Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tony la mascotte et René "la canne"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tony la mascotte et René "la canne"

    Vous souvenez-vous de notre fameuse mascotte Tony? Cela ne date pas de très longtemps mais j'avoue que je ne sais pas quand exactement il a arrêté d'apparaître à chaque début de rencontre.
    Il entrait devant les joueurs avec son grand drapeau qu'il agitait dans toutes les directions.
    Il me semble qu'il était encore là lorsque Tony Vairelles venait de signer. Je me demande s'il n'est pas parti parce que deux Tony, ç'aurait été trop pour un seul club...:oo
    "Dans le foot, le ballon est rond" Philippe Mexès

  • #2
    Envoyé par Yazmi
    Vous souvenez-vous de notre fameuse mascotte Tony? Cela ne date pas de très longtemps mais j'avoue que je ne sais pas quand exactement il a arrêté d'apparaître à chaque début de rencontre.
    Il entrait devant les joueurs avec son grand drapeau qu'il agitait dans toutes les directions.
    Il me semble qu'il était encore là lorsque Tony Vairelles venait de signer. Je me demande s'il n'est pas parti parce que deux Tony, ç'aurait été trop pour un seul club...:oo
    Tony Vairelles et Tony la mascotte, c'était une seule et même personne en fait !!

    Commentaire


    • #3
      il me semble que la derniere fois qu'on l'ait vu c'etait sur le podium pour le premier titre en 2002 apres, suite aux nouvelles mesures de securité de la LFP, iil n'avait plus le droit d'entrer sur la pelouse.. degouté,il n'est plus revenu à Gerland.. (info à confirmer.)

      apres on l'aimait ou pas,mais il faisait parti de l'histoire du club... si quelqu'un à des photos d'ailleurs.

      Commentaire


      • #4
        Je confirme ce que dit Robotnik :

        Tony la mascotte était bel et bien présent lors de la dernière journée du championnat contre lens ( photo sur support papier en prime :-))

        En effet pour des rasions de sécurité la Ligue lui a interdit sa présence sur la pelouse à l'entrée des joueurs alors que de nos jours on voit des gamins agités les drapeaux de l equipe visiteuses et l equipe recevant et ce sans aucune envie ni meme fierté (mode coupe de gueule off)

        Avec un peui de recul ca faisait pas très serieux sur un terrain de foot ( faut dire qu il y a 10 ans l OL n'était pas ce qu'il est aujourd'hui)

        A++

        Cheers

        PS : Dans le meme genre ( refus par la ligue) y ' avait aussi une personne aveugle ( me rapelle plus de son prénom tiens ,honte à moi) : Dédé, Marcel ??) qui était présent sur le banc de touche olympien durant de longues années.
        En route pour la Joie

        Commentaire


        • #5

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par limonade
            PS : Dans le meme genre ( refus par la ligue) y ' avait aussi une personne aveugle ( me rapelle plus de son prénom tiens ,honte à moi) : Dédé, Marcel ??) qui était présent sur le banc de touche olympien durant de longues années.
            René Orts!! Un authentique amoureux de l'OL!
            https://twitter.com/phanou_herko

            Commentaire


            • #7
              L'aveugle s'appelait René.::)
              Je sais pas ce qu'il est devenu, mais je l'ai moi-même aperçu de nombreuses fois.
              17/11/2007, avec l'Italie, protégeons les chats noirs. Adoptez un animal noir.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Blackcat
                L'aveugle s'appelait René.::)
                Je sais pas ce qu'il est devenu, mais je l'ai moi-même aperçu de nombreuses fois.
                Me souviens encore de lui lors la saison 99-2000! Lacombe était alors entraîneur!
                https://twitter.com/phanou_herko

                Commentaire


                • #9
                  Merci Phanou,

                  René Orts en effet ca me revient maintenant

                  Un fidèle et un grand amoureux de l 'OL.
                  Présent sur le banc de touche et souvent accompagné par Lacombe à l'époque ...
                  En route pour la Joie

                  Commentaire


                  • #10
                    tout a fait la mascotte tony a arrété ses animation de debut de match a cause des mesure de mR Thiriez MERCI a la LFP. Moi je trouve que cest dommage car cette personne était un accro de l'ol. Il est devenu mascote a cause de ses nombreux envahisement du terrain(il y a longtemps)
                    On est LYON et on vous emmerde

