Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le retour de juni !!!!!

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par MaxPowa69 Voir le message

    euh....
    benzema il schlingue?
    (pas contre toi, mais on oublie quand meme THE joueur que l'on a formé de presque A à Z)
    Bah je ne l'ai pas cité car ça avait été plus haut par jopopmk

    Et entièrement d'accord avec toi concernant la qualité de ce joueur.

    Commentaire


    • Vous comparez ici l'OL avec des clubs qui ont gagné plusieurs fois la LDC, qui s'y qualifient chaque année et qui sont au top européen depuis des décennies. Et pour l'Ajax, si tu veux être dans le meilleur centre du pays, tu vas là-bas, donc le choix est vite fait. C'est quand même un peu compliqué de comparer ça avec un club dont le premier titre de champion date d'il y a moins de 20 ans, qui est stable en première division depuis environ 30 ans.

      Autre point, vous citez les "très grands joueurs" mais ça a aussi une part un peu aléatoire. Benzema, c'est quand même un immense attaquant et on ne l'a pas eu car on avait un meilleur centre il y a un peu plus de 10 ans que maintenant, on l'a eu tout simplement parce qu'il était à l'OL. Mais c'est tout aussi beau de former plein de professionnels, et on en a quand même une flopée. Et même si on monte un peu en gamme, niveau internationaux, on en a sorti aussi quand même pas mal sur les 20 dernières années.
      Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

      Commentaire


      • Envoyé par huascaran Voir le message
        Il vaut surtout mieux sortir une grosse pépite tous les 2 ans que 4-5 jeunes très moyens par an qui iront certes gonfler les stats mais passeront leur carrière en bas fond de L1, quand ce n'est pas en L2 ou dans des championnats mineurs. Je pense qu'un jeune talent sera plus séduit par la perspective d'intégrer le centre de formation parce qu'on y a sorti Benzema, Lacazette, Umtiti ou Fékir, que parce qu'il y a 30 autres joueurs un peu plus anonymes dans la liste retenue pour le classement. La réputation de Lyon, du Havre, de Montpellier, etc. vient surtout des têtes de pont plus que du nombre.
        Sauf que la pépite il y a une part d'aléatoire. Quand on avait Benzia, Martial et Bahlouli on avait potentiellement trois joueurs d'exception, et pour l'instant seul Martial confirme... à moitié d'ailleurs, car relativement aux attentes, c'est quasiment décevant.
        A l'inverse, le fait de pouvoir mener au bout de leur projet énormément de jeunes joueurs, de bien les former, de leur trouver un point de chute, tu peux aussi énormément le valoriser car ça va te donner des bons groupes de jeunes joueurs, qui vivent bien.

        Dernier point, le "jeune talent" qui viendrait à l'OL, bah il peut aller ailleurs en fait. Et comme on le voit avec Cherki, ça peut poser problème. Réussir à signer tous les meilleurs jeunes du coin, leur promettre un environnement stable, qualitatif, c'est bien aussi. Nos réussites jusqu'ici viennent beaucoup de la région.
        Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

        Commentaire


        • En tout cas, Raymond Domenech attend avec impatience le duo Juninho Sylvinho : https://twitter.com/Msila28_/status/1137936505605951489

          Commentaire


          • Envoyé par -Msila28 Voir le message
            En tout cas, Raymond Domenech attend avec impatience le duo Juninho Sylvinho : https://twitter.com/Msila28_/status/1137936505605951489
            Le viel oncle aigri et raciste qui fait honte a tout le monde a tout les repas de famille. Bon il est lyonnais, faut faire avec.
            Envoyé par imago01
            toi c"est umtiti qui est dans le tien connard
            Envoyé par imago01
            allez l'OM

            Commentaire


            • Envoyé par -Msila28 Voir le message
              En tout cas, Raymond Domenech attend avec impatience le duo Juninho Sylvinho : https://twitter.com/Msila28_/status/1137936505605951489
              (degoupille)

              Ils sont beaux ceux qui soutiennent Genesio !

              (s'enfuit en courant)
              "Hmmm oui mère..."

              Commentaire


              • JMA a dit que Juni et Sylvinho reviendraient fin Juin, vous avez une idée de la date de retour ?

                Ca me manque déjà de ne pas entendre Juni ou Sylvinho parler football, mercato.

                Commentaire


                • Envoyé par DirtyShady Voir le message
                  JMA a dit que Juni et Sylvinho reviendraient fin Juin, vous avez une idée de la date de retour ?

