Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le retour de juni !!!!!

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
    Je suis toujours songeur de l'absence de recul de certains quand on leur dit ce qu'ils ont envie d'entendre.
    On sait tous que t'es un peu peine à jouir mais ne gâche pas le plaisir de ceux qui ont entendu parler foot pour la première fois depuis des années. Tu peux toujours te consoler de la prise de risques de JMA : le temps fort de ta saison arrive début juillet avec le rapport financier.
    Envoyé par MrMonplaisir
    Hazard j'avais envie de le buter (...) on aurait dit Ben Arfa par moments.

    Commentaire


    • Envoyé par anthoto1 Voir le message

      On sait tous que t'es un peu peine à jouir mais ne gâche pas le plaisir de ceux qui ont entendu parler foot pour la première fois depuis des années. Tu peux toujours te consoler de la prise de risques de JMA : le temps fort de ta saison arrive début juillet avec le rapport financier.
      La prochaine publication, ce seront les comptes certifiés présentés aux actionnaires mi-octobre.

      Commentaire


      • Concernant les jeunes, si tu a personne à lancer, tu ne va pas forcer la chose, cette année principalement, on pouvait espérer Gouiri en priorité numéro 1, il se pète.. Il reste Solet, il commet des erreurs d'inattention à chaque titulatisation, c'est donc logique qu'il reste sur le côté, même en CFA il fait les mêmes erreurs. Concernant Caqueret, faut stopper la hype deux seconde, sa seul apparition cette année, il n'a rien montrer ! Pourtant c'était un niveau encore inférieur au équipe qu'il rencontre en CFA, il est trop léger encore, déjà qu'un mec comme Diop est juger trop frêle.
        Ne me parlez par de ses bonne prestation en avant saison , Maolida faisait pareil pour au finale pas grand chose

        Pour la saison prochaine, on reprend les mêmes hein, qui d'autre peut espérer faire son trou ? Rafia ? Il ne tient même pas 30mn en CFA, Pintor ? Il n'a rien montrer cette année ! Thomas et Cherki c'est des gosses, peut être un mec comme Ndicka et encore..

        Gouiri, Solet et Caqueret
        Envoyé par Jom69
        cest quoi ce sou entendu?je suis un gone invertébré depuis ma tendre enfance

        Commentaire


        • Envoyé par gregland Voir le message
          Excellente conférence de presse, je partage l' avis unanime du forum. Pas de fausses notes en vue. Quelques questions tout de même:

          - En 4-3-3 au milieu ils veulent faire jouer qui avec le nouveaux MD de vant la défense et Aouar? Il manque un joueur là non? Il ne faudrait donc pas recruter un mais deux milieux? A moins qu' il souhaite associer le nouveau MD à Tousart?

          - En 4-3-3 si tu gardes Depay, tu le mets où? A gauche? Ils pensent vraiment le faire rester pour jouer à gauche? Et si tel est le cas, quid de Terrier?

          - 4-3-3 ok, comme dans les grandes années de l' OL. Parfait pourquoi pas. Mais si Fekir ne trouve pas preneur, il fait comment Sylvie? Ne compte t il pas faire évoluer son systeme en fonction de l' adversaire? ( ou ce sera un 4-3-3 borné? )

          - Recruter un DC. Ok on est tous d' accord. Mais si Juni dit que la défense est bonne mais c'est le systeme qui est défaillant, pourquoi recruter un DC, Marcelo devrait avec un systeme non- défaillant retrouver ses qualitées initiales non? Ou alors, peut etre pensent t ils recruter un jeune DC qui sera titulaire dans 1 ou 2 ans à l' OL? ( si on suit la logique du discours, cela pourrait ressembler à cela non? )
          Pour le milieu effectivement je pense qu'on va faire 2 recrues.
          Pour Depay je ne vois pas le problème de le faire jouer à gauche. Même remarque pour Fekir (même s'il va partir je pense). Jouer sur le côté ça n'est pas péjoratif, et ça veut tout et rien dire.
          Jouer sur le côté comme le fait Sané ou jouer sur le côté comme le faisait Mbappé (avant de passer dans l'axe), ça n'a rien à voir par exemple.
          Malgré tout je suis d'accord avec toi et Romario, j'ai été surpris (je ne vais pas dire inquiet, on va attendre) de voir cette annonce du 4-3-3 comme si c'était obligatoire d'y recourir.

          Marcelo c'était quoi ses qualités initiales? Il était moyen, dans un système plus organisé il sera moyen avec 2 ans de plus. Et comme on aurait uniquement 2 DC, il faudra de toute façon en recruter un, même si c'était pour laisser Marcelo titulaire.

          Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
          A la fin, on aura vendu. C'est cette décision de vente qui sera qualifiée de "décision de Juninho". Dans les faits, ça me semble un peu plus complexe.
          Tu te fais toute une histoire pour décrire le quotidien de n'importe quelle entreprise ... Le responsable industriel il est responsable de l'industriel, mais quand on lui dit : "non on a pas de sous pour recruter des nouvelles personnes et mettre en place un 3x8, débrouille toi" et ben il reste dans son organisation.

