Annonce

Réduire
Aucune annonce.

C'est en faisant signer n'importe qui, qu'on devient n'importe quoi !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Teillagorry
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message

    Que la concurrence ne soit pas énorme, ça je suis d'accord - mais ce n'est pas le seul poste où c'est le cas. Et ce n'est pas un critère (quelle concurrence a Depay ? Aouar ?).

    Ca n'était pas non plus un pari, c'était un achat d'opportunité et rien ne le prédestinait à être titulaire un jour (comme quasi tous les achats post-formation que l'on fait).

    Enfin, pardon mais ta conclusion est bête. Je transpose : "Si Depay était aussi bon que tu le prétends, il ne serait déjà plus chez nous". Tu trouves ça pertinent ?
    Je confirme ta dernière phrase. Les très bons joueurs de l'OL s'en vont rapidement, les autres restent, faute de mieux.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par Teillagorry Voir le message

    Il a "gagné" sa place parce qu'en face y'avait Max Gonalons alors excuse-moi mais ça en fait pas un cador. Et il a aucune concurrence depuis. LT était un pari, et bien c'est un pari perdu. S'il était aussi bon que tu le prétends, il ne serait déjà plus chez nous.
    Que la concurrence ne soit pas énorme, ça je suis d'accord - mais ce n'est pas le seul poste où c'est le cas. Et ce n'est pas un critère (quelle concurrence a Depay ? Aouar ?).

    Ca n'était pas non plus un pari, c'était un achat d'opportunité et rien ne le prédestinait à être titulaire un jour (comme quasi tous les achats post-formation que l'on fait).

    Enfin, pardon mais ta conclusion est bête. Je transpose : "Si Depay était aussi bon que tu le prétends, il ne serait déjà plus chez nous". Tu trouves ça pertinent ?

    Laisser un commentaire:


  • Teillagorry
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message

    Thomas t'a déjà répondu sur le contenu de l'article, mais on parle d'UN article, qui parle lui-même d'un truc "surprenant", et non, Casanova n'a jamais bénéficié de hype.





    Tousart n'est pas un échec sportif, c'est un joueur qui a gagné sa place progressivement, sous 3 coachs différents. Ce n'est pas, de loin, notre meilleur joueur, mais il fait à peu près le taf - du moins, pas moins bien que quelques autres. Si on le vend 25M€, le bilan global aura été positif.
    Il a "gagné" sa place parce qu'en face y'avait Max Gonalons alors excuse-moi mais ça en fait pas un cador. Et il a aucune concurrence depuis. LT était un pari, et bien c'est un pari perdu. S'il était aussi bon que tu le prétends, il ne serait déjà plus chez nous.

    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Petit diablotin, tu m'oblige à me connecter, pour rectifier la vérité, il y a eu une hype Casanova, le nouveau Mourinho.
    Thomas t'a déjà répondu sur le contenu de l'article, mais on parle d'UN article, qui parle lui-même d'un truc "surprenant", et non, Casanova n'a jamais bénéficié de hype.



    Envoyé par Teillagorry Voir le message
    Tousart est bel et bien un échec (sportif) même si on le vendait 20-25 M€. Vu les prix du marché, faire du bénéfice sur des joueurs acheté 5 M€ quelques années avant n'a rien d'exceptionnel. Ce sont les prix qui ont explosés, la valeur réelle de nos joueurs elle, a stagné.
    Tousart n'est pas un échec sportif, c'est un joueur qui a gagné sa place progressivement, sous 3 coachs différents. Ce n'est pas, de loin, notre meilleur joueur, mais il fait à peu près le taf - du moins, pas moins bien que quelques autres. Si on le vend 25M€, le bilan global aura été positif.

    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    OL
    avant-première abonnés
    Moussa Dembélé (OL), le coup de moins bien

    Même s'il a déjà inscrit dix buts cette saison, l'attaquant, pas toujours servi dans les meilleures conditions, vit une période compliquée.


    Samedi à Reims (1-1), l'attaquant lyonnais Moussa Dembélé est accroché par Marshall Munetsi. (P. Lahalle/L'Équipe)


    Hervé Penot 25 décembre 2019 à 21h44


    partager


    Sa troisième place au classement des buteurs, avec dix réalisations (*), comme le Lillois Victor Osimhen et le Messin Habib Diallo, rappelle le poids de Moussa Dembélé dans la finition lyonnaise. Mais elle ne dit pas tout des difficultés qu'il rencontre dans le collectif olympien. L'ancien international Espoir (23 ans), qui espère décrocher une place pour l'Euro 2020, a même fini l'année sur un penalty raté - qu'il s'était procuré lui-même - à Reims (1-1), samedi, au bout d'un match traversé dans la pénombre en dépit de ses efforts, de ses courses. Peut-on évoquer un manque de confiance chez celui qui a l'habitude de balancer des pralines et dont la frappe trop assurée a été repoussée par le gardien adverse ?



    Il y a certainement un peu de ça dans une période où Dembélé souffre dans son habit de canonnier. Depuis la 13e journée, il n'a plus trompé un gardien dans le jeu (seulement sur penalty lors de la 14e journée), et une telle disette laisse souvent des traces chez un attaquant de pointe. Muet aussi en Ligue des champions, il est apparu à la peine dans cette compétition quand Memphis Depay (5 buts en 5 matches) sauvait les siens. « "Mouss" a besoin de se reposer, expliquait Rudi Garcia après le nul en Champagne. Il a été plutôt bon, dos au but à Reims, mais moins en réussite dans d'autres domaines. Mais ça va lui faire du bien de couper et on continuera à travailler sa relation avec l'équipe. » L'entraîneur lyonnais sait qu'il n'atteindra pas ses objectifs sans un Dembélé efficace, mais comment arriver à maximiser ses qualités avec celles de ses équipiers, qui peinent à l'utiliser au mieux ?

    Plus utilisé sur ses faiblesses


    Depuis son arrivée, à l'été 2018, Dembélé tarde à « matcher » avec ses collègues. Bruno Genesio, qui l'appréciait pourtant, n'avait pas hésité à le sortir en fin de saison passée pour trouver une meilleure complémentarité devant. Et s'assurer un sprint gagnant. Dembélé, pour ses débuts dans le club, n'avait rien dit, s'estimant en phase d'apprentissage à l'OL. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.



    5
    Moussa Dembélé n'a pas marqué lors de ses cinq derniers matches en L 1, une disette inédite depuis son arrivée à Lyon en août 2018.



