Annonce

Réduire
Aucune annonce.

C'est en faisant signer n'importe qui, qu'on devient n'importe quoi !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • aspergo
    a répondu
    Envoyé par Hagical Voir le message

    La branlée mémorable que vient de se prendre Niko Kovac, ancien de la maison sur le point de se faire lourder par le Bayern, de même que la grande faiblesse de ManUtd, coachée par un historique également sur la sellette, ne sont pas le fruit du hasard...

    Kovac et Soljkaer sont deux historiques de leur club, sont appréciés mais pourtant (sic...) ont des compétences tactiques très limitées, que leurs résultats viennent simplement (et cruellement) attester. Au passage ils ont été de très bons joueurs mais pas de très grands joueurs.

    Ces deux cas emblématiques démontrent à l'envi (et si besoin en était) que non, il ne suffit pas d'être du cru pour être le coach idoine...

    Toute ressemblance avec des faits existants ou ayant existé à l'OL est bien évidemment non fortuite
    C'est une évidence. Quelqu'un a prétendu le contraire ?

    De même qu'il ne suffit pas d'avoir été un grand joueur. Perso, je n'aurais pas troqué Genesio pour Thierry Henry ou Jean Pierre Papin.

    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par ganash69 Voir le message

    Le truc c'est pas que je ne veux pas de lyonnais dans l'organigramme, c'est que je ne veux pas qu'ils y soient uniquement parce qu'ils sont lyonnais.

    Tu prends l'exemple des grands clubs mais Fabio Grosso n'a fait qu'un passage éclair à la Juve par exemple, Kovac n'a peut-être pas eu de pétition parce qu'il avait coaché Francfort les deux années précédentes ? Si le Bayern nommait Manfred Schwabl coach tu ne penses pas que ça tiquerait du côté des supporters ?

    Moi je veux de la compétence, tant mieux si en plus c'est un ancien de la maison mais c'est clairement un critère secondaire pour moi.
    je crois que l'idée en fait c'est d'intégrer d'abors des gens qui pourront travailler avec les gens déjà en place, (traduction : mentalité pas trop casse pied), et pour ça rien de mieux que de les connaitre en ayant déjà bosser.
    Puis, c'est de les faire progresser, regarde coupet, adjoint de bats, puis il prend la relève, le mec saura s'intégrer à l'organigramme et pas faire yech les autres (notamment son DS, coach et président).
    ça explique peut etre en partie aussi pourquoi on a souvent fait signer des coachs sans expérience

    Laisser un commentaire:


  • Hagical
    a répondu
    Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

    Il y a un lien de causalité. Quand tu connais la maison, quand tu connais son fonctionnement, ça te donne des ressources indispensables et une aide indéniable. Evidemment, ce sont des compétences que tu peux acquérir avec le temps, mais sur une prise de fonction, ça peut aider.

    Autre point très simple : quand tu choisis une solution interne, tu n'as pas de surprise quant à la compétence de la personne, puisque tu la connais et tu peux la juger dans un fonctionnement qui correspond à celui de ton club.

    Dernière chose qui me vient à l'esprit, c'est que des individus qui ont déjà passé 10 ans ou plus dans un club, qui y sont investis et qui y retournent, tu sais aussi qu'ils vont se projeter sur du long-terme, ne pas abandonner le navire, et je pense que ça explique la bonne stabilité du club, même quand on fait face à ce qui se rapproche d'une crise.

    Je précise que ça ne veut pas du tout dire que c'est indispensable, qu'il ne faut faire que ça ou quoi que ce soit. Simplement, il y a des avantages objectifs à faire des promotions internes.
    Enfin, si je peux me permettre, ceux qui établissent un lien entre origine et compétence me semblent être ceux qui demandent toujours "un entraineur étranger". J'ai jamais trop lu de mecs ici qui réclamaient "un entraineur français". L'inverse, par contre...
    La branlée mémorable que vient de se prendre Niko Kovac, ancien de la maison sur le point de se faire lourder par le Bayern, de même que la grande faiblesse de ManUtd, coachée par un historique également sur la sellette, ne sont pas le fruit du hasard...

    Kovac et Soljkaer sont deux historiques de leur club, sont appréciés mais pourtant (sic...) ont des compétences tactiques très limitées, que leurs résultats viennent simplement (et cruellement) attester. Au passage ils ont été de très bons joueurs mais pas de très grands joueurs.

