Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Lyon 2 - 1 Saint-Etienne

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lyon 2 - 1 Saint-Etienne

    Il est des jours, nous ressentons encore plus le destin de notre club. Un Madrid par là, un Real par ci… Cela en devient étourdissant.

    La gloire approche un soir de match, les chants retentissent et les foules affluent. Gerland revêt sa tenue de soirée. On se presse ici, là, et maintenant. Tout converge vers le cratère. L’odeur du souffre entraîne l'élan des fervents. Rien d’autre que la victoire ne peut arriver. En tout cas, la confiance se mue en certitude quand les premiers pas foulent les travées du stade chéri de nos souvenirs. Seuls, en groupe, en bandes, ils arrivent, ils s’installent, ils investissent, ils donnent vie à l’immensité du lieu. Les milliers de tonnes de bétons deviennent alors des murs humains, des chorales de passion et autant de mains, de pieds et de cordes vocales prêts à sauter, hurler et applaudir pour soutenir, pour souffrir et pour savourer.

    Et là, opère la magie du lieu. Un frisson de Jean Bouin et déjà nous revoyons cette tribune se lever comme un seul homme… Elle proteste contre la décision injuste de Monsieur Boudin, elle s’offusque d’un tacle vert trop appuyé sur Juninho, elle apprécie l’envolée de mouche Bouafia, elle s’incline sur un geste génial de Sonny… Puis notre regard, mon souvenir se tournent vers le virage sud… Le soir d’un derby houleux, deux passions côte à côte puis face à face et une barrière grillagée blanche qui danse le tango entre les deux, sous le regard bourgeois et choqué de Jean Jaurès (un comble). Jean Jaurès, cette tribune, à qui j’ai longtemps tournée le dos, elle qui ne daignait nous accueillir que les soirs de grosses pluies quand le peuple était déjà bien mouillé. Puis au Nord, le cœur… Ses pulsations n’ont pas toujours eu la même intensité, mais le cœur du virage Nord n’a jamais cessé de battre… Les courageux de la pluie et de la D2, ceux que même un ouragan n’aurait pas convaincu de migrer vers Jaurès, ce sont eux qui ont maintenu l’électrocardiogramme de Gerland en vie.

    Aujourd’hui où sont-ils ces quelques inconditionnels, ceux qui n’ont jamais cessé d’y croire ? Parfois vous en croiserez un, discret, au coin d’un escalier, un œil nostalgique l’autre savourant l’instant présent, perdu dans quelques évocations lointaines, calme en apparence mais bouillonnant de passion à l’intérieur. Toujours parti pour tout retenir, il finit par tout lâcher, provoquant parfois quelques regards hilares et interloqués des ‘emmaillotés’ d’à côté. A d’autres occasions, quand ses cheveux grisonnent, on l’entend chanter : « Loubet ! Loubet ! »… Quand il est un peu plus jeune et quand il ne se lance pas dans un monologue sur Kastendeutch, il peut prendre des crises aiguës de Bursacomania… Et à la première boulette d’un attaquant, il s’écrie : « Miloooooooooooooos ». Ridicule !… Les supporters ‘en-kités’ de chez OL -ikéa sont encore plus incrédules…

    Gerland raisonne et Gerland gronde… il nous sort de nos souvenirs. Les adversaires du jour, les plus grands, les plus prestigieux de notre Histoire, parce qu’ils sont les plus proches, font leur entrée sur notre pelouse. Aujourd’hui, ce soir, c’est jour de football. Le sport reprend ses droits, l’histoire double les intérêts. Le poids de la légende s’installe… Pour rien au monde j’échangerais cet instant contre la moindre oreille de la ligue des champions, toute grande soit elle. Il est notre fla-flu. Il est, comme l’écrivait Jorge Amado à propos du derby carioca, « notre match du siècle » à nous. Tant qu’il existera le football perdurera… Sans lui, il ne sera plus guère intéressant. Il lui reste 90 minutes et 60km pour survivre. Qu’est-ce en comparaison de l’étendue galactique des rêves de ligue des champions ? Il est difficile de convaincre que Clochemerle surpasse le prix Nobel de football. Notre petite querelle de clocher est perpétuelle. Elle fait partie du paysage, là, dans les Monts du Lyonnais. Regardez ! Aux côtés de Gnafron et de la bouteille de Saint-Jo… On voit Ninel offrir la première victoire lyonnaise, on voit Chiesa donner le tournis à une défense de gagas, on voit Rémi Garde courir de joie après un but de légende, on voit Juninho faire enrager un gardien au point qu’il s ‘en prenne à son poteau… De l’autre côte de la colline, ils voient certainement les choses autrement. Les moments qui sont grands pour eux sont douloureux pour nous. Elle est ici la beauté de cette rivalité : C’est parce que nous partageons les souvenirs que rien sera oublié.