    Pour l'instant, l'ancien du Celtic, encore jeune donc perfectible, ne voit que rarement ses appels, souvent tranchants, bien servis. Idem pour son jeu de tête monstrueux en stand-by. On se souvient de ce coup de boule phénoménal, la saison dernière, contre Saint-Étienne, qui avait donné le derby aux Olympiens (2-1, 90e + 5, 20 janvier). Mais combien de fois a-t-il connu ces moments de plénitude dans le domaine aérien ? Il faudrait, pour cela, que la qualité des centres puisse lui permettre d'exister dans la surface, ce qui est loin d'être le cas à l'OL...

    lire aussi

    Les notes de Moussa Dembélé dans L'Équipe

    Dans le style actuel de l'équipe, il est finalement plus utilisé sur ses faiblesses - notamment ses remises dans le petit périmètre - que sur ses forces. Les passeurs ont souvent tendance à en rajouter dans les touches de balle, donc à oublier ses départs à la limite du hors-jeu. Comment trouver alors cette complémentarité pour maximiser les potentiels ? Ce sera l'une des clés de Garcia pour relancer son groupe. Car on peut aller beaucoup plus loin avec un finisseur haut de gamme comme Dembélé, surtout en l'absence de Memphis Depay, opéré des ligaments croisés. On ne marque pas dix buts dans des conditions collectives pas toujours idéales sans posséder un sérieux bagage capable de ramener l'OL vers les sommets en L1...

    (*) Il a marqué un but toutes les 144 minutes.



    publié le 25 décembre 2019 à 21h44

    L'Equipe

    Laisser un commentaire:


  • abcedaire69
    a répondu
    Envoyé par nikylardson Voir le message
    - Memphis c'est le coup de la décennie, ce joueur est bien au dessus d'un Fekir où Lacazette, je pense qu'on a pas connu un tel champion depuis Benzema, où Lisandro.
    Mais bien sûr...

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par Thomas69140 Voir le message

    Quand même malheureux de ne rien comprendre à la notion de comparaison.
    Ce qui est dit là peut être tout à fait vrai sans que ça ne signifie que Casanova soit un bon entraîneur.

    Si je dis que dans la mauvaise foi pour défendre l'institution tu es ce qui se rapproche le plus d'Aulas, ça ne veut pas dire que tu es un futur grand président ;)
    Où ai-je exprimer mon ressenti sur la qualité des entraineurs cités ?

    Où ai-je écrit que je trouvais Casanova bon ou mauvais ?

    J'ai juste dit que chaque entraineur à un moment donné de sa carrière été en position d'être le candidat à potentiel prometteur, d'être un peu "à la mode".

    Laisser un commentaire:


  • Thomas69140
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Petit diablotin, tu m'oblige à me connecter, pour rectifier la vérité, il y a eu une hype Casanova, le nouveau Mourinho.

    Quand même malheureux de ne rien comprendre à la notion de comparaison.
    Ce qui est dit là peut être tout à fait vrai sans que ça ne signifie que Casanova soit un bon entraîneur.

    Si je dis que dans la mauvaise foi pour défendre l'institution tu es ce qui se rapproche le plus d'Aulas, ça ne veut pas dire que tu es un futur grand président ;)

    Envoyé par InfosGones Voir le message

    J'ai juste dit que chaque entraineur à un moment donné de sa carrière été en position d'être le candidat à potentiel prometteur, d'être un peu "à la mode".
    Parce qu'être à la mode ça ne signifie pas qu'il a été considéré comme bon?
    Dernière modification par Thomas69140, 25/12/2019, 15h52.

    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    Envoyé par fanfanserrano Voir le message

    Il est dommage que tu résonnes exclusivement comme un tiroir caisse . Parce que foôtballistiquement , il ya matière a discuter .
    C'est exactement ça ! Pour certains ici, tant qu'on récupère un peu de monnaie, on a réussi ! Ils oublient évidemment les gros salaires que ces flops ont touchés, pour certains, on n'a même rien récupéré.
    Sportivement on n'a rien gagné avec eux, on n'avance pas, mais cela ne fait rien : On emploie la méthode Coué pour vous dire qu'ils "sont bons "!
    Dernier exemple : Mapou acheté environ 10 millions, qu'on continue à payer 300 000 euros par mois, alors qu'il ne joue pas une seconde.
    Belle réussite économique et...Sportive en effet !

    Laisser un commentaire:


  • fanfanserrano
    a répondu
    Envoyé par nikylardson Voir le message
    - Attention à Diop, ce n'est pas sur que le Celta lève l'option d'achat, il peut très bien revenir au club en fin de saison si je ne me trompe pas.

    - Qualifier Tousart d'échec alors qu'il nous a rien coûté, et que sa valeur actuel est proche des 25M , même si sur le terrain ce n'est pas la joie, ce n'est pas une mauvaise affaire tout autant que Cornet recruter pour pas grand chose et qui est côté à presque 15/20M.

    Je trouve qu'un joueur comme celui qu'on à prêter à Troyes, l'ex Brestois il me semble j'ai oubliez son nom mais vue le tarif à l'achat et son level actuel , c'est ce qu'on peut appelez une carrote mais c'est presque le seul parmis les joueurs acheté en pré formation.

    Aujourd'hui, Thiago Mendes et Andersen sont de vrai échecs en puissance , qu'en sera t'il demain ?

    Dubois est venu libre et il partira pour un bon billet ce n'est donc pas une erreur de casting.
    Marcelo a été bon la première saison et il nous aura pas coûté une blinde , j'appelle pas ça une fraude, beaucoup l'ont mauvaise car il aurait pu être vendu en Angleterre pour un bon paquet de fric et au lieu de ça, son niveau a chuté depuis ce moment là.
    Tete, Marcal, Rafael, c'est bon marché, ils ont eu leur période.


    Si on devait faire un bilan pour Maurice , je pense qu'il est quand même positif.

    - Mendy, Tanguy, Mariano la même saison c'est historique pour un recruteur.

    - Il remplace Mariano par Dembele et même si Moussa est hors service depuis des mois, je ne souffre pas encore d'Alzheimer, ce joueur à un très gros potentiel et il sera vendu avec un bon bénéfice.

    - Darder, Mamamna, Fallait oser et il y a eu aucune perte.

    - Memphis c'est le coup de la décennie, ce joueur est bien au dessus d'un Fekir où Lacazette, je pense qu'on a pas connu un tel champion depuis Benzema, où Lisandro.

    Bref tout le monde lui sucait le bout l'été dernier et certains redoutaient même que Tottenham où Monaco nous pique notre recruteur et aujourd'hui parce que les recrues sont hors sujet, faudrait dire que Maurice est un bon a rien ?

    Même Campos quand il fait son recrutement à Monaco où Lilles , pour 1 réussite, il y a 5 échecs alors arrêtons de voir l'herbe toujours plus vertes chez le voisin, un joueur comme Thiago Mendes est pas devenu nul du jour au lendemain, et c'est pareil pour Andersen où Kone, il y a un putin de problème mental , physique où je sais pas quoi qui tourne pas rond en plus d'un manque de chatte incroyable , ce n'est pas notre saison on est tous d'accord mais soyez un peu lucide dans vos analyses, le problème n'est pas Flo Maurice.

    Il est dommage que tu résonnes exclusivement comme un tiroir caisse . Parce que foôtballistiquement , il ya matière a discuter .