                    Commentaire


                    • #11
                      Je trouve ça dommage également qu'il ne soit plus là mais c'est vrai aussi que ça collerait peut-être un peu moins avec le standing de l'OL aujourd'hui...
                      En tout cas, qaund j'étais gamin, j'aimais bien ses tours de stade avant match pour chauffer le stade et j'kiffais trop son drapeau (celui avec l'ancien logo d'un côté et "OL for ever" de l'autre). D'ailleurs j'ai entendu dire que c'était les stephs qui avaient dû lui en racheter un après avoir brûler le sien au début des années 90. Je me rappelle du match au cours duquel les stephs avaient chourré le drapeau mais le rachat c'est vrai ou c'est un rumeur ?
                      "Plus nombreux sont nos ennemis, plus belle est la victoire"

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Kabongo
                        Je trouve ça dommage également qu'il ne soit plus là mais c'est vrai aussi que ça collerait peut-être un peu moins avec le standing de l'OL aujourd'hui...
                        En tout cas, qaund j'étais gamin, j'aimais bien ses tours de stade avant match pour chauffer le stade et j'kiffais trop son drapeau (celui avec l'ancien logo d'un côté et "OL for ever" de l'autre). D'ailleurs j'ai entendu dire que c'était les stephs qui avaient dû lui en racheter un après avoir brûler le sien au début des années 90. Je me rappelle du match au cours duquel les stephs avaient chourré le drapeau mais le rachat c'est vrai ou c'est un rumeur ?
                        La fameuse course poursuite de 91!! Un grand moment...!! Couraient vite les lapins lol
                        https://twitter.com/phanou_herko

                        Commentaire


                        • #13
                          Quel dommage que le rattrapage, n'ait pas eu lieu ... et pourtant il avait un stade avec lui !
                          Ne me quote pas !

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par Blackcat
                            L'aveugle s'appelait René.::)
                            Je sais pas ce qu'il est devenu, mais je l'ai moi-même aperçu de nombreuses fois.
                            Sans doute que désomrais il n'a plus le droit d'être sur le banc.

                            Un article sur lui daté du 17 mai 1993.

                            A Lyon, « René la Canne », l’aveugle qui voit tout

                            Le « supporter numéro un » de l’OL, René Orts, assiste à tous les matches de son club depuis plus de trente ans. Le football a donné un sens à la vie de cet homme de cinquante-quatre ans, véritable encyclopédie du ballon rond.

                            De notre envoyé spécial.

                            à Lyon.

                            « POUR me rendre au stade, je prends le tramway, la ligne 3 ou 11, vers 17 h 30, puis je me dirige vers les vestiaires. Les joueurs arrivent vers 19 h 20, ensuite je vais sur le banc de touche. A Gerland, il y a onze marches à gravir, comme à Saint-Etienne. » René Orts, le « supporter numéro un » de l’Olympique Lyonnais, assiste, depuis bientôt trente-deux ans, à tous les matches de son équipe préférée. Ce samedi-là, il suit attentivement la partie, assis entre les dirigeants de l’Olympique Lyonnais, qui reçoit Nîmes. La formation de Bernard Lacombe est le seul club à bénéficier d’une dérogation particulière qui permet à un supporter de prendre place sur le terrain. René Orts encourage les joueurs, qu’il identifie souvent, et fait des commentaires pertinents. Pourtant il est non-voyant.

                            Victime d’un accident

                            En 1962, René Orts, qui jouait au football depuis son enfance, ne manque aucune grande rencontre disputée au stade municipal d’Oran. Dans sa ville natale, Mostaganem, « le pays de Jean Fernandez », il est victime d’un accident, qui provoque un décollement de la rétine. Il est transporté à Paris, à l’hôpital des Quinze-Vingts (spécialisé dans les problèmes oculaires), avant de rejoindre le centre de rééducation Gallieni, à Villeurbanne (Rhône). « René la Canne », comme l’ont surnommé affectueusement les Lyonnais, a trouvé du travail dans un CAT. A l’époque, il n’a formulé qu’une seule exigence : « Je veux voir jouer au foot à Gerland. »

                            Au pied de son HLM, René Orts attend son visiteur qu’il identifie immédiatement : « Vous êtes venu à pied, j’ai su à votre pas que vous n’étiez pas d’ici. » Il aime bien son quartier de Villeurbanne, « les enfants qui jouent dans la cour mettent de la gaieté, mais l’hiver, c’est triste, après 18 h 30, plus un bruit, on se demande où on est ». Dans son appartement, les coupures de presse et les photos le concernant attendent sur la table. Avec l’aide de sa compagne, il commente tous les clichés qu’il connaît par coeur. La vie de cet homme de cinquante-quatre ans, généreux et affable, est portée par sa passion du football. Avec malice, il aime poser des devinettes. Il s’agit, par exemple, d’identifier l’un de ses « trophées », un maillot jaune portant le numéro 5. « C’est Der Zakarian qui me l’a offert dans les vestiaires de l’OL, quand Nantes avait battu Bordeaux en coupe de France. »

