Annonce

Réduire
Aucune annonce.

C'est en faisant signer n'importe qui, qu'on devient n'importe quoi !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Sur le 2 ème risque, je cherche quand Aulas a recruté un entraineur non francophone. En plus, le problème de la langue, ce n'est pas avec Aulas mais avec le staff et les joueurs.

    Sur le premier, je suis en total désaccord.

    Je pense que Aulas délègue. Je pense impossible de "réussir" sans déléguer. Et je suis convaincu que, à l'OL, il n'y a que le sportif qui n'était pas délégué.

    De l'extérieur, qu'une fonction soit déléguée ou pas, ça ne se voit pas.

    Je pense aussi que la nomination de Juninho est un souhait d'Aulas depuis plusieurs années et correspond à sa vision que le club ne pourra pas fonctionner, après son départ, sans un DS.

    Je ne vois pas ce qui te permet de dire que "c'est de plus en plus probable que ...". L'évolution récente est liée à l'incapacité de Juninho de régler la crise due aux mauvais résultats, pas à une volonté délibérée d'Aulas de reprendre la main.
    Je pense aussi comme toi que JMA délègue...sauf le sportif

    Par contre si JMA reprend la main il en est responsable et il l'a reconnu. Lorsqu'il a nommé Juni il n'a pas pris le temps de le former (dixit JMA) d'ou la suite que l'on connaît et que tu rappelles

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

    Peut-être que tu ne voulais pas changer pour changer mais j'ai assez défendu Génésio pour me rappeler des nombreux messages expliquant qu'on ne pouvait pas faire pire vu notre effectif, donc qu'il fallait absolument changer.

    Tu as du aussi lire bien des messages demandant le changement de façon plus raisonnable

    Ce que tu dis en lien avec ma phrase en rouge a une pertinence subjective mais aucune par rapport au contexte dans lequel l'OL se situe : je le répète, mais quand tu fais 4 qualifs de LDC en 5 ans, se rapprocher du premier sans gagner un titre, à partir du moment où tu as de réels risques de régresser et de ne pas te qualifier en LDC, ça n'a aucun intérêt. Dire "préserver un avenir plus serein" ne résiste pas à la réalité, car si tu ne te qualifies pas et que tu dois vendre, tu n'es pas plus serein. Or, sous Génésio, on avait constamment cette menace, en se qualifiant 3 fois sur 4, et maintenant qu'il est parti et qu'on a changé, on a fait un début de saison bien dégueu qui pouvait mener à une non-qualif.

    Non non...je suis très concret....et je continue de te dire que regarder seulement le résultat sans tenir compte de la manière ni des circonstances conduit tôt ou tard à rencontrer des problèmes, cela est une certitude...quant à cette année il ne t'aura pas échapper que nous n'avons pas le même effectif ....

    Je n'ai jamais dit que ce n'était pas possible sans investir forcément plus. Ce que je dis, c'est que tu augmentes les risques pour des gains minimes à l'échelle de l'OL. Notre but, je pense, sur le moyen-terme, comme dit dans mon message précédent, c'est d'être un club stable financièrement, avec un effectif de long-terme, c'est-à-dire assez jeune, et avec lequel on se qualifie régulièrement en LDC.

    Le but de prendre parfois des risques n'est même pas pour espérer d(avoir des gains minimes mais déjà pour préserver ceux que tu fais. Dans la vie tu investis parfois seulement pour garder ce que tu as. SE contenter de la qualification sans prendre les mesures nécessaires pour essayer de s'assurer le podium pour l'année suivante est un risque de formidable casse gueule


    Après, la question de "c'est possible sans investir forcément beaucoup plus", c'est plutôt "Peut-on investir plus" ? Encore une fois, à moins de considérer les comptes de l'OL comme bidonnés ou que Aulas en cache dans sa manche, si après nos qualifs en LDC on vend à chaque mercato pour autant, c'est bien car il faut qu'on ait de l'argent, donc on ne peut pas du jour au lendemain changer notre stratégie, recruter des mecs plus âgés, encore plus si on n'a pas la réelle garantie d'avoir la LDC. Comme je l'ai déjà dit, si tu prends un Luiz Gustavo plutôt qu'un Ndombélé, c'est en 2 ans plus de 50M€ de différence dans les caisses du club.

    Tu cherches à convaincre qui ? Et puis tu peux investir plus en limitant les salaires inutiles, je me suis déjà exprimé à ce sujet

    JMA qui aurait trop d'égo, ça me semble difficilement tenable vu la situation actuelle où il a nommé Juni, qui a lui-même choisi l'entraineur. Ce n'est pas une organisation mise en place par lui et pour lui, c'est une nouvelle organisation où une partie des responsabilités revient à quelqu'un d'autre, ce quelqu'un d'autre étant le plus grand joueur de l'histoire du club mais n'ayant pas fait correctement son boulot jusqu'ici.
    Je ne pense pas - même s'ils vont aller en s'améliorer - que le fait d'avoir Juni en DS ait permis un recrutement plus qualitatif, je ne pense pas que Juni en DS permette de meilleures relations avec les médias pour désamorcer les crises, etc. Et ce n'est pas la faute de JMA, c'est la faute de Juni.

    Ma remarque ne concernait pas l'organisation de la saison 2019/2020 mais celle qui existe depuis 30 ans...et ma conclusion concerne celle de cette année....

    Je dis que battre Paris est quasiment impossible car Paris fait 90+ points par saison, car Paris, par exemple, en attaquant, possède Mbappé, Neymar, Cavani, Icardi, Di Maria voire Draxler si on le considère à ce poste. A un moment, faut juste être réaliste, ce n'est pas la même cour, les mecs en 1 mercato ils dépensent sur 2 joueurs ce que l'OL dépense dans toute son histoire. Sur un incroyable concours de circonstance ça pourrait le faire, mais à court-terme, non, s'ils continuent sur leur rythme. Après, cette saison, ils baissent un peu le pied, donc on pourrait considérer que c'est un peu plus faisable mais je n'y crois pas trop.

    Montpellier et Monaco ont battu le PSG en championnat, l'année dernière Strasbourg et Rennes en coupe et nous depuis plus de 7 ans on regarde les trophées de Paris et ceux des autres...donc ton quasi impossible est possible...difficile certes mais pas impossible

    Ensuite, je ne dis pas que s'assurer une place de second est quasiment impossible. Ce que je te dis, c'est que viser cette place de second et prendre des risques financiers pour se l'assurer n'a pas beaucoup de sens. Il y a 3 ans, je lisais ici que l'OL se faisait griller par des clubs comme Nice ou des choses du genre. L'année passée, c'était Lille. Sauf que leur modèle économique étant moins viable que le nôtre et le notre effectif étant meilleur, on sera de plus en plus régulier. Je rappelle les chiffres d'une saison ratée comme l'année dernière, c'est 72 points. Avec ce total, quasiment chaque saison, c'est podium et tour préliminaire ou qualif directe.

