Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Serge Chiesa

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Gilles
    a répondu
    Envoyé par sixtyniner Voir le message
    Joyeux anniversaire Serge Chiesa, 70 ans aujourd'hui l'idole de mon enfance a Gerland. Il a refusé la selection et une signature au PSG, un fidele de notre OL. Longue vie à toi
    du pareil au même un pure lyonnais

    Laisser un commentaire:


  • sixtyniner
    a répondu
    Joyeux anniversaire Serge Chiesa, 70 ans aujourd'hui l'idole de mon enfance a Gerland. Il a refusé la selection et une signature au PSG, un fidele de notre OL. Longue vie à toi

    Laisser un commentaire:


  • chiesa06
    a répondu
    OL : Gaëtan Perrin a déjà marqué l'histoire du clubPhoto Icon Sport
    Publié Vendredi 19 Février 2016 à 11:00 Dans : Lyon, Ligue 1.

    Dimanche dernier face à Caen, un événement a eu lieu. L’entrée en jeu de Gaëtan Perrin a permis au jeune attaquant de faire ses premiers pas en professionnel. Pour l’intéressé, il s’agit bien évidemment d’un grand moment de sa carrière, mais pour les historiens du club, Perrin est tout simplement le 500e joueur à revêtir le maillot de l’Olympique Lyonnais dans un match officiel. Véritable passionné de l’OL et membre d’ « OL Museum », Henri Sauthier est revenu dans les colonnes du Progrès sur cette marque franchie, et qui rappelle la riche histoire lyonnaise, mais aussi son renouveau par la jeunesse ces dernières années.

    « J’avais dans l’idée que le 500e allait être Zakarie Labidi. Gaëtan Perrin, voilà un attaquant de poche dans la tradition lyonnaise, comme Florian Maurice, Nabil Fekir, Alexandre Lacazette, Aldo Kalulu. Romain Del Castillo avait été le 499e, et le 500e Gaëtan Perrin a été une heureuse surprise, c’est le profil type. Sur 500 joueurs, c’est délicat, mais parmi les figures emblématiques je retiens André Lerond, quelle élégance. Camille Ninel, Juninho, Grégory Coupet. Il y a eu aussi ces athlètes, Mickaël Essien, du jamais vu, Jean-Jacques Nono un géant adorable et bien sûr Bruno Ngotty un vrai roc », a estimé Henri Sauthier, qui, pour les plus anciens, place Serge Chiesa une longueur devant Juninho dans l’histoire des meilleurs joueurs de l’OL.

    « Serge Chiesa, une discrétion… Il n’avait pas trop envie de parler de football, la page était tournée. Sa gentillesse m’a marqué. Ce qu’il faisait sur un terrain était hors-norme, et je crois que Fleury Di Nallo et Bernard Lacombe, deux très grands aussi, peuvent en témoigner. Je mettrai Serge avec une longueur d’avance sur Juninho, le plus fidèle, 14 ans à l’OL., près de 550 matches. J’ai tout dit »,
    a expliqué celui qui collectionne plus de 450 autographes de joueurs lyonnais différents, et va donc aller prochainement à la pêche avec les derniers arrivés pour compléter sa collection.

    Laisser un commentaire:


  • chiesa06
    a répondu
    Le Nabil Fekir de cette saison me rappelle énormémenténormément Serge Chiesa .... Et comme Lacazette a des airs de Bernard Lacombe ....:youpi::youpi:

    Laisser un commentaire:


  • alsagone
    a répondu
    Et oui qu'il ait claqué la porte à l'équipe de france:rolleye:
    IL avait ses raisons.

    Laisser un commentaire:


  • chiesa06
    a répondu
    J'aurais tant aimé le voir au coté de Platini :(
    Pour moi aussi ca reste un grand regret !!! :-(

    Laisser un commentaire:


  • Offshore
    a répondu
    Di Nallo, Lacombe, Anderson devant, ça décoiffe......:crazy:
    Bien content en tout cas pour Monsieur Serge Chiesa.....