          Commentaire


          • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
            Je suis toujours songeur de l'absence de recul de certains quand on leur dit ce qu'ils ont envie d'entendre.

            Un exemple très banal. Sylvinho n'a pas répondu à une question explicite sur l'intégration des jeunes issus de la formation (ou post-formation). Pas grave. La question était double et il a pu oublier la seconde partie. Il n'a pas de réponse parce qu'il ne connait pas assez le niveau et le potentiel des joueurs concernés. Il n'avait pas envie de répondre pour X raisons possibles. On va bien voir qui est dans la prépa, qui est in fine dans le groupe pro, qui est sur les feuilles de match et qui joue. Donc on aura la réponse.

            Plus important, qui a les "pouvoirs sportifs" ? Je ne cache pas que j'ai été surpris de la réponse : "C'est Juninho". Parce que, pour moi, ce n'est pas possible. Et- comme je pense que ça n'est pas possible, je pense que c'est le message qui sera présenté (c'est la décision de Juninho) même si la réalité est plus complexe.

            Pourquoi pas possible ?

            Dans quelques jours, si ce n'est déjà fait, les services comptables vont envoyer aux responsables l'état des comptes au 30 avril (assorti ou pas d'une projection au 30 juin hors ventes de contrats).

            On va anticiper un déficit à 40 M (ça sera peut être moins mais 40, c'est au delà des 30 du FPF).

            C'est à Aulas de décider ce que l'on fait. C'est à lui parce que c'est lui qui fixera ce que l'on dit à la DNCG si elle s'en saisit, lui qui fixera ce que l'on dit à l'UEFA et, surtout, lui qui expliquera la chose aux actionnaires.

            Et donc, les "responsables" vont causer pour savoir ce que l'on fait. Qui on vend, à quel prix. Les choses suivront leur cours (on vendra peut être quelqu'un d'autre, ...).

            A la fin, on aura vendu. C'est cette décision de vente qui sera qualifiée de "décision de Juninho". Dans les faits, ça me semble un peu plus complexe.
            40 M , moi je ne pense pas . On a besoin 20 M pas plus selon moi et puis si'on vends avant le 30 Juin , on sera dans le vert .
            et tout va bien piur la saison prochaine maintenant que l'on est en LDC direct ,,on peut espérer les mêmes ressources que cette année quasiment donc une belle vente après le 1er juillet fera le taf pour l'an prochain . Et en 2020 2021 les droits tv français apporterons les 25 M qui nous manque de manière récurrente même en étant en LDC ( sans ldc ,,c'est 30 M de plus qu'il,manque ). A nous de finir second l'an'prochain en réussissant notre mercato de cet été car une 3eme année directe en LDC nous permettra de mettre a mal la concurrence en'ligue 1 .
            OL City va aussi faire des rentrées d'argent en plus des la saison'prochaine ( bureaux , clinique ) avant le centre de loisir la saison suivante.
            bien sur , on doit maintenir notre masse salariale en l'état.
            si comme cette année on atteint les 8eme ,,on réduit l'écran déficit de quasiment 15 M et qui sait une année onnura en quart en progressant ce'qui fera encore 15 M . Accéder aux quart de Ldc ferait a mon avis que l'on aurait plus dendeficit récurrent.
            Dernière modification par chris64, 29/05/2019, 22h16.
            Allez l'OL , aller chercher le 8ème Titre :lov:

            Commentaire


            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
              Je suis toujours songeur de l'absence de recul de certains quand on leur dit ce qu'ils ont envie d'entendre.

              Un exemple très banal. Sylvinho n'a pas répondu à une question explicite sur l'intégration des jeunes issus de la formation (ou post-formation)
              Il pouvait pas répondre, on lui a pas posé la question. Ou pour être plus clair, la traductrice a oublié de traduire cette partie de la question. J'en suis absolument sur et certain vu que je suis fluent en portugais et qu'on entend clairement la traduction de Diaz. D'ailleurs, elle a pas toujours été très précise dans sa traduction ...

              Commentaire


              • Envoyé par Thomas69140 Voir le message

                Pour le milieu effectivement je pense qu'on va faire 2 recrues.
                Pour Depay je ne vois pas le problème de le faire jouer à gauche. Même remarque pour Fekir (même s'il va partir je pense). Jouer sur le côté ça n'est pas péjoratif, et ça veut tout et rien dire.
                Jouer sur le côté comme le fait Sané ou jouer sur le côté comme le faisait Mbappé (avant de passer dans l'axe), ça n'a rien à voir par exemple.
                Malgré tout je suis d'accord avec toi et Romario, j'ai été surpris (je ne vais pas dire inquiet, on va attendre) de voir cette annonce du 4-3-3 comme si c'était obligatoire d'y recourir.

                Marcelo c'était quoi ses qualités initiales? Il était moyen, dans un système plus organisé il sera moyen avec 2 ans de plus. Et comme on aurait uniquement 2 DC, il faudra de toute façon en recruter un, même si c'était pour laisser Marcelo titulaire.



