Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dynamo Kiev 0 - 3 Lyon

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Dynamo Kiev 0 - 3 Lyon



    Dynamo Kyiv vs Olympique Lyonnais

    Динамо - Лион


    Mardi 17 Octobre 2006 - 20:45 - TF1


    Oyé Oyé Gones !

    Le derby est bouclé on les a mis en cage les verts.. Passons maintenant à notre quotidien pas celui des verts.

    L'EUROPE. Nouveau cap , après le Steaua le Dynamo Kiev , Qu'inspire donc cette équipe ? RIEN ! Pour moi il ni a pas de "attention" match piège, non c'est des danseuses avec 9 buts encaissés et un gardien en moins.

    Retour de Fredgoal :proud: autant dire bye bye Dynamo on ne vous laisse aucune chance, pas d'pitié on se fais déjà assez incendier au niveau national ! A nous l'europe.

    Kiev, l'Ukraine. Petit coin tranquille à l'est de nos bases :

    Kiev (Київ ukrainien) est la capitale et la plus grande ville de l'Ukraine, c'est aussi le chef-lieu de la région et une des plus anciennes villes de Ruthénie.

    La vieille ville est construite sur des collines surplombant le fleuve Dniepr. La ville actuelle s'étend sur les deux rives du fleuve, près de son confluent avec la Desna. Elle compte 2,6 millions d'habitants.



    Quelques absents côté lyonnais : Muller Coupet Cacapa , Carew ?

    Vercoutre va nous sortir un bon match , j'pense il n'aura rien à faire ? CRIS CRIS CRIS !

    Juninho - Fred le duo qui marche bien se retrouve , sans oublier Tiago. Le triangle de la gloire.

    Les maths et la théorie parlent d'un 6-1 en faveur de Lyon , perso j'en doute quand même que l'on marque 6 buts à l'extérieur, mais 4 ce serait pas mal du tout. Pour en marquer beaucoup l'avantage est d'en planter 2-3 dès les 30 premières minutes.

    Nous entamons une longue série pas la plus facile..elle à donc débutée samedi contre l'Asse (2-1) perso c'était pas un bon match de notre part donc un sursaut d'orgueil en Ukraine ?

    ALLEZ LES GONES BOUGEZ MOI CES UKRAINIENS !

    Une p'tit compo probable :

    Vercoutre

    Reveillere Squillaci Cris Abidal (Berthod)

    Toulalan ( Diarra )

    Juninho Tiago

    Govou Fred Malouda








    [ Passons à l'actu ]


    Le Dynamo Kiev prépare idéalement la réception de l’OL
    En ramenant de Dniepropetrovsk une victoire 2 buts à 0, les joueurs du Dynamo Kiev ont préparé de la meilleure des façons la réception de l’Olympique Lyonnais, mardi. Dès la 22e minute, son attaquant vedette, l’international ukrainien Artem Milevsky, ouvrit le score, avant que le Brésilien Diogo Rincon ne double la mise, inscrivant ainsi son 4e but en 6 matchs. Malgré ce succès, les hommes d’Anatoliy Demyanenko restent à la seconde place du classement, devancés à la différence de but par le Shaktior Donetsk, vainqueurs dans le même temps 3 buts sur le terrain du FC Kharkov.
    Composition du Dynamo Kiev :
    Lutsenko, Markovic, Rodolfo, Gavrancic, El Kaddouri, Corrêa, Mikhalik, Yussuf, Diogo Rincon (Kleber), Rebrov, Milevski (Shatskikh 85e)

    Choc des extrêmes à Kiev



    Le FC Dynamo Kyiv est sous pression à la veille d'accueillir l'Olympique Lyonnais à l'occasion de la 3e journée, pour une rencontre opposant le dernier au premier du Groupe E de l'UEFA Champions League.

    • Le Dynamo n'a aucun point. Une nouvelle défaite serait pratiquement synonyme d'élimination. Dans l'histoire de la compétition, seul le Newcastle United FC (2002/03) est parvenu à se qualifier après avoir perdu ses trois premiers matches.

    • Après s'être inclinés 4-1 à domicile face au FC Steaua Bucuresti lors de la 1re journée, les hommes d'Anatoli Demianenko ont chuté le 26 septembre (5-1 sur le terrain du Real Madrid CF).

