Annonce

Réduire
Aucune annonce.

GAVA Franck

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Carlos73
    a répondu
    Superbe joueur avec ses percussions au milieu gauche et sa technique. Dommage qu'il n'ait pu s'imposer en EDF, affublé du qualificatif de successeur de Platini, bien lourd à porter.

    Laisser un commentaire:


  • tom83
    a répondu
    Envoyé par da_norf Voir le message
    Bon faut dire que ce match était en fin de saison et qu'il n'y avait plus grand chose à gagner pour les 2 équipes si je me souviens bien... à part se venger de la défaite à l'aller ! :grn:
    Je veux pas dire de bétise mais on s'est pas qualifier pour l'Intertoto grace à ce match?
    En tout cas grand match avec Gava pour le premier but...

    Une carrière finie trop tôt malheureusement pour lui.

    Laisser un commentaire:


  • Kabongo
    a répondu
    Envoyé par stevenol Voir le message
    la légende dit que le technicien eclairage est venu voir lacombe a la mi-temps et que ce dernier a flippé, il pensait à une panne
    le technicien lui avait juste dit de ne pas dépasser 9 pour le tableau !!!!
    Exact, et dans le stade on pensait aussi qu'on allait dépasser les 10 buts et pourquoi pas atteindre les 18 car il y en avait déjà 7 au bout de 35 min soit une moyenne de 1 / 5 min !
    Et le chant qui évoluait au fil du match pour devenir :
    "1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ; 8-0 ! 8-0 ! 8-0 !..." :)

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par stevenol Voir le message
    exact, en fait c'est à la radio que j'écoutais en train de manger et dès qu'ils annonçaient un but, j'allais voir le multiplex : j'ai mangé froid à la mi-temps parce que dès que je retournais à table, y'avait de nouveau but :o
    Je me souviens de ce jour comme si c'était hier... car j'étais limite malade ce soir là, et en regardant la télé je croyais que c'était moi qui hallucinait, mais non :dt::mdr:

    Laisser un commentaire:


  • stevenol
    a répondu
    Envoyé par Rem56 Voir le message
    Il n'existait pas encore à l'époque, ils l'ont instauré au début des années 2000 :oui:
    exact, en fait c'est à la radio que j'écoutais en train de manger et dès qu'ils annonçaient un but, j'allais voir le multiplex : j'ai mangé froid à la mi-temps parce que dès que je retournais à table, y'avait de nouveau but :o

    Laisser un commentaire:


  • Rem56
    a répondu
    Envoyé par stevenol Voir le message
    sinon sur canal plus, le jingle, LE fameux, n'arretait pas !!
    Il n'existait pas encore à l'époque, ils l'ont instauré au début des années 2000 :oui:

    Laisser un commentaire:


  • stevenol
    a répondu
    Envoyé par da_norf Voir le message
    Le 8ème but : Giuly de la tête :mdr:

    Alain, Flo, Ludo et Franck, quand ça voulait... :lov:
    Bon faut dire que ce match était en fin de saison et qu'il n'y avait plus grand chose à gagner pour les 2 équipes si je me souviens bien... à part se venger de la défaite à l'aller ! :grn:

    Et puis 96 c'est l'année du "Salut Jean-Luc, alors Sassus avec ma femme ?" qui permit l'arrivée de Greg Coupet... ;)
    la compo de l'époque est enorme quand même :
    la légende dit que le technicien eclairage est venu voir lacombe a la mi-temps et que ce dernier a flippé, il pensait à une panne
    le technicien lui avait juste dit de ne pas dépasser 9 pour le tableau !!!!
    sinon sur canal plus, le jingle, LE fameux, n'arretait pas !!



    À la veille du choc Lyon - Marseille, revenons douze ans en arrière lorsque cette affiche n'était rien de plus qu'un match entre une formation lyonnaise du ventre mou et un OM tout juste promu après deux saisons de deuxième division. Ce 24 mai 1997, les Phocéens perdaient 8-0 à Gerland... 7-0 à la mi-temps. Retour.
    Le contexte :


    Nous sommes le 24 mai 1997, 38è et dernière journée de championnat 1996-1997. L'AS Monaco est championne de France depuis deux semaines. Paris, Nantes, Bordeaux et Metz se disputent les places européennes. Plus bas, L'Olympique Lyonnais peut accrocher l'intertoto et se trouve en concurrence avec Auxerre, Bastia et Strasbourg. Pour cette dernière journée de championnat, l'OL a de l'ambition et entend bien se refaire du match aller, ouverture du championnat, où les joueurs de l'entraîneur Bernard Lacombe avaient perdu 3-1 (buts d'Eric Roy, Xavier Graveleine et Marc Libbra, alors qu'Alain Caveglia avait ouvert la marque). De retour en première division, l'OM a assuré son maintien paisiblement et termine le championnat au 11è rang, qui plus en vacances après son succès domestique face au PSG le week-end précédent (1-0).


