Annonce

Réduire
Aucune annonce.

19 octobre 2005...petite histoire d'un supporter...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Malcolm
    a répondu
    c'est bien de rappeler que les erreurs policieres ( et / ou judiciaires ) peuvent arriver à tout le monde.

    Laisser un commentaire:


  • tagulus
    a répondu
    C'est ta mère qui a fait le coup!:confus:

    Laisser un commentaire:


  • Romario Pichichi
    a répondu
    erf ça craint :(

    Tu as demandé des preuves videos ?

    Laisser un commentaire:


  • nico38ol
    a répondu
    Mon pauvre :non:

    Laisser un commentaire:


  • say1
    a crée une discussion 19 octobre 2005...petite histoire d'un supporter...

    19 octobre 2005...petite histoire d'un supporter...

    Bonjour au forum. Pour tous ceux qui ont 5 minutes, une mésaventure qui peut arriver a chacun d'entre vous....

    Jeudi dernier, 19 octobre 2006, cette date m'a fait tilt. En effet, un triste anniversaire pour moi, petit rappel.....

    19 octobre 2005.....Ce soir la, l'OL doit affronter l'Olympiakos afin de continuer sa route vers la qualification des 8ème de finale.
    Je prends place dans le kop virage nord. J'y suis abonné depuis de nombreuses années. Je participe toujours activement à l'ambiance. Je vis toujours le match a fond !

    Ce soir la, exceptionnellement, ma mère est avec moi dans le kop, alors qu'elle est abonnée en supérieur.

    Juninho donne un coup de patte comme lui seul a le secret et l'OL mène au score. Quelques fumigènes brulent a une dizaine de mètres de nous. Les chants redoublent d'intensité. Le match est lancé, l'ambiance est géniale !

    La mi-temps est sifflée, les joueurs retournent au vestiaire, et nous sortons nos casse-croute.
    Un homme passe devant moi en me regardant bizarrement, sans écharpes ni maillot, je n'y prête pas attention. Mais quelques minutes plus tard, 3 agents en civil me "prient" de les suivre.
    Je suis trainé hors du virage comme un bandit.
    Dans le poste près de l'endroit habituel des fouilles, ils usent de leur pouvoir d'intimidation pour me faire avouer que..... j'ai allumer un fumigène !
    Je leur répète que je n'ai rien fait, qu'ils peuvent aller voir ma mère qui était assise a coté de moi, mais ils ne veulent rien savoir...
    Je passerai les détails, mais s'en suivra une très très longue nuit. Transfert menotté, en fourgon cellulaire, jusqu'au commisariat.
    Longue entrevue avec les forces de l'ordre, fouille, prise d'empreintes, et nuit dans une cellule abominable...
    Au matin, autre transfert au commisariat du 7è, encore un interrogatoire, pour etre finalement libéré à 13h. donc 14h30 de garde à vue...
    On me rends mes affaires, mes écharpes que j'ai envie de cacher, voire de jeter.

    Beaucoup d'amertume, de colère, me pousseront a écrire en tout 7 longues lettres en 2 mois, adressées a différentes personnes du club.
    Je n'ai eu pour seule réponse qu'une lettre me disant que le club n'y ai pour rien, et un coup de fil pour me proposer un transfert de mon abonnement dans un bloc latéral, et ainsi perdre ma place dans le kop.... sans commentaires...

    J'ai du également comparaitre en maison de justice, pour qu'on m'entende dire que je ne ferait plus jamais ca.....!!

    J'ai mis longtemps a retourner au stade. J'ai loupé 6 matchs de championnat, 2 de ligue des champions et un de coupe.
    J'ai également perdu 2 demi-journées de travail. J'ai calculé qu'en tout, j'avais perdu plus de 150€.

    Le club m'a promis une réponse que je n'ai jamais eu, malgré mes multiples relances.

    Désormais, je reste en haut du bloc C, preque passif. je suis toujours autant a fond derrière l'OL, mais au stade, j'ai perdu l'envi de brailler comme avant.

    Chaque fois que j'entends les dirigeant vanter ou remercier les supporters, ca me fait doucement rigoler. Il est tellement facile de parler de ceux qui sont contents. Par contre, ceux qui doivent comparaitre devant la justice pour des faits non-commis pour leur club, on en parle jamais.

    Voila mon histoire !

    Un petit bonjour a Fred, mon "collègue de cellule" !
Chargement...
X