    Plus lourde défaite depuis 2002
    • Le but inscrit du jeune attaquant Artem Milevskiy en seconde période, son premier en UEFA Champions League, n'aura servi qu'à sauver l'honneur face aux doublés de Ruud van Nistelrooy et Raúl González et au but de José Antonio Reyes. Le Dynamo enregistrait sa plus large défaite européenne depuis septembre 2002 (5-0 contre la Juventus).

    • En revanche, rien ne semble arrêter l'OL, impressionnant chez le Steaua (3-0). Fred ouvrait le score (43e minute). Tiago convertissait un corner de la tête dix minutes après la reprise et Karim Benzema ne marquait à la 89e minute.

    • Il s'agissait de la septième victoire des Lyonnais sur leurs onze derniers matches en Champions League à l'extérieur. Ce succès permettait aux quintuples champions de France de prendre seuls les commandes du Groupe E, avec trois points d'avance sur le Real et le Steaua, qui s'affrontent en Roumanie pour l'autre rencontre du groupe.

    Lyon invaincu
    • Après deux journées, le Dynamo présente la pire défense (9 buts encaissés) alors que l'OL est l'une des cinq équipes qui n'a pas pris de but.

    • L'histoire ne joue pas en faveur du Dynamo. Les Ukrainiens n'ont remporté qu'un seul de leurs quatre matches précédents à domicile face à un adversaire français. Et encore, cette victoire 2-0 contre l'AS Saint-Etienne en quarts de finale de la Coupe des clubs champions européens 1975/76, avait été annihilée par une défaite 3-0 subie au match retour.

    • La dernière confrontation entre le Dynamo et un représentant français remonte à la phase de groupes de l'UEFA Champions League 1998/99. Le défenseur Vladyslav Vaschuk, qui a depuis quitté le club, était l'un des buteurs au cours du succès 3-1 chez le RC Lens. Cette victoire permettait à l'équipe de Kiev de remporter le groupe et de se qualifier pour les quarts de finale, aux dépens des Lensois, avant de s'incliner en demi-finale face au FC Bayern München.

    • Cette rencontre marque la première opposition entre l'OL et une équipe ukrainienne. En revanche, l'entraîneur lyonnais Gérard Houllier a déjà rencontré le Dynamo, lorsqu'il était aux commandes du Liverpool FC. A l'occasion de la première phase de groupes de l'UEFA Champions League 2001/02, les Anglais s'imposaient 1-0 à l'aller, puis 2-1 en Ukraine, malgré l'absence d'Houllier, opéré du cœur.





    Phase de groupes - 17 octobre 2006 20:45 (HEC) - NSC Olympiyskiy Stadium - Kiev

    Le fameux corp arbitral :

    Arbitre : Domenico Messina (ITA)
    Arbitre assistant : Luca Maggiani (ITA) Giuseppe Foschetti (ITA)
    Quatrième arbitre : Nicola Ayroldi (ITA)

    Encore des ritales..:(

    Les joueuses du Dynano Kiev :

    Gardiens :

    Olexandr Shovkovskiy
    Taras Lutsenko
    Olexandr Rybka

    Défenseurs :

    Rodolfo » BRA
    Goran Sabljić » CRO
    Andriy Nesmachniy
    Vladyslav Vaschuk
    Goran Gavrančić
    Denys Dedechk
    Rodrigo
    Marjan Marković

    Milieux :

    Carlos Corrêa
    Valentin Belkevich
    Florin Cernat Ruslan Rotan
    Diogo Rincón
    Taras Mikhalik
    Oleh Gusev
    Vitaliy Mandzyuk
    Badr El Kaddouri
    Ayila Yussuf
    Harrison Otalvaro

    Attaquants :

    Serhiy Rebrov
    Kleber
    José Moreno
    Maksim Shatskikh
    Maris Verpakovskis
    Artem Milevskiy
    Volodymyr Lysenko
    Olexandr Aliyev



    Et le stade ou nos Gones vont faire sensation, encore un stade petit, pratique pour garder l'anonymat :

    The Stadion Valeri Lobanovski



    Les deux matchs (enfin y en a 4) :

    OL 2-0 Real / Bucarest 0-3 OL : Aucun but encaissé , 5 marqués
    Kiev 1-4 Bucarest / Real 5-1 Kiev : Ridicule de commenter


    [ Actu , Info : OL ]


    Cap à l’Est pour l’Olympique Lyonnais.