                            Féru de statistiques, imbattable sur les scores, véritable encyclopédie du foot, il connaît le palmarès de « son » club mieux que quiconque : « Nos gars jouent bien, l’OL est une équipe de jeunes. Nous avons gagné la coupe en 64, 67 et 73, puis, l’année suivante, nous avons été battus en finale par Sochaux. On a fini deux fois troisièmes du championnat, en 73 et 74, perdu, en 76, en finale contre l’OM, par 2 à 0 mais, depuis, le club est un peu retombé. On devra se contenter de la 11e ou 12e place, la 10e dans le meilleur des cas. Lyon est un club tranquille, sans histoire. » Conduit sur le terrain par Raymond Domenech ou Bernard Lacombe, il demande de quel côté joue son équipe et suit le match.

                            « Ce sont surtout les coups de sifflet de l’arbitre qui m’indiquent le jeu, engagement, balle au centre... mais aussi l’ambiance, les réactions », ajoute-t-il, enthousiaste. « Parfois, je demande à un remplaçant le nom d’un joueur. Je sais s’il y a coup franc ou penalty. Si le ballon tape sur le poteau, je l’entends de ma place ; s’il rentre dans la cage, je me fie au rumeurs du public ; si le gardien l’arrête, je le sais et, quoi qu’il en soit, les clameurs des tribunes me le confirment. Sur une attaque, les bruits sont particuliers et, quelquefois, je devine le nom des joueurs. »

                            Aimé Jacquet, qui fut longtemps entraîneur de la formation lyonnaise, a toujours encouragé la présence de « René la Canne », qui masse lui-même les joueurs. « Mais attention, je ne suis pas kiné, on me laisse être aide-masseur, en quelque sorte », tient à préciser René en arborant une coupe : « Ce sont les juniors de Villeurbanne, que j’ai souvent massés, qui me l’ont offerte. L’entraîneur m’avait promis qu’en cas de victoire, il me ferait un cadeau. Avant et après un match de l’OL, je masse les joueurs, tels Laurent Delamontagne, un farceur, ou Gilles Rousset, c’est dommage qu’il quitte l’OL. Les joueurs me font souvent des blagues, l’un met un bracelet ou le retire, l’autre met sa montre à la main droite, mais je les reconnais. Bruno N’Gotti a beau transformer sa voix, ce n’est pas difficile d’identifier ce grand gaillard ! Lorsqu’un joueur a fait une bêtise sur le terrain, il me dit « ce n’est pas moi », mais je connais la vérité. »

                            Il a connu tous

                            les grands joueurs

                            L’ancien admirateur de la grande équipe de Reims, qu’il était allé soutenir à Alger, accompagne souvent son club à Saint-Etienne en déplacement, et parfois à Marseille où il encourage son ami Frank Sauzée, à Bordeaux, à Nîmes ou à Montpellier. Il a connu tous les grands joueurs, Di Nallo, Chiesa, Giresse, Domergue, Platini. « Si vous voyez Lolo Fournier, au P-S-G, passez lui le bonjour. »

                            René Orts attend maintenant la finale OM-Milan AC, le 26 mai, qu’il suivra à la radio : « Nous allons encourager Marseille. Vous savez, le cas de Papin qui va jouer contre son ancienne équipe, ce n’est pas une première. En 56, Raymond Kopa avait disputé, avec Reims, la finale de la coupe d’Europe contre le Real, battu 4 à 3. En 59, Kopa joue contre Reims, et devinez où ? En Allemagne. Le Real avait gagné par 2 à 0, un but de Marceos à la deuxième minute et un autre de Di Stefano à la quarante-septième. Espérons que ce ne sera pas un mauvais présage ! »

                            PIERRE MICHAUD

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Blackcat
                              L'aveugle s'appelait René.::)
                              Je sais pas ce qu'il est devenu, mais je l'ai moi-même aperçu de nombreuses fois.
                              il lui on interdit l'acces au ban pour cause de securite? si c'est vrai allors ce sont des gros anes pour pas dire autre chose.

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par Grifoule
                                il lui on interdit l'acces au ban pour cause de securite? si c'est vrai allors ce sont des gros anes pour pas dire autre chose.
                                Ils avaient peut-être peur qu'un joueur se prenne les pieds dans la canne et se blesse...
                                Ajaccio, samedi 4 mars 2006, 21h23 : le chef d'oeuvre de Juninho

                                Commentaire


                                • #17
                                  Habitant son quartier, je me rappelle très bien de René Orts car il prenait souvent le même bus que moi!