    Et alors ? oui je sais dire que l'on va assurer la seconde place est fortement risquée....d'ailleurs le PSG ne réussit pas aussi à s'assurer la première place...ni de gagner toutes les coupes...mais ai moins ils essayent...et nous nous n'avons pas le droit d'essayer ? Il faut encore attendre le bon alignement des planètes pour espérer une qualification sans passer par les barrages ?

    Pourquoi ce que le PSG fait l'OL ne pourrait pas le faire pour être second ? Mais en fait, tu parles de quoi ? Là, vraiment, t'es à mes yeux dans une phrase vide de sens qui ne correspond en rien à la réalité. Ce que fait le PSG, c'est avoir un contrat de sponsoring bidon qui lui permet d'avoir des ressources quasi infinies, ce que fait le PSG, c'est payer une fortune ses entraineurs et joueurs, de manière à les attirer. Je te rappelle qu'un mec comme Kehrer au PSG est payé 100k de plus par mois que Memphis chez nous. Et que malgré notre masse salariale bien gérée, on doit à chaque fois vendre. Neymar et Mbappé, à eux seuls, je pense qu'ils sont pas loin de tous nos salaires réunis à Lyon. Et c'est pour ça que je dis que les battre est un doux rêve : dans tous les chiffres, ils ont un écart mille fois plus conséquent qu'à l'époque où on a fait notre 7 titres.

    Je n'ai jamais dit...ni même rêvé ce que tu écris. Pour être second je ne lutte pas contre le PSG mais contre les 18 autres équipes...c'est déjà plus réaliste

    Pour finir, je ne suis en rien un entrepreneur, par contre je ne manque pas d'ambition. Mais justement, l'ambition, c'est se fixer des objectifs réalisables, et les réaliser. Ca n'a aucun sens de se fixer des objectifs ambitieux, pour pouvoir dire "Vous voyez moi je veux faire ça" sans se donner les moyens de le faire, surtout quand on n'a pas les moyens. Et pour moi, ici, vous êtes beaucoup à fixer des objectifs très ambitieux au regard des moyens. En fait, ce que vous demandez, c'est, en excluant le PSG qui sans sa triche n'existerait même pas, faire l'équivalent du titre chaque année, puisque vous voulez qu'on soit deuxième chaque année. Il y a un moment, il faut aussi accepter une part d'aléatoire. Etre ambitieux, ce n'est pas remettre en cause tout son fonctionnement quand on fait une petite erreur de temps en temps, en parlant comme si on était dans l'erreur complète et surtout comme si en faisant les choses de la sorte on n'allait pas battre les autres sur le long-terme.

    Être entrepreneur est une chose...avoir de l'ambition en est une autre. Un entrepreneur prendra tôt ou tard des risques...tu peux satisfaire tes ambitions sans en prendre.

    D'autre part je crois que nous sommes très nettement plus nombreux ici à parler de la seconde place que de la première...ce qui n'empêche pas l'espoir...maintenant si tu trouves que nous sommes nombreux à être très ambitieux avec le second budget du championnat...
    Je ne comprends pas tout ce que tu écris car il y a pour moi beaucoup de non sens par rapport au sujet de la discussion...ou de vérités établis


    C'est toujours long de dialoguer avec toi...... déformation professionnelle ??

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par aspergo Voir le message

    Ce que tu décris là ce sont des améliorations possibles à la marge mais pas de quoi faire un vrai saut qualitatif et prendre le large sur nos concurrents. A partir du moment où on a seulement la quatrième masse salariale de ligue 1 je ne vois pas comment on pourrait prétendre à une deuxième place quasi automatique.
    Je suis d'accord mais j'ai pour habitude d'optimiser (au moins d'essayer) ce que j'ai avant de prendre d'autres décisions pour évoluer sinon on empile la médiocrité.

    D'autre part je n'ai jamais parlé de "deuxième place quasi automatique." mais de prendre les décisions pour rendre celle-ci moins incertaine. Je ne rêve pas à l'impossible

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Sur le 2 ème risque, je cherche quand Aulas a recruté un entraineur non francophone. En plus, le problème de la langue, ce n'est pas avec Aulas mais avec le staff et les joueurs.

    Sur le premier, je suis en total désaccord.

    Je pense que Aulas délègue. Je pense impossible de "réussir" sans déléguer. Et je suis convaincu que, à l'OL, il n'y a que le sportif qui n'était pas délégué.

    De l'extérieur, qu'une fonction soit déléguée ou pas, ça ne se voit pas.

    Je pense aussi que la nomination de Juninho est un souhait d'Aulas depuis plusieurs années et correspond à sa vision que le club ne pourra pas fonctionner, après son départ, sans un DS.

    Je ne vois pas ce qui te permet de dire que "c'est de plus en plus probable que ...". L'évolution récente est liée à l'incapacité de Juninho de régler la crise due aux mauvais résultats, pas à une volonté délibérée d'Aulas de reprendre la main.
    Ca ne se voit pas en effet, raison pour laquelle il est important d'écouter et de lire les personnes qui ont travaillé avec lui, à l'OL comme à la CEGID. Et elles sont toutes à peu près unanimes sur le niveau de contrôle mis en place par JMA, sachant qu'encore une fois, c'est son droit le plus strict.

    Et l'OL, c'est 400 personnes, pas 300 000, il n'est pas nécessaire d'avoir 500 couches de management intermédiaire pour réussir. Comme il l'a prouvé par le passé.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Le 1er risque n'en est pas un. Aulas est un patron qui délègue très peu, ce n'est pas sa façon de concevoir le pouvoir en entreprise, à la CEGID comme à l'OL. Et c'est son droit le plus strict. Il est par ailleurs de plus en plus probable, que Juninho n'ait été nommé, non pour ses compétences ou sa complémentarité avec JMA ou les autres personnes décidant du secteur sportif, que dans une logique de pure communication vis à vis du public. mécontent des dernières saisons du club.

    Le 2ème risque a été pris à de nombreuses reprises par le passé, et même si JMA est très mauvais en anglais, je ne crois pas qu'il faille surestimer ce paramètre dans l'échec de Sylvinho étant donné que notre effectif est maintenant très largement international.

    Le 3ème risque me paraît donc autrement plus important.
    Sur le 2 ème risque, je cherche quand Aulas a recruté un entraineur non francophone. En plus, le problème de la langue, ce n'est pas avec Aulas mais avec le staff et les joueurs.

    Sur le premier, je suis en total désaccord.

    Je pense que Aulas délègue. Je pense impossible de "réussir" sans déléguer. Et je suis convaincu que, à l'OL, il n'y a que le sportif qui n'était pas délégué.

    De l'extérieur, qu'une fonction soit déléguée ou pas, ça ne se voit pas.

    Je pense aussi que la nomination de Juninho est un souhait d'Aulas depuis plusieurs années et correspond à sa vision que le club ne pourra pas fonctionner, après son départ, sans un DS.