    Lyon au sprint

    Un but à deux minutes de la fin a permis samedi à l'Olympique Lyonnais de remporter le derby du Rhône et de la Loire, face à l'AS Saint-Etienne à Gerland et de conforter sa première place au classement du Championnat. Derrière les coéquipiers de Juninho Pernambucano, qui a fait le spectacle à Gerland, les matches de samedi soir furent parfois prolifiques.

    Coupet et Müller absents à Kiev

    Le gardien de l'Olympique Lyonnais Grégory Coupet et son défenseur central suisse Patrick Müller sont blessés respectivement à la main droite et à l'épaule droite. Le premier est écarté pour dix jours, le second pour trois semaines.


    Les Lyonnais sont arrivés à Kiev


    « On est arrivés à Saint-Tropez ». A la descente de l’avion, l’humeur était à la plaisanterie. Passé en 3 heures de la douce température lyonnaise aux 2 ou 3 degrés ukrainiens, le groupe rhodanien eut l’occasion à l’image de Cris de ressortir pour la première fois de la saison les bonnets.

    « Je vais jouer avec des gants » a prévenu Juninho, certainement satisfait de ne pas effectuer ce périlleux déplacement au cœur de l’hiver.

    La journée de transition avait débuté à 14h02 lorsque le groupe olympien quitta Tola Vologe devant la dizaine d’irréductibles supporters venus leur souhaiter une dernière fois bonne chance.
    Aux 19 vainqueurs de Saint-Etienne s’étaient joints Fred et John Carew. La famille lyonnaise au grand complet embarqua à l’aéroport de Saint-Exupéry à 15 heures en direction de Kiev, suivant un parcours « Euro 2008 » : la Suisse, l’Autriche et la Slovaquie avant d’atterrir sur le sol ukrainien à 19 heures (18 heures en France).
    Durant ces 3 heures de vol, la sieste aura comme souvent constitué l’activité la plus communément partagée… Très en vogue au sein du groupe brésilo-portugais, le Uno aura animé le centre de l’appareil. Un trajet que Gérard Houllier aura mis à profit pour travailler en visionnant un DVD de la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et Saint-Etienne.
    A leur arrivée, les quintuples champions de France ont pu une nouvelle fois mesurer la formidable dont ils jouissent sur la scène européenne. Accueillis par une foule de journalistes et de caméras, ils mirent plusieurs minutes à rejoindre le bus les conduisant à leur hôtel situé à proximité de l'antre du Dynamo Kiev.

    Après une bonne nuit de sommeil, tous retrouveront le terrain demain après-midi pour un ultime entraînement, histoire de s’acclimater un peu plus et de prendre leurs marques sur la pelouse du Stade Olympique… d’aucuns y verraient presque un signe.



    Un trajet que Gérard Houllier aura mis à profit pour travailler en visionnant un DVD de la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et Saint-Etienne.
    Le mec bien lourd tsé..:grn:

    La matinée des Lyonnais (16.10)

    3 degrés et une fine bruine, c’est sous un climat inhabituel entre Rhône et Saône que les joueurs Lyonnais se sont réveillés ce matin dans la capitale ukrainienne, dans leur hôtel situé sur l’avenue Chevtchenko… Pas Andreï mais Tarass.

    Poète, peintre et humaniste ukrainien né en 1814 et mort en 1861, considéré par beaucoup comme le père de la littérature ukrainienne, il fut à l’origine du réveil national de l'Ukraine. Andreï n’est malgré tout pas absent des rues kiéviennes. Partout fleurissent les maillots du Milan AC, du Dynamo ou de l’équipe nationale d’Ukraine floqués du nom du numéro 7 rossoneri.

    Après une bonne nuit de récupération, l’ensemble de la délégation put profiter du petit déjeuner à la carte avant de rejoindre la salle vidéo à 11h30 pour visionner des clips vidéo destinés à décupler la motivation du groupe.

