Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tribune libre de Jérémy Lopez

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Envoyé par Local team Voir le message

    A ce jour, non.
    Et il pourrait y avoir des tentatives d'ici Angers que rien ne permet aujourd'hui d'assurer qu'il y aurait accord.
    j'ai oublié de préciser que c'est pure supposition de ma part ;)

    image hosting

    Commentaire


    • #77
      Envoyé par Nono Red Devils Voir le message

      j'ai oublié de préciser que c'est pure supposition de ma part ;)
      Oui je pensais bien ainsi.

      Commentaire


      • #78
        Jérémy Lopez explique pourquoi il a rencontré Aulas

        Sociétaire de la Comédie Française et fan depuis ses cinq ans de l'OL, Jérémy Lopez a mis noir sur blanc son ressenti sur l'actuel climat pesant entre la direction et les supporters lyonnais. À raison, puisqu'il a eu dès le lendemain matin l'opportunité de débattre de tout cela avec Jean-Michel Aulas en personne.









        Comment le contact s'est-il noué avec Jean-Michel Aulas après la publication de ta tribune ?

        Il a demandé à me voir le lendemain matin de la publication de ma tribune (mercredi, ndlr). Tout s’est fait très vite. On s’est vu dans un café, près des Champs-Élysées. Il m’attendait déjà lorsque je suis arrivé, il était seul. Ensuite, on a discuté pendant plus de deux heures autour d’un café.


        Tu t’attendais à avoir un échange aussi long avec lui ?
        « J’ai eu l’impression d’avoir parlé trois fois plus que lui. Je n’ai pas été séduit ou manipulé du moins je le pense. J’ai surtout senti en face de moi quelqu’un d’honnête, parfois même étonné. »
        Quand tu ne connais pas, tu t’attends à tout. Je savais d’avance que c’est quelqu’un d’influent, de très intelligent. Je m’attendais à un débat, à un échange, ou même à un gros coup de pression du style « Ecoute, tu fais du mal au club si tu l’aimes, tais-toi  » . Et finalement, il a été super ouvert et sans prétention. J’ai eu l’impression d’avoir parlé trois fois plus que lui. Je n’ai pas été séduit ou manipulé du moins je le pense. J’ai surtout senti en face de moi quelqu’un d’honnête, parfois même étonné.


        Tu n’as pas été surpris qu’un président de club aussi puissant que lui se retrouve avec toi, dans un café, à débattre de la situation du club ?

        Sur le moment non, je n’étais pas impressionné. Mais je dois dire que, lorsque j’ai écrit mon texte, j’ai senti qu’il y avait une petite rupture entre le club et les fans de l’OL. Pas si agressive que ça. Et c’est bien ça le plus grave. Quand tu ne t’engueules plus avec ta femme, c’est que tu ne l’aimes plus. Je l’ai mal vécu, et je crois que tous les supporters lyonnais aussi.


        Au niveau du timing, pourquoi as-tu choisi de partager ta tribune mardi ?

        Je l’ai écrite samedi soir en réalité, dans la nuit qui a suivi la défaite face à Dijon. Le match était à 17h, j’aurais pu le voir comme je le fais tout le temps avant de jouer Le Voyage de G.Mastorna au théâtre du Vieux-Colombiers (la pièce qu’il joue tous les soirs en ce moment, ndlr). Et je ne l’ai pas fait. Parce que j’en avais ras-le-bol. Ironiquement, j’ai dit dans ma tribune qu’habituellement, je me concentrais davantage sur le match de l’OL que sur ma pièce. Pour montrer l’importance que ça représente pour moi. Là, avant de monter sur scène, j’ai bloqué mon téléphone pour ne pas avoir le résultat du match. Mais un collègue s’est chargé de me le dire quand même.


        Qu’est-ce qui t’a réellement poussé à mettre tout ça par écrit ?