    Laisser un commentaire:


  • JIM
    a répondu
    J' aime bien l' équipe type ,parce qu' il y a un équilibre au niveau des lignes , même si bien sur ,elle a
    vraiment une gueule pour attaquer , et aussi parce que toutes les décennies y sont représentées .

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Envoyé par Offshore
    Ca me fait plaisir ça, de qui était composé le jury ?;)
    Olivier Blanc.
    Claude Chevally. :rolleye:
    Jean Fournet-Fayard.
    Aimé Mignot.
    Marc Naville.

    Gardien de But :

    1) Coupet.
    2) Aubour.
    3) Chauveau.

    Défenseur latéral droit :

    1) Djorkaeff.
    2) Domenech.
    3) Mouynet.

    Défenseur central :

    1) Cris.
    2) Lerond.
    3) Mihajlovic.

    Défenseur latéral gauche :

    1) Mignot.
    2) Abidal.
    3) Amoros.

    Milieu défensif :

    1) Diarra.
    2) Tigana.
    3) Moizan.

    Milieu offensif :

    1) Chiesa.
    2) Juninho.
    3) Rambert.

    Attaquant :

    1) Di Nallo.
    2) Anderson.
    3) Lacombe.


    Equipe type :


    ------------------------------------------------------------------Coupet--------------------------------------------------------------
    ---------------------Djorkaeff---------------------Cris-------------------------Lerond----------------------Mignot---------------
    -------------------------------------------------------------------Diarra--------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------Chiesa-------------------------------------------------Juninho----------------------------
    -----------------------Di Nallo-------------------------------------------------------------------------------Anderson-------------
    -----------------------------------------------------------------Lacombe-------------------------------------------------------------

    Laisser un commentaire:


  • Offshore
    a répondu
    Envoyé par Roger Hanin
    Et Chiesa élu, meilleur joueur de l'histoire de l'OL par le jury de FF, devant Juninho que certains considèrent comme un simple tireur de coups francs. :(
    Ca me fait plaisir ça, de qui était composé le jury ?;)

    Laisser un commentaire:


  • chiesa06
    a répondu
    Envoyé par Roger Hanin
    Et Chiesa élu, meilleur joueur de l'histoire de l'OL par le jury de FF, devant Juninho que certains considèrent comme un simple tireur de coups francs. :(

    Je ne veux pas miniimiser, mais si tu enlève les coups francs à Juninho ça le baisse de plusieurs niveaux !...
    Pour moi, même s'il fait parti des 3 ou 5 meilleurs joueurs de l'histoire de l'OL (y a qu'a voir ma signature !), Sonny Anderson est au dessus de lui dans l'histoire du club ...

    Laisser un commentaire:


  • Blackcat
    a répondu
    Envoyé par Roger Hanin
    Et Chiesa élu, meilleur joueur de l'histoire de l'OL par le jury de FF, devant Juninho que certains considèrent comme un simple tireur de coups francs. :(
    C'est qu'il faut avoir vu Chiésa (avec un accent sur le "é", il y tient) dans ses oeuvres... Chiésa c'est 11 Juin 1969-3 Juin 1983, soit 14 ans de présence, bref de "Chauveau c'est le diable" à la relégation. Juni n'en a pas autant. Chiésa, il a jamais connu qu'un seul club pro en D1: l'OL.

    Laisser un commentaire:


  • Roger Hanin
    a répondu
    Envoyé par JIM
    Excellent papier dans le France foot de cette semaine sur les joueurs historiques de l 'OL et rencontre entre un monument d' hier Chiesa et un d' aujourd'hui Juninho .

    Et Chiesa élu, meilleur joueur de l'histoire de l'OL par le jury de FF, devant Juninho que certains considèrent comme un simple tireur de coups francs. :(

    Laisser un commentaire:


  • JIM
    a répondu
    Excellent papier dans le France foot de cette semaine sur les joueurs historiques de l 'OL et rencontre entre un monument d' hier Chiesa et un d' aujourd'hui Juninho .

    Laisser un commentaire:


  • Intransferable
    a répondu
    Je suis juste arrivé un poil trop tard, pour voir jouer Nestor ... Mais que font les parents ?