    Au mois d’août le football se meurt quand boudent les grosses pointures et que se lamentent les desperate houseforumeurs…
    Au mois de septembre il s’oublie, quand l’UEFA décide de se fâcher avec un lion sur l’épaule… pauvre papillon ! Cette triste instance a, elle, bien peu de mémoire. Elle semble avoir oublié qu’Henry Delaunay avait été l’arbitre de cette légendaire demi-finale de coupe de France au parc de la Tête d’Or entre le FC Lyon et l’AS française en 1918. Sous les yeux d’ Herriot, qui se serait permis d’ôter un lion d’un maillot lyonnais ? Certainement pas ce bâtisseur du football qu’était Delaunay…
    Puis au mois d’octobre, le football revit… Comme ce soir, 14 du mois ! Soir de derby… 81ème d’une série qui n’est pas prêt de s’éteindre.
    Dernière modification par Jey, 14/10/2006, 16h55.
    https://twitter.com/phanou_herko

  • #2
    Que dire sinon que le derby est lancé?
    Arrive à nouveau ce moment où la victoire vaut bien plus que trois points au classement...
    Merci de ne pas réanimer.

    Commentaire


    • #3
      Le derby, c'est bien, mais de là à dire qu'une LDC c'est du pipi de chat à côté... Je me mets à la place d'un Juninho qui préferera toujours toucher les grandes oreilles que d'en coller 3 à Jeannot même si celui-ci est le match le plus important du championnat pour Lyon. Dire que le Derby compte plus que tout, c'est un brin démago je trouve, mais ça n'engage que moi... je ne suis sans doute pas un "vrai" supporter...
      Certains croient, je préfère savoir...

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par Le glaude
        Le derby, c'est bien, mais de là à dire qu'une LDC c'est du pipi de chat à côté... Je me mets à la place d'un Juninho qui préferera toujours gagner la LDC que le derby même si celui-ci est le match le plus important du championnat pour Lyon. Dire que le Derby compte plus que tout, c'est un brin démago je trouve, mais ça n'engage que moi... je ne suis sans doute pas un "vrai" supporter...
        J'ai moi aussi tendance à préférer les soirées européennes, où l'OL montre toute l'étendue de son talent, où le lion, tout en noir, offre son vrai visage.

        Le Derby vient juste après. Et pourtant, j'ai connu la pluie et le vent...

        Mais c'est justement ce qui me fait encore plus apprécier l'Europe aujourd'hui. Pour moi, cela ne se compare pas. Deux types de soirées, de jouissance ou de désillusion totalement différentes.

        Je crois n'avoir jamais autant souffert que lors du premier PSV/OL, où un certain Monsieur M. oublia un pénalty sur un jeune attaquant virevoltant, nous privant ainsi d'une historique demi-finale de C1...

        Et puis, l'hymne de la Champion's League me prend aux tripes...

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Le glaude
          Le derby, c'est bien, mais de là à dire qu'une LDC c'est du pipi de chat à côté... Je me mets à la place d'un Juninho qui préferera toujours toucher les grandes oreilles que d'en coller 3 à Jeannot même si celui-ci est le match le plus important du championnat pour Lyon. Dire que le Derby compte plus que tout, c'est un brin démago je trouve, mais ça n'engage que moi... je ne suis sans doute pas un "vrai" supporter...
          Je préfère qu'on rouste les rats verts et perdre un match de LDC que vice-versa... :proud:

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par juni-8
            Je préfère qu'on rouste les rats verts et perdre un match de LDC que vice-versa... :proud:
            Perde un match de poule de LDC ou perdre un match éliminatoire, c'est différent. Les lapins, on peut les tanner deux fois par an s'ils veulent bien rester en L1. Arriver en finale de LDC, ça n'arrive pas tous les ans...
            Certains croient, je préfère savoir...

