Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Merci pour tous ces moments Dominique Grégoire !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Merci pour tous ces moments Dominique Grégoire !

    Pour la dernière de l'OL dans son stade, la voix de Gerland raconte ses souvenirs



    COUPE DE LA LIGUE - L’Olympique Lyonnais dira adieu pour de bon au stade Gerland mercredi face à Tours mais aussi à son speaker, Dominique Grégoire, qui a passé 17 ans au club. Il nous raconte ses meilleurs et ses pires souvenirs, vécus dans cette enceinte mythique.

    Mercredi soir, pour le dernier match de Lyon à Gerland, un homme sera à coup sûr un peu plus ému que les autres. Dominique Grégoire, speaker de l’Olympique Lyonnais depuis la saison 1998/1999, vivra sa dernière avec l’OL. "Un peu déçu jusqu'ici du peu d’attention" de ses dirigeants à son égard, il n’en reste pas moins heureux d’avoir vécu de l’intérieur les plus belles heures de son club de coeur.

    Le premier titre de champion


    Une idylle de 17 ans, marquée par de très grands moments. A commencer par le premier titre de champion de France en 2002, que Lyon est sacré lors de la dernière journée face à Lens. Un match que le speaker de l’OL vit aux côtés de Bernard Lacombe.

    "C’est mon plus beau souvenir de Gerland, estime-t-il. Le stade était magnifique, l’ambiance très festive, il y avait un suspense haletant et on sentait que rien ne pouvait nous arriver. Quelques minutes avant la fin de la rencontre, Bernard (Lacombe), qui se trouvait dans ma cabine, a ouvert le champagne. Nous étions très émus."

    Si l’ancienne légende de l’OL descend profiter de ce moment historique avec les joueurs, Dominique, lui, doit continuer de travailler pour que la fête soit au rendez-vous. "On redevient vite acteur. Quand j’ai vu tous les spectateurs descendre sur le terrain, je me suis dit : 'pourvu qu’il n’arrive rien'. Mais c’était quand même un moment magnifique. Il y avait même des gens qui découpaient des morceaux de pelouse. Je n’avais jamais vu ça."



    Govou, "un ange qui volait sur Gerland"


    Le speaker assiste également aux glorieuses campagnes européennes de l’OL. "Le stade était toujours plein, il y avait une osmose entre le public et les joueurs", se rappelle-t-il. S’il est difficile pour lui de "détacher un moment en particulier", certaines images sont ancrées dans sa mémoire comme le doublé de Sidney Govou, alors âgé de 20 ans, lors de la victoire de Lyon (3-0) face au Bayern Munich en 2001.

    "Il avait inscrit deux buts splendides. Il était tout jeune et j’ai le souvenir de ce maillot qui flottait sur ses épaules. On aurait dit un ange qui volait sur Gerland." Le speaker évoque également les victoires face au Real Madrid et les buts de Juninho. "On arrivait à battre des équipes de très haut niveau. On faisait partie de leur famille, la famille des grands."



    Le but de Delmotte dans le derby


    Qui dit souvenirs de Gerland, dit forcément derby. Des matches très particuliers, qui ont marqué le speaker. Pas forcément pour les bonnes raisons. "Le climat est toujours très hostile, il y a beaucoup de haine, beaucoup d’insultes, déplore-t-il. Je préfère l’ambiance de la Ligue des champions qui est beaucoup plus festive."

    Malgré tout, Dominique ne boude pas son plaisir lorsque Lyon bat Saint-Etienne comme cela a été le cas lors de la saison 2000/2001. Il se souvient précisément de ce but à la 93e minute de Christophe Delmotte qui a donné la victoire aux Lyonnais (2-1). "C’était un moment très fort à vivre. Je revois très bien cette tête plongeante. Réussir ce geste technique dans ce moment si important, c’est très fort."



    La plus grande déception


    Avec l'OL, il a vécu de formidables réussites sportives mais, aussi, quelques déceptions. Comme l'an dernier, lorsque l'équipe féminine est éliminée de la Ligue des champions après sa défaite (1-0) à Gerland face au PSG.

    "J'ai un attachement particulier pour ces filles. L'ambiance est toujours sympa, détendue. Et elles sont très accessibles. Je suis très proche d'elles et cette défaite m'a marqué. On avait fait match nul à Paris (1-1), on domine le match retour de la tête et des épaules. Et on perd 1-0 sur un but hors-jeu. C'était dur à avaler."