    Ces deux cas emblématiques démontrent à l'envi (et si besoin en était) que non, il ne suffit pas d'être du cru pour être le coach idoine...

    Toute ressemblance avec des faits existants ou ayant existé à l'OL est bien évidemment non fortuite

    Laisser un commentaire:


  • Ishkarnaval
    a répondu
    Envoyé par Hagical Voir le message

    Tu sembles établir un lien entre origine et compétence. Mais c'est un raisonnement spécieux, les deux aspects n'ayant aucun lien de causalité.
    La Juve prend des gens du cru pas seulement parce qu'ils sont du cru, mais parce qu'ils sont compétents. Si Chiellini finissait entraîneur de la défense, ce serait pour son identité ET AUSSI, accessoirement, sa carrière époustouflante. Idem pour Buffon. La vision sportive de Nedved, Ballon d'or, je vais la respecter un peu plus que celle de Baticle (by the way il n'est pas du cru.... Et pourtant d'aucuns militent pour le garder...) ou Caçapa.

    Nous on fait du Manchester qui met Soljkaer, un ancien joueur bénéficiant d'un affect énorme (pour de bonnes raisons) mais une brêle sidérale et sidérante en coaching.
    Il y a un lien de causalité. Quand tu connais la maison, quand tu connais son fonctionnement, ça te donne des ressources indispensables et une aide indéniable. Evidemment, ce sont des compétences que tu peux acquérir avec le temps, mais sur une prise de fonction, ça peut aider.

    Autre point très simple : quand tu choisis une solution interne, tu n'as pas de surprise quant à la compétence de la personne, puisque tu la connais et tu peux la juger dans un fonctionnement qui correspond à celui de ton club.

    Dernière chose qui me vient à l'esprit, c'est que des individus qui ont déjà passé 10 ans ou plus dans un club, qui y sont investis et qui y retournent, tu sais aussi qu'ils vont se projeter sur du long-terme, ne pas abandonner le navire, et je pense que ça explique la bonne stabilité du club, même quand on fait face à ce qui se rapproche d'une crise.

    Je précise que ça ne veut pas du tout dire que c'est indispensable, qu'il ne faut faire que ça ou quoi que ce soit. Simplement, il y a des avantages objectifs à faire des promotions internes.
    Enfin, si je peux me permettre, ceux qui établissent un lien entre origine et compétence me semblent être ceux qui demandent toujours "un entraineur étranger". J'ai jamais trop lu de mecs ici qui réclamaient "un entraineur français". L'inverse, par contre...

    Laisser un commentaire:


  • gregland
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    On prend Sonny pour gagner tout et tout de suite, BIM!!!! l'OL gagne sa 1ère CDL, son 1er Titre.
    On prend Licha pour gagner des matches en LDC, BIM !!!! Demi-finale de LDC ( Mieux que QSI !!!!!!!)
    On prend Valbuena sur de l'ultra court-terme, et on prolonge Lacazette au max du salaire possible, BIM !!!! Demi-Finale de Coupe d'Europe (meilleure perf du Club)
    Qui nous tient sur les derniers 24 mois ? Le Cador : MEMPHIS

    Thiago le + gros transfert du Club, c'est du calibre de Sonny, Licha, Memphis, sur les résultats ?

    Un cercle vertueux faut gagner pour l'enclencher, alors maintenant va falloir gagner un max de matches, à commencer par Toulouse.

    Alors ouais c'est cool d'avoir Martinelli, il est énorme, un futur crack, mais si t'arrive pas à te qualifier en marquant 5 buts à l'extérieur, ça sert à quoi ? ça sert juste à fortifier le cercle vertueux de Liverpool !

    PS : mais bordel qu'il est bon ce Martinelli ! Acheté 7M !!!! Bordel...., Terrier pour 12M !
    Mouis...La tu arranges l' histoire à ta sauce….Il y a quelques joueurs que l'on a pris et qui n' ont pas permis ce succes ( elber par exemple ). Dans le meilleur des mondes, c'est clair que l' ideal est de prendre que des tops joueurs déjà confirmés. Mais si Sonny ca prend pas? Ca c'est déjà vu ce genre d' histoires. Si il se pete? Regarde Gourcuff!