                Tu te fais toute une histoire pour décrire le quotidien de n'importe quelle entreprise ... Le responsable industriel il est responsable de l'industriel, mais quand on lui dit : "non on a pas de sous pour recruter des nouvelles personnes et mettre en place un 3x8, débrouille toi" et ben il reste dans son organisation.
                Merci de rappeler l'évidence

                Commentaire


                • Envoyé par chris64 Voir le message


                  OL City va aussi faire des rentrées d'argent en plus des la saison'prochaine ( bureaux , clinique ) avant le centre de loisir la saison suivante.
                  bien sur , on doit maintenir notre masse salariale en l'état.
                  On entend beaucoup ça, même de la bouche d'Aulas, mais j'avoue ne pas trop savoir comment le traduire.

                  Tous ces nouveaux complexes vont-ils faire partis d'OL Groupe? Ce n'est pas le cas de l'’hôtel déjà bâti, il y a juste du y avoir une plus value sur le foncier et basta, même chose pour les immeubles de bureaux me semble t-il. La future salle de sport enseigne l'Appart, donc encore une vente de foncier; il me semble avoir lu quelque part dans les bilans financiers la notion de "vente de lots constructibles"; où sont passées les plus values réalisées?
                  En quoi tout cela va t-il directement ramener un supplément de budget à l'OL sur les saisons à venir?
                  Est ce que toutes ces enseignes versent une redevance annuelle à l'OL Groupe? sinon il y a bien sur les revenus indirects représentés par l'accroissement de visiteurs sur le site mais ça ne doit pas représenter grand chose.
                  Dernière modification par Thelonious, 30/05/2019, 09h01.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Thelonious Voir le message

                    On entend beaucoup ça, même de la bouche d'Aulas, mais j'avoue ne pas trop savoir pas trop comment le traduire.

                    Tous ces nouveaux complexes vont-ils faire partis d'OL Groupe? Ce n'est pas le cas de l'’hôtel déjà bâti, il y a juste du y avoir une plus value sur le foncier et basta, même chose pour les immeubles de bureaux; La future salle de sport enseigne l'Appart, donc encore une vente de foncier; il me semble avoir lu quelque part dans les bilans financiers la notion de "vente de lots constructibles"; où sont passées les plus values réalisées?
                    En quoi tout cela va t-il directement ramener un supplément de budget à l'OL sur les saisons à venir?
                    Est ce que toutes ces enseignes versent une redevance annuelle à l'OL Groupe? sinon il y a bien sur les revenus indirects représentés par l'accroissement de visiteurs sur le site mais ça ne doit pas représenter grand chose.
                    L'OL est propriétaire du foncier, les loyers doivent être sympathiques !

                    Commentaire


                    • Envoyé par tendreg Voir le message

                      L'OL est propriétaire du foncier, les loyers doivent être sympathiques !
                      Ça dépend pour qui. Florentino a chopé un duplex avec vue imprenable à un prix défiant toute concurrence
                      C'est quand même une journée à 30 Millions

                      Commentaire


                      • Envoyé par Yanloup Voir le message

                        Ça dépend pour qui. Florentino a chopé un duplex avec vue imprenable à un prix défiant toute concurrence

                        Couillon va ...
                        On te sens plus détendu depuis quelques jours, étonnant ! ;-)

                        Commentaire


                        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message
                          Je suis toujours songeur de l'absence de recul de certains quand on leur dit ce qu'ils ont envie d'entendre.

                          Un exemple très banal. Sylvinho n'a pas répondu à une question explicite sur l'intégration des jeunes issus de la formation (ou post-formation). Pas grave. La question était double et il a pu oublier la seconde partie. Il n'a pas de réponse parce qu'il ne connait pas assez le niveau et le potentiel des joueurs concernés. Il n'avait pas envie de répondre pour X raisons possibles. On va bien voir qui est dans la prépa, qui est in fine dans le groupe pro, qui est sur les feuilles de match et qui joue. Donc on aura la réponse.

                          Plus important, qui a les "pouvoirs sportifs" ? Je ne cache pas que j'ai été surpris de la réponse : "C'est Juninho". Parce que, pour moi, ce n'est pas possible. Et- comme je pense que ça n'est pas possible, je pense que c'est le message qui sera présenté (c'est la décision de Juninho) même si la réalité est plus complexe.

                          Pourquoi pas possible ?

                          Dans quelques jours, si ce n'est déjà fait, les services comptables vont envoyer aux responsables l'état des comptes au 30 avril (assorti ou pas d'une projection au 30 juin hors ventes de contrats).

                          On va anticiper un déficit à 40 M (ça sera peut être moins mais 40, c'est au delà des 30 du FPF).

                          C'est à Aulas de décider ce que l'on fait. C'est à lui parce que c'est lui qui fixera ce que l'on dit à la DNCG si elle s'en saisit, lui qui fixera ce que l'on dit à l'UEFA et, surtout, lui qui expliquera la chose aux actionnaires.