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Le glaude
              Perde un match de poule de LDC ou perdre un match éliminatoire, c'est différent. Les lapins, on peut les tanner deux fois par an s'ils veulent bien rester en L1. Arriver en finale de LDC, ça n'arrive pas tous les ans...
              Mwé, mais ne pas battre les rats verts, même une seule fois... :sick:
              Mais le plus simple est de tout gagner (comme cette année) :grn:

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par juni-8
                Mwé, mais ne pas battre les rats verts, même une seule fois... :sick:
                Mais le plus simple est de tout gagner (comme cette année) :grn:
                Tu crois que ça reste dans les annales du foot, quand on en met 3 ou 4 tous les ans aux verts depuis quelques temps? Je crois pas... On est bien content, on se fout de la tronche des verdâtres pendant quelques mois et puis on remet ça l'année d'après...:grn:
                Une LDC, toute l'Europe s'en souviendra et pour longtemps.
                Certains croient, je préfère savoir...

                Commentaire


                • #9
                  Venant du début des seventies, je sais mieux que quiconque ce que nous devons à nos chers voisins ...
                  L'époque où TOUTE la ville de Lyon, hormis quelques irréductibles, était d'une ****** de couleur verte !
                  Les gones dans la cour se prenaient TOUS, pour Rocheteau ou Revelli, ça foutait la gerbe, mais ça a durer plus d'une dizaine d'années, je le jure !
                  Se faire voler à Gerland, par cette racaille de l'époque, reste parmis les souvenirs les plus noirs de ma carrière ...
                  Mais rien n'avait autant de valeur que d'aller gagner le derby là-bas, au milieu des fumées suaves et des gorgeons de St Jô, c'était un peuple entier qui annexait le virage du chaudron fendu, et ça reste des souvenirs mémorables, notre enthousiame, notre fierté, notre appartenance et les seins de la copine, étaient palpables ...
                  Aujourd'hui, aller à GG est une vraie corvée ... Et imaginer, qu'ils puissent prendre un demi-point ici, est une inepsie ...
                  Non, ça ne sera plus jamais pareil ...
                  Ne me quote pas !

                  Commentaire


                  • #10
                    Question philosophique !
                    Le derby n’avait –il pas plus d’importance pour les supporters …au siècle dernier ???
                    Notamment lorsque notre adversaire était réputé plus fort ???
                    Et où chacun de ces matches était perçu comme une finale de coupe du Monde ??
                    Parce que le voisin ennemi nous considérait comme un « petit » et nous gratifiait de son arrogance et de son mépris ?


                    Mais les choses ont bien changé, et après quelques années jubilatoires à savourer notre revanche, l’état d’esprit est plus à la condescendance voire à la pitié vis-à-vis du « petit » qu’est devenu l’ASSE.

                    Alors maintenant, bien sur que ce derby reste important pour les supporters (tradition oblige !) mais en l’absence d’enjeu vital, il reste l’orgueil de ne pas perdre avec un tout petit plus d’envie que pour les autres matchs.
                    Mais la passion et l’intérêt sont moindres, et en cas de défaite de l’OL face aux Verts, ça ferait causer dans les chaumières vertes comme s’elles avaient battu le grand REAL de ZIDANE, mais pour les Lyonnais ça serait presque comme …donner une aumône à un parent démuni, une bouffée d’oxygène à un insuffisant respiratoire, un bonbon à un petit gone…

                    Bref, dans l’épopée actuelle de l’OL, ce derby n’est-il plus qu’une anecdote ??

                    Commentaire


                    • #11
                      Le derby fait partie de notre histoire, comme une tradition qu'il se faut perpétuer. Il est vrai que pour certains c'est devenu anecdotique...et je trouve cela bien dommage.
                      Notre saison ne se résume plus au seul derby comme par le passé....on n'avait vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent...les paramètres sont très différents aujourd'hui....
                      J'ai le derby ancré au fond de moi.....et les explications mouvementées des cours de récréation entre des Chiesa-Lacombe vs Revelli-Larqué résonnent encore à mes oreilles.....:grn:
                      Please allow me to introduce myself
                      I'm a man of wealth and taste

                      Commentaire


                      • #12
                        Il est bon, qu'Ol_ympe ait réintégré l'effectif ...
                        Ne me quote pas !

                        Commentaire


                        • #13
                          à l'époque des vaches maigres, le derby était mythique, aujourd'hui c'est différent, le future génération de supporters gardera surtout en tête les oppositions contre le real madrid, voire même contre marseille en championnat, et ça ne me choque pas plus que cela.