                                  C'était bizarre pour moi de voir une des figures de l'OL!

                                  En tout cas c'est vrai que c'est dommage de ne plus le voir sur le banc, il fesait parti de L'OL pour moi !

                                  Je me rappelle d'un match de coupe d'Europe où il était à la sortie des vestiaires et qu'il encouragait les joueurs. Quel passionné!

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Merci Saï pour le changement de titre! René mérite bien ça!
                                    https://twitter.com/phanou_herko

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par Phanou Herko
                                      Merci Saï pour le changement de titre! René mérite bien ça!
                                      C'est sur....j'en ai des souvenirs de Tony la mascotte ! Et je regrette ces réglements qui font qu'on ne le voit plus. ::(

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        René est toujours sur le banc de touche de l'OL, je l'ai vu sur canal+ lors d'OL-bordeaux

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          il était aussi sur le banc lors de Grenoble OL

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par Phanou Herko
                                            René Orts!! Un authentique amoureux de l'OL!
                                            Pas que de l'OL. Je le voyait plusieurs dimanches à l'AS Algérienne de Villeurbanne.Il était super sympa , pour lui avoir parler plusieurs fois. Il connaissait tous les joueurs. Vraiment un type bien , je le croisait aussi dans le métro mais sa fait quelque année que je ne l'ai plus vu ...

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              J'avais lu comme quoi Tony la Mascotte était en «bisbille» avec les dirigeants de l'OL et qu'il ne vient plus au stade...Je ne me souviens plus de la raison mais un de ses potes avait pris son pseudo sur ce forum et avait expliqué l'aigreur de Tony par rapport à cette situation. Je n'en sais pas plus...
                                              IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                "J'ai été la mascotte de l'OL pendant treize ans. Bonnet, nez rouge de clown, drapeaux aux couleurs de l'OL...
                                                Je descendais sur la pelouse de Gerland avant chaque début de match pour encourager les joueurs, mais aussi pour chauffer le public.
                                                EN fait, tout a commencé en 1989, pour le match contre Alès qui a permis à l'OL de remonter en première divison. J'avais pénétré sur la pelouse, mais comme c'était interdit, je m'était fait refouler. Puis je suis arrivé à convaincre les dirigeants Lyonnais de me prendre comme la mascotte du club, parce que j'avais une bonne image dans le public. Notamment par mon fair-play, car je serrais toujours la main des adversaires et arbitres avant les matchs. Mais j'étais aussi le symbole d'un public passionné à Lyon, alors qu'à l'époque, il n'y avait pas grand monde dans les tribunes. Je n'ai pratiquement pas loupé une rencontre à domicile jusqu'en 2003. Soit près de 300 matchs ! Mon souvenir le plus fort, c'est bien sûr le premier titre de champion de France en 2002. Mais je me rappelle aussi des exploits de l'OL en coupe d'Europe à la fin des années 90, notamment contre la Lazio de Rome. Avec des joueurs que je connaissais depuis longtemps : Florian Maurice, Ludovic Giuly...
                                                Mais en 2003, après le dernier match perdu à domicile contre Guingamp, je suis allé voir les dirigeants lyonnais. Car après avoir fait bénévolement la mascotte du club pendant treize ans, je pensais avoir mérité un petit geste. Notamment une place de parking, pouvoir monter de temps en temps dans le club des 100... Mais les dirigeants ont refusés. Du coup, à 34 ans, j'ai préféré arrêter, d'autant plus que je commençais à me lasser de jouer les mascottes. Aujourd'hui, je reste bien sûr supporter de l'OL, même si je vais très rarement à Gerland. Car j'ai tourné la page de mes années de mascotte."

                                                ©Lyon Foot, n°12 !

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Mais en 2003, après le dernier match perdu à domicile contre Guingamp, je suis allé voir les dirigeants lyonnais. Car après avoir fait bénévolement la mascotte du club pendant treize ans, je pensais avoir mérité un petit geste. Notamment une place de parking, pouvoir monter de temps en temps dans le club des 100... Mais les dirigeants ont refusés.
                                                  C'est purement et simplement lamentable de la part du club! :mad: ... Le jour où l'OL comprendra qu'il n'y a pas de grand club sans ferveur populaire, on aura fait un grand pas

                                                  Les joueurs obtiennent des salaires qui frisent l'indécence et on refuse d'octroyer une place de parking à un gone qui, pendant 15 ans, a participé à l'avant-match de manière bénévole!!

                                                  Mais quel club est devenu l'OL? :mad:
                                                  https://twitter.com/phanou_herko

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X