    Je ne vois pas ce qui te permet de dire que "c'est de plus en plus probable que ...". L'évolution récente est liée à l'incapacité de Juninho de régler la crise due aux mauvais résultats, pas à une volonté délibérée d'Aulas de reprendre la main.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Par rapport à l'ère Garde, Fournier, Genesio, Aulas a pris, simultanément trois risques :

    - déléguer le sportif en nommant avec des pouvoirs étendus un DS. Aujourd'hui, le DS n'est pas entré dans la peau du personnage. Aulas a du revenir sur le devant de la scène.

    - accepter de nommer un entraineur sans expérience de n°1, ne parlant pas la langue, assez rigide sur ces principes de jeu. Erreur de choix. On verra en fin de saison si cette erreur aura été catastrophique ou une péripétie.

    - investir plus que les années antérieures (et au delà de ce que les ressources, y compris les ventes du mercato d'été qui suffiront juste à équilibrer les comptes, permettent de financer) et sur des profils un peu différents de ceux des années antérieures (les jeunes joueurs à fort potentiel ont été payés plus cher et les autres ne dégageront qu'une plus-value limitée). Ces achats vont peser sur les charges, amortissements et probablement salaires, sans garantir des plus-values mirifiques (plutôt 20 M que 40) ce qui augmente le nombre de joueurs à vendre pour financer un déficit. Ca augmente donc les risques de s'affaiblir sportivement.

    C'est la conjonction de ces 3 risques qui fait peser une menace pour l'avenir. La menace ne porte pas sur l'exercice 2019-2020 mais sur 2020-2021. L'inconnue, pour moi, est de savoir si cette menace, si elle se réalise et rien n'est encore joué, aura des conséquences dès le mercato 2020 ou si la situation de trésorerie permettra de ne régler l'addition qu'à l'été 2021 et donc avec quelques données sur le financement de 2021-2022.
    Le 1er risque n'en est pas un. Aulas est un patron qui délègue très peu, ce n'est pas sa façon de concevoir le pouvoir en entreprise, à la CEGID comme à l'OL. Et c'est son droit le plus strict. Il est par ailleurs de plus en plus probable, que Juninho n'ait été nommé, non pour ses compétences ou sa complémentarité avec JMA ou les autres personnes décidant du secteur sportif, que dans une logique de pure communication vis à vis du public. mécontent des dernières saisons du club.

    Le 2ème risque a été pris à de nombreuses reprises par le passé, et même si JMA est très mauvais en anglais, je ne crois pas qu'il faille surestimer ce paramètre dans l'échec de Sylvinho étant donné que notre effectif est maintenant très largement international.

    Le 3ème risque me paraît donc autrement plus important.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Yanloup Voir le message

    Ben voyons...tu dis tout et son contraire. On n'est pas obligés d'être dans les 3 premiers mais le manque à gagner constituerait un énorme retour en arrière. Pas de recettes, des joueurs pas valorisés...ben on vendra le stade tiens, où avais-je la tête. Truculent.
    Et puis c'est pas bien compliqué de s'imaginer un petit scénario dans lequel "on pense qu'on accrochera" la qualif en LdC, essaie de nous en fournir un dans lequel on l'accrochera pas, juste comme ça pour voir, qu'on mesure le côté accessoire. Demande à Lyonnais il va certainement t'y aider.
    Par rapport à l'ère Garde, Fournier, Genesio, Aulas a pris, simultanément trois risques :

    - déléguer le sportif en nommant avec des pouvoirs étendus un DS. Aujourd'hui, le DS n'est pas entré dans la peau du personnage. Aulas a du revenir sur le devant de la scène.

    - accepter de nommer un entraineur sans expérience de n°1, ne parlant pas la langue, assez rigide sur ces principes de jeu. Erreur de choix. On verra en fin de saison si cette erreur aura été catastrophique ou une péripétie.

    - investir plus que les années antérieures (et au delà de ce que les ressources, y compris les ventes du mercato d'été qui suffiront juste à équilibrer les comptes, permettent de financer) et sur des profils un peu différents de ceux des années antérieures (les jeunes joueurs à fort potentiel ont été payés plus cher et les autres ne dégageront qu'une plus-value limitée). Ces achats vont peser sur les charges, amortissements et probablement salaires, sans garantir des plus-values mirifiques (plutôt 20 M que 40) ce qui augmente le nombre de joueurs à vendre pour financer un déficit. Ca augmente donc les risques de s'affaiblir sportivement.

    C'est la conjonction de ces 3 risques qui fait peser une menace pour l'avenir. La menace ne porte pas sur l'exercice 2019-2020 mais sur 2020-2021. L'inconnue, pour moi, est de savoir si cette menace, si elle se réalise et rien n'est encore joué, aura des conséquences dès le mercato 2020 ou si la situation de trésorerie permettra de ne régler l'addition qu'à l'été 2021 et donc avec quelques données sur le financement de 2021-2022.

    Laisser un commentaire:


  • Yanloup
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

    C'est là, en fait, pour moi, la différence de perception. Il y a plusieurs personnes ici qui demandent plus d'exigence, plus d'expérience, plus de... mais en fait, où trouve-t-on l'argent ? Que gagne-t-on avec cette prise de risque ? Et qu'a-t-on à perdre ?
    Là, par exemple, on a redressé la barre, mais si notre saison avait continué sur la même dynamique, sans LDC - je pense qu'on l'accrochera -, sans joueurs dont la valorisation augmente, c'était un coup à faire une saison à facile 100M€ de moins qu'espérés (recettes de LDC, valeur des joueurs qui n'augmente pas). Donc un énorme retour en arrière pour le club.

    Moi, je vois juste les choses comme ça. Ca fait des années qu'on nous annonce la cata, ça fait des années qu'on nous dit que c'est juste, mais ça fait aussi 4 qualifications en LDC sur 5 ces dernières saisons, tout en jouant avec beaucoup de jeunes dont la valeur augmente et qu'on pourra bien vendre en cas de non-qualif. Quand tu obtiens la qualif LDC avec des Ndombélé ou Mendy qui te permettent 100M€ de bénéfice en 2 ans, c'est doublement bénef.
    De plus, notre plus gros concurrent cheaté, à savoir Monaco, est en galère depuis un an, et les autres comme Lille, Marseille ou Nice ne sont soit pas au niveau malgré les investissements sans ventes aussi importantes, soit en difficulté quand il s'agit de confirmer en jouant la LDC (Nice après sa troisième place, Lille cette saison).