    Laisser un commentaire:


  • Teillagorry
    a répondu
    Tousart est bel et bien un échec (sportif) même si on le vendait 20-25 M€. Vu les prix du marché, faire du bénéfice sur des joueurs acheté 5 M€ quelques années avant n'a rien d'exceptionnel. Ce sont les prix qui ont explosés, la valeur réelle de nos joueurs elle, a stagné.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par nikylardson Voir le message
    - Attention à Diop, ce n'est pas sur que le Celta lève l'option d'achat, il peut très bien revenir au club en fin de saison si je ne me trompe pas.

    - Qualifier Tousart d'échec alors qu'il nous a rien coûté, et que sa valeur actuel est proche des 25M , même si sur le terrain ce n'est pas la joie, ce n'est pas une mauvaise affaire tout autant que Cornet recruter pour pas grand chose et qui est côté à presque 15/20M.

    Je trouve qu'un joueur comme celui qu'on à prêter à Troyes, l'ex Brestois il me semble j'ai oubliez son nom mais vue le tarif à l'achat et son level actuel , c'est ce qu'on peut appelez une carrote mais c'est presque le seul parmis les joueurs acheté en pré formation.

    Aujourd'hui, Thiago Mendes et Andersen sont de vrai échecs en puissance , qu'en sera t'il demain ?

    Dubois est venu libre et il partira pour un bon billet ce n'est donc pas une erreur de casting.
    Marcelo a été bon la première saison et il nous aura pas coûté une blinde , j'appelle pas ça une fraude, beaucoup l'ont mauvaise car il aurait pu être vendu en Angleterre pour un bon paquet de fric et au lieu de ça, son niveau a chuté depuis ce moment là.
    Tete, Marcal, Rafael, c'est bon marché, ils ont eu leur période.


    Si on devait faire un bilan pour Maurice , je pense qu'il est quand même positif.

    - Mendy, Tanguy, Mariano la même saison c'est historique pour un recruteur.

    - Il remplace Mariano par Dembele et même si Moussa est hors service depuis des mois, je ne souffre pas encore d'Alzheimer, ce joueur à un très gros potentiel et il sera vendu avec un bon bénéfice.

    - Darder, Mamamna, Fallait oser et il y a eu aucune perte.

    - Memphis c'est le coup de la décennie, ce joueur est bien au dessus d'un Fekir où Lacazette, je pense qu'on a pas connu un tel champion depuis Benzema, où Lisandro.

    Bref tout le monde lui sucait le bout l'été dernier et certains redoutaient même que Tottenham où Monaco nous pique notre recruteur et aujourd'hui parce que les recrues sont hors sujet, faudrait dire que Maurice est un bon a rien ?

    Même Campos quand il fait son recrutement à Monaco où Lilles , pour 1 réussite, il y a 5 échecs alors arrêtons de voir l'herbe toujours plus vertes chez le voisin, un joueur comme Thiago Mendes est pas devenu nul du jour au lendemain, et c'est pareil pour Andersen où Kone, il y a un putin de problème mental , physique où je sais pas quoi qui tourne pas rond en plus d'un manque de chatte incroyable , ce n'est pas notre saison on est tous d'accord mais soyez un peu lucide dans vos analyses, le problème n'est pas Flo Maurice.

    Du bon sens.....

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par nikylardson Voir le message
    - Attention à Diop, ce n'est pas sur que le Celta lève l'option d'achat, il peut très bien revenir au club en fin de saison.

    Memphis, Mariano, Mendy, Tanguy........Flo Maurice.

    Option à 10 patates ! Un club de 2ème division (ils sont relégables), ne mettra jamais ça sur un remplaçant qui les fait perdre..., tu peux d'ores et déjà acté le retour de la pépite chez nous.

    Memphis est une piste Houillier-Aulas

    Mendy-Tanguy sont des pistes du Team-Maurice (ils sont une cellule de 5 ou 6 mecs)

    Mariano ce sont les agents et les relations entre le Réal et Lyon, qui font la transaction, Flo est totalement étranger à ce dossier, on peut remercier Aulas d'avoir fait du Réal notre club ami pour avoir Mariano et pour en + faire du bénef dessus sans que le Réal nous en veuille.

    Allez bon noël à tous ! Niquez moi cette dinde !

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message
    Casanova n'a jamais été à la mode
    Petit diablotin, tu m'oblige à me connecter, pour rectifier la vérité, il y a eu une hype Casanova, le nouveau Mourinho.

    Laisser un commentaire:


  • nikylardson
    a répondu
    - Attention à Diop, ce n'est pas sur que le Celta lève l'option d'achat, il peut très bien revenir au club en fin de saison si je ne me trompe pas.

    - Qualifier Tousart d'échec alors qu'il nous a rien coûté, et que sa valeur actuel est proche des 25M , même si sur le terrain ce n'est pas la joie, ce n'est pas une mauvaise affaire tout autant que Cornet recruter pour pas grand chose et qui est côté à presque 15/20M.

    Je trouve qu'un joueur comme celui qu'on à prêter à Troyes, l'ex Brestois il me semble j'ai oubliez son nom mais vue le tarif à l'achat et son level actuel , c'est ce qu'on peut appelez une carrote mais c'est presque le seul parmis les joueurs acheté en pré formation.

    Aujourd'hui, Thiago Mendes et Andersen sont de vrai échecs en puissance , qu'en sera t'il demain ?

    Dubois est venu libre et il partira pour un bon billet ce n'est donc pas une erreur de casting.
    Marcelo a été bon la première saison et il nous aura pas coûté une blinde , j'appelle pas ça une fraude, beaucoup l'ont mauvaise car il aurait pu être vendu en Angleterre pour un bon paquet de fric et au lieu de ça, son niveau a chuté depuis ce moment là.
    Tete, Marcal, Rafael, c'est bon marché, ils ont eu leur période.


    Si on devait faire un bilan pour Maurice , je pense qu'il est quand même positif.

    - Mendy, Tanguy, Mariano la même saison c'est historique pour un recruteur.

    - Il remplace Mariano par Dembele et même si Moussa est hors service depuis des mois, je ne souffre pas encore d'Alzheimer, ce joueur à un très gros potentiel et il sera vendu avec un bon bénéfice.

    - Darder, Mamamna, Fallait oser et il y a eu aucune perte.

    - Memphis c'est le coup de la décennie, ce joueur est bien au dessus d'un Fekir où Lacazette, je pense qu'on a pas connu un tel champion depuis Benzema, où Lisandro.

    Bref tout le monde lui sucait le bout l'été dernier et certains redoutaient même que Tottenham où Monaco nous pique notre recruteur et aujourd'hui parce que les recrues sont hors sujet, faudrait dire que Maurice est un bon a rien ?

    Même Campos quand il fait son recrutement à Monaco où Lilles , pour 1 réussite, il y a 5 échecs alors arrêtons de voir l'herbe toujours plus vertes chez le voisin, un joueur comme Thiago Mendes est pas devenu nul du jour au lendemain, et c'est pareil pour Andersen où Kone, il y a un putin de problème mental , physique où je sais pas quoi qui tourne pas rond en plus d'un manque de chatte incroyable , ce n'est pas notre saison on est tous d'accord mais soyez un peu lucide dans vos analyses, le problème n'est pas Flo Maurice.