    Donc pas de science exacte en la matiere. Simplement, il y a un equilibre à avoir entre rentabilité ( plus values) de ton effectif et résultats sportifs. Encore une fois regarde le naufrage marseillais. N'oublie pas non plus que le contexte ET europeen ET L1 est différent à l' époque de Sonny. Les deux plateaux sont moins denses et il n' y a pas le PSG qui te sèvreras quoi qu' il arrive de 80% des titres. Encore une fois, le risque en vaut il la chandelle? ( je n' ai pas la reponse. ..)

    Laisser un commentaire:


  • ganash69
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Le Bayern, la Juve, et le Barça fonctionnent comme nous, j'ai jamais entendu un turinois proposer de virer Nedved, ou un munichois lancer une pétition anti-Niko Kovac avant même son 1er match...., le responsable de la Masia c'est José Segura né à Montserrat (la colline au pied de Barcelone), adjoint de la réserve en 2003, responsable formation à partir de 2015. La Masia est incompétente et pistonné ?

    Après on peut toujours virer Juninho, Coupet, Gueida Fofana, Lacombe et Caçapa, et mettre Julien Sablé, Jerôme Alonzo, et Lionel Potillon à la place.
    Le truc c'est pas que je ne veux pas de lyonnais dans l'organigramme, c'est que je ne veux pas qu'ils y soient uniquement parce qu'ils sont lyonnais.

    Tu prends l'exemple des grands clubs mais Fabio Grosso n'a fait qu'un passage éclair à la Juve par exemple, Kovac n'a peut-être pas eu de pétition parce qu'il avait coaché Francfort les deux années précédentes ? Si le Bayern nommait Manfred Schwabl coach tu ne penses pas que ça tiquerait du côté des supporters ?

    Moi je veux de la compétence, tant mieux si en plus c'est un ancien de la maison mais c'est clairement un critère secondaire pour moi.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par descartes Voir le message

    Oui, mais là ça se passe sur un seul matche., mais sur l'ensemble d'une compétition en dirigeant une équipe en Europe ?!
    ça s'applique de partout, en Europe c'est les européens les mieux adaptés pour réussir, il y a eu beaucoup d'entraineurs européens champion avec Fluminense, Boca Juiniors, Flamengo, Corinthians, River Plate, Santos, Vasco Da Gama, Indepediente, Colo-Colo ?

    C'est Belmadi qui gagne la CAN.

    En Afrique, la particularité c'est la colonisation, parmi les européens qui ont réussis, la plupart avaient un lien historique avec le pays, comme les entraineurs francophones dans les pays francophones (Leroy, Renard, Giresse)

    "Depuis la création de la CAN en 1957, les coachs non africains ont longtemps été privilégiés par les fédérations. Sur les 24 équipes qui ont disputé la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations en Égypte, près des deux tiers comptaient à leur tête un sélectionneur étranger (14 sur 24). Une tradition du « sorcier blanc » qui perdurait malgré l'émergence des sélectionneurs locaux. Pourtant, si l'on jette un coup d'œil aux statistiques, les marabouts africains comptent autant de victoires que leurs homologues sorciers blancs : 16 contre 16 lors des 32 éditions de la CAN. Et cette année, ceux qui avaient préféré miser sur des compétences extérieures ont complètement manqué leur pari."
    https://www.lepoint.fr/afrique/can-2...25447_3826.php
    Dernière modification par InfosGones, 02/11/2019, 09h29.

    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Vicente Feola, Aymoré Moreira, Mario Zagallo, Carlos Alberto Parreira, Luiz Felipe Scolari, 5 entraineurs brésiliens sont champion du Monde.

    Aucunes sélections dirigés par un étranger n'a réussi à être Championne du Monde en 21 éditions.

    Le brésilien Paulo César gagne la Coupe Intercontinentale en 1981 contre les Anglais champion d'Europe de Liverpool. (Kenny Dalglish, Grobelaar)
    Le brésilien Valdir Espinosa gagne la Coupe Intercontinentale en 1983 contre les Allemands champion d'Europe de Hambourg. (Félix Magath)
    Le brésilien Tele Santana gagne la Coupe Intercontinentale en 1992 contre les Espagnols champion d'Europe de Barcelone. (Laudrup, Stoitchkov, Guardiola, Koeman), coaché par Cruijff.
    Le brésilien Tele Santana gagne la Coupe Intercontinentale en 1993 contre les italiens champion d'Europe du Milan AC. (Baresi, Maldini, Papin, Desailly), coaché par Fabio Capello.
    Le brésilien Osvaldo Oliveira gagne la Coupe Intercontinentale en 2000.
    Le brésilien Paulo Autuori gagne la Coupe Intercontinentale en 2005 contre les Anglais champion d'Europe de Liverpool. (Gerrard, Carragher) coaché par Benitez.
    Le brésilien Abel Braga gagne la Coupe Intercontinentale en 2006 contre les Espagnols champion d'Europe de Barcelone. (Ronaldinho, Iniesta, Puyol, Motta, Deco), coaché par Rijkaard.
    Le brésilien Tite gagne la Coupe Intercontinentale en 2012 contre les Anglais champion d'Europe de Chelsea. (Torres, Hazard, Lampard), coaché par Benitez.

