Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les Hommes de l'OL

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • MuM_
    a répondu
    Pascal FUGIER



    Né le 21/09/68
    à Guilherand (07)
    Poste : Défenseur

    Carrière :
    1987/1993 : Olympique Lyonnais 197 matchs 3 buts
    1993/1994 : Olympique de Marseille 21 Matchs 1 but
    1994/1996 : Rennes 73 matchs 1 but
    1996/2003 : Montpellier 187 matchs 4 buts
    2004 : Lunel CFA 2
    Lunel (CFA2) : Recrutement de gala 29 septembre 2004 - 10 h 46 -
    Le Gallia Club Lunel, qui évolue en CFA 2, a enregistré officiellement mardi l’arrivée de quatre renforts de poids avec les transferts de Luis Satorra, Fabrice Henry, Angelo Hugues et Morgan Mansouri.
    Pour accéder dès cette saison à la CFA, le Gallia Club Lunel, dont les anciens pros Pascal Ferhaoui et Pascal Fugier portent déjà les couleurs, se donne assurément les moyens de ses ambitions. Mardi, le club de CFA 2, actuellement onzième de son championnat, a enregistré officiellement les arrivée de l’ancien gardien de but de Guingamp, Lorient, Wisla Cracovie (Pologne) et Bastia Angelo Hugues (38 ans), de l’ancien défenseur central de Saint-Brieuc, Sedan et Amiens Luis Satorra (35 ans), ainsi que de l’ancien Sochalien et Marseillais Fabrice Henry, qui évoluait dernièrement à Dreux (CFA2). A ces quatre arrivées majeures, il convient d’ajouter celle du Palois Morgan Mansouri.
    Palmarés
    1989 Champion de France de Division 2

    Entraineur :
    2005/2006 : Lunel CFA2
    2006 :FC Rhone Vallée

    http://www.humanite.presse.fr/journa...4-01-17-692459
    Cependant, le néo-Marseillais reconnaît avoir du mal à se départir d’une « naïveté » viscérale. « J’ai conservé des travers lyonnais, confie-t-il. Comme quand il s’agit de frapper, moi j’ai plutôt tendance à donner la balle. C’est un sens du collectif qui est ancré dans ma nature. Je préfère faire profiter les autres que de garder tout pour moi. » Echangerait-il un PSG-OM contre un bon vieux derby Lyon-Saint-Etienne ? « Un choc comme ce soir fait plus de bruit. Mais les derbys OL-ASSE étaient plus chaleureux. Il y avait d’avantage d’engagement dans le jeu. C’était une ville contre une ville. Les gens en parlait un mois avant, jusqu’à se foutre des autres matches. Pour le président, l’équipe avait deux rencontres à gagner dans la saison : contre Saint-Etienne et... Paris.
    Dernière modification par MuM_, 28/10/2006, 13h40.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Jean TIGANA


    Né le : 23 juin 1955
    à : Bamako (Mali)
    Poste : Milieu
    Année OL : 1978-1981
    Carrière :
    OL – 104 matches de D1
    ASPTT Marseille (1965-1972)
    SO Les Caillols (1972-1974)
    Cassis (1974-1975)
    Toulon 1975-1978 – 76 matches en D2
    Girondins de Bordeaux 1981-1989 – 251 matches de D1 – 13 matches de C1 – 8 matches de C2 - 13 matches de C3
    Olympique de Marseille 1989-1991 – 56 matches de D1 – 13 matches de C1

    52 sélections en équipe de France entre 1979 et 1989

    Buts :
    10 buts en D2 avec Toulon
    15 buts avec l’OL en D1
    11 buts avec Bordeaux en D1
    1 but avec Marseille en C1

    1 but en sélection


    Palmarès :
    Vainqueur du Championnat d'Europe (FRANCE) 1984
    5 fois Champion de France (Bordeaux) 1984-1985-1987 (Marseille) 1990 et 1991
    2 fois Vainqueur de la Coupe de France (Bordeaux) 1986 et 1987

    2e au classement Ballon d'or : 1984


    Dernières nouvelles ( que sont-ils devenus ?) :
    Propriétaire vinicole : Il s'est séparé de son domaine de Bordeaux pour acheter une propriété à Cassis et rpduire du vin Dona Tigana.