    Laisser un commentaire:


  • Upe
    a répondu
    Envoyé par descartes Voir le message

    Je pars aussi dans ce sentiment d'optimisme qui voudrait que rien n'est encore perdu. En ligue 1 d'bord, où vu le niveau général, une équipe performante sans être géniale est capable d'intégrer le podium à moyen terme.
    Il y a cependant une condition essentielle : que les recrues escomptées soient vraiment à la hauteur des attentes, c'est là que mon pessimisme me reprend cruellement.
    Tous ceux qui me lisent ici savent que je n'ai pas une confiance immodérée dans notre recruteur principal, et pour cause le nombre de ses échecs atteint un chiffre ahurissant depuis qu'il a en charge ce secteur. Sans remontrer trop loin dans la liste noire des recrues, rien que les dernières années : Mendès, Koné, Dubois, Terrier,Andersen, Diop...Encore pire si je dois remonter aux Rybus, Mammana, Beauvue, Marçal..Tousart ( Qu'il est allé chercher en fin de formation à Valenciennes !)
    Ok ! Mais qui est capable de recruter efficacement dans le staff de l'OL ? Je doute des capacités de visionnaire de Juni. Le club n'a jamais rien fait non plus pour s’intéresser aux profils efficaces étrangers,style Campos..
    On (parce que je suis pas le seul) t'a déjà expliqué que ça servait à rien de faire des listes (incomplètes) des recrutements pour les mettre soit dans la case "bon" soit dans la case "mauvais".

    Dubois (gratuit, devenu international chez nous) et Diop (10M + bonus - et revente à perte) n'ont rien à voir.
    Andersen vient d'arriver (comme d'autres), on jugera de sa valeur sportive et de la suite, plus tard.

    etc.

    Bref Maurice n'a pas un nombre ahurissant d'échec, par contre tu racontes n'imp' de façon ahurissante, ça oui - et ce n'est pas une "confiance immodérée" que tu as pour lui, mais de la haine.



    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Claude Puel, Alain Perrin, Hubert Fournier, ils arrivent chez nous, pas en fin de carrière, Claude a bâti le LOSC quand il arrive, ce n'est pas encore le LOSC champion, c'est un LOSC Promu de ligue-2, Perrin c'était le coach à la mode innovant à Troyes et Sochaux, Hubert arrive en tant que coach frais et dynamique de Reims.

    Avec le recul, peux t-on avoir de regrets de ne pas avoir pris les potentiels à la mode ?

    - Philippe Montanier (totalement à la mode à la Sociedad)
    - Alain Casanova (totalement à la mode quand il finit 4ème avec le Téfécé)
    - Réné Girard (tout le monde envie le LOSC de l'avoir chipé à la Paillade Championne de France)
    - Guy Lacombe (lui aussi a eu sa hype, PSG et Monaco ont fait une bonne affaire de le prendre ?)
    - Pablo Correa (hype supérieur à celle de Villas-Boas quand il gagne un trophée avec Nancy)
    - Patrice Carteron (mini hype de 2 semaines, le Foot et ses mystères)
    - Willy Sagnol (méga hype !!!! Aulas insulté de ne pas l'avoir pris au lieu de le laisser signer à Bordeaux)
    - Pascal Dupraz (roi du pétrole sur le premier trimestre à Toulouse)
    - Hervé Renard (chemise blanche, never give up !!!)
    - Frédéric Hantz (tiens je l'aimais bien lui ! très bon travail à Bastia et au Mans)
    - Didier Ollé-Nicolle
    - Les exotiques Paulo Duarte et Miguel Cardoso

    Eric Roy, Francis Gillot, Franck Dumas, Claude Makélélé, etc, etc

    En ce moment c'est David Guion et Julien Stéphan, les hypes.

    Pour moi les + cohérents dans les petits clubs c'est Michel Der Zakarian et Stéphane Moulin.

    Coach des clubs exposés sans cesse aux médias et qui vise le haut, c'est un autre métier (Marseille, Lyon)

    Celui qui a fait ses preuves c'est Galtier : Doublé avec Lyon, Europe avec Sainté, LDC avec Lille. Même si je perçois une usure mentale, Je le vois bien arrêter dans 2 ans.

    Puel quand il arrive à Lille, il succède à Vahid qui avait emmené Lille en LDC en tapant Parme (Vainqueur de l'UEFA 2 saisons avant), et s'illustre en LDC, ainsi qu'en D1. Puel fera moins bien que Garcia à Lille, par ailleurs.
    Perrin, je l'aimais bien, on l'a viré trop tôt, mais au-delà de ses bons parcours à Troyes et Sochaux, il avait aussi un peu buté à Marseille (après une très bonne première année où il a remis le club à l'endroit malgrè l'environnement de gangrène - c'est lui qui recrute Drogba, aussi).

    Casanova n'a jamais été à la mode ; Girard, sorti de Montpellier, tous les médias lui chiaient dessus (faut dire qu'à Lille c'était pas sexy) ; le reste de la liste y a des bons et des moins bons.

    Comme tu dis sur la fin de ton post, ça dépend des environnements. T'as des mecs qui vont être bons dans des petits clubs, d'autres dans des gros, etc. Certains vont être bons avec une Formule 1, d'autres quand il faudra repartir de 0. Certains vont avoir une génération de jeunes à faire briller, d'autres non. Et puis il y a aussi l'environnement du club (y en a qui aiment bien dire qu'à Lyon les extérieurs sont (étaient?) mal acceptés, je pense que c'est pire dans pas mal de clubs)

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

    Non mais là pour moi c'est un faux débat où tu ne veux pas tenir compte de la situation telle qu'elle est vraiment. Je reformule. Tu as des entraineurs - prenons le plus symbolique avec Guardiola - qui ont une unique vision du jeu, vont l'imposer aux joueurs, dégager ceux qui n'y adhèrent pas. Ca donne des projets très aboutis.
    Tu en as d'autres, comme Ancelotti, qui eux vont par exemple toujours adapter leur schéma à ce qu'ils ont sous la main. Ca peut aussi donner des projets très aboutis, à l'exemple de son fameux sapin de Noël, qu'il a fait au Milan et pas ailleurs, en fonction des joueurs qu'il avait sous la main.

    Je trouve ça extrêmement réducteur de résumer l'autre approche à ce que tu fais. Premièrement, car ce que tu appelles "culture club", "jeunes qui adhèrent au projet" et autres oblige soit d'avoir un centre de formation ultra-compétent et productif quasiment chaque année. Soit d'avoir des moyens illimités. Quand Guardiola a de quoi poser des centaines de millions sur un mercato, le fait que son projet de jeu soit strict ne pose pas problème. Est-ce que, pour autant, sur un club de milieu de tableau, un Guardiola serait préférable à mettons Mourinho ou Ancelotti ? Je suis à peu près convaincu que Guardiola n'aurait pas gagné les LDC avec Porto et l'Inter que Mourinho a su gagner.

    Des 2 exemples tu as un entraîneur qui reste dans les clubs ou il est et ces clubs souhaitent le garder (pour l'instant...) ...et l'autre beaucoup moins car les clubs ne souhaitent plus le garder....