                          Et donc, les "responsables" vont causer pour savoir ce que l'on fait. Qui on vend, à quel prix. Les choses suivront leur cours (on vendra peut être quelqu'un d'autre, ...).

                          A la fin, on aura vendu. C'est cette décision de vente qui sera qualifiée de "décision de Juninho". Dans les faits, ça me semble un peu plus complexe.
                          Moi j'arrive toujours pas à comprendre comment on peut se retrouver avec un déficit récurrent de 40 millions par saison, et crois moi pourtant j'y met de la bonne volonté. Même si mes années à travailler dans le contrôle de gestion commencent à être loin j'ai quand même 2 ou 3 notions, et voir qu'on arrive pas à s'en sortir avec 280 million de budget et une masse salariale de 115 millions d'euros (soit 41% du CA, c'est absolument rien comparé aux autres clubs !!!) me laisse perplexe. Pour info en 2008 on avait en gros un budget de 145m et 90m de masse salariale et on était à -20 en terme de résultat. Où vont les 165 millions restant sans déconner ?!! Dans le stade ? La seule explication qui me vient en tête est que JMA essaye d'anticiper au maximum le remboursement du stade, un peu comme l'avait fait le Bayern. Je ne critique pas du tout cette démarche, au contraire. Mais je me demande pourquoi JMA ne communique pas là dessus.

                          edit : en cherchant un peu sur le net j'ai trouvé ma réponse : https://olympiquelyonnais2016.wordpr...paye-en-4-ans/

                          Commentaire


                          • Envoyé par djlamouette Voir le message

                            Moi j'arrive toujours pas à comprendre comment on peut se retrouver avec un déficit récurrent de 40 millions par saison, et crois moi pourtant j'y met de la bonne volonté. Même si mes années à travailler dans le contrôle de gestion commencent à être loin j'ai quand même 2 ou 3 notions, et voir qu'on arrive pas à s'en sortir avec 280 million de budget et une masse salariale de 115 millions d'euros (soit 41% du CA, c'est absolument rien comparé aux autres clubs !!!) me laisse perplexe. Pour info en 2008 on avait en gros un budget de 145m et 90m de masse salariale et on était à -20 en terme de résultat. Où vont les 165 millions restant sans déconner ?!! Dans le stade ? La seule explication qui me vient en tête est que JMA essaye d'anticiper au maximum le remboursement du stade, un peu comme l'avait fait le Bayern. Je ne critique pas du tout cette démarche, au contraire. Mais je me demande pourquoi JMA ne communique pas là dessus.
                            J'imagine qu'en tant que propriétaire, les charges de l'OL (tout comme les recettes) sont bien supérieures à celles de Gerland (taxes, entretien, crédit, investissements) ?
                            Et qu'acheter des joueurs, à niveau égal, coûte plus cher qu'il y'a 10 ans ca doit jouer sur les amortissements etc, non?
                            ça west je sui pas un alocolique! (EC)

                            Commentaire


                            • Envoyé par tendreg Voir le message


                              Couillon va ...
                              On te sens plus détendu depuis quelques jours, étonnant ! ;-)
                              Depuis début avril exactement, je me sens beaucoup plus léger. Une bulle d'air, un colibri

                              D'ailleurs je propose le colibri comme symbole de ralliement de tous les supporters lyonnais et de la nouvelle ère qui s'annonce.

                              Un joli petit colibri bleu

                              C'est quand même une journée à 30 Millions

                              Commentaire


                              • Envoyé par djlamouette Voir le message

                                Moi j'arrive toujours pas à comprendre comment on peut se retrouver avec un déficit récurrent de 40 millions par saison, et crois moi pourtant j'y met de la bonne volonté. Même si mes années à travailler dans le contrôle de gestion commencent à être loin j'ai quand même 2 ou 3 notions, et voir qu'on arrive pas à s'en sortir avec 280 million de budget et une masse salariale de 115 millions d'euros (soit 41% du CA, c'est absolument rien comparé aux autres clubs !!!) me laisse perplexe. Pour info en 2008 on avait en gros un budget de 145m et 90m de masse salariale et on était à -20 en terme de résultat. Où vont les 165 millions restant sans déconner ?!! Dans le stade ? La seule explication qui me vient en tête est que JMA essaye d'anticiper au maximum le remboursement du stade, un peu comme l'avait fait le Bayern. Je ne critique pas du tout cette démarche, au contraire. Mais je me demande pourquoi JMA ne communique pas là dessus.

                                edit : en cherchant un peu sur le net j'ai trouvé ma réponse : https://olympiquelyonnais2016.wordpr...paye-en-4-ans/
                                Très intéressant mais cela date de 2016 ... et donc avant l'arrivée des chinois ...

                                Commentaire


                                • Envoyé par Yanloup Voir le message

                                  Depuis début avril exactement, je me sens beaucoup plus léger. Une bulle d'air, un colibri

                                  D'ailleurs je propose le colibri comme symbole de ralliement de tous les supporters lyonnais et de la nouvelle ère qui s'annonce.