    Dernier point : notre stratégie ne nous oblige pas à être dans les trois premiers. Pour respecter le FPF, c'est au contraire les clubs qui ont un effectif assez vieillissant avec de faibles potentiels de reventes qui vont dépendre principalement de cette LDC
    Ben voyons...tu dis tout et son contraire. On n'est pas obligés d'être dans les 3 premiers mais le manque à gagner constituerait un énorme retour en arrière. Pas de recettes, des joueurs pas valorisés...ben on vendra le stade tiens, où avais-je la tête. Truculent.
    Et puis c'est pas bien compliqué de s'imaginer un petit scénario dans lequel "on pense qu'on accrochera" la qualif en LdC, essaie de nous en fournir un dans lequel on l'accrochera pas, juste comme ça pour voir, qu'on mesure le côté accessoire. Demande à Lyonnais il va certainement t'y aider.

    Laisser un commentaire:


  • aspergo
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message

    Je crois que nous aurions pu déjà avoir de meilleurs résultats en sachant déjà exploiter au mieux les qualités de nos joueurs ce qui, de mon point de vue, n'a pas été optimisé.

    Je pense aussi qu'il serait fort utile d'améliorer notre cellule de recrutement. Maurice a été trop souvent isolé et il a quand même fait, globalement, du bon boulot

    Ce n'est qu'après que tu peux envisager un recrutement plus haut de gamme.

    Et puis il serait utile d'avoir une gestion de l'effectif plus cohérente...pourquoi 3 AR droit, 2 ARG dont aucun de bon niveau, 1 seul MD, un Yanga Mbiwa gardé alors que Montpellier avait proposé un prêt en prenant en charge une bonne partie du salaire, un Cornet prolongé, un Raphaël prolongé etc etc.

    Je sais que l'on est toujours plus intelligent "après" mais il y a quand même des choses qui interpellent
    Ce que tu décris là ce sont des améliorations possibles à la marge mais pas de quoi faire un vrai saut qualitatif et prendre le large sur nos concurrents. A partir du moment où on a seulement la quatrième masse salariale de ligue 1 je ne vois pas comment on pourrait prétendre à une deuxième place quasi automatique.

    Laisser un commentaire:


  • pologolo
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

    Plus ton effectif a de valeur, moins tu dépends de la qualif en LDC. Plus ton effectif est jeune, plus tu peux augmenter sa valeur. La situation de l'OL fait que justement, par rapport à d'autres clubs, nous dépendons moins de la qualif en LDC. Et par rapport à ceux qui ont une stratégie similaire comme Lille ou Nice, on se qualifie bien plus régulièrement qu'eux.
    Ah bon ?

    D'après certains économistes d'ici, le club coule si on en rate une ;)

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par Yanloup Voir le message

    Ceux qui parlent d'Aulas frileux confondent peut-être, je ne suis pas dans leur tête, la nature de la stratégie (frileuse/risquée) avec les conséquences liées à une stratégie risquée (chute brutale ou amortie), ce qui n'est vraiment pas la même chose. Faudrait leur demander. D'ailleurs toi qu'en penses-tu ? Je précise bien penser, ni toi ni moi ne détenons la vérité.
    Pour moi on est carrément dans la stratégie risquée, dans le sens où la situation du club est étroitement liée à cette foutue qualif en LdC pour laquelle nous nous situons perpétuellement sur le fil du rasoir car nous ne possédons pas la moindre marge sur les autres prétendants. D'ailleurs c'est pas toi qui théorise sur l'aspect quasi négligeable du remboursement du stade par rapport au revenu/manque à gagner d'une qualif en LdC ? Hébin avoir si peu de marge (les résultats le prouvent) quitte à parfois passer à côté (prouvé) pour quelque chose d'aussi capital (admis par toi-même à moins que je me trompe), tu peux le tourner dans le sens que tu veux moi, n'en déplaise à certains qui ne détiennent pas plus de vérité que moi, j'appelle ça une stratégie (assez/plutôt/très/hautement mets-ce que tu veux ça me va, le degré n'altère pas la nature) risquée.
    Plus ton effectif a de valeur, moins tu dépends de la qualif en LDC. Plus ton effectif est jeune, plus tu peux augmenter sa valeur. La situation de l'OL fait que justement, par rapport à d'autres clubs, nous dépendons moins de la qualif en LDC. Et par rapport à ceux qui ont une stratégie similaire comme Lille ou Nice, on se qualifie bien plus régulièrement qu'eux.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par 69FAJA Voir le message

    Il n'a jamais été souhaité un changement pour changer mais un changement pour progresser. Il n'y a pas grand monde qui souhaite changer pour changer, sauf si délit de sale gueule ... (et cela existe)

    Quant à ta phrase en rouge je suis en total désaccord et c'est en raisonnant de la sorte que l'on se trouve un jour dans les difficultés. Il est certain que battre le PSG est difficile mais certains l'on fait et lorsque tu termines avec 20 pts de retard sur le premier et 1 pt d'avance sur le 3 ème et bien ton objectif prioritaire est de se rapprocher du premier et d'augmenter l'écart sur les suivants. En faisant cela tu essayes de te préserver un avenir plus serein....et que dire lorsque Montpellier, Monaco, Rennes, Strasbourg etc gagnent des titres et des trophées pendant que toi...tu regardes....D'autre part cela est possible sans investir forcement beaucoup plus.

    Quant à l'égo de JMA, de mon point de vue, il pose problème lorsque son obsession à vouloir toujours être l'élément incontournable du club empêche l'émergence d'autres personnes influentes et aux idées novatrices...heureusement que c'est un homme intelligent car ses décisions sont globalement largement positives...mais on voit que lorsqu'il prend du recul tout nouveau mode de fonctionnement a des difficultés à "faire son trou". Cette organisation mise en place par lui et pour lui n'est pas une bonne chose pour un futur plus serein.... on en a la preuve devant nous.

    D'autre part il faudra expliquer pourquoi tu considères que battre Paris est quasiment impossible...mais que vouloir s'assurer une place de second est aussi impossible. Pourquoi ce que fait le PSG pour être premier l(OL ne pourrait pas le faire pour être second ? D'accord cela ne sera pas simple et c'est évident...mais ce n'est pas impossible. Ecrire ce que tu écris est pour moi un manque d'ambition et d'esprit entrepreneurial
    Peut-être que tu ne voulais pas changer pour changer mais j'ai assez défendu Génésio pour me rappeler des nombreux messages expliquant qu'on ne pouvait pas faire pire vu notre effectif, donc qu'il fallait absolument changer.

    Ce que tu dis en lien avec ma phrase en rouge a une pertinence subjective mais aucune par rapport au contexte dans lequel l'OL se situe : je le répète, mais quand tu fais 4 qualifs de LDC en 5 ans, se rapprocher du premier sans gagner un titre, à partir du moment où tu as de réels risques de régresser et de ne pas te qualifier en LDC, ça n'a aucun intérêt. Dire "préserver un avenir plus serein" ne résiste pas à la réalité, car si tu ne te qualifies pas et que tu dois vendre, tu n'es pas plus serein. Or, sous Génésio, on avait constamment cette menace, en se qualifiant 3 fois sur 4, et maintenant qu'il est parti et qu'on a changé, on a fait un début de saison bien dégueu qui pouvait mener à une non-qualif.