    Surtout, le second point qui est le plus important, c'est que tu résumes ça à une identité club. Mais ça, tu peux l'avoir. Historiquement à l'OL, on est plutôt porté sur l'attaque, et on n'est pas dans une approche trop défensive. Pep avec ses défauts et je souhaite pas parler de lui maintenant, mais on ne peut pas dire qu'il avait pour projet de refuser le jeu offensif. On peut estimer qu'il n'y arrivait pas, mais en tout cas, il alignait des compos plutôt dans l'optique de "marquer plus qu'on en encaisse".
    Mais le problème, c'est que derrière l'identité de club, tu as des entraineurs avec d'autres identités. Si tu signes Guardiola, puis Conte, puis Klopp, tu auras trois projets très aboutis, mais totalement différents, avec des besoins de joueurs complètement différents également. Est-ce qu'un OL qui ne peut garder ses meilleurs joueurs que quelques années et n'a pas les moyens de clubs comme City ou Liverpool peut autant dépendre de recrutements et de profils de joueurs adaptés ? Est-ce qu'à l'inverse, on ne doit pas avoir un entraineur qui sait s'adapter à son effectif ? Qui sait composer en fonction de ce qu'il a sous la main ?

    L'OL a toujours été plus porté sur l'attaque mais je ne te ferai pas l'injure de parler de ce que l'on voyant avec HOUILLER et ce que l'on voyait avec BG....et dans les 2 cas on attaquait...mais avec le premier on ne faisait pas QUE cela et on savait faire autre chose
    Avoir un jeu offensif sans penser aux autres secteurs de jeu....je ne dis pas ce que j'en pense


    A mes yeux, l'échec de Sylvinho, en-dehors d'une approche du jeu qui ne me plaisait pas, il se situe principalement ici. Il est venu avec un projet, défini, mais qui ne correspondait pas à notre effectif. Du coup, les mecs déjouaient, n'y croyaient pas, n'avançaient plus. Pep, on va dire qu'il a eu du mal dans la régularité même à l'échelle d'une mi-temps mais je pense que sa vision globale du foot était à peu près sur la même ligne que les joueurs.

    Pour Sylvvinho tout à fait d'accord...pour BG nous n'en savons rien.

    Pour le reste, je pense que tu réduis ce que je dis à "Démerdez-vous". Ce que je dis, c'est, par exemple, ne pas se bloquer sur un schéma de jeu car c'est comme ça qu'on conçoit le foot. Pas faire - je prends l'exemple au hasard - du 4-3-3 car il faut du 4-3-3. Pas te dire "Moi, dans ma vision du foot, Pepe ne peut pas jouer ailier" donc vouloir en faire un AC.
    Enfin, le problème n'est pas le système de jeu mais les automatismes tactiques. Tu as certaines équipes comme celles de Guardiola qui peuvent changer 3 fois de système en un match mais qui auront une identité stable et ça ne pose pas problème. Nous, quand tu as sur un match sur un côté Aouar et JRA et le suivant Traoré et Cornet, tu as des profils complètement différents qui ne peuvent pas accomplir les mêmes fonctions

    Cela n'empêche en rien d'avoir un système de jeu de base et ensuite de faire les ajustements nécessaires lorsque besoin...et heureusement. D'autre part pour changer de système en cours de jeu il te faut les joueurs capables de le faire ce qui n'est pas notre cas.
    D'autre part avant de maîtriser plusieurs systèmes il serait bien déjà de pouvoir en maîtriser UN


    .
    10 caractères

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Plus généralement, je me suis toujours demandé pourquoi on n'arrivait pas à faire avec les entraîneurs ce qu'on faisait bien avec les joueurs: recruter des mecs avec un potentiel.
    Claude Puel, Alain Perrin, Hubert Fournier, ils arrivent chez nous, pas en fin de carrière, Claude a bâti le LOSC quand il arrive, ce n'est pas encore le LOSC champion, c'est un LOSC Promu de ligue-2, Perrin c'était le coach à la mode innovant à Troyes et Sochaux, Hubert arrive en tant que coach frais et dynamique de Reims.

    Avec le recul, peux t-on avoir de regrets de ne pas avoir pris les potentiels à la mode ?

    - Philippe Montanier (totalement à la mode à la Sociedad)
    - Alain Casanova (totalement à la mode quand il finit 4ème avec le Téfécé)
    - Réné Girard (tout le monde envie le LOSC de l'avoir chipé à la Paillade Championne de France)
    - Guy Lacombe (lui aussi a eu sa hype, PSG et Monaco ont fait une bonne affaire de le prendre ?)
    - Pablo Correa (hype supérieur à celle de Villas-Boas quand il gagne un trophée avec Nancy)
    - Patrice Carteron (mini hype de 2 semaines, le Foot et ses mystères)
    - Willy Sagnol (méga hype !!!! Aulas insulté de ne pas l'avoir pris au lieu de le laisser signer à Bordeaux)
    - Pascal Dupraz (roi du pétrole sur le premier trimestre à Toulouse)
    - Hervé Renard (chemise blanche, never give up !!!)
    - Frédéric Hantz (tiens je l'aimais bien lui ! très bon travail à Bastia et au Mans)
    - Didier Ollé-Nicolle
    - Les exotiques Paulo Duarte et Miguel Cardoso

    Eric Roy, Francis Gillot, Franck Dumas, Claude Makélélé, etc, etc

    En ce moment c'est David Guion et Julien Stéphan, les hypes.

    Pour moi les + cohérents dans les petits clubs c'est Michel Der Zakarian et Stéphane Moulin.

    Coach des clubs exposés sans cesse aux médias et qui vise le haut, c'est un autre métier (Marseille, Lyon)

    Celui qui a fait ses preuves c'est Galtier : Doublé avec Lyon, Europe avec Sainté, LDC avec Lille. Même si je perçois une usure mentale, Je le vois bien arrêter dans 2 ans.


    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Toujours engagé dans les 4 compétitions..., et si on redevenait l'Olympique Lyonnais en 2020 ? après tout il y a 4 mois à peine, nous étions leader avec un 9-0 en 2 matches, et nous attendions le tirage au sort de la LDC.

    On a tous envie de bomber le torse à nouveau, la lyonnaise arrogance, marque déposé, Lacazette en statue romaine, Fékir le flocage bien dressé, Aulas qui punchline tout ce qui bouge.

    Hier soir, j'ai aimé ce sentiment de mecs qui vont sortir de la panade, Les bisous sur Jean Lucas après son But, Cornet au courage dans un nouveau poste, un Traoré qui se rebelle contre un journaliste et bim comme par hasard un doublé dans la foulée..., on est en train de réagir, et comme l'as dit Bafé : "Malheureusement, du temps, à Lyon, dans les grands clubs à fortes ambitions, on n'en a pas vraiment. Mais je n'ai aucun doute sur le savoir-faire de la maison avec un grand maître, un grand capitaine en la personne de Jean-Michel Aulas. Le savoir-faire lyonnais n'est plus à prouver"

    On ne peut pas avoir perdu l'intégralité de notre ADN en 4 mois, ça va revenir, ce sera encore + beau dans l'adversité.