        Les diverses déclarations qui émanaient d’Aulas, de Lacombe, de Govou ou encore de Domenech. Tu sens que parce que ce sont des anciens du club, ils ne vont pas forcément dire les choses. Alors qu’aimer, c’est parler. En plus, j’ai l’impression que la communauté lyonnaise est assez respectueuse. Bon, d’accord, parfois il y a des insultes – je suis le premier à insulter devant ma télé – mais je n’avais jamais vu ça avant aujourd’hui que, dans un même message qui contient des reproches, il y ait aussi des mots de reconnaissance pour le président. Comme par exemple : « Merci Président, on vous aime, mais on est dégoutés » . Tout ce que j’ai écrit, ça reste un ressenti de supporter.


        Les déclarations de ces anciens du club, qui ont reproché finalement aux supporters de l’OL une forme d’embourgeoisement, ça ne t’a pas gêné ?

        Si, bien sûr. En disant ça, ils montrent que ce sont eux qui se sont embourgeoisés. On est en 2019, le dernier titre de champion remonte à plus de dix ans et une nouvelle génération de supporters n’a pas connu ces sacres-là. On a bouffé du caviar il y a 15 ans, il faut arrêter les conneries.


        Est-ce que ce n’est pas aussi dû au discours général souvent mis en avant ? Comme lorsque Jean-Michel Aulas aime rappeler qu’il est le club français qui compte le plus de participations d’affilée en Coupe d’Europe, ou quand Bruno Genesio affirme en conférence de presse que « seuls cinq clubs européens font une meilleure saison que l’OL » ?


        « Sur ce coup-là, la phrase de Genesio est ridicule. C’est humiliant pour lui, pour le club et pour les supporters parce que tout le monde sait que c’est faux. C’est comme si t’as une tête de con et que ta mère dit « Il est beau » devant tous tes copains. Après, Aulas a raison. C’est le club le plus régulier, mais après, on en fait quoi ? »

        Sur ce coup-là, la phrase de Genesio est ridicule. C’est humiliant pour lui, pour le club et pour les supporters parce que tout le monde sait que c’est faux. C’est comme si t’as une tête de con et que ta mère dit : « Il est beau  » devant tous tes copains. Après, Aulas a raison. C’est le club le plus régulier, mais après, on en fait quoi ?






        C’est factuellement vrai, mais est-ce que ce que la direction lyonnaise ne se cache pas un peu derrière ça finalement ?

        Au niveau de la communication, la participation à la Ligue des champions suffit aujourd’hui à Jean-Michel Aulas pour apaiser les choses, en nous expliquant qu’on a de la chance. C’est vrai qu’on a de la chance. Mais je pense qu’on doit faire mieux. Tu peux avoir 18 car tu sais toute ta leçon, mais finalement, tu n’as que 12. Et donc là, on te dirait : « Les gars, vous n’êtes jamais passé en dessous de la moyenne, pourquoi pas vous vous plaignez ?  » Et bah, tout simplement parce qu’on pense qu’on peut avoir 18. Après 12 ans de présidence dans les années 1990, Jean-Michel Aulas a eu le flair et le génie d’ouvrir le club à Pathé et de faire signer Anderson (et beaucoup d’autres) tout en mettant en difficulté Caveglia. Alors qu’à l’époque, ça m’avait rendu fou. De l’extérieur, Caveglia c’était le club et il a pris le risque de le fragiliser. Aujourd’hui, on est comme en 99, à un moment charnière.





        En fin de compte, est-ce que tout ça n’arrive finalement pas au bon moment pour l’OL ?

        Je pense que le club était en décalage avec ce qu’il se passait, et avec ce que les gens ressentent à l’extérieur. Pendant notre échange, il m’a fait part de plusieurs questionnements qu’il avait. On a parlé de joueurs, de coaching, de tactique, du passé, de l’avenir, du présent. Mais on était d’accord sur beaucoup de choses finalement.


        Dans ta tribune, il n’y a finalement pas tant de points de désaccord que cela. Il y a la question de la fin de cycle au niveau de l’entraîneur, et le problème de communication avec les supporters.

