Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les Hommes de l'OL

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
Ceci est une discussion importante.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #26
    Robert Valette



    Né le : 15/11/1948
    A : Lyon (Rhône)
    Poste : Défenseur

    Il a commencé à 8 ans, à l'école de foot de l'ol

    Carrière
    1969-1976 : OL
    76/78 : Angoulême

    Palmarès :
    Coupe de France 73

    Entraineur :
    1989 : Educateur à l'OL
    1995 -... : entraineur CFA
    Palmarés : Champion de France : 2001, 2003, 2006.

    Envoyé par Robert Valette
    Dommage que la pelouse soit verte. Si on pouvait aussi changer la couleur des arbres...
    Dernière modification par MuM_, 21/03/2007, 22h13.

    Commentaire


    • #27
      Aimé MIGNOT

      Né le 3/2/1932
      A : Aix en Provence (13)
      Poste : arrière gauche

      Carrière joueur:
      1955 - 1967 OL
      416 matchs joués
      Finaliste Coupe de France 1963 ( gagnée par Monaco)
      Victoire en Coupe de France 1964 (contre Bordeaux)

      Entraineur :
      OL 1968-1976
      Angers : 1976-1979
      Alès 1979-1981
      Sélectionneur EDF Féminine 1987-1997

      Palmarès d'entraineur :
      Triosième en Championnat de D1 en 1974 et 1975
      Vainqueur de la Coupe de France 1973
      Finaliste de la Coupe de France 1971
      Huitièmes de Finale de la Coupe des Coupes 1974


      Envoyé par Phanou Herko
      Aimé Mignot annonce même dans la presse locale que le titre est envisageable. Mais voilà, malgré un début tonitruant en championnat, les lyonnais s'effondrent doucement jusqu'aux profondeurs du classement et finissent la saison à la... 16ème place. Cette chute vertigineuse entraîne alors la démission d'Aimé Mignot. Ce dernier détient, encore aujourd'hui, le record de longévité à la tête de l'équipe lyonnaise, puisque après avoir joué pendant 12 ans (1955-1967) sous le maillot de l'OL, il a entraîné l'équipe durant 8 ans (1968-1976) et a gagné comme joueur puis comme technicien, 3 coupes de France
      Envoyé par Raymond Domenech
      J’ai eu notamment M. Capon, Canzio Capaldini en CFA, et bien sûr Aimé Mignot qui est toujours un éducateur. Il m’a beaucoup apporté. Je me souviens que je faisais des séances spéciales avec lui lorsque j’étais en Terminale au lycée. Et c’est lui qui m’a lancé dans le bain professionnel lors de la saison 1970-71
      Envoyé par Sports FC FOOTBALL
      Les Bleues sous pression
      Dix ans ! Il a fallu attendre ce grand laps de temps pour qu'Aimé Mignot, connaisse enfin la pression d'un Championnat d'Europe de football avec l'équipe de France féminine qu'il entraîne avec un cocktail de doigté, de passion et de psychologie.
      Dix ans que Jean Fournet-Fayard, alors président de la Fédération française de football, l'a bombardé sélectionneur de cette équipe de France vivant dans l'ombre et qui participera pour la première fois à une phase finale qui commencera le 29 juin en Norvège contre l'Espagne. Que de chemin parcouru, que de progrès effectués. Il y a dix ans, le football féminin vivotait. Infrastructures nulles ou presque, mode de détection pratiquement inexistant, championnat d'élite perdu dans un océan de discrétion : bref tout était à bâtir. « Je me suis retrouvé seul. Alors j'ai pris avec moi Elisabeth Loisel (ndlr : son adjointe) et à partir de là nous avons mis en place des structures », déclare cet ex-joueur et entraîneur de l'Olympique lyonnais de 1955 à 1976.
      OL-Réal
      Dernière modification par MuM_, 08/07/2007, 15h30.

      Commentaire


      • #28
        Georges PROST


        Né le : 13/03/1948
        A : Bourg en Bresse (01)
        Poste : Milieu

        Formé à Lyon

        Carrière joueur :
        65/73 : OL
        73/77 : Monaco
        77/78: Beziers

        Palmarès : 2 Coupes de France 1971 et 1973

        Educateur :
        83/95 : Responsable du centre de formation de Mulhouse
        95/2002 : Directeur du Centre de Formation de l'OM
        2002/... : centre de formation de Southampton

        Walcott vu par son ancien entraîneur français (11/05/2006 catégorie: News d'Arsenal)
        L'entraîneur français des moins de 18 ans de Southampton Georges Prost a expliqué mercredi à l'AFP sa fierté d'avoir contribué à l'éclosion de Theo Walcott, retenu à 17 ans dans la liste des 23 joueurs anglais susceptibles de participer au Mondial de foot

        Commentaire


        • #29
          François FELIX



          Né le : 19/5/1949
          A : Viviers (07)
          Poste : Attaquant

          Carrière :
          1957 - 1965 A.S.S.U. Lyon
          1965 - 1968 Saint-Priest
          1968 - 1971 Lyon
          1971 - 1973 Bastia
          1973 - 1974 Paris FC
          1974 - 1975 Nîmes (D1)
          1975 - 1978 Bastia (D1)
          1978 - 1980 Angers (D1)
          1980 - 1982 Auxerre (D1)

          palmarès :

          121 buts marqués
          Finaliste UEFA en 1978 (Bastia)

          Entraineur :
          1982 - 1984 Entraîneur-adjoint (Auxerre)
          1984 - 1989 Tonnerre (Prom. District, Prom. Ligue, Prom. Honneur, DH)
          1989 - 1996 Entraîneur de l'Ile Rousse
          1996 - .... Entraîneur de l'Ile Rousse/Monticello (CFA)


          Question : il était sensé être à Lyon en 72/73 ??? alors que sa bio l'annonce à Bastia ??


          Sources :
          http://www.histoaja.free.fr/joueurs/felix.htm
          http://curagiu.com/stat.htm

          Commentaire


          • #30
            AZZOUZ Mohamed





            né le : 23 décembre 1920
            à : Alger
            Poste : Défenseur

            Carrière joueur :
            R.C.M.C Alger (1933-1945)
            L.O.U. 1945-1950
            Lyon (1950-1952)

            Carrière entraineur
            Clubs/entraîneur Mulhouse (1952-1954)
            R.C.M.C alger (1954-1955)
            Moutiers (1955-1956)
            Saint-Flon (1956-1958 )
            Thonon-les-Bains (1958-1960)
            A.C.A (1963-1964)

            Ses clubs (éducateur jeunes)

            A.C.A (1964-1966)
            Stade Ajaccien (1966-1968 )
            A.C.A (1978-1979)
            Entente Gallia Salines.