    Les compositions d'équipes


    28 250 spectateurs ont officiellement rempli les travées du stade de Gerland, le coup d'envoi est donné à 20 heures par l'arbitre Franck Glochon. La composition des équipes ? Grégory Coupet est dans les buts, devant lui se dressent les quatre défenseurs Marcelo Kiremitdjian, Ghislain Anselmini, Jean-Christophe Devaux et Florent Laville. Dans ce 4-4-2 lyonnais en losange (Juninho n'est pas encore arrivé), David Linares récupère pour Christophe Cocard qui sert de gauche à droite Franck Gava, Florian Maurice, Alain Caveglia et Ludovic Giuly.
    À Marseille, c'est l'international Allemand Andreas Köpke (59 sélections) qui garde les buts de l'équipe entraînée par Gérard Gili. Ahamada Jambay, Christophe Galtier, Chris Makin, Alberto Malusci étaient les quatre défenseurs. Eric Roy et Olivier Echouafni en milieux de terrain défensif, Bernard Ferrer à gauche et Jean-Philippe Durand à droite pour fournir en ballons Marc Libbra et le bide de la saison phocéenne : Medhi Ben Sliman.


    7-0 à la mi-temps !


    Avec un peu plus de motivation d'un côté que de l'autre, la différence n'a pas mis bien longtemps à être criante ! Ouverture du score dès la première minute par Alain Caveglia, Florian Maurice et son pote Franck Gava (qui filent tous les deux à Paris dans la foulée) portent le score à 3-0 après un quart d'heure de jeu. Suit alors le show Ludovic Giuly qui inscrit deux buts en 5 minutes. Ça fait 5-0 à la 25è ! Florian Maurice et Alain Caveglia marquent également leurs deuxièmes but du match. Ça fait 7-0 au bout de 35 minutes, comme à la mi-temps : Nouveau record !
    Après le repos, l'OM serre les boulons et n'encaisse qu'un seul but, celui de Ludovic Giuly à la 54è pour un triplé. Plus rien ne fut marqué, ce 8-0 établit le record, toujours d'actualité, de la plus large défaite de l'OM en championnat.

    Laisser un commentaire:


  • da_norf
    a répondu
    Envoyé par Bellissimo Voir le message
    C'est pas aussi l'année de notre petite branlée a auxerre ...?..:confus::o
    Y des souvenirs qu'on oublient plus vite que d'autres... :joue::grn:

    Laisser un commentaire:


  • Bellissimo
    a répondu
    Envoyé par da_norf Voir le message
    Le 8ème but : Giuly de la tête :mdr:

    Alain, Flo, Ludo et Franck, quand ça voulait... :lov:
    Bon faut dire que ce match était en fin de saison et qu'il n'y avait plus grand chose à gagner pour les 2 équipes si je me souviens bien... à part se venger de la défaite à l'aller ! :grn:

    Et puis 96 c'est l'année du "Salut Jean-Luc, alors Sassus avec ma femme ?" qui permit l'arrivée de Greg Coupet... ;)
    C'est pas aussi l'année de notre petite branlée a auxerre ...?..:confus::o

    Laisser un commentaire:


  • da_norf
    a répondu
    Envoyé par Earls court;5902550[URL="http://www.youtube.com/watch?v=uUOPAjhz1Yw"
    OL - OM - 96/97 - énorme piquette[/URL]
    Le 8ème but : Giuly de la tête :mdr:

    Alain, Flo, Ludo et Franck, quand ça voulait... :lov:
    Bon faut dire que ce match était en fin de saison et qu'il n'y avait plus grand chose à gagner pour les 2 équipes si je me souviens bien... à part se venger de la défaite à l'aller ! :grn:

    Et puis 96 c'est l'année du "Salut Jean-Luc, alors Sassus avec ma femme ?" qui permit l'arrivée de Greg Coupet... ;)

    Laisser un commentaire:


  • Bellissimo
    a répondu
    Envoyé par Earls court Voir le message
    Je suis retombé sur des matchs de l'époque GAVA hier soir, et j'ai tout bonnement réadoré ce joueur.
    J'étais trop jeune à l'époque pour me rendre compte du niveau réel du joueur.

    OL - OM - 96/97 - énorme piquette

    OL - Monaco 96/97 - 3/3
    Son club de coeur au jour daujourdhui est l'OL ... Encore au jour daujourdhui quand il parle de l'OL il a des etoiles dans les yeux ...
    Grande classe ...Super mentalité ... Il a toujours garder la tete froide , beaucoup d'humilité ... Et quel talent :lov: ...

    Laisser un commentaire:


  • Earls court
    a répondu
    Je suis retombé sur des matchs de l'époque GAVA hier soir, et j'ai tout bonnement réadoré ce joueur.
    J'étais trop jeune à l'époque pour me rendre compte du niveau réel du joueur.