    Entraineur
    1993-1995 : Olympique Lyonnais – Vice Champion de France en 1995
    1995-1999 : AS Monaco – Champoin de France en 1997
    2000-2003 : Fulham FC
    depuis 2005 : Besiktas TIGANA au Besiktas TIGANA rebondit

    candidat au poste de Sélectionneur national en 2004http://forum.olweb.fr/showthread.php...ghlight=TIGANA


    http://www.humanite.presse.fr/journa...5-03-22-721304
    L’OLYMPIQUE lyonnais a confirmé hier matin que son entraîneur Jean Tigana avait décidé de quitter le club à la fin de la saison, mais a indiqué qu’il avait été prévu que l’entraîneur ne l’annonce pas immédiatement. « L’OL a appris hier soir par hasard que Jean Tigana avait annoncé son départ », a souligné le porte-parole du club, Olivier Blanc. « La résiliation du contrat de Jean Tigana était bien signée mais il était convenu qu’il ne devait l’annoncer qu’une fois la qualification européenne de l’OL acquise », a-t-il précisé.

    Dans une interview au quotidien « l’Equipe », l’ancien international a évoqué des divergences avec l’encadrement du club pour justifier son départ : « Si je n’ai pas attendu que l’OL soit européen pour officialiser ma décision, c’est simplement parce que les gens qui, ici, travaillent dans l’ombre, ont intensifié leur pression et leurs manoeuvres, ces derniers temps. »



    Galerie Photos :

    Dernière modification par MuM_, 21/01/2007, 00h24.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Albert Emon

    né le 24 juin 1953
    à Berre-l'Étang (Bouches-du-Rhône)
    Poste : Attaquant

    Biographie
    Albert Emon a été formé à l'Olympique de Marseille où il a effectué la plus grande partie de sa carrière de joueur (1968-1978) avant de rejoindre l'AS Monaco puis l'Olympique Lyonnais. Il occupait le poste d'attaquant et a été sélectionné en équipe de france à 8 reprises pour un but marqué.

    Il a entraîné le Sporting Club de Toulon (1997), l'A.S. Cannes, l'O.G.C. Nice, et a été entraineur par intérim de l'Olympique de Marseille à plusieurs reprises (2000, 2001, 2004). La première fois en 2000, accompagné de Christophe Galtier il effetue un intérim de dix jours après la démission d'Abel Braga en Novembre suite aux mauvais résultats du techinicen brésilien. Puis en 2001 il effectue une nouvelle transition, sans match officiel, avant de reprendre à nouveau les renes en décembre 2001 et de finir la saison à la tête de l'équipe en remplacement de Zoran Vujovic. Il laissera la place d'entraîneur principal pour devenir l'adjoint d'Alain Perrin (2002-2003). En 2004, il effectue son dernier interim palliant la démission de José Anigo jusqu'à l'arrivée de Philippe Troussier. Il devient alors à nouveau entraîneur adjoint du club marseillais aux cotés de l'ancien sélectionneur du Japon, puis conservera sa place auprès de Jean Fernandez (2005-2006). Au départ de ce dernier, Albert Emon est promu entraîneur au début de la saison 2006-2007.

    Carrière de joueur
    1963/1968 : Berre l'Etang
    1968/1971 : Marseille (Réserve)
    1971/1978 : Marseille
    1978/1981 : Monaco
    1981/1983 : Lyon
    1983/1986 : Toulon
    1986/1988 : Cannes
    110 buts dansa sa carrière : Marseille 37, Reims 4, Monaco 26, Lyon 17, Toulon 21, Cannes 5

    Carrière d'entraineur
    1988/1990 : Cannes
    1990/1991 : Nice (adjoint)
    1991/1992 : Nice
    Juillet 1992 à novembre 1992 : Nice (Centre de Formation)
    Novembre 1992 à août 1996 : Nice
    Juillet 1997 à novembre 1997 : Toulon
    Juillet 1998 à octobre 1999 : Manosque (Conseiller technique)
    Novembre 1999 à février 2000 : Adjoint sélectionneur équipe Egypte
    2000, Décembre 2001-2002, 2004: Olympique de Marseille (Interims)
    2006-2007 : Olympique de Marseille