    Le Foot est Universel, au Brésil aussi, les entraineurs locaux, ça marche très très bien !

    5 CDM + 8 Coupe Intercontinentale.

    Oui, mais là ça se passe sur un seul matche., mais sur l'ensemble d'une compétition en dirigeant une équipe en Europe ?!

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Vicente Feola, Aymoré Moreira, Mario Zagallo, Carlos Alberto Parreira, Luiz Felipe Scolari, 5 entraineurs brésiliens sont champion du Monde.

    Aucunes sélections dirigés par un étranger n'a réussi à être Championne du Monde en 21 éditions.

    Le brésilien Paulo César gagne la Coupe Intercontinentale en 1981 contre les Anglais champion d'Europe de Liverpool. (Kenny Dalglish, Grobelaar)
    Le brésilien Valdir Espinosa gagne la Coupe Intercontinentale en 1983 contre les Allemands champion d'Europe de Hambourg. (Félix Magath)
    Le brésilien Tele Santana gagne la Coupe Intercontinentale en 1992 contre les Espagnols champion d'Europe de Barcelone. (Laudrup, Stoitchkov, Guardiola, Koeman), coaché par Cruijff.
    Le brésilien Tele Santana gagne la Coupe Intercontinentale en 1993 contre les italiens champion d'Europe du Milan AC. (Baresi, Maldini, Papin, Desailly), coaché par Fabio Capello.
    Le brésilien Osvaldo Oliveira gagne la Coupe Intercontinentale en 2000.
    Le brésilien Paulo Autuori gagne la Coupe Intercontinentale en 2005 contre les Anglais champion d'Europe de Liverpool. (Gerrard, Carragher) coaché par Benitez.
    Le brésilien Abel Braga gagne la Coupe Intercontinentale en 2006 contre les Espagnols champion d'Europe de Barcelone. (Ronaldinho, Iniesta, Puyol, Motta, Deco), coaché par Rijkaard.
    Le brésilien Tite gagne la Coupe Intercontinentale en 2012 contre les Anglais champion d'Europe de Chelsea. (Torres, Hazard, Lampard), coaché par Benitez.

    Le Foot est Universel, au Brésil aussi, les entraineurs locaux, ça marche très très bien !

    5 CDM + 8 Coupe Intercontinentale.


    Laisser un commentaire:


  • Nono Red Devils
    a répondu
    Envoyé par descartes Voir le message

    Une chose que j'approuve complètement : La fibre de grand entraîneur est très rare chez les brésiliens évoluant en Europe, même Ricardo s'y est plusieurs fois cassé les dents. Ils n'y arrivent pas.
    J'étais entrain de chercher le nom d'un brésilien ayant mené très haut un club européen. A moins que je ne commence déjà à être atteint par Alzheimer, je ne trouve pas.
    Juni a raison de ne pas vouloir s'y mettre.
    ben c'est simple sur les 20-30 dernières années, y'en a aucun
    ils font pire que les coachs français, c'est dire
    d'ailleurs ça a été soulevé par un forumeur au moment de la signature de silvio

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par Hagical Voir le message

    Tu sembles établir un lien entre origine et compétence. Mais c'est un raisonnement spécieux, les deux aspects n'ayant aucun lien de causalité.
    La Juve prend des gens du cru pas seulement parce qu'ils sont du cru, mais parce qu'ils sont compétents. Si Chiellini finissait entraîneur de la défense, ce serait pour son identité ET AUSSI, accessoirement, sa carrière époustouflante. Idem pour Buffon. La vision sportive de Nedved, Ballon d'or, je vais la respecter un peu plus que celle de Baticle (by the way il n'est pas du cru.... Et pourtant d'aucuns militent pour le garder...) ou Caçapa.

