Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Classement non officiel des buteurs sous le maillot de l'OL

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • lolo67
    a répondu
    Mise à jour : Bilan mois d'avril Saison 2015/16

    Un sans faute à l'extérieur 3 matchs pour 3 victoires, alors que l'on avait du mal jusqu'à présent sur ces matchs. A domicile une victoire difficile contre Ajaccio et 1 nul contre Nice, ou on a du s'arracher à dix pour chercher ce point.

    Toujours invaincu au Parc OL.

    On est deuxième à 2 journées de la fin, et une finale pour la deuxième place à jouer contre Monaco la semaine prochaine au Parc OL.


    Saison 2015/16

    Total
    48 Matchs
    22 Victoires
    9 Nuls
    17 Défaites
    77 Buts Marqués
    55 Buts Encaissés


    Deuxième
    36 Matchs
    18 Victoires
    8 Nuls
    10 Défaites
    60 Buts Marqués
    38 Buts Encaissés


    Huitième de Finale
    2 Matchs
    2 Victoires
    1 Défaite
    9 Buts Marqués
    3 Buts Encaissés


    Quart de Finale
    2 Matchs
    1 Victoire
    1 Défaite
    3 Buts Marqués
    3 Buts Encaissés


    Finaliste
    1 Match
    1 Défaite
    2 Buts Encaissés


    Phase de Groupes
    Quatrième
    6 Matchs
    1 Victoire
    1 Nul
    4 Défaites
    5 Buts marqués
    9 Buts Encaissés

    Matchs :
    1# 01/08/2015 - TdC Finale - Paris SG - Olympique Lyonnais 2/0
    2# 09/08/2015 - L1 J1 - Olympique Lyonnais - FC Lorient 0/0
    3# 15/08/2015 - L1 J2 - En Avant Guingamp - Olympique Lyonnais 0/1 : Beauvue 79'
    4# 22/08/2015 - L1 J3 - Olympique Lyonnais - Stade Rennais FC 1/2 : Fékir 12'
    5# 29/08/2015 - L1 J4 - Stade Malherbe Caen - Olympique Lyonnais 0/4 : Fékir 19' 44' 57', Beauvue 88'
    6# 12/09/2015 - L1 J5 - Olympique Lyonnais - Lille OSC 0/0
    7# 16/09/2015 - LdC J1 - KAA Gent - Olympique Lyonnais 1/1 : Jallet 58'
    8# 20/09/2015 - L1 J6 - Olympique de Marseille - Olympique Lyonnais 1/1 : Lacazette 25'
    9# 23/09/2015 - L1 J7 - Olympique Lyonnais - SC Bastia 2/0 : Kalulu 18', Tolisso 88'
    10# 26/09/2015 - L1 J8 - Girondins de Bordeaux FC - Olympique Lyonnais 3/1 : Beauvue 78'
    11# 29/09/2015 - LdC J2 - Olympique Lyonnais - Valencia CF 0/1
    12# 03/10/2015 - L1 J9 - Olympique Lyonnais - Stade de Reims 1/0 : Lacazette 44'
    13# 16/10/2015 - L1 J10 - AS Monaco FC - Olympique Lyonnais 1/1 : Rafael 84'
    14# 20/10/2015 - LdC J3 - Zenit St Petersbourg - Olympique Lyonnais 3/1 : Lacazette 49'
    15# 23/10/2015 - L1 J11 - Olympique Lyonnais - Toulouse FC 3/0 : Darder 18', Valbuena 69', Cornet 93'
    16# 31/10/2015 - L1 J12 - ESTAC Troyes - Olympique Lyonnais 0/1 : Beauvue 78'
    17# 04/11/2015 - LdC J4 - Olympique Lyonnais - Zenit St Petersbourg 0/2
    18# 08/11/2015 - L1 J13 - Olympique Lyonnais - AS Saint-Etienne 3/0 : Lacazette 41',Lacazette 59',Lacazette 93'
    19# 20/11/2015 - L1 J14 - OGC Nice - Olympique Lyonnais 3/0
    20# 24/11/2015 - LdC J5 - Olympique Lyonnais - KAA Gent 1/2 : Ferri 7'
    21# 27/11/2015 - L1 J15 - Olympique Lyonnais - Montpellier HSC 2/4 : Lacazette 14', Ghezzal 84'
    22# 01/12/2015 - L1 J16 - FC Nantes - Olympique Lyonnais 0/0
    23# 05/12/2015 - L1 J17 - Olympique Lyonnais - SCO Angers 0/2
    24# 09/12/2015 - LdC J6 - Valencia CF - Olympique Lyonnais 0/2 : Cornet 37', Lacazette 76'
    25# 13/12/2015 - L1 J18 - Paris SG - Olympique Lyonnais 5/1 : Ferri 24'
    26# 16/12/2015 - CdL 1/8F - Olympique Lyonnais - FC Tours 2/1 : Beauvue 38', Beauvue 85'
    27# 20/12/2015 - L1 J19 - GFC Ajaccio - Olympique Lyonnais 2/1 : Grenier 72'
    28# 03/01/2016 - CdF 1/32F - FC Limoges - Olympique Lyonnais : Cornet 3', Cornet 37', Beauvue 50', Ghezzal 56', Ghezzal 61', Darder 71', Tolisso 76'
    29# 09/01/2016 - L1 J20 - Olympique Lyonnais - ESTAC Troyes : Lacazette 18', Ghezzal 72', Ferri 81', Beauvue 93'
    30# 13/01/2016 - CdL 1/4F - Paris SG - Olympique Lyonnais 2/1 : Tolisso 42'
    31# 17/01/2016 - L1 J21 - AS Saint-Etienne - Olympique Lyonnais 1/0
    32# 20/01/2016 - CdF 1/16F - Chambly - Olympique Lyonnais 0/2 : Cornet 20', Valbuena 22'
    33# 24/01/2016 - L1 J22 - Olympique Lyonnais - Olympique de Marseille 1/1 : Tolisso 79'
    34# 30/01/2016 - L1 J23 - SC Bastia - Olympique Lyonnais 1/0
    35# 03/02/2016 - L1 J24 - Olympique Lyonnais - Girondins de Bordeaux FC 3/0 : Lacazette 41', Lacazette 87', Kalulu 93'
    36# 06/02/2016 - L1 J25 -SCO Angers - Olympique Lyonnais 0/3 : Jallet 13', Ghezzal 47', Tolisso 81'
    37# 09/02/2016 - CdF 1/8F - Paris SG - Olympique Lyonnais 3/0
    38# 14/02/2016 - L1 J26 - Olympique Lyonnais - SM Caen 4/1 : Umtiti 8', Lacazette 16', Cornet 45', Tolisso 83'
    39# 21/02/2016 - L1 J27 - Lille OSC - Olympique Lyonnais 1/0
    40# 29/02/2016 - L1 J28 - Olympique Lyonnais - Paris SG 2/1 : Cornet 13', Darder 45+2'
    41# 06/03/2016 - L1 J29 - Olympique Lyonnais - En Avant Guingamp : Ghezzal 3', Lacazette 17', Cornet 35', Lacazette 61', CSC 86'
    42# 13/03/2016 - L1 J30 - Stade Rennais FC - Olympique Lyonnais : Ghezzal 34', Lacazette 55'
    43# 20/03/2015 - L1 J31 - Olympique Lyonnais - FC Nantes 2/0 : Perrin 83', Lacazette 94'
    44# 03/04/2016 - L1 J32 - FC Lorient - Olympique Lyonnais 1/3 : Lacazette 44', Ghezzal 80', Lacazette 84'
    45# 08/04/2016 - L1 J33 - Montpellier HSC - Olympique Lyonnais 0/2 : Cornet 34', Cornet 40'
    46# 15/04/2016 - L1 J34 - Olympique Lyonnais - OGC Nice 1/1 : Lacazette 83'
    47# 23/04/2016 - L1 J35 - Toulouse FC - Olympique Lyonnais 2/3 : Grenier 73', Lacazette 80', Tolisso 85'
    48# 30/04/2016 - L1 J36 - Olympique Lyonnais - GFC Ajaccio 2/1 : Ghezzal 11', Cornet 40'