                                  Un joli petit colibri bleu

                                  Proposition acceptée ...
                                  Même sensation ressentie !

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par djlamouette Voir le message

                                    Moi j'arrive toujours pas à comprendre comment on peut se retrouver avec un déficit récurrent de 40 millions par saison, et crois moi pourtant j'y met de la bonne volonté. Même si mes années à travailler dans le contrôle de gestion commencent à être loin j'ai quand même 2 ou 3 notions, et voir qu'on arrive pas à s'en sortir avec 280 million de budget et une masse salariale de 115 millions d'euros (soit 41% du CA, c'est absolument rien comparé aux autres clubs !!!) me laisse perplexe. Pour info en 2008 on avait en gros un budget de 145m et 90m de masse salariale et on était à -20 en terme de résultat. Où vont les 165 millions restant sans déconner ?!! Dans le stade ? La seule explication qui me vient en tête est que JMA essaye d'anticiper au maximum le remboursement du stade, un peu comme l'avait fait le Bayern. Je ne critique pas du tout cette démarche, au contraire. Mais je me demande pourquoi JMA ne communique pas là dessus.

                                    edit : en cherchant un peu sur le net j'ai trouvé ma réponse : https://olympiquelyonnais2016.wordpr...paye-en-4-ans/
                                    On en parle quand tu veux sur le topic adéquat.

                                    Juste sur la partie en gras, cet article est antérieur au refinancement de la dette liée au stade suite à l'entrée d'IDG au capital.

                                    Et Aulas a largement communiqué sur le sujet (il suffit de lire les rapports annuels).

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par z'aurelio Voir le message

                                      J'imagine qu'en tant que propriétaire, les charges de l'OL (tout comme les recettes) sont bien supérieures à celles de Gerland (taxes, entretien, crédit, investissements) ?
                                      Et qu'acheter des joueurs, à niveau égal, coûte plus cher qu'il y'a 10 ans ca doit jouer sur les amortissements etc, non?
                                      Ce que tu dis est indéniable, mais toujours loin de pouvoir expliquer un gap aussi énorme d'après moi, si bien sûr JMA ne se prépare pas à un remboursement anticipé.

                                      Quant aux joueurs, on est pas dans la période où l'OL dépense le plus en transfert. Rappelle toi des transferts de Bastos, de Keita etc à la fin des années 2000 à plus de 15millions, sans parler des Gourcuff et Lisandro Lopez peu après. Aujourd'hui notre joueur le plus cher est Memphis 16m (plus bonus peut être), je ne pense pas que nos amortissements joueurs actuels soient supérieur à ceux d'il y a 10 ans, ils ont même surement baissé.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                        On en parle quand tu veux sur le topic adéquat.

                                        Juste sur la partie en gras, cet article est antérieur au refinancement de la dette liée au stade suite à l'entrée d'IDG au capital.

                                        Et Aulas a largement communiqué sur le sujet (il suffit de lire les rapports annuels).
                                        Justement dans l'article il anticipe le refinancement de la dette, et l'apport d'IDG est sensé enlever une partie du poids de la dette et nous permettre d'obtenir de meilleur taux d'intérêt, donc l'article est toujours valable aujourd'hui.

                                        Et oui j'avoue que je n'ai pas épluché les rapports annuels, il en parle surement.

                                        Commentaire


                                        • Que je suis impatient...

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par djlamouette Voir le message

                                            Ce que tu dis est indéniable, mais toujours loin de pouvoir expliquer un gap aussi énorme d'après moi, si bien sûr JMA ne se prépare pas à un remboursement anticipé.

                                            Quant aux joueurs, on est pas dans la période où l'OL dépense le plus en transfert. Rappelle toi des transferts de Bastos, de Keita etc à la fin des années 2000 à plus de 15millions, sans parler des Gourcuff et Lisandro Lopez peu après. Aujourd'hui notre joueur le plus cher est Memphis 16m (plus bonus peut être), je ne pense pas que nos amortissements joueurs actuels soient supérieur à ceux d'il y a 10 ans, ils ont même surement baissé.
                                            Ca a le don de m'énerver.

                                            Notre joueur le plus cher est Dembele (23,3 M) acheté en août 2018.

                                            Le montant des amortissements va avoisiner les 30 M. C'est moins que ceux de 2009-2010 où ils étaient à 43 et plus que ceux de 2006-2007 ou 2005-2006 autour de 24 (mais depuis, le prix de certains contrats a explosé). Le point bas me semble 2014-2015 à 12,2.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                              On en parle quand tu veux sur le topic adéquat.

                                              Juste sur la partie en gras, cet article est antérieur au refinancement de la dette liée au stade suite à l'entrée d'IDG au capital.