        (Il coupe) Pour Genesio, je ne me permettrais de dire qu’il est nul et qu’il faut le virer. Ce n’est pas ce que j’ai écrit par ailleurs. D’entendre en permanence de tous types de personne que le supporter de l’OL ne comprend rien, ça n’aide pas. Tout le monde sait pertinemment que c’est difficile de coacher. Je ne cautionne absolument pas les insultes, mais c’est peu comme si t’étais devant un tableau, et que tu dis que tu ne l’aimes pas. Et que, derrière, on te dit : « Tu ne connais rien à la peinture, tais-toi  » . Une fois, deux fois, dix fois. Et bien après la dixième fois, toi, tu vas dire : «  Ton tableau est dégueulasse, c’est de la merde, je lui pisse dessus » . Ça fait que le débat se déplace, et là, la faute est partagée. Mais je sens que le lien est fort entre Aulas et les gens qui aiment l’OL. Il ne se cassera pas, je le pense et j’espère.


        https://www.sofoot.com/jeremy-lopez-...as-468130.html

        Commentaire


        • #79
          Je viens de me taper l'heure et demi de cette vidéo et je suis atterré. J'aime pas spécialement Roustan, je reconnais sa passion et sa connaissance du foot mais je n'aime pas sa prose, je n'aime pas son ton professoral et d'ailleurs encore sur cette vidéo il parle encore trop mais merde ... il résume exactement ce que je pense (le dédouanement systématique du coach vis à vis des contreperformance, le timing de la prolongation de BG juste après la qualif' programmée, le mépris continu des supporters, le fait que JMA n'a sans doute pas fait son deuil d'une prolongation de Pep', etc.).

          Mais bon, Roustan est aussi un connard qui ne connait rien au foot sans aucuns doutes.

          Commentaire


          • #80
            Envoyé par ganash69 Voir le message

            Je viens de me taper l'heure et demi de cette vidéo et je suis atterré. J'aime pas spécialement Roustan, je reconnais sa passion et sa connaissance du foot mais je n'aime pas sa prose, je n'aime pas son ton professoral et d'ailleurs encore sur cette vidéo il parle encore trop mais merde ... il résume exactement ce que je pense (le dédouanement systématique du coach vis à vis des contreperformance, le timing de la prolongation de BG juste après la qualif' programmée, le mépris continu des supporters, le fait que JMA n'a sans doute pas fait son deuil d'une prolongation de Pep', etc.).

            Mais bon, Roustan est aussi un connard qui ne connait rien au foot sans aucuns doutes.
            Roustan n'a aucune raison d'aimer l'OL car il est viscéralement marseillais. Et pourtant en effet, il a une lucidité frappante.
            À plusieurs reprises, il a osé développé ces points de vue sur le plateau de L'Equipe TV : il s'est souvent fait dézingué..
            On peut honnir Roustan, il faut lui reconnaître un certain courage.
            Nono : "Qui parle de sportif?"

            Commentaire


            • #81
              Bon, qui se dévoue pour gratter un resto à JMA la semaine prochaine ?
              GARCIA RAUS

              Commentaire


              • #82
                Ne tirons pas sur l'ambulance : elle est encastrée dans un mur
                Nono : "Qui parle de sportif?"

                Commentaire


                • #83
                  C’est comme si t’as une tête de con et que ta mère dit « Il est beau » devant tous tes copains. Excellent

                  Commentaire


                  • #84
                    Envoyé par -Msila28 Voir le message
                    « Sur ce coup-là, la phrase de Genesio est ridicule. C’est humiliant pour lui, pour le club et pour les supporters parce que tout le monde sait que c’est faux. C’est comme si t’as une tête de con et que ta mère dit « Il est beau » devant tous tes copains. Après, Aulas a raison. C’est le club le plus régulier, mais après, on en fait quoi ? »
                    ....