            Palmarès

            Champion de Corse avec l'A.C.A en 1954-1955.
            Coupe de Corse 1956-1957 avec l'O.A
            Coupe Air France (sélection militaire)
            Récompenses Diplôme du Mérite sportif 1980.
            Médaille de la jeunesse et des sports Bronze en 1981, Argent en 1985, et Or en 1995.


            source : http://www.alours.com/grands_joueurs...urs/azzouz.htm

            Commentaire


            • #31
              Pierre Chavondrier



              né le 26 août 1971
              à Lyon.
              poste : milieu de terrain (1,71 m pour 64 kg).

              1er Match en D1 Lyon - Paris : 0-0 le 02/02/1991

              Carrière :
              1990-1992 : Olympique Lyonnais
              1992-1993 : FC Martigues
              1993-1994 : Olympique Lyonnais
              1994-1995 : FC Gueugnon
              1995-1996 : Olympique Lyonnais
              1996-1999 : LB Châteauroux
              1999-2001 : FC Lorient
              2001-2002 : Clermont Foot
              2002-2003 : Olympique Alès

              Palmarès :
              Champion de D2 en 1993 avec Martigues
              Champion de D2 en 1997 avec Châteauroux

              Il a joué 25 matchs (dont 3 en coupe de l'UEFA) avec le maillot de l'OL, inscrivant 2 buts.

              J'ai trouvé également des infos sur un joueur qui pourrait être son frère et qui évoluerait en ce moment même du côté d'Yzeure en National...
              Aparemment à Chateauroux, il a joué sous les ordres de J Bats et en compagnie de Malouda !

              Sources : Wikipédia, lequipe.fr
              Dernière modification par MuM_, 10/03/2007, 17h19.

              Commentaire


              • #32
                Michael ESSIEN



                Le Bison

                Pays : Ghana
                Age : 23 ans
                Né le : 8 décembre 1982
                A : Accra

                Poste : Milieu
                Club actuel : Chelsea

                Surnommé le Bison, Michael Essien effectue ses débuts de footballeur au sein du club Liberty Professionals (Ghana). On le remarque dès le championnat du monde des moins de 17 ans (1999) organisé en Nouvelle-Zélande. Le Ghana termine 3ème de la compétition, éliminé en demi-finales, aux tirs aux buts, par les futurs vainqueurs brésiliens. Leur jeu, physique et consistant, développé tout au long de la compétition, est à l’image des qualités de leur milieu récupérateur. Dans la foulée, le jeune prodige intègre l’équipe première et, à 19 ans, atteint les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2002.

                Deux ans plus tôt, il a rejoint le Sporting Club de Bastia (été 2000) où ses qualités naturelles lui ont permis de s’imposer rapidement. L’entraîneur, Frédéric Antonetti, apprécie dans un premier temps sa polyvalence. Arrière latéral, à droite ou à gauche, milieu récupérateur, Essien s’adapte et semble tout emporter sur son passage.

                L'année suivante, alors que beaucoup oublient qu’Essien n'a pas encore 21 ans, les propositions pleuvent pour s’arracher ce joyau brut qui demande encore à être poli mais que l’on sent déjà proche du très haut niveau. Des clubs anglais lui font les yeux doux. Mais Lyon et Paris s’avèrent les plus sérieux prétendants. Entre un club qui joue au yo-yo et un autre qui dispute régulièrement la ligue des champions, Michael Essien opte logiquement pour le club de Jean-Michel Aulas (pour 8 Millions d’euros).

                De même qu’à Bastia, il s’impose immédiatement comme un véritable titulaire et une arme de dissuasion massive qui fonctionne aussi bien en Ligue 1 qu’en Ligue des champions. Il remporte le championnat 2004 et impressionne par la quantité de ballons ratissés, le nombre de duels remportés, et sa capacité à perforer, qui en font un danger permanent. Il offre de multiples possibilités au milieu lyonnais et facilite la vie de Juninho and Co.

                Durant ces deux années lyonnaises, il semble améliorer son bagage technique au fur et mesure que sa confiance augmente. L’année 2005 ressemble à une consécration absolue : il est élu meilleur joueur d’un championnat de France qu’il remporte pour la seconde année consécutive. En parallèle, ses prestations en Champion’s League ont oscillé entre l’excellent et l’énorme, parfois même à un poste de défenseur central où il n’a guère l’habitude d’évoluer (huitième de finale aller (0-3), à Brème).

                Homme calme et souriant à qui tout réussi, Michael Essien fait l’unanimité auprès de ses partenaires. Pourtant, en juillet 2005, alors que Chelsea fait le forcing pour s’attacher ses services, il s’isole du groupe et "boude" pour obtenir un bon de sortie. Le plus ou moins intraitable Jean-Michel Aulas, finira par le lâcher contre (35 à) 38 Millions d’Euros (plus Tiago) au Chelsea FC d’Abramovich.
                Palmarès :
                Vainqueur du Trophée des champions en 2003, 2004 (Lyon)
                Champion de France en 2004, 2005 (Lyon)
                Champion d'Angleterre en 2006 (Chelsea)
                Finaliste de la Coupe de France en 2002 (Bastia)
                + Meilleur joueur de L1 2005. (Lyon)

                --
                Avec l'OL :

                1er match : OL - Auxerre (2-1) buts de Essien et Diarra (Jullet 2003 T.D.C)
                1er match L1 : Lille 1-0 Lyon (Aout 2003 1ere journée)
                03-04 - : L1 : 3 Buts (OL 3-1Asm / OL 3-0 FCGB / OL 3-0 Rennes), 34 Matchs / C1 : 8 Matchs
                04-05 - L1 : 4 Buts (TFC 0-2 OL / OL 4-0 Caen / Bastia 1-1 OL / AJA 0-3 OL), 37 Matchs / C1 : 5 Buts (Pragues 0-2 OL / OL 4-2 Fenerbahce / OL 5-0 Pragues / OL 7-2 Breme *2), 10 Matchs