    Buteurs :
    Alexandre LACAZETTE 20 Buts : 18 L1, 2 LdC
    Maxwel CORNET 11 Buts : 7 L1, 3 CdF, 1 LdC
    Rachid GHEZZAL 9 Buts : 7 L1, 2 CdF
    Claudio BEAUVUE 8 Buts : 5 L1, 1 CdF, 2 CdL
    Corentin TOLISSO 7 Buts : 5 L1, 1 CdF, 1 CdL
    Nabil FEKIR 4 Buts : 4 L1
    Sergi DARDER 3 Buts : 2 L1, 1 CdF
    Jordan FERRI 3 Buts : 2 L1, 1 LdC
    Clément GRENIER 2 Buts : 2 L1
    Christophe JALLET 2 Buts : 1 L1, 1 LdC
    Aldo KALULU 2 Buts : 2 L1
    Mathieu VALBUENA 2 Buts : 1 L1, 1 CdF
    Gaëtan PERRIN 1 But : 1 L1
    RAFAEL Da Silva : 1 But : 1 L1
    Samuel UMTITI 1 But : 1 L1
    CSC 1 But : 1 L1

    LES MEILLEURS BUTEURS DE L'HISTOIRE LYONNAISE*

    (*classement non officiel et évolutif fait par les forumeurs)


    1 - Fleury Di Nallo 1960/1974 : 222 buts (182 D1, 27 CdF, 2 Drago, 11 CdC)


    2 - Bernard Lacombe 1969/1978 : 149 buts (123 D1, 20 CdF, 1 TdC, 1 CdC, 4 UEFA)


    3 - Serge Chiesa 1969/1983 : 133 buts (119 D1, 14 CdF)


    4 - Juninho Pernambucano 2001/2009 : 100 buts (75 L1, 7 CdF, 18 LdC) dont 44 CF


    5 - Bafétimbi Gomis 2009/2014 : 95 buts (64 L1, 8 CdF, 5 CdL, 1 TdC, 12 LdC, 5 EL)


    6 - Sonny Anderson 1999/2003 : 94 buts (71 L1, 3 CdF, 4 CdL, 10 LdC, 6 UEFA)


    6 - Néstor Combin 1959/1964 : 94 buts (68 D1, 12 CdF, 10 CdC, 3 Drago, 1 CIVF)


    8 - Erny Schultz 1952/1957 : 92 buts (35 D1, 36 D2, 18 CdF, 3 Drago)


    9 - Alexandre Lacazette 2010/---- : 89 buts (69 L1, 6 CdF, 6 CdL, 4 LdC, 4 EL)


    10 - Lisandro Lopez 2009/2013 : 82 buts (59 L1, 8 CdF, 3 CdL, 10 LDC, 2 EL) dont 2 CF


    11 - Simo Nikolić 1980/1985 : 78 buts (43 D1, 24 D2, 10 CdF, 1 BdP)


    12 - Sidney Govou 1999/2010 : 77 Buts (49 L1, 8 CdF, 5 CdL, 4 TdC, 10 LdC, 1 UEFA)


    13 - André Guy 1967/1971 : 76 buts (64 D1, 11 CdF,1 CIVF)


    14 - Angel Rambert 1960/1970 : 67 buts (56 D1, 7 CdF, 2 Drago, 1 CdC, 1 CIVF)


    15 - Karim Benzema 2004/2009 : 66 buts (43 L1, 9 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 12 LdC)


    16 - Eugène Kabongo N’Goy 1987/1990 : 65 buts (12 D1, 36 D2, 14 CdF, 3 BdP)


    17 - Alain Caveglia 1996/2000 : 63 buts (47 D1, 2 CdF, 1 CdL, 8 UEFA, 5 Intertoto)

    18 - 50 BUTS
    Florian Maurice 1991/1997 : 45 D1, 1 CdF, 3 CdL, 1 UEFA
    Jean-Pierre Orts 1986/1988 : 38 D2, 9 CdF, 3 BdP

    20 - 47 BUTS
    Lucien Cossou 1956/1959 : 35 D1, 8 CdF, 3 Drago, 1 CIVF

    21 - 46 BUTS
    Peguy Luyindula 2001/2004 : 33 D1/L1, 2 CdF, 5 CdL, 1 TdC, 4 LdC, 1 UEFA

    22 - 44 BUTS
    Jacques Fatton 1954/1957 : 33 D1, 8 CdF, 3 Drago

    23 - 43 BUTS
    Fred (Frederico Chaves Guedes) 2005/2009 : 34 L1, 3 CdF, 6 LdC

    24 - 39 BUTS
    Franck Durix 1984/1988 : 30 D2, 8 CdF, 1 BdP

    25 - 35 BUTS
    Michel Fernandes Bastos 2009/2013 : 26 L1, 2 CdF, 1 CdL, 6 LdC dont 6 CF

    26 - 34 BUTS
    Jimmy Briand 2010/2014 : 22 L1, 3 CdF, 3 CdL,1 TdC, 3 LdC, 2 EL
    Michel Maillard 1971/1976 : 26 D1, 3 CdF, 5 UEFA

    28 - 33 BUTS
    Florent Malouda 2003/2007 : 25 L1, 2 CdF, 1 CdL, 5 LdC

    29 - 32 BUTS
    Georges Dupraz 1950/1952 : 11 D1, 20 D2, 1 CdF
    Franck Gava 1992/1997 : 29 D1, 1 CdF, 2 CdL
    Ludovic Giuly 1994/1998 : 21 D1, 1 CdF, 4 CdL, 4 UEFA, 2 Intertoto
    Sylvain Wiltord 2004/2007 : 20 L1, 2 CdF, 2 CdL, 8 LdC

    33 - 29 BUTS
    Eugène N’Jo Léa 1959/1962 : 23 D1, 3 CdF, 3CIVF
    Eric Spadiny 1981/1986 : 1 D1, 21 D2, 7 CdF

    35 - 28 BUTS
    Laurent Fournier 1980/1986 : 4 D1, 18 D2, 6 CdF

    36 - 27 BUTS
    Cris (Cristiano Marques Gomes) 2004/2012 : 20 L1, 2 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 3 LdC

    37 - 26 BUTS
    Ali Bouafia 1988/1992 : 14 D1, 10 D2, 2 CdF
    Erik Kuld Jensen 1953/1955 : 6 D1, 16 D2, 4 CdF

    39 - 25 BUTS
    Åke Robert Hjalmarsson 1953/1955 : 9 D1, 14 D2, 2 CdF
    André Perrin 1966/1971 : 21 D1, 4 CdF

    41 - 24 BUTS
    Rémi Garde 1987/1993 : 17 D1, 5 D2, 1 FD2, 1 UEFA
    Stéphane Roche 1988/1998 : 17 D1, 1 D2, 1 CdF, 2 CdL, 1 FD2, 1 UEFA, 1 Intertoto

    43 - 23 BUTS
    Emile Antonio 1954/1960 : 18 D1, 3 CdF, 2 Drago
    Jean Djorkaeff 1958/1966 : 18 D1, 2 CdF, 2Drago, 1 CIVF
    Franck Priou 1986/1988 : 15 D2, 5 CdF, 3 BdP
    Daniel Xuereb 1977/1981 : 23 D1

    47 - 22 BUTS
    Kim Källström 2006/2012 : 17 L1, 1 CdF, 1 CdL, 3 LdC dont 2 CF
    Henri Lewandowicz 1957/1959 : 18 D1, 4 CdF