                    (Il coupe) Pour Genesio, je ne me permettrais de dire qu’il est nul et qu’il faut le virer. Ce n’est pas ce que j’ai écrit par ailleurs. D’entendre en permanence de tous types de personne que le supporter de l’OL ne comprend rien, ça n’aide pas. Tout le monde sait pertinemment que c’est difficile de coacher. Je ne cautionne absolument pas les insultes, mais c’est peu comme si t’étais devant un tableau, et que tu dis que tu ne l’aimes pas. Et que, derrière, on te dit : « Tu ne connais rien à la peinture, tais-toi  » . Une fois, deux fois, dix fois. Et bien après la dixième fois, toi, tu vas dire : «  Ton tableau est dégueulasse, c’est de la merde, je lui pisse dessus » . Ça fait que le débat se déplace, et là, la faute est partagée. Mais je sens que le lien est fort entre Aulas et les gens qui aiment l’OL. Il ne se cassera pas, je le pense et j’espère.


                    https://www.sofoot.com/jeremy-lopez-...as-468130.html
                    yeaaaaaah
                    au top gone !

                    image hosting

                    Commentaire


                    • #85


                      issu du journal
                      ... Foot Culture

                      Qui est Jérémy Lopez, l'acteur qui a attiré l'attention de Jean-Michel Aulas après sa tribune sur l'OL ?


                      Publié le dimanche 14 avril 2019 à 00:00

                      Comédien au «Français», Jérémy Lopez a écrit une longue tribune pour évoquer son exaspération devant la situation de l'OL. Son succès auprès des supporters lyonnais a poussé Jean-Michel Aulas à le rencontrer.


                      Pierre Prugneau Partager sur Facebook Tweeter


                      Quand le photographe lui demande de relever le col de son blouson pour le shooting dans la cour du théâtre du Vieux-Colombier (Paris VIe), il se met à chanter à la gloire d'Alain Caveglia. Il ne pense pas à Canto, non. Parce que Jérémy Lopez est lyonnais avant tout. C'est ce qui le définit le mieux. Alors, bien sûr, ses collègues du «Français» ne comprennent pas toujours quand il doit «récupérer les gâches» pour une représentation. Comme le personnel du service com'de l'institution trois fois centenaire a été surpris quand les revues de presse de ces derniers jours l'ont renvoyé vers les sites et les journaux sportifs. Il n'y était pas question de son rôle de Rino dans le Voyage de G. Mastorna, mis en scène par Marie Rémond et qu'il joue, six jours par semaine, jusqu'au 5 mai aux côtés de Laurent Lafitte, entre autres. Mais de foot, et de l'OL en particulier.

                      Tout commence samedi soir, la semaine dernière, dans la foulée de la défaite de Lyon face à Dijon (1-3). Un match qu'il n'a pas vu, puisqu'il était sur scène, mais qu'il ne regardera pas en replay. Il commence à taper sur son clavier. «Ce soir, pour la première fois depuis toujours, je ne regarderai pas le match de l'Olympique Lyonnais.» Et il écrit l'équivalent d'une lettre de cinq ou six pages. Il l'envoie au rédacteur en chef du site indépendant Olympique-et-Lyonnais, entièrement consacré, comme son nom l'indique, à l'actualité du septuple champion de France. La tribune est mise en ligne mardi midi. Son retentissement est immédiat. Il y est question du «même match vu une cinquantaine de fois depuis quatre ans», du «supporter lambda [qui] se sent coupable d'être malheureux», de «l'absence de fond de jeu régulier sous (Bruno)Genesio», de l'absence de titre depuis la victoire en Coupe de France 2012 et de cette «étrange impression que ça pourrait durer encore sept années de plus».