                - 1ère sélection Ghana - Maroc, le 21 janvier 2002

                Carrière :
                Bastia (2000-2003)
                Lyon (2003-2005)
                Chelsea (Depuis août 2005)




                Please allow me to introduce myself
                I'm a man of wealth and taste

                Commentaire


                • #33
                  MIHAJLOVIC Ljubomir dit LOUBA



                  Né le 04/09/1943
                  A : Belgrade (Yougoslavie)
                  Poste : Défenseur

                  Carrière :
                  1970/1977 : OL


                  Sélections en équipe nationale yougoslave : 6

                  - En 1975, Ljubomir Mihajlovic, se souvenant que Patrick Revelli lui avait craché dessus au match aller, le tacla violemment et blessa le Stéphanois pendant trois mois. Ce dernier prit sa revanche quelques années plus tard lors d'un... jubilé.

                  Commentaire


                  • #34
                    HABERA Michel




                    Né le : 11 novembre 1927
                    À : Zyrardow (Pol)

                    Poste : Attaquant


                    Carrière :
                    1947- 1950 : Lens (finaliste Coupe de France 1948)
                    1950 - 1952 : Monaco (27 buts)
                    1953 - 1954 : Olympique Lyonnais

                    Commentaire


                    • #35
                      TRIVIC Dobrivoje



                      Né le : 26/10/43
                      A : Odbrana (Yougoslavie)


                      Carrière :
                      FK Podrinje(Mačvanska Mitrovica),
                      FK Vojvodina(Novi Sad),
                      71-73 Olympique Lyonnais(Fra),
                      74-75 FC Toulouse(Fra),
                      FK Vojvodina(Novi Sad)

                      Sélections Nationales : 13

                      53 matchs en championnat avec l'OL et 3 buts.

                      Palmarès :
                      finale de l'Euro en 1968 (perdue contre l'Italie)
                      Coupe de France 1973.( avec 1 but marqué sur pénalty )

                      Commentaire


                      • #36
                        Maneiro Ildo



                        Né le 04/08/1947
                        A : Soriano (Uruguay)
                        Nationalité : Uruguienne
                        Poste : Attaquant

                        Carriere :
                        1970 : Nacional (Montévidéo)
                        1973-1976 OL
                        1979 : Pénarol (Uru)



                        Entraineur :
                        1990/1991 : entraineur Real Saragosse (Esp)
                        1994 : sélectioneur national
                        1998 : Danubio ( Champion d'Uruguay)
                        2003-2004 Club Sport Herediano
                        2004 - Bella Vista L1 uruguayenne


                        Palmarès :
                        1970 : Participe au Mondial et finit 4ème avec l'Uruguay
                        1971 : vainqueur de la Copa Libertadores

                        Envoyé par Phanou Herko
                        Un des grands artisans de l'une des plus belles page du Nacional de Montevideo qui enchaina quatre ou cinq titres de champions au début des années 70 et une copa libertadores. Le grand club de Montevideo (Même si Penarol... ) fournissait à l'époque l'ossature de la celeste quatrième en effet au Mexique en 70! Maneiro en faisait bien partie. A lyon il marqué 5 buts en championnat en 73-74, 4 en 74-75 et 4 encore en 75-76

                        Commentaire


                        • #37
                          Gérard LANTHIER


                          Né le : 3/4/1956
                          A : LYON

                          Poste : Milieu

                          Carrière :
                          1975 - 1977 : Olympique Lyonnais
                          1977 - 1980 Avignon (D2)
                          1980 - 1984 Auxerre (D1)
                          1984 - 1985 Paris SG (D1)
                          1985 - 1986 Rennes (D1)
                          1986 - 1987 Nîmes (D2)
                          1987 - 1990 Orléans (D2)
                          1990 - 1991 Paris FC
                          1991 - 1992 Lyon Duchère
                          - Avignon
                          - Montfavet (DH)

                          Palmarès :
                          Finaliste Coupe de France en 85 avec le PSG

                          http://www.histoaja.free.fr/joueurs/lanthier.htm
                          -------------------
                          "J’ai eu la chance, à mes débuts, de jouer avec Chiesa et Lacombe, et j’ai été beaucoup marqué par leur jeu et leur mentalité. Ils jouaient pour l’équipe et ne cherchaient pas à tirer la couverture à eux."

                          ------
                          Lyon. Souvenirs d’enfance. Le 7e, le quartier de Gerland, le Rhône sportif, premier club de Gérard. Ambiance familiale. Lanthier père s’occupe des jeunes. Bon petit joueur lui-même, il traîne le fiston sur les stades de la région, avant que ce dernier n’émigre en pupilles jusqu’à l’Olympique Lyonnais, "par hasard". Cadets, juniors, le centre de formation à Oullins, en compagnie d’Olio, De Rocco, Marais… Gérard Lanthier débute en pro un soir d’automne, en1975 ; Lyon l’emporte à Nancy cinq buts à un. Il a dix-neuf ans. "Faire une carrière professionnelle, je n’y pensais pas trop à l’époque. J’avais cependant arrêté mes études. Je préparais un BEP de mécanique générale. Je faisais du fraisage, du tournage, et ça m’intéressait. En plus, c’était le métier de mon père. C’est lui qui m’a poussé à abandonner et à tenter ma chance."
                          Cette saison-là, Gérard Lanthier apparaît une demi douzaine de matches sous le maillot de l’OL. Avec Aîmé Jacquet, devenu entraîneur, il joue les deux premières rencontres du Championnat 1976-1977. Deux victoires, mais le jeune Lanthier est sorti de l’équipe. "On m’a expliqué que j’étais fatigué…"
                          Dur à encaisser. En juin 1977, il quitte Lyon
                          -------

                          Commentaire


                          • #38
                            Alim Ben Mabrouk

                            Né le : 25 juin 1960.
                            A : LYON
                            poste : milieu de terrain

                            Carrière
                            AS Minguettes
                            Paris Football Club
                            1982-1990 : Racing Club de France
                            1990-1991 : Girondins de Bordeaux
                            1991-1992 : Olympique Lyonnais

                            International algérien, il a participé à la coupe du monde de football 1986.

