Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le sport va droit dans le mur (du coronavirus)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Hagical Voir le message

    Ils étaient jeunes, beaux et insouciants...





    Aujourd'hui ils sont juste insouciants
    Même pas, l'OL est 7ème et l'AG est dans 13 minutes.

    Gros stress


    "Monsieur Eomer, vous êtes un sala.ud" Thierry Rolland

    Commentaire


    • Envoyé par Valke 1989 Voir le message
      "Monsieur Eomer, vous êtes un sala.ud" Thierry Rolland
      "Mais vous avez tout a fait raison monsieur le premier ministre".....
      Les avis c'est comme les trous du cul...... tout le monde en a un

      Commentaire


      • https://www.lequipe.fr/Football/Actu...oppose/1136209

        Commentaire


        • Pinaize mais le foot francais
          C'est le village d'Asterix et Obelix
          Les avis c'est comme les trous du cul...... tout le monde en a un

          Commentaire


          • Envoyé par Eomer Voir le message

            Pinaize mais le foot francais
            C'est le village d'Asterix et Obelix
            Cela devrait pourtant être une évidence d'avoir une Ligue 1 et Ligue 2 à 22 clubs la saison prochaine.

            Commentaire


            • Commentaire


              • Envoyé par Fil-OM Voir le message

                Cela devrait pourtant être une évidence d'avoir une Ligue 1 et Ligue 2 à 22 clubs la saison prochaine.
                Ce n'est QUE pour la Ligue 2
                Donc en Ligue 1, en Nationale on descends................. mais pas en Ligue 2
                Les avis c'est comme les trous du cul...... tout le monde en a un

                Commentaire


                • Envoyé par Eomer Voir le message

                  Pinaize mais le foot francais
                  C'est le village d'Asterix et Obelix
                  Quel bordel...
                  Heureusement que, par contraste, la stabilité et la clarté sont de mise à l'OL

                  Commentaire


                  • Envoyé par Fil-OM Voir le message

                    Cela devrait pourtant être une évidence d'avoir une Ligue 1 et Ligue 2 à 22 clubs la saison prochaine.
                    Evidence pour toi...pas pour moi

                    Commentaire


                    • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                      Evidence pour toi...pas pour moi
                      Ni pour moi, déjà que 20 clubs je trouve ça trop.

                      Un bon passage à 16 clubs ça ferai du bien, moins de clubs moisis qui servent à rien, 30 journées qui allègent le calendrier, une meilleure compétitivité européenne, y'a que des avantages.
                      Il est arrivé sous les sifflets et partira sous les huées.

                      Commentaire


                      • "Le Graët ne souhaite pas qu'il y ait une exception puisque les Championnats amateurs et la Ligue 1 ont généré des descentes. Laisser la Ligue 2 passer à 22, en dehors des problèmes de calendrier, fragiliserait les décisions prises jusqu'ici, qui font l'objet de recours devant la justice".

                        Adopter une dérogation aux classements figés, c'est une faille énorme dans l'argumentaire des décisions qui perdraient du coup beaucoup de crédibilité face aux recours. Ceux qui mettaient en avant l'uniformité des choix sont désavoués par 57 % des votants. Saison blanche uniquement pour les descentes de ligue 2 c'est le bal des hypocrites qui continue et c'est la seule évidence...

                        Commentaire


                        • Envoyé par degerland Voir le message
                          "Le Graët ne souhaite pas qu'il y ait une exception puisque les Championnats amateurs et la Ligue 1 ont généré des descentes. Laisser la Ligue 2 passer à 22, en dehors des problèmes de calendrier, fragiliserait les décisions prises jusqu'ici, qui font l'objet de recours devant la justice".

                          Adopter une dérogation aux classements figés, c'est une faille énorme dans l'argumentaire des décisions qui perdraient du coup beaucoup de crédibilité face aux recours. Ceux qui mettaient en avant l'uniformité des choix sont désavoués par 57 % des votants. Saison blanche uniquement pour les descentes de ligue 2 c'est le bal des hypocrites qui continue et c'est la seule évidence...
                          L'incompétence est à son maximum...petit arrangement entre amis ?