                          Commentaire


                          • #14
                            J'ai croisé une connaissance "verte" il y a 2 semaines, et une chose est certaine, le 4-0 de l'année dernière leur est resté en travers de la gorge, et pour moi ça c'est jouissif :grn: :grn:

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Le glaude
                              Le derby, c'est bien, mais de là à dire qu'une LDC c'est du pipi de chat à côté... Je me mets à la place d'un Juninho qui préferera toujours toucher les grandes oreilles que d'en coller 3 à Jeannot même si celui-ci est le match le plus important du championnat pour Lyon. Dire que le Derby compte plus que tout, c'est un brin démago je trouve, mais ça n'engage que moi... je ne suis sans doute pas un "vrai" supporter...

                              Il n'a jamais été question, encore une fois, dans mon propos, de catégoriser les uns et les autres dans les colonnes des vrais, faux, bons et pas bons supporter. Chacun est libre de supporter l'OL comme il l'entend. Je pense que ce sont nos visions du football qui diffèrent, voilà tout!

                              Pour moi le Steaua Bucarest est un bien plus grand club que Chelsea...
                              https://twitter.com/phanou_herko

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par Phanou Herko
                                Il n'a jamais été question, encore une fois, dans mon propos, de catégoriser les uns et les autres dans les colonnes des vrais, faux, bons et pas bons supporter. Chacun est libre de supporter l'OL comme il l'entend. Je pense que ce sont nos visions du football qui diffèrent, voilà tout!

                                Pour moi le Steaua Bucarest est un bien plus grand club que Chelsea...
                                Sur l'historique du club, ia pas photo.... mais sur le présent :confus:

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par juni-8
                                  Sur l'historique du club, ia pas photo.... mais sur le présent :confus:
                                  Justement le présent dans le Football moderne est très fragile... La vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain. Le 31 août, les 9 dixièmes de ce forum se lamentaient et n'hésitaient pas à remettre tout en cause pour cette histoire de pointure, puis 15 jours après tout le monde danse!! J'ai un peu de mal à suivre alors j'me raccroche au passé!
                                  https://twitter.com/phanou_herko

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Envoyé par Phanou Herko
                                    Justement le présent dans le Football moderne est très fragile... La vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain. Le 31 août, les 9 dixièmes de ce forum se lamentaient et n'hésitaient pas à remettre tout en cause pour cette histoire de pointure, puis 15 jours après tout le monde danse!! J'ai un peu de mal à suivre alors j'me raccroche au passé!
                                    Le début de la sagesse Phanou, les premiers cheveux blancs.....tout ça quoi ....:grn:
                                    J'aime beaucoup ton topic.....;)

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Salut Offshore! J'avoue que j'ai pensé à toi quand j'ai évoqué les "Loubert, Loubet...":proud:
                                      https://twitter.com/phanou_herko

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par Phanou Herko
                                        Justement le présent dans le Football moderne est très fragile... La vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain. Le 31 août, les 9 dixièmes de ce forum se lamentaient et n'hésitaient pas à remettre tout en cause pour cette histoire de pointure, puis 15 jours après tout le monde danse!! J'ai un peu de mal à suivre alors j'me raccroche au passé!
                                        le retournement de veste était prévisible.....
                                        certains ont espéré jusqu'à 23h59 ce fameux 31 août, en crachant sur les dirigeants, sur certains joueurs; ce qui a été écrit sur govou est tout simplement inadmissible de la part de soi-disant supporters!!!
                                        beaucoup trop n'ont toujours pas compris que la force d'une équipe n'est pas une liste de noms, mais çà...

                                        Rappellez vous à la suite du match nul contre Toulouse, c'était lamentable: pour beaucoup le championnat était déjà perdu.....

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Sur la couverture de france football, 2 verts au ton dedaigneux :clown: ( comme d'habitude ) font la une du journal.
                                          Vivement le derby pour que l'on remette ses footeux a leur place.
                                          Un derby reste un derby, c'est l'honneur d'une région voir même plus qui est en jeu.
                                          La gagne !!!!!!!!!!