                      «Je n'ai rien inventé, explique après coup le comédien de trente-quatre ans. Tout ce que j'ai écrit, c'est ce que les gens disent depuis bien longtemps.» Rien de bien neuf pour les supporters frondeurs, mais une première synthèse de toutes leurs doléances. Aussi partagent-ils la tribune à grands coups de tweets et retweets, ce qui n'échappe évidemment pas à Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais ne connaît pas Jérémy Lopez, pas plus que l'immense majorité de ceux qui ont lu ses mots. «Je ne suis pas Clovis Cornillac», dit très sérieusement le 532e sociétaire de la Comédie-Française, en référence à l'un des plus célèbres supporters de l'OL. Il monte sur les planches jusqu'à deux cents fois par an, a été vu au cinéma avec Gérard Jugnot (C'est beau la vie quand on y pense), Dany Boon (Radin !) ou Kad Merad (le Gendre de ma vie) mais assure : «Je ne suis personne. Si Aulas a lu le texte, ce n'est pas parce que je suis acteur, mais parce que les supporters sur Twitter l'ont relayé.»




                      «Mon grand-père et mon oncle étaient complètement tarés de l'OL. J'ai vécu ça comme une religion : j'ai eu le choix, mais pas vraiment»




                      «JMA» profite d'un passage à Paris dès le lendemain matin pour rencontrer Lopez. Ils se retrouvent dans un café près des Champs et discutent deux heures. Du contenu, il ne veut pas dire grand-chose. Tout juste sait-on qu'il n'exige rien, lui qui n'avait déjà pas appelé à la non-reconduction de Bruno Genesio - et qui n'a pas souhaité commenter l'officialisation de son départ -, même si les failles sportives patiemment exposées indiquaient qu'il prônait le changement. Seulement, s'il n'a pas «la prétention de parler pour les supporters», il veut «qu'on les entende». Malgré tout, et malgré lui, il est devenu le porte-voix d'une partie d'entre eux. Et il n'est pas illégitime pour autant, non pas par son statut social un peu glamour, mais parce qu'il est un vrai malade de sa ville et de son club.

                      Jérémy Lopez entre dans le détail comme on déclinerait son identité. «Mes premiers souvenirs de Gerland remontent à mes cinq ans. Mon grand-père et mon oncle étaient complètement tarés de l'OL. J'ai vécu ça comme une religion : j'ai eu le choix, mais pas vraiment.» Il se souvient des trajets depuis sa banlieue est, où il vit dans des HLM à Vénissieux, Meyzieu puis Décines, à l'arrière d'une 4L utilitaire, donc sans siège, en mangeant son sandwich. L'enfant dissipé, qui se fera virer à plusieurs reprises du collège et du lycée (ce qui ne l'empêchera pas de décrocher un bac L par correspondance), a naturellement de l'affection pour Pascal Olmeta, mais aussi pour Alain Caveglia, Vikash Dhorasoo ou encore «Marcelo, le bon», en évoquant l'autre défenseur central brésilien de l'OL (1993-1997), homonyme de l'actuel. Il pratique un peu le foot lui-même, «à Chassieu en poussins, et même un an chez les Antillais de Villeurbanne, parce qu'un copain de la primaire y était». Mais sa passion, il la vit surtout en tribunes. Intensément. «J'ai failli tomber dans les pommes quand on a sorti Sainté aux tirs au but en Coupe de France» en 16es de finale en 2001 (1-1, 4-3 aux tab).

                      Un autre feu brûle tout de même en lui. Après le bac, il a envie d'être acteur. On lui explique que ça passe par le théâtre, dont il ignore à peu près tout. Il s'inscrit à un cours privé puis tente le concours du Conservatoire à vingt-deux ans. Un an après, il veut intégrer une des écoles nationales, mais ne tente que Lyon. «Je ne voulais pas partir, pas question.» Il faudra bien quand on lui proposera d'intégrer la prestigieuse Comédie-Française. Il jure avoir hésité. «En plus, ils s'apprêtaient à construire le nouveau stade juste à côté de chez moi, j'étais dégoûté.»