                          Cela ne va pas aussi augmenter la part des droits TV de chacun ....

                          Commentaire


                          • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                            L'incompétence est à son maximum...petit arrangement entre amis ?

                            Cela ne va pas aussi augmenter la part des droits TV de chacun ....
                            C'est dans la droite ligne des incohérences médicales, gouvernementales, politiques actuelles. Hypocrites et incompétents

                            "L'erreur est humaine, persévérer est diabolique"... hélas personne ne va reconnaitre ses torts "qui s'excuse s'accuse".!!!
                            Dernière modification par degerland, 20/05/2020, 19h31.

                            Commentaire


                            • Conflit LFP-FFF : le football français s’offre une nouvelle crise

                              Le football professionnel, réuni en assemblée générale ce mercredi, a décidé de passer à 22 clubs en Ligue 2. La Fédération, sa tutelle, s’y oppose.

                              Depuis le début de la crise sanitaire, le football français se dispute, se déchire et s'écharpe à travers l'écran de visioconférence et dans quelques déclarations publiques salées. Ce mercredi n'a pas échappé à la règle, avec cette fois une lutte entre le monde professionnel et la Fédération française (FFF) incarnée par Noël Le Graët, son président.
                              L'assemblée générale (AG) de la Ligue a encore été animée avec notamment une passe d'armes d'une extrême violence verbale entre Jacques-Henri Eyraud (OM) et Bertrand Desplat (Guingamp). Ils se sont insultés et ont menacé d'en venir aux mains le jour où ils se retrouveront physiquement ! Dans le football français, la distanciation sociale mériterait sans doute d'être supérieure à un mètre…

                              La Ligue 2 passe à 22 !

                              Comme annoncé mardi par Le Parisien, la Ligue 2 a élargi son format, passant de 20 formations à 22. La mesure a été adoptée à 57 % par l'assemblée générale. Même divisée (10 pour, 8 contre au sein de la L 2), la L 2 a donc réussi à convaincre beaucoup de L 1 pour arriver à ce total. L'antichambre de la L 1 veut montrer une unité, en empêchant Le Mans et Orléans de descendre et de connaître les affres du National. « Ce n'est pas la victoire du Mans ou d'Orléans mais celle du football, estime Thierry Gomez, le président du Mans. Le foot a pris des coups, il ne faut pas minimiser ce résultat et cette solidarité. Il faut qu'on ferme la page Covid sur ce message positif pour se projeter sur la suite. »

                              La Ligue 2 est rejointe d'en haut par Amiens et Toulouse et d'en bas par Pau et Dunkerque, en provenance du National. Si ce format est validé dans les prochains jours par la FFF, il y aura quatre descentes au printemps 2021 pour rétablir une division à 20 clubs.

                              135 millions d'euros de droits TV pour la Ligue 2

                              A 22, ils vont toucher moins d'argent qu'à 20, forcément. C'est aussi pourquoi ils demandent un déplafonnement des droits télé qui augmentent pour la période 2020-2024. Cette exigence a crispé les relations entre la L 1 et la L 2. Ils ont finalement réussi à obtenir 25 millions d'euros supplémentaires soit un déplafonnement de 10,3 %. Ils ont désormais un mois pour s'accorder sur le sujet. Un président de L 2 ne cachait pas son sentiment de « s'être fait avoir ». Mais face à la peur, la L 1 a cédé pour la première fois sur ce dossier.
                              Car la L 2 agitait une menace : le PGE. Le prêt garanti par l'Etat de 224,5 millions d'euros souscrit par la LFP sera considéré comme un produit dans les comptes des clubs. Il a été adopté, au grand soulagement de quelques clubs de L 1 qui jouent leur survie économique grâce à cette manne.