    Palmarès en tant que joueur
    1972 : Champion de France Olympique de Marseille
    1972 :Vainqueur de la Coupe de France de football Olympique de Marseille
    1976 :Vainqueur de la Coupe de France de football Olympique de Marseille
    1980 :Vainqueur de la Coupe de France : AS Monaco
    équipe de France A : 8 sélections (1 but) de 1975 à 1980

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Marcel Aubour

    né le 17 juin 1940
    à Saint-Tropez
    Poste : gardien de but international français de football (1,80 m, 70 kg à l'époque).

    Carrière de joueur
    1960-1966 : Olympique Lyonnais ( France)
    1966-1969 : OGC Nice ( France)
    1969-1972 : Stade Rennais ( France)
    1972-1977 : Stade de Reims ( France)

    Palmarès
    1964 :Vainqueur de la Coupe de France avec l'Olympique Lyonnais
    1971 :Vainqueur de la Coupe de France avec le Stade Rennais
    1963 : Finaliste de la Coupe de Franceavec l'Olympique Lyonnais
    International Espoirs.

    1964/1968 : 20 sélections en équipe de France A .Première sélection en équipe de France : 4 octobre 1964, Luxembourg-France (0-2)
    1er match en L1 : 20 août 1960, Reims-Lyon (2-0)

    Aubour rejoint Lyon en 1960. Gardien de classe internationale, complet et régulier, il reste dans les mémoires lyonnaises comme le meilleur portier de l'histoire du club. Avec l'OL, il dispute deux finales de Coupe de France, gagnant celle de 1964, et atteint les demi-finales de la Coupe des Vainqueurs de Coupe l'année suivante. Sa réputation de « tueur de penalties » (comparable à celle de Mickaël Landreau aujourd'hui) naît après une série d'arrêts décisifs dans cet exercice. Porté par ses performances en club, Aubour s'impose également face à Pierre Bernard et Daniel Eon comme titulaire dans le but de l'équipe de France, avec laquelle il se qualifie pour la Coupe du monde 1966 en Angleterre. Les Bleus y essuient un cuisant échec, éliminés au premier tour par un manque de cohérence tactique et une série de contre-performances individuelles. Aubour n'est pas épargné, en grande partie responsable du but concédé face au Mexique lors du très décevant premier match des Tricolores (1-1).

    Aubour quitte Lyon pour Nice après la Coupe du Monde, décision malheureuse qui le voit accompagner le Gym en Division 2 en 1968. Il se voit également écarté de l'équipe de France (au profit du Stéphanois Georges Carnus) à la fin de la saison 1967-68 après une humiliante élimination (1-1, 1-5) par la Yougoslavie en Coupe d'Europe des Nations.

    Après une saison en D2, Aubour revient au plus haut niveau en signant à Rennes. Il y remporte son second trophée en gagnant la Coupe de France 1971 face à... Lyon (1-0) après avoir éliminé le grand OM aux tirs au but en demi-finale, Aubour en arrêtant trois dont celui du redoutable Josip Skoblar. Cette victoire reste pour « le grand Marcel » le meilleur souvenir de sa carrière : « C'était du délire. Cela a duré trois mois alors que la victoire de l'Olympique Lyonnais en 1964 n'avait guère duré qu'une semaine. » (Jacques Thibert, Les coqs du football, Paris, Calmann-Levy, 1972, page 163). Durant cette période, Aubour retrouve même l'équipe de France à l'occasion d'une tournée en Amérique du Sud en 1970, mais il doit se contenter d'un statut de remplaçant. Aubour part en 1972 pour Reims où il termine sa carrière en 1977. Il quitte ensuite le monde du football professionnel et est aujourd'hui établi dans sa ville natale de Saint-Tropez.


