens se chient dessus, surtout quand l'OL vient

    Commentaire


    • Envoyé par Lyo__ Voir le message
      Juninho commentateur ?


      Ce lundi, Juninho Pernambucano a tenu une conférence de presse durant laquelle il a confirmé sa retraite. L'ancien meneur de jeu de Lyon a expliqué qu'il devrait travailler à la télévision pendant le Mondial 2014 au Brésil : «J'ai été invité à faire cela. Je n'ai pas encore pris ma décision mais c'est une super occasion de vivre ce Mondial de près.»

      Il a regretté que son jubilé ne se fasse pas contre Lyon. «Cela aurait été l'idéal, mais cela fait loin pour eux de venir. Cela devrait être face à River Plate. Je jouerai avec l'équipe actuelle de Vasco. Je pense que j'aurai le niveau car je vais me maintenir en forme», a promis le joueur de 39 ans.
      Il n'a pas dit qu'il ferait 2 jubilés, dont un à Lyon ? :confus:

      Commentaire


      • Envoyé par Ryuji Voir le message
        Il n'a pas dit qu'il ferait 2 jubilés, dont un à Lyon ? :confus:
        Là il parle du jubilé au Brésil, il aurait aimé le faire contre Lyon.
        Aucun mot sur le second supposé à Lyon. Il se fera j'espère :grn:
        Envoyé par Euggy 69
        A GG y'a pas de toilettes les gens se chient dessus, surtout quand l'OL vient

        Commentaire


        • Envoyé par Ryuji Voir le message
          Il n'a pas dit qu'il ferait 2 jubilés, dont un à Lyon ? :confus:
          Un jubilé au Brésil où il aurait aimé un match Vasco - OL mais ça sera pas possible

          Mais il y aura le 2ème jubilé à Gerland c'est certain ;)
          Envoyé par psgmagic69
          A qui on fait les fesses ce week end :lov:
          :grn:

          Commentaire


          • Juninho n’oubliera jamais Lyon

            Le milieu brésilien Juninho, septuple champion de France avec l'OL dans les années 2000, a dit, lundi lors de ses adieux empreints d'émotion à Rio de Janeiro, avoir vécu ses «meilleurs moments de joueur» à Lyon : «Je considère chaque match comme une finale, et chaque entraînement comme un match. Je veux remercier tous mes coéquipiers, depuis mes débuts(il s'arrête, larmes d'émotion). C'est à Recife que tout a commencé, mais c'est ici (à Vasco de Gama) où je me suis réalisé, devenu un joueur complet. Mes meilleurs moments comme joueur, c'était à Lyon: c'est là que j'ai joué pratiquement toujours à un haut niveau. La page qui m'a manqué, c'est le titre de champion du monde (lors du Mondial 2006), mais ça n'efface pas toutes mes réalisations professionnelles. J'ai passé deux ans au Qatar, pour des raisons financières que je ne pouvais refuser, et six mois aux Etats-Unis, ma pire période sur le plan technique, mais je ne regrette pas l'expérience de vie. Aujourd'hui commence une nouvelle vie, je ne sais pas où ni comment.»

            Commentaire


            • "Le but, c’est de faire un match contre l’équipe actuelle de Lyon dans une rencontre amicale de préparation pour la saison prochaine. Même si je ne joue plus, je vais retourner à Gerland souvent. Ça me tient à cœur. Revenir à l’OL ? J’y pense toujours, ça me fait plaisir de savoir que le président compte sur moi et qu’il fait confiance à mon travail après le foot. C’est à Recife que tout a commencé, mais mes meilleurs moments comme joueur, c’était à Lyon : c’est là que j’ai joué pratiquement toujours à un haut niveau."

              Commentaire


              • Juni, tu es le plus grand joueur que l'OL ait pu avoir dans ses rangs, et de loin. Tu as marqué l'histoire de notre club. Respect :fier:

                J'espère que tu connaîtras les mêmes succès en tant qu'entraineur, à l'OL ou ailleurs ... mais à l'OL ça serait génial ;)

                MERCI POUR TOUT !!!

                Commentaire


                • Envoyé par Lyo__ Voir le message
                  Juninho commentateur ?


                  Ce lundi, Juninho Pernambucano a tenu une conférence de presse durant laquelle il a confirmé sa retraite. L'ancien meneur de jeu de Lyon a expliqué qu'il devrait travailler à la télévision pendant le Mondial 2014 au Brésil : «J'ai été invité à faire cela. Je n'ai pas encore pris ma décision mais c'est une super occasion de vivre ce Mondial de près.»