    49 - 21 BUTS
    Jean-Paul Bernad 1974/1978 : 18 D1, 3 CdF
    James Salinsa Debbah 1992/1995 : 19 D1, 2 CdF
    Daniel Ravier 1968/1979 : 17 D1, 3 CdF, 1 CdC
    Robert Salen 1956/1962 : 18 D1, 1 CdF, 1 CIVF, 1 Drago
    Tony Vairelles 1999/2003 : 11 D1/L1, 1 CdF, 2 CdL, 2 LdC, 5 UEFA

    54 - 20 BUTS
    Nabil Fékir 2013/---- : 18 L1, 2 CdF
    Yves Mariot 1973/1977 : 16 D1, 3 CdF, 1 UEFA

    56 - 19 BUTS
    Albert Emon 1981/1983 : 17 D1, 2 CdF
    Yoann Gourcuff 2010/2015 : 14 L1, 1 CdF, 2 CdL, 1 LdC, 1 EL dont 1 CF
    Steed Malbranque 1997/2001 2012/---- : 11 L1, 3 CdF, 2 CdL, 2 LdC, 1 EL
    Steve Marlet 2000/2001 : 13 D1, 1 CdL, 5 LdC

    60 - 18 BUTS
    Eric Carrière 2001/2004 : 12 D1/L1, 6 LdC
    Clément Grenier 2009/---- : 14 L1, 2 CdF, 1 LdC, 1 EL dont 7 CF
    Joseph-Désiré Job 1997/1999 : 11 D1, 2 UEFA, 5 Intertoto
    Ildo Enrique Maneiro 1973/1976 : 13 D1, 4 CdF, 1 UEFA
    Philippe N’Dioro 1980/1984 : 6 D1, 9 D2, 3 CdF

    65 - 17 BUTS
    John Alieu Carew 2005/2007 : 9 L1, 3 TdC, 5 LdC
    Constantino Pires 1956/1959 : 14 D1, 3 CdF
    Giovane Elber de Souza 2003/2005 : 11 L1, 2 CdF, 1 TdC, 3 LdC
    Joël Fréchet 1981/1989 : 14 D2, 3 CdF
    Mohamed Lekkak 1967/1969 : 17 D1
    Karim Maroc 1976/1979 : 17 D1
    Gérard Moresco 1956/1958 : 13 D1, 3 CdF, 1 Drago
    Jean-Amadou Tigana 1978/1981 : 15 D1, 2 CdF

    73 - 16 BUTS
    Emile Daniel 1956/1961 : 14 D1, 1 CdF, 1 Drago
    Christophe Delmotte 1997/2004 : 12 D1/L1, 1 CdF, 3 LdC
    Claudio Omar García 1988/1990 : 3 D1, 11 D2, 1 CdF, 1 FD2
    Guy Hatchi 1961/1965 : 14 D1, 2 Drago
    Abdelhamid Kermali 1955/1958 : 113 D1, 3 CdF
    Miralem Pjanic 2008/2011 : 10 en L1, 6 en LdC dont 2 CF

    79 - 15 BUTS
    Cédric Bardon 1994/1998 : 12 D1, 2 CdF, 1 UEFA
    Kaj Frederik Christiansen 1952/1954 : 12 D2, 2 CdF, 1 Drago
    Jean Dumas 1963/1966 : 13 D1, 2 CdF
    Lucien Genet 1951/1955 : 6 D1, 7 D2, 2 CdF
    Jean-Jacques N’Domba 1986/1988 : 13 D2, 2 CdF
    René Ramon 1954/1956 : 9 D1, 4 CdF, 2 Drago
    Corentin Tolisso 2013/---- : 13 L1, 1 CdF, 1 CdL
    Jean-Marc Valadier 1978/1980 : 14 D1, 1 BdR

    87 - 14 buts
    Christophe Cocard 1996/1999 : 11 D1, 1 CdF, 1 UEFA, 1 Intertoto
    Mahamadou Diarra 2002/2006 : 7 L1, 2 CdF, 1 TdC, 4 LdC
    Alain Olio 1976/1984 : 12 D1, 1 D2, 1 CdF
    Alphonse Rolland 1950/1952 : 1 D1, 13 D2

    91 - 13 BUTS
    Vikash Dhorasoo 1998/2004 : 11 D1/L1, 1 TdC, 1 UEFA
    Michael Essien 2003/2005 : 7 L1, 1 TdC, 5 LdC
    André Ferri 1980/1987 : 4 D1, 7 D2, 2 CdF
    Bruno N’Gotty 1987/1995 : 12 D1, 1 D2
    Louis Sarrin 1951/1956 : 2 D1, 8 D2, 3 CdF
    Tiago Cardoso Mendes 2005/2007 : 9 L1, 4 LdC

    97 - 12 BUTS
    Jean Baeza 1969/1974 : 9 D1, 3 CdF
    Hatem Ben Arfa 2004/2008 : 7 L1, 1 CdL, 1 CdF, 1 TdC, 2 LdC
    Stéphane Bruey 1964/1966 : 10 D1, 2 CdF
    Antoine Dalla Cieca 1958/1960 : 8 D1, 4 CdF
    Bruno Génésio 1984/1995 : 9 D1, 2 D2, 1 CdF
    Frédéric Kanouté 1997/2000 : 9 D1, 2 UEFA, 1 Intertoto
    Jean II Makoun 2008/2011 : 8 L1, 1 CdF, 3 LdC
    Marcel Nowak 1953/1963 : 7 D1, 2 D2, 2 CdF, 1 Drago
    Thomas Remark 1986/1987 : 10 D2, 2 CdF
    Olivier Rouyer 1984/1986 : 10 D2, 2 CdF
    Eric Roy 1993/1996 : 9 D1, 3 CdL
    Frédéric Woehl 1950/1952 : 6 D1, 5 D2, 1 CdF

    109 - 11 BUTS
    Aziz Bouderbala 1990/1992 : 10 D1, 1 UEFA
    Jacky Colin 1988/1991 : 2 D1, 7 D2, 2 CdF
    Maxwel Cornet 2015/---- : 7 L1, 3 CdF, 1 LdC
    Raymond Domenech 1970/1978 : 7 D1, 1 CdF, 3 UEFA
    Honorato Campos Ederson 2008/2012 : 11 L1
    Jean Gallice 1977/1979 : 11 D1
    Maxime Gonalons 2009/---- : 6 L1, 2 LdC, 3 EL
    Pierre Laigle 1999/2002 : 5 D1, 1 CdF, 3 CdL, 2 LdC
    Alain Moizan 1980/1982 : 10 D1, 1 CdF
    Antoine Rodriguez 1950/1952 : 1 D1, 10 D2
    Pombolo Sadi Wa 1985/1987 : 10 D2, 1 CdF
    Robert Traba 1964/1966 : 10 D1, 1 CdF
    Philippe Violeau 1997/2003 : 10 D1/L1, 1 CdF

    122 - 10 BUTS
    René-Claude Bocchi 1982/1986 : 1 D1, 7 D2, 2 CdF
    Patrice Carteron 1997/2000 : 5 D1, 2 CdF, 1 UEFA, 2 Intertoto
    François Félix 1968/1971 : 5 D1, 4 CdF, 1 CIVF
    Rachid Ghezzal 2012/---- : 7 L1, 2 CdF dont 1CF
    Michel Habera 1953/1954 : 8 D2, 2 CdF
    François Konrady 1953/1956 : 3 D1, 5 D2, 2 CdF
    Daniel Lubin 1979/1982 : 9 D1, 1 BdR

