Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Piquionne: OL-ASSE ça restera son cauchemar à vie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Piquionne: OL-ASSE ça restera son cauchemar à vie

    Désormais attaquant de Créteil, où il a fait des débuts plutôt réussis, Frédéric Piquionne a roulé sa bosse dans de nombreux clubs français et étrangers. International tricolore à une seule occasion, c’était en mars 2007 contre l’Autriche, Piquionne, qui la saison passée jouait aux Etats-Unis, retrouve donc la Ligue 2 et cela n’est pas pour lui déplaire. Revenant, dans France-Football sur sa carrière chaotique, l’attaquant de 35 ans avoue que son passage à l’Olympique Lyonnais et surtout un derby face à l’ASSE en mai 2008 resteront parmi ses pires souvenirs. « Malgré tous mes efforts, je n’ai jamais trouvé ma place à l’OL. Cela ne s’est pas bien passé, voilà tout. Le pire moment, je le situe à l’occasion du derby cauchemardesque contre Saint-Etienne, qui résume assez bien mon passage. Claude Puel m’avait titularisé sur le côté. C’était un match très important à mes yeux et j’ai fait du grand n’importe quoi, du genre contrôle raté seul devant le gardien. Il y a même eu un moment où je suis tombé tout seul en voulant frapper le ballon, c’est dire. Ah, j’oubliais, j’ai été expulsé suite à deux cartons jaunes (…) Après ce fiasco personnel, ça a été la dégringolade. On m’a fait comprendre qu’il faudrait trouver un autre point de chute pour la saison suivante », explique Frédéric Piquionne qui avait alors signé pour Portsmouth où il était finalement resté une saison.


    Qu'est ce que j'ai pu rire!
    Même aujourd'hui j'y pense encore

    Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

  • #2
    Modo je me suis trompé de forum... cela va dans NOTRE HISTOIRE
    On fait comment pour le déplacer svp?
    Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

    Commentaire


    • #3
      Ce passage m'a fait beaucoup rire aussi... après coup !

      Car pendant le match j'ai du le pourir comme il faut !! Pas un mauvais bougre ni un mauvais joueur ce Piquionne mais une simple erreur de casting (comme il y en a eu beacuoup pendant ces 3 années là...).
      Il n'avait pas le niveau pour jouer à l'OL.
      sigpic

      Commentaire


      • #4
        Oui sur le coup tu as envie de le tuer!

        Puis il est devenu un point de référence pour le niveau de nos autres attaquants.
        Des fois en Briand je le retrouvais un peu lol
        Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

        Commentaire


        • #5
          Il glisse alors qu'il aurait du se retrouver en bonne position pour marquer (certes, vu son adresse, il ne l'aurait peut etre pas mise au fond :grn:), on prend un but dans la foulée, pour finalement faire 1-1...

          Commentaire


          • #6

            L'ensemble de son œuvre sur ce match :grn:

            Commentaire


            • #7
              Excellent!
              Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Toophe Voir le message

                L'ensemble de son œuvre sur ce match :grn:
                N'empêche a l'aller, des son entrée il failli mettre le but du siècle :grn:

                Commentaire


                • #9
                  Quel artiste, ce Piquionne ! :lov:

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Artavus86 Voir le message
                    Désormais attaquant de Créteil, où il a fait des débuts plutôt réussis, Frédéric Piquionne a roulé sa bosse dans de nombreux clubs français et étrangers. International tricolore à une seule occasion, c’était en mars 2007 contre l’Autriche, Piquionne, qui la saison passée jouait aux Etats-Unis, retrouve donc la Ligue 2 et cela n’est pas pour lui déplaire. Revenant, dans France-Football sur sa carrière chaotique, l’attaquant de 35 ans avoue que son passage à l’Olympique Lyonnais et surtout un derby face à l’ASSE en mai 2008 resteront parmi ses pires souvenirs. « Malgré tous mes efforts, je n’ai jamais trouvé ma place à l’OL. Cela ne s’est pas bien passé, voilà tout. Le pire moment, je le situe à l’occasion du derby cauchemardesque contre Saint-Etienne, qui résume assez bien mon passage. Claude Puel m’avait titularisé sur le côté. C’était un match très important à mes yeux et j’ai fait du grand n’importe quoi, du genre contrôle raté seul devant le gardien. Il y a même eu un moment où je suis tombé tout seul en voulant frapper le ballon, c’est dire. Ah, j’oubliais, j’ai été expulsé suite à deux cartons jaunes (…) Après ce fiasco personnel, ça a été la dégringolade. On m’a fait comprendre qu’il faudrait trouver un autre point de chute pour la saison suivante », explique Frédéric Piquionne qui avait alors signé pour Portsmouth où il était finalement resté une saison.


                    Qu'est ce que j'ai pu rire!
                    Même aujourd'hui j'y pense encore
                    Sa prestation n'avait rien d'amusant.
                    Pour toujours et à jamais...

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par sans alcool Voir le message
                      Sa prestation n'avait rien d'amusant.
                      c'était tellement ridicule qu'à un moment tu es bien obligé de trouver cela amusant surtout sa chute!
                      Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Toophe Voir le message

                        L'ensemble de son œuvre sur ce match :grn:
                        Frédéric "Butters" Piquionne. :grn:

                        Commentaire


                        • #13
                          Je me rappelle d'une entrée a sainte ou je crois n'avoir jamais vu ça de ma vie je pense que jour là qu'il est pas passé loin du but de la décennie.
                          Un entrée tonitruante avec ballon touché d e suite et frappe monumentale de 35 mètres sur la barre. J'ai cru à un gag ce jour là. Je m'en souviens encore comme si c'était hier c'est dire

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X