                            Entraineur :
                            Red Star93
                            2003 - As Minguettes

                            http://new.humanite.fr/journal/1994-...4-11-16-712186
                            ALIM BEN MABROUK est né le 25 juin 1960 à Roanne. Après avoir joué à l’AS Minguettes de huit à dix-huit ans, il signe un contrat avec le Paris-FC avant que celui-ci ne fusionne avec le Racing, qui s’appellera Racing-Paris 1, puis Matra-Racing. Il y passera l’essentiel de sa carrière. « Avec la venue de Lagardère, le club avait les moyens et les joueurs qu’il fallait pour devenir un grand club mais la mayonnaise n’a jamais pris », explique-t-il.

                            Alim jouera ensuite à Bordeaux avant la rétrogradation du club girondin en division 2 en 1991. Il signera alors un contrat avec l’Olympique lyonnais, le club qui, quelques années plus tôt, refusa d’accueillir parmi ses stagiaires deux jeunes venus des Minguettes ayant pour nom... Alim Ben Mabrouk et Luis Fernandez. Alim compte 35 sélections en équipe nationale d’Algérie.

                            http://www.humanite.presse.fr/journa...4-11-16-712135
                            ---------------------
                            Dans votre vie d’homme et de footballeur, tout part donc des Minguettes ?

                            J’y suis arrivé à l’âge de huit ans. Avant, mes parents vivaient dans une sorte de bidonville à la Mulatière dans les environs de Lyon. Pour notre famille, c’était quelque chose de fantastique d’arriver ici. Pour moi, c’était la découverte d’une véritable passion : le football. Jusqu’à dix-huit ans, j’ai joué à l’AS Minguettes. Avec Luis, on ne pensait qu’à ça. On manquait les cours pour aller voir les pros de l’Olympique Lyonnais s’entraîner. Aujourd’hui, l’AS Minguettes est en Honneur et joue la montée en Nationale 3. Vous vous rendez compte : une ZUP qui jouerait à ce niveau-là, ce serait tout simplement unique !
                            ----------------------
                            Dernière modification par MuM_, 19/11/2006, 11h24.

                            Commentaire


                            • #39
                              Roche Stéphane


                              Né le :25/09/1970
                              A :Bourg en Bresse (Ain)
                              Poste : Milieu
                              Matches en D1 : 144 (fin 96-97) Buts en D1 : 19 (fin 96-97)

                              Carrière :
                              1988-1999 OLYMPIQUE lYONNAIS
                              98/00 NICE D2


                              Entraineur :
                              Actuellement responsable du centre de formation de Caen


                              Lyon - Le Havre : 1-1 18/10/1993
                              Spectateurs : 10.000. But pour Lyon : Roche (75e) ; pour Le Havre : Rio (52e).
                              Grâce à un but de Stéphane Roche inscrit à un quart d’heure de la fin, les Lyonnais ont arraché le match nul face à une équipe du Havre volontaire, bien organisée tactiquement et qui aurait pu peut-être obtenir mieux

                              OL-OM 11/09/1993
                              « Oublié » depuis le début de cette saison, Stéphane Roche, pour son deuxième match, mais le premier comme titulaire, a libéré une nouvelle fois son équipe en inscrivant le but victorieux, après avoir égalisé contre Le Havre (1-1), le 16 octobre dernier.

                              Grâce à sa bonne prestation et son aisance dans le jeu court, Roche, prêté l’an dernier à Martigues, se conduisait mardi soir en véritable meneur de jeu. Il était aussi le complément idéal du Ghanéen Abedi Pelé, lui aussi en net regain de forme malgré un manque d’efficacité devant le but.
                              LE TOPIC DE STEPHANE ROCHE


                              Sources :
                              http://www.footsteal.com/R/roches.htm
                              Dernière modification par MuM_, 21/12/2006, 22h03.

                              Commentaire


                              • #40
                                BALDASSARA Patrick


                                Né le : 25/01/52
                                A : LYON

                                Carrière :
                                72/78 : Olympique Lyonnais
                                79/82 : Montpellier


                                Entraineur :
                                2005 : tarbes

                                http://www.mhscfoot.com/histoire_joueur_b.php
                                Patrick BALDASSARA est arrivé au Club lors de la saison 78-79. Ancien joueur d'Angoulême et de Lyon, ce latéral gauche a porté 111 fois le maillot Pailladin en 4 saisons. Il a tiré sa révérance au terme de la triste saison 81-82. Année ou le MPSC redescendait en seconde Division.

                                Nombre total de matchs : 90 matchs de Championnat, 11 matchs en Coupe de France

                                Nombre Total de Buts : 2 (1 en Championnat et 1 en Coupe de France)

                                Commentaire


                                • #41
                                  Fleury DI NALLO



                                  né le : 20/04/1943
                                  A : Lyon
                                  Poste : Attaquant

                                  Carrière :
                                  1960/1974 : Olympique Lyonnais
                                  1974/1975 : Red Star
                                  1976/1978 : Montpellier
                                  1978/1979 : Villefranche

                                  Staff de Montpellier
                                  Agents de joueurs
                                  2006 : Directeur Technique de l'AS MISERIEUX TREVOUX (01)


                                  Sélection en Equipe de France : 10 et 8 buts marqués

                                  Palmarès :
                                  Vainqueur de la coupe de France en 1964, 1967 et 1973 avec l'Olympique Lyonnais
                                  Finaliste de la coupe de France en 1963 et 1971 avec l'Olympique Lyonnais
                                  Vainqueur du Trophée des champions en 1973 avec l'Olympique Lyonnais
                                  Demi-finaliste de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes (C2) en 1964
                                  Quart de finaliste de la Coupe UEFA en 1967 avec l'Olympique Lyonnais



                                  http://www.mhscfoot.com/histoire_jou...44e018ab310941
                                  Sa signature sur un Parking a été racontée à de nombreuses reprises, son Transfert surprise de la Division 1 (Red Star) à la D.H aussi. Fleury di Nallo qui deviendra la première star Héraultaise marqua 30 buts en 64 matches. A 35 ans, il arrêta sa carrière après 2 ans et demi passé au Club.
                                  Envoyé par Fleury Di Nallo
                                  Si nous battions les Verts en octobre, nous étions tranquilles jusqu'à la trêve. Le public nous pardonnait tout.
                                  Envoyé par Phanou Herko
                                  Fleury Di Nallo, lui, troisième au classement est la preuve que l’OL a un passé, une histoire. Auteur de plus de 200 buts avec l’OL, le gerlandais symbolise ce club qui aimaient tant les coupes. Un club plus irrégulier dans les résultats mais capable de réaliser des coups qui restent aujourd’hui inoubliables. Comme il en fut le principal et fidèle artisan, Fleury ne pouvait ne pas figurer sur podium. Une légende !
                                  Dernière modification par MuM_, 08/12/2006, 22h05.