    129 - 9 BUTS
    Roberto Cabañas Gonzalez 1990/1992 : 9 D1
    Lucien Degeorges 1960/1969 : 7 D1, 2 CdF
    Cesar Delgado 2008/2011 : 7 L1, 1 CdF, 1 LdC
    Jean-François Domergue 1982/1983 : 8 D1, 1 CdF
    Jordan Ferri 2013/---- : 6 L1, 1 LdC, 2 EL
    Gueïda Fofana 2011/---- : 4 L1, 1 CdF, 4 EL
    Pierre-Alain Frau 2004/2005 : 7 L1, 2 LdC
    Hector José Maison 1966/1969 : 7 D1, 1 CdF, 1 CdC
    Georges Prost 1965/1973 : 9 D1
    Néstor Rambert 1969/1970 : 9 D1
    Jean-Louis Rivoire 1959/1965 : 9 D1
    Bernard Roubaud 1960/1962 : 8 D1, 1 CIVF
    Gyora Spiegel 1976/1978 : 9 D1

    142 - 8 BUTS
    Claudio Beauvue 2015/2016 : 5 L1, 1 CdF, 2 CdL
    Mathieu Bodmer 2007/2010 : 7 L1, 1 CdL
    Caçapa (Claudio Roberto da Silva) 2001/2007 : 7 D1/L1, 1 CdL
    Marco Grassi 1998/1999 : 6 en D1, 2 en UEFA
    Kader Keita (Abdulkader Keita) 2007/2009 : 5 L1, 1 CdF, 1 CdL, 1 LdC
    Bakary Koné 2011/---- : 6 L1, 2 LdC
    Marcel Leborgne 1956/1969 : 7 D1, 1 CdC
    Michel Margottin 1964/1966 : 8 D1
    Clinton N'Jie 2013/2015 : 7 en L1, 1 en EL
    Miodrag Zivaljević 1979/1980 : 4 D1, 4 BdR

    152 - 7 BUTS
    Jacek Bạk 1995/2001 : 4 D1/L1, 3 UEFA
    Milan Baroš 2007/2008 : 7 L1
    François Brisson 1989/1990 : 7 D1
    Miloš Bursać 1990/1992 : 5 D1, 2 UEFA
    Laurent Delamontagne 1992/1995 : 7 D1
    Lucien Gardon 1958/1961 : 6 D1, 1 CIVF
    Guillaume Masson 1990/1993 : 7 D1
    Patrick Müller 2000/2008 : 3 D1/L1, 1 CdF, 2 CdL, 1 UEFA
    Honorato da Silva Nilmar 2004/2005 : 2 L1, 1 CdF, 4 LdC
    Camille Ninel 1950/1961 : 3 D1, 3 D2, 1 CdF
    Jean-Jacques Nono 1983/1988 : 6 D2, 1 CdF
    Victor Nurenberg 1962/1963 : 5 D1, 2 CdF
    Jean Paluch (Jan Paluch) 1953/1954 : 7 D2
    Jacky Pin 1966/1968 : 5 D1, 2 CdC

    166 - 6 BUTS
    Yassine Benzia 2012/2015 : 4 L1, 2 EL
    Bryan Bergougnoux 2001/2005 : 4 L1, 1 CdF, 1 LdC
    Gilbert Bonvin 1951/1955 : 3 D2, 3 CdF
    Jean-Pierre Cappon 1952/1953 : 4 D2, 2 CdF
    François Dechoux 1953/1954 : 6 D2
    Raymond Dewaquez 1952/1953 : 3 D2, 3 CdF
    Jean-Marc Martinez 1977/1980 : 6 D1
    Frédéric Née 2001/2003 : 3 D1/L1, 2 CdF, 1 LdC
    Hector Scallon 1950/1951: 6 D2
    Frédéric Zago 1987/1989 : 4 D2, 2 CdF
    Henri Zambelli 1982/1985 : 1 D1, 5 D2

    177 - 5 BUTS
    Romarin Billong 1989/1995 : 5 D1
    José Broissart 1976/1978 : 5 D1
    Robert Cacchioni 1970/1977 : 3 D1, 2 CdF
    Andrex Calligaris 1950/1952 : 3 D2, 2 CdF
    Gilbert Carrié 1978/1980 : 4 D1, 1 CdF
    Christophe Desbouillons 1977/1981 : 4 D1, 1 BdR
    José Edmilson Gomes de Moraes 2000/2004 : 3 D1/L1, 1 CdL, 1 LdC
    Bernard Ferrigno 1974/1976 : 5 D1
    Pierre Flamion 1951/1952 : 5 D1
    Pascal Fugier 1985/1993 : 2 D1, 2 D2, 1 CdF
    Guy Genet 1976/1980 : 5 D1
    Hervé Goursat 1985/1987 : 3 D2, 2 CdF
    Jean-François Jodar 1975/1979 : 2 D1, 2 CdF, 1 UEFA
    Emile Juillard 1950/1952 : 3 D1, 2 D2
    David Linarès 1996/2002 : 3 D1, 2 UEFA
    Pierre Martinez 1952/1953 : 4 D2, 1 CdF
    Anthony Mounier 2007/2009 : 2 L1, 3 CdF
    Robert Mouynet 1955/1959 : 4 D1, 1 CdF
    Anthony Réveillère 2003/2013 : 3 L1, 1 LdC, 1 EL
    Claude-Arnaud Rivenet 1991/1996 : 4 D1, 1 CdF
    Antonín Tichý 1950/1953 : 5 D2
    Dobrivoje Trivić 1971/1973 : 2 D1, 3 CdF
    Samuel Umtiti 2012/---- :3 L1, 2 EL
    Robert Valette 1969/1976 : 4 D1, 1 UEFA
    Michel Valke 1987/1988 : 4 D2, 1 CdF

    202 - 4 BUTS
    Mohamed El Ouargla Abderrazak 1957/1958 : 4 D1
    Samassi Abou 1992/1996 : 4 D1
    Manuel Amoros 1993/1995 : 3 D1, 1 CdF
    Jean Belver 1953/1954 : 3 D2, 1 CdF
    Serge Blanc 1998/2001 : 2 D1, 2 UEFA
    Jean-Alain Boumsong 2008/2010 : 2 L1, 2 CdF
    Daniel Bravo 1997/1998 : 4 D1
    Sylvain Deplace 1991/1997 : 2 D1, 1 CdL, 1 UEFA
    Lucien Farmanian 1954/1956 : 4 D1
    Marc-Vivien Foé 2000/2002 : 3 D1, 1 LdC
    Frédéric Fouret 1995/1998 : 3 D1, 1 CdF
    Jean-Pierre Knayer 1954/1957 : 4 D1
    Florent Laville 1993/2003 : 2 D1/L1, 2 Intertoto
    Bernard Lhomme 1966/1976 : 2 D1, 2 CdF
    Jean Manairaud 1953/1955 : 3 D2, 1 Drago
    Roberto Marteleur 1959/1960 : 2 D1, 1 CdF, 1 Drago
    Stéphane Paille 1994/1995 : 4 D1
    José Pasqualetti 1982/1984 : 1 D1, 1 D2, 2 CdF
    Jérémy Pied 2010/2012 : 4 L1
    Frederic Piquionne 2008/2009 : 2 L1. 1 CdF, 1 LdC
    Laurent Sevcenko 1984/1988 : 1 D2, 2 CdF, 1 BdP
    Ostap Stekiw 1950/1951 : 4 D2
    Georges Taberner 1963/1964 : 3 D1, 1 CdC