    Envoyé par Marcel Aubour
    http://www.lyoncapitale.fr/ArchivesL...ort-405-1.html
    “C’est l’un de mes plus beaux souvenirs. On avait une grosse équipe, avec une attaque extraordinaire qui plantait des buts fabuleux et on était complet dans toutes les lignes. On ne pensait pas aller si loin. C’est au fur et à mesure qu’on y a cru. Contre le Sporting Lisbonne, on nous promettait l’enfer, car ils venaient de battre Manchester United. En fait, à Lyon, on fait 0-0, et à Lisbonne, on fait 1-1. On a dû jouer un match d’appui à Madrid pour nous départager. Mais on a perdu 1-0. Ç’a été une grande déception. On est passé à côté d’une finale qu’on aurait pu gagner, parce qu’on serait tombé contre les Hongrois du MTK Budapest, qui ont, eux aussi, perdu de très peu contre les Portugais”.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Éric Assadourian

    nationalité française et arménienne.
    né le 24 juin 1966
    à Saint-Maurice.
    poste attaquant

    Carrière
    Formé à l'INF de Vichy
    1986-1990 : Toulouse FC
    1990-1995 : Lille OSC
    1995-1996 : Olympique Lyonnais
    1996-1997 : En Avant de Guingamp
    1997-1998 : CS Louhans-Cuiseaux
    1998-1999 : AS Beauvais Oise
    1999-2000 : AS Valence


    Entraineur :
    2005 : éducateur au stade brestois
    2006 : Il entraine les - de 16ans à Lens
    Assadourian a débuté en Ligue 1 en août 1986 avec le Toulouse FC. Il a totalisé 269 matchs et 38 buts en Ligue 1.

    8 Sélections en Equipe de France Espoirs
    12 sélections en équipe Arménienne (3 buts)
    http://asbo.footblog.fr/Anciens-joueurs/index.php
    Parmis les joueurs pros qui ont portés les couleurs de l'ASBO, le plus célèbre fut sans doute Eric Assadourian.

    Arrivé au début de la saison 1998/1999, il compte derrière lui plus de 270 matchs en D1 et 38 buts et a même connu l'Europe (comme la Ligue des Champions avec l'Olypique Lyonnais). Malheureusement, l'aventure beauvaisienne ne sera pas un souvenir impérissable car si le joueur fini dans les meilleurs buteurs de D2, l'équipe termine dernière. Outre, le championnat morose, la sélection nationale d'Arménie l'oublie nottamment pour les matchs contre l'équipe de France dans le cadre des matchs de qualification pour l'Euro 2000.

    Il termine "naturellement" sa carrière dans le seul club pro d'origine arménienne: l' ASOA Valence en D2 puis en National.
    http://www.humanite.presse.fr/journa...7-08-20-785467
    Ces Arméniens de France qui retrouvent leur pays balle au pied

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Christophe Cocard


    né le 23 novembre 1967
    à Bernay ( France).
    poste : attaquant ailier droit. Ses points forts étaient sa très bonne technique et ses dribbles
    International A : neuf sélections (1 but)

    Carrière
    1987-1996 : AJ Auxerre ( France)
    1996-1999 : Olympique Lyonnais ( France)
    1999-2002 : Kilmarnock ( Écosse)

    Matches en D1 : 306
    Buts en D1 : 69

    Palmarès
    avec l'AJ Auxerre :
    remporte le championnat de France 1996 ;
    vainqueur de la Coupe de France 1994 et 1996.


    2006 : stagiaires du BEES2

    Dernière modification par MuM_, 28/10/2006, 13h32.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Gilles Rousset

    né le 22 août 1963
    à Hyères (83)
    Poste : gardien de but


    Carrière de joueur
    1982-1990 : FC Sochaux, 100 matchs de division 1
    1990-1993 : Olympique Lyonnais, 98 matchs de division 1
    1993-1994 : Olympique de Marseille, 0 match de division 1
    1994-1995 : Stade Rennais, 22 matchs de division 1
    1995-2001 : Heart of Midlothian ( Écosse)