    OL - OM - 96/97 - énorme piquette

    OL - Monaco 96/97 - 3/3

    Laisser un commentaire:


  • Mathieu_69
    a répondu
    Quelqu'un aurait des photos de Franck Gava sous le maillot de l'OL ?

    Laisser un commentaire:


  • Kabongo
    a répondu
    Gava : la simplicité et la classe !

    Laisser un commentaire:


  • Bob M69
    a répondu
    Envoyé par Bellissimo Voir le message
    Il habite meme a Lyon a l'année preuve de son attachement ... Et pourtant il a connu Monaco et Paris , deux villes magnifiques ... Il a l'OL dans le sang
    Aucun probleme, je respecte son choix de carrière ;)

    Laisser un commentaire:


  • steph04
    a répondu
    un mec qui s'est perdu au psg, et surtout un mec qui a mis fin à sa carriere prématurement


    victime de l'arthrose, si jeune en plus


    j'ai lu que pour lui monter un escalier c'est horrible et qu'il ne peut porter que des baskets:-(

    Laisser un commentaire:


  • Bellissimo
    a répondu
    Envoyé par Bob M69 Voir le message
    j'adorais ce joueur, franchement après malouda, ça reste pour moi le meilleur milieu gauche de l'ol !
    Il faisait des débordements extra et des passes millimétrés, un mec simple sans chichi comme je les aime
    j'étais dégouté de le voir partir à Paris, mais à l'epoque, Paris nous était supérieur, les années ont bien changés à ce niveau là
    Il habite meme a Lyon a l'année preuve de son attachement ... Et pourtant il a connu Monaco et Paris , deux villes magnifiques ... Il a l'OL dans le sang

    Laisser un commentaire:


  • Bob M69
    a répondu
    j'adorais ce joueur, franchement après malouda, ça reste pour moi le meilleur milieu gauche de l'ol !
    Il faisait des débordements extra et des passes millimétrés, un mec simple sans chichi comme je les aime
    j'étais dégouté de le voir partir à Paris, mais à l'epoque, Paris nous était supérieur, les années ont bien changés à ce niveau là

    Laisser un commentaire:


  • Bellissimo
    a répondu
    Jai la chance de connaitre Franck qui est un super mec :proud: ... et c'etait aussi un super joueur :fier:


    Laisser un commentaire:


  • Sonny75
    a répondu
    Un joueur d'une élégance rare, un gars qui a montré dès son premier match à Gerland qui il était.
    Sa façon de dribbler et d'envahir son côté gauche, son entente quasi parfaite avec Flo Maurice et son but à GG dans le derby.

    Un sacré bonhomme qui, aujourd'hui, serait élevé au rang de star.

    Laisser un commentaire:


  • histOLien
    a crée une discussion GAVA Franck

    GAVA Franck

    Franck Gava


    Né le 3 février 1970 à Montargis
    Poste : milieu de terrain
    Année OL : 1992/93 à 1996/1997
    191 matchs de championnat avec l'OL, 29 buts. 2 matchs d'UEFA.
    Carrière : Nancy (86-92)
    Lyon (92-97)
    PSG (97-98 )
    Monaco (98-99)
    Rennes (99-00)

    Palmarès : Champion de France de D2 en 1990 (Nancy), Coupe de France et Coupe de la ligue en 1998 (PSG).
    Trois sélections en équipe de France.
    Dernières nouvelles : président de Martigues en 2002. L'est-il toujours ? :dt: Je ne crois pas.



    Envoyé par Roger Hanin
    Le maître à jouer de l'Olympique Lyonnais entre 92 et 97 (sauf en 95-96, blessé presque toute la saison), très élégant balle au pied. Roi de la passe décisive en direction des Florian Maurice, James Debbah, Laurent Delamontagne, Bardon ... il avait terminé sa dernière saison à Lyon comme meilleur passeur du championnat, avec 13 passes décisives. Un vrai régal de le voir distribuer le jeu.
    Formé à Nancy comme un autre fameux meneur de jeu (qui a dit : "l'ASNL a aussi formé Tony Vairelles ?" :dead: :grn: ), on le comparaît d'ailleurs à Platoche à ses débuts. Première saison en D1 à 17 ans, le jeune milieu de terrain inscrit neuf buts, tout de même. :fier:

    Comme notre numéro 8 actuel, Gava marquait aussi pas mal de buts par saison, 29 buts en quatre saison un quart, pas mal quand même.
    Malgré ce talent, il a fallu attendre fin 1996 pour le voir évoluer sous le maillot de l'équipe de France. Une sélection un peu tardive, l'OL n'était, alors, pas habitué aux honneurs internationaux.

    Il a dû sa carrière à 30 ans, après avoir été déclaré inapte au football en raison d'une arthrose aux orteils des deux pieds. On se souvient d'ailleurs de son procès avec le Stade Rennais.
    Diez caractères
    Dernière modification par MuM_, 28/12/2006, 22h17.
Chargement...
X