    En 2020, Lyonnais + que Jamais, ALLEZ L'OL !!!

    On peut pas faire n'importe quoi 1.000 fois avec n'importe qui, non, n'importe qui ne peut pas faire 1.000 fois n'importe quoi, non on ne peut pas faire 1 fois n'importe quoi avec n'importe qui..., non..., - prenez un chewing-gum Jean-Mimi.
    Je pars aussi dans ce sentiment d'optimisme qui voudrait que rien n'est encore perdu. En ligue 1 d'bord, où vu le niveau général, une équipe performante sans être géniale est capable d'intégrer le podium à moyen terme.
    Il y a cependant une condition essentielle : que les recrues escomptées soient vraiment à la hauteur des attentes, c'est là que mon pessimisme me reprend cruellement.
    Tous ceux qui me lisent ici savent que je n'ai pas une confiance immodérée dans notre recruteur principal, et pour cause le nombre de ses échecs atteint un chiffre ahurissant depuis qu'il a en charge ce secteur. Sans remontrer trop loin dans la liste noire des recrues, rien que les dernières années : Mendès, Koné, Dubois, Terrier,Andersen, Diop...Encore pire si je dois remonter aux Rybus, Mammana, Beauvue, Marçal..Tousart ( Qu'il est allé chercher en fin de formation à Valenciennes !)
    Ok ! Mais qui est capable de recruter efficacement dans le staff de l'OL ? Je doute des capacités de visionnaire de Juni. Le club n'a jamais rien fait non plus pour s’intéresser aux profils efficaces étrangers,style Campos..

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    C'est certain. Plus généralement, je me suis toujours demandé pourquoi on n'arrivait pas à faire avec les entraîneurs ce qu'on faisait bien avec les joueurs: recruter des mecs avec un potentiel, de fortes convictions (réalistes bien sûr, je ne parle pas de gars dogmatiques à la Guardiola), ayant un minimum fait leurs preuves dans des divisions inférieures pour vérifier que leurs idées peuvent fonctionner, et qu'on leurs donne leur chance (quitte même à les faire passer par l'équipe réserve).

    Il y en a partout des mecs, qui ont des idées novatrices sur le jeu, la préparation physique, mentale etc etc Le coach d'Amiens par exemple, c'est intéressant ce qu'il raconte sur le management des hommes, son parcours, ses idées de jeu (qui, encore une fois, n'ont rien de révolutionnaires ou dogmatiques, juste qu'il a des convictions un peu plus élaborées que la base de l'entraineur moyen, les duels, le bloc équipe etc). Et il y en a en France, des mecs comme ça, ce n'est pas du tout une question de nationalité ou de pays.

    Alors est ce une frilosité de la part de la direction de l'OL (partant du principe qu'on prend des risques inévitables sur les joueurs, autant les limiter pour les entraineurs)? Est ce la façon dont l'OL est organisée qui rend ce genre de profils incompatibles)? Quand tu vois les mecs qu'on nomme (y compris, sauf exceptions, à la tête des équipes de jeunes, dans le staff...), c'est trop souvent des mecs là pour le nom et pour leur passé au club, pas du tout pour leurs idées.
    Ca j'ai tout autant que toi un peu du mal à le comprendre. Ceci dit, plusieurs tentatives d'explication. Déjà, Fournier : le meilleur entraineur de ces dernières années sur le papier est celui qui a mis le club le plus bas à part Sylvinho, bien sûr. Tu peux avoir de bonnes idées mais si le management ne suit pas...

    Ensuite, je t'invite à jeter un oeil aux interviews de Genesio dans SoFoot. Sans du tout le faire passer pour l'entraineur du siècle, je trouve qu'il y a un décalage certain entre ce qu'on veut lire / lit de nos entraineurs et la réalité. Je ne fais pas gaffe aux conf de presse d'Amiens, mais si on voulait le tailler, on pourrait sûrement le faire un peu, non ? Mais on retiendra le positif.

    Parfaitement d'accord quand tu dis que ce n'est pas question de nationalité ou de pays. C'est pour ça qu'à mes yeux le débat sur "l'entraineur étranger" est vide de sens. A notre époque mondialisée où tout est accessible, quand tu peux tout visionner, avoir accès aux thèses de tous les entraineurs, que tes formateurs ou toi, en tant que joueur, tu as connu le post arrêt Bosman et a été confronté à différentes manières de faire, croire qu'il y a encore des spécificités nationales tellement fortes qu'elles conditionnerait les entraineurs, ça me semble ridicule.

    Pour continuer, je pense qu'à l'OL on a toujours eu une continuité énorme. On cherche des anciens car ils connaissent la maison et garantissent des résultats minimums. On peut le reprocher mais dans la pratique, quand en 17 ans tu fais 11 huitièmes de finale de LDC et 14 podiums, je pense que l'efficacité est indéniable, car sur le papier ce ne sont pas des noms ronflants. Je pense qu'il y a aussi une volonté d'avoir une identité pas forcément sur le jeu mais dans le suivi, dans le management, qu'on oublie presque, alors qu'elle est garante de la stabilité du club - bon, on préférerait une stabilité dans le jeu pratiqué mais bon...

    Dernière chose, je pense que les projets ambitieux, c'est un peu compliqué, parfois. A moins d'avoir une académie ultra-forte ou un budget illimité, j'ai l'impression que ça donne souvent des clubs qui arrivent à des fins de cycle compliquées, et aussi qui peuvent avoir du mal dans la transition vers autre chose car tu subis un changement conséquent. Il y a aussi la difficulté, pour un club comme le nôtre, de savoir que si l'on prend un mec très novateur mais qui ne nous fait pas tout de suite gagner, financièrement ça peut beaucoup changer les choses.
    Sans dire que ça serait une mauvaise idée chez nous, Bordeaux quand ils misent sur Sousa, en gros, à part le maintien, ils ne visent rien, donc si ça prend 1 an ou 2 ans à fonctionner, ils s'en foutent. Lille avec Bielsa c'était presque pareil, sauf qu'il a failli les foutre en L2. A l'OL c'est différent.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Yanloup : Plusieurs choses. Déjà, d'accord avec la plupart du constat. Mais premier bémol : il y a là-dedans ce qui est de l'ordre du "On peut faire mieux" et de l'ordre de "Il faut absolument faire mieux". Pour moi, il y a une limite dans ce que tu dis, c'est que j'en déduis une vision très négative du club, alors que je suis convaincu que ces dernières saisons on fait pas mal avec ce qu'on avait sous la main.
    Franchement, à moins de penser que ça fait 3/4 ans qu'on a une équipe niveau demi de LDC et qui devrait concurrencer le PSG, je trouve qu'il y a quand même un certain paradoxe et décalage entre cette liste de défauts qui semble longue comme le bras et la régularité de nos résultats ou notre retour, pour la seconde saison, en huitièmes de LDC. Si je peux le dire de façon plus légère, c'est un peu comme si tu critiquais madame pour ses qualités buccales mais que tu venais en 1 minute à chaque fois. Il y a peut-être des choses à revoir, mais quand les résultats sont là, tu ne peux pas parler comme si tout allait mal.