                              La Fédération entre en résistance

                              Noël Le Graët fulmine. Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, il essuie un revers sur une question politique. Jusqu'à maintenant, tous ses désirs s'étaient transformés en ordre : arrêter les championnats, définir un classement, des montées, des descentes. « Je resterai ferme sur ma ligne de conduite », a-t-il martelé après le vote. Le passage à 22 met une partie de sa stratégie en l'air. La FFF souhaitait « une cohérence d'ensemble entre les différentes divisions amateurs et professionnelle » et indiquait qu'elle serait « vigilante » sur cette question, lisait-on dans le dernier PV du conseil d'administration de la LFP.
                              Le National, l'équivalent de la 3e division, se retrouve désormais à 16 équipes, au lieu de 18 habituellement. S'il faut organiser deux repêchages, il existe un risque d'effet boule de neige entre chaque division jusqu'au plus petit niveau amateur. C'est sans doute la porte ouverte à plusieurs recours.

                              Cette solidarité de la Ligue 2 peut également attiser la colère des deux relégués de la Ligue 1, Toulouse, et surtout Amiens, qui a décidé de se battre jusqu'au bout en multipliant les plaintes. La FFF a commencé à consulter tous azimuts sur les questions juridiques soulevées par ce changement de format. Ce vendredi ou ce lundi, l'instance suprême du football français devrait réunir un comité exécutif de crise. Et valider ou non le passage à 22 clubs en L 2 et ses conséquences sur les divisions inférieures.
                              Le patron de la FFF est furieux mais il marche sur des œufs. S'opposer au choix des présidents de L 2 (et de L 1), c'est fâcher des dirigeants qui votent pour l'élection du président de la FFF. Or Le Graët est en campagne pour se succéder à lui-même, le 13 mars 2021. Il ne peut pas se mettre à dos dès aujourd'hui une partie de son électorat.

                              Le Parisien

                              Commentaire


                              • Envoyé par ganash69 Voir le message

                                Ni pour moi, déjà que 20 clubs je trouve ça trop.

                                Un bon passage à 16 clubs ça ferai du bien, moins de clubs moisis qui servent à rien
                                Ceci résume tout à fait ma pensée. Mis à part que je suis, comme à mon habitude , plus mesuré: je milite pour une L1 à 18. Mécaniquement le niveau moyen s'en trouverait (un peu) plus relevé.
                                C'est quand même une journée à 30 Millions

                                Commentaire


                                • Envoyé par Dembele6926 Voir le message
                                  Conflit LFP-FFF : le football français s’offre une nouvelle crise

                                  Le football professionnel, réuni en assemblée générale ce mercredi, a décidé de passer à 22 clubs en Ligue 2. La Fédération, sa tutelle, s’y oppose.

                                  Depuis le début de la crise sanitaire, le football français se dispute, se déchire et s'écharpe à travers l'écran de visioconférence et dans quelques déclarations publiques salées. Ce mercredi n'a pas échappé à la règle, avec cette fois une lutte entre le monde professionnel et la Fédération française (FFF) incarnée par Noël Le Graët, son président.
                                  L'assemblée générale (AG) de la Ligue a encore été animée avec notamment une passe d'armes d'une extrême violence verbale entre Jacques-Henri Eyraud (OM) et Bertrand Desplat (Guingamp). Ils se sont insultés et ont menacé d'en venir aux mains le jour où ils se retrouveront physiquement ! Dans le football français, la distanciation sociale mériterait sans doute d'être supérieure à un mètre…

                                  La Ligue 2 passe à 22 !

                                  Comme annoncé mardi par Le Parisien, la Ligue 2 a élargi son format, passant de 20 formations à 22. La mesure a été adoptée à 57 % par l'assemblée générale. Même divisée (10 pour, 8 contre au sein de la L 2), la L 2 a donc réussi à convaincre beaucoup de L 1 pour arriver à ce total. L'antichambre de la L 1 veut montrer une unité, en empêchant Le Mans et Orléans de descendre et de connaître les affres du National. « Ce n'est pas la victoire du Mans ou d'Orléans mais celle du football, estime Thierry Gomez, le président du Mans. Le foot a pris des coups, il ne faut pas minimiser ce résultat et cette solidarité. Il faut qu'on ferme la page Covid sur ce message positif pour se projeter sur la suite. »

                                  La Ligue 2 est rejointe d'en haut par Amiens et Toulouse et d'en bas par Pau et Dunkerque, en provenance du National. Si ce format est validé dans les prochains jours par la FFF, il y aura quatre descentes au printemps 2021 pour rétablir une division à 20 clubs.