    Palmarès
    220 matchs de division 1
    2 selections en équipe de france
    Finaliste la de coupe de France en 1988
    Vice-champion de France 1994
    Finaliste de la coupe d'Ecosse 1996
    Vainqueur de le coupe d'Ecosse 1998
    Finaliste de la coupe de la ligue d'Ecosse 1997

    Envoyé par sans alcool
    Rousset avait pour lui de ne pas hesiter à utiliser son physique pour se faire respecter et aider ses copains (cf OL-Metz de je ne sais plus quelle année)! Il meritait donc toute notre sympathie et ce d'autant plus que sa 1ere année sous notre maillot avait été excellente!
    Envoyé par Kabongo
    La même cassette qui contient le tristement célèbre 7-0 encaissé au vélodrome la même année avec un super gilles rousset qui plonge dans tous les sens mais jamais le bon...
    http://www.lepays.net/jdj/97/07/21/IS/5/photo_24.html le coeur en Écosse
    http://www.lepays.net/jdj/97/07/21/IS/5/photo_25.html A Marseille, j'ai bien rigolé
    http://www.lepays.net/jdj/97/07/21/IS/5/photo_26.html Imbattables
    http://www.lepays.net/jdj/97/07/21/IS/5/photo_27.html La bande à Platini
    http://www.lepays.net/jdj/97/07/21/IS/5/photo_28.html Géant sans couronne
    http://www.lepays.net/jdj/97/07/21/IS/5/photo_29.html Précurseur

    http://lafa.fff.fr/bleus/anciens/246267.shtml
    Quel parcours après l'arrêt de votre carrière vous a conduit a intégrer le Centre de formation de l'Olympique Lyonnais ?
    "Après avoir arrêté en 2001, je suis revenu en France. Je souhaitais vivre une autre expérience. J'ai passé en deux ans un DESS en marketing et management du sport professionnel à l'université de Rouen. Ensuite, j'ai eu l'envie de retrouver les terrains. L'an dernier, l'Olympique Lyonnais m'a offert l'opportunité de devenir entraîneur des gardiens de but au centre de formation. Je m'occupe donc depuis la saison dernière des catégories moins de 15, 16, et 18 ans et du CFA. Je prends beaucoup de plaisir dans cette nouvelle fonction. C'est très excitant de transmettre son vécu, son savoir. Je suis très heureux d'être à nouveau à Lyon."
    Dernière modification par MuM_, 28/10/2006, 13h50.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Ernest Schutlz

    né le 29 janvier 1931
    à Dalhunden (Bas Rhin )
    poste attaquant.

    Carrière de joueur
    1952-1957 : Olympique Lyonnais
    Toulouse FC

    En équipe nationale : 1 sélection 28 septembre 1961q.c.m.FRANCE-FINLANDE (5-1)


    Envoyé par OLWEB
    1952-1953 : Préparer l'avenir
    Cette première expérience de la D1 a laissé des traces, aussi bien sportives que financières. Une dizaine de joueurs s'en vont, remplacés par seulement trois véritables renforts : Schultz, Duval et Christiansen. Pendant que les jeunes Bonvin et Lerond s'aguerrissent, et que Schultz commence à marquer des buts, l'OL prépare l'avenir. Mais le club devra patienter encore un peu pour rejoindre l'élite.

    1957-1958 : avant le mondial suédois
    L'OL perd Ernie Schultz, qui a marqué quelques 92 buts sous les couleurs du club

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    André Guy



    né le 3 mars 1941 à Bourg en Bresse (Ain)
    poste d'attaquant.

    Sélectionné huit fois en équipe de France (1ère sélection le 4 octobre 1964, dernière sélection le 6 novembre 1968 ), pour 2 buts inscrits :
    4 octobre 1964 : Luxembourg - France (0-2)
    17 septembre 1967 : Pologne - France (1-4)


    159 buts en Division 1 (1959 - 1971)

    Formé au FC Sochaux (3 buts)
    1962-65 : AS Saint-Etienne (45 buts)
    1966-67 : Lille OSC (42 buts)
    1967-71 : Olympique Lyonnais (64 buts)
    Puis Stade Rennais (5 buts), Sporting Toulon Var, Nevers.