                                              Et Aulas a largement communiqué sur le sujet (il suffit de lire les rapports annuels).
                                              Salut, la dette à173M date de l’arrivée d’IDG dans le capital

                                              et 90 Millions sur 8 ans, cela ne fait plus 15 mais 11M par an, et de plus, rien n’empêche de rembourser en partiel et réemprunter si le montant n’est pas total

                                              Donc, je pense que le projet initial va se dérouler mais le projet OL Arena montre peut-être que la somme est proche d’etre Finalisée car on s’orienterait vers un réinvestissement de 100/150 M avec cette Arena

                                              Pour reprendre l’expression équivoque née hier soir à 23h, tous les voyants sont au vert mes chers amis( tant pis pour la couleur)

                                              L’OL ( et Chelsea;-)) est une formidable raison d’être Heureux
                                              A deceção do Brasil !!!

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Daymoon69 Voir le message

                                                Donc, je pense que le projet initial va se dérouler mais le projet OL Arena montre peut-être que la somme est proche d’etre Finalisée car on s’orienterait vers un réinvestissement de 100/150 M avec cette Arena
                                                A propos de cette Arena, vu sa capacité, 15000 et + si j'ai bien lu, je n'ai pas bien compris si elle était vouée à s'additionner à celle voulue par TP, d'une jauge un peu inférieure (10000 environ) ou si ils envisageaient un arrangement pour n'en construire qu'une, à Décines. Quelqu'un en sait un peu plus?

                                                ça west je sui pas un alocolique! (EC)

                                                Commentaire



                                                • avant-première abonnés
                                                  ... Foot La saga Juninho (3/3)



                                                  La saga Juninho (3/3) : l'insoumis




                                                  Publié le mercredi 29 mai 2019 à 20:28 | Mis à jour le 29/05/2019 à 20:31

                                                  Fidèle à ses idées, intransigeant, Juninho s'est toujours exprimé librement après sa carrière, que ce soit comme consultant ou sur la politique. Cela lui a valu quelques ennuis.


                                                  Hugo Guillemet et Eric Frosio L'Equipe Partager sur Facebook Tweeter


                                                  La saga Juninho (3/3)

                                                  Alors qu'il a été officiellement présenté ce mardi par l'OL en tant que nouveau directeur sportif, nous vous proposons de revenir sur le riche parcours de Juninho.




                                                  Épisode 1 : l'envol du « Petit Roi » (ses débuts au Brésil).
                                                  Épisode 2 : l'icône lyonnaise (ses années en France).
                                                  Épisode 3 : l'homme de convictions (son après-carrière).





                                                  Istanbul, un soir d'avril, il y a deux ans. L'Olympique Lyonnais arrache son billet pour les demi-finales de la Ligue Europa sur la pelouse du Besiktas (1-2, 7-6 aux t.a.b.). À l'autre bout du monde, dans un appartement de Barra de Tijuca, le quartier moderne et huppé de Rio de Janeiro, au Brésil, le meilleur joueur de l'histoire du club rhodanien est debout devant sa télé. Bras dessus, bras dessous avec Maria Clara et Rafaela, ses deux plus jeunes filles, nées à Lyon, il saute comme un Bad Gone et chante, en français, « allez l'OL, allez l'OL ! », avant le dernier tir au but de Maxime Gonalons. Les filets tremblent, toute la famille exulte.

                                                  Depuis son départ en 2009, Juninho n'a jamais rompu ce lien, profondément affectif, avec l'OL. Il porte cet amour sur la peau, une tête de lion tatouée sur l'avant-bras il y a plusieurs mois, un jour où le manque et la nostalgie étaient encore un peu plus forts que d'habitude, certainement. En dix ans, le Brésilien a changé. Lyon a vu partir un joueur usé par la pression et le poids des responsabilités, il récupère un homme sûr, apaisé. La construction de sa personnalité, altruiste et idéaliste, débutée lors de son séjour en France, s'est prolongée lors de son après-carrière, au gré de ses difficultés, de ses reconversions professionnelles, de ses rencontres et de ses tâtonnements,

                                                  aussi.

                                                  À son retour au Brésil en 2011, il demande à toucher le salaire minimum



                                                  Après deux années confortables au Qatar, il y a d'abord eu le retour du « Petit Roi », dans son club de Vasco de Gama, en 2011. Fêté comme un héros lors de son premier match, contre le Corinthians le 7 juillet, il marque symboliquement ce rendez-vous d'un but sur coup franc, dès la deuxième minute. Il marque surtout les esprits, en devenant le premier joueur de l'histoire du Championnat brésilien à demander le salaire minimum. « Le club a encore des difficultés financières, je l'ai pris en compte, expliquera-t-il dans L'Équipe, le 5 octobre. C'est pour éviter de le mettre en difficulté, si ça ne marchait pas. » Ça marche, puisqu'il remporte la Coupe du Brésil et termine deuxième du Championnat.



