Annonce

Réduire
Aucune annonce.

VIOLEAU Philippe

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • VIOLEAU Philippe

    Philippe VIOLEAU


    Né le : 19 septembre 1970
    à : Niort
    Poste : Milieu
    Année OL : 1997-Août 2003
    Carrière :
    • OL – 6 saisons – 185 matches de L1/D1 - 25 matchs de C1 - 22 matches de C3
    • Niort – 5 saisons (1988-1993) – 99 matches de D2 - 29 matches de D3
    • Auxerre – 7 saisons (1993-1997 puis 2003-2006)– 175 matches de L1/D1 - 7 matchs de C1 - 1 match de C2 - 24 matches de C3


    Buts :
    • 10 buts avec l'OL en L1
    • 3 buts avec Auxerre en L1
    • 6 buts en D2 + 5 buts en D3 avec Niort



    Palmarès :
    Vainqueur du Trophée des champions en 2003 (Lyon)
    Champion de France en 1996 (Auxerre), 2002, 2003, 2004 (Lyon)
    Vainqueur de la Coupe de France en 1996, 2005 (Auxerre)
    Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2001 (Lyon)
    Finaliste du Trophée des champions en 2005 (Auxerre)


    Dernières nouvelles ( que sont-ils devenus ?) :

    A annoncé la fin de sa carrière en juillet 2006. Il est resté dans l'encadrement technique du centre de formation de l'AJA : il dirigera l'équipe des 15-16 ans


    http://www.rhonealpespeople.com/club...pevioleau.html

    http://www.football.fr/fr/footballfr...iere_5414.html
    Entraîneur après joueur, pour transmettre mon vécu"

    Quoi qu'il en soit, vous êtes sur la fin. Que retenez-vous de votre carrière ?
    C'est sûr qu'à 36 ans, ma carrière est derrière moi et ce n'est pas impossible que j'arrête. Par rapport à mes qualités, je peux être fier de ma carrière. J'ai eu le mérite d'être continuellement présent avec mes équipes et ce n'est pas si facile dans le football moderne. Il y eut également la Coupe d'Europe. En somme, je suis satisfait de tout ce que j'ai fait. Avec Auxerre et Lyon, j'ai pris une part prépondérante à la naissance de deux équipes.

    Il ne vous manquait que les Bleus...
    C'est la cerise qui manque au gâteau ! Mais il y a tellement peu d'élu, que ce n'est pas une grande perte. J'aurais pu prétendre à une époque, mais je n'ai pas eu cette chance. J'ai d'autres fiertés. Je n'ai jamais baissé de régime, même cette saison. Grâce à cette grosse régularité et épargné par les blessures, je ne suis jamais passé à travers de mes saisons. La recette ? Du travail et de la persévérance...

    Dans peu de temps, vous raccrocherez donc les crampons. Avec-vous pensé à une reconversion ?
    Si je veux être entraîneur, je dois d'abord passer mes diplômes. Ensuite j'essaierai de prendre du temps pour transmettre ce que j'ai vécu. Je suis dans le monde du football, autant en profiter...
    Galerie Photos :
    Photo AFP
    Dernière modification par MuM_, 29/10/2006, 19h04.
Chargement...
X