    Nous on fait du Manchester qui met Soljkaer, un ancien joueur bénéficiant d'un affect énorme (pour de bonnes raisons) mais une brêle sidérale et sidérante en coaching.
    Vous ne pouvez pas non plus dire qu'il y a un lien entre origine et incompétence.

    Vous pouvez pas dire Nedved et Buffon c'est pas pareil car ils ont été des bons joueurs...., Juninho et Coupet c'est des pipes qui jouaient en PHR à Sathonay-Camp ?

    Lampard à Chelsea, bouh ! Club incompétent ! Zidane à Madrid, bouh ! Club incompétent ! Leonardo à Paris, bouh, méga incompétent ! Faire revenir un ancien joueur et ancien DS, aucune originalité, bouh Paris la honte incompétente !
    Der ZaK à Montpellier, bouh ! incompétent ! Girard champion à la Paillade, bouh ! incompétent ! un coach occitan avec des joueurs formés au club (Stambouli, Belhanda, Ait-Fana), méga-incompétent ! ça marchera jamais !
    Et beurk, la Juve avec ses coachs italiens ! Jamais d'étrangers, vraiment pas original, vraiment pas compétente cette vieille dame !

    Guardiola le catalan, il gagne la LDC en Catalogne, avec des mecs formés au club, après plus rien...., il gagne pas là où Hitzfeld gagne pourtant.

    C'est + facile de travailler et de tout donner quand tu bosse pour TON Club, que pour UN Club (parmi d'autres). Créer un état d'esprit, une unité, une solidarité, une communication claire, un objectif commun.

    Je vois pas où serait l'avantage dont pourrait tirer un Club de travailler avec des mecs qui resterait 6 mois au Club, sans jamais y avoir été avant, ni y revenir après. Sergio Conceiçao il s'est vite tiré de Nantes comme un voleur, Bruno ou Greg ne feront jamais ça.

    Rien que l'idée de faire comme la Lazio et Lille et de donner mon club à Bielsa, ça me fait froid dans le dos....

    Laisser un commentaire:


  • Hagical
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Le Bayern, la Juve, et le Barça fonctionnent comme nous, j'ai jamais entendu un turinois proposer de virer Nedved, ou un munichois lancer une pétition anti-Niko Kovac avant même son 1er match...., le responsable de la Masia c'est José Segura né à Montserrat (la colline au pied de Barcelone), adjoint de la réserve en 2003, responsable formation à partir de 2015. La Masia est incompétente et pistonné ?

    Après on peut toujours virer Juninho, Coupet, Gueida Fofana, Lacombe et Caçapa, et mettre Julien Sablé, Jerôme Alonzo, et Lionel Potillon à la place.
    Tu sembles établir un lien entre origine et compétence. Mais c'est un raisonnement spécieux, les deux aspects n'ayant aucun lien de causalité.
    La Juve prend des gens du cru pas seulement parce qu'ils sont du cru, mais parce qu'ils sont compétents. Si Chiellini finissait entraîneur de la défense, ce serait pour son identité ET AUSSI, accessoirement, sa carrière époustouflante. Idem pour Buffon. La vision sportive de Nedved, Ballon d'or, je vais la respecter un peu plus que celle de Baticle (by the way il n'est pas du cru.... Et pourtant d'aucuns militent pour le garder...) ou Caçapa.

    Nous on fait du Manchester qui met Soljkaer, un ancien joueur bénéficiant d'un affect énorme (pour de bonnes raisons) mais une brêle sidérale et sidérante en coaching.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Puydequi ? Le gardien niveau PHR qui s'est fait recadré par Aulas à force de cracher dans la soupe ?

    On appelle ça une institution, une famille....

    A vous entendre, on dirait que vous auriez aucun scrupule à mettre un coup de pied au uque à Aulas, Flo Mo, Greg, Lacombe et compagnie et à donner les clés du camion à Bielsa, qui démissionnera sans prévenir 1h après sa signature car la pelouse est tondue à 17 millimètres alors qu'il avait demander 18,5.

    Pourquoi faire passer Greg avant un golfeur à 250.000 euros mensuel ? Parce que Greg c'est son club et qu'il nous laissera pas tomber au moindre coup de vent.
    Puydebois a des analyses très justes, c'est un amoureux du club qui dit quand les choses vont dans le bon sens tout en émettant certaines critiques si besoin, pas OLTV quoi. Et Aulas qui le traite de gros sous prétexte qu'il ne sert pas la communication du club en permanence est juste pitoyable sur cette sortie.