                                                  Après une pige aux Red Bulls de New York, il signe pour la troisième et dernière fois au Vasco, en juillet 2013. Il dispute 22 matches (2 buts) avant une blessure qui signera la fin de sa carrière : le 10 novembre, au Maracana, il doit déposer les armes dès la 7e minute contre Santos, en effectuant le geste qui l'a consacré. C'est après un coup franc que Juninho s'effondre en grimaçant. Il doit sortir sur civière, une main sur son visage, en pleurs, l'autre collée à l'adducteur, à la fois étourdi par la douleur et par la standing-ovation du Maracana. Quelques jours plus tôt, il nous avait confié : « Je vais sans doute arrêter en décembre... Ça devient trop difficile d'être performant. Et moi, si je ne suis plus dans les quatre-cinq meilleurs joueurs de mon équipe, ça ne m'intéresse pas de continuer. » L'intransigeance sur son niveau de jeu, la peur du naufrage et un certain refus de la triche, déjà. Il annoncera sa retraite le 30 janvier 2014, le jour de ses trente-neuf ans.



                                                  La suite de sa vie l'emmène vers plusieurs découvertes, qu'il aborde toujours, au départ, avec enthousiasme. Juninho accepte d'abord de collaborer pour le groupe Globo. Il devient chroniqueur radio et a l'idée d'une émission intitulée Futebol de verdade (le vrai football). Le concept est de réunir tous les lundis soir trois ou quatre footeux pour parler foot. Finalement, la radio déniche une star, Zico, et les deux plus grands tireurs de coup franc de l'histoire du Brésil suffiront. Ils se retrouvent toutes les semaines pour débattre autour d'un journaliste, Felipe Cardozo. Le programme dure d'avril 2014 à décembre 2015. Et il cartonne. « Juninho s'est occupé de son projet comme si c'était son fils, se souvient le producteur Rafa Marques. Il était aussi exigeant et pro que lorsqu'il était sur les terrains. Il s'occupait de tout, du choix des invités, des thèmes à débattre. Il était vraiment perfectionniste. Leurs échanges avec Zico étaient passionnants. Ils n'étaient pas toujours d'accord mais leur relation était magnifique. »

                                                  Après sa carrière, Juninho (à droite) sera notamment chroniqueur radio.() Twitter@Juninhope08



                                                  «Ce qui me préoccupe, c'est de dire ce que je pense, de parler avec le coeur, comme de l'ai toujours fait» Juninho, sur son rôle de consultant

                                                  L'ex-Lyonnais devient parallèlement commentateur et consultant pour la télé du grand groupe médiatique. Précis et tranchant, il a déjà trouvé son style. « Ce qui me préoccupe, c'est de dire ce que je pense, de parler avec le coeur, comme je l'ai toujours fait, explique-t-il alors. Ce qui m'intéresse c'est de dire la vérité, ma vérité. » Elle plaît aux téléspectateurs. Les premiers sondages de satisfaction sont très positifs et Juninho poursuit l'expérience jusqu'à la Coupe du monde, où il commente les trois premiers matches de la France, mais aussi des rencontres de la Côte d'Ivoire, de la Suisse ou du Cameroun. « Je suis le francophone de TV Globo, s'amuse-t-il. Je vais garder mes distances mais, d'une certaine façon, je vais être supporter des Bleus. Je connais bien Lloris, Benzema... J'espère qu'ils iront loin dans la compétition. »

                                                  Mais son franc-parler dérange. Pour être « Vascaino » (supporter du Vasco), Juninho est souvent visé par les fans du Flamengo, qui considèrent que l'ancien joueur de leur grand rival de Rio n'est pas objectif avec leur club. Et tout dégénère en février 2018. Aux commentaires d'un match Flamengo-Botafogo, il critique la célébration du « chororo » de Vinicius Jr (qui vise à chambrer le Botafogo, connu pour « pleurer » auprès de l'arbitrage). « Je suis contre ce genre de choses, assène "Juni", en direct. La haine engendre la haine. Il y a des gens qui tuent pour ça. On ne peut pas alimenter cette culture de la haine... » Il se fait insulter, traiter de « fils de p... », de « merde humaine »... Il porte plainte et demande à sa hiérarchie de ne pas commenter le prochain match du Flamengo, quelques jours plus tard. « Personne (dans le groupe Globo) ne m'a soutenu »,regrettera-t-il plus tard.




                                                  «C'est le côté humain des Français qui a réveillé ma conscience politique. Je pensais que les Brésiliens étaient solidaires mais c'est du pipeau»




                                                  Cet épisode est la goutte de trop pour un homme qui ne supporte plus, depuis son retour, la société brésilienne, sa sphère médiatique corrompue, son atmosphère viciée par l'argent et les inégalités, son racisme sous-jacent. « Pourquoi René (le latéral gauche de Flamengo) ne joue pas ? questionne-t-il en mars, dans une émission de télé. Parce qu'il est laid, qu'il est "Nordestin" (de la région du nord-est, sous-entendu il est métis et issu d'une région pauvre) et qu'il n'est l'ami de personne. C'est ça la réalité. Le Brésil a des préjugés, les Brésiliens ont des préjugés... » Dans une interview accordée à l'édition brésilienne en ligne du quotidien espagnol El Pais, il complétera plus tard sa pensée en disant que le racisme se développe et que les joueurs les plus réprimés sont les Nordestins et les noirs : « Ça fait partie de notre culture élitiste... »