                                  Commentaire


                                  • #42
                                    Sylvain DEPLACE


                                    Né le : 4/01/1972
                                    A : Oullins (69)
                                    Poste : Milieu

                                    Carrière :
                                    91-97 : OL
                                    97/98 : Montpellier
                                    98/2001 : Guinguamp
                                    2001/2002 : Martiques

                                    Sélectionné en Equipe de France Espoirs


                                    Actuellement :
                                    Educateur à l' AS Marcy Charbonnières



                                    http://www.mhscfoot.com/histoire_jou...a8f9e3abda9a73
                                    Ce milieu de Terrain Défensif venu de Lyon n'aura joué qu'une saison et 22 matches sous la Tunique Montpelliéraine. Il marqua à une seule reprise, en Coupe Intertoto contre Groningen (coupe Intertoto).
                                    source :
                                    http://www.lequipe.fr/Football/Footb...oueur3177.html
                                    Dernière modification par MuM_, 27/11/2006, 22h09.

                                    Commentaire


                                    • #43
                                      Nikolic Simo


                                      Né le : 28/08/1954
                                      A :Brcko (Yougoslavie)
                                      Poste : Attaquant



                                      Carrière :
                                      Galinira Belgrade
                                      80/85 Olympique Lyonnais 21 buts en 80/81,14 en 81/82, 8 en 82/83
                                      Béziers

                                      Envoyé par Blackcat
                                      En 1980-1981, pour faire face à l'inéluctable, qu'on voyait venir, suite aux résultats en dents de scie, le club osa le grand jeu, avec Tigana, Moizan, et un inconnu yougoslave, remplaçant au Galenika Belgrade, Sima Nikolic. Le somptueux milieu de terrain, allié à une attaque de feu, donna lieu à un derby légendaire, resté dans les annales, opposant les deux leaders du Championnat
                                      Envoyé par Offshore
                                      Tu parles de Sima Nikolic...quel buteur, je me souviens de ses débuts à Gerland contre Monaco ou il marque un but extraordinaire qui touche le poteau coté VS...l'OL s'imposera 3-2, les deux autres buts par Serge Chiesa....bien entendu....
                                      Envoyé par Blackcat
                                      Ah, les déboulés de Nikolic, fallait s'enlever du devant. Je me rappelle qu'il avait envoyé un gardien à l'hôpital, parce que l'autre avait eu l'idée de venir lui enlever le ballon des pieds. Les deux trajectoires se sont rencontrées... Un coup de Nikolic, ça faisait mal. En général, on ne lui plongeait pas dans les pieds, à çui-là.
                                      Dernière modification par MuM_, 27/11/2006, 22h04.

                                      Commentaire


                                      • #44
                                        Karim MAROC


                                        Né le : 05/03/1958
                                        A : El Rahel (Algérie)
                                        Nationalité :Algérienne
                                        Poste :Attaquant

                                        Carrière :
                                        Formé à Lyon
                                        1975-1976 Saintes
                                        1976-1979 Lyon
                                        1979/1980 Angers
                                        1980-1981 Lyon
                                        1981-1982 Tours
                                        1982-1985 Brest
                                        1985-1986 Montpellier

                                        International Algérien :A participé à la coupe du monde 1982 et celle de 1986

                                        Entraineur National des Juniors algérien
                                        Conseiller auprès du Ministre des Sports algérien.

                                        Edition du 15 septembre 2005 > Sports
                                        Jubilé Karim Maroc ce dimanche
                                        Un jubilé sera organisé, dimanche prochain, au stade du 20 Août en l’honneur de l’ancien international algérien des années 1980 Karim Maroc.
                                        Au programme, il y aura deux rencontres à partir de 14h. La première mettra aux prises l’équipe nationale de 1982 avec celle 1986 et la seconde opposera l’équipe de la presse sportive à celle de l’ENTV. Le jubilé sera rehaussé de la présence d’anciens joueurs de l’équipe du FLN et de certaines stars du football français avec lesquelles il a joué. Maroc, rappelons-le, avait fait l’essentiel de sa carrière en France sous les couleurs de Lyon, Tours, Brest et Montpellier. Il a joué également avec le MCO à la fin de sa carrière. Son premier match en équipe nationale a été en match de préparation pour le Mondial de 1982 contre le Pérou (1-1) au stade du 5 Juillet. Pour de plus amples informations, Karim Maroc animera une conférence de presse samedi prochain à 11h à la maison de la presse Tahar Djaout.
                                        http://www.elmoudjahid.com/print.php.../09/19/4213657

                                        Commentaire


                                        • #45
                                          Polak Thadée



                                          Né le : 02/06/1925
                                          A : Montceaux-les-Mines (Saône et Loire)
                                          Poste : défenseur

                                          Carrière :
                                          58/61 Sedan
                                          61/67 Olympique Lyonnais

                                          Palmarès :
                                          2 fois vainqueur de la Coupe de France avec Sedan en 1961 et Lyon en 1964.


                                          Reconversion dans le Tennis :Champion de France en 2004 des seniors 70 ans !

                                          http://www.fft.fr/evenements2004/cha...ieurs0607.html
                                          (06/07) - Deux fois vainqueur de la Coupe de France avec Sedan en 1961 et Lyon en 1963, l'ancien professionnel de football, Thadee Polak (15/3, Lyonnais, est devenu champion de France des 70 ans. Il a remporté une finale marathon pleine de rebondissements aux dépens de Felix Sarrailh (15/2, CBBL), 6/3, 6/7, 7/5.
                                          Cela faisait 18 ans que je participe à ces championnats et c'est mon premier titre, appréciait le vainqueur, licencié au TC Chavril près de Lyon. Je n'ai commencé le tennis qu'à 35 ans. Mon meilleur classement a été 15. Mais je m'entretiens bien physiquement. Je suis heureux de cette victoire car il a fallu se battre pour aller la chercher !"