                      S'il a réussi à se détacher de sa ville, Jérémy Lopez n'a jamais rompu le lien avec l'OL. Il confesse posséder une centaine de maillots, et son fils de six ans a évidemment les siens. Il le montre en photo, la liquette floquée «Fekir». Un bon moyen de se rappeler la réponse à donner quand son père lui demande : «C'est qui le meilleur joueur de tous les temps ?» Et le gamin ne se trompe jamais. La vie de comédien n'est pas forcément compatible avec celle de fan de foot, pourtant il regardait - et on veut bien parier qu'il regardera à nouveau - chaque match deux fois : «Une première pour l'émotion, une seconde pour l'analyse.» Il a même tenté l'évangélisation sur le Parisien François Berléand, avec qui il sera à l'affiche de l'Esprit de famille en fin d'année, au cinéma. «J'ai regardé City-Lyon (1-2) avec lui, j'ai essayé de le convertir.»

                      Jean-Michel Aulas est peut-être un homme plus difficile à convaincre encore. Jérémy Lopez n'a pas rien cherché à lui vendre non plus, même s'il n'a pu s'empêcher d'évoquer Marcelo Gallardo, le coach argentin de River Plate, qu'il tient en haute estime. Et de toute manière, il n'est pas dupe : «J'ai conscience qu'il éteint un feu. Mais il est conscient du désamour. Les relations peuvent évoluer dans le bon sens, il y a beaucoup d'espoir. Si je pensais que c'était cuit d'avance, je n'aurais rien écrit.» Il a peut-être un temps perdu la foi. Mais on ne l'y reprendra pas deux fois.

                      L'Equipe

                      Commentaire


                      • #86
                        Il a bien du se branler Prugneau :)
                        Envoyé par stadier
                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                        Commentaire


                        • #87
                          Trés Bon sujet , merci Pour le partage de tell informations avec nous Dafont 192.168.l.l FileHippo
                          Dernière modification par jsk1000, 18/04/2019, 18h56.

                          Commentaire


                          • #88
                            Mendy et NDombélé n'ont pas progréssé, dés ces premiers matchs avec l'OL Ndombelé a enchanté les yeux des amateurs de foot
                            Mendy, le tout debut n'a pas ete simple, mais dés qu'il a joué regulierement on a vite vu son niveau
                            Mais ont ils vraiment progréssé ? Je ne les trouve pas meilleurs aujourd'hui que lors de leurs debuts pour Ndombélé et premiers matchs reguliers pour Mendy !

                            En ce qui me concerne, j'approuve integralement la tribune publiée, tout y est dit et bien dit, mais vraiment tout
                            Cette tribune merite bien un post

                            Bravo
                            "Hmmm oui mère..."

                            Commentaire


                            • #89
                              Envoyé par maverick Voir le message
                              Ce que je retiens de tous ces échanges depuis 1 semaine c'est que JMA lit et écoute contrairement a tous ceux qui veulent nous faire croire qu'il est déconnecté dans sa bulle.
                              Qu'il ne tienne pas compte de certains avis, est un autre débat.
                              Mais il écoute, lit et entend tout ce qui se dit.
                              C'est une excellente nouvelle. Et c'est pour cela que je dis qu'il y aura un avant et après Dijon pour Genesio.
                              Mouais.... une fois que GENESIO LUI MEME, l'a forcé a revoir son jugement, Aulas a peut-etre enfin commencé a se demander ce qu'il se passait et a enfin peut-etre commencé a vraiment ecouter, entendre d'autres versions que celle qu'il s'etait mis dans la tete ou que Lacombe avait mis dans sa tete !

                              Jusque la, il en a juste RIEN EU A FOUTRE de ce qu'on lui disait.
                              Meme apres la defaite contre Nantes, il comptait TOUJOURS prolonger Genesio !

                              Avec une premiere reaction "lunaire", completement folle quand Genesio est venu lui dire qu'il ne voulait pas prolonger pour la saison prochaine !
                              "Hmmm oui mère..."

