Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mediapro "bombe à retardement" pour le Foot Français

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • InfosGones
    a répondu
    200.000 abonnés... On avait à peine 10 fois moins d'abonnés à Gerland il y a 25 ans mdr (20.000)

    Téléfoot rien que le nom vintage Marianne Paco Roger Zabel Thierry Roland ça faisait rire.

    Laisser un commentaire:


  • htgones
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Tu es sûr de toi (la législation a changé depuis quelques années) ?

    Il y a 2 mécanismes (il me semble) :

    - l'impossibilité d'assurer le payement d'une dette arrivée à échéance ("cessation de paiement")

    - le passage en négatif des fonds propres (avec une décision par AG obligatoire sur la poursuite de l'activité quand les fonds propres sont divisés par 2) (la DNCG oblige l'actionnaire a reconstituer des fonds propres positifs pour autoriser le club à rester à son niveau sportif, sinon rétrogradation à un niveau inférieur)
    Ce sont 2 sujets différents :
    - l'état de cessation de paiements, qui est le point de départ du dépôt de bilan, de la faillite, est constitué par une insuffisance de l'actif disponible pour faire face au passif immédiatement exigible ;
    - par ailleurs, lorsque les capitaux (fonds) propres deviennent inférieurs à la moitié du capital social, la société doit, avant la fin du 2nd exercice qui suit la constatation de cette situation, reconstituer ses fonds propres.

    Je ne crois pas qu'il y ait péril en la demeure pour l'OL, parce qu'il existe de nombreux leviers qui peuvent être actionnés. En revanche, comme je l'ai lu plus haut, d'autres sont moins solides et l'écroulement du château de cartes pourrait être dévastateur.

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par mcphy Voir le message
    Médiapro n a pas dit qu il ne voulait plus payer, mais renégocier a la baisse la 1ere saison. C est impossible car ceux qui ont perdu les droit tv vont porter l affaire devant les tribunaux car ca serait donc un appel d offre caduc.

    Le mieux serait de lisser la 1ere annéee de paiement sur la 2eme.. En gros médiapro doit payer encore 5 mensualité de16% du total ( 05/10, 05/12, 05/02, 05/04, 05/06). Les mensualité sont de 170M€, tu prends 130M€ et les 40*5 de différences tu les étales sur la saison prochaine.. 200M€ répartie sur les 5 premières mensualités. et tu gagnes du temps, et de l argent pour les clubs.

    Pas de tribunaux, pas de délais trop long pour payer...

    bon si ca se passe comme cela, devinez qui va devoir toucher ses 18M€ de différence que la saison prochaine... c est tonton JMA ( et les autres européens)


    Apres en lisant ici ou la, on s aperçoit que la LFP prend 172M€ le 5 et ne reverse aux clubs que le 15. Donc ils peuvent tranquillement mettre 172M€ sur un compte rémunérer pendant 10 jours et cela 6 fois dans l année... 60 jours d interet sur 170M€ ca doit etre pas mal non? parcequ avec de tel somme, ca m etonnerait qu ils aient un compte a 0.5% d interet... sur ce deal ils doivent bien prendre qq M en interet



    Mediapro ne va pas dire qu'ils ne peuvent pas payer, mais la question se pose clairement. Le refus de payer la deuxième échéance est une indication claire qu'ils ont des difficultés financières. Pas besoin de ne pas payer pour demander une renégociation, il y a bien d'autres échéances après.

    L'équation économique est terrible.

    D'après les infos de RTL, ce ne sont pas 500 000 personnes qui sont abonnées à Telefoot mais 278 000.

    https://www.rtl.fr/sport/football/me...tat-7800892962

    Tu multiplies par 25 euros et tu obtiens, 7 millions d'euros par mois de rentrée financière, avant deduction des taxes et de la part du distributeur!

    Donc c'est absolument catastrophique pour une société qui compte dépenser 814 millions sur la saison. Ils sont sur un rythme de faire 100 millions de chiffres d'affaire pour 800 millions de dépenses.

    Et tout cela pour un groupe de 2 milliards de chiffre d'affaire. La question qui se pose maintenant, est, quand Mediapro ne pourra il plus du tout honorer ses dépenses? Est ce que la caution solidaire de l'actionnaire chinois va fonctionner? Est ce que le fond d'investissement chinois va payer à la place de Mediapro?

    Toutes ces questions se posent

    Sinon, personne à la LFP ne s'est posé de questions devant ce graphique?



    Que la Ligue 1 (et L2) gagne 400 millions de droits en plus d'un coup? C'etait beau pour les clubs, ça valorisait le championnat au niveau de la Liga, de la Bundesliga et bien au dessus de la série A....


    Canal + a déja un lot de L1, a du investir dans le foot anglais et la ligue des champions pour essayer de garder des abonnés, ils ne pourront peut être pas mettre autant qu'avant dans le reste de la L1 s'il y a un nouvel appel d'offre.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Envoyé par Ignatius Voir le message

    T'es jugements sur le cinéma français tu te les gardes. Nous possédons un des rares cinémas qui exporte dans le monde, quand tu vois le monceau de merde Marvel et autres que produisent les USA. Pour un petit pays on s'en sort pas si mal. Marre du french bashing et de l'idolâtrie pour la culture américaine qui produit certes quelques perles, mais vu la quantité...

    Il est très bien le cinéma français. Je valide.

    Rien qu'un petit film avec Dupontel... Ça vaut 1.000 Expendables ou autres trucs à la con.

    Laisser un commentaire:


  • Vann
    a répondu
    Envoyé par Lyonnais921 Voir le message

    Tu es sûr de toi (la législation a changé depuis quelques années) ?

    Il y a 2 mécanismes (il me semble) :

    - l'impossibilité d'assurer le payement d'une dette arrivée à échéance ("cessation de paiement")

    - le passage en négatif des fonds propres (avec une décision par AG obligatoire sur la poursuite de l'activité quand les fonds propres sont divisés par 2) (la DNCG oblige l'actionnaire a reconstituer des fonds propres positifs pour autoriser le club à rester à son niveau sportif, sinon rétrogradation à un niveau inférieur)
    Le premier mécanisme correspond à ce qu'il a dit. Sur le plan légal il a raison c'est ça l'état de cessation des paiements. Pour éviter ça, l'actionnaire peut notamment faire un apport en compte courant d'associé afin de renforcer la trésorerie.

    Pour le second, ce n'est pas techniquement une cessation de paiements même si c'est évidemment mauvais signe pour les créanciers. Mais effectivement quand les fonds propres sont négatifs, c'est-à-dire inférieurs de moitié au capital social, l'AG doit décider de la dissolution de la société ou de la poursuite de l'activité avec l'engagement de reconstituer les fonds propres dans une période de 2 ans (dans les faits c'est souvent l'actionnaire qui remet au pot avec une augmentation de capital, mais ça peut être une réduction de capital social, l'abandon du compte courant d'associé... ou bien sûr faire