                  Ca me manque déjà de ne pas entendre Juni ou Sylvinho parler football, mercato.

                  Dernier week-end de juin, très certainement.

                  Commentaire


                  • Juni ne va pas par quatre chemins ( comme pour Tousart ) Tatarusanu ou Lopes, c'est une question de concurrence, le meilleur gagnera sa place !


                    En tout cas,avec Juni, l'OL donne enfin l'image d'un très Gros Club (il n'a pas peur de mettre la pression, il remet la concurrence à sa juste place ! ) c'est à dire que ça fait partie du monde du foot,celui des joueurs Pros ! donc il n'y a plus ce cocon familial,mère poule,surprotection

                    Il insiste énormément sur la "concurrence" ! il veut faire comprendre aux joueurs comme au Club que la "concurrence" n'est pas un sujet sujet tabou ! car pendant un long moment, l'OL a fait en sorte que les joueurs ne subissent pas cette concurrence par peur de leurs réactions ( remember Lacaz à l'époque )

                    Commentaire


                    • Envoyé par -Msila28 Voir le message
                      Juni ne va pas par quatre chemins ( comme pour Tousart ) Tatarusanu ou Lopes, c'est une question de concurrence, le meilleur gagnera sa place !


                      En tout cas,avec Juni, l'OL donne enfin l'image d'un très Gros Club (il n'a pas peur de mettre la pression, il remet la concurrence à sa juste place ! ) c'est à dire que ça fait partie du monde du foot,celui des joueurs Pros ! donc il n'y a plus ce cocon familial,mère poule,surprotection

                      Il insiste énormément sur la "concurrence" ! il veut faire comprendre aux joueurs comme au Club que la "concurrence" n'est pas un sujet sujet tabou ! car pendant un long moment, l'OL a fait en sorte que les joueurs ne subissent pas cette concurrence par peur de leurs réactions ( remember Lacaz à l'époque )
                      Je me faisais exactement la même réflexion. Sylvinho va avoir du taf mais cette concurrence va permettre au club de franchir un cap... Fini cette impression de passe-droits et de copinage, et comme dit Juni "les meilleurs à l'entrainement joueront les matchs"

                      Commentaire


                      • C'est cool de voir ce retour et on voit bien l'impact qu'à l'image de l'idole.


                        Par contre on voit aussi bien que ça manque de métier, le mec les mains dans les poches pour les photos de présentation des joueurs, et surtout les réponses qui sentent l'inexpérience.



                        C'est un peu bisounours à jamais trop en dire, et en même temps il fait des boulettes (Tousart pour sa première conf, et il le réoubli chez les espoirs lors de la présentation de notre nouveau DC).

                        A côté on voit un Aulas business man averti qui envoi des messages très clairs à travers des discours bourrés de sous entendus, et pousse les dossiers d'une poigne de fer tout en gardant un sourire de facade, ça joue pas dans la même cour.
                        Ya encore des choses à apprendre pour notre Juni (pareil, quand on compare avec un mec comme Léonardo, ya du chemin à faire, mais il a un sacré exemple à ses côtés pour grandir), et je pense qu'il a quand même pas un talent totalement inné dans les affaires.
                        Envoyé par Faisca
                        Envoyé par WebAnimOL (Sphynx)
                        Tu veux un ban ? :rolleye:
                        Tu veux mon poing ? :rolleye:

                        Commentaire


                        • Envoyé par waleguein Voir le message
                          C'est cool de voir ce retour et on voit bien l'impact qu'à l'image de l'idole.


                          Par contre on voit aussi bien que ça manque de métier, le mec les mains dans les poches pour les photos de présentation des joueurs, et surtout les réponses qui sentent l'inexpérience.



                          C'est un peu bisounours à jamais trop en dire, et en même temps il fait des boulettes (Tousart pour sa première conf, et il le réoubli chez les espoirs lors de la présentation de notre nouveau DC).