                                  135 millions d'euros de droits TV pour la Ligue 2

                                  A 22, ils vont toucher moins d'argent qu'à 20, forcément. C'est aussi pourquoi ils demandent un déplafonnement des droits télé qui augmentent pour la période 2020-2024. Cette exigence a crispé les relations entre la L 1 et la L 2. Ils ont finalement réussi à obtenir 25 millions d'euros supplémentaires soit un déplafonnement de 10,3 %. Ils ont désormais un mois pour s'accorder sur le sujet. Un président de L 2 ne cachait pas son sentiment de « s'être fait avoir ». Mais face à la peur, la L 1 a cédé pour la première fois sur ce dossier.
                                  Car la L 2 agitait une menace : le PGE. Le prêt garanti par l'Etat de 224,5 millions d'euros souscrit par la LFP sera considéré comme un produit dans les comptes des clubs. Il a été adopté, au grand soulagement de quelques clubs de L 1 qui jouent leur survie économique grâce à cette manne.

                                  La Fédération entre en résistance

                                  Noël Le Graët fulmine. Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, il essuie un revers sur une question politique. Jusqu'à maintenant, tous ses désirs s'étaient transformés en ordre : arrêter les championnats, définir un classement, des montées, des descentes. « Je resterai ferme sur ma ligne de conduite », a-t-il martelé après le vote. Le passage à 22 met une partie de sa stratégie en l'air. La FFF souhaitait « une cohérence d'ensemble entre les différentes divisions amateurs et professionnelle » et indiquait qu'elle serait « vigilante » sur cette question, lisait-on dans le dernier PV du conseil d'administration de la LFP.
                                  Le National, l'équivalent de la 3e division, se retrouve désormais à 16 équipes, au lieu de 18 habituellement. S'il faut organiser deux repêchages, il existe un risque d'effet boule de neige entre chaque division jusqu'au plus petit niveau amateur. C'est sans doute la porte ouverte à plusieurs recours.

                                  Cette solidarité de la Ligue 2 peut également attiser la colère des deux relégués de la Ligue 1, Toulouse, et surtout Amiens, qui a décidé de se battre jusqu'au bout en multipliant les plaintes. La FFF a commencé à consulter tous azimuts sur les questions juridiques soulevées par ce changement de format. Ce vendredi ou ce lundi, l'instance suprême du football français devrait réunir un comité exécutif de crise. Et valider ou non le passage à 22 clubs en L 2 et ses conséquences sur les divisions inférieures.
                                  Le patron de la FFF est furieux mais il marche sur des œufs. S'opposer au choix des présidents de L 2 (et de L 1), c'est fâcher des dirigeants qui votent pour l'élection du président de la FFF. Or Le Graët est en campagne pour se succéder à lui-même, le 13 mars 2021. Il ne peut pas se mettre à dos dès aujourd'hui une partie de son électorat.

                                  Le Parisien
                                  Merci pour cet article avec l'autre gros point noir pour la FFF : la réaction en chaîne de montées amenant des casse-têtes qui vont faire s'emballer la machine à injustice.
                                  D'autant que de plus en plus de maires interviennent. Le foot ayant sa place dans le tissus économique local. Et les élections à venir peuvent pousser des élus à surjouer la colère.

                                  La ligue 2 est partie pour se faire bananer. L'otage PGE était difficile à manier. Le mettre en péril était s'auto-mutiler.
                                  Fort à parier qu'avant le 20 juin la L1 parvienne à obtenir le contrôle de son indépendance de décision pour quelques miettes accordées.
                                  Dans la nécessité, la L2 risque de brader son pouvoir d'intervention. Cette séquence Covid peut marquer un changement de cap important et amorcer un virage élitiste à long terme.