                                          Commentaire


                                          • #46
                                            BROISSART José



                                            Né le 20 février 1947
                                            Lieu de naissance : Ravenel (Oise)
                                            Poste occupé : milieu

                                            Carrière :
                                            Ravenel (1959-1961)
                                            Beauvais (1961-1964)
                                            RC Paris (1964-1966)
                                            CS Sedan (1966-1968 )
                                            RC Paris-Sedan (1968-1969)
                                            AS Saint-Etienne (1969-1973)
                                            SC Bastia (1973-1976)
                                            Olympique Lyonnais (1976-1980)

                                            Nombre de sélections en A : 10
                                            PalmarèsChampion de France (1970) avec l'AS Saint-Etienne
                                            Vainqueur de la Coupe de France (1970) avec l'AS Saint-Etienne

                                            Formateur :
                                            Entraîneur Adjoint de B Lacombe à Lyon
                                            Directeur du Centre de Formation de l'OL jusqu'en 2002
                                            Directeur du Centre de Formation de Monaco jusqu'en 2006.

                                            Envoyé par Phanou Herko
                                            Bref, Broissart a marqué l'OL et son histoire en ayant formé une grande partie des meilleurs joueurs sortis de notre club. Maintenant, c'est ça qu'il faut retenir. D'ailleurs les différends d'hier semblent oublier de part et d'autre puisque le Progrès mentionne que Broissard a rendu visite au staff de l'OL ces derniers jours.

                                            http://www.humanite.presse.fr/journa...7-11-05-791035
                                            A vrai dire, ce genre de calcul amuse moyennement José Broissart, la cheville ouvrière de la formation lyonnaise. Depuis 1979, cet ancien joueur du Racing, Sedan, Bastia et Lyon a patiemment bâti une structure parmi les plus originales en France et dont les résultats sont particulièrement évidents : douze joueurs issus de l’école lyonnaise figuraient hier soir sur la feuille du match face à l’Inter Milan
                                            http://www.presse.humanite.fr/journa...7-11-05-791034
                                            LE centre de formation lyonnais a été créé en 1974 mais c’est au tout début des années quatre-vingt, alors qu’Aimé Jacquet entraînait encore l’équipe première, qu’une équipe d’anciens joueurs de l’OL a mis en place un système original combinant football et scolarité. « On s’est rapidement rendu compte que le tout football n’était pas une solution, raconte José Broissart.

                                            Sources :
                                            http://www.fff.fr/servfff/historique...e_joueur=Brois
                                            Dernière modification par MuM_, 03/12/2006, 18h54.

                                            Commentaire


                                            • #47
                                              Michel MAILLARD


                                              Né le : 15/7/1952
                                              A : LYON
                                              Poste :Milieu de terrain né

                                              Carrière:
                                              OL de 1971 à 1976.
                                              Valenciennes : 1976/1981

                                              il est actuellement entraineur au club de Marcy-Charbonnières.

                                              http://www.foot69.fr/Michel-Maillard...arcy-_a53.html
                                              Dernière modification par MuM_, 21/12/2007, 22h40.

                                              Commentaire


                                              • #48
                                                Raymond DOMENECH



                                                né le 24 janvier 1952
                                                à Lyon
                                                pOSTE : Défenseur


                                                CLUBS : En tant que joueur :
                                                1969-1977 : Olympique Lyonnais
                                                1977-1981 : RC Strasbourg
                                                1981-1982 : Paris SG
                                                1982-1984 : Girondins de Bordeaux
                                                1984-1988 : FC Mulhouse

                                                15 sélections en EDF Espoirs
                                                8 sélections en EDF A

                                                En tant qu'entraineur :

                                                Carrière d'entraîneur



                                                1985 - 1988 : FC Mulhouse


                                                1988 - 1993 : Olympique Lyonnais (16ème de finale Coupe de l'UEFA en 1991-1992 )
                                                Entre à la Direction Technique Nationale comme sélectionneur-entraîneur de l'Equipe de France Espoirs le 1er juillet 1993 :
                                                - Vainqueur du Tournoi de Toulon en 1997 et en 2004.
                                                - vice-Champion d'Europe Espoirs en 2002 (Suisse)
                                                - vainqueur du Tournoi de Casablanca 1999
                                                - 1/4 finaliste des Jeux Olympiques 1996
                                                - 3ème du Championnat d'Europe Espoirs 1994-1996
                                                - 4ème du Championnat d'Europe Espoirs 1992-1994

                                                Sélectionneur - entraîneur de la Sélection Nationale 20 ans en 2000-2001 :
                                                - 1/4 de finaliste du Championnat du Monde en Argentine

                                                12 juillet 2004 : Est nommé sélectionneur de l'Equipe de France.


                                                PALMARES :
                                                En tant que joueur :Vainqueur de la coupe de France 1973 avec l'Olympique lyonnais et en 1984 avec les Girondins de Bordeaux.
                                                Champion de France de D1 1979 avec le RC Strasbourg.
                                                Vainqueur de la Coupe de France en 1982 avec le PSG
                                                En tant qu'entraineur
                                                Champion de France de D2 en 1989 avec l'OL
                                                Vice Champion du Monde 2006


                                                BIOGRAPHIE :

                                                Défenseur rugueux à la réputation de mauvais garçon, Raymond Domenech a effectué la majeure partie de sa carrière de joueur à l'Olympique lyonnais, où il a notamment cotoyé en tant que joueur mais également en tant qu'entraîneur un certain Aimé Jacquet. Après un fructueux passage au RC Strasbourg avec lequel il a remporté le championnat de France en 1979, il est passé par le Paris Saint-Germain, puis par les Girondins de Bordeaux (où il a retrouvé Aimé Jacquet) avant de terminer sa carrière de joueur au FC Mulhouse, club où il effectuera également ses premières armes en tant qu'entraîneur.

                                                Devenu entraîneur de l'Olympique lyonnais en 1988, il contribue à faire remonter l'équipe en Ligue 1, avant d'intégrer à partir de 1993 la Direction Technique Nationale du football français et de devenir l'entraîneur de l'équipe de France Espoirs, avec laquelle il ne récolte aucun succès majeur malgré la présence des futurs cadres de l'équipe A.