    225 - 3 BUTS
    Eric Assadourian 1995/1996 : 2 D1,1 UEFA
    Yannick Bajeot 1986/1988 : 2 D2, 1 BdP
    François Bandera 1979/1980 : 3 D1
    Alain Baré 1989/1992 : 3 D1
    Omrane Ben Yahia 1988/1989 : 1 D2, 1 CdF, 1 FD2
    Jean-Marc Chanelet 2000/2003 : 3 L1
    Sergi Darder 2015/---- : 2 L1, 1 CdF
    Yvon Delestre 1975/1977 : 2 D1, 1 CdF
    Alou Diarra 2006/2007 : 1 L1, 1 CdL,1 LdC
    Alfonso Fernández Leal 1991/1993 : 2 D1, 1 UEFA
    Guy Friedrich 1950/1952 : 3 D2
    Jacques Glyczinski 1963/1969 : 1 D1, 2 CdF
    Aimé Jacquet 1973/1975 : 2 D1, 1 CdF
    Christophe Jallet 2014/---- : 2 L1, 1 LdC
    Félix Lacuesta 1984/1985 : 2 D2, 1 CdF
    André Lerond 1951/1959 : 2 D1, 1 Drago
    Dejan Lovren 2010/2013 : 2 L1, 1 LdC
    Arnold Mvuemba 2012/---- : 2 L1, 1 EL
    Abedi Pelé Ayew 1993/1994 : 3 D1
    Thadée Polak 1961/1967 : 1 D1, 2 CdF
    Raymond Schwinn 1966/1968 : 3 D1
    Sébastien Squillaci 2006/2008 : 3 L1
    Mohamed Yattara 2014/2015 : 1 L1, 2 EL

    248 - 2 BUTS
    Eric Abidal 2004/2007 : 2 CdL
    Rajko Aleksić 1977/1979 : 2 D1
    Patrick Baldassara 1972/1978 : 2 D1
    Jean Banguillot 1952/1953 : 1 D2, 1 CdF
    Christian Bassila 1996/1999 : 2 D1
    Michel Berger 1972/1974 : 2 D1
    Jérémy Berthod 2003/2007 : 1 L1, 1 LdC
    Pierre Chavrondier 1990/1996 : 2 D1
    Aly Cissokho 2009/2012 : 1 L1, 1 LdC
    François Clerc 2005/2010 : 1 L1, 1 CdF
    Mário Esteves Coluna 1970/1971 : 2 D1
    Laurent Debrosse 1989/1994 : 2 D1
    Fernand Devlaeminck 1959/1960 : 2 D1
    Pape Malickou Diakhaté 2010/2011 : 1 L1, 1 CdF
    Fábio Dos Santos Barbosa 2007/2009 : 1 L1, 1 LdC
    Maxence Flachez 1992/1995 : 2 D1
    Gerardo Giannetta 1981/1982 : 2 D1
    André Grillon 1951/1952 : 2 D1
    Fabio Grosso 2007/2009 : 2 L1
    Aldo Kalulu 2015/---- : 2 L1
    Jean-François Larios 1984/1985 : 1 D2, 1 CdF
    Dominique Marais 1976/1981 : 2 D1
    Ljubomir Mihajlović 1970/1977 : 1 D1, 1 UEFA
    René Monnet 1953/1958 : 2 D2
    Patrice Monteilh 1979/1982 : 1 D1, 1 BdR
    Robert Nouzaret 1964/1969 : 2 D1
    Antonin Pajan 1950/1951 : 2 CdF
    Frédéric Patouillard 1995/1997 : 1 D1, 1 CdL
    Benoît Pedretti 2005/2006 : 2 L1
    Raynald Pedros 1997/1998 : 2 D1
    Jean-Luc Sassus 1994/1997 : 1 D1, 1 UEFA
    Roland Steibel 1958/1959 : 2 D1
    Mathieu Valbuena 2015/---- : 1 L1, 1 CdF

    281 - 1 BUT
    Serge Amouret 1979/1980 : 1 D1
    Anderson Cléber Beraldo 2007/2008 et 2009/2010 : 1 L1
    Patrick Attar 1977/1978 : 1 D1
    Florent Balmont 2002/2005 : 1 L1
    Charles Banguillot 1952/1953 : 1 D2
    Henri Bédimo 2013/---- : 1 L1
    Farid Benstiti 1985/1989 : 1 D2
    Olivier Bernard 1983/1985 : 1 D2
    Milan Bisevac 2012/2016 : 1 LdC
    Robert Blanc 1966/1967 : 1 D1
    Bernard Boissier 1981/1982 : 1 D1
    Mohamed Bouassa 1967/1968 : 1 CdC
    Patrice Cabanel 1987/1989 : 1 D2
    Laurent Casanova 1995/1998 : 1 D1
    Jérémy Clément 2003/2007 : 1 L1
    Gilles Constantinian 1985/1987 : 1 D2
    Mario Corian 1987/1991 : 1 CdF
    Mouhamadou Dabo 2011/2015 : 1 CdF
    Christophe Deguerville 1995/1997 : 1 CdF
    Jean-Christophe Devaux 1995/2000 : 1 UEFA
    Albert Domenech 1971/1975 : 1 D1
    Antoine-Denis Ferrigno 1978/1979 : 1 D1
    Jean-Marc Furlan 1980/1982 : 1 CdF
    Denis Gagneux 1982/1984 : 1 CdF
    Milan Grobarčik 1959/1961 : 1 CdF
    Eric Guichard 1985/1989 : 1 D2
    Oscar Heisserer 1950/1952 : 1 D1
    Sylvain Idangar 2004/2007 : 1 LdC
    Antoine Jurilli 1950/1954 : 1 Drago
    Kurt Erich Linder 1962/1963 : 1 D1
    Patrice Loko 2001 : 1 CdF
    Marcelo Kiremitdjian 1993/1997 : 1 D1
    André Maschio (Virgino Maschio) 1950/1951 : 1 D2
    Michael Joseph McCarthy 1989/1990 : 1 D1
    Aimé Mignot 1955/1967 : 1 CdC
    Philippe Millot 1982/1983 : 1 D1
    Fabiàn Monzon 2012/2013 : 1 EL dont 1 CF
    Guillaume Moundi 1963/1967 : 1 D1
    Joël Muller 1979/1981 : 1 D1
    Jean Palka 1966/1967 : 1 en CdF
    Gaëtan PERRIN 2016/---- : 1 L1
    Alassane Pléa 2012/2014 : 1 EL
    Ján Popluhár 1968/1970 : 1 D1
    Rafael Da Silva (Rafael) 2015/---- : 1 L1
    René Rocco (Renato Rocco) 1966/1968 : 1 CdF
    Sauveur Rodriguez 1951/1952 : 1 D1
    Mouhamadou-Naby Sarr 2012/2014 : 1 EL
    Yanis Tafer 2008/2010 et 2011/2012 : 1 L1
    Jean-Pierre Teisseire 1965/1966 : 1 D1
    Alain Thiry 1970/1975 : 1 D1
    Jérémy Toulalan 2006/2011 : 1 CdL
    Julien Viale 2000/2004 : 1 L1
    333 - Henri Walter 1952/1953 : 1 D2

    CSC : 106 buts (85 en D1/L1, 10 en D2, 5 en CdF, 4 en LdC, 2 en Intertoto)

    TOTAL : 4649 Buts

    COMPETITIONS NATIONALES
    D1/L1 : Division1 / Ligue 1 3064 Buts
    D2 : Division 2 568 Buts
    FD2 : Finale de Division 2 4 Buts
    BdP : Barrage de Promotion 13 Buts
    BdR : Barrage de Rélégation 8 Buts
    CdF : Coupe de France 490 Buts
    CdL : Coupe de la Ligue 79 Buts
    TdC : Trophée ou Challenge des Champions 18 Buts
    Drago : Coupe Drago 33 Buts

    COMPETITIONS EUROPEENES
    LdC : Ligue des Champions 200 Buts
    CdC : Coupe des Coupes 31 Buts
    EL : Europa League 37 Buts
    UEFA : Coupe de l’UEFA 71 Buts
    Intertoto : Coupe Intertoto 21 Buts
    CIFV : Coupe Internationale des Villes de Foire 12 Buts