    Je n'ai jamais dit que ce n'était pas possible sans investir forcément plus. Ce que je dis, c'est que tu augmentes les risques pour des gains minimes à l'échelle de l'OL. Notre but, je pense, sur le moyen-terme, comme dit dans mon message précédent, c'est d'être un club stable financièrement, avec un effectif de long-terme, c'est-à-dire assez jeune, et avec lequel on se qualifie régulièrement en LDC.
    Après, la question de "c'est possible sans investir forcément beaucoup plus", c'est plutôt "Peut-on investir plus" ? Encore une fois, à moins de considérer les comptes de l'OL comme bidonnés ou que Aulas en cache dans sa manche, si après nos qualifs en LDC on vend à chaque mercato pour autant, c'est bien car il faut qu'on ait de l'argent, donc on ne peut pas du jour au lendemain changer notre stratégie, recruter des mecs plus âgés, encore plus si on n'a pas la réelle garantie d'avoir la LDC. Comme je l'ai déjà dit, si tu prends un Luiz Gustavo plutôt qu'un Ndombélé, c'est en 2 ans plus de 50M€ de différence dans les caisses du club.

    JMA qui aurait trop d'égo, ça me semble difficilement tenable vu la situation actuelle où il a nommé Juni, qui a lui-même choisi l'entraineur. Ce n'est pas une organisation mise en place par lui et pour lui, c'est une nouvelle organisation où une partie des responsabilités revient à quelqu'un d'autre, ce quelqu'un d'autre étant le plus grand joueur de l'histoire du club mais n'ayant pas fait correctement son boulot jusqu'ici.
    Je ne pense pas - même s'ils vont aller en s'améliorer - que le fait d'avoir Juni en DS ait permis un recrutement plus qualitatif, je ne pense pas que Juni en DS permette de meilleures relations avec les médias pour désamorcer les crises, etc. Et ce n'est pas la faute de JMA, c'est la faute de Juni.

    Je dis que battre Paris est quasiment impossible car Paris fait 90+ points par saison, car Paris, par exemple, en attaquant, possède Mbappé, Neymar, Cavani, Icardi, Di Maria voire Draxler si on le considère à ce poste. A un moment, faut juste être réaliste, ce n'est pas la même cour, les mecs en 1 mercato ils dépensent sur 2 joueurs ce que l'OL dépense dans toute son histoire. Sur un incroyable concours de circonstance ça pourrait le faire, mais à court-terme, non, s'ils continuent sur leur rythme. Après, cette saison, ils baissent un peu le pied, donc on pourrait considérer que c'est un peu plus faisable mais je n'y crois pas trop.

    Ensuite, je ne dis pas que s'assurer une place de second est quasiment impossible. Ce que je te dis, c'est que viser cette place de second et prendre des risques financiers pour se l'assurer n'a pas beaucoup de sens. Il y a 3 ans, je lisais ici que l'OL se faisait griller par des clubs comme Nice ou des choses du genre. L'année passée, c'était Lille. Sauf que leur modèle économique étant moins viable que le nôtre et le notre effectif étant meilleur, on sera de plus en plus régulier. Je rappelle les chiffres d'une saison ratée comme l'année dernière, c'est 72 points. Avec ce total, quasiment chaque saison, c'est podium et tour préliminaire ou qualif directe.

    Pourquoi ce que le PSG fait l'OL ne pourrait pas le faire pour être second ? Mais en fait, tu parles de quoi ? Là, vraiment, t'es à mes yeux dans une phrase vide de sens qui ne correspond en rien à la réalité. Ce que fait le PSG, c'est avoir un contrat de sponsoring bidon qui lui permet d'avoir des ressources quasi infinies, ce que fait le PSG, c'est payer une fortune ses entraineurs et joueurs, de manière à les attirer. Je te rappelle qu'un mec comme Kehrer au PSG est payé 100k de plus par mois que Memphis chez nous. Et que malgré notre masse salariale bien gérée, on doit à chaque fois vendre. Neymar et Mbappé, à eux seuls, je pense qu'ils sont pas loin de tous nos salaires réunis à Lyon. Et c'est pour ça que je dis que les battre est un doux rêve : dans tous les chiffres, ils ont un écart mille fois plus conséquent qu'à l'époque où on a fait notre 7 titres.

    Pour finir, je ne suis en rien un entrepreneur, par contre je ne manque pas d'ambition. Mais justement, l'ambition, c'est se fixer des objectifs réalisables, et les réaliser. Ca n'a aucun sens de se fixer des objectifs ambitieux, pour pouvoir dire "Vous voyez moi je veux faire ça" sans se donner les moyens de le faire, surtout quand on n'a pas les moyens. Et pour moi, ici, vous êtes beaucoup à fixer des objectifs très ambitieux au regard des moyens. En fait, ce que vous demandez, c'est, en excluant le PSG qui sans sa triche n'existerait même pas, faire l'équivalent du titre chaque année, puisque vous voulez qu'on soit deuxième chaque année. Il y a un moment, il faut aussi accepter une part d'aléatoire. Etre ambitieux, ce n'est pas remettre en cause tout son fonctionnement quand on fait une petite erreur de temps en temps, en parlant comme si on était dans l'erreur complète et surtout comme si en faisant les choses de la sorte on n'allait pas battre les autres sur le long-terme.

    Laisser un commentaire:


  • Yanloup
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Toujours amusant de lire que l'on est passé en quelque mois d'un Aulas frileux et ne prenant aucun risque à un Aulas engagé dans une stratégie à haut risque (l'incertitude demeurant sur le fait de savoir si Aulas est conscient ou non de ce que sa stratégie est risquée).
    Ceux qui parlent d'Aulas frileux confondent peut-être, je ne suis pas dans leur tête, la nature de la stratégie (frileuse/risquée) avec les conséquences liées à une stratégie risquée (chute brutale ou amortie), ce qui n'est vraiment pas la même chose. Faudrait leur demander. D'ailleurs toi qu'en penses-tu ? Je précise bien penser, ni toi ni moi ne détenons la vérité.
    Pour moi on est carrément dans la stratégie risquée, dans le sens où la situation du club est étroitement liée à cette foutue qualif en LdC pour laquelle nous nous situons perpétuellement sur le fil du rasoir car nous ne possédons pas la moindre marge sur les autres prétendants. D'ailleurs c'est pas toi qui théorise sur l'aspect quasi négligeable du remboursement du stade par rapport au revenu/manque à gagner d'une qualif en LdC ? Hébin avoir si peu de marge (les résultats le prouvent) quitte à parfois passer à côté (prouvé) pour quelque chose d'aussi capital (admis par toi-même à moins que je me trompe), tu peux le tourner dans le sens que tu veux moi, n'en déplaise à certains qui ne détiennent pas plus de vérité que moi, j'appelle ça une stratégie (assez/plutôt/très/hautement mets-ce que tu veux ça me va, le degré n'altère pas la nature) risquée.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Concernant la réforme de la LDC, c'est un autre point, à mes yeux, qui explique la stratégie d'Aulas. C'est le seul avec Nasser, il me semble, à y être favorable en France et c'est sûrement le seul, avec Monaco et le PSG, qui peut espérer y avoir une place.
    Dans l'optique où cette réforme passerait vraiment, ce qui ne serait pas plus étonnant que ça puisque ça correspond déjà à l'évolution de la LDC, le but de l'OL ne serait pas tant d'être deuxième plutôt que troisième mais d'être constamment en haut. C'est moins avantageux de faire 5 et 2 et 4 et 2 par exemple, plutôt que 2, 4, 3 et 3 avec 3 qualifs de LDC dans le lot.