    Le problème, pourtant, de nos conversations, c'est qu'on en revient quasiment toujours à "Y'avait pas ça, ça et ça", sans constater de l'autre côté ce qu'on avait. Tu le sous-entends dans ton message donc je suis content de le lire, mais trois fois 5-0 de suite à l'extérieur par exemple, pour moi c'est la preuve d'un management où tu mets tes joueurs en confiance, les pousse à toujours jouer et leur permet ainsi d'être globalement bien dans leurs crampons. Alors qu'on nous disait tout le temps qu'ils ne progressaient pas à Lyon, qu'ils le feraient après, quels joueurs ont complètement changé de statut dans le positif après nous ? Les Mammana, Ghezzal, Darder, Nkoulou, ou même Lacazette ou Tolisso, ont-il réellement franchi un cap depuis leur départ ? Avant qu'on me tombe dessus, pour les deux derniers, je ne dis évidemment pas que leur carrière est de la merde, mais que s'ils étaient si mal utilisés que ça à Lyon, là ils seraient déjà titulaires indiscutables dans les meilleurs clubs.

    Pour la suite, moyennement d'accord sur les recrutements. Tu peux évidemment recruter des joueurs plus ou moins adaptés pour telle ou telle manière de jouer, mais après, tu recrutes soit de bons joueurs, soit de mauvais. Denayer, l'année passée, il a été bon. Andersen, cette saison, il a été mauvais. Et il n'est pas dans l'ensemble mauvais - enfin peu satisfaisant par rapport à la thune posée plus précisément - car on n'utilise pas ses qualités, mais car on lui trouve peu de qualités. Mendes, que j'aime pourtant assez bien, pareil.
    On aura le verdict dans 5 ans, mais Andersen mettons, je suis pour l'instant plus d'avis qu'on la surpayé plutôt qu'on l'utilise mal.

    Dernière chose, je suis bien d'accord avec l'exigence, toussa toussa. Sauf qu'à partir du moment où l'on est dans un cadre financier précis et à risque, il faut aussi savoir calculer le risque encouru. Le principal désaccord en fait était ici. Moi, ça fait des années que je dis, en gros "Bon, bah ça me frustre souvent mais par rapport à nos moyens et notre effectif je trouve que c'est correct". Vous êtes plusieurs à me dire qu'on pourrait et devrait faire bien mieux, qu'il faut changer les choses, etc. Sauf que la situation, c'est celle de mises en fait. Si tu mises plus et que tu ne gagnes pas plus, bah ça sert à rien. On a jusqu'ici été souvent dans la situation où sans miser trop on remplissait les objectifs (qualif en LDC) sans gagner de titres. Est-ce que miser plus nous garantirait mieux ? J'en doute. Et la merde actuelle, c'est ça.
    Après, il y a toujours la posture à afficher, l'espèce d'exigence. C'est mieux en général et notamment ici de dire "Moi je suis exigent, je ne me contente pas de ça". Mais justement, pour moi, c'est une posture. Si tu prends des risques financiers juste pour dire "Je suis à 15 points du PSG et pas 25" et que tu passes un tour de plus en CDF, bon...

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message

    Je pense qu'il est préférable d'avoir des joueurs adaptés à un plan de jeu plutôt que d'avoir un jeu adapté à tes joueurs.

    Dans le premier cas tu as un projet, une culture et tu peux mettre en place différents types de composition. Tu vas pouvoir plus facilement t'imposer en face d'un adversaire, tu vas pouvoir préparer tes jeunes joueurs à ton projet, tu as une culture club.

    Dans le second cas ton projet de jeu va être dépendant du mercato, des blessures, des méformes etc. Tu n'as pas de culture de jeu, tu vas toujours hésiter, tu vas être tributaire de certains joueurs avec leurs exploits individuels pour te sortir de situations délicates etc.

    Que lorsqu'un entraîneur arrive dans un club il s'adapte aux joueurs en place, c'est logique mais il se doit par la suite de mettre en place un projet de jeu et de recruter les joueurs en conséquence

    Depuis des années on hésite sur le bon système de jeu pour l'OL....pas étonnant !!!! mais c'est bien cela fait un sujet de dilogue sur le forum....
    on joue comment ce soir ? 4-4-2..?.......4-2-3-1.....?....3-5-2-1.....4-4-3....?...on s'y perd tellement que l'on voit arriver des systèmes avec 12 joueurs !!!!
    Non mais là pour moi c'est un faux débat où tu ne veux pas tenir compte de la situation telle qu'elle est vraiment. Je reformule. Tu as des entraineurs - prenons le plus symbolique avec Guardiola - qui ont une unique vision du jeu, vont l'imposer aux joueurs, dégager ceux qui n'y adhèrent pas. Ca donne des projets très aboutis.
    Tu en as d'autres, comme Ancelotti, qui eux vont par exemple toujours adapter leur schéma à ce qu'ils ont sous la main. Ca peut aussi donner des projets très aboutis, à l'exemple de son fameux sapin de Noël, qu'il a fait au Milan et pas ailleurs, en fonction des joueurs qu'il avait sous la main.

    Je trouve ça extrêmement réducteur de résumer l'autre approche à ce que tu fais. Premièrement, car ce que tu appelles "culture club", "jeunes qui adhèrent au projet" et autres oblige soit d'avoir un centre de formation ultra-compétent et productif quasiment chaque année. Soit d'avoir des moyens illimités. Quand Guardiola a de quoi poser des centaines de millions sur un mercato, le fait que son projet de jeu soit strict ne pose pas problème. Est-ce que, pour autant, sur un club de milieu de tableau, un Guardiola serait préférable à mettons Mourinho ou Ancelotti ? Je suis à peu près convaincu que Guardiola n'aurait pas gagné les LDC avec Porto et l'Inter que Mourinho a su gagner.

    Surtout, le second point qui est le plus important, c'est que tu résumes ça à une identité club. Mais ça, tu peux l'avoir. Historiquement à l'OL, on est plutôt porté sur l'attaque, et on n'est pas dans une approche trop défensive. Pep avec ses défauts et je souhaite pas parler de lui maintenant, mais on ne peut pas dire qu'il avait pour projet de refuser le jeu offensif. On peut estimer qu'il n'y arrivait pas, mais en tout cas, il alignait des compos plutôt dans l'optique de "marquer plus qu'on en encaisse".
    Mais le problème, c'est que derrière l'identité de club, tu as des entraineurs avec d'autres identités. Si tu signes Guardiola, puis Conte, puis Klopp, tu auras trois projets très aboutis, mais totalement différents, avec des besoins de joueurs complètement différents également. Est-ce qu'un OL qui ne peut garder ses meilleurs joueurs que quelques années et n'a pas les moyens de clubs comme City ou Liverpool peut autant dépendre de recrutements et de profils de joueurs adaptés ? Est-ce qu'à l'inverse, on ne doit pas avoir un entraineur qui sait s'adapter à son effectif ? Qui sait composer en fonction de ce qu'il a sous la main ?