    Une demi-heure plus tard, tous embarquèrent à bord du bus pour visiter la capitale ukrainienne en compagnie d’un guide francophone.
    Comme lors de chaque mise au vert olympienne, c’est dans une ambiance détendue que les joueurs ont pu admirer la cathédrale Sainte Sophie construite en 1037, premier monument ukrainien à avoir été inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO. L’une des particularités du monument réside dans la forme de son dôme : plutôt qu'un dôme hémisphérique simple s'élevant au-dessus du corps du bâtiment, Sainte Sophie possède 13 dômes en forme d'oignon.
    Désireux de conserver un souvenir de son passage à Kiev, Juninho multiplia les photos devant le bâtiment pendant que Robert Duverne, armé de sa caméra ne manquait immortalisait la visite en vidéo. Lors de cette balade, les joueurs lyonnais ont pu apprécier au gré d’autographes et des photos prises en compagnie des passants leur popularité sans cesse croissante en Europe.

    La visite de Kiev terminée, tous retrouvèrent leur hôtel pour le déjeuner.
    Cet après-midi, pendant que Gérard Houllier s’adonnera à la traditionnelle conférence de presse d’avant match, les joueurs effectueront une sieste avant de rejoindre le Stade Olympique de Kiev pour un ultime entraînement avant la rencontre de mardi soir.





    La conférence de presse lyonnaise :


    Gérard Houllier

    On imagine que votre objectif sera de remporter demain votre 10e victoire de la saison, un succès qui pourrait vous ouvrir les portes de la qualification.
    L’objectif de toute équipe avant un match est de tout mettre en œuvre pour le gagner mais nous abordons une rencontre contre un adversaire qui est bien meilleur que ses 2 derniers résultats en Ligue des Champions ne le laisse penser. Ils auraient même pu obtenir un résultat positif à Madrid car ils s’étaient procuré beaucoup d’occasions avant que le Real ne marque un but. Cette équipe va certainement jouer son va-tout en vue de la qualification. On s’attend donc à un match âpre, difficile mais en même temps excitant et passionnant. Notre objectif demeure d’avancer vers la qualification.

    Quel est, selon vous, le match le plus important de la semaine ?
    Le match le plus important de la semaine est toujours le match qui va venir. Après le match de Kiev, ce sera le match du week-end puis celui du milieu de semaine en Coupe de la Ligue. J’accorde autant d’importance à chaque match. Les joueurs ont la même attitude. C’est peut-être pour cela que nous avons de bons résultats. Nous ne négligeons aucune compétition.

    Allez-vous proposer un onze de départ ressemblant à ceux alignées lors de vos deux premières rencontres de Ligue des Champions ?
    C’est une bonne question qui suggère que je vous donne une indication sur la composition de l’équipe de demain. Avec toute la diplomatie qui caractérise l’Olympique Lyonnais, nous vous répondrons poliment : « vous verrez demain »

    Le fait que les Ukrainiens aient encaissé beaucoup de buts constitue-t-il une indication de leurs faiblesses ou est-ce selon vous un élément surprenant ?
    Je ne regarde pas du tout les matchs comme cela. Je ne présente pas l??adversaire par rapport à ce qu’il a comme faiblesse mais par rapport à leurs caractéristiques générales de jeu auxquelles on s’adapte. L’objectif est toujours de poser un problème à l’adversaire et de résoudre les problèmes qu’ils nous posent. C’est cela le football. Je ne tire pas de conclusions de leurs précédents matchs. C’est pour la même raison que nous avons abordé le match de Bucarest dans de bonnes dispositions mentales. Dans le cas contraire, vous êtes amenés à surestimer ou à sous-estimer l’adversaire.

    Eric Abidal

    Eric, en cas de victoire demain, vous seriez quasiment qualifiés. Avez-vous cela en tête ?
    Quasiment… Mais le coach a rappelé qu’il nous fallait 11 points pour être sûrs de passer. On a en tête de nous qualifier au plus vite et cela passe par un bon résultat demain.

