Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Classement non officiel des buteurs sous le maillot de l'OL

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • lolo67
    a répondu
    Envoyé par CACOU38 Voir le message
    Merci lolo67 de faire vivre ce topic avec tes résumés et mises à jour!
    De rien, c'est notre mémoire collective. J'essaye de rendre ce topic attractif, c'est pas la section du forum la plus visitée hélas.

    Laisser un commentaire:


  • CACOU38
    a répondu
    Merci lolo67 de faire vivre ce topic avec tes résumés et mises à jour!

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J33





    ​​​
    ​​​



    Depay 5' 37'


    Toujours pas le choix en jouant en dernier on connaît les résultats de nos adversaires, Paris et Monaco l'ont emporté, Lille a concédé le nul chez lui contre Montpellier, donc encore une fois victoire impérative.

    Nous lançons bien notre match, première action et passe lumineuse de Paqueta pour Memphis qui ne rate pas l'aubaine.

    Les Nantais ne proposent rien de tranchant qui puissent nous mettre en danger, et nous profitons de l'aubaine pour doubler la mise sur pénalty, faute bien réelle du gardien sur Toko-Ekambi après encore une passe merveilleuse de Paqueta.

    Les Nantais se montrent plus agressif en deuxième mi-temps, alors que nous essayons de gérer notre avantage, les Nantais réduisent l'écart, on reste sous la menace mais nous remportons une victoire précieuse.

    Le classement 1 Lille 70 pts, 2 Paris 69 pts, 3 Monaco 68 pts, 4 OL 67 pts, alors que se profile un Lyon-Lille puis un Monaco-OL.



    Résumé vidéo :




    Laisser un commentaire:


  • CACOU38
    a répondu
    Envoyé par CACOU38 Voir le message

    Oui Memphis... Fais moi mentir!!! Un Memphis décisif = plus de chance de finir sur le podium...

    14ème - Memphis Depay - 72 buts (18 en 2020/2021)
    4 buts derrière André Guy, 5 derrière Govou, 6 derrière Nikolic et 10 buts de Lisandro... il reste 6 à 9 matchs pour monter plus haut dans ce classement.
    J'aime ce challenge Memphis, encore un doublé. Prendre les matchs les uns après les autres et dépasser les buteurs les uns après les autres!!!!

    14ème - Memphis Depay - 74 buts (20 en 2020/2021)
    2 buts derrière André Guy, 3 derrière Govou, 4 derrière Nikolic et 8 buts de Lisandro... il reste 5 à 8 matchs pour monter plus haut dans ce classement.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J32





    ​​


    Depay 21' 83', Paqueta 41'

    Pas le choix, si nous voulons rester dans la course il faut gagner ce match, les trois équipes de devant ont toutes gagnés ce week-end.
    Le match a été compliqué, en première mi-temps, Anth fait deux arrêts déterminant, mais finalement on repart aux vestiaires avec une avance de deux buts.
    Le passé récent nous dit quand même de nous méfier, et à l'aube des dix dernière minutes, Memphis d'un superbe geste scelle le sort du match.
    On reste dans la course.

    A noter qu'avec ce doublé Memphis intègre le top 10 des buteurs Lyonnais en D1/L1.


    Résumé vidéo :

    Dernière modification par lolo67, 12/04/2021, 09h22.

    Laisser un commentaire:


  • CACOU38
    a répondu
    Envoyé par CACOU38 Voir le message
    Memphis Depay est officiellement seul 14ème au classement de buteurs avec 70 buts (16 cette saison)

    6 buts derrière André Guy, 7 derrière Govou et 8 derrière Nikolic... Ca va être compliqué en 7 à 10 matchs de monter encore un peu plus au classement.
    Oui Memphis... Fais moi mentir!!! Un Memphis décisif = plus de chance de finir sur le podium...

    14ème - Memphis Depay - 72 buts (18 en 2020/2021)
    4 buts derrière André Guy, 5 derrière Govou, 6 derrière Nikolic et 10 buts de Lisandro... il reste 6 à 9 matchs pour monter plus haut dans ce classement.
    Dernière modification par CACOU38, 12/04/2021, 03h55.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : CDF 1/8F











    Paqueta 28', Depay 45'

    Tirs aux buts :
    1/0 Ba IN
    1/1 Guimaraes IN
    2/1 Durand IN
    2/2 Paqueta IN
    3/2 Dzabana IN
    3/3 Marcelo IN
    3/3 Michel OUT
    3/4 Denayer IN
    4/4 N'Doye IN
    4/5 Toko-Ekambi IN




    Pas vu ce match, c'est quand même dommage de se faire remonté au score par une équipe de nationale.
    En ces temps difficiles ne faisons pas la fine bouche on se qualifie aux tirs aux buts. Pourtant cette exercice ne nous réussit guère, seulement 9 victoires pour 19 défaites à l'exercice et encore 3 victoires sur les 4 dernières séances.


    Résumé vidéo :

    Laisser un commentaire:


  • CACOU38
    a répondu
    Memphis Depay est officiellement seul 14ème au classement de buteurs avec 70 buts (16 cette saison)

    6 buts derrière André Guy, 7 derrière Govou et 8 derrière Nikolic... Ca va être compliqué en 7 à 10 matchs de monter encore un peu plus au classement.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J31









    Paqueta 81'


    Résumé vidéo :


    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J30







    Slimani 62', Cornet 81'



    Résumé vidéo :

    Dernière modification par lolo67, 06/04/2021, 17h05.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J29









    Kadewere 90+2'

    Nouvel épisode dans la course au titre et podium, on a la chance d'ouvrir le bal de cette 29ème journée en déplaçant à Reims.
    On rate complétement notre première mi-temps, donc logiquement on se retrouve mené à la demi-heure de jeu par cette équipe de Reims qui nous pose bien des problèmes.
    Du coup, Rudi Garcia opère trois changements à la mi-temps du jamais vu jusque là. et dés l'entame on en voit plus que sur l'ensemble de la première mi-temps.
    Mais on va longtemps buté sur le dernier rempart Rémois. La délivrance viendra dans le temps additionnelle par la tête de Tino Kadewere. On aura même une balle de match.

    Au final c'est un point de gagné, nous n'avons pas pu repasser en tête et mettre la pression sur Lille, Paris et Monaco.

    Les matchs de dimanche feront presque notre bonheur, Monaco et Lille se neutralisent dans le match au sommet, et contre toute attente le PQ$S s'incline à domicile contre une équipe de Nantes bien mal en point jusque là.

    On reste troisième et se profile un alléchant Lyon-Paris dimanche prochain.


    Résumé vidéo :



    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : CdF 1/16F






    Benlamri 8', Cornet 10', Cherki 45' 87', Denayer 77'


    Pas vu ce match.

    Djamel Benlamri de vient le 362ème buteur de l'OL.



    Résumé vidéo :


    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J28







    Résumé vidéo :

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J27








    Toko-Ekambi 21'

    Dans la lutte au podium/titre on clôturait la journée avec ce difficile déplacement pour ce qui s'appelle désormais l'olypimco par les médias.
    Le PQ$G n'avait pas faibli à Dijon, de même que Monaco sur sa pelouse contre Brest. La surprise était venu de Lille ou les Dogues ont concédés un match nul contre Strasbourg.
    En l'emportant on peut repasser deuxième et se rapprocher à un point de Lille.

    On fait une belle entame de match, on récupère les ballons assez haut, les Marseillaise peuvent pas développer leur jeu et du coup on est récompensé suite à un superbe mouvement collectif par l'ouverture de la marque grâce à Karl Toko-Ekambi.
    A ce moment là du match, on se dit que les Marseillais vont avoir du mal, mais finalement ils prennent le jeu à leur compte.
    Juste avent le retour au vestiaire, l'arbitre assisté de ses complices dans la régie de la VAR accorde un pénalty aux Marseillais complètement injustifié, doublé d'un carton jaune pour Paqueta.

    Tout est à refaire, et finalement on n'arrivera pas à reprendre le fil de notre jeu, en plus Paqueta écope d'un deuxième jaune, justifié celui-là, pour une semelle sur Payet, on finit le match à 10 contre 11 pour les vingt dernières minutes.

    On arrivera à marquer mais malheureusement Memphis était bel et bien hors jeu.

    Difficile de dire si c'est un point de gagné ou bien deux de perdus à la vue de nos vingt premières minutes.

    En tous cas, la lutte reste toujours âpre en tête, Lille toujours premier avec 59 points, le PQ$G suit avec 57 points, on est troisième avec 56 points et Monaco suit avec 55 points.

    Rien n'est ni pour le titre, ni pour le podium et donc la qualification en Ligue des Champions, ni pour la place du con.

    A suivre dés mercredi.


    Résumé vidéo :




    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J26








    Paqueta 9', Aouar 29', Depay 44'



    Les Brestois attaquaient le match tambour battant et se créaient en moins de dix minutes trois occasions. Pour notre part on avait du mal à poser notre jeu.
    Coup du sort pour les Brestois, leur gardien trop présomptueux tente un crochet sur Paqueta, c'est raté, Lucas Paqueta profite de l'aubaine pour ouvrir la marque.
    A la demi-heure sur un bon pressing Thiago Mendes récupère le ballon proche de la surface Brestoise, il alerte Memphis qui lui adresse de merveille de passe en retrait pour Houssem Aouar qui double la mise.
    Juste avant la pause Memphis est alerté en profondeur, encore une erreur pour le gardien Brestois qui fauche Memphis, pénalty pour Lyon, Memphis profite de l'aubaine.

    On profite des erreurs Brestoises pour mener largement à la pause, on se dit que l'on passera une seconde période tranquille, il n'en sera rien, les Brestois continueront à jouer jusqu'au but réduisant deux fois la marque, pour nous faire passer une fin de match angoissante.

    L'essentiel est là, la victoire et les trois points. Comme nous avons lancé la journée on reprend la première place en attendant les autres matchs ce week-end.


    Résumé vidéo :


    Dernière modification par lolo67, 22/02/2021, 11h30.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : L1 J25







    Paqueta 45+2'



    On constate encore une fois en ce début d'année que notre jeu est moins fluide qu'en fin de saison dernière.
    Pour la course au titre on perd encore des points à la maison, mais moindre mal Lille et Monaco ne font que match nul à domicile également, il n'y a que Paris qui l'emporte des quatre premiers.
    On perds une place au classement pour être troisième.

    Pourtant on attaque le match tambour battant en se créant trois occasions dans les dix premières minutes sans concrétiser. Puis Montpellier reprend la main sur le match en étant plus agressif au milieu de terrain. Eux sont récompensés, un maque d'agressivité au marquage Cornet permet à Tej Savanier d'ouvrir le score pour Montpellier, déjà auteur du doublé à l'aller.
    En fin de mi-temps on arrive à remettre notre jeu en place, mais on manque de justesse dans l'avant dernier geste ce qui nous permettrait d'avoir des situations plus favorables.
    On pense avoir fait le plus dur en revenant au bout du temps additionnel de la première mi-temps.

    Mais sur un coup-franc de Savanier qui semblait hors cadre, Antho Lopes repousse le centre qui bute sur Léo Dubois qui revient dans des pieds Montpellièrains qui profitent de l'aubaine pour marquer.
    Le reste de la fin du match on essayera mais en vain.
    A l'avenir si on veut jouer le titre, il faut éviter ce genre d'erreur car nous les payons cash quasiment à chaque fois.