    Historique saison par saison à suivre avec ce lien :

    Historique

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par julekprawnik Voir le message
    Le point de désaccord entre Roland et moi concerne la j18 de 54/55, OL/OGC Nice :
    Le Progrès : "32ème minute : Hjalmarsson sert Schultz dont le tir puissant frappe l'intérieur du poteau vertical. La balle rebondit dans le dos de Hairabedian et pénètre dans le but."
    Roland a opté pour un but de Schultz, moi pour un csc d'Hairabedian...
    Chacun se fera une idée!
    Pour être un peu plus précis sur ce dernier cas et pour expliquer mon choix de conserver Schultz comme buteur, il faut dire que j'appuie cette décision sur plusieurs arguments.
    D'abord, je reconnais qu'au vu du seul commentaire, je comprends tout à fait qu'on puisse choisir le csc du gardien. S'il n'y avait que celui-ci, j'opterai sans doute pour le même résultat.
    Mon argumentation repose sur d'autres aspects. D'abord sur le fait qu'il y a un consensus général entre toutes les sources de l'époque (Le Progrès, FF ...) pour attribuer le but à Schultz, alors même, que pour le même match, elles évoquent un autre but comme csc .. C'est donc en toute connaissance de cause et malgré son commentaire, que le journaliste choisit de l'attribuer à Schultz. Je pense que l'explication résulte dans le fait que la règle du csc était moins précise à l'époque que maintenant. Le choix de l'époque était donc celui de Schultz et le fait que maintenant il y a des chances que ce serait vu comme un csc ne doit pas nous amener à "revisiter" l'histoire. Comme le compte "officiel" de buts de Schultz est de 92 buts, je pense que le commentaire n'est pas une raison suffisante pour modifier ce chiffre historiquement reconnu. Il m'arrive de remettre en cause des chiffres "historiques" mais que si j'ai la ferme conviction d'une erreur, ce qui n'est pas le cas ici. Après, bien sûr, les arguments étant présentés, libre à chacun en effet de se faire une opinion.

    Visiter mon site OL Passé et présent
    http://www.ol-passe-present.fr/index.html

    Laisser un commentaire:


  • julekprawnik
    a répondu
    Le point de désaccord entre Roland et moi concerne la j18 de 54/55, OL/OGC Nice :
    Le Progrès : "32ème minute : Hjalmarsson sert Schultz dont le tir puissant frappe l'intérieur du poteau vertical. La balle rebondit dans le dos de Hairabedian et pénètre dans le but."
    Roland a opté pour un but de Schultz, moi pour un csc d'Hairabedian...
    Chacun se fera une idée!

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    Envoyé par Rocolo1 Voir le message
    C'est un choix qu'on a fait avec Julek sur un autre match mais je ne me souviens plus lequel ... Sur celui-là, le commentaire du Progrès est le suivant : "Entre les quatrième et cinquième buts bordelais, Sarrin, sur faute de Mérignac, réussit à pousser la balle hors de portée de Villenave (74e minute)". Donc, pour celui-là, on le laisse pour notre part à Sarrin.
    Comme déjà dit plusieurs fois, on n'arrivera pas à se mettre d'accord sur tout, du fait de la différence entre les sources.
    Avec Julek, on a aussi maintenant un point de désaccord !
    Mais je suis très satisfait de la comparaison entre nos chiffres qui m'a permis quelques corrections utiles et aussi de comprendre nos écarts
    Au vu du CR du Progrès, j'ai modifié ce but.
    Il est attribué à Sarrin.

    Laisser un commentaire:


  • julekprawnik
    a répondu
    Envoyé par lolo67 Voir le message
    Pour cette saison, j'ai des doutes sur ces matchs :

    J6 - 20/09/1953 - LYON - SEDAN 6/0 :
    Pour moi : Schultz 2, Palluch 2, Hjalmarsson 1, Christiansen 1

    J8 - 27/09/1953 - Valenciennes - Lyon 0/1 :
    Pour moi : Hjalmarsson

    J10 - 11/10/1953 - Grenoble - Lyon 1/2 :
    Pour moi : Habera et Palluch

    J28 - 28/02/1954 - Angers - Lyon 1/2 :
    Pour moi : Dechoux 2

    J36 - 09/05/1954 - Perpignan - Lyon 2/3 :
    Pour moi : Schultz 3


    D'après le Progrès :

    J6 - 20/09/1953 - LYON - SEDAN 6/0 :
    Habera 15', Paluch 65', Habera 72', Schultz 79', Schultz 81', Hjalmarsson 90'

    J8 - 27/09/1953 - Valenciennes - Lyon 0/1 :
    Habera 50'

    J10 - 11/10/1953 - Grenoble - Lyon 1/2 :
    Paluch 31', Paluch 67'

    J28 - 28/02/1954 - Angers - Lyon 1/2 :
    Dechoux 11', Schultz 87'

    J36 - 09/05/1954 - Perpignan - Lyon 2/3 :
    Schultz 25', Schultz 57', Konrady 63'

    Je rechercherai les descriptions des buts dans le Progrès et les posterai ici dans quelques jours...

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par lolo67 Voir le message
    Pour cette saison, j'ai des doutes sur ces matchs :

    J6 - 20/09/1953 - LYON - SEDAN 6/0 :
    Pour moi : Schultz 2, Palluch 2, Hjalmarsson 1, Christiansen 1

    J8 - 27/09/1953 - Valenciennes - Lyon 0/1 :
    Pour moi : Hjalmarsson

    J10 - 11/10/1953 - Grenoble - Lyon 1/2 :
    Pour moi : Habera et Palluch

    J28 - 28/02/1954 - Angers - Lyon 1/2 :
    Pour moi : Dechoux 2

    J36 - 09/05/1954 - Perpignan - Lyon 2/3 :
    Pour moi : Schultz 3
    Oui effectivement ce sont tous des matchs sur lesquels on a repéré qu'il y avait des distorsions entre Le Progrès et FF. Cette année 53-54 est particulièrement chargée en différences.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    Saison 53/54

    Pour cette saison, j'ai des doutes sur ces matchs :

    J6 - 20/09/1953 - LYON - SEDAN 6/0 :
    Pour moi : Schultz 2, Palluch 2, Hjalmarsson 1, Christiansen 1

    J8 - 27/09/1953 - Valenciennes - Lyon 0/1 :
    Pour moi : Hjalmarsson

    J10 - 11/10/1953 - Grenoble - Lyon 1/2 :
    Pour moi : Habera et Palluch

    J28 - 28/02/1954 - Angers - Lyon 1/2 :
    Pour moi : Dechoux 2

    J36 - 09/05/1954 - Perpignan - Lyon 2/3 :
    Pour moi : Schultz 3
    Dernière modification par lolo67, 05/06/2016, 23h02.

    Laisser un commentaire:


  • julekprawnik
    a répondu
    Salut,
    je vais essayer de trouver le temps (pas la semaine prochaine, c'est sûr) d'établir un document dans lequel je mettrai les commentaires du Progrès (et éventuellement de France Football) qui nous ont conduits à nos prises de position concernant des divergences... Cela peut rapprocher les points de vue, et harmoniser quelque peu nos classements...