    Partagez-vous l’avis de votre coach qui pense que cette équipe de Kiev méritait mieux que ses 2 défaites en Ligue des Champions?
    Ils se sont effectivement procuré pas mal d’occasions lors de leurs deux rencontres mais ils n’ont pas su les concrétiser. Cela leur a couté cher car ils ont ensuite encaissé des buts. Il s’agit d’une équipe difficile à jouer, avec une attaque qui va très vite devant le but. Leur défense est un peu plus lente. Nous devrons nous servir de cet élément. Malgré la difficulté de la tâche qui nous attend, on se doit de produire une bonne prestation.

    Ils donnent le sentiment de baisser un peu la tête lorsqu’ils encaissent un but. Y pensez-vous ?
    Ils sont actuellement dans une mauvaise passe et nous dans une bonne. Nous devrons en profiter et tenter de marquer dans les 5 premières minutes pour les faire baisser de pied. Il nous faudra mettre du rythme pour les étouffer.

    Le climat ne sera pas avec vous puisque le temps est pluvieux et froid. Craignez-vous ces conditions climatiques ?
    Les joueurs sont habitués à jouer par tous les temps. Je suis aujourd’hui en short même s’il fait très froid. Il faut se préparer malgré un contexte difficile et différent de celui qu’on connait.

    Connaissez-vous un peu le football ukrainien ?
    On ne regarde pas trop ce championnat ukrainien mais on sait que s’ils sont en Ligue des Champions c’est qu’ils ont de la qualité.

    Alou Diarra fait part dans la presse de sa frustration de ne pas jouer. Qu’en pensez-vous ?
    Je ne lis pas la presse. Il doit être déçu car il ne joue pas beaucoup mais c’est difficile de jouer à Lyon. On a un groupe avec beaucoup de bons joueurs. Tout le monde ne peut pas jouer : il n’y a que 11 joueurs sur le terrain. Cette saison, on a la chance d’avoir plus de joueurs sur le banc. Je comprends qu’il soit frustré mais chaque joueur aura sa chance. La concurrence est un bienfait pour le groupe car cela permet à chacun d’augmenter son niveau de jeu. C’est une bonne chose pour le collectif. Alou (Diarra) a été performant lorsqu’il est rentré. On sait qu’on pourra s’appuyer sur lui jusqu’à la fin de la saison.




    ALLEZ LES GONES GO GO GO !



    CAP SUR L'UKRAINE, KIEV, METTEZ LEUR LA GRANDE TRIK LES GONES ALLEZ ALLEZ !



    Allez l'OL





    merci à Cléments et pedrovikash







  • #2
    Une victoire lyonnaise à Kiev, ne m'étonnerait pas du tout. Je pense 2-0 pour l'OL -facile- ;)

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par Akheme
      [


      Le derby est bouclé on les a mis en cage les verts.. Passons maintenant à notre quotidien pas celui des verts.

      L'EUROPE. Nouveau cap , après le Steaua le Dynamo Kiev , Qu'inspire donc cette équipe ? RIEN ! Pour moi il ni a pas de "attention" match piège, non c'est des danseuses avec 9 buts encaissés et un gardien en moins.

      Retour de Fredgoal :proud: autant dire bye bye Dynamo on ne vous laisse aucune chance, pas d'pitié on se fais déjà assez incendier au niveau national ! A nous l'europe.

      Kiev, l'Ukraine. Petit coin tranquille à l'est de nos bases :

      Kiev (Київ ukrainien) est la capitale et la plus grande ville de l'Ukraine, c'est aussi le chef-lieu de la région et une des plus anciennes villes de Ruthénie.

      La vieille ville est construite sur des collines surplombant le fleuve Dniepr. La ville actuelle s'étend sur les deux rives du fleuve, près de son confluent avec la Desna. Elle compte 2,6 millions d'habitants.

      Quelques absents côté lyonnais : Muller Coupet Cacapa , Carew ?

      Vercoutre va nous sortir un bon match , j'pense il n'aura rien à faire ? CRIS CRIS CRIS !

      Juninho - Fred le duo qui marche bien se retrouve , sans oublier Tiago. Le triangle de la gloire.