                                                Déjà pressenti pour le poste en 2002, il doit finalement attendre le 12 juillet 2004 pour prendre la tête de l'équipe de France de football où il succède à Jacques Santini. Sa prise de fonction coincidant avec le départ à la retraite internationale de glorieux anciens, Raymond Domenech se voit contraint de reconstruire l'équipe de France tout en devant mener à bien la qualification pour la Coupe du monde 2006. Les Bleus peinant à offrir un visage séduisant et à obtenir de bons résultats, Domenech doit rapidement faire face à la contestation de la presse, du public mais également de certains joueurs au sein de la sélection. Par la suite, il réussit à convaincre Zinedine Zidane, Lilian Thuram et Claude Makélélé de revenir sur leur décision d'avoir quitté l'équipe de France après l'Euro 2004.

                                                Sous sa direction, l'équipe réussit à se qualifier pour la Coupe du monde 2006.

                                                À l'instar d'Aimé Jacquet et de la plupart de ses prédécesseurs, Raymond Domenech voit régulièrement ses choix critiqués par la presse. Et pourtant, malgré ces critiques incessantes, il parvient à qualifier l'équipe de France pour la finale.

                                                Personnalité atypique dans le monde du football, Raymond Domenech mène une carrière de comédien amateur de théâtre. Il ne cache pas non plus sa passion pour l'astrologie.

                                                Sa compagne est Estelle Denis, journaliste sportive à M6 et à TPS Star.

                                                Envoyé par keylies
                                                http://forum.olweb.fr/showthread.php?t=115936&highlight=jacquet
                                                A Bordeaux et à l'OL Aimé Jacquet fut aussi l'entraîneur d'un futur coach qui allait aussi marquer le football Français, à savoir Raymond Domenech. Domenech finit sa carrière de joueur en 1988 à Mulhouse qu'il avait rejoint à son départ des Girondins. Il est alors rappelé à Lyon, sa ville de coeur, par Jean-Michel Aulas, nouveau président de l'OL, pour redonner au club Lyonnais son niveau des années 70. Domenech parvient à faire remonter l'OL en D1 en 89 avant de le qualifier dans la foulée pour une Coupe d'Europe en 91. Domenech quitte pourtant le club en 93 et rejoint la DTN puis la sélection de France Espoir, avec lesquelles il ne sort pas forcément du lot. Même si ces années là lui sont très précieuses lorsqu'il prend les commandes de l'Equipe de France après l'Euro 2004, puisque son poste à la tête des Espoirs lui aura permis de voir passer tous les joueurs de l'Equipe de France qu'il dirige ensuite. Il connaît donc par coeur tous les éléments de l'équipe qu'il emmène en Allemagne pour la Coupe du Monde 2006.
                                                Après des débuts difficiles les Bleus de Domenech se hissent jusqu'en finale au terme de matchs de très haut niveau, sortant le favori de l'épreuve - le Brésil. Avant de se faire éliminer bêtement sur la dernière marche par l'Italie, suite à un "pêtage de plomb" du meneur de jeu dez Bleus, Zinédine Zidane.
                                                http://www.netcomete.com/domenech.html
                                                Suis- je dur , impressionnant , intransigeant ? J'avais besoin de moustaches pour protéger une sensibilité importante !
                                                Et j'avais, il est vrai, d'autres méthodes, mais la plus sérieuse et efficace résidait dans le regard " qui tue " : rentrer dans la bulle de l'autre en maintenant le regard dans les yeux de l'autre...très efficace !
                                                http://www.lexpress.fr/mag/sports/do...ida=435188&p=1
                                                «J'avais le regard sombre, la moustache à la Charles Bronson, les sourcils fournis et, à partir de là, on a écrit une légende, se défend-il. Mais c'est vrai que j'ai joué ce personnage. Cela me permettait de déstabiliser l'adversaire, c'est ce qui compte.»
                                                http://www.footcitoyen.org/v2/articl...?id_article=97
                                                Racontez-nous vos premiers pas dans le football. J’ai débuté à l’âge de 8 ans à l’Olympique Lyonnais.



                                                Dernière modification par MuM_, 03/12/2006, 10h32.

                                                Commentaire


                                                • #49
                                                  Aimé JACQUET



                                                  né le 27 novembre 1941
                                                  à Sail-sous-Couzan (Loire)

                                                  CLUBS : En tant que joueur :
                                                  A.S Saint-Étienne: 1961 à 1973
                                                  Olympique Lyonnais: 1973 à 1976

                                                  International à 2 reprises en 1968

                                                  En tant qu'entraineur :
                                                  Olympique Lyonnais: 1976 à 1980
                                                  Girondins de Bordeaux: 1980 à 1989
                                                  Montpellier HSC: 1989-1990
                                                  AS Nancy-Lorraine: 1990-1991
                                                  Equipe de France: 1993 à 1998

                                                  PALMARES en CLUB :
                                                  En tant que joueur :
                                                  Champion de France en 1964, 1967, 1968, 1969, 1970
                                                  Vainqueur de la Coupe de France en 1962, 1968, 1970

                                                  En tant qu'entraineur :
                                                  Entraineur du 17 décembre 1993 au 12 juillet 1998
                                                  Champion de France en 1984, 1985, 1987
                                                  Vainqueur de la Coupe de France en 1986 et 1987
                                                  Champion du Monde en 1998



                                                  Envoyé par WIKIPEDIA
                                                  BIOGRAPHIE :
                                                  Joueur de devoir

                                                  Joueur amateur dans le petit club de l'US Couzan, Aimé Jacquet gagne sa vie en travaillant à l'usine. Repéré par Saint-Étienne, il rejoint les Verts en 1959 et signe son premier contrat professionnel en 1961. Au sein du plus grand club français de l'époque, il se forge un impressionnant palmarès en remportant 5 titres de champion de France et 3 Coupes de France. Il connaît aussi les joies de l'Équipe de France. Mais avec seulement deux sélections, à une période où les Bleus ne brillent pas, la carrière internationale de ce milieu défensif de devoir est loin de marquer les esprits. En 1973, Jacquet part terminer sa carrière de joueur chez le grand rival lyonnais.