                              Commentaire


                              • #90
                                Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

                                Mouais.... une fois que GENESIO LUI MEME, l'a forcé a revoir son jugement, Aulas a peut-etre enfin commencé a se demander ce qu'il se passait et a enfin peut-etre commencé a vraiment ecouter, entendre d'autres versions que celle qu'il s'etait mis dans la tete ou que Lacombe avait mis dans sa tete !

                                Jusque la, il en a juste RIEN EU A FOUTRE de ce qu'on lui disait.
                                Meme apres la defaite contre Nantes, il comptait TOUJOURS prolonger Genesio !

                                Avec une premiere reaction "lunaire", completement folle quand Genesio est venu lui dire qu'il ne voulait pas prolonger pour la saison prochaine !
                                Ca c'est la version officielle; Je pense au contraire qu'il a demandé a BG d'annoncer son départ pour ne pas avoir a se déjuger.
                                Aulas a toujours fonctionné ainsi.

                                Commentaire


                                • #91
                                  Envoyé par maverick Voir le message

                                  Ca c'est la version officielle; Je pense au contraire qu'il a demandé a BG d'annoncer son départ pour ne pas avoir a se déjuger.
                                  Aulas a toujours fonctionné ainsi.
                                  Non, pour le coup moi j'ai plutot tendance a croire Genesio quand il a declaré en conf que la decision venait de lui, ce qu'Aulas a confirmé dans d'autres interviews comme celle la

                                  "Bruno m'a demandé de ne plus être l'entraîneur la saison prochaine. Je lui ai répondu : à une seule condition, que l'équipe soit qualifiée en Ligue des Champions. Et il m'a expliqué qu'on aurait plus de chance d'avoir dans le stade face à Angers vendredi, une réception enthousiasmante et pas blessante, s'il parlait maintenant. À partir de ce moment-là on a décidé qu'il annoncerait sa mise en retrait de l'équipe à la fin de saison ce qui semblait être la préoccupation principale de pas mal de supporters et de médias."

                                  https://fr.yahoo.com/sports/news/foo...224100796.html
                                  En gras, la reaction totalement "lunaire" d'Aulas apres la demande de Genesio
                                  Meme si c'est tellement absurde qu'une coquille de l'auteur de l'article n'est pas a exclure.

                                  Mais ca ne change pas le fond, "JMA a l'ecoute"... NON, JMA se met subitement a comprendre et ecouter les criminels de supporters incultes que nous sommes uniquement apres avoir ete forcé d'abandonner l'idée de prolonger Genesio. En bref, il est sorti de sa bulle uniquement quand elle a eclaté !
                                  Dernière modification par Pr.Skinner, 18/04/2019, 19h27.
                                  "Hmmm oui mère..."

                                  Commentaire


                                  • #92
                                    Envoyé par Pr.Skinner Voir le message
                                    Mendy et NDombélé n'ont pas progréssé, dés ces premiers matchs avec l'OL Ndombelé a enchanté les yeux des amateurs de foot
                                    Mendy, le tout debut n'a pas ete simple, mais dés qu'il a joué regulierement on a vite vu son niveau
                                    Mais ont ils vraiment progréssé ? Je ne les trouve pas meilleurs aujourd'hui que lors de leurs debuts pour Ndombélé et premiers matchs reguliers pour Mendy !

                                    En ce qui me concerne, j'approuve integralement la tribune publiée, tout y est dit et bien dit, mais vraiment tout
                                    Cette tribune merite bien un post

                                    Bravo
                                    Mendy a progressé niveau offensif et même défensivement malgré un relâchement sur février/mars 2019. Il l'a prouvé dans des grands matchs, ce qui n'était pas forcément le cas l'an dernier. Et il est devenu plus régulier.

                                    N'Dombélé s'est amélioré dans l'intensité et la performance "maximale", surtout dans les grands matchs. En revanche il est irrégulier et a montré des carences en investissement dans les "petits" matchs.