                                  Reste à attendre le moment où Roures va rappeler que le contrat signé avant la crise, il vaut moins maintenant. Il l'a déjà fait comprendre.
                                  Et bien curieux de savoir sur quelles parts on va rogner si la L1 prend le commandement.

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par Armor22 Voir le message
                                    Moi j'ai pas vu de débat en mars. J'ai vu que chacun a commencé à défendre sa paroisse de manière ridicule, le plus tartufe étant JMA. S'il avait voulu ouvrir le débat intelligemment, il aurait milité pour que les clubs adoptent et défendent une position commune.
                                    On peut regretter que la décision du gouvernement soit arrivée trop vite, fin avril. Mais dans la chronologie, faut pas oublier que le championnat a été arrêté le 13 mars, Aulas demande une saison blanche le ... 14 !! Ouvrant le bal des hypocrites et des opportunistes demandant à ce qu'on solutionne l'arrêt du championnat. Le gouvernement a solutionné.
                                    Si JMA et, par suite, les autres président, avaient fermé leur grande g****e et travaillé en silence, posément, le gouvernement ne se serait pas retrouvé dans l'obligation de clarifier la suite du championnat et la décision aurait été reportée, voire différente.
                                    J'ai du mal à saisir les "on aurait pas dû faire ça" quand l'OL est concernée, alors que la même décision a été prise pour le foot amateur et que tout le monde à l'époque trouvait ça logique. Il fallait pas être devin pour savoir que les principes retenus par la FFF pour le foot amateur allaient guider la LFP.

                                    Si le grand communicant JMA se l'était bouclé et avait agi en coulisse (c'est pas comme s'il était membre du conseil exécutif de la FFF, je dis ça comme ça), on en serait peut-être pas là.
                                    Le fait que JMA ait gesticulé n'importe comment, ça le dessert surtout en termes d'image. JHE en a aussi pâti au début de la crise. Ils se chamaillaient alors que la crise s'amplifiait et que le nombre de victimes augmentait exponentiellement, ce qui était indécent.

                                    En revanche, niveau politique, la réalité c'est plutôt que Philippe & co ont décidé de tout bazarder, à l'image de ce qu'ils ont fait depuis 2017 (mise à l'écart des maires, des syndicats, des corps intermédiaires (OPCA..) etc.). Le cirque JMA-JHE etc. n'a rien changé, ils (Macron et Philippe) ont voulu imposer une ligne radicale. Comme sur d'autres sujets connexes d'ailleurs. Et ils essuient certains échecs (réunions à plus de 10 dans des lieux privés, réouvertures des lieux de culte, interdiction de la surveillance par drone).



                                    Envoyé par tendreg Voir le message

                                    Tu prétends maintenant que c'est Macron qui a arrêté le foot en France, t'es sérieux ?

                                    C'est juste un PV du bureau et du CA de la ligue, même JMA le prétend ... mai toi tu sais mieux que tout le monde !
                                    En l’occurrence c'est Edouard Philippe qui stoppe tout.
                                    La Ligue n'a fait que suivre.



                                    Envoyé par huascaran Voir le message

                                    Pour l'instant aucun des 4 grands championnats n'a repris. Tous ont des soucis plus ou moins pénibles à gérer pour mener à bien cette reprise. Et s'ils arrivent à reprendre, rien ne dit qu'ils arriveront à mener les championnats à terme. Tous auront des pertes financières plus ou moins élevées. Tous sont aussi confrontés à des enjeux extra-sportifs, comme en France. Des polémiques footballistico-politiques, il y en en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Angleterre : il suffit de s'intéresser à l'actualité de ces pays pour lire que dans ces 4 pays des voix critiquent le football, qui fait passer ses intérêt financiers avant les intérêts du pays. Tous vont perdre des sommes considérables en billetterie et sponsoring. Si la France avait choisi de reprendre, on serait exactement dans les mêmes conditions que chez eux, mêmes risques, mêmes débats, mêmes polémiques.
                                    On verra bien dans quelques semaines ce qu'il en sera. Tirer des conclusions définitives jour après jour a de moins en moins de sens. Il y a quelques jours, l'Allemagne c'était fantastique ils allait reprendre. Aujourd'hui ils ont plusieurs cas et des matches menacés (deux déjà reporté en B2). En Espagne, pareil, génial le protocole est accepté. Aujourd'hui il y a des nouveaux cas dans plusieurs clubs de Liga (Atletico, Real Sociedad, ), alors qu'il n'y a même pas eu d'entrainements collectifs....