    Ce qui compte c'est la compétence. Le fait d'être un ancien de l'OL c'est un bonus si cela arrive, mais en aucun cas indispensable.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par ganash69 Voir le message

    Si sur le papier l'idée d'avoir des anciens dans l'organigramme est belle je dois bien avoué que je ne suis pas fan de cette politique.

    Le favoritisme, car s'en est une forme, est générateur de tensions et de ressentiments. Il y aura toujours une inégalité de traitement entre le favorisé et ceux qui ne le sont pas, même de manière involontaire.
    Personnellement je pense que le mérite devrait être plus considéré que le fait d'être un ancien de la maison. Le cas Caçapa est effectivement une situation qui interpelle.
    Le Bayern, la Juve, et le Barça fonctionnent comme nous, j'ai jamais entendu un turinois proposer de virer Nedved, ou un munichois lancer une pétition anti-Niko Kovac avant même son 1er match...., le responsable de la Masia c'est José Segura né à Montserrat (la colline au pied de Barcelone), adjoint de la réserve en 2003, responsable formation à partir de 2015. La Masia est incompétente et pistonné ?

    Après on peut toujours virer Juninho, Coupet, Gueida Fofana, Lacombe et Caçapa, et mettre Julien Sablé, Jerôme Alonzo, et Lionel Potillon à la place.

    Laisser un commentaire:


  • ganash69
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Puydequi ? Le gardien niveau PHR qui s'est fait recadré par Aulas à force de cracher dans la soupe ?

    On appelle ça une institution, une famille....

    A vous entendre, on dirait que vous auriez aucun scrupule à mettre un coup de pied au uque à Aulas, Flo Mo, Greg, Lacombe et compagnie et à donner les clés du camion à Bielsa, qui démissionnera sans prévenir 1h après sa signature car la pelouse est tondue à 17 millimètres alors qu'il avait demander 18,5.

    Pourquoi faire passer Greg avant un golfeur à 250.000 euros mensuel ? Parce que Greg c'est son club et qu'il nous laissera pas tomber au moindre coup de vent.
    Si sur le papier l'idée d'avoir des anciens dans l'organigramme est belle je dois bien avoué que je ne suis pas fan de cette politique.

    Le favoritisme, car s'en est une forme, est générateur de tensions et de ressentiments. Il y aura toujours une inégalité de traitement entre le favorisé et ceux qui ne le sont pas, même de manière involontaire.
    Personnellement je pense que le mérite devrait être plus considéré que le fait d'être un ancien de la maison. Le cas Caçapa est effectivement une situation qui interpelle.

    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message

    Il apporte quoi Cacapa concrètement ? Vous avez vu un DC progresser depuis qu'il est là ? Le seul qui tient la route de façon régulière c'est Denayer et il était déjà à ce niveau à son arrivée, les autres c'est up and down avec une fébrilité récurrente.

    Comme le disait très justement Puydebois il y a qq semaines, ce n'est la parce que tu es un ancien joueur du club que tu vas par magie devenir un bon formateur ou entraîneur. Cris, Anderson and co n'ont pas laissé un souvenir impérissable dans leurs expériences respectives..
    Une chose que j'approuve complètement : La fibre de grand entraîneur est très rare chez les brésiliens évoluant en Europe, même Ricardo s'y est plusieurs fois cassé les dents. Ils n'y arrivent pas.
    J'étais entrain de chercher le nom d'un brésilien ayant mené très haut un club européen. A moins que je ne commence déjà à être atteint par Alzheimer, je ne trouve pas.
    Juni a raison de ne pas vouloir s'y mettre.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par interactif Voir le message

    Il apporte quoi Cacapa concrètement ? Vous avez vu un DC progresser depuis qu'il est là ? Le seul qui tient la route de façon régulière c'est Denayer et il était déjà à ce niveau à son arrivée, les autres c'est up and down avec une fébrilité récurrente.

    Comme le disait très justement Puydebois il y a qq semaines, ce n'est la parce que tu es un ancien joueur du club que tu vas par magie devenir un bon formateur ou entraîneur. Cris, Anderson and co n'ont pas laissé un souvenir impérissable dans leurs expériences respectives..
    Puydequi ? Le gardien niveau PHR qui s'est fait recadré par Aulas à force de cracher dans la soupe ?