    Laisser un commentaire:


  • romainfan6901
    a répondu
    Envoyé par Intransferable
    Serge, Sonny, Junio ... le compte est bon !
    Malgré tout le talent et les offrandes des 2 Brésiliens, Chiesa sera toujours devant pour moi !
    Et les mistrals "gagnant", effectivement ...
    tu oublies Nestor Combin ;)

    Laisser un commentaire:


  • chiesa06
    a répondu
    Envoyé par johny_walker
    en un mot : celui qui m'a rendu fou de l'OL

    SERGE CHIESA MON IDOLE !!!!!!!!!!!!!!

    SINCE 1976
    Tout pareil pour moi !!! :proud:

    Laisser un commentaire:


  • johny_walker
    a répondu
    en un mot : celui qui m'a rendu fou de l'OL

    SERGE CHIESA MON IDOLE !!!!!!!!!!!!!!

    SINCE 1976

    Laisser un commentaire:


  • chris64
    a répondu
    Envoyé par Offshore
    Amen....little big man....:oui:
    Bastia était champion d'automne quand ils sont venus se prendre un monumental 8-1 à Gerland....Lacombe et Chiesa ont inscrits ce jour là 6 buts........ce match m'a marqué....

    Ce fut mon 1er match en tant que spectateur à Gerland ...........evidemment j'ai pris le Virus ce jour là :-)
    maneiro avait aussi marqué 1 fois et le 8ème , je sais plus .
    Nanard en avait mis 4 et Serge 2
    il n'y avait que 2-1 à la mi-temps .

    Laisser un commentaire:


  • chris64
    a répondu
    SERGE CHIESA était un TRES GRAND JOUEUR , très brillant techniquement , accélérateur , vison du jeu , passeur et parfois aussi buteur .
    Son entente avec lacombe et di Nallo était merveilleuse .

    Sa fidélité à l'ol en fait aussi un joueur du TOP 5 Lyonnais :

    Chiesa , Lacombe , DiNallo , Sonny Anderson et Juninho

    Laisser un commentaire:


  • romainfan6901
    a répondu
    Envoyé par Intransferable
    Serge, Sonny, Junio ... le compte est bon !
    Malgré tout le talent et les offrandes des 2 Brésiliens, Chiesa sera toujours devant pour moi !
    Et les mistrals "gagnant", effectivement ...
    Tu oublies Neston Combin quand m^m

    Laisser un commentaire:


  • fred the warrior
    a répondu
    Serge Chiesa.....un doux parfum de nostalgie

    Ce sujet a déjà existé. Serge Chiesa n'est pas ce genre de joueur que l'on oublie facilement. Du génie, de l'intelligence et une forte personnalité ont fait de lui un ovni footbalistique. Cette ovni c'est à Gerland qu'il s'est révélé et qu'il a montré aux simples mortels l'expression d'une science quasiment unique dans le football des années 70.
    L'époque d'abord : c'est celle de ma jeunesse, une époque faite de bruits et de fureurs, une époque de bouleversements sociologiques sans équivalents...mais déjà quelques nuages s'amoncellent...les trentes glorieuses s'essoufflent......le football français est convalescent, éternel champion des matchs amicaux, mais souvent absent de l'épreuve reine. Le passage d'un tour de coupe d'europe était un exploit..........la présence d'un club français au delà de l'automne constituait un évènement quasi historique.......
    L'OL : un stade Gerland où l'on jouait le plus souvent le dimanche aprés midi, les virages qui montaient au ciel, l'horloge et la table de marque imprimé sur ma rétine pour toujours, une tradition de beau football, où petits princes cotoyaient anges et démons : Domenech, c'est l'incarnation du mal pour les attaquants adverses......bref tout ce qu'il fallait pour gagner des titres, pour s'affirmer sur la scène nationale. Mais nos voisins portés par une génération hors normes eurent le dernier mot..........presque : nous avions Serge Chiesa........
    Comment évoqué ce que Chiesa signifiait pour nos jeunes années ? une monde, une science, une perfection.........il fut à Michel Platini ce qu'Eddy Mitchell fut à Johnny.........une authenticité, une marque de fabrique, une fidélité à son art....mais un recul aussi.....hors de question pour lui de sacrifier à cette passion ne fusse qu'une parcelle de sa vie privé........Serge Chiesa ce fût d'abord le football sans arrières-pensées, Serge Chiesa fût tel Jim Morrison le dernier romantique d'un monde qui n'existe plus désormais.........
    Je ne vais pas plus loin : je vous laisse le soin de compléter le sujet, d'y apporter anecdotes, analyses, statistiques.......bref de faire vivre le souvenir de ce joueur hors normes.