    La semaine prochaine encore une journée intéressante, le PSG et Monaco s'affronte, Lille joue contre Lorient qui a battu récemment le PSG et fait nul à Monaco, et nous irons à Brest qui vient de faire nul à Lille.


    Résumé vidéo :






    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    Un autre média c'est récemment posé la question sur la place de Memphis Depay dans la hiérarchie des buteurs de l'OL suite à son doublé contre Strasbourg. A savoir s'il était quinzième ou seizième.
    En fait son rang dépend du nombre de buts inscrit par Angel Rambert, en effet certains lui attribue 68 buts d'autres 65 buts. Il est certain que ce n'est pas 68 buts, deux buts lui ont été attribué à tort, ces deux buts ayant été inscrit par son frère Nestor. Il reste donc un doute sur le 66ème but d'Angel Rambert, le doute porte sur un match de D1 de la saison 66/67 lors de la douzième journée joué à Nice. Certains sources attribue ce but à Jan Palka, notamment "Le Progrès" et d'autres à Angel comme le site Footballdatabase.
    On a souvent fait confiance au compte rendu du "Progrès" pour attribuer certains buts.
    Pour celui là, mon ami Roland, qui anime le site WEB "OL Passé Présent" qui regorge de nombreuses statistiques sur notre club de coeur, a eu la lumineuse idée de prendre contact avec un ancien joueur ayant disputé ce match en la personne de Jacques Gliszczynski pour faire appel à ses souvenirs. Pour Jacques ce but aurait bien été inscrit par Angel Rambert.

    J'ai donc modifié le classement en attribuant un but de plus pour Angel et un de moins pour Jan Palka. Donc au final Angel se situe à la seizième place avec 66 buts comme Karim.

    Et donc Memphis se retrouve à la quinzième place avec ses 68 buts après le match de Coupe de France, à un petit buts de Nabil Fékir.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : CdF 1/32F







    ​​​​​


    ​​
    Mise à jour ne passe pas



    Total

    25 Matchs
    16 Victoires
    7 Nuls
    2 Défaites
    55 BP
    21 BC




    Deuxième
    24 Matchs
    15 Victoires
    7 Nuls
    2 Défaites
    50 BP
    20 BC


    Seizième de finale
    1 Match
    1 Victoire
    5 BP
    1 BC







    Matchs :
    #1 - 28/08/20 - L1 J2 - OL - Dijon FCO 4/1: Depay 39' 45' 66', CSC 45'
    #2 - 11/09/20 - L1 J3 - Girondins de Bordeaux FC - OL 0/0
    #3 - 15/09/20 - L1 J1 - Montpellier Hérault SC - OL 2/1 : Depay 82'
    #4 - 18/09/20 - L1 J4 - OL - Nîmes Olympique 0/0
    #5 - 27/09/20 - L1 J5 - FC Lorient - OL 1/1 : Dubois 74'
    #6 - 04/10/20 - L1 J6 - OL - Olympique de Marseille 1/1 : Aouar 28'
    #7 - 18/10/20 - L1 J7 - RC Strasbourg Alasace - OL 2/3 : Kadewere 12', Toko-Ekambi 25' 42'
    #8 - 25/10/20 - L1 J8 - OL - AS Monaco FC 4/1 : Depay 12', Toko-Ekambi 34' 44', Aouar 41'
    #9 - 01/11/20 - L1 J9 - Lille OSC - OL 1/1 : CSC 41'
    #10 - 08/11/20 - L1 J10 - OL - AS Saint-Etienne 2/1 : Kadewere 64' 74'
    #11 - 22/11/20 - L1 J11 - SCO Angers - OL 0/1 : Kadewere 78'
    #12 - 29/11/20 -L1 J12 - OL - Stade de Reims 3/0 : Toko-Ekambi 22', Guimaraes 49', Dembélé 66'
    #13 - 06/12/20 - L1 J13 - FC Metz - OL 1/3 : Depay 17', Toko-Ekambi 47' 60'
    #14 - 13/12/20 - L1 J14 - Paris SG - OL 0/1 : Kadewere 35'
    #15 - 16/12/20 - L1 J15 - OL - Stade Brestois 29 2/2 : Depay 69', Cornet 81'
    #16 - 19/12/20 - L1 J16 - OGC Nice - OL 1/4 : Depay 32', Kadewere 39', Toko-Ekambi 63', Aouar 73'
    #17 - 23/12/20 - L1 J17 - OL - FC Nantes 3/0 : Toko-Ekambi 4', Kadewere 37', Paqueta 44'
    #18 - 06/01/21 - L1 J18 - OL - RC Lens 3/2 : Depay 39' 52', CSC 46'
    #19 - 09/01/21 - L1 J19 - Stade Rennais FC - OL 2/2 : Depay 79', Denayer 82'
    #20 - 17/01/21 - L1 J20 - OL - FC Metz 0/1
    #21 - 24/01/21 - L1 J21 - AS Saint-Etienne - OL 0/5 : Kadewere 16' 68', Marcelo 36' 59', CSC 82'
    #22 - 29/01/21 - L1 J22 - OL - Girondins de Bordeaux FC 2/1 : Toko-Ekambi 32', Dubois 90'
    #23 - 03/02/21 - L1 J23 - Dijon FCO - OL 0/1 : Paqueta 22'
    #24 - 06/02/21 - L1 J24 - OL - RC Strasbourg 3/0 : Depay 20' 68', Toko-Ekambi 30'
    #25 - 09/02/21 - CdF 1/32F - OL - AC AJACCIO 5/1 : Depay 10', Slimani 22', Cornet 25', Cherki 38', Aouar 78'

    Buteurs :
    ​Memphis DEPAY 14 Buts : 13 L1, 1 CdF
    ​Karl TOKO EKAMBI 11 Buts : 11 L1
    ​Tino KADEWERE 9 Buts : 9 L1



    Houssem AOUAR 4 Buts : 3 L1, 1 CdF
    ​Maxwel CORNET 2 Buts : 1 L1, 1 CdF
    ​Léo DUBOIS 2 Buts : 2 L1
    MARCELO 2 Buts : 2 L1
    ​Lucas PAQUETA 2 Buts : 2 L1

    Rayan CHERKI 1 But : 1 CdF
    Moussa DEMBELE 1 But : 1 L1
    Jason DENAYER 1 But : 1 L1

    Bruno GUIMARAES 1 But : 1 L1
    Islam SLIMANI 1 But : 1 CdF

    CSC 4 But : 4 L1


    LES MEILLEURS BUTEURS DE L'HISTOIRE LYONNAISE*

    (*classement non officiel et évolutif fait par les forumeurs)


    1 - Fleury Di Nallo 1960/1974 : 222 buts (182 D1, 27 CdF, 2 Drago, 11 CdC)



    2 - Bernard Lacombe 1969/1978 : 149 buts (123 D1, 20 CdF, 1 TdC, 1 CdC, 4 UEFA)



    3 - Serge Chiesa 1969/1983 : 132 buts (118 D1, 14 CdF)



    4 - Alexandre Lacazette 2010/2017 : 129 buts (100 L1, 7 CdF, 7 CdL, 5 LdC, 10 EL)



    5 - Juninho Pernambucano 2001/2009 : 100 buts (75 L1, 7 CdF, 18 LdC) dont 44 CF



    6 - Bafétimbi Gomis 2009/2014 : 95 buts (64 L1, 8 CdF, 5 CdL, 1 TdC, 12 LdC, 5 EL)



    7 - Sonny Anderson 1999/2003 : 94 buts (71 L1, 3 CdF, 4 CdL, 10 LdC, 6 UEFA)



    7 - Néstor Combin 1959/1964 : 94 buts (68 D1, 12 CdF, 10 CdC, 3 Drago, 1 CIVF)



    9 - Erny Schultz 1952/1957 : 91 buts (35 D1, 35 D2, 18 CdF, 3 Drago)



    10 - Lisandro Lopez 2009/2013 : 82 buts (59 L1, 8 CdF, 3 CdL, 10 LDC, 2 EL) dont 2 CF



    11 - Simo Nikolić 1980/1985 : 78 buts (43 D1, 24 D2, 10 CdF, 1 BdP)



    12 - Sidney Govou 1999/2010 : 77 Buts (49 L1, 8 CdF, 5 CdL, 4 TdC, 10 LdC, 1 UEFA)



    13 - André Guy 1967/1971 : 76 buts (64 D1, 11 CdF,1 CIVF)



    14 - Nabil Fékir 2013/2019 : 69 buts (54 L1, 5 CdF, 3 LdC, 7 EL)



    15 - Memphis Depay 2017/ : 68 Buts (56 L1, 2 CdF, 7 LdC, 3 EL)



    16 - Karim Benzema 2004/2009 : 66 buts (43 L1, 9 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 12 LdC)



    16 - Angel Rambert 1960/1970 : 66 buts (55 D1, 7 CdF, 2 Drago, 1 CdC, 1 CIVF)



    17 - Eugène Kabongo 1987/1990 : 65 buts (12 D1, 36 D2, 14 CdF, 3 BdP)



    19 - Alain Caveglia 1996/2000 : 63 buts (47 D1, 2 CdF, 1 CdL, 8 UEFA, 5 Intertoto)





    20 - 50 BUTS
    Florian Maurice 1991/1997 : 45 D1, 1 CdF, 3 CdL, 1 UEFA
    Jean-Pierre Orts 1986/1988 : 38 D2, 9 CdF, 3 BdP

    22 - 49 BUTS
    Maxwel Cornet 2015/ : 30 L1, 11 CdF, 6 LdC, 2 EL

    23 - 47 BUTS

    Lucien Cossou 1956/1959 : 35 D1, 8 CdF, 3 Drago, 1 CIVF

    24 - 46 BUTS
    Peguy Luyindula 2001/2004 : 33 D1/L1, 2 CdF, 5 CdL, 1 TdC, 4 LdC, 1 UEFA

    25 - 45 BUTS
    Moussa Dembélé 2018/ : 32 L1, 7 CdF, 3 CdL, 3 LdC

    26 - 43 BUTS

    Fred 2005/2009 : 34 L1, 3 CdF, 6 LdC

    27 - 42 BUTS
    Jacques Fatton 1954/1957 : 32 D1, 7 CdF, 3 Drago

    28 - 39 BUTS
    Franck Durix 1984/1988 : 30 D2, 8 CdF, 1 BdP

    29 - 35 BUTS
    Michel Fernandes Bastos 2009/2013 : 26 L1, 2 CdF, 1 CdL, 6 LdC

    30 - 34 BUTS
    Jimmy Briand 2010/2014 : 22 L1, 3 CdF, 3 CdL,1 TdC, 3 LdC, 2 EL
    Michel Maillard 1971/1976 : 26 D1, 3 CdF, 5 UEFA

    32 - 33 BUTS
    Florent Malouda 2003/2007 : 25 L1, 2 CdF, 1 CdL, 5 LdC
    Bertrand Traoré 2017/2020 : 21 L1, 2 CdF, 4 CdL, 2 Ldc, 4 EL