                  Il a regretté que son jubilé ne se fasse pas contre Lyon. «Cela aurait été l'idéal, mais cela fait loin pour eux de venir. Cela devrait être face à River Plate. Je jouerai avec l'équipe actuelle de Vasco. Je pense que j'aurai le niveau car je vais me maintenir en forme», a promis le joueur de 39 ans.
                  Juni en une phrase.
                  :lov::lov::lov::lov:
                  Envoyé par Billy Wilder (All 1906 - USA 2002)
                  Les optimistes ont fini à Auschwitz, les pessimistes à Beverly Hills.

                  Commentaire


                  • Juninho: "Mes meilleurs moments comme joueur, c'était à Lyon"

                    Commentaire


                    • La Une de Lance rend hommage à Juninho : "pour toujours le petit Roi"

                      Commentaire


                      • Envoyé par -Msila28 Voir le message
                        Je crois que je me remettrai jamais de cette erreur historique que nous avons fait de ne pas le garder jusqu'au bout :pfu::pfu:

                        Commentaire


                        • Envoyé par aragornol Voir le message
                          Je crois que je me remettrai jamais de cette erreur historique que nous avons fait de ne pas le garder jusqu'au bout :pfu::pfu:
                          Je crois que c'est plus lui qui a décidé de partir que le club d'avoir fait une erreur de ne pas le garder, parce qu'il ne se sentait pas faire la saison de trop avec nous. :dt:

                          Commentaire


                          • Envoyé par Ryuji Voir le message
                            Je crois que c'est plus lui qui a décidé de partir que le club d'avoir fait une erreur de ne pas le garder, parce qu'il ne se sentait pas faire la saison de trop avec nous. :dt:
                            On l'a un peu aidé à partir quand même, et Puel n'y était pas pour rien non plus...

                            Commentaire


                            • Avec le recul, ce n'est peut-être pas plus mal qu'il soit parti alors qu'il était incontestable et incontesté.
                              Qui sait ce que ça aurait pu donner avec Puel, l'absence de titre... dans un sens comme dans l'autre.

                              Un grand joueur et un grand homme.

                              Commentaire


                              • Envoyé par aragornol Voir le message
                                Je crois que je me remettrai jamais de cette erreur historique que nous avons fait de ne pas le garder jusqu'au bout :pfu::pfu:
                                Il n'y a rien à regretter, il est parti à un moment judicieux, au sommet de son art, c'est plus beau comme ça. Ce dernier match contre Caen, il restera à tout jamais dans les mémoires.
                                Envoyé par psgmagic69
                                A qui on fait les fesses ce week end :lov:
                                :grn:

                                Commentaire


                                • Envoyé par Gorba Voir le message
                                  A ses tout débuts, la plupart des gens se disaient qu'on avait fait venir le "faux Juninho" (référence à Juninho Paulista qui était plus connu à cette époque).

                                  Bah ******, 10 ans plus tard on peut être sûr qu'on a bien chopé le vrai...
                                  J'me souviens d'un de tes posts à ses débuts juste après le premier titre, une photo d'un match amical début d'année suivante de l'OL en été ou on voyait Sonny avec le brassard et à côté Juni, t'avais dit "le capitaine de l'OL et son futur successeur"... ptain on pouvais pas viser plus juste... :stick:

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par vivelyonthebest Voir le message
                                    Magnifique video tout en délicatesse, frisson assuré ! :lov:
                                    Thx ;) le partie pris de ce montage, c'était de ne quasiment pas montrer le ballon rentrer dans la but... mais d'arrêter le temps sur ce geste de frappe et sur ces actions qu'on connais tous par coeur, on a pas besoin de voir le ballon rentrer dans le but, on sait tous qu'il est rentré... :stick:...

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Euggy 69 Voir le message
                                      Thx ;) le partie pris de ce montage, c'était de ne quasiment pas montrer le ballon rentrer dans la but... mais d'arrêter le temps sur ce geste de frappe et sur ces actions qu'on connais tous par coeur, on a pas besoin de voir le ballon rentrer dans le but, on sait tous qu'il est rentré... :stick:...
                                      Un peu comme un porno sans coïts ouai.:fier:
                                      sigpic

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Euggy 69 Voir le message
                                        Modeste contribution... A cette ****** de légende...