                                                  En avril 2018, Juninho réitère des critiques en direct sur la chaîne SporTV. Cette fois à l'encontre des correspondants qui couvrent l'actualité d'un club et qui ont, selon lui, des relations étroites avec les dirigeants. « Ils sont pires qu'à mon époque. Ils sont malhonnêtes, accuse-t-il. Je sais qu'ils ne gagnent pas bien leur vie, mais ça n'explique pas tout... La prostitution est grande parmi ceux qui couvrent le foot, c'est dangereux ! »Moins d'une demi-heure plus tard, André Rizek, le présentateur de l'émission, prend la parole pour lire une note rédigée par son employeur afin de « dénoncer l'opinion et la généralisation » faite par l'ex-Lyonnais. Toujours présent sur le plateau, Juninho se sent désavoué, humilié. Dans la foulée, il donne sa démission.

                                                  C'est à cette époque qu'il prend position politiquement. Alors que beaucoup d'anciens footballeurs comme Ronaldinho, Rivaldo ou Edmundo, tous très populaires, soutiennent Jair Bolsonaro, le candidat d'extrême droite qui sera élu président en octobre, Juninho est l'un des seuls à dénoncer l'acharnement des médias envers Lula et Dilma Roussef - anciens présidents issus du Parti des travailleurs (*) - et à alerter sur les dangers que représente celui « qui ne mérite même pas que je prononce son nom ». « C'est le côté humain des Français qui a réveillé ma conscience politique, assume-t-il. Je pensais que les Brésiliens étaient solidaires. Mais c'est du pipeau. Les Français, eux, sont solidaires... »

                                                  Humaniste, de gauche, il ne se renie jamais et n'hésite pas à prendre le contre-pied de la plupart des joueurs brésiliens, comme Lucas - pro-Bolsonaro -, car « il ne faut pas oublier d'où on vient ». Il s'extasie, à l'inverse, des images de liesse, en France, pendant la Coupe du monde en Russie. Il s'enthousiasme par procuration, comme un Français expatrié, réclame des photos, envoie des messages de félicitations à ses amis. « Le foot n'est pas un simple jeu, c'est beaucoup plus que ça, assure-t-il. Profitez de chaque instant. Sur le terrain, les différences n'existent plus. »

                                                  Le Brésil devient trop contraignant pour lui. Il se considère comme citoyen du monde, se félicite de marier sa fille aînée, Giovanna, à un américain aux origines asiatiques, car « la mixité est une force ». Le départ définitif est alors inéluctable, l'été dernier, alors qu'il se sent « perdu, comme pas mal d'anciens athlètes ». « Le foot m'a pris toute mon énergie, nous confie-t-il alors. Je ne sais pas si j'y retournerai un jour. » C'est à Los Angeles, où il avait pris l'habitude de venir en vacances, qu'il pose finalement ses valises, le 8 septembre, avec sa femme Renata.



                                                  En 2016, Juninho, toujours affûte, en vacances avec sa femme à Los Angeles, où il a vécu avant son retour à Lyon. () Twitter@Juninhope08



                                                  «Son engagement m'inquiétait car notre pays est violent. Ça m'a soulagé quand j'ai appris qu'il était parti à Los Angeles» Carlos Germano, son ami et ancien coéquipier au Vasco




                                                  C'est une belle opportunité pour Maria Clara et Rafaela, ses « Lyonnaises », qu'il inscrit au lycée français. Giovanna vit déjà sur place, où elle a brillamment réussi des études de criminologie. Et elle va lui donner une petite-fille, Isabella, en novembre. Juninho, jeune grand-père gâteau, se ressource et se renforce auprès de ses femmes. Il entretient, chaque matin, un corps qui n'a pas bougé depuis l'arrêt de sa carrière et enchaîne par des cours intensifs d'anglais, une langue qu'il maîtrise désormais. « J'étais préoccupé pour lui au Brésil, avoue Carlos Germano, son ami et ancien coéquipier au Vasco. Son engagement m'inquiétait car notre pays est violent. Ça m'a soulagé quand j'ai appris qu'il était parti à Los Angeles. Là-bas, il était tranquille. Et aujourd'hui, à Lyon, il va retrouver sa deuxième maison. » Une maison qui lui a rouvert grand ses portes, cette semaine


                                                  . Juninho pose en famille à l'occasion de Nöel 2017. De gauche à droite: son aînée Giovanna, sa benjamine Rafaela, sa femme Renata et sa cadette Maria Clara. () Twitter@Juninhope08



                                                  (*) Le premier a été condamné en appel en 2018 à douze ans de prison pour corruption et blanchiment d'argent. La seconde a été destituée en août 2016, au terme d'une procédure controversée, pour avoir maquillé les comptes publics.

                                                  Commentaire


                                                  • Cet homme est épatant. Par ses prises de position, toujours courageuse.
                                                    Il aime notre pays, notre ville ....
                                                    Bienvenue Juni à la maison ... punaise que j'ai hâte que la saison débute.
                                                    Il a reboosté ma passion jamais ... au dessus de quand Sonny est arrivé !

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X