    Je précise que quand je dis que c'est l'évolution déjà en cours, quand j'étais gamin, les clubs comme le Dynamo Kiev, les deux Ecossais ou d'autres comme Rosenborg pouvaient aller en quarts de LDC. Bon, c'est arrivé une fois, mais on n'imagine mal un truc similaire actuellement. Les mêmes clubs reviennent aux mêmes places.

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par Thomas69140 Voir le message

    C'est à mon sens là que se trouve l'origine des divergences : avec une stratégie qui t'oblige quasiment à être dans les 3 premiers, et qui malgré tout t'amène à t'affaiblir sur le papier chaque été, tu ne peux pas dire qu'il n'y a pas grand-chose à gagner en faisant une 3ème place en moyenne avec une avance aussi réduite sur les adversaires.
    Mais je pense vraiment que la plupart des divergences viennent d'ici, en effet. On n'a probablement pas la même vision sur la situation du club dans le contexte actuel du football européen.

    L'année passée, le truc qui revenait souvent pour "valider" les critiques envers Génésio, c'était le fameux "On a le deuxième budget". Sauf qu'avec ce deuxième budget, en jouant dans les règles du jeu, c'est-à-dire sans contrat de sponsoring bidon, sans exonérations fiscales car on est une principauté, sans argent qui vient d'un mec qui a racheté le club et qui vide son porte-monnaie en ne respectant pas le FPF le temps d'avoir une équipe solide, sans droits TV faramineux... bah malgré les qualifications en LDC, on doit vendre des joueurs. Et malgré peu d'erreurs de recrutement ces dernières années, malgré de belles ventes, il est compliqué d'améliorer l'effectif.

    Quand on regarde les comptes que Lyonnais921 épluche bien mieux que moi, on est plutôt bien, mais on ne roule pas sur l'or non plus. C'est-à-dire que dans notre situation, avec la qualif en LDC, avec beaucoup de jeunes joueurs qu'on revend plus cher, on fait quelques bénéfices mais la marge de manoeuvre est limitée. On doit faire pas à pas, et on a bien meilleur compte à toujours se qualifier en LDC en maintenant notre stratégie de jeunes joueurs que de croire qu'en changeant les choses on validera bien mieux cette qualification.

    C'est là, en fait, pour moi, la différence de perception. Il y a plusieurs personnes ici qui demandent plus d'exigence, plus d'expérience, plus de... mais en fait, où trouve-t-on l'argent ? Que gagne-t-on avec cette prise de risque ? Et qu'a-t-on à perdre ?
    Là, par exemple, on a redressé la barre, mais si notre saison avait continué sur la même dynamique, sans LDC - je pense qu'on l'accrochera -, sans joueurs dont la valorisation augmente, c'était un coup à faire une saison à facile 100M€ de moins qu'espérés (recettes de LDC, valeur des joueurs qui n'augmente pas). Donc un énorme retour en arrière pour le club.

    Moi, je vois juste les choses comme ça. Ca fait des années qu'on nous annonce la cata, ça fait des années qu'on nous dit que c'est juste, mais ça fait aussi 4 qualifications en LDC sur 5 ces dernières saisons, tout en jouant avec beaucoup de jeunes dont la valeur augmente et qu'on pourra bien vendre en cas de non-qualif. Quand tu obtiens la qualif LDC avec des Ndombélé ou Mendy qui te permettent 100M€ de bénéfice en 2 ans, c'est doublement bénef.
    De plus, notre plus gros concurrent cheaté, à savoir Monaco, est en galère depuis un an, et les autres comme Lille, Marseille ou Nice ne sont soit pas au niveau malgré les investissements sans ventes aussi importantes, soit en difficulté quand il s'agit de confirmer en jouant la LDC (Nice après sa troisième place, Lille cette saison).

    Dernier point : notre stratégie ne nous oblige pas à être dans les trois premiers. Pour respecter le FPF, c'est au contraire les clubs qui ont un effectif assez vieillissant avec de faibles potentiels de reventes qui vont dépendre principalement de cette LDC.
    Par exemple, quand Marseille achète du Payet, Luiz Gustavo, Mitroglou, Strootman, Rami ou Mandanda, sans discuter du talent de chacun et du bien-fondé du transfert, ils achètent des mecs à prix modéré par rapport à leur expérience et vécu, mais avec des salaires importants et sans réel potentiel de revente. S'ils ne se qualifient pas et ont un trou dans le budget, ils sont donc contraints de vendre les quelques jeunes joueurs à fort potentiel qu'ils ont puisque les plus vieux te permettent uniquement de jouer à la marge. Quand tu vends un Luiz Gustavo, tu vends un joueur extrêmement important et tu économises un grand salaire et quoi, 3M€ en transfert ?

    Nous, de manière très schématique, vu nos profils de joueurs, si on rate une qualif en LDC et qu'il nous manque 50M€ dans les caisses, on vend un joueur parmi nos jeunes joueurs recrutés ou formés, comme Aouar, Memphis ou Dembélé mettons, et ça comble le trou. Le fait d'avoir autant "d'actifs" jeunes fait qu'on est bien moins dépendant d'une qualification en LDC que d'autres puisque notre effectif va grimper en valeur, aura tout court de la valeur, et donc peu être plus ou moins "allégé" sur un mercato si on a besoin de fric.

    Par contre, la LDC va nous permettre de conserver nos éléments, de réinvestir, et donc de faire des transferts normalement moins aléatoires. Quand tu prends Mendes, c'est sur le papier moins aléatoire niveau apport à court-terme que Ndombélé ou Diop, quand tu prends Andersen, c'est moins aléatoire, sur le papier, que Marcelo ou Denayer, etc. Et c'est pour ça que j'ai été très critique envers Sylvinho : je trouve que cet été, on a été un peu plus ambitieux dans le recrutement en nous orientant vers des profils un peu plus expérimentés sur le papier.

    PS : J'avais oublié d'évoquer ça, mais du coup en valeur de l'effectif (transferkarkt), on est très largement deuxièmes de L1 avec Monaco vers 350M€, tandis que les Lille ou Marseille sont vers 230, un club comme Nice étant vers 180. Donc eux, clairement, en cas de non-qualif, par rapport à leurs objectifs, ils ont moins de choix de remaniement d'effectif.