    34 - 32 BUTS
    Georges Dupraz 1950/1952 : 11 D1, 20 D2, 1 CdF
    Franck Gava 1992/1997 : 29 D1, 1 CdF, 2 CdL
    Ludovic Giuly 1994/1998 : 21 D1, 1 CdF, 4 CdL, 4 UEFA, 2 Intertoto
    Sylvain Wiltord 2004/2007 : 20 L1, 2 CdF, 2 CdL, 8 LdC

    38- 29 BUTS
    Eugène N’Jo Léa 1959/1962 : 23 D1, 3 CdF, 3CIVF
    Eric Spadiny 1981/1986 : 1 D1, 21 D2, 7 CdF
    Corentin Tolisso 2013/2017 : 21 L1, 2 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 2 LdC, 2 EL

    41 - 28 BUTS
    Houssem Aouar 2017/ : 19 L1, 4 CdF, 2 CdL, 1 LdC, 2 EL

    Laurent Fournier 1980/1986 : 4 D1, 18 D2, 6 CdF

    43 - 27 BUTS
    Cris 2004/2012 : 20 L1, 2 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 3 LdC

    44 - 26 BUTS
    Ali Bouafia 1988/1992 : 14 D1, 10 D2, 2 CdF

    45 - 25 BUTS
    Erik Kuld Jensen 1953/1955 : 5 D1, 16 D2, 4 CdF
    André Perrin 1966/1971 : 21 D1, 4 CdF

    47 - 24 BUTS
    Rémi Garde 1987/1993 : 17 D1, 5 D2, 1 FD2, 1 UEFA
    Åke Robert Hjalmarsson 1953/1955 : 9 D1, 13 D2, 2 CdF
    Stéphane Roche 1988/1998 : 17 D1, 1 D2, 1 CdF, 2 CdL, 1 FD2, 1 UEFA, 1 Intertoto

    50 - 23 BUTS
    Emile Antonio 1954/1960 : 18 D1, 3 CdF, 2 Drago
    Franck Priou 1986/1988 : 15 D2, 5 CdF, 3 BdP
    Daniel Xuereb 1977/1981 : 23 D1

    53 - 22 BUTS
    Jean Djorkaeff 1958/1966 : 17 D1, 2 CdF, 2Drago, 1 CIVF
    Kim Källström 2006/2012 : 17 L1, 1 CdF, 1 CdL, 3 LdC dont 2 CF
    Henri Lewandowicz 1957/1959 : 18 D1, 4 CdF

    56 - 21 BUTS
    Jean-Paul Bernad 1974/1978 : 18 D1, 3 CdF
    James Debbah 1992/1995 : 19 D1, 2 CdF
    Mariano Diaz 2017/2018 : 18 L1, 1 CdF, 2 EL
    Daniel Ravier 1968/1979 : 17 D1, 3 CdF, 1 CdC
    Robert Salen 1956/1962 : 18 D1, 1 CdF, 1 CIVF, 1 Drago
    Tony Vairelles 1999/2003 : 11 D1/L1, 1 CdF, 2 CdL, 2 LdC, 5 UEFA

    62 - 20 BUTS
    Yves Mariot 1973/1977 : 16 D1, 3 CdF, 1 UEFA

    63 - 19 BUTS
    Albert Emon 1981/1983 : 17 D1, 2 CdF
    Yoann Gourcuff 2010/2015 : 14 L1, 1 CdF, 2 CdL, 1 LdC, 1 EL dont 1 CF
    Steed Malbranque 1997/2001 2012/2016 : 11 L1, 3 CdF, 2 CdL, 2 LdC, 1 EL
    Steve Marlet 2000/2001 : 13 D1, 1 CdL, 5 LdC

    67 - 18 BUTS
    Eric Carrière 2001/2004 : 12 D1/L1, 6 LdC
    Clément Grenier 2009/2018 : 14 L1, 2 CdF, 1 LdC, 1 EL
    Joseph-Désiré Job 1997/1999 : 11 D1, 2 UEFA, 5 Intertoto
    Ildo Enrique Maneiro 1973/1976 : 13 D1, 4 CdF, 1 UEFA
    Gérard Moresco 1956/1958 : 13 D1, 3 CdF, 2 Drago
    Philippe N’Dioro 1980/1984 : 6 D1, 9 D2, 3 CdF

    73 - 17 BUTS
    John Alieu Carew 2005/2007 : 9 L1, 3 TdC, 5 LdC
    Constantino Pires 1956/1959 : 14 D1, 3 CdF
    Giovane Elber de Souza 2003/2005 : 11 L1, 2 CdF, 1 TdC, 3 LdC
    Joël Fréchet 1981/1989 : 14 D2, 3 CdF
    Karim Maroc 1976/1979 : 17 D1
    Martin Terrier 2018/2020 : 10 L1, 4 CdF, 2 CdL, 1 LdC
    Jean-Amadou Tigana 1978/1981 : 15 D1, 2 CdF

    80 - 16 BUTS
    Christophe Delmotte 1997/2004 : 12 D1/L1, 1 CdF, 3 LdC
    Claudio Omar García 1988/1990 : 3 D1, 11 D2, 1 CdF, 1 FD2
    Guy Hatchi 1961/1965 : 14 D1, 2 Drago
    Abdelhamid Kermali 1955/1958 : 113 D1, 3 CdF
    Mohamed Lekkak 1967/1969 : 16 D1
    Miralem Pjanic 2008/2011 : 10 en L1, 6 en LdC

    86 - 15 BUTS
    Cédric Bardon 1994/1998 : 12 D1, 2 CdF, 1 UEFA
    Emile Daniel 1956/1961 : 14 D1, 1 CdF
    Jean Dumas 1963/1966 : 13 D1, 2 CdF
    Lucien Genet 1951/1955 : 6 D1, 7 D2, 2 CdF
    Jean-Jacques N’Domba 1986/1988 : 13 D2, 2 CdF
    René Ramon 1954/1956 : 9 D1, 4 CdF, 2 Drago
    Jean-Marc Valadier 1978/1980 : 14 D1, 1 BdR

    93 - 14 buts
    Kaj Frederik Christiansen 1952/1954 : 11 D2, 2 CdF, 1 Drago
    Christophe Cocard 1996/1999 : 11 D1, 1 CdF, 1 UEFA, 1 Intertoto
    Mahamadou Diarra 2002/2006 : 7 L1, 2 CdF, 1 TdC, 4 LdC
    Rachid Ghezzal 2012/2017 : 11 L1, 2 CdF, 1 EL
    Alain Olio 1976/1984 : 12 D1, 1 D2, 1 CdF
    Alphonse Rolland 1950/1952 : 1 D1, 13 D2

    99 - 13 BUTS
    Antoine Dalla Cieca 1958/1960 : 9 D1, 4 CdF
    Vikash Dhorasoo 1998/2004 : 11 D1/L1, 1 TdC, 1 UEFA
    Michael Essien 2003/2005 : 7 L1, 1 TdC, 5 LdC
    André Ferri 1980/1987 : 4 D1, 7 D2, 2 CdF
    Bruno N’Gotty 1987/1995 : 12 D1, 1 D2
    Louis Sarrin 1951/1956 : 2 D1, 8 D2, 3 CdF
    Tiago Cardoso Mendes 2005/2007 : 9 L1, 4 LdC
    Karl Toko-Ekambi 2020/ : 12 L1

    107 - 12 BUTS
    Jean Baeza 1969/1974 : 9 D1, 3 CdF
    Hatem Ben Arfa 2004/2008 : 7 L1, 1 CdL, 1 CdF, 1 TdC, 2 LdC
    Stéphane Bruey 1964/1966 : 10 D1, 2 CdF
    Jordan Ferri 2013/2019 : 7 L1, 2 LdC, 3 EL
    Bruno Génésio 1984/1995 : 9 D1, 2 D2, 1 CdF
    Maxime Gonalons 2009/2017 : 7 L1, 2 LdC, 3 EL
    Michal Habera 1953/1954 : 10 D2, 2 CdF
    Frédéric Kanouté 1997/2000 : 9 D1, 2 UEFA, 1 Intertoto
    Jean II Makoun 2008/2011 : 8 L1, 1 CdF, 3 LdC
    Marcel Nowak 1953/1963 : 7 D1, 2 D2, 2 CdF, 1 Drago
    Thomas Remark 1986/1987 : 10 D2, 2 CdF
    Olivier Rouyer 1984/1986 : 10 D2, 2 CdF
    Eric Roy 1993/1996 : 9 D1, 3 CdL
    Mathieu Valbuena 2015/2017 : 9 L1, 1 CdF, 1 CdL, 1 EL
    Frédéric Woehl 1950/1952 : 6 D1, 5 D2, 1 CdF

    122 - 11 BUTS
    Aziz Bouderbala 1990/1992 : 10 D1, 1 UEFA
    Jacky Colin 1988/1991 : 2 D1, 7 D2, 2 CdF
    Raymond Domenech 1970/1978 : 7 D1, 1 CdF, 3 UEFA
    Honorato Campos Ederson 2008/2012 : 11 L1
    Jean Gallice 1977/1979 : 11 D1
    François Konrady 1953/1956 : 3 D1, 6 D2, 2 CdF
    Pierre Laigle 1999/2002 : 5 D1, 1 CdF, 3 CdL, 2 LdC
    Alain Moizan 1980/1982 : 10 D1, 1 CdF
    Antoine Rodriguez 1950/1952 : 1 D1, 10 D2
    Pombolo Sadi Wa 1985/1987 : 10 D2, 1 CdF
    Robert Traba 1964/1966 : 10 D1, 1 CdF
    Philippe Violeau 1997/2003 : 10 D1/L1, 1 CdF

    134 - 10 BUTS
    René-Claude Bocchi 1982/1986 : 1 D1, 7 D2, 2 CdF
    Patrice Carteron 1997/2000 : 5 D1, 2 CdF, 1 UEFA, 2 Intertoto
    François Félix 1968/1971 : 5 D1, 4 CdF, 1 CIVF
    Daniel Lubin 1979/1982 : 9 D1, 1 BdR
    Néstor Rambert 1969/1970 : 10 D1

    139 - 9 BUTS
    Roberto Cabañas Gonzalez 1990/1992 : 9 D1
    Lucien Degeorges 1960/1969 : 7 D1, 2 CdF
    Cesar Delgado 2008/2011 : 7 L1, 1 CdF, 1 LdC
    Jean-François Domergue 1982/1983 : 8 D1, 1 CdF
    Gueïda Fofana 2011/2017 : 4 L1, 1 CdF, 4 EL
    Pierre-Alain Frau 2004/2005 : 7 L1, 2 LdC
    Tino Kadewere 2020/ : 9 L1
    Hector José Maison 1966/1969 : 7 D1, 1 CdF, 1 CdC
    Georges Prost 1965/1973 : 9 D1
    Jean-Louis Rivoire 1959/1965 : 9 D1
    Bernard Roubaud 1960/1962 : 8 D1, 1 CIVF
    Gyora Spiegel 1976/1978 : 9 D1
    Miodrag Zivaljević 1979/1980 : 5 D1, 4 BdR