                                        Sublime ta vidéo ;)

                                        On ne reverra plus jamais une telle légende :lov:

                                        Commentaire


                                        • http://fr.news.yahoo.com/video/junin...101020751.html

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par lochiba88 Voir le message
                                            Il n'y a rien à regretter, il est parti à un moment judicieux, au sommet de son art, c'est plus beau comme ça. Ce dernier match contre Caen, il restera à tout jamais dans les mémoires.
                                            J' en ai vu des matchs, mais le dernier de Juni restera dans ma mémoire ! ce pénalty ! pour un 100 eme but, son tour vers le VN? la remise de son trophée. J'ai fait des videos avec un portable de m.... mais je les garde précieusement

                                            Commentaire


                                            • Carrière : « Juninho entraîneur de l'OL, c'est probable »

                                              Éric Carrière a joué trois saisons à l’OL. Trois saison au cours desquelles il a côtoyé Juninho, arrivé en même temps que lui, à l’été 2001, en terres lyonnaises. Alors que le Brésilien vient de définitivement ranger ses crampons au placard, l’ancien international français en profite pour parler du bonhomme : ses coups francs, sa gentillesse, son professionnalisme. Interview hommage, en somme.



                                              http://www.sofoot.com/carriere-junin...le-180077.html

                                              Est-ce que tu te souviens du Juninho du début ?
                                              Je me rappelle qu’au début, il jouait milieu excentré et ça se voyait qu’il ne s’épanouissait pas trop à ce poste-là. Après, la deuxième année il a été recentré et on a tout de suite senti qu’il était plus à l’aise, et c’est à partir de ce moment-là qu’il a commencé à prendre de l’ampleur. Ça lui a donné la confiance, et Juni, quand il était en confiance, il était énorme. Tout le monde se souvient de ses coups francs, bien sûr, mais moi, je me rappelle surtout de sa faculté à garder le ballon et à être précis techniquement. Puis il s’est mis à être de plus en plus décisif dans les matchs. Surtout au fil des années. D’ailleurs, je pense qu’il était vraiment au top lors des saisons 2004-2005 et 2005-2006.

                                              Tu es arrivé à l’OL en même temps que lui, en 2001, j’imagine que tu ne le connaissais pas du tout à l’époque ?
                                              Ah non pas du tout, je n’en avais jamais entendu parler. Personnellement, je n’ai pas une grosse mémoire, mais je n’ai pas le souvenir d’un joueur qui m’a ébloui tout de suite.

                                              Il ne t’a pas impressionné plus que ça au début, donc ?
                                              Non, pas spécialement. Puis il ne faut pas oublier qu’à l’époque, à l’OL, il y avait Sonny. Moi qui arrivais de Nantes, le premier qui m’a vraiment impressionné, c’est Sonny, clairement. Il y avait également Edmilson qui était vraiment super fort. Juni, il avait un peu plus de mal au début, mais comme je t’ai dit, je pense que c’était vraiment lié à son positionnement.

                                              Est-ce que c’est quelqu’un qui s’est adapté facilement, qui était accessible, sociable ?
                                              Oui, assez. En plus, Juni, c’est quelqu’un qui est très intelligent, donc ça aide pas mal déjà (rires). Tu sais, moi j’aime bien regarder les joueurs en dehors du cadre sportif, et Juni, il a toujours été super gentil avec les supporters, il était vachement accessible. Et en plus, tu sentais que c’était naturel, qu’il ne se forçait pas à faire ça.

                                              Est-ce qu’au cours des trois saisons que tu as passées avec lui, tu as senti qu’il prenait de plus en plus une place de leader au sein du vestiaire ?
                                              Quand je suis parti, il commençait à prendre cette dimension, ouais. Après, je pense qu’il a vraiment eu ce rôle dans les années qui ont suivi, surtout. C’est quelqu’un de très respectueux, donc quand il est arrivé il a respecté la hiérarchie, car à l’époque il y avait des cadres comme Laigle, Violeau, Delmotte. Après, Juni, plus il devenait fort, plus il devenait un cadre, forcément.



                                              Comme tu as dit, tout le monde a le souvenir de ses coups francs exceptionnels. Est-ce que tu te souviens de le voir travailler ce geste à l’entraînement, pour se perfectionner toujours plus ?
                                              Déjà je me souviens très bien que les gardiens n’avaient pas toujours envie de faire ces séances-là avec lui (rires). Mais je me rappelle aussi qu’avec trois ou quatre joueurs, ils avaient mis un petit jeu en place qui consistait à frapper un coup franc à tour de rôle, sauf que celui qui marquait continuait de frapper. Il fallait rater pour que ce soit à l’autre de tirer, quoi. Et je peux te dire qu’il se faisait des séances tout seul parfois (rires). Honnêtement, quand tu marques un coup franc, avec un gardien et un mur, bah franchement t’es content. Mais lui, sur dix, il en ratait deux à peine, c’était vraiment impressionnant.