    On appelle ça une institution, une famille....

    A vous entendre, on dirait que vous auriez aucun scrupule à mettre un coup de pied au uque à Aulas, Flo Mo, Greg, Lacombe et compagnie et à donner les clés du camion à Bielsa, qui démissionnera sans prévenir 1h après sa signature car la pelouse est tondue à 17 millimètres alors qu'il avait demander 18,5.

    Pourquoi faire passer Greg avant un golfeur à 250.000 euros mensuel ? Parce que Greg c'est son club et qu'il nous laissera pas tomber au moindre coup de vent.

    Laisser un commentaire:


  • interactif
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    "Je ne veux pas voir un seul membre du staff actuel le jour j'entrerais dans le vestiaire lyonnais"

    Ouais, ouais, c'est ça...., va jouer au Golf !



    Ho mec ! C'est une institution ici, tu t'es cru au QSG ou quoi ? Tu crois l'Olympique Lyonnais c'est ta soeur, et tu veux pas la voir dans ta chambre quand t'ouvre la porte ?!

    On va virer Greg et Claudio, pour ta pomme ? Comme dirait le Lyonnais Loulou : "tu te touche un peu, non ?"
    Il apporte quoi Cacapa concrètement ? Vous avez vu un DC progresser depuis qu'il est là ? Le seul qui tient la route de façon régulière c'est Denayer et il était déjà à ce niveau à son arrivée, les autres c'est up and down avec une fébrilité récurrente.

    Comme le disait très justement Puydebois il y a qq semaines, ce n'est la parce que tu es un ancien joueur du club que tu vas par magie devenir un bon formateur ou entraîneur. Cris, Anderson and co n'ont pas laissé un souvenir impérissable dans leurs expériences respectives..

    Laisser un commentaire:


  • djlamouette
    a répondu
    C’est en vendant les gens talentueux et compétents et en s’accrochant aux médiocres qu’on devient n’importe quoi

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    "Je ne veux pas voir un seul membre du staff actuel le jour j'entrerais dans le vestiaire lyonnais"

    Ouais, ouais, c'est ça...., va jouer au Golf !



    Ho mec ! C'est une institution ici, tu t'es cru au QSG ou quoi ? Tu crois l'Olympique Lyonnais c'est ta soeur, et tu veux pas la voir dans ta chambre quand t'ouvre la porte ?!

    On va virer Greg et Claudio, pour ta pomme ? Comme dirait le Lyonnais Loulou : "tu te touche un peu, non ?"

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par descartes Voir le message

    Facile : Mr et Mme "Pas rentables" !
    Yeah, bien vu, double blague !

    Kad Merad, Amy Winehouse, des gens formidables, formidables Kad, Amy ! (Formidable académie !) oki je sors...., vous ai-je déjà parlé de notre formidable académie ?

    En parlant d'elle, nous sauvera t-elle la mise en Avril-Mai 2020 pendant le money-time, Lopes-Aouar-Cherki, les mecs décisifs en J38 ?

    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    OL
    issu du journal





    OL : le staff, question centrale autour de Rudi Garcia





    Comme il l'avait laissé entendre, le nouvel entraîneur de l'OL a amené trois adjoints, en étoffant le staff, alors que Laurent Blanc voulait opérer des remplacements, ce qui lui a coûté le poste.






    Deux semaines et demie après l'intronisation de Rudi Garcia comme entraîneur de l'OL, et après qu'il a été dit que Laurent Blanc n'avait pas été choisi parce qu'il voulait venir avec un staff trop large, le constat est là : le nouveau technicien lyonnais a déjà pu engager trois personnes et dirige le staff le plus large qu'ait jamais connu un entraîneur lyonnais.

    »





    Pourquoi le club lyonnais n'a-t-il pas choisi l'ancien entraîneur du PSG, alors ? Aujourd'hui, on connaît à peu près les réponses : parce que Rudi Garcia a été meilleur à l'entretien d'embauche ; parce que le directeur sportif, Juninho s'est senti plus d'affinités avec l'ancien entraîneur de l'OM qu'avec Laurent Blanc ; et parce que ce dernier aurait dit, pendant son entrevue, qu'il ne voulait pas voir un seul membre du staff actuel le jour où il entrerait dans le vestiaire lyonnais pour la première fois. C'est un peu l'idée que le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, avait fait passer quand il avait eu à justifier ce qu'il affirme, du reste, avoir été le choix de Juninho : « Il ne fallait peut-être pas faire trop de changements, de ruptures. » Concrètement, les dirigeants lyonnais ne souhaitaient pas licencier Gérald Baticle, Claudio Caçapa et les autres membres du staff, ce que la venue de Laurent Blanc aurait entraîné.