    152 - 8 BUTS
    Claudio Beauvue 2015/2016 : 5 L1, 1 CdF, 2 CdL
    Mathieu Bodmer 2007/2010 : 7 L1, 1 CdL
    Caçapa 2001/2007 : 7 D1/L1, 1 CdL
    Marco Grassi 1998/1999 : 6 en D1, 2 en UEFA
    Kader Keita 2007/2009 : 5 L1, 1 CdF, 1 CdL, 1 LdC
    Bakary Koné 2011/2016 : 6 L1, 2 LdC
    Michel Margottin 1964/1966 : 8 D1
    Clinton NJie 2013/2015 : 7 en L1, 1 en EL

    160 - 7 BUTS
    Jacek Bạk 1995/2001 : 4 D1/L1, 3 UEFA
    Milan Baroš 2007/2008 : 7 L1
    François Brisson 1989/1990 : 7 D1
    Miloš Bursać 1990/1992 : 5 D1, 2 UEFA
    Laurent Delamontagne 1992/1995 : 7 D1
    Mouctar Diakhaby 2016/2018 : 2 L1, 1 CdF, 4 EL
    Lucien Gardon 1958/1961 : 6 D1, 1 CIVF
    Marcel Leborgne 1956/1969 : 6 D1, 1 CdC
    Marcelo Antonio Guedes Filho 2017/ : 5 L1, CdF, 1 EL
    Guillaume Masson 1990/1993 : 7 D1
    Patrick Müller 2000/2008 : 3 D1/L1, 1 CdF, 2 CdL, 1 UEFA
    Honorato da Silva Nilmar 2004/2005 : 2 L1, 1 CdF, 4 LdC
    Camille Ninel 1950/1961 : 3 D1, 3 D2, 1 CdF
    Jean-Jacques Nono 1983/1988 : 6 D2, 1 CdF
    Victor Nurenberg 1962/1963 : 5 D1, 2 CdF
    Jan Paluch 1953/1954 : 7 D2
    Jacky Pin 1966/1968 : 5 D1, 2 CdC

    177 - 6 BUTS
    Yassine Benzia 2012/2015 : 4 L1, 2 EL
    Bryan Bergougnoux 2001/2005 : 4 L1, 1 CdF, 1 LdC
    Gilbert Bonvin 1951/1955 : 3 D2, 3 CdF
    Jean-Pierre Cappon 1952/1953 : 4 D2, 2 CdF
    Raymond Dewaquez 1952/1953 : 3 D2, 3 CdF
    Jean-Marc Martinez 1977/1980 : 6 D1
    Frédéric Née 2001/2003 : 3 D1/L1, 2 CdF, 1 LdC
    Hector Scallon 1950/1951: 6 D2
    Lucas Tousart 2015/2020 : 3 L1, 2 Ldc, 1 EL
    Frédéric Zago 1987/1989 : 4 D2, 2 CdF
    Henri Zambelli 1982/1985 : 1 D1, 5 D2

    188 - 5 BUTS
    Romarin Billong 1989/1995 : 5 D1
    José Broissart 1976/1978 : 5 D1
    Robert Cacchioni 1970/1977 : 3 D1, 2 CdF
    Andrex Calligaris 1950/1952 : 3 D2, 2 CdF
    Gilbert Carrié 1978/1980 : 4 D1, 1 CdF
    Sergi Darder 2015/2018 : 3 L1, 1 CdF, 1 EL
    François Dechoux 1953/1954 : 5 D2
    Christophe Desbouillons 1977/1981 : 4 D1, 1 BdR
    Léo Dubois 2018/ : 3 L1, 1 CdF, 1 LdC
    José Edmilson Gomes de Moraes 2000/2004 : 3 D1/L1, 1 CdL, 1 LdC
    Bernard Ferrigno 1974/1976 : 5 D1
    Pierre Flamion 1951/1952 : 5 D1
    Pascal Fugier 1985/1993 : 2 D1, 2 D2, 1 CdF
    Guy Genet 1976/1980 : 5 D1
    Hervé Goursat 1985/1987 : 3 D2, 2 CdF
    Jean-François Jodar 1975/1979 : 2 D1, 2 CdF, 1 UEFA
    Emile Juillard 1950/1952 : 3 D1, 2 D2
    David Linarès 1996/2002 : 3 D1, 2 UEFA
    Pierre Martinez 1952/1953 : 4 D2, 1 CdF
    Anthony Mounier 2007/2009 : 2 L1, 3 CdF
    Robert Mouynet 1955/1959 : 4 D1, 1 CdF
    Anthony Réveillère 2003/2013 : 3 L1, 1 LdC, 1 EL
    Claude-Arnaud Rivenet 1991/1996 : 4 D1, 1 CdF
    Antonín Tichý 1950/1953 : 5 D2
    Dobrivoje Trivić 1971/1973 : 2 D1, 3 CdF
    Samuel Umtiti 2012/2016 :3 L1, 2 EL
    Robert Valette 1969/1976 : 4 D1, 1 UEFA
    Michel Valke 1987/1988 : 4 D2, 1 CdF

    216 - 4 BUTS
    Mohamed El Ouargla Abderrazak 1957/1958 : 4 D1
    Samassi Abou 1992/1996 : 4 D1
    Manuel Amoros 1993/1995 : 3 D1, 1 CdF
    Jean Belver 1953/1954 : 3 D2, 1 CdF
    Serge Blanc 1998/2001 : 2 D1, 2 UEFA
    Jean-Alain Boumsong 2008/2010 : 2 L1, 2 CdF
    Daniel Bravo 1997/1998 : 4 D1
    Rayan Cherki 2019/---- : 4 CdF
    Jason Denayer 2018/ : 3 L1, 1 CdF
    Sylvain Deplace 1991/1997 : 2 D1, 1 CdL, 1 UEFA
    Lucien Farmanian 1954/1956 : 4 D1
    Marc-Vivien Foé 2000/2002 : 3 D1, 1 LdC
    Frédéric Fouret 1995/1998 : 3 D1, 1 CdF
    Christophe Jallet 2014/2017 : 3 L1, 1 LdC
    Jean-Pierre Knayer 1954/1957 : 4 D1
    Florent Laville 1993/2003 : 2 D1/L1, 2 Intertoto
    Bernard Lhomme 1966/1976 : 2 D1, 2 CdF
    Jean Manairaud 1953/1955 : 3 D2, 1 Drago
    Roberto Marteleur 1959/1960 : 2 D1, 1 CdF, 1 Drago
    Tanguy Ndombelé 2017/2019 : 1 L1, 2 Ldc, 1 EL
    Stéphane Paille 1994/1995 : 4 D1
    José Pasqualetti 1982/1984 : 1 D1, 1 D2, 2 CdF
    Jérémy Pied 2010/2012 : 4 L1
    Frederic Piquionne 2008/2009 : 2 L1. 1 CdF, 1 LdC
    Raymond Schwinn 1966/1968 : 4 D1
    Laurent Sevcenko 1984/1988 : 1 D2, 2 CdF, 1 BdP
    Ostap Stekiw 1950/1951 : 4 D2
    Georges Taberner 1963/1964 : 3 D1, 1 CdC

    244 - 3 BUTS
    Eric Assadourian 1995/1996 : 2 D1,1 UEFA
    Yannick Bajeot 1986/1988 : 2 D2, 1 BdP
    Alain Baré 1989/1992 : 3 D1
    Omrane Ben Yahia 1988/1989 : 1 D2, 1 CdF, 1 FD2
    Jean-Marc Chanelet 2000/2003 : 3 L1
    Yvon Delestre 1975/1977 : 2 D1, 1 CdF
    Alou Diarra 2006/2007 : 1 L1, 1 CdL,1 LdC
    Alfonso Fernández Leal 1991/1993 : 2 D1, 1 UEFA
    Guy Friederich 1950/1952 : 3 D2
    Jacques Gliszczynski 1963/1969 : 1 D1, 2 CdF
    Aimé Jacquet 1973/1975 : 2 D1, 1 CdF
    Aldo Kalulu 2015/2018 : 2 L1, 1 LdC
    Félix Lacuesta 1984/1985 : 2 D2, 1 CdF
    André Lerond 1951/1959 : 2 D1, 1 Drago
    Dejan Lovren 2010/2013 : 2 L1, 1 LdC
    Jean Lucas 2019/ : 1 L1, 2 CdL
    Myziane Maolida 2017/2018 : 1L1, 1 CdL,1 EL
    Ferland Mendy 2017/2019 : 2 L1, 1 CdF
    Arnold Mvuemba 2012/2016 : 2 L1, 1 EL
    Abedi Pelé Ayew 1993/1994 : 3 D1
    Thadée Polak 1961/1967 : 1 D1, 2 CdF
    Sébastien Squillaci 2006/2008 : 3 L1
    Mohamed Yattara 2014/2015 : 1 L1, 2 EL

    267 - 2 BUTS
    Eric Abidal 2004/2007 : 2 CdL
    Rajko Aleksić 1977/1979 : 2 D1
    Joachim Andersen 2019/ : 1 L1, 1 LdC
    Patrick Baldassara 1972/1978 : 2 D1
    Paco Bandera 1979/1980 : 3 D1
    Jack Banguillot 1952/1953 : 1 D2, 1 CdF
    Christian Bassila 1996/1999 : 2 D1
    Michel Berger 1972/1974 : 2 D1
    Jérémy Berthod 2003/2007 : 1 L1, 1 LdC
    Pierre Chavrondier 1990/1996 : 2 D1
    Aly Cissokho 2009/2012 : 1 L1, 1 LdC
    François Clerc 2005/2010 : 1 L1, 1 CdF
    Mário Esteves Coluna 1970/1971 : 2 D1
    Laurent Debrosse 1989/1994 : 2 D1
    Fernand Devlaeminck 1959/1960 : 2 D1
    Pape Malickou Diakhaté 2010/2011 : 1 L1, 1 CdF
    Fábio Dos Santos Barbosa 2007/2009 : 1 L1, 1 LdC
    Maxence Flachez 1992/1995 : 2 D1
    Gerardo Giannetta 1981/1982 : 2 D1
    André Grillon 1951/1952 : 2 D1
    Fabio Grosso 2007/2009 : 2 L1
    Jean-François Larios 1984/1985 : 1 D2, 1 CdF
    Dominique Marais 1976/1981 : 2 D1
    Ljubomir Mihajlović 1970/1977 : 1 D1, 1 UEFA
    René Monnet 1953/1958 : 2 D2
    Patrice Monteilh 1979/1982 : 1 D1, 1 BdR
    Robert Nouzaret 1964/1969 : 2 D1
    Antonin Pajan 1950/1951 : 2 CdF
    Lucas Paqueta 2020/ : 2 L1
    Frédéric Patouillard 1995/1997 : 1 D1, 1 CdL
    Benoît Pedretti 2005/2006 : 2 L1
    Raynald Pedros 1997/1998 : 2 D1
    Rafael Da Silva 2015/2020 : 2 L1
    Jeff Reine-Adélaïde 2019/ : 2 L1
    Jean-Luc Sassus 1994/1997 : 1 D1, 1 UEFA
    Roland Steibel 1958/1959 : 2 D1
    Mapou Yanga-Mbiwa 2015/2020 : 2 L1