                                    Et en plus dans tout ça, paradoxalement c'est qu'il y a des clubs pour qui la reprise est le scénario économiquement le plus défavorable. C'est la grosse polémique du moment dans la reprise du championnat suisse :
                                    "Pour le président du FC Sion, Christian Constantin, « nos ressources proviennent à 93 % de la billetterie, abonnés et sponsors et à seulement 7 % des droits de télévision. Reprendre le championnat à huis clos nous ferait donc perdre beaucoup d’argent. » De plus, argumente-t-il, « faire reprendre nos joueurs nous priverait des mesures de chômage technique, ce qui nous permet durant cette période sans recettes de diminuer nos dépenses d’environ 65 %. » De ce fait, Sion, qui dès le début de la crise a licencié neuf joueurs dont l’ex-Gunner Johan Djourou, « ne reprendra pas l’entraînement lundi ». (.....) Comme Sion, « d’autres clubs se disent de plus en plus : « à quoi bon s’embêter pour un championnat qui risque de ne pas aller à son terme ?" (article complet).

                                    Je ne souhaite pas ça bien sûr, mais les plus ridicules, ce ne seront pas forcément les championnats qui auront décidé de tout arrêter (France/Belgique/Pas-Bas), mais plutôt les championnats qui auront tout fait pour tout reprendre et qui se retrouveront avec des parodies de matches, des polémiques incessantes, des diffuseurs pas content de payer pour du spectacle médiocre dans des stades vides, voire dans le pire des cas des reprises finalement avortées. En espérant aucun drame, bien entendu.
                                    Christian CONSTANTIN, un sacré numéro. Je vous conseille de chercher sur google/youtube, "Thomas Wiesel FC SION" pour en savoir plus/rire un bon coup :)
                                    Envoyé par stadier
                                    - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Upe Voir le message

                                      Le fait que JMA ait gesticulé n'importe comment, ça le dessert surtout en termes d'image. JHE en a aussi pâti au début de la crise. Ils se chamaillaient alors que la crise s'amplifiait et que le nombre de victimes augmentait exponentiellement, ce qui était indécent.

                                      En revanche, niveau politique, la réalité c'est plutôt que Philippe & co ont décidé de tout bazarder, à l'image de ce qu'ils ont fait depuis 2017 (mise à l'écart des maires, des syndicats, des corps intermédiaires (OPCA..) etc.). Le cirque JMA-JHE etc. n'a rien changé, ils (Macron et Philippe) ont voulu imposer une ligne radicale. Comme sur d'autres sujets connexes d'ailleurs. Et ils essuient certains échecs (réunions à plus de 10 dans des lieux privés, réouvertures des lieux de culte, interdiction de la surveillance par drone).





                                      En l’occurrence c'est Edouard Philippe qui stoppe tout.
                                      La Ligue n'a fait que suivre.



                                      Tu ne peux pas ne pas voir que c'est contradictoire.

                                      Philippe a fait une déclaration qui n'a pas de valeur exécutoire.

                                      Ce qui est exécutoire ce sont les lois, les décrets et les arrêtés.

                                      Et ils peuvent faire l'objet d'une censure par le Conseil d'Etat ou le Conseil Constitutionnel.

                                      Formellement et juridiquement , c'est le CA de la LFP qui a pris la décision.

                                      Commentaire


                                      • c est de + en + ridicule.

                                        Sadran va défoncer tout le monde.