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par lolo67 Voir le message
    Roland

    Pour la J7 de cette saison le 30/09/51 :

    FCG Bordeaux - OL 6/1 : Buteur pour OL CSC ou SARRIN

    Pour ma part j'ai retenu le CSC.
    C'est un choix qu'on a fait avec Julek sur un autre match mais je ne me souviens plus lequel ... Sur celui-là, le commentaire du Progrès est le suivant : "Entre les quatrième et cinquième buts bordelais, Sarrin, sur faute de Mérignac, réussit à pousser la balle hors de portée de Villenave (74e minute)". Donc, pour celui-là, on le laisse pour notre part à Sarrin.
    Comme déjà dit plusieurs fois, on n'arrivera pas à se mettre d'accord sur tout, du fait de la différence entre les sources.
    Avec Julek, on a aussi maintenant un point de désaccord !
    Mais je suis très satisfait de la comparaison entre nos chiffres qui m'a permis quelques corrections utiles et aussi de comprendre nos écarts

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    Saison 51/52

    Roland

    Pour la J7 de cette saison le 30/09/51 :

    FCG Bordeaux - OL 6/1 : Buteur pour OL CSC ou SARRIN

    Pour ma part j'ai retenu le CSC.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    Envoyé par Rocolo1 Voir le message
    En fait, je ne sais pas s'il y avait besoin de corriger ce point dans tes données car les 5 doublés pour le match de Delle était un choix assez commun, donc peut-être déjà fait avant mon message ? J'en ai parlé parce qu'au départ avec Julek on avait attribué un triplé à Schultz et un seul but à Fatton, ce qui pouvait être à l'origine d'un décalage. Finalement on a décidé de revenir aux 5 doublés ........
    Erny Schultz a bien marqué 18 buts en Coupe de France (4+4+0+6+4) entre 1953 et 1957.
    Je manque de précision sur tes données. C'est pourquoi ce serait peut-être bien de faire l'effort d'aller voir mon site pour comprendre nos divergences. Mon site propose de nombreux documents (une fiche par joueur, toutes les feuilles de matchs, classements divers, etc, etc ...) qui permettent bien de savoir où se situe les différences.
    Salut Rocolo

    Effectivement, j'ai bien 18 buts pour Schultz en Coupe de France, c'est une erreur de mon côté. C'est corrigé.

    Et je fait systématiquement l'effort d'aller sur ton site pour recouper mes données, mais voilà c'est de la saisie, et une faute de frappe arrive si vite.

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Le cas Christiansen

    Envoyé par Rocolo1 Voir le message
    Ce cas me paraît un peu plus compliqué, pour déterminer le match concerné.
    Je pense que l'écart provient de la saison 1953-54. On ne lui attribue que 7 buts en D2 comme le Dico officiel d'ailleurs. Par contre le forum semble indiquer 8 et c'est le chiffre qu'on trouve dans le recap. du livre de Duluc.
    Selon nous et le Dico : J2 (1), J20 (1), J30 (3), J31 (1) et J32 (1). Il faudrait savoir pour quel match tu lui trouves un 8ème ?
    A la suite d'une étude exhaustive des données de FDB pour la saison 1953-54, je pense avoir trouvé où se situe l'écart pour ce joueur. Il s'agit de la J33 (Nantes-OL 2-2). Sur ce point, Le Progrès se déclare formel (info indiquée dans le CR puis reprise le lendemain) : c'est Schultz et non Christiansen qui a marqué le second but. Cela permettra peut-être de trouver le but déclaré manquant pour Schultz ?

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Le cas Bursac

    Concernant le cas Bursac que j'ai signalé plus haut, les recherches de Julek ont donné la réponse à ma question : FF évoque un csc de Buisine à la place d'un but de Bursac, lors de la J17 (OL-Lille) de la saison 1990-91.
    Le Progrès et le Dico officiel donne pour leur part Bursac. Comme très souvent, on est donc, là encore, dans un conflit entre sources. Le commentaire de FF est par contre assez probant .....

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par julekprawnik Voir le message
    Zimny (Simon), pour être exact!
    Effectivement !!!! Désolé pour cette faute de frappe !

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par lolo67 Voir le message
    C'est corrigé pour le match de Coupe de France contre Delle, +1 pour Fatton et -1 pour Schultz. Mais j'ai du coup 91 buts pour Scultz, et toi tu parles de 92, donc on a un écart tous les deux.
    En fait, je ne sais pas s'il y avait besoin de corriger ce point dans tes données car les 5 doublés pour le match de Delle était un choix assez commun, donc peut-être déjà fait avant mon message ? J'en ai parlé parce qu'au départ avec Julek on avait attribué un triplé à Schultz et un seul but à Fatton, ce qui pouvait être à l'origine d'un décalage. Finalement on a décidé de revenir aux 5 doublés ........
    Erny Schultz a bien marqué 18 buts en Coupe de France (4+4+0+6+4) entre 1953 et 1957.
    Je manque de précision sur tes données. C'est pourquoi ce serait peut-être bien de faire l'effort d'aller voir mon site pour comprendre nos divergences. Mon site propose de nombreux documents (une fiche par joueur, toutes les feuilles de matchs, classements divers, etc, etc ...) qui permettent bien de savoir où se situe les différences.

    Laisser un commentaire:


  • julekprawnik
    a répondu
    Envoyé par Rocolo1 Voir le message
    Pour ce joueur, je compte un but en D1 de moins (5 au lieu de 6).
    Lors de la J31 de la saison 1954-55 (OL-Reims : 1 - 1), Le but lyonnais est attribué par Le Progrès à Jimny du Stade de Reims (donc 4 csc au lieu de 3 pour cette saison).
    Zimny (Simon), pour être exact!

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Le cas Jensen

    Pour ce joueur, je compte un but en D1 de moins (5 au lieu de 6).
    Lors de la J31 de la saison 1954-55 (OL-Reims : 1 - 1), Le but lyonnais est attribué par Le Progrès à Jimny du Stade de Reims (donc 4 csc au lieu de 3 pour cette saison).

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Le cas Christiansen

    Ce cas me paraît un peu plus compliqué, pour déterminer le match concerné.
    Je pense que l'écart provient de la saison 1953-54. On ne lui attribue que 7 buts en D2 comme le Dico officiel d'ailleurs. Par contre le forum semble indiquer 8 et c'est le chiffre qu'on trouve dans le recap. du livre de Duluc.
    Selon nous et le Dico : J2 (1), J20 (1), J30 (3), J31 (1) et J32 (1). Il faudrait savoir pour quel match tu lui trouves un 8ème ?

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par lolo67 Voir le message

    C'est corrigé pour le match de Coupe de France contre Delle, +1 pour Fatton et -1 pour Schultz. Mais j'ai du coup 91 buts pour Scultz, et toi tu parles de 92, donc on a un écart tous les deux.
    Je regarderai à nouveau ce cas un peu compliqué plus tard (plusieurs controverses not. sur la saison 53-54 + grand nombre de buts) car je dois voir encore un ou deux cas et je vais partir assez vite pour le Parc OL afin d'assister ce soir à OL-OGC NIce.
    92 buts est malgré tout le compte officiel, sauf erreur de ma part.

    Tu peux éventuellement consulter mon site OL Passé et présent, où tout est largement détaillé, sachant que je n'ai pas encore fait les modifs signalées dans le message précédent et décidées ce matin seulement.

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par lolo67 Voir le message
    .....
    Pour les buts de la saison 77/78 J12 et J21, mes sources m'indiquent Chiesa, il faudrait recouper avec d'autres sources, ou alors trouver le résumé du match, en quelle année à commencer Téléfoot.
    Très bien, on se rapproche ! Sachant qu'il sera impossible d'être totalement d'accord car on a souvent affaire à une contradiction entre les sources (FF et le Progrès en règle générale). Mes préférences vont pratiquement toujours au Progrès mais cela se discute.
    L'important est d'au moins repérer les causes des écarts.
    Je voudrais dire aussi que les rapprochements vont dans les deux sens. En dehors d'un déjà signalé plus haut, l'analyse de nos différences nous a conduit (avec Julek) à faire deux autres modifs : acceptation du correctif évoqué page 7 de ce fil pour un match de Coupe de France (csc plutôt que L. Genet) ; la reconsultation de nos docs nous a aussi conduit à nous aligner sur ton classement pour Xuereb et Lubin.