    304 - 1 BUT
    Serge Amouret 1979/1980 : 1 D1
    Anderson Cléber 2007/2008 et 2009/2010 : 1 L1
    Patrick Attar 1977/1978 : 1 D1
    Florent Balmont 2002/2005 : 1 L1
    Charles Banguillot 1952/1953 : 1 D2
    Henri Bédimo 2013/2016 : 1 L1
    Farid Benstiti 1985/1989 : 1 D2
    Olivier Bernard 1983/1985 : 1 D2
    Milan Bisevac 2012/2016 : 1 LdC
    Robert Blanc 1966/1967 : 1 D1
    Bernard Boissier 1981/1982 : 1 D1
    Mohamed Bouassa 1967/1968 : 1 CdC
    Patrice Cabanel 1987/1989 : 1 D2
    Maxence Caqueret 2019/---- : 1 CdF
    Laurent Casanova 1995/1998 : 1 D1
    Jérémy Clément 2003/2007 : 1 L1
    Gilles Constantinian 1985/1987 : 1 D2
    Mario Corian 1987/1991 : 1 CdF
    Mouhamadou Dabo 2011/2015 : 1 CdF
    Christophe Deguerville 1995/1997 : 1 CdF
    Jean-Christophe Devaux 1995/2000 : 1 UEFA
    Albert Domenech 1971/1975 : 1 D1
    Antoine-Denis Ferrigno 1978/1979 : 1 D1
    Jean-Marc Furlan 1980/1982 : 1 CdF
    Denis Gagneux 1982/1984 : 1 CdF
    Milan Grobarčik 1959/1961 : 1 CdF
    Eric Guichard 1985/1989 : 1 D2
    Bruno Guimaraes 2020/ : 1 L1
    Oscar Heisserer 1950/1952 : 1 D1
    Sylvain Idangar 2004/2007 : 1 LdC
    Antoine Jurilli 1950/1954 : 1 Drago
    Kurt Erich Linder 1962/1963 : 1 D1
    Patrice Loko 2001 : 1 CdF
    Emanuel Mammana 2016/2017 : 1 L1
    Marcelo Kiremitdjian 1993/1997 : 1 D1
    Virgino Maschio 1950/1951 : 1 D2
    Michael Joseph McCarthy 1989/1990 : 1 D1
    Aimé Mignot 1955/1967 : 1 CdC
    Philippe Millot 1982/1983 : 1 D1
    Fabiàn Monzon 2012/2013 : 1 EL
    Jérémy Morel 2015/2019 : 1 EL
    Guillaume Moundi 1963/1967 : 1 D1
    Joël Muller 1979/1981 : 1 D1
    Jean Palka 1966/1967 : 1 en CdF
    Gaëtan Perrin 2016/2018 : 1 L1
    Alassane Pléa 2012/2014 : 1 EL
    Ján Popluhár 1968/1970 : 1 D1
    Renato Rocco 1966/1968 : 1 CdF
    Sauveur Rodriguez 1951/1952 : 1 D1
    Mouhamadou-Naby Sarr 2012/2014 : 1 EL
    Islam Slimani 2021/ : 1 CdF
    Yanis Tafer 2008/2010 et 2011/2012 : 1 L1
    Jean-Pierre Teisseire 1965/1966 : 1 D1
    Kenny Tété 2017/2020 : 1 L1
    Alain Thiry 1970/1975 : 1 D1
    Jérémy Toulalan 2006/2011 : 1 CdL
    Julien Viale 2000/2004 : 1 L1
    360 - Henri Walter 1952/1953 : 1 D2

    CSC : 120 buts (98 en D1/L1, 10 en D2, 6 en CdF, 4 en LdC, 2 en Intertoto)

    TOTAL : 5117 Buts

    COMPETITIONS NATIONALES
    D1/L1 : Division1 / Ligue 1 3397 Buts
    D2 : Division 2 568 Buts
    FD2 : Finale de Division 2 4 Buts
    BdP : Barrage de Promotion 13 Buts
    BdR : Barrage de Rélégation 8 Buts
    CdF : Coupe de France 535 Buts
    CdL : Coupe de la Ligue 95 Buts
    TdC : Trophée ou Challenge des Champions 19 Buts
    Drago : Coupe Drago 33 Buts

    COMPETITIONS EUROPEENES
    LdC : Ligue des Champions 232 Buts
    EL : Europa League 78 Buts
    CdC : Coupe des Coupes 31 Buts
    UEFA : Coupe de l’'UEFA 71 Buts
    Intertoto : Coupe Intertoto 21 Buts
    CIFV : Coupe Internationale des Villes de Foire 12 Buts


    Historique saison par saison à suivre avec ce lien :
    Historique

    Les matchs qui prêtent à discussion :
    Les écarts de buteurs entre différentes sources

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : CdF 1/32F







    ​​​​​


    ​​Depay 10', Slimani 22', Cornet 25', Cherki 38', Aouar 78'

    Islam Slimani devient le 361ème buteur de l'histoire de l'OL.
    Mise à jour ne passe pas

    Résumé vidéo :

    Dernière modification par lolo67, 10/02/2021, 08h27.

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : J24







    ​​​​​


    ​​
    Mise à jour ne passe pas



    Total

    24 Matchs
    15 Victoires
    7 Nuls
    2 Défaites
    50 BP
    20 BC




    Deuxième
    24 Matchs
    15 Victoires
    7 Nuls
    2 Défaites
    50 BP
    20 BC


    Trente-deuxième de finale








    Matchs :
    #1 - 28/08/20 - L1 J2 - OL - Dijon FCO 4/1: Depay 39' 45' 66', CSC 45'
    #2 - 11/09/20 - L1 J3 - Girondins de Bordeaux FC - OL 0/0
    #3 - 15/09/20 - L1 J1 - Montpellier Hérault SC - OL 2/1 : Depay 82'
    #4 - 18/09/20 - L1 J4 - OL - Nîmes Olympique 0/0
    #5 - 27/09/20 - L1 J5 - FC Lorient - OL 1/1 : Dubois 74'
    #6 - 04/10/20 - L1 J6 - OL - Olympique de Marseille 1/1 : Aouar 28'
    #7 - 18/10/20 - L1 J7 - RC Strasbourg Alasace - OL 2/3 : Kadewere 12', Toko-Ekambi 25' 42'
    #8 - 25/10/20 - L1 J8 - OL - AS Monaco FC 4/1 : Depay 12', Toko-Ekambi 34' 44', Aouar 41'
    #9 - 01/11/20 - L1 J9 - Lille OSC - OL 1/1 : CSC 41'
    #10 - 08/11/20 - L1 J10 - OL - AS Saint-Etienne 2/1 : Kadewere 64' 74'
    #11 - 22/11/20 - L1 J11 - SCO Angers - OL 0/1 : Kadewere 78'
    #12 - 29/11/20 -L1 J12 - OL - Stade de Reims 3/0 : Toko-Ekambi 22', Guimaraes 49', Dembélé 66'
    #13 - 06/12/20 - L1 J13 - FC Metz - OL 1/3 : Depay 17', Toko-Ekambi 47' 60'
    #14 - 13/12/20 - L1 J14 - Paris SG - OL 0/1 : Kadewere 35'
    #15 - 16/12/20 - L1 J15 - OL - Stade Brestois 29 2/2 : Depay 69', Cornet 81'
    #16 - 19/12/20 - L1 J16 - OGC Nice - OL 1/4 : Depay 32', Kadewere 39', Toko-Ekambi 63', Aouar 73'
    #17 - 23/12/20 - L1 J17 - OL - FC Nantes 3/0 : Toko-Ekambi 4', Kadewere 37', Paqueta 44'
    #18 - 06/01/21 - L1 J18 - OL - RC Lens 3/2 : Depay 39' 52', CSC 46'
    #19 - 09/01/21 - L1 J19 - Stade Rennais FC - OL 2/2 : Depay 79', Denayer 82'
    #20 - 17/01/21 - L1 J20 - OL - FC Metz 0/1
    #21 - 24/01/21 - L1 J21 - AS Saint-Etienne - OL 0/5 : Kadewere 16' 68', Marcelo 36' 59', CSC 82'
    #22 - 29/01/21 - L1 J22 - OL - Girondins de Bordeaux FC 2/1 : Toko-Ekambi 32', Dubois 90'
    #23 - 03/02/21 - L1 J23 - Dijon FCO - OL 0/1 : Paqueta 22'
    #24 - 06/02/21 - L1 J24 - OL - RC Strasbourg 3/0 : Depay 20' 68', Toko-Ekambi 30'

    Buteurs :
    ​Memphis DEPAY 13 Buts : 13 L1
    ​Karl TOKO EKAMBI 11 Buts : 11 L1
    ​Tino KADEWERE 9 Buts : 9 L1



    Houssem AOUAR 3 Buts : 3 L1
    ​Léo DUBOIS 2 Buts : 2 L1
    MARCELO 2 Buts : 2 L1
    ​Lucas PAQUETA 2 Buts : 2 L1
    Maxwel CORNET 1 But : 1 L1
    Moussa DEMBELE 1 But : 1 L1
    Jason DENAYER 1 But : 1 L1

    Bruno GUIMARAES 1 But : 1 L1


    CSC 4 But : 4 L1


    LES MEILLEURS BUTEURS DE L'HISTOIRE LYONNAISE*

    (*classement non officiel et évolutif fait par les forumeurs)


    1 - Fleury Di Nallo 1960/1974 : 222 buts (182 D1, 27 CdF, 2 Drago, 11 CdC)



    2 - Bernard Lacombe 1969/1978 : 149 buts (123 D1, 20 CdF, 1 TdC, 1 CdC, 4 UEFA)



    3 - Serge Chiesa 1969/1983 : 132 buts (118 D1, 14 CdF)



    4 - Alexandre Lacazette 2010/2017 : 129 buts (100 L1, 7 CdF, 7 CdL, 5 LdC, 10 EL)



    5 - Juninho Pernambucano 2001/2009 : 100 buts (75 L1, 7 CdF, 18 LdC) dont 44 CF



    6 - Bafétimbi Gomis 2009/2014 : 95 buts (64 L1, 8 CdF, 5 CdL, 1 TdC, 12 LdC, 5 EL)



    7 - Sonny Anderson 1999/2003 : 94 buts (71 L1, 3 CdF, 4 CdL, 10 LdC, 6 UEFA)



    7 - Néstor Combin 1959/1964 : 94 buts (68 D1, 12 CdF, 10 CdC, 3 Drago, 1 CIVF)



    9 - Erny Schultz 1952/1957 : 91 buts (35 D1, 35 D2, 18 CdF, 3 Drago)



    10 - Lisandro Lopez 2009/2013 : 82 buts (59 L1, 8 CdF, 3 CdL, 10 LDC, 2 EL) dont 2 CF



    11 - Simo Nikolić 1980/1985 : 78 buts (43 D1, 24 D2, 10 CdF, 1 BdP)



    12 - Sidney Govou 1999/2010 : 77 Buts (49 L1, 8 CdF, 5 CdL, 4 TdC, 10 LdC, 1 UEFA)



    13 - André Guy 1967/1971 : 76 buts (64 D1, 11 CdF,1 CIVF)



    14 - Nabil Fékir 2013/2019 : 69 buts (54 L1, 5 CdF, 3 LdC, 7 EL)



    15 - Memphis Depay 2017/ : 67 Buts (56 L1, 1 CdF, 7 LdC, 3 EL)



    16 - Karim Benzema 2004/2009 : 66 buts (43 L1, 9 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 12 LdC)