                          A côté on voit un Aulas business man averti qui envoi des messages très clairs à travers des discours bourrés de sous entendus, et pousse les dossiers d'une poigne de fer tout en gardant un sourire de facade, ça joue pas dans la même cour.
                          Ya encore des choses à apprendre pour notre Juni (pareil, quand on compare avec un mec comme Léonardo, ya du chemin à faire, mais il a un sacré exemple à ses côtés pour grandir), et je pense qu'il a quand même pas un talent totalement inné dans les affaires.
                          Excellente analyse. En effet il débute en termes de discours par contre en termes d'efficacité les faits sont déjà éloquents. Il est dans la continuité de JMA , très contestable sur twiter et tellement excellent en tant que président depuis plus de trente ans. Juni est un homme intelligent, ce qu'il l'a démontré par sa capacité à revenir sur ses maladresses (cas TOUSART), c'est très riche de promesses pour l'avenir.
                          Et loin des esclavages, l'air qu'ils boivent ferait éclater vos poumons

                          Commentaire


                          • Envoyé par AnneeErotik Voir le message

                            Je me faisais exactement la même réflexion. Sylvinho va avoir du taf mais cette concurrence va permettre au club de franchir un cap... Fini cette impression de passe-droits et de copinage, et comme dit Juni "les meilleurs à l'entrainement joueront les matchs"
                            Bon, OK, c'est une déclaration de Juninho et pas de Sylvinho.

                            N'empêche.

                            Il ne doit pas y avoir beaucoup de cas d'entraineurs déclarant que X a fait un moins bon entrainement que Y mais c'est quand même X qui sera titulaire.

                            Commentaire



                            • L1,
                              Lyon
                              issu du journal



                              ..Ainsi Parla Junihno !



                              Junihno assume son statut de directeur sportif




                              Nouveau directeur sportif de l'OL, le Brésilien a assumé la portée médiatique de son rôle au cours des présentations des recrues de son club, cette semaine.




                              Juninho, le 28 mai,jour de sa présentation officielle comme nouveau directeur sportif de l'OL. (Alex Martin/L'Equipe)
                              Bilel Ghazi13 juillet 2019 à 00h24
                              partager




                              Jean-Michel Aulas a gardé le costume de maître de cérémonie. Lors des conférences de presse organisées cette semaine par l'Olympique Lyonnais, c'est encore son président qui a ouvert les débats puis les a clôturés. Ce fut le cas jeudi pour la présentation du latéral gauche malien Youssouf Koné, puis hier pour celles du gardien roumain Ciprian Tatarusanu puis du défenseur central danois Joachim Andersen. Mais, au moment où les questions ont bifurqué vers les orientations sportives de son club, le dirigeant rhodanien s'est, à chaque fois ou presque, effacé pour laisser l'auditoire se concentrer sur la parole de Juninho, son nouveau directeur sportif.



                              L'ancien milieu de terrain brésilien de l'OL (44 ans) prend ses marques dans ses nouvelles fonctions et il sait ses positions épiées. Mais cela ne l'a pas empêché de les afficher clairement, avec ce souci permanent de peser ses mots pour mieux maîtriser leur portée. Au moment de présenter Andersen, arrivé pour cinq saisons et une indemnité de transfert de 24 M€ (plus 6 M€ d'éventuels bonus) en faveur de la Sampdoria, Juninho n'a d'ailleurs pas oublié de souligner l'importance de Florian Maurice dans cette venue.

                              «L'OL me permet de découvrir la Ligue des champions, de me battre pour le titre. Lyon, c'est une bonne étape dans mon développement» - Joachim Andersen, lors de sa conférence de presse de présentation.

                              Responsable de la cellule de recrutement, l'ancien attaquant avait pu s'interroger à la suite de la nomination de son directeur sportif. Et ce dernier a probablement compris qu'il était nécessaire de valoriser l'action de Maurice pour mieux le rassurer. Ce qui semble être désormais le cas. « La collaboration avec Juninho se passe très bien, lui et le coach (Sylvinho) m'ont dit de foncer lorsque j'ai évoqué le nom du joueur », n'a d'ailleurs pas oublié de préciser Maurice.

                              Il a dû éteindre «le feu Tatarusanu»


                              Mais hier, ce sont surtout les interventions de Juninho sur d'autres dossiers qui ont retenu l'attention et sûrement rappelé la manière dont l'OL avait pu pâtir de l'absence d'un directeur sportif ces dernières saisons, au moment de gérer certains dossiers chauds. Hier, le nouveau dirigeant lyonnais s'est d'abord signalé par son rebond sur les propos de Ciprian Tatarusanu, présenté avant Andersen. Arrivé libre en provenance de Nantes, le gardien international roumain a jeté les bases de l'un des points chauds de l'été lyonnais en affirmant que personne ne lui avait dit « qu'(il) venait à Lyon pour être numéro 2.Si on me l'avait directement dit comme ça, je ne venais pas. »