                                    Les 2 sont appelés en EDF depuis cette saison.


                                    Après, personnellement, je n'attribue pas un gros % de leur progression à BG/staff.
                                    Envoyé par stadier
                                    - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                    Commentaire


                                    • #93
                                      Envoyé par Pr.Skinner Voir le message

                                      En gras, la reaction totalement "lunaire" d'Aulas apres la demande de Genesio
                                      Meme si c'est tellement absurde qu'une coquille de l'auteur de l'article n'est pas a exclure.
                                      Effectivement "lunaire" est le mot. Cela voudrait dire que si pas de qualif alors Génésio aurait rempilé ? Rien que d'imaginer cette double peine me sape le moral.
                                      ​​​​​​Non il y a assurément un lézard dans cet article, surtout que ça ne colle pas avec les objectifs fixés.
                                      Ceci dit avec Aulas le roi de l'embrouille on ne peut jamais être sur de rien.

                                      Commentaire


                                      • #94
                                        Allez on remonte comme ça Colombiano pourra faire l'éloge du mec qui fait l'éloge de Florian Maurice

                                        Commentaire


                                        • #95
                                          Tiens j'avais loupé cela. Bon, alors le gars disait certaines choses vraies mais je trouve un peu culotté qu'en tant qu'acteur il explique le fonctionnement d'un club de foot a un staff en place, ou sa façon de s'en prendre a Genesio c'est un peu limite.
                                          C'est comme si Aulas allait expliquer au monde du cinéma pourquoi leur cérémonie des Césars était aussi pitoyable avec l'autre dingue a poils et ses tampax aux oreilles, ou pourquoi les films français sont composés a 95% de nanars, et pourtant il y a matière à leur dire aussi.
                                          Que chacun reste à sa place, après ça n'empêche pas d'être libre d'avoir son avis.

                                          Commentaire


                                          • #96
                                            Envoyé par morales Voir le message
                                            Tiens j'avais loupé cela. Bon, alors le gars disait certaines choses vraies mais je trouve un peu culotté qu'en tant qu'acteur il explique le fonctionnement d'un club de foot a un staff en place, ou sa façon de s'en prendre a Genesio c'est un peu limite.
                                            C'est comme si Aulas allait expliquer au monde du cinéma pourquoi leur cérémonie des Césars était aussi pitoyable avec l'autre dingue a poils et ses tampax aux oreilles, ou pourquoi les films français sont composés a 95% de nanars, et pourtant il y a matière à leur dire aussi.
                                            Que chacun reste à sa place, après ça n'empêche pas d'être libre d'avoir son avis.
                                            Disons qu'on a une relation un peu différente à notre club que les amateurs de cinéma vis à vis d'un acteur, d'un réalisateur ou d'un film.
                                            On a, pour certains, l'impression que le club c'est NOUS (aussi) et qu'il nous appartient. Pas certain que ça soit le cas pour le mec abonné à Ciné saga ou aux Cahiers du cinéma mais je peux me tromper.

                                            Bref, on donne tous notre avis sur le club notamment quand ça va moyen comme si on s'y connaissait mieux que les décideurs ou comme si on était en mesure d'apporter une plus value.

                                            Chacun reste à sa place je suppose mais rien n'empêche un mec connu ou non de faire une lettre ouverte à Aulas ou Juninho si ce qu'IL voit le perturbe.
                                            Le contenu sera peut être merdique, peut être pas mais comme dit ailleurs, ici JMA a trouvé cela suffisamment pertinent pour dégager du temps dans un emploi du temps que l'on sait plutôt chargé. Il y a sûrement vu un intérêt.

                                            Commentaire


                                            • #97
                                              Extrait de la charte "Il est conseillé d'éviter de « remonter » des posts anciens".

                                              Merci on n'a pas assez de boulot avec les spams et les problèmes techniques en ce moment.
                                              La charte du forum

                                              Commentaire

                                              Chargement...
                                              X