    17 - Eugène Kabongo 1987/1990 : 65 buts (12 D1, 36 D2, 14 CdF, 3 BdP)



    17 - Angel Rambert 1960/1970 : 65 buts (54 D1, 7 CdF, 2 Drago, 1 CdC, 1 CIVF)



    19 - Alain Caveglia 1996/2000 : 63 buts (47 D1, 2 CdF, 1 CdL, 8 UEFA, 5 Intertoto)



    20 - 50 BUTS
    Florian Maurice 1991/1997 : 45 D1, 1 CdF, 3 CdL, 1 UEFA
    Jean-Pierre Orts 1986/1988 : 38 D2, 9 CdF, 3 BdP

    22 - 48 BUTS
    Maxwel Cornet 2015/ : 30 L1, 10 CdF, 6 LdC, 2 EL

    23 - 47 BUTS

    Lucien Cossou 1956/1959 : 35 D1, 8 CdF, 3 Drago, 1 CIVF

    24 - 46 BUTS
    Peguy Luyindula 2001/2004 : 33 D1/L1, 2 CdF, 5 CdL, 1 TdC, 4 LdC, 1 UEFA

    25 - 45 BUTS
    Moussa Dembélé 2018/ : 32 L1, 7 CdF, 3 CdL, 3 LdC

    26 - 43 BUTS

    Fred 2005/2009 : 34 L1, 3 CdF, 6 LdC

    27 - 42 BUTS
    Jacques Fatton 1954/1957 : 32 D1, 7 CdF, 3 Drago

    28 - 39 BUTS
    Franck Durix 1984/1988 : 30 D2, 8 CdF, 1 BdP

    29 - 35 BUTS
    Michel Fernandes Bastos 2009/2013 : 26 L1, 2 CdF, 1 CdL, 6 LdC

    30 - 34 BUTS
    Jimmy Briand 2010/2014 : 22 L1, 3 CdF, 3 CdL,1 TdC, 3 LdC, 2 EL
    Michel Maillard 1971/1976 : 26 D1, 3 CdF, 5 UEFA

    32 - 33 BUTS
    Florent Malouda 2003/2007 : 25 L1, 2 CdF, 1 CdL, 5 LdC
    Bertrand Traoré 2017/2020 : 21 L1, 2 CdF, 4 CdL, 2 Ldc, 4 EL

    34 - 32 BUTS
    Georges Dupraz 1950/1952 : 11 D1, 20 D2, 1 CdF
    Franck Gava 1992/1997 : 29 D1, 1 CdF, 2 CdL
    Ludovic Giuly 1994/1998 : 21 D1, 1 CdF, 4 CdL, 4 UEFA, 2 Intertoto
    Sylvain Wiltord 2004/2007 : 20 L1, 2 CdF, 2 CdL, 8 LdC

    38- 29 BUTS
    Eugène N’Jo Léa 1959/1962 : 23 D1, 3 CdF, 3CIVF
    Eric Spadiny 1981/1986 : 1 D1, 21 D2, 7 CdF
    Corentin Tolisso 2013/2017 : 21 L1, 2 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 2 LdC, 2 EL

    41 - 28 BUTS
    Laurent Fournier 1980/1986 : 4 D1, 18 D2, 6 CdF

    42 - 27 BUTS
    Houssem Aouar 2017/ : 19 L1, 3 CdF, 2 CdL, 1 LdC, 2 EL

    Cris 2004/2012 : 20 L1, 2 CdF, 1 CdL, 1 TdC, 3 LdC

    44 - 26 BUTS
    Ali Bouafia 1988/1992 : 14 D1, 10 D2, 2 CdF

    45 - 25 BUTS
    Erik Kuld Jensen 1953/1955 : 5 D1, 16 D2, 4 CdF
    André Perrin 1966/1971 : 21 D1, 4 CdF

    47 - 24 BUTS
    Rémi Garde 1987/1993 : 17 D1, 5 D2, 1 FD2, 1 UEFA
    Åke Robert Hjalmarsson 1953/1955 : 9 D1, 13 D2, 2 CdF
    Stéphane Roche 1988/1998 : 17 D1, 1 D2, 1 CdF, 2 CdL, 1 FD2, 1 UEFA, 1 Intertoto

    50 - 23 BUTS
    Emile Antonio 1954/1960 : 18 D1, 3 CdF, 2 Drago
    Franck Priou 1986/1988 : 15 D2, 5 CdF, 3 BdP
    Daniel Xuereb 1977/1981 : 23 D1

    53 - 22 BUTS
    Jean Djorkaeff 1958/1966 : 17 D1, 2 CdF, 2Drago, 1 CIVF
    Kim Källström 2006/2012 : 17 L1, 1 CdF, 1 CdL, 3 LdC dont 2 CF
    Henri Lewandowicz 1957/1959 : 18 D1, 4 CdF

    56 - 21 BUTS
    Jean-Paul Bernad 1974/1978 : 18 D1, 3 CdF
    James Debbah 1992/1995 : 19 D1, 2 CdF
    Mariano Diaz 2017/2018 : 18 L1, 1 CdF, 2 EL
    Daniel Ravier 1968/1979 : 17 D1, 3 CdF, 1 CdC
    Robert Salen 1956/1962 : 18 D1, 1 CdF, 1 CIVF, 1 Drago
    Tony Vairelles 1999/2003 : 11 D1/L1, 1 CdF, 2 CdL, 2 LdC, 5 UEFA

    62 - 20 BUTS
    Yves Mariot 1973/1977 : 16 D1, 3 CdF, 1 UEFA

    63 - 19 BUTS
    Albert Emon 1981/1983 : 17 D1, 2 CdF
    Yoann Gourcuff 2010/2015 : 14 L1, 1 CdF, 2 CdL, 1 LdC, 1 EL dont 1 CF
    Steed Malbranque 1997/2001 2012/2016 : 11 L1, 3 CdF, 2 CdL, 2 LdC, 1 EL
    Steve Marlet 2000/2001 : 13 D1, 1 CdL, 5 LdC

    67 - 18 BUTS
    Eric Carrière 2001/2004 : 12 D1/L1, 6 LdC
    Clément Grenier 2009/2018 : 14 L1, 2 CdF, 1 LdC, 1 EL
    Joseph-Désiré Job 1997/1999 : 11 D1, 2 UEFA, 5 Intertoto
    Ildo Enrique Maneiro 1973/1976 : 13 D1, 4 CdF, 1 UEFA
    Gérard Moresco 1956/1958 : 13 D1, 3 CdF, 2 Drago
    Philippe N’Dioro 1980/1984 : 6 D1, 9 D2, 3 CdF

    73 - 17 BUTS
    John Alieu Carew 2005/2007 : 9 L1, 3 TdC, 5 LdC
    Constantino Pires 1956/1959 : 14 D1, 3 CdF
    Giovane Elber de Souza 2003/2005 : 11 L1, 2 CdF, 1 TdC, 3 LdC
    Joël Fréchet 1981/1989 : 14 D2, 3 CdF
    Karim Maroc 1976/1979 : 17 D1
    Martin Terrier 2018/2020 : 10 L1, 4 CdF, 2 CdL, 1 LdC
    Jean-Amadou Tigana 1978/1981 : 15 D1, 2 CdF

    80 - 16 BUTS
    Christophe Delmotte 1997/2004 : 12 D1/L1, 1 CdF, 3 LdC
    Claudio Omar García 1988/1990 : 3 D1, 11 D2, 1 CdF, 1 FD2
    Guy Hatchi 1961/1965 : 14 D1, 2 Drago
    Abdelhamid Kermali 1955/1958 : 113 D1, 3 CdF
    Mohamed Lekkak 1967/1969 : 16 D1
    Miralem Pjanic 2008/2011 : 10 en L1, 6 en LdC

    86 - 15 BUTS
    Cédric Bardon 1994/1998 : 12 D1, 2 CdF, 1 UEFA
    Emile Daniel 1956/1961 : 14 D1, 1 CdF
    Jean Dumas 1963/1966 : 13 D1, 2 CdF
    Lucien Genet 1951/1955 : 6 D1, 7 D2, 2 CdF
    Jean-Jacques N’Domba 1986/1988 : 13 D2, 2 CdF
    René Ramon 1954/1956 : 9 D1, 4 CdF, 2 Drago
    Jean-Marc Valadier 1978/1980 : 14 D1, 1 BdR

    93 - 14 buts
    Kaj Frederik Christiansen 1952/1954 : 11 D2, 2 CdF, 1 Drago
    Christophe Cocard 1996/1999 : 11 D1, 1 CdF, 1 UEFA, 1 Intertoto
    Mahamadou Diarra 2002/2006 : 7 L1, 2 CdF, 1 TdC, 4 LdC
    Rachid Ghezzal 2012/2017 : 11 L1, 2 CdF, 1 EL
    Alain Olio 1976/1984 : 12 D1, 1 D2, 1 CdF
    Alphonse Rolland 1950/1952 : 1 D1, 13 D2

    99 - 13 BUTS
    Antoine Dalla Cieca 1958/1960 : 9 D1, 4 CdF
    Vikash Dhorasoo 1998/2004 : 11 D1/L1, 1 TdC, 1 UEFA
    Michael Essien 2003/2005 : 7 L1, 1 TdC, 5 LdC
    André Ferri 1980/1987 : 4 D1, 7 D2, 2 CdF
    Bruno N’Gotty 1987/1995 : 12 D1, 1 D2
    Louis Sarrin 1951/1956 : 2 D1, 8 D2, 3 CdF
    Tiago Cardoso Mendes 2005/2007 : 9 L1, 4 LdC
    Karl Toko-Ekambi 2020/ : 12 L1

    107 - 12 BUTS
    Jean Baeza 1969/1974 : 9 D1, 3 CdF
    Hatem Ben Arfa 2004/2008 : 7 L1, 1 CdL, 1 CdF, 1 TdC, 2 LdC
    Stéphane Bruey 1964/1966 : 10 D1, 2 CdF
    Jordan Ferri 2013/2019 : 7 L1, 2 LdC, 3 EL
    Bruno Génésio 1984/1995 : 9 D1, 2 D2, 1 CdF
    Maxime Gonalons 2009/2017 : 7 L1, 2 LdC, 3 EL
    Michal Habera 1953/1954 : 10 D2, 2 CdF
    Frédéric Kanouté 1997/2000 : 9 D1, 2 UEFA, 1 Intertoto
    Jean II Makoun 2008/2011 : 8 L1, 1 CdF, 3 LdC
    Marcel Nowak 1953/1963 : 7 D1, 2 D2, 2 CdF, 1 Drago
    Thomas Remark 1986/1987 : 10 D2, 2 CdF
    Olivier Rouyer 1984/1986 : 10 D2, 2 CdF
    Eric Roy 1993/1996 : 9 D1, 3 CdL
    Mathieu Valbuena 2015/2017 : 9 L1, 1 CdF, 1 CdL, 1 EL
    Frédéric Woehl 1950/1952 : 6 D1, 5 D2, 1 CdF