    PS 2 : Tu parles de troisième place avec un écart réduit. Certes. Mais je rappelle, quand même, qu'on est passé sur la première saison de Fournier à une saison "exceptionnelle" sur le papier, et dans le jeu, débouchant sur 75 points en championnat, à, pour prendre les deux dernières saisons de Génésio, une saison à 78 points et une autre, la dernière, considérée comme ratée avec 72 points, huitièmes de LDC et demi de CDF, quand on avait tout perdu au premier tour sous Fournier, même le tour préliminaire d'EL.
    On a donc très largement augmenté nos exigences entre temps, considérant que 72 points c'est une avance réduite sur le quatrième (qui était à 6 points tout de même). La seule saison où c'était vraiment juste, c'est il y a 2 ans, avec un Marseille qui fait 77 points, ce qui était assez il y a une dizaine d'année pour obtenir le titre. Le reste du temps, par exemple sur les 5 autres saisons de ces dernières années, avec 70 points on a la troisième place assurée, et les 70 points c'est quand même plutôt la norme pour nous.

    Je précise bien que je ne suis pas opposé à tout changement. Mais je trouve qu'on discute de gains pour "plus assurer un truc déjà obtenu 4 fois sur 5 ces dernières années", alors que le risque me semble tout aussi grand de se planter. Sans du tout dire que Sylvinho en est la preuve car c'est un choix, le mauvais, et qu'on aurait pu en faire d'autres, je trouve quand même que c'est un exemple parlant. Et on a bien de la chance que le deuxième actuel soit sur les bases d'une saison à 63 points, ce qu'on n'a clairement jamais vu ces dernières années, pour pouvoir déjà voir la deuxième place de près.

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par Yanloup Voir le message

    Sous entendrais-tu que la SIG (stratégie inéluctablement gagnante) est en fait une SHR (stratégie hautement risquée) ?
    Toujours amusant de lire que l'on est passé en quelque mois d'un Aulas frileux et ne prenant aucun risque à un Aulas engagé dans une stratégie à haut risque (l'incertitude demeurant sur le fait de savoir si Aulas est conscient ou non de ce que sa stratégie est risquée).

    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Dans leurs projets, ils oublient que ça fait partie de l'Histoire de ce sport les cycles et les légendes qui se font ou se défont...

    Hambourg, Anderlecht, Dynamo Kiev, Feyenoord, Monchengladbach, Celtic glasgow, Notthingham Forrest, Steaua Bucarest : Si tu crée une ligue fermée il y a 40 ans, ils y sont dedans.

    Manchester City, PSG, Dortmund, Naples, Séville, Shaktar, Schalke, Atlético : Si tu crée une ligue fermée il y a 40 ans, ils n'y sont pas dedans.

    En 2019, le Milan AC donne l'image d'un club qui peut prochainement aussi bien faire partie du passé, que de l'avenir..., idem pour Valence, Marseille, Sporting Lisbonne, Eindhoven, Glasgow Rangers.

    Tottenham, la Roma et Lyon, on les met, on les met pas dans la ligue fermée ? Au détriment de qui ? C'est totalement injuste, tu fais une ligue fermée de 20 clubs, les clubs entre 15 et 30 ont un niveau identique.

    Real-Barça-Juventus-Bayern-Liverpool, ils ont qu'à faire une ligue fermée à 5, pendant qu'on y est ! Avec un règlement qui leur autorise de piocher dans les 800 clubs européens quand ils veulent (période de transfert ouvert 24h/24), dopage autorisé, 4 mi-temps de 30min pour + de pubs, des stades de 300.000 places avec des tickets à 1.000 euros (hors boissons), quitte à tuer le Foot, autant y aller fort, une bonne fois pour toute !

    FIFA + UEFA = FOOTICIDE (en bande organisée)
    Il est très difficile de mener une discussion sur la base d'un projet qui (à ma connaissance) n'existe pas.

    Ce qui est sur la table n'est pas un projet de "ligue fermée".

    C'est un projet de transformation d'une Coupe (ou quasi) en un Championnat (avec phase de poule puis phase de "play-off").

    A la fin de chaque saison, certaine équipes seraient reléguées (contrairement à une Ligue fermée) et remplacées par des accédants.

    Le nombre de relégués n'est pas fixé (et ne le sera que quand la décision sera prise).

    Le mécanisme de montée n'est pas non plus fixée.

    De mémoire, certains descendraient dans la compétition inférieure et d'autres retourneraient dans leur championnat national (mais pourraient se retrouver qualifiés via leur championnat pour la compétition inférieure). Inversement, certains seraient qualifiés directement via la compétition inférieure et d'autres via des éliminatoires à partir des résultats des championnats.

    La compétition inférieure resterait profondément une coupe et on y participerait via les résultats dans les championnats (même si quelques clubs seraient automatiquement qualifiés par leurs résultats de la saison précédente).

    C'est un schéma qui garantit une meilleure stabilité aux clubs qualifiés (par rapport au système actuel) tout en permettant une accession en une ou deux saisons aux autres.

    On est donc loin d'une Ligue fermée. Par définition, une Ligue fermée, ni tu n'en sors ni tu n'y rentres.

    Tout un chacun reste libre d'être opposé à ce changement.

    Encore faut-il l'être pour de "bonnes raisons" et pas sur la base d'une fausse hypothèse.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Dans leurs projets, ils oublient que ça fait partie de l'Histoire de ce sport les cycles et les légendes qui se font ou se défont...

    Hambourg, Anderlecht, Dynamo Kiev, Feyenoord, Monchengladbach, Celtic glasgow, Notthingham Forrest, Steaua Bucarest : Si tu crée une ligue fermée il y a 40 ans, ils y sont dedans.

    Manchester City, PSG, Dortmund, Naples, Séville, Shaktar, Schalke, Atlético : Si tu crée une ligue fermée il y a 40 ans, ils n'y sont pas dedans.

    En 2019, le Milan AC donne l'image d'un club qui peut prochainement aussi bien faire partie du passé, que de l'avenir..., idem pour Valence, Marseille, Sporting Lisbonne, Eindhoven, Glasgow Rangers.

    Tottenham, la Roma et Lyon, on les met, on les met pas dans la ligue fermée ? Au détriment de qui ? C'est totalement injuste, tu fais une ligue fermée de 20 clubs, les clubs entre 15 et 30 ont un niveau identique.

    Real-Barça-Juventus-Bayern-Liverpool, ils ont qu'à faire une ligue fermée à 5, pendant qu'on y est ! Avec un règlement qui leur autorise de piocher dans les 800 clubs européens quand ils veulent (période de transfert ouvert 24h/24), dopage autorisé, 4 mi-temps de 30min pour + de pubs, des stades de 300.000 places avec des tickets à 1.000 euros (hors boissons), quitte à tuer le Foot, autant y aller fort, une bonne fois pour toute !