                                              Et c’est une qualité qu’il avait déjà en arrivant ?
                                              C’est sûr qu’il l’avait moins en arrivant, en tout cas. Après, certainement qu’il avait déjà les aptitudes pour ça. Mais il avait besoin de confiance pour atteindre une telle maîtrise, et c'est ce qu’il a réussi à faire, au final. Mais quand tu en arrives au point où les gardiens ont la trouille quand tu t’apprêtes à tirer un coup franc, que le stade pense que tu vas marquer à chaque fois, c’est quand même incroyable !

                                              Quel est le coup franc de Juni qui t’as le plus impressionné ?
                                              Ah c’est celui contre le Bayern de Munich ! Moi, je suis remplaçant ce match-là, je me rappelle. Puis il y a ce coup franc à quarante mètres, et on voit qu’il s’apprête à le tirer direct. Là, dans ma tête, je me dis : « Non, mais attends, tu t’enflammes Juni, c’est quand même Oliver Kahn en face, hein ! » Et puis non, en fait, il ne s’enflamme pas du tout, il te met une lucarne, merci, au revoir (rires).

                                              Pour toi, c’est le meilleur tireur de coups francs au monde ?
                                              S’il y avait eu meilleur que lui, on aurait eu des images. Mais de notre génération, c’est sûr que, pour moi, ça a été le meilleur. Puis il a inventé une nouvelle façon de tirer, ça ne se faisait pas beaucoup, avant lui, de tirer un coup de pied avec un ballon qui retombe derrière. Puis t’as qu’à regarder tous les coups francs qu’il a mis, c’est énorme !

                                              Est-ce que tu as une petite anecdote à nous raconter, en rapport avec Juninho ?
                                              Alors on me pose souvent cette question, mais je n’ai pas vraiment de mémoire pour ces choses-là. Le truc qui me faisait rire, c’était Joël Bats, à chaque fois que Juni allait frapper, il gueulait : « But ! » Puis il nous regardait et il disait : « Vous voyez, je vous l’avais dit », ça nous faisait marrer.

                                              Quel souvenir tu gardes de Juninho, finalement ?
                                              D’un mec qui faisait vraiment son taff à fond. Tu vois, t’as des gars, ils font leur match, ils sont bons tant mieux, ils sont nuls tant pis. Juni, lui, il était vachement impacté par ses performances. C’est quelque chose qui lui tenait à cœur. Juni, il avait une combativité énorme, que ce soit à l’entraînement ou en match, il était à fond. Et ça, c’est une grande qualité chez un footballeur. C’était vraiment un grand compétiteur, il allait toujours au bout des choses, il était toujours professionnel.

                                              Est-ce que c’est quelqu’un que tu vois devenir entraîneur ?
                                              Juni, ouais, je le vois devenir entraîneur. C’est quelqu’un qui aimait bien comprendre les choses. Il essayait toujours de savoir pourquoi on jouait comme ça et pas autrement. Il avait ça en lui.

                                              Sur le banc de l’Olympique lyonnais ?
                                              Je pense que c’est possible, oui. C’est même probable, selon moi. En tout cas, il a dit qu’il avait envie de devenir entraîneur. En plus, il a un lien fort avec ce club. Et puis, à mon avis, il y a énormément de Lyonnais qui en seraient ravis. À Lyon, Juni, c’est quand même le symbole de tous ces titres gagnés…

                                              Commentaire


                                              • Ce soir, je pense à Juni :joue:

                                                J'ai des frissons à chaque fois que je revois cette vidéo :lov: Il est éternel !

                                                Commentaire


                                                • Et dire que son coup franc contre sochaux et un coup pas top, a decleche sa carriere lyonnaise, car avant on remettait meme en cause son recrutement, contre sochaux, il etait remplacant, un peu comme cacapa, dmenech l'appelait bac a sable, on ne comprenait pas pourquoi il assait devant brechet, er il a fallut son but au sdf pour lancer sa longue carriere lyonnisr, comme quoi a tiens une carrièrel yonnaise a un but
                                                  inscrit en fait depuis le 16 septembre 2003

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par jimmy_peters Voir le message
                                                    Est-ce que tu as une petite anecdote à nous raconter, en rapport avec Juninho ?
                                                    Alors on me pose souvent cette question, mais je n’ai pas vraiment de mémoire pour ces choses-là. Le truc qui me faisait rire, c’était Joël Bats, à chaque fois que Juni allait frapper, il gueulait : « But ! » Puis il nous regardait et il disait : « Vous voyez, je vous l’avais dit », ça nous faisait marrer.
                                                    Sympa l'anecdote ! :-)

                                                    Moi aussi, à chaque fois qu'on avait un coup-franc, je criais "but !" ou bien "il la met au fond !" ou tout simplement "allez juni !"
                                                    A lire > "Les erreurs de ce mercato d’été 2016, et les changements qu’on espère"

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X