                              En pleine négociation pour une prolongation, à un an de la fin de son contrat, le gardien titulaire Anthony Lopes n'est forcément pas resté inattentif à ces propos. « Le caractère dans le sport de haut niveau est très important, a réagi Juninho. Mais caractère ne veut pas dire manque de respect entre nous. Quand une équipe veut aller plus haut, ça marche aussi du côté des gardiens. On sait qu'Anthony est un super gardien, mais si on veut continuer à grandir, il faut passer par là. L'arrivée de "Tata" lui permettra de progresser aussi. »

                              Invité ensuite par « JMA » à répondre aux questions sur Nabil Fekir et un éventuel intérêt du Bétis Séville, le Brésilien a encore été plus clair au moment d'évoquer la situation du champion du monde. « Je ne sais pas s'il y a eu des contacts, a-t-il indiqué. La vérité, on la connaît : il reste une année de contrat à Nabil. Notre envie, c'est qu'il reste. Mais, à mesure que le temps passe, on sent qu'il a un peu de mal à accepter, dans sa tête, que le meilleur pour sa vie professionnelle et personnelle est de continuer avec nous. » Justement, c'est notamment dans la gestion de la possible fin d'aventure lyonnaise de Fekir que Juninho est attendu au moment d'amorcer la deuxième partie de la sienne.



                              publié le 13 juillet 2019 à 00h24
                              L'Equipe

                              Commentaire


                              • Envoyé par waleguein Voir le message
                                C'est cool de voir ce retour et on voit bien l'impact qu'à l'image de l'idole.


                                Par contre on voit aussi bien que ça manque de métier, le mec les mains dans les poches pour les photos de présentation des joueurs, et surtout les réponses qui sentent l'inexpérience.



                                C'est un peu bisounours à jamais trop en dire, et en même temps il fait des boulettes (Tousart pour sa première conf, et il le réoubli chez les espoirs lors de la présentation de notre nouveau DC).
                                Absolument pas d'accord avec ça. Les mains dans les poches, c'est ça que tu as retenu ? Pas moi. Je trouve Juni hyper rassurant dans sa communication. Il n'est pas aussi tranchant que JMA parce qu'il a son propre style. JMA est un patron, un entrepreneur, Juni un ancien sportif, et ça se sent. Il parle foot, d'une manière très clairvoyante. Il y a enfin quelqu'un dans ce club qui est capable de justifier les décisions en parlant système de jeu, concurrence, mentalité. Juni c'est enfin ce qui a toujours manqué à JMA. Une vraie connaissance pointue du foot; le tout avec un haut niveau d'exigence et une mentalité de leader.

                                Et sinon, de ce qui ressort, c'est que Juni est sur tous les fronts. Il assiste Sylvinho, il assiste aux entraînements, il assiste Maurice pour gérer et valider les transferts, il est là à toutes les conférences de presse et ses réponses, hormis la bourde Tousart, ne sont en rien Bisounours. Elles sont pertinentes, respectueuses de la presse, intelligentes pour instaurer une nouvelle communication apaisée, de la part d'un des clubs les plus mal-aimés du championnats.

                                Pour le moment je suis bluffé par Juni, il est dans son rôle, et quand il va prendre la parole, je sais que ça va être un discours franc et réaliste, pas du bullshit marketing ou une énième formule "c'est quand même notre 17e participation consécutive en Coupe d'Europe". Ça fait du bien.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Grand Chidoshi Voir le message
                                  Absolument pas d'accord avec ça. Les mains dans les poches, c'est ça que tu as retenu ? Pas moi. Je trouve Juni hyper rassurant dans sa communication. Il n'est pas aussi tranchant que JMA parce qu'il a son propre style. JMA est un patron, un entrepreneur, Juni un ancien sportif, et ça se sent. Il parle foot, d'une manière très clairvoyante. Il y a enfin quelqu'un dans ce club qui est capable de justifier les décisions en parlant système de jeu, concurrence, mentalité. Juni c'est enfin ce qui a toujours manqué à JMA. Une vraie connaissance pointue du foot; le tout avec un haut niveau d'exigence et une mentalité de leader.