      Les maths et la théorie parlent d'un 6-1 en faveur de Lyon , perso j'en doute quand même que l'on marque 6 buts à l'extérieur, mais 4 ce serait pas mal du tout. Pour en marquer beaucoup l'avantage est d'en planter 2-3 dès les 30 premières minutes.

      Nous entamons une longue série pas la plus facile..elle à donc débutée samedi contre l'Asse (2-1) perso c'était pas un bon match de notre part donc un sursaut d'orgueil en Ukraine ?

      ALLEZ LES GONES BOUGEZ MOI CES UKRAINIENS !


      [/CENTER]
      tu m'a l'air confiant!:( 4 but!pour moi 2-0 serai parfait!plus important ne pas prendre de but!

      Commentaire


      • #4
        Victoire 3- 0 de l'ol doublé de fred et but de carew

        Commentaire


        • #5
          on a la liste exacte des joueurs qui sont partis ?

          jolie présentation. beau boulot

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par malcolm
            on a la liste exacte des joueurs qui sont partis ?

            jolie présentation. beau boulot
            Oui la liste est dévoilée :

            Vercoutre, Hartock – Réveillère, Clerc, Cris, Berthod, Squillaci, Abidal, Tiago, Juninho, Diarra, Toulalan, Källström, Govou, Wiltord, Benzema, Ben Arfa, Malouda, Rémy, Carew, Fred.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Akheme
              Oui la liste est dévoilée :

              Vercoutre, Hartock – Réveillère, Clerc, Cris, Berthod, Squillaci, Abidal, Tiago, Juninho, Diarra, Toulalan, Källström, Govou, Wiltord, Benzema, Ben Arfa, Malouda, Rémy, Carew, Fred.
              ok merci.

              pourquoi benhamida et bettiol ne partent pas ?

              eux aussi, sont pro...

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par malcolm
                ok merci.

                pourquoi benhamida et bettiol ne partent pas ?

                eux aussi, sont pro...
                Je ne sais pas. Peut - être un nombre limite de place dans le groupe ? !

                Et même pro, un coach ne peut pas emmener toute sa troupe :o

                Commentaire


                • #9
                  Kiev est sans doute l'équipe la plus faible du groupe. Vous devriez gagner sans trop de soucis

                  Commentaire


                  • #10
                    Aucun match de LDC n'est facile. Même si Kiev semble en difficulté, cette équipe se doit d'avoir une réaction devant son public.

                    Commentaire


                    • #11
                      normalement victoire lyonnaise .. je suis pas inquiet

                      par contre j'espere vraiment que gégé va faire tourner
                      quitte à faire que match nul . on s'en fou on les recoit juste derriere

                      je pense que le coatch devrait reposer les pieces maitresses pour dimanche

                      si c'etait moi , fred , cris , tiago , juni et toulalan seraient au repos
                      ya largement de quoi faire tourner et de quand meme etre performant contre un equipe qui vient de prendre 9 buts en 2 matchs de ldc

                      pourvus qu'il n'y ai pas de blessés

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Squall
                        Aucun match de LDC n'est facile. Même si Kiev semble en difficulté, cette équipe se doit d'avoir une réaction devant son public.
                        Lyon est le meilleur du groupe sashant que kiev n'a fait que perdre 3-0 et 4-1 je croi... je pronostique 5-0 ou 4-0
                        __________________________sigpic

                        Commentaire


                        • #13
                          Je m'attends à un match difficile. Les Ukraniens restent sur deux cuisants revers. Surpris lors de la première journée par Bucarest, ils ont subi ensuite la vengeance du Real. Ils vont vouloir démontrer qu'ils ont bien leur place. A voir aussi si nos brésiliens vont bien supporter le froid et nos joueurs une pelouse qui devrait être presque gelée.
                          Je pronostique un 2-1 pour l'OL, mené à la pause.
                          :shock:

                          Commentaire


                          • #14
                            Dingue tout de meme comment le foot evolue vite...je revois encore le Dynamo d il y a quelque saisons, plutot inconfortable a jouer, redoutable outsider, et la cette equipe, qui s en est pris 9 en 2 journees..ca va vite le foot!!Je savoure encore plus la durabilite actuelle de l OL..
                            Sforza il Lione...