    Palmarès :

    * Champion de France de D2 en 1963 avec l'AS Saint-Etienne
    * Champion de France en 1964 avec l'AS Saint-Etienne
    * Meilleur buteur du Championnat de France en 1969 avec Lyon (28 buts)
    * Vainqueur de la Coupe de France en 1971 avec le Stade Rennais

    http://www.poteaux-carres.com/articl...20060821214413
    André Guy a joué onze derbies dans sa carrière : quatre sous le maillot vert, sept sous les couleurs lyonnaises
    Photo(s) :
    Dernière modification par MuM_, 21/03/2007, 22h10.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Marco Grassi

    né le 8 août 1968
    à Chiasso
    Nationalité suisse.


    Carrière
    1974 - 1984 : FC Chiasso
    1984 - 1989 : Zoug 94
    1989 - 1990 : FC Zurich
    1990 - 1991 : FC Chiasso
    1991 - 1993 : FC Zurich
    1994 : Servette FC
    1994 - 1996 : Stade Rennais
    1996 - 1997 : AS Monaco
    1997 : FC Sion
    1997 - 1998 : AS Cannes
    1998 - 1999 : Olympique Lyonnais
    1999 - 2000 : OGC Nice
    Il a été sélectionné 31 fois dans l´équipe de Suisse de football où il a inscrit 3 buts.
    Matches en D1 : 107 Buts en D1 : 40

    Envoyé par L'équipe
    Marco GRASSI : Comme Alexander Frei, Marco Grassi entame sa carrière française à Rennes en 1994 et s'y adapte in facto. Auréolé d'un total de 26 buts en 55 matches, Grassi quitte la Bretagne pour Monaco, une aventure qui tourne court (six mois, 12 matches, zéro but). Rapidement prêté, il rebondit à Cannes et à Lyon mais finira pas loin de l'anonymat à Nice en D2.
    http://www.staderennais.com/index.php?rb=20&id=AT59
    Rennes termine 8e, possède une des meilleures attaques de l’hexagone avec Grassi, André et Wiltord et se qualifie pour la coupe Intertoto.
    Marco, vous avez pris votre retraite en l'an 2000, que devenez-vous ?

    http://www.staderennais.com/index.php?rb=4&id=AT354
    Je suis revenu chez moi en Suisse italienne. Je suis depuis un an et demi Président d'un club de football, le FC Chiasso, ma ville natale. Nous sommes actuellement 3e de D2. Même si nous avons un petit budget, notre objectif est de monter en première division. Sinon auparavant, j'ai été agent de joueur Fifa. Je suis marié et j'ai 3 enfants.
    Marco Grassi le globe-trotter http://www.lyoncapitale.fr/ArchivesL...82-Grassi.html

    Dernière modification par MuM_, 28/10/2006, 13h48.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Bernard Boissier


    né le 3 octobre 1952
    à Nîmes.
    poste défenseur.



    Carrière
    1964-1981 : Nîmes Olympique
    1981-1982 : Olympique Lyonnais
    1982-1986 : Sporting Toulon Var
    1986-1988 : Le Grau du Roi
    Il a disputé un match international (entré en cours de jeu il a joué 2 minutes), le 26 avril 1975 contre l'équipe du Portugal.

    Entraineur au Nîmes Olympique
    (pré formation)
    Dernière modification par MuM_, 08/10/2006, 21h01.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Abedi Ayew dit Abedi Pelé







    Nationalité : ghanéen
    né le 5 novembre 1964
    à Domé.