    122 - 11 BUTS
    Aziz Bouderbala 1990/1992 : 10 D1, 1 UEFA
    Jacky Colin 1988/1991 : 2 D1, 7 D2, 2 CdF
    Raymond Domenech 1970/1978 : 7 D1, 1 CdF, 3 UEFA
    Honorato Campos Ederson 2008/2012 : 11 L1
    Jean Gallice 1977/1979 : 11 D1
    François Konrady 1953/1956 : 3 D1, 6 D2, 2 CdF
    Pierre Laigle 1999/2002 : 5 D1, 1 CdF, 3 CdL, 2 LdC
    Alain Moizan 1980/1982 : 10 D1, 1 CdF
    Antoine Rodriguez 1950/1952 : 1 D1, 10 D2
    Pombolo Sadi Wa 1985/1987 : 10 D2, 1 CdF
    Robert Traba 1964/1966 : 10 D1, 1 CdF
    Philippe Violeau 1997/2003 : 10 D1/L1, 1 CdF

    134 - 10 BUTS
    René-Claude Bocchi 1982/1986 : 1 D1, 7 D2, 2 CdF
    Patrice Carteron 1997/2000 : 5 D1, 2 CdF, 1 UEFA, 2 Intertoto
    François Félix 1968/1971 : 5 D1, 4 CdF, 1 CIVF
    Daniel Lubin 1979/1982 : 9 D1, 1 BdR
    Néstor Rambert 1969/1970 : 10 D1

    139 - 9 BUTS
    Roberto Cabañas Gonzalez 1990/1992 : 9 D1
    Lucien Degeorges 1960/1969 : 7 D1, 2 CdF
    Cesar Delgado 2008/2011 : 7 L1, 1 CdF, 1 LdC
    Jean-François Domergue 1982/1983 : 8 D1, 1 CdF
    Gueïda Fofana 2011/2017 : 4 L1, 1 CdF, 4 EL
    Pierre-Alain Frau 2004/2005 : 7 L1, 2 LdC
    Tino Kadewere 2020/ : 9 L1
    Hector José Maison 1966/1969 : 7 D1, 1 CdF, 1 CdC
    Georges Prost 1965/1973 : 9 D1
    Jean-Louis Rivoire 1959/1965 : 9 D1
    Bernard Roubaud 1960/1962 : 8 D1, 1 CIVF
    Gyora Spiegel 1976/1978 : 9 D1
    Miodrag Zivaljević 1979/1980 : 5 D1, 4 BdR

    152 - 8 BUTS
    Claudio Beauvue 2015/2016 : 5 L1, 1 CdF, 2 CdL
    Mathieu Bodmer 2007/2010 : 7 L1, 1 CdL
    Caçapa 2001/2007 : 7 D1/L1, 1 CdL
    Marco Grassi 1998/1999 : 6 en D1, 2 en UEFA
    Kader Keita 2007/2009 : 5 L1, 1 CdF, 1 CdL, 1 LdC
    Bakary Koné 2011/2016 : 6 L1, 2 LdC
    Michel Margottin 1964/1966 : 8 D1
    Clinton NJie 2013/2015 : 7 en L1, 1 en EL

    160 - 7 BUTS
    Jacek Bạk 1995/2001 : 4 D1/L1, 3 UEFA
    Milan Baroš 2007/2008 : 7 L1
    François Brisson 1989/1990 : 7 D1
    Miloš Bursać 1990/1992 : 5 D1, 2 UEFA
    Laurent Delamontagne 1992/1995 : 7 D1
    Mouctar Diakhaby 2016/2018 : 2 L1, 1 CdF, 4 EL
    Lucien Gardon 1958/1961 : 6 D1, 1 CIVF
    Marcel Leborgne 1956/1969 : 6 D1, 1 CdC
    Marcelo Antonio Guedes Filho 2017/ : 5 L1, CdF, 1 EL
    Guillaume Masson 1990/1993 : 7 D1
    Patrick Müller 2000/2008 : 3 D1/L1, 1 CdF, 2 CdL, 1 UEFA
    Honorato da Silva Nilmar 2004/2005 : 2 L1, 1 CdF, 4 LdC
    Camille Ninel 1950/1961 : 3 D1, 3 D2, 1 CdF
    Jean-Jacques Nono 1983/1988 : 6 D2, 1 CdF
    Victor Nurenberg 1962/1963 : 5 D1, 2 CdF
    Jan Paluch 1953/1954 : 7 D2
    Jacky Pin 1966/1968 : 5 D1, 2 CdC

    177 - 6 BUTS
    Yassine Benzia 2012/2015 : 4 L1, 2 EL
    Bryan Bergougnoux 2001/2005 : 4 L1, 1 CdF, 1 LdC
    Gilbert Bonvin 1951/1955 : 3 D2, 3 CdF
    Jean-Pierre Cappon 1952/1953 : 4 D2, 2 CdF
    Raymond Dewaquez 1952/1953 : 3 D2, 3 CdF
    Jean-Marc Martinez 1977/1980 : 6 D1
    Frédéric Née 2001/2003 : 3 D1/L1, 2 CdF, 1 LdC
    Hector Scallon 1950/1951: 6 D2
    Lucas Tousart 2015/2020 : 3 L1, 2 Ldc, 1 EL
    Frédéric Zago 1987/1989 : 4 D2, 2 CdF
    Henri Zambelli 1982/1985 : 1 D1, 5 D2

    188 - 5 BUTS
    Romarin Billong 1989/1995 : 5 D1
    José Broissart 1976/1978 : 5 D1
    Robert Cacchioni 1970/1977 : 3 D1, 2 CdF
    Andrex Calligaris 1950/1952 : 3 D2, 2 CdF
    Gilbert Carrié 1978/1980 : 4 D1, 1 CdF
    Sergi Darder 2015/2018 : 3 L1, 1 CdF, 1 EL
    François Dechoux 1953/1954 : 5 D2
    Christophe Desbouillons 1977/1981 : 4 D1, 1 BdR
    Léo Dubois 2018/ : 3 L1, 1 CdF, 1 LdC
    José Edmilson Gomes de Moraes 2000/2004 : 3 D1/L1, 1 CdL, 1 LdC
    Bernard Ferrigno 1974/1976 : 5 D1
    Pierre Flamion 1951/1952 : 5 D1
    Pascal Fugier 1985/1993 : 2 D1, 2 D2, 1 CdF
    Guy Genet 1976/1980 : 5 D1
    Hervé Goursat 1985/1987 : 3 D2, 2 CdF
    Jean-François Jodar 1975/1979 : 2 D1, 2 CdF, 1 UEFA
    Emile Juillard 1950/1952 : 3 D1, 2 D2
    David Linarès 1996/2002 : 3 D1, 2 UEFA
    Pierre Martinez 1952/1953 : 4 D2, 1 CdF
    Anthony Mounier 2007/2009 : 2 L1, 3 CdF
    Robert Mouynet 1955/1959 : 4 D1, 1 CdF
    Anthony Réveillère 2003/2013 : 3 L1, 1 LdC, 1 EL
    Claude-Arnaud Rivenet 1991/1996 : 4 D1, 1 CdF
    Antonín Tichý 1950/1953 : 5 D2
    Dobrivoje Trivić 1971/1973 : 2 D1, 3 CdF
    Samuel Umtiti 2012/2016 :3 L1, 2 EL
    Robert Valette 1969/1976 : 4 D1, 1 UEFA
    Michel Valke 1987/1988 : 4 D2, 1 CdF

    216 - 4 BUTS
    Mohamed El Ouargla Abderrazak 1957/1958 : 4 D1
    Samassi Abou 1992/1996 : 4 D1
    Manuel Amoros 1993/1995 : 3 D1, 1 CdF
    Jean Belver 1953/1954 : 3 D2, 1 CdF
    Serge Blanc 1998/2001 : 2 D1, 2 UEFA
    Jean-Alain Boumsong 2008/2010 : 2 L1, 2 CdF
    Daniel Bravo 1997/1998 : 4 D1
    Jason Denayer 2018/ : 3 L1, 1 CdF
    Sylvain Deplace 1991/1997 : 2 D1, 1 CdL, 1 UEFA
    Lucien Farmanian 1954/1956 : 4 D1
    Marc-Vivien Foé 2000/2002 : 3 D1, 1 LdC
    Frédéric Fouret 1995/1998 : 3 D1, 1 CdF
    Christophe Jallet 2014/2017 : 3 L1, 1 LdC
    Jean-Pierre Knayer 1954/1957 : 4 D1
    Florent Laville 1993/2003 : 2 D1/L1, 2 Intertoto
    Bernard Lhomme 1966/1976 : 2 D1, 2 CdF
    Jean Manairaud 1953/1955 : 3 D2, 1 Drago
    Roberto Marteleur 1959/1960 : 2 D1, 1 CdF, 1 Drago
    Tanguy Ndombelé 2017/2019 : 1 L1, 2 Ldc, 1 EL
    Stéphane Paille 1994/1995 : 4 D1
    José Pasqualetti 1982/1984 : 1 D1, 1 D2, 2 CdF
    Jérémy Pied 2010/2012 : 4 L1
    Frederic Piquionne 2008/2009 : 2 L1. 1 CdF, 1 LdC
    Raymond Schwinn 1966/1968 : 4 D1
    Laurent Sevcenko 1984/1988 : 1 D2, 2 CdF, 1 BdP
    Ostap Stekiw 1950/1951 : 4 D2
    Georges Taberner 1963/1964 : 3 D1, 1 CdC

    243 - 3 BUTS
    Eric Assadourian 1995/1996 : 2 D1,1 UEFA
    Yannick Bajeot 1986/1988 : 2 D2, 1 BdP
    Alain Baré 1989/1992 : 3 D1
    Omrane Ben Yahia 1988/1989 : 1 D2, 1 CdF, 1 FD2
    Jean-Marc Chanelet 2000/2003 : 3 L1
    Rayan Cherki 2019/---- : 3 CdF
    Yvon Delestre 1975/1977 : 2 D1, 1 CdF
    Alou Diarra 2006/2007 : 1 L1, 1 CdL,1 LdC
    Alfonso Fernández Leal 1991/1993 : 2 D1, 1 UEFA
    Guy Friederich 1950/1952 : 3 D2
    Jacques Gliszczynski 1963/1969 : 1 D1, 2 CdF
    Aimé Jacquet 1973/1975 : 2 D1, 1 CdF
    Aldo Kalulu 2015/2018 : 2 L1, 1 LdC
    Félix Lacuesta 1984/1985 : 2 D2, 1 CdF
    André Lerond 1951/1959 : 2 D1, 1 Drago
    Dejan Lovren 2010/2013 : 2 L1, 1 LdC
    Jean Lucas 2019/ : 1 L1, 2 CdL
    Myziane Maolida 2017/2018 : 1L1, 1 CdL,1 EL
    Ferland Mendy 2017/2019 : 2 L1, 1 CdF
    Arnold Mvuemba 2012/2016 : 2 L1, 1 EL
    Abedi Pelé Ayew 1993/1994 : 3 D1
    Thadée Polak 1961/1967 : 1 D1, 2 CdF
    Sébastien Squillaci 2006/2008 : 3 L1
    Mohamed Yattara 2014/2015 : 1 L1, 2 EL