                            Commentaire


                            • #15
                              même prudence que pour Ecosse-France :L'OL est plus fort mais un match n'est jamais gagné à l'avance
                              L' OL a jusqu'à maintenant toujours montrer en CL le respect de l'adversaire
                              Toutefois prudence , y compris pour les blessés : nous allons renconter 2 équipes de suite hyper motivées , inférieures techniquement et parfois l'aggressivité devient de l'agression

                              Commentaire


                              • #16
                                Au niveau Turn-over, je verrais bien :

                                entrée de KK (pour le terrain gelé...) et Alou à la place de tiago et toulalan (repos pour les internationaux)

                                entrée de Carew,puis Fred en deuxième mi-temps

                                Clerc à la place de Reveillère

                                Rentrée d'Abidal et malouda.

                                Juni reste, il se reposera contre le PSG

                                Wiltord en joker pendant la deuxième période. Il m'a paru cuit en fin de match contre les stef.
                                sigpic

                                Commentaire


                                • #17
                                  Houiller devrait faire tourner l'effectif.
                                  Ce match semble être l'occasion révée pour le retour de Carew et surtout essayer de le remettre en confiance. Fred fera son retour pour le match à Marseille.
                                  Diarra devrait également être titulaire à la place de Toulalan.
                                  Enfin Kallstrom aussi devrait être titulaire à la place de Tiago ou Juni.

                                  Cependant ce match semble être encore plus le match piège par excellence que celui contre Bucarest. En effet sur ce match les ukrainiens n'auront rien à perdre et devraient jouer leur va-tout pour rester en course pour une qualif en UEFA.

                                  Gare aussi à l'excès de confiance de notre part même si de ce côté là je ne me fais pas trop de souci.
                                  L'Olympique Lyonnais est une formidable raison d'être heureux !

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    il faut que diarra remplace toulalan, fred titulaire, et j'aimerais bien une entrée de ben harfa aussi..

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      vercotre
                                      clerc-cris-squillaci-berthod
                                      diarra
                                      Kallstrom-tiago
                                      wiltord--benzema
                                      carew

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Attention match piège, même si certains ne seront pas d'accord, faut faire attention à tous nos matchs, même si on part favoris à 50 contre 1

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par jeroboam
                                          Au niveau Turn-over, je verrais bien :

                                          entrée de KK (pour le terrain gelé...) et Alou à la place de tiago et toulalan (repos pour les internationaux)

                                          entrée de Carew,puis Fred en deuxième mi-temps

                                          Clerc à la place de Reveillère

                                          Rentrée d'Abidal et malouda.

                                          Juni reste, il se reposera contre le PSG

                                          Wiltord en joker pendant la deuxième période. Il m'a paru cuit en fin de match contre les stef.
                                          Ca parait sense tout ca !
                                          ¤¤ Desole pour les accents, c'est pas moi c'est Qwerty ¤¤

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Forcément pas gagné d'avance mais la supérioté technique et la maitrise tactique de l'OL devrait faire la différence. Si le climat est correct la victoire ne devrait pas échapper à l'OL.

                                            Idéalement on va espérer un match nul du Real face aux Roumains et l'OL serait à 9 points avec 2 rivaux à 4 points... parfait pour gérer la deuxième phase.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par Mos
                                              Forcément pas gagné d'avance mais la supérioté technique et la maitrise tactique de l'OL devrait faire la différence. Si le climat est correct la victoire ne devrait pas échapper à l'OL.

                                              Idéalement on va espérer un match nul du Real face aux Roumains et l'OL serait à 9 points avec 2 rivaux à 4 points... parfait pour gérer la deuxième phase.

                                              Eto'o out, cech out....oh hoh oh ça s'eclaircit en league des champions :grn: :dead:

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par MAGIEVERTE
                                                Eto'o out, cech out....oh hoh oh ça s'eclaircit en league des champions :grn: :dead:
                                                Hum Barcelone a pas l'air super handicapé par l'absence de Eto'o on dirait mais bon, si on devait les jouer je serais plus tranquille si il est sur le banc ou à l'infirmerie c'est clair!

                                                Qui vivra verra...

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  En Ukraine comme ailleurs, les 3 points ... sinon rien !

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X