                                  Et sinon, de ce qui ressort, c'est que Juni est sur tous les fronts. Il assiste Sylvinho, il assiste aux entraînements, il assiste Maurice pour gérer et valider les transferts, il est là à toutes les conférences de presse et ses réponses, hormis la bourde Tousart, ne sont en rien Bisounours. Elles sont pertinentes, respectueuses de la presse, intelligentes pour instaurer une nouvelle communication apaisée, de la part d'un des clubs les plus mal-aimés du championnats.

                                  Pour le moment je suis bluffé par Juni, il est dans son rôle, et quand il va prendre la parole, je sais que ça va être un discours franc et réaliste, pas du bullshit marketing ou une énième formule "c'est quand même notre 17e participation consécutive en Coupe d'Europe". Ça fait du bien.
                                  Je ressens les choses exactement comme toi. Je ne vois pas pourquoi on cherche toujours la petite bête, à interpréter tout et n'importe quoi.
                                  Je trouve personnellement Juni très rassurant, et ce qui me frappe c'est la franchise avec laquelle il répond aux questions. Perso je ne prends pas ça pour de la naïveté. Il est clair, précis, il étaye ses propos, au besoin il rappelle l'expérience qu'il a eue en tant que joueur. Franchement, j'apprécie.

                                  De la même manière, j'ai beaucoup lu que Maurice faisait la gueule, qu'on allait aller au clash parce que Juni piétinait ses prérogatives. Je n'ai jamais ressenti ça. Et c'est peut-être passé inaperçu, mais Maurice a fait une mise au point limpide à ce sujet hier après midi: ils travaillent ensemble en parfaite harmonie.
                                  Je n'ai jamais eu aucun doute à ce sujet. Quand t'entends parler Maurice et Juni, ces mecs respirent l'intelligence et le respect. Ils sont posés, réfléchis et calmes.
                                  Que Maurice se soit posé quelques questions lorsque le retour de Juni a été acté, je veux bien, mais à mon avis lorsque Juni a discuté avec lui la première fois c'était réglé.

                                  Et au-dessus de la mêlée, JMA a l'air comme un poisson dans l'eau. Il fait une totale confiance dans les hommes qu'ils a choisis sur des postes stratégiques (Juni, Maurice, Ponsot, ...) et ne manque jamais une occasion des les valoriser et de les remercier. Je suis persuadé que c'est aussi un soulagement pour lui d'avoir totalement délégué le sportif.

                                  On sait bien que le juge de paix sera les résultats, mais je suis convaincu par cette nouvelle organisation.

                                  Commentaire


                                  • Nous étions nombreux à nous plaindre d'une absence de direction sportive officielle (avec un poste dédié et les prérogatives et objectifs liés). Seuls certains nous disaient : c'est n'imp et sans importance, regardez l'Ohème, ils ont un DS et pourtant... ​​​​​​

                                    Juni a su immédiatement endosser le costume. On pouvait craindre qu'il soit trop grand pour lui ? C'est presque l'inverse : Juni semble en mesure de porter haut le poste de DS en alliant vision stratégique, leadership et fort pragmatisme. En gros, en mode Leonardo. Et c'est exactement ce dont l'OL avait besoin.

                                    Commentaire


                                    • Juninho est l'homme de la situation, j'aime sa franchise, j'aime sa proximité, j'aime sa personnalité, j'aime sa mentalité. Il veut la réussite de l'OL... Et il aime tellement l'OL là aussi est la diff avec un autre directeur sportif... C'est que lui il a l'OL dans la peau il n'est pas de passage, il fera tout pour emmener Lyon la où il tjrs voulu l'emmener en tant que joueur : au sommet. La haine de la défaite...

                                      Commentaire


                                      • On sent que l'organisation du club est assez clairement définie, avec des hommes clés à chaque poste :
                                        - les coaches pour gérer chacun leur équipe
                                        - Juni pour harmoniser le tout, avec une politique sportive commune à chacune des équipes
                                        - Maurice pour trouver les joueurs correspondant aux profils demandés par les coaches et validés par Juni
                                        - Ponsot pour gérer tout l'administratif
                                        - JMA qui peut maintenant surveiller un peu tout ce qui se passe, et intervenir là où on lui demande/il sent qu'il y a un besoin.

                                        Le jour où JMA décidera de passer la main, les hommes clés devraient rester en poste, donc l'institution survivra au départ du préz.

                                        Il y a 10 ans, l'OL, c'était JMA, maintenant, l'OL, c'est un collectif.

                                        Qu'est-ce que ça fait du bien de pouvoir dire ça....

                                        Commentaire

                                        Chargement...
                                        X