    267 - 2 BUTS
    Eric Abidal 2004/2007 : 2 CdL
    Rajko Aleksić 1977/1979 : 2 D1
    Joachim Andersen 2019/ : 1 L1, 1 LdC
    Patrick Baldassara 1972/1978 : 2 D1
    Paco Bandera 1979/1980 : 3 D1
    Jack Banguillot 1952/1953 : 1 D2, 1 CdF
    Christian Bassila 1996/1999 : 2 D1
    Michel Berger 1972/1974 : 2 D1
    Jérémy Berthod 2003/2007 : 1 L1, 1 LdC
    Pierre Chavrondier 1990/1996 : 2 D1
    Aly Cissokho 2009/2012 : 1 L1, 1 LdC
    François Clerc 2005/2010 : 1 L1, 1 CdF
    Mário Esteves Coluna 1970/1971 : 2 D1
    Laurent Debrosse 1989/1994 : 2 D1
    Fernand Devlaeminck 1959/1960 : 2 D1
    Pape Malickou Diakhaté 2010/2011 : 1 L1, 1 CdF
    Fábio Dos Santos Barbosa 2007/2009 : 1 L1, 1 LdC
    Maxence Flachez 1992/1995 : 2 D1
    Gerardo Giannetta 1981/1982 : 2 D1
    André Grillon 1951/1952 : 2 D1
    Fabio Grosso 2007/2009 : 2 L1
    Jean-François Larios 1984/1985 : 1 D2, 1 CdF
    Dominique Marais 1976/1981 : 2 D1
    Ljubomir Mihajlović 1970/1977 : 1 D1, 1 UEFA
    René Monnet 1953/1958 : 2 D2
    Patrice Monteilh 1979/1982 : 1 D1, 1 BdR
    Robert Nouzaret 1964/1969 : 2 D1
    Antonin Pajan 1950/1951 : 2 CdF
    Jean Palka 1966/1967 : 1 D1, 1 en CdF
    Lucas Paqueta 2020/ : 2 L1
    Frédéric Patouillard 1995/1997 : 1 D1, 1 CdL
    Benoît Pedretti 2005/2006 : 2 L1
    Raynald Pedros 1997/1998 : 2 D1
    Rafael Da Silva 2015/2020 : 2 L1
    Jeff Reine-Adélaïde 2019/ : 2 L1
    Jean-Luc Sassus 1994/1997 : 1 D1, 1 UEFA
    Roland Steibel 1958/1959 : 2 D1
    Mapou Yanga-Mbiwa 2015/2020 : 2 L1

    305 - 1 BUT
    Serge Amouret 1979/1980 : 1 D1
    Anderson Cléber 2007/2008 et 2009/2010 : 1 L1
    Patrick Attar 1977/1978 : 1 D1
    Florent Balmont 2002/2005 : 1 L1
    Charles Banguillot 1952/1953 : 1 D2
    Henri Bédimo 2013/2016 : 1 L1
    Farid Benstiti 1985/1989 : 1 D2
    Olivier Bernard 1983/1985 : 1 D2
    Milan Bisevac 2012/2016 : 1 LdC
    Robert Blanc 1966/1967 : 1 D1
    Bernard Boissier 1981/1982 : 1 D1
    Mohamed Bouassa 1967/1968 : 1 CdC
    Patrice Cabanel 1987/1989 : 1 D2
    Maxence Caqueret 2019/---- : 1 CdF
    Laurent Casanova 1995/1998 : 1 D1
    Jérémy Clément 2003/2007 : 1 L1
    Gilles Constantinian 1985/1987 : 1 D2
    Mario Corian 1987/1991 : 1 CdF
    Mouhamadou Dabo 2011/2015 : 1 CdF
    Christophe Deguerville 1995/1997 : 1 CdF
    Jean-Christophe Devaux 1995/2000 : 1 UEFA
    Albert Domenech 1971/1975 : 1 D1
    Antoine-Denis Ferrigno 1978/1979 : 1 D1
    Jean-Marc Furlan 1980/1982 : 1 CdF
    Denis Gagneux 1982/1984 : 1 CdF
    Milan Grobarčik 1959/1961 : 1 CdF
    Eric Guichard 1985/1989 : 1 D2
    Bruno Guimaraes 2020/ : 1 L1
    Oscar Heisserer 1950/1952 : 1 D1
    Sylvain Idangar 2004/2007 : 1 LdC
    Antoine Jurilli 1950/1954 : 1 Drago
    Kurt Erich Linder 1962/1963 : 1 D1
    Patrice Loko 2001 : 1 CdF
    Emanuel Mammana 2016/2017 : 1 L1
    Marcelo Kiremitdjian 1993/1997 : 1 D1
    Virgino Maschio 1950/1951 : 1 D2
    Michael Joseph McCarthy 1989/1990 : 1 D1
    Aimé Mignot 1955/1967 : 1 CdC
    Philippe Millot 1982/1983 : 1 D1
    Fabiàn Monzon 2012/2013 : 1 EL
    Jérémy Morel 2015/2019 : 1 EL
    Guillaume Moundi 1963/1967 : 1 D1
    Joël Muller 1979/1981 : 1 D1
    Gaëtan Perrin 2016/2018 : 1 L1
    Alassane Pléa 2012/2014 : 1 EL
    Ján Popluhár 1968/1970 : 1 D1
    Renato Rocco 1966/1968 : 1 CdF
    Sauveur Rodriguez 1951/1952 : 1 D1
    Mouhamadou-Naby Sarr 2012/2014 : 1 EL
    Yanis Tafer 2008/2010 et 2011/2012 : 1 L1
    Jean-Pierre Teisseire 1965/1966 : 1 D1
    Kenny Tété 2017/2020 : 1 L1
    Alain Thiry 1970/1975 : 1 D1
    Jérémy Toulalan 2006/2011 : 1 CdL
    Julien Viale 2000/2004 : 1 L1
    360 - Henri Walter 1952/1953 : 1 D2

    CSC : 120 buts (98 en D1/L1, 10 en D2, 6 en CdF, 4 en LdC, 2 en Intertoto)

    TOTAL : 5112 Buts

    COMPETITIONS NATIONALES
    D1/L1 : Division1 / Ligue 1 3397 Buts
    D2 : Division 2 568 Buts
    FD2 : Finale de Division 2 4 Buts
    BdP : Barrage de Promotion 13 Buts
    BdR : Barrage de Rélégation 8 Buts
    CdF : Coupe de France 530 Buts
    CdL : Coupe de la Ligue 95 Buts
    TdC : Trophée ou Challenge des Champions 19 Buts
    Drago : Coupe Drago 33 Buts

    COMPETITIONS EUROPEENES
    LdC : Ligue des Champions 232 Buts
    EL : Europa League 78 Buts
    CdC : Coupe des Coupes 31 Buts
    UEFA : Coupe de l’'UEFA 71 Buts
    Intertoto : Coupe Intertoto 21 Buts
    CIFV : Coupe Internationale des Villes de Foire 12 Buts


    Historique saison par saison à suivre avec ce lien :
    Historique

    Les matchs qui prêtent à discussion :
    Les écarts de buteurs entre différentes sources

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : J24







    ​​​​​


    ​​

    Depay 20' 68', Toko-Ekambi 30'

    On lance les hostilités avant nos adversaires direct pour le podium, encore une fois celà ressemble à un match piège.
    On attaque de manière sérieuse cette rencontre, et notre tâche sera facilité par l'expulsion très rapide d'un Strasbourgeois à la quinzième minute. Je ne sais pas quels propos à pu tenir le joueur, mais l'arbitre aurait pu faire preuve de mansuétude à ce moment là du match.
    Du coup ce sera quasiment à sens unique, à la demi-heure de jeu on sera déjà à l'abri.

    Les quatre premiers du classement ayant encore gagné, les positions restent figés au classement, seul différence les trois autres jouaient à l'extérieur.

    A noter Memphis avec ce doublé rentre dans le top 15 des buteurs Lyonnais.


    Résumé vidéo :


    Dernière modification par lolo67, 08/02/2021, 09h04.

    Laisser un commentaire:


  • 38Cacou
    a répondu
    Memphis 67 buts, à 2 buts de Fekir, à 10 buts de Govou et à 15 buts de Lisandro et du Top10

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : J23







    ​​​​​


    Les Lillois n'ont pas laissé filer de points en Gironde, donc on sait avant le début de match que l'on ne pourra pas récupérer la première place, les Parisiens jouant contre Nîmes à la maison ils ne devraient pas fléchir non plus, donc nos gones ne doivent pas nous faire de mauvaises blagues sur ce match.

    On prends le jeu à notre compte pour être récompenser à la 22ème minute par Paqueta suite à une belle ouverture de Karl Toko-Ekambi.
    Après ça on restera constamment sous la menace d'une équipe Dijonnaise jouant crânement sa chance et on n'arrivera pas à se mettre à l'abri avec un deuxième but.

    Les quatre premiers ayant gagné on reste à notre deuxième place, toujours en course pour le titre et le podium.

    Résumé vidéo :

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : J22







    ​​​​​


    ​​

    Toko-Ekambi 32', Dubois 90'

    Après la belle victoire en terre ennemi, il ne faut pas se relâcher et confirmer contre cette belle équipe de Bordeaux qui est sur une bonne dynamique de trois victoires consécutives. Le match est très compliqué, le milieu Bordelais empêche nos milieux de lancer nos attaquants malgré leurs bons appels.
    On a quand même l'opportunité d'ouvrir la marque à la demi-heure de jeu.
    Mais sous la pression Bordelaise , les Girondins reviennent au score.
    Alors que l'on semble se diriger vers un match nul équitable, et que nous jouons les minutes de bonheur en plus comme disait le commentateur de Canal+ Stéphane Guy, un centre anodin de Maxwel Cornet atterrissait au troisième poteau sur Léo Dubois qui envoyait un missile en pleine lucarne de la cage Bordelaise pour une victoire que l'on n'espérait plus.
    Suite au faux pas de Paris à Lorient on reprend la deuxième place.

    Résumé vidéo :

    Laisser un commentaire:


  • lolo67
    a répondu
    SAISON 2020/2021 : J21




    CSC​


    Kadewere 16' 68', Marcelo 36' 59', CSC 82'

    Les verts se créent la première situation dès la première minute mais la frappe n'est pas cadrée, on ne les verra quasiment plus de la mi-temps à l'abord de notre surface de réparation.
    Toute la première mi-temps on a fait courir les Stéphanois après le ballon.
    Une fois n'est pas coutume nous sommes enfin efficace sur les coups de pied arrêtés, et on mène de deux buts durant la première période et encore dans le jeu Karl Tok-Ekambi perd un duel et Matthias De Sciglio place une bonne frappe sur la barre.
    A la mi-temps Claude Puel opère des changements qui se montre guère efficace, on notera quand même une frappe Stéphanoise sur la barre, mais on continura notre ballade pour ajouter trois buts dont deux sur coup de pied arrêtés.
    J'ai rarement vu des verts aussi faible, et Anthony passait une soirée aussi tranquille dans le forez.
    C'est une nouvelle humiliation pour nos voisins, cerise sur le gâteau nous les devançons au nombre de victoire.

    A noter que Tino Kadewere devient en deux derbys seulement le cinquième meilleur buteur Lyonnais dans le derby derrière Fleury Di Nallo, Angel Rambert, Juninho et Alexandre Lacazette avec ses 4 buts.

    Résumé vidéo :



    Laisser un commentaire:

Chargement...
X