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par ol_ympe
                                            Question philosophique !
                                            Le derby n’avait –il pas plus d’importance pour les supporters …au siècle dernier ???
                                            Notamment lorsque notre adversaire était réputé plus fort ???
                                            Et où chacun de ces matches était perçu comme une finale de coupe du Monde ??
                                            Parce que le voisin ennemi nous considérait comme un « petit » et nous gratifiait de son arrogance et de son mépris ?


                                            Mais les choses ont bien changé, et après quelques années jubilatoires à savourer notre revanche, l’état d’esprit est plus à la condescendance voire à la pitié vis-à-vis du « petit » qu’est devenu l’ASSE.

                                            Alors maintenant, bien sur que ce derby reste important pour les supporters (tradition oblige !) mais en l’absence d’enjeu vital, il reste l’orgueil de ne pas perdre avec un tout petit plus d’envie que pour les autres matchs.
                                            Mais la passion et l’intérêt sont moindres, et en cas de défaite de l’OL face aux Verts, ça ferait causer dans les chaumières vertes comme s’elles avaient battu le grand REAL de ZIDANE, mais pour les Lyonnais ça serait presque comme …donner une aumône à un parent démuni, une bouffée d’oxygène à un insuffisant respiratoire, un bonbon à un petit gone…

                                            Bref, dans l’épopée actuelle de l’OL, ce derby n’est-il plus qu’une anecdote ??

                                            La question mérite d'être posée, mais la réponse ne fait pour moi aucun doute. Réduire cet évènement à un simple match signifierait l'amputation au football du peu de coeur, de folklore et d'histoire qui lui reste. Ce match est une fête... et le football en a bien besoin.
                                            https://twitter.com/phanou_herko

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par Phanou Herko
                                              La question mérite d'être posée, mais la réponse ne fait pour moi aucun doute. Réduire cet évènement à un simple match signifierait l'amputation au football du peu de coeur, de folklore et d'histoire qui lui reste. Ce match est une fête... et le football en a bien besoin.
                                              Personne ne dit que le derby ne repésente plus rien, tout le monde sera hunanime pour dire que c'est le match le plus important du championnat. Mais de là à dire que ça dépasse même une victoire en LDC, ça n'engage que toi...
                                              Certains croient, je préfère savoir...

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Je pense aussi qu'il y a le coté "générationnel" à prendre en compte aussi par rapport à ce que peut représenter le Derby. Ainsi, actuellement, l'OL attire de plus en plus de monde, cela est certain, et surtout de plus en plus de jeunes (Lyonnais ou pas) qui n'ont aucune idée de ce que peut être la rivalité "historique" et "géographique" entre Lyon et aint-Etienne et donc, par extension, la rivalité "sportive" entre l'OL et l'ASSE.
                                                Et celà, je pense, n'ira pas en s'arrangeant (enfin dans la mouvance ascendante actuelle) car plus ca va, plus les nouveaux supporters n'auront aucune idée de ce qu'est le Derby, certains ne sauront même pas que Lyon et Saint-Etienne sont des villes proches (en distance je parle) !

                                                Et puis il est vrai aussi que l'effet Ligue de Champion joue énormément ... quand on a la possibilité de toucher des sommets européens, les petits "jeunes supporters" de l'OL ne comprennent pas qu'un Derby perdu, c'est presqu'une saison horrible, quoi qu'il se passe à coté.

                                                Je sais que je suis assez négatif mais je suis très pessimiste quant aux valeurs du Derby, plus ca va et moins l'on retrouve de gens qui se sentent concernés par cet esprit Derby. Je trouve ca triste

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  très beau topic !

                                                  perso le derby reste le match de l'année
                                                  bien sur la LDC et ses paillettes font envie, la venue du real ou de milan me met ds tt mes états
                                                  mais le derby sera toujours le derby, le match que je repère en premier sur le calendrier
                                                  le match que je ne raterais sous aucun prétexte que ce soit à gerland ou à GG

                                                  c'est vraiment le match à ne pas perdre ds l'année

                                                  si on me demande mon plus beau souvenir ces dernières années je répond sans hésiter la victoire à GG il y a deux ans alors qu'a 10 minutes de la fin on perdait !!!

                                                  après je peux comprendre que pour certains ce match n'ait pas la même saveur , chacun sa sensibilité de supporter (lol ça fait taffiole ce terme)

                                                  cela dit je suis confiant sur l'avenir du derby car au stadio on voit bien que les gens lui accordent une grosse importance (ya qu'a voir le "emmenez moi" contre le real")

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X