                                        On annule les descentes en L2 mais pas en L1.... bizarre. et quid des montées de Nationale?? donc pour la L2 c est gele des résultat pour le haut du classement et saison blanche pour le bas du classement.

                                        Pour le National c est quoi saison blanche en haut mais pas en bas???

                                        Et pour la L1 pareil...??

                                        c est franchement le bazarre dans cette institution.... de vrai amateur.
                                        "t'es pas le couteau le plus aiguisé du tiroir"

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

                                          Tu ne peux pas ne pas voir que c'est contradictoire.

                                          Philippe a fait une déclaration qui n'a pas de valeur exécutoire.

                                          Ce qui est exécutoire ce sont les lois, les décrets et les arrêtés.

                                          Et ils peuvent faire l'objet d'une censure par le Conseil d'Etat ou le Conseil Constitutionnel.

                                          Formellement et juridiquement , c'est le CA de la LFP qui a pris la décision.
                                          Sur l'esprit qui anime la gouvernance de l'exécutif, je rejoins Upe.


                                          Mais sur cette décision, pour moi il y a une chose contre nature. Et c'est précisément ce qui est étonnant.

                                          Rappel pour l'économie du foot :
                                          ===> Le foot c'est 20 000 emplois indirects.
                                          ===> 1 joueur par ses cotisations = la protection de 30 français.
                                          Le foot professionnel abonde le budget de l'état.

                                          Rappel pour les mesures économiques prises pour se donner les moyens de cette décision :
                                          ===> Remplacer les actifs des droits TV qui sauvent les clubs fragiles...
                                          ===> ...par des prêts garantis par l'état à des clubs qui disent publiquement que certains peuvent réellement s'écrouler.
                                          L'état endetté propose de la dette garantie pour des clubs endettés qui annoncent leur possible faillite.

                                          Le plus cocasse…

                                          Alors que cet exécutif rogne stratégiquement méthodiquement sur les droits du travail et la protection sociale pour imposer un allant en direction de l'entreprenariat et de la relance.
                                          ===> Il déjuge des entrepreneurs qui veulent se mettre en marche,
                                          ===> qui veulent remettre la France dans l'action et dépasser l'immobilisme
                                          ===> qui veulent innover dans un vieux monde
                                          ===> et qui veulent aller dans le sens d'une concertation européenne
                                          L'état suit le gentil Kastendeuch et l'UNFP qui a peur que les joueurs se fassent bobos en tapant dans un ballon.


                                          Pour moi, cela reste hallucinant !!!



                                          2 petites précisions.

                                          Kastendeuch me semble être le plus raisonnable dans sa logique durant cette séquence Covid. (Mais c'est plus simple pour lui car il n'a en perspective que l'intérêt des joueurs qui ont comme seule souffrance d'être payé à maxima pour un travail à minima.)

                                          Kastendeuch à la CGT ça ferait un sacré bordel dans la législation du travail.
                                          Parce qu'apparemment, il a maté l'exécutif en allant le toucher au cœur de ses convictions !!!


                                          (Ok… J'abuse et j'outre un peu les choses… Faites semblant de ne pas voir.)



                                          Commentaire


                                          • Envoyé par Fil-OM Voir le message

                                            Cela devrait pourtant être une évidence d'avoir une Ligue 1 et Ligue 2 à 22 clubs la saison prochaine.
                                            Tellement évident, 20 clubs en grosse difficultés financières a qui on va demande de partage le revenudeja faible de la ligue 2 en 22 parts au lieu de 20. C est débile. D ailleurs la ligue prend cette position en sachant que le graet ne suivra pas. Ils assument rien et se défausse sur la fédération. C est d une lâcheté sans nom

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par anaxagore Voir le message

                                              Tellement évident, 20 clubs en grosse difficultés financières a qui on va demande de partage le revenudeja faible de la ligue 2 en 22 parts au lieu de 20. C est débile. D ailleurs la ligue prend cette position en sachant que le graet ne suivra pas. Ils assument rien et se défausse sur la fédération. C est d une lâcheté sans nom
                                              le revenu pour la L2 de la sasion prochaine, va certainement passer de 90M€ a 135M€ + ou - histoire de contenter tout le monde. C est juste une réhausse du plafond des droit tv.