    A mes yeux, l'échec de Sylvinho, en-dehors d'une approche du jeu qui ne me plaisait pas, il se situe principalement ici. Il est venu avec un projet, défini, mais qui ne correspondait pas à notre effectif. Du coup, les mecs déjouaient, n'y croyaient pas, n'avançaient plus. Pep, on va dire qu'il a eu du mal dans la régularité même à l'échelle d'une mi-temps mais je pense que sa vision globale du foot était à peu près sur la même ligne que les joueurs.

    Pour le reste, je pense que tu réduis ce que je dis à "Démerdez-vous". Ce que je dis, c'est, par exemple, ne pas se bloquer sur un schéma de jeu car c'est comme ça qu'on conçoit le foot. Pas faire - je prends l'exemple au hasard - du 4-3-3 car il faut du 4-3-3. Pas te dire "Moi, dans ma vision du foot, Pepe ne peut pas jouer ailier" donc vouloir en faire un AC.
    Enfin, le problème n'est pas le système de jeu mais les automatismes tactiques. Tu as certaines équipes comme celles de Guardiola qui peuvent changer 3 fois de système en un match mais qui auront une identité stable et ça ne pose pas problème. Nous, quand tu as sur un match sur un côté Aouar et JRA et le suivant Traoré et Cornet, tu as des profils complètement différents qui ne peuvent pas accomplir les mêmes fonctions.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    @Yanloup.....

    D'accord avec tes précisions

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

    Oui et non. Enfin dans la pratique je te donne mille fois raison. Dans la théorie, Juni, quand il arrive, son discours nous séduit en majorité, et avec Sylvinho, il a un entraineur avec un projet de jeu qui semble relativement bien défini, précis... Le problème, c'est qu'il n'a pas réussi à savoir vraiment entrainer.

    Mais dans l'ensemble, je te rejoins. Je trouve ça un peu marrant d'avoir ce truc sur "On aurait dû avoir ça comme base avant" ou les discours de ce type. Le principe d'un changement d'entraineur, c'est souvent que les choses ne vont pas, qu'il y a une crise de résultats et qu'il faut donc changer les choses. Généralement, quand tout va bien, que les bases sont solides et qu'il y a des résultats, l'entraineur, bah on le garde. Là, on pourra tourner ça dans tous les sens, dire qu'on a eu telle place à la dernière journée, ça ne changera pas trop la donne : on avait une équipe qui sortait de 4 podiums sur 5 championnats, avec un effectif quand même pas dégueulasse, donc la position actuelle n'est pas défendable sur la question de l'héritage qui serait négatif. Quand Conte arrive après Mourinho à Chelsea, il fait de belles choses à partir d'un effectif en difficulté avec Mourinho, et quand Sarri arrive après Conte, il fait aussi de belles choses avec un effectif en rupture. Sans évidemment dire qu'on a investi dans du Sarri ni qu'on peut prendre un entraineur aussi renommé comme critère de jugement, on peut arriver avec des projets très novateurs et dans des équipes en difficulté et faire fonctionner le tout.

    Dernier point pour me justifier autour de la qualité de l'effectif, car c'est souvent en débat : ça fait 2 ans qu'on lisait ici qu'on devait être très proche du PSG car on avait un excellent effectif. Je veux bien qu'il se soit affaibli, mais dans aucune réalité, on ne passe d'un effectif qui doit être proche du PSG donc au moins à 80 points à un effectif qui est à sa place sur les bases d'une saison à 52/53 points quand c'est le même que la saison précédente, moins trois joueurs qui ont été remplacés par des investissements cumulant 90M€. Même sans rien réinvestir d'ailleurs, pour moi on ne perdait pas 20 points et plus avec ces 3 ventes.
    C'est certain. Plus généralement, je me suis toujours demandé pourquoi on n'arrivait pas à faire avec les entraîneurs ce qu'on faisait bien avec les joueurs: recruter des mecs avec un potentiel, de fortes convictions (réalistes bien sûr, je ne parle pas de gars dogmatiques à la Guardiola), ayant un minimum fait leurs preuves dans des divisions inférieures pour vérifier que leurs idées peuvent fonctionner, et qu'on leurs donne leur chance (quitte même à les faire passer par l'équipe réserve).

    Il y en a partout des mecs, qui ont des idées novatrices sur le jeu, la préparation physique, mentale etc etc Le coach d'Amiens par exemple, c'est intéressant ce qu'il raconte sur le management des hommes, son parcours, ses idées de jeu (qui, encore une fois, n'ont rien de révolutionnaires ou dogmatiques, juste qu'il a des convictions un peu plus élaborées que la base de l'entraineur moyen, les duels, le bloc équipe etc). Et il y en a en France, des mecs comme ça, ce n'est pas du tout une question de nationalité ou de pays.

    Alors est ce une frilosité de la part de la direction de l'OL (partant du principe qu'on prend des risques inévitables sur les joueurs, autant les limiter pour les entraineurs)? Est ce la façon dont l'OL est organisée qui rend ce genre de profils incompatibles)? Quand tu vois les mecs qu'on nomme (y compris, sauf exceptions, à la tête des équipes de jeunes, dans le staff...), c'est trop souvent des mecs là pour le nom et pour leur passé au club, pas du tout pour leurs idées.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Toujours engagé dans les 4 compétitions..., et si on redevenait l'Olympique Lyonnais en 2020 ? après tout il y a 4 mois à peine, nous étions leader avec un 9-0 en 2 matches, et nous attendions le tirage au sort de la LDC.

    On a tous envie de bomber le torse à nouveau, la lyonnaise arrogance, marque déposé, Lacazette en statue romaine, Fékir le flocage bien dressé, Aulas qui punchline tout ce qui bouge.

    Hier soir, j'ai aimé ce sentiment de mecs qui vont sortir de la panade, Les bisous sur Jean Lucas après son But, Cornet au courage dans un nouveau poste, un Traoré qui se rebelle contre un journaliste et bim comme par hasard un doublé dans la foulée..., on est en train de réagir, et comme l'as dit Bafé : "Malheureusement, du temps, à Lyon, dans les grands clubs à fortes ambitions, on n'en a pas vraiment. Mais je n'ai aucun doute sur le savoir-faire de la maison avec un grand maître, un grand capitaine en la personne de Jean-Michel Aulas. Le savoir-faire lyonnais n'est plus à prouver"

    On ne peut pas avoir perdu l'intégralité de notre ADN en 4 mois, ça va revenir, ce sera encore + beau dans l'adversité.

    En 2020, Lyonnais + que Jamais, ALLEZ L'OL !!!

    On peut pas faire n'importe quoi 1.000 fois avec n'importe qui, non, n'importe qui ne peut pas faire 1.000 fois n'importe quoi, non on ne peut pas faire 1 fois n'importe quoi avec n'importe qui..., non..., - prenez un chewing-gum Jean-Mimi.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X