    Carrière
    83/84 Dragons de l'Ouémé ( Bénin)
    85/86Real Tamale United ( Ghana)
    86/87Chamois Niortais FC ( France)
    87/88 FC Mulhouse ( France)
    1989-1990 : Olympique de Marseille ( France)
    1990-1991 : Lille OSC ( France)
    1991-1993 : Olympique de Marseille ( France)
    1993-1994 : Olympique Lyonnais ( France)
    1995-1996 : Torino FC ( Italie)
    1996-1998 : TSV Munich 1860 ( Allemagne)
    1998-1999 : Al Wahda Abu Dhabi ( Émirats arabes unis))

    67 fois international ghanéen

    Palmarès
    Vainqueur de la CAN en 1982
    Vainqueur de la Coupe du Qatar en 1983
    Champion de France en 1990, 1992 et 1993
    Vainqueur de la Ligue des Champions 1993
    Ballon d'or africain en 1991,1992 et 1993

    http://www.humanite.presse.fr/journa...2-12-31-667333
    http://www.rfi.fr/fichiers/mfi/Sport/473.asp
    http://www.africa2005.com/afrique/ghana/success2.html


    http://www.lefaso.net/article.php3?id_article=15039
    Ayew Abedi Palé : Je mène plusieurs activités dans le milieu du football. Depuis sept ans maintenant, je suis le 2e vice président du Comité de campagne de l’Afrique du Sud pour la coupe du monde 2010, que nous avons obtenue avec beaucoup de bonheur pour notre continent. J’ai créé une école de football à Accra, le FC Nania qui fonctionne très bien. Au sein de la FIFA, je suis aux côtés du président Sepp Blatter et j’ai été nommé avec les anciens footballeurs Pelé, Beckenbauer et Eusebio, ambassadeurs de la FIFA pour la lutte contre le racisme dans le football.
    Dernière modification par MuM_, 21/03/2007, 22h12.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Christophe Deguerville


    né le 27 juin 1970
    à Villeneuve la Garenne.
    poste:défenseur (1,72 m pour 68 kg).


    Carrière
    1987-1995 : AS Saint-Étienne
    1995-1997 : Olympique Lyonnais
    1997-2002 : SC Bastia
    2003-2003 : AS Saint-Étienne

    Il a disputé son 1er en Ligue 1 le 4 juin 1988 avec l'AS Saint-Étienne.
    Matches en L1 : 355 Buts en l1 : 6

    Palmarès
    Finaliste de la Coupe de France en 2002 avec Bastia
    Ce défenseur, formé à Saint-Etienne a joué de 1988 à 1995 dans son club formateur en disputant 213 matchs de Ligue 1 et en inscrivant 5 buts dont le fameux but égalisateur (1-1) contre Marseille en 1991-1992 à Geoffroy-Guichard (but du genou dans le match à rejouer suite à "l'affaire de la cannette" ..).
    Christophe reviendra ensuite a Saint Etienne en 2002-2003 finir sa carrière de joueur professionnel ( 9 matchs).

    Il jouait en 2005-2006 en amateur en Division d'Honneur avec Perpignan Canet.

    Depuis août 2006, il joue en amateur dans le club de Montgeron

    Coupe d'Europe :
    * 2 saisons en coupe UEFA, 8 matches avec Lyon.
    * Le premier : Farense-Lyon (0-1), le 13 septembre 1995.


    Equipe de France :
    * International A' à 3 reprises :
    1ère sélection : 12 janvier 1993 à Dakar, France A' bat Sénégal 3-1.
    Il entre à la 60ème minute à la place de ... KAREMBEU.
    2ème sélection : 2 février 1994 à Tunis, Tunisie A et France A' 1-1.
    Il joue tout le match.
    3ème sélection : 25 mai 1994 à Evry, France A' bat sélection Francophone 4-1.
    Il joue aussi tout le match.


    Totaux :
    * 5 saisons à Bastia, 2 à Lyon, 6 pleines à l'ASSE, plus de 300 matches D1-D2, 5 buts.
    Dernière modification par MuM_, 28/10/2006, 13h38.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    José Pasqualetti

    né le 27 septembre 1956
    à Bastia en Haute-Corse


    Carrière de joueur
    1968 - 1977 : SC Bastia (équipe première à partir de 1974)
    1977 - 1979 : Olympique Alès
    1979 - 1982 : Montpellier HSC
    1982 - 1984 : Olympique Lyonnais
    1984 - 1986 : Béziers
    1986 - 1990 : Olympique Alès