    Laisser un commentaire:


  • Offshore
    a répondu
    Envoyé par SoWhat
    Serge Chiesa est le joueur qui m'a fait adorer le foot ! Comme cela a été dit et répété sur ce fil, c'était un dribbleur de folie capable d'éliminer deux ou trois adversaires dans un mouchoir de poche... Petit par la taille mais immense par le talent !

    Avec Bernard Lacombe, il formait un duo génial et lui délivrait des caviars sur commande. Je n'oublie pas Di Nallo non plus mais il était alors en fin de carrière. C'était le temps des lutins Lyonnais: pas trop de physique mais de la technique en veux-tu, en voila !!!

    Je me souviens avoir assisté un dimanche après-midi à un OL-Bastia où les Corses s'étaient présentés avec la meilleure défense du championnat de France. Résultat: 8 à 1 pour Lyon avec 4 buts de Lacombe, 2 de Chiesa, 1 de Di Nallo et le dernier de Maneiro si mes souvenirs sont exacts. C'était fabuleux, inoubliable !
    Chiesa et Lacombe était aussi super gentils avec les enfants ne refusant jamais un autographe...

    Aujourd'hui, Chiesa serait une immense vedette que les meilleurs clubs européens tenteraient de s'arracher. D'ailleurs je crois que Lacombe a un jour déclaré que c'était le meilleur technicien avec qui il ait jamais joué devant Platini ! Quel dommage que Chiesa ait claqué les portes de l'équipe de France, j'en ai pleuré quand j'étais môme...

    Longue vie à Serge Chiesa et mille fois merci !!!
    Amen....little big man....:oui:
    Bastia était champion d'automne quand ils sont venus se prendre un monumental 8-1 à Gerland....Lacombe et Chiesa ont inscrits ce jour là 6 buts........ce match m'a marqué....

    Laisser un commentaire:


  • Sonny75
    a répondu
    Envoyé par Stella69
    en effet , ce jubilé se faisait contre benfica lisbonne ,en présence de ce prodige mozambicain alias eusebio et d''un grand joueur de là bas qui a fini sa carriere à lyon ,mario coluna , mais à 35 ans il n'a pas brillé à l'OL
    mais je ne sais pas le score
    en effet un hommage à 3 grands comme chiesa ,combin et di nallo ne serait pas usurpé ,soit plus de 20 ans en tout àeux deux à lyon :joue: :joue: :joue:
    J'étais présent pour le cinquantenaire, qques semaines après l'"Euro 2000. Superbe journée avec la présentation des joueurs par période. A noter que Serge avait refusé de jouer pour que le public ne se souvienne que de lui en pleine force de l'âge. Score finale du match OL-Benfica en configuration 2000 : 1-1 avec un énorme Sabry du côté de Benfica et les premiers pas de Muller à l'OL.

    Je me rappelle encore de tous ces vieux supporters qui avaient les larmes aux yeux quand Marc Jean présentait les joueurs...EXTRAORDINAIRE

    Laisser un commentaire:


  • chiesa06
    a répondu
    Envoyé par Torpedo
    Ca fait des années que je dis qu'il faut adopter le modèle américain en matière de clubs, à savoir «retirer» un maillot (et son numéro) aux joueurs lyonnais qui ont contribué à la légende de ce club. C'est pourtant pas difficile , ça coûte rien et c'est très apprécié des supporters, jeunes et moins jeunes...

    Autant je suis un immence admirateur de Serge Chiesa, autant je suis absolument contre ce système. Il y a d'autre méthode pour honorer les anciens (jubilés, reconversion, missions, poste honorifiques, invitations, etc...) !

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X