                                                  Sélectionneur "provisoire"

                                                  Reconverti en tant qu'entraîneur, il dirige l'Olympique Lyonnais puis la grande équipe des Girondins de Bordeaux tout au long des années 80. Il remporte notamment avec les girondins 3 titres de champion de France, 2 coupes de France, et atteint en 1985 les demi-finales de la coupe des champions. Limogé par le président Claude Bez en 1989, il part ensuite entraîner des formations plus modestes telles que Montpellier ou encore l'AS Nancy-Lorraine.

                                                  En 1991, il rejoint la Direction Technique Nationale du football français. En 1992, il devient ainsi l'adjoint du sélectionneur Gérard Houllier. Suite au fiasco des éliminatoires de la Coupe du monde de football 1994 (double défaite contre Israël et la Bulgarie) à l'automne 1993, Aimé Jacquet est nommé sélectionneur de l'Équipe de France, mais seulement à titre provisoire selon les termes de l'époque. Une première série prometteuse de matchs amicaux (notamment une victoire contre l'Italie à Naples en février 1994) lui permet d'asseoir sa légitimité et de travailler sur le long terme. Il réussit son premier objectif en qualifiant l'Équipe de France pour le Championnat d'Europe de football 1996. Au cours de cette laborieuse phase de qualification, marquée par une étonnante série de 0-0, il écarte progressivement quelques joueurs prestigieux (Jean-Pierre Papin, Eric Cantona, David Ginola) et commence à façonner l'équipe à son image en s'appuyant sur quelques joueurs clés tels que Didier Deschamps (à qui il confie le capitanat peu avant l'Euro 1996), et Laurent Blanc qui seront ses deux principaux relais au sein du groupe. Même si ses choix à l'entame de l'Euro 1996 ont provoqué quelques grincements de dents et que la qualité du jeu pratiqué par les Bleus laisse parfois à désirer, le bilan correct de l'Équipe de France en Angleterre (élimination en demi-finale) permet à Jacquet de conserver un certain soutien médiatique et populaire.


                                                  Du doute à la victoire

                                                  C'est dans les mois qui suivent l'Euro que les choses se gatent pour Jacquet. Les matchs de préparation pour la Coupe du Monde s'enchaînent et l'Équipe de France peine à offrir un visage séduisant. Adepte d'un schéma tactique très défensif (voir "frileux" selon ses détracteurs), n'arrivant pas à créer une véritable animation offensive, Jacquet agace et inquiète. La presse spécialisée (notamment le quotidien L'Équipe) ainsi que la presse généraliste commencent à critiquer le sélectionneur national avec virulence. Jacquet se voit ainsi qualifié de laborieux du ballon rond, de tue l'amour du rond central, de tacticien frustre, parfois paléolithique.

                                                  Au Tournoi de France organisé en juin 1997, des 4 sélections nationales invitées (étaient également présents le Brésil, l'Italie et l'Angleterre), la France est celle qui pratique le jeu le moins abouti. Dans les travées des stades, des Jacquet démission ! commencent à retentir.

                                                  La défiance médiatique envers Jacquet atteint son point culminant en mai 1998 lorsque, au lieu d'une liste de 22 joueurs destinés à jouer la Coupe du Monde, Jacquet livre une pré-sélection de 28 joueurs (méthode qui sera imitée par une large majorité des sélections nationales qualifiées). Pour le quotidien L'Équipe, c'est le signe que Jacquet n'est pas l'homme de la situation mais juste un brave type qui émet des soupirs.

                                                  Pourtant, le déroulement de la Coupe du Monde va donner raison au sélectionneur national. Certes, les Bleus "version Jacquet" sont loin d'être les plus flamboyants de l'histoire du football français. Mais il s'agit d'une redoutable mécanique parfaitement huilée que ni les blessures ni les expulsions et suspensions ne parviennent à enrayer. Le 12 juillet 1998, Aimé Jacquet atteint la consécration lorsque la France bat le Brésil 3-0 en finale de la Coupe du Monde.

                                                  Au soir de la victoire, Jacquet annonce qu'il quitte son poste de sélectionneur national. Il prend alors la tête de la DTN, poste qu'il occupe toujours aujourd'hui.

                                                  Il n'accepte de prendre à nouveau place sur le banc de touche qu'à l'occasion des matches de bienfaisance de l'association France 98.



                                                  Envoyé par Aimé Jacquet
                                                  -Je voudrais qu'on se souvienne de moi comme d'un homme honnête.""Ma vie pour une étoile" Aimé Jacquet 1999
                                                  -Le football est le reflet de notre société. Regardez bien l'expression d'un joueur sur le terrain, c'est sa photographie dans la vie.
                                                  -Donner, recevoir, partager : ces vertues fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont le sport
                                                  -Le sport est dépassement de soi. Le sport est école de vie.
                                                  http://www.reforme.net/archive/artic...=3179&ref=1546
                                                  Il devient entraîneur, animé de quelques principes essentiels : « Ce métier exige deux qualités : l’honnêteté et le respect.

                                                  http://fifaworldcup.yahoo.com/06/fr/...a/jacquet.html
                                                  Aimé Jacquet aurait aussi bien pu passer à côté de son destin étoilé. En effet, sans l'aide d'un ami qui acceptait de le remplacer à l'usine où il travaillait, il n'aurait jamais pu se rendre aux entraînements et aux matches du petit club de Sail-sous-Couzan. Et c'est ainsi que l'AS Saint-Etienne l'a repéré et lui a fait signer un contrat professionnel.

                                                  Commentaire


                                                  • #50


                                                    Né le :25/12/1942
                                                    A :Moyeuvre (Moselle)
                                                    Poste : Défenseur

                                                    Carrière :
                                                    1966-1976 : OL

                                                    Palmarès :
                                                    Coupe de France 1973

                                                    Envoyé par Phanou Herko
                                                    Deux petites news OLstalgiques... Bernard Lhomme et Jo Broissart viennent de prendre leur retraite. Lhomme était devenu gardien de l'hyppodrome d'Aix-les-Bains. Broissart, quant à lui, est de retour sur lyon.

                                                    Source: Le Progrès.
                                                    Envoyé par Intransferable
                                                    -Bernard Lhomme était surnommé Pépé ! On l'entendait quand il longeait JB, en remontant la balle sur l'aile ...
                                                    Dernière modification par MuM_, 21/12/2006, 08h41.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X