    Carrière d'entraîneur
    1990 - 1996 : Olympique Alès (centre de formation 1991-1992 puis équipe A de 1992 à septembre 1996 où il démissionne)
    1998 - 2004 : SC Bastia (entraîneur adjoint 1998-1999 puis responsable centre de formation et équipe CFA 1999-2002 puis entraîneur adjoint de 2002 à 2004)
    2004 - 2006 : AC Ajaccio (entraîneur adjoint octobre 2004 à décembre 2005 puis depuis janvier 2006 après la démission de Rolland Courbis, il est l'entraîneur de l'équipe première d'Ajaccio)
    2006 - : CS Sedan-Ardennes (entraîneur adjoint depuis juin 2006 sous les ordres de Serge Romano de l'équipe première du 'Club Sportif Sedan Ardennes)

    Dernière modification par MuM_, 29/10/2006, 15h19.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a répondu
    Jean-Pierre Orts


    né le 6 septembre 1960
    à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) .
    poste : avant-centre.


    Carrière Joueur

    1979-80 USM Malakoff (France).
    80/82 Valenciennes
    82/83 Stade Français
    83/85 Montpellier
    85/86 Nimes
    1986-88 Olympique Lyonnais (France).
    88/89 AS Cannes
    89-95 Football Club de Rouen 1899 (France).
    95/96 Chateau Thierry ( CFA)

    387 matches 189 buts en championnat professionnel

    Entraîneur

    07/1993 - 06/1995 : Rouen
    07/1996 - 2003 : Choisy-le-Roi
    01/2004 - 2006 : Viry-Châtillon (Essonne)

    Palmarès
    Joueur de l'année - D2 1991, avec Rouen (Prix France Football).
    Meilleur buteur - D2 1987-88, avec Lyon (18 buts).
    Meilleur buteur - D2 1989-90, avec Rouen (21 buts).
    Meilleur buteur - D2 1991-92, avec Rouen (22 buts).
    Meilleur buteur - D2 1992-93, avec Rouen (18 buts).

    http://fc-rouen.football.fr/2006/05/...nt-1ere-partie
    Vous qui avez connu l’OL (38 buts en 2 saisons entre 1986 et 1988 ) au début de l’ère Aulas, quel regard portez vous sur la montée en puissance de ce club ?
    On était en Divison 2. On avait été joué en 1/8ème de finale de la coupe de France à Marseille où on avait été battu d’ailleurs (3-0). Puis on était resté la semaine dans le sud car on jouait le samedi à Martigues. A l’issue de ce match aller, Bernard Tapie annonce dans la presse qu’il avait un ami qui serait disponible pour rentrer au sein du comité directeur de l’Olympique Lyonnais et il cite son nom : Jean-Michel Aulas. On en avait jamais entendu parlé. Et effectivement après le retour de Martigues, on annonce l’arrivée d’Aulas au sein du club.
    Donc au départ il devait amener simplement de l’argent et ensuite il a simplement demandé la présidence. Charles Mighirian qui était un type exceptionnel s’est effacé. Il n’était pas pour mais il s’est effacé pour le bien du club, il a bien fait d’ailleurs.
    La deuxième année que j’étais à Lyon, Aulas est devenu président. Il a commencé à recruter. Déjà il avait fait son premier coup médiatique en prenant Eugène Kabongo qui jouait à Anderlecht. Il l’avait payé à l’époque 350 000 francs. Et voilà comment il est arrivé à l’OL. Aujourd’hui on aime ou aime pas mais on doit reconnaître que c’est un homme qui a beaucoup donné à ce club.
    Dernière modification par MuM_, 20/11/2006, 19h03.

    Laisser un commentaire:


  • MuM_
    a crée une discussion Les Hommes de l'OL

    Les Hommes de l'OL

    Le maximum de données sur les membres qui sont passés à l'Olympique Lyonnais.

    Merci à ceux qui souhaitent compléter les informations, rajouter des anecdotes ou des photos de se faire connaître par MP à Nemo
    WebAnimOL (Nemo)
    Modénosaurus
    Dernière modification par WebAnimOL (Nemo), 01/08/2011, 09h09.
Chargement...
X