    Les dirigeants lyonnais ne souhaitaient pas licencier Gérald Baticle. (M. Alex/L'Equipe)




    Rudi Garcia, de fait, n'a viré personne, après que l'OL eut réglé le départ de Sylvinho et de son analyste vidéo, Fernando Lazzaro, et il n'a pris personne en traître non plus. Car il avait prévenu, dès son intronisation, que le staff évoluerait. Aujourd'hui, il a placé trois hommes dans chaque secteur clé, ce qui lui permet de contrôler son staff, comme le font 95 % des entraîneurs à ce niveau : Claude Fichaux est son premier interlocuteur parmi les adjoints ; Paolo Rongoni est le nouveau responsable de la cellule performance, c'est-à-dire de la préparation physique ; et Christophe Prudhon supervise la cellule des analystes vidéo.


    Seul Grégory Coupet, l'entraîneur des gardiens, a vu son domaine d'intervention inchangé. A priori, l'OL avait envisagé dès la fin de la saison dernière de nommer un nouveau responsable de la performance, et se serait intéressé à Grégory Dupont, l'ancien préparateur physique de l'équipe de France, qui a rejoint le Real Madrid l'été dernier.

    Au repas d'avant-match, la table du staff est pratiquement plus grande que celle des joueurs




    « On avait décidé plusieurs choses avec le président et "Juni", explique Garcia. On avait fait le constat qu'on avait besoin de quelqu'un à la préparation physique. Paolo (Rongoni) devait arriver dès le début, mais des problèmes administratifs ont retardé sa venue. Il va collaborer avec Antonin (Da Fonseca) de manière très proche. » Comment le fonctionnement va-t-il s'articuler ? « J'ai besoin de savoir qui est le plus compétent dans tel ou tel domaine. Mais cela fonctionne déjà très bien. » Rudi Garcia sait très bien qu'il est soupçonné, à l'extérieur, de vouloir, à terme, faire venir à Lyon d'autres techniciens proches de lui (Fred Bompard, son adjoint historique), et de vouloir faire partir ceux que ses dirigeants souhaitaient garder.


    Comme tous les entraîneurs, déjà, il sait que les victoires donnent souvent cette liberté, partout. D'autre part, il ne va pas le dire tout de suite : « Pour l'instant, c'est suffisant. Pour le reste, on verra au fil de la saison. Mais il y a des domaines où on est performants. Par exemple, j'ai souvent amené avec moi mes analystes vidéo mais ceux de l'OL sont performants, alors je ne vois pas l'utilité de changer. »


    0/4



    Lyon n'a remporté aucun de ses quatre derniers déplacements en L 1 (2 nuls, 2 défaites), une première depuis janvier-mars 2018 (4 également). Il n'a plus connu plus longue disette hors de Lyon dans l'élite depuis janvier-avril 2017 (6). Opta




    Outre Juninho, l'OL a donc un staff technique de treize personnes, sans oublier le staff médical (7 médecins et kinés), l'intendance (4 personnes), ce qui fait dire à Rudi Garcia, dans un sourire : « Au repas d'avant-match, la table du staff est pratiquement plus grande que celle des joueurs. Moi, j'ai commencé à deux, avec Christophe Prudhon, à l'AS Corbeil-Essonnes... »



    publié le 1 novembre 2019 à 00h30
    L'Equipe

    Laisser un commentaire:


  • descartes
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Monsieur et Madame Table ont une fille et un fils, comment s'appellent-ils ?

    -Réponse : Line et Luc
    Facile : Mr et Mme "Pas rentables" !

    Laisser un commentaire:


  • Torpedo
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Monsieur et Madame Table ont une fille et un fils, comment s'appellent-ils ?

    -Réponse : Line et Luc
    Line et Luc (pour ceux qui se cassent la tête à trouver)

    Laisser un commentaire:


  • Yanloup
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message

    Monsieur et Madame Table ont une fille et un fils, comment s'appellent-ils ?

    -Réponse : Line et Luc
    Fausse alerte. Pas de doute, c'est bien lui

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X