                                              Pour sauver encore + les clubs, les 2 seuls président qui vont pouvoir faire qq chose ce sont JMA avec son combat pour faire reprendre la L1 et L2 et donc percevoir les droit TV, et meme si ici certain vont grincer des dents, Nasser Al-Khelaifi.

                                              En effet, ce dernier, peut et doit faire sauter et renégocier le droit tv de la L1 a l etranger.

                                              Bein, dont il est le patron a des droit a hauteur de 60M€ ( il me semble) jusqu a 2024... je pense qu il pourrait/devrait payer au moins le double histoire de pouvoir redistribuer au clubs dit européen ( dont le PSG).

                                              c est la dessus que la LFP et tous les président doivent agir également. Une fronde, comme c est si bien faire Desplat, pour redistribuer les droit tv a l etranger.

                                              et la, les gros clubs seront peut etre moins regardant sur le nouveau partage des droit tv de média pro..
                                              "t'es pas le couteau le plus aiguisé du tiroir"

                                              Commentaire


                                              • Après le nouveau monde, on va avoir droit au monde d après.

                                                On nous avait promis moin d état et nous voilà dans le monde merveilleux d état providence, de prêt garanti pr l état, d interdiction absolu d entreprendre, de se déplacer, de travailler. Et gare à la 2em vague, il sera plus simple pour aller à Paris de passer par la Chine ou l Espagne. Ils avaient bien eu l idée avec les retraites de piquer en partie l épargne des français, la avec le covid tout va y passer, on va flinguer les très rares secteurs qui tenaient encore debout. Car oui ce sont les mêmes incapables d être clair et efficaces lors d une crise sanitaire qui vont s okp de redresser la barre économiquement. Je ne crois pas une seconde à leur incompétence, plutôt a leur cynisme et a leur volonté inébranlable de nous tondre
                                                la seule bonne nouvelle le stick de médailles qu' on de ait distribués aux sportifs a la fin de leur championnat va être donné aux infirmières, aux caissières et autre ex parasites. Elles ont beaux être fabriqués en Chine, cela aurait été idiot de gâcher. Comme quoi quand il faut récompenser a moindre frais, on est assez bon.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par anaxagore Voir le message

                                                  Tellement évident, 20 clubs en grosse difficultés financières a qui on va demande de partage le revenudeja faible de la ligue 2 en 22 parts au lieu de 20. C est débile. D ailleurs la ligue prend cette position en sachant que le graet ne suivra pas. Ils assument rien et se défausse sur la fédération. C est d une lâcheté sans nom
                                                  1000 fois d'accord.

                                                  Mais je changerais la conclusion.

                                                  La FFF est condamnée à devoir tuer elle-même son enfant LFP.

                                                  Le Graët parangon de vertu digne du dôme de la chapelle Sixtine actant les décisions de la LFP car elles sont toujours logiques et qu'elles sont garantes de l'égalité des chances ->
                                                  Aïe pour l'OL pour réclamer réparation financière.

                                                  Mais si le guingampais Sixtinien est obligé de sortir de la Chpelle pour avouer que la LFP raisonne comme de la merde et qu'il faut un recul sage pour les évaluer intelligemment (disons fin mai)
                                                  Je verserais bien un élément de plus au dossier créé pour avoir réparation financière.



                                                  A moins que Le Graët ne parvienne à se faire passer pour Agamemnon sacrifiant Iphigénie de façon Sixtinienne.
                                                  Mais ça pue l'image d'un Kayler Sösze armoricain.



                                                  Il vous reste des pop-corns ?




                                                  EDIT
                                                  (Ou des sous pour dédommager les pauvres victimes innocentes ?)

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

                                                    Mais ça pue l'image d'un Kayler Sösze armoricain.
                                                    JMA campant avec brio (dans un rôle de décomposition) le Usual Suspect

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X