    Je continue donc à soulever d'autres cas.
    Je viens de regarder le cas de Bursac (8 buts pour nous ou 7 pour le forum) avec 6 et 5 en D1. Selon nous, il en aurait marqué 3 en D1 dans chacune de ses 2 saisons à l'OL.
    Après consultation du récapitulatif de la saison 90-91, dans les pages précédentes, je vois 2 buts seulement pour Bursac et 2 csc au total (contre 3 et 1 csc pour nous). Selon nos docs Le Progrès mais aussi le Dico dit officiel, ces buts concernent la J17,(OL-LOSC) J19 (OL-Nantes) et J33 (OL-Toulon). Pourrais-tu me dire sur lequel vous voyez plutôt un csc qu'un but de Bursac ?

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    Envoyé par Rocolo1 Voir le message
    Après avoir terminé la mise en place sur mon site de tous les tableaux de matchs et buts par journée et joueur, je reviens ici pour essayer d'améliorer la conjonction de nos classements.
    Il existe encore 28 cas d'écarts, sachant qu'en règle générale (sauf cas de csc) ils se corrigent forcément 2 par 2..

    Je pourrais dire 26 seulement car la démonstration que j'avais faite pour les frères Domenech (impossibilité pour Albert d'avoir marqué puisque entrée en jeu plus tardive que le moment du but) avait été acceptée mais n'a pas donné lieu à la correction prévue dans le tableau récapitulatif général : +1 pour Raymond en CF (qui passe de 10 à 11) et - 1 pour Albert (1 seul but pour lui au lieu de 2).

    J'ai repris mes discussions avec Julek P. (un participant à l'ancien fil et à de nombreuses autres sites ou forums). Il m'a fourni l'explication de l'écart en ce qui concerne Schultz : c'est un doc. FF qui donnait 3 buts à celui-ci et un seul pour Fatton lors du match de Coupe de France Delle-OL de janvier 1956. C'est lui qui avait fourni ce doc. à Footdatabase .... (voir le message au-dessus sur ce cas). Finalement, nous avons convenu ensemble qu'on allait plutôt retenir le CR du Progrès, ce qui fait qu'au final il n'y a plus d'écart pour ce joueur (total de 92 buts).

    J'ai lancé le cas Chiesa avec tous les documents nécessaires (voir au-dessus). Je n'ai reçu aucune réponse sur ce point important puisqu'il s'agit du 3ème buteur de l'histoire de l'OL.
    Le premier but est une question déjà largement abordée sur l'ancien fil (un pénalty tiré par Bernad plutôt que par Chiesa).
    Par exemple, on trouve en bas de la page 1 cette formule :
    et pour Serge Chiesa le chiffre officiel est 119, meme si certains lui accorde un but de plus lors de la saison 76-77 (13 au lieu de 12) et à Bernad un de moins ( 5 au lieu de 6)............................

    Je ne recherche pas plus mais je me souviens que ce cas avait été tranché en ce sens après divers atermoiements. Il resterait donc 2 buts à discuter (voir le lien pour les documents au-dessus).

    A suivre.
    C'est enfin corrigé pour les frères Domenech, 11 pour Raymond et 1 pour Albert.

    C'est corrigé pour le match de Coupe de France contre Delle, +1 pour Fatton et -1 pour Schultz. Mais j'ai du coup 91 buts pour Scultz, et toi tu parles de 92, donc on a un écart tous les deux.

    J'ai corrigé pour le match du 11/12/76, J18 Saison 76/77, Rennes-OL, avec +1 pour Bernad et - 1 pour Chiesa.

    Pour les buts de la saison 77/78 J12 et J21, mes sources m'indiquent Chiesa, il faudrait recouper avec d'autres sources, ou alors trouver le résumé du match, en quelle année à commencer Téléfoot.

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Envoyé par julekprawnik Voir le message
    Existe-t-il une liste des matches sur lesquels portent toutes les divergences entre le classement du forum et celui de Rocolo (qui a exactement le même classement que moi)? Difficile de vérifier sans autre précision...
    Je crois assez bien savoir sur quels matchs portent les écarts. Mais il faudra voir les réponses qui seront données pour en être sûr.
    Par exemple, d'après nous, il faut enlever un but à Djorkaeff et en rajouter un à Dalla Cieca. Je pense que l'écart est dû à la J6 de la saison 1959-60 où certains avancent le nom de Tchouki comme buteur. Mais Le Progrès et le Dico officiel (Colonge et cie) indiquent Dalla Cieca comme un des 3 buteurs sur ce match VA-OL (avec Salen 2 fois et un csc de Léonetti). Est-ce l'explication de la diifférence ?

    Laisser un commentaire:


  • julekprawnik
    a répondu
    Existe-t-il une liste des matches sur lesquels portent toutes les divergences entre le classement du forum et celui de Rocolo (qui a exactement le même classement que moi)? Difficile de vérifier sans autre précision...

    Laisser un commentaire:


  • julekprawnik
    a répondu
    Pour le cas du pénalty de la j18 de 1976/1977 (Stade Rennais/OL), Mundial Football, contrairement au Progrès, l'attribue à Chiesa et non à Bernad... Je n'ai malheureusement pas le compte rendu FF, qui aurait pu faire l'arbitre...! Même si le Progrès ne laisse que peu de place au doute...
    Dernière modification par julekprawnik, 14/04/2016, 14h48.

    Laisser un commentaire:


  • Rocolo1
    a répondu
    Comparaison de classements de buteurs

    Après avoir terminé la mise en place sur mon site de tous les tableaux de matchs et buts par journée et joueur, je reviens ici pour essayer d'améliorer la conjonction de nos classements.
    Il existe encore 28 cas d'écarts, sachant qu'en règle générale (sauf cas de csc) ils se corrigent forcément 2 par 2..

    Je pourrais dire 26 seulement car la démonstration que j'avais faite pour les frères Domenech (impossibilité pour Albert d'avoir marqué puisque entrée en jeu plus tardive que le moment du but) avait été acceptée mais n'a pas donné lieu à la correction prévue dans le tableau récapitulatif général : +1 pour Raymond en CF (qui passe de 10 à 11) et - 1 pour Albert (1 seul but pour lui au lieu de 2).

    J'ai repris mes discussions avec Julek P. (un participant à l'ancien fil et à de nombreuses autres sites ou forums). Il m'a fourni l'explication de l'écart en ce qui concerne Schultz : c'est un doc. FF qui donnait 3 buts à celui-ci et un seul pour Fatton lors du match de Coupe de France Delle-OL de janvier 1956. C'est lui qui avait fourni ce doc. à Footdatabase .... (voir le message au-dessus sur ce cas). Finalement, nous avons convenu ensemble qu'on allait plutôt retenir le CR du Progrès, ce qui fait qu'au final il n'y a plus d'écart pour ce joueur (total de 92 buts).

    J'ai lancé le cas Chiesa avec tous les documents nécessaires (voir au-dessus). Je n'ai reçu aucune réponse sur ce point important puisqu'il s'agit du 3ème buteur de l'histoire de l'OL.
    Le premier but est une question déjà largement abordée sur l'ancien fil (un pénalty tiré par Bernad plutôt que par Chiesa).
    Par exemple, on trouve en bas de la page 1 cette formule :
    et pour Serge Chiesa le chiffre officiel est 119, meme si certains lui accorde un but de plus lors de la saison 76-77 (13 au lieu de 12) et à Bernad un de moins ( 5 au lieu de 6)............................

    Je ne recherche pas plus mais je me souviens que ce cas avait été tranché en ce sens après divers atermoiements. Il resterait donc 2 buts à discuter (voir le lien pour les documents au-dessus).

    A suivre.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X