    FIFA + UEFA = FOOTICIDE (en bande organisée)
    Les participants à la ligue fermée seraient décidés sur des critères essentiellement économiques: budget, actifs (stade etc), nombre de "supporters" dans le monde, réputation mondiale etc. Rien ne les empêcherait non plus de rajouter des participants non plus au fur et à mesure (comme en NBA). Et cette ligue pourrait exister en parallèle des championnats actuels (elle remplacerait la ligue des champions par exemple, aurait lieu chaque semaine, ce qui est très envisageable quand on regarde les effectifs monstrueux des clubs les plus riches). Et rien n'empêcherait non plus de créer une sorte de D2 fermée elle aussi.
    Sur des critères économiques, l'OL ou Schalke y serait à mon avis, en D1.

    Enfin bref, sur le fonds, complètement d'accord avec toi, je donnais juste quelques pistes qui étaient envisagées dans les derniers projets qui ont fuité.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Raison pour laquelle Aulas est pour la création d'une ligue fermée. Avec les droits TV liés à la participation connus à l'avance, le risque s'en retrouve très diminué (reste les primes de classement final seulement). Au moins, c'est cohérent.
    Dans leurs projets, ils oublient que ça fait partie de l'Histoire de ce sport les cycles et les légendes qui se font ou se défont...

    Hambourg, Anderlecht, Dynamo Kiev, Feyenoord, Monchengladbach, Celtic glasgow, Notthingham Forrest, Steaua Bucarest : Si tu crée une ligue fermée il y a 40 ans, ils y sont dedans.

    Manchester City, PSG, Dortmund, Naples, Séville, Shaktar, Schalke, Atlético : Si tu crée une ligue fermée il y a 40 ans, ils n'y sont pas dedans.

    En 2019, le Milan AC donne l'image d'un club qui peut prochainement aussi bien faire partie du passé, que de l'avenir..., idem pour Valence, Marseille, Sporting Lisbonne, Eindhoven, Glasgow Rangers.

    Tottenham, la Roma et Lyon, on les met, on les met pas dans la ligue fermée ? Au détriment de qui ? C'est totalement injuste, tu fais une ligue fermée de 20 clubs, les clubs entre 15 et 30 ont un niveau identique.

    Real-Barça-Juventus-Bayern-Liverpool, ils ont qu'à faire une ligue fermée à 5, pendant qu'on y est ! Avec un règlement qui leur autorise de piocher dans les 800 clubs européens quand ils veulent (période de transfert ouvert 24h/24), dopage autorisé, 4 mi-temps de 30min pour + de pubs, des stades de 300.000 places avec des tickets à 1.000 euros (hors boissons), quitte à tuer le Foot, autant y aller fort, une bonne fois pour toute !

    FIFA + UEFA = FOOTICIDE (en bande organisée)

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par Thomas69140 Voir le message

    C'est à mon sens là que se trouve l'origine des divergences : avec une stratégie qui t'oblige quasiment à être dans les 3 premiers, et qui malgré tout t'amène à t'affaiblir sur le papier chaque été, tu ne peux pas dire qu'il n'y a pas grand-chose à gagner en faisant une 3ème place en moyenne avec une avance aussi réduite sur les adversaires.
    Raison pour laquelle Aulas est pour la création d'une ligue fermée. Avec les droits TV liés à la participation connus à l'avance, le risque s'en retrouve très diminué (reste les primes de classement final seulement). Au moins, c'est cohérent.

    Laisser un commentaire:


  • Yanloup
    a répondu
    Envoyé par Thomas69140 Voir le message

    C'est à mon sens là que se trouve l'origine des divergences : avec une stratégie qui t'oblige quasiment à être dans les 3 premiers, et qui malgré tout t'amène à t'affaiblir sur le papier chaque été, tu ne peux pas dire qu'il n'y a pas grand-chose à gagner en faisant une 3ème place en moyenne avec une avance aussi réduite sur les adversaires.
    Sous entendrais-tu que la SIG (stratégie inéluctablement gagnante) est en fait une SHR (stratégie hautement risquée) ?

    Laisser un commentaire:


  • Thomas69140
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message
    Ce que tu dis sur les entrepreneurs, encore une fois, est une bien belle maxime qui ne s'applique pas à tous les contextes. JMA est un entrepreneur performant, probablement plus que nous tous ici. Et la prise de risque quand tu fais 2, 2, 4, 3 et 3, elle ne lui est pas d'un grand intérêt car il n'y a pas grand chose à gagner.
    C'est à mon sens là que se trouve l'origine des divergences : avec une stratégie qui t'oblige quasiment à être dans les 3 premiers, et qui malgré tout t'amène à t'affaiblir sur le papier chaque été, tu ne peux pas dire qu'il n'y a pas grand-chose à gagner en faisant une 3ème place en moyenne avec une avance aussi réduite sur les adversaires.

    Laisser un commentaire:


  • 69FAJA
    a répondu
    Envoyé par aspergo Voir le message
    69FAJA Pour s'assurer une place de deuxième il faudrait avoir une politique de recrutement plus haut de gamme, en a t-on les moyens ?
    Je crois que nous aurions pu déjà avoir de meilleurs résultats en sachant déjà exploiter au mieux les qualités de nos joueurs ce qui, de mon point de vue, n'a pas été optimisé.

    Je pense aussi qu'il serait fort utile d'améliorer notre cellule de recrutement. Maurice a été trop souvent isolé et il a quand même fait, globalement, du bon boulot

    Ce n'est qu'après que tu peux envisager un recrutement plus haut de gamme.

    Et puis il serait utile d'avoir une gestion de l'effectif plus cohérente...pourquoi 3 AR droit, 2 ARG dont aucun de bon niveau, 1 seul MD, un Yanga Mbiwa gardé alors que Montpellier avait proposé un prêt en prenant en charge une bonne partie du salaire, un Cornet prolongé, un Raphaël prolongé etc etc.

    Je sais que l'on est toujours plus intelligent "après" mais il y a quand même des choses qui interpellent

    Laisser un commentaire:


  • aspergo
    a répondu
    69FAJA Pour s'assurer une place de deuxième il faudrait avoir une politique de recrutement plus haut de gamme, en a t-on les moyens ?

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par Upe Voir le message

    Infogones, pour une fois tu as fait preuve de nuance
    Et ça m'a couté une énergie folle, du coup je me met en retrait du forum, 24/48 heures le temps de récupérer un peu.

    Hasan Salihamidžić !!!! Juste de lire ce nom, ça m'a fait kiffer ! Quel beau Club ! Quel beau modèle on a ! Schweini ! Oliver Kahn !

    Lyon c'est le Cinéma ! (Lumières, Pathé, etc), le Bayern c'est le FC Hollywood (c'est le cinéma !)

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X