    Le drame Foé


    Et puis, il y a ces moments qui dépassent le cadre du sport et que l'on aimerait ne pas avoir vécu. Le 26 juin 2003, Dominique est présent au stade Gerland pour un match de Coupe des Confédérations entre la Colombie et le Cameroun. En pleine rencontre, Marc-Vivien Foé (28 ans) s'écroule sous les yeux du speaker. "C'était terrible. Sur les écrans, On a vu un gros plan sur son visage et on a tout de suite compris que c'était grave." Le milieu camerounais vient d'être victime d'un arrêt cardiaque, il ne se relèvera pas.

    Un moment très dur pour Dominique qui connaissait bien le joueur passé par Lyon entre 2000 et 2002. "C'était quelqu'un de très curieux, de très gentil aussi. Ce 26 juin était vraiment une sale journée. Mais, le plus dur, c'est lorsqu'on lui a rendu hommage à Gerland. Ces enfants étaient présents et c'était très émouvant."

    Des larmes de tristesse parfois, de la joie et des rires le plus souvent, Dominique a vécu toutes les émotions possibles à Gerland. Un stade qui laissera résonner une dernière fois mercredi la voix de l'Olympique Lyonnais. Celle d'une époque où l'OL régnait sur la France et rêvait de conquêtes européennes. Une autre époque.



    http://www.eurosport.fr/football/cou...57/story.shtml

    Petit "Topic" pour rendre hommage à un homme qui fait ( et fera toujours ) partie de l'Histoire de l'OL !
    Un énorme MERCI pour tous les beaux moments de notre vie que nous avons passés "ensemble". ( famille OL )

    Bonne chance pour la suite Dominique.



  • #2
    La scène la plus émouvante de la soirée, il avait les larmes aux yeux.


    Dernière modification par -Msila28, 28/12/2015, 02h50.

    Commentaire


    • #3
      Mon meilleur souvenir de notre speaker restera l'étrange "Jim Jim Jim Jim Jimmy... Briand!" Un peu à la "Timmy" de South Park...:grn:
      Envoyé par el giovane
      j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

      Commentaire


      • #4
        Lors d'un tournage de pub avec Benzema pour FIFA135, où Dominique Grégoire assuré l'ambiance, je lui avais demandé de faire sa spéciale et ma préférée :

        "NUMERO 9 DO BRAZIOU SONNNYYYY AHNDERSON"
        "La mort fait l'éloge de la vie comme la nuit celle du jour"

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par rudy69140 Voir le message
          Mon meilleur souvenir de notre speaker restera l'étrange "Jim Jim Jim Jim Jimmy... Briand!" Un peu à la "Timmy" de South Park...:grn:
          TIMMY ! :grn:

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par white shark 38 Voir le message
            Lors d'un tournage de pub avec Benzema pour FIFA135, où Dominique Grégoire assuré l'ambiance, je lui avais demandé de faire sa spéciale et ma préférée :

            "NUMERO 9 DO BRAZIOU SONNNYYYY AHNDERSON"
            Tu y as eu le temps de consulter la RVF pour noter les futurs top millésimes?:grn:

            Envoyé par Ryuji Voir le message
            TIMMY ! :grn:

            Le meilleur personnage de South Park...
            Envoyé par el giovane
            j'ai trouvé ma femme en train de se faire sauter par un gars

            Commentaire


            • #7

              Commentaire


              • #8
                Khaled Karouri ‏@KhaledKarouri

                Info : Dominique Grégoire a finalement été invité pour la première dans le @Parc_OL #OLESTAC tout est bien qui finit bien

                Commentaire


                • #9
                  Ce qui est grave et hallucinant, il a fallu une levée de boucliers et de soutiens de la part de supporters lyonnais pour Dominique Grégoire sur les réseaux sociaux, pour réparer cette erreur :shock:

                  Ils ont quoi dans la tête nos dirigeants ? Faut être carrément stupide et totalement idiot pour oublier ce qu'il a fait au club... ce club et cette institution qu'on vantait tant pour ses valeurs "familiales" est en train de partir en sucette, vraiment :sick:

                  Indigne et lamentable pour un club de notre standing, encore une fois.
                  Since 2004. Plus de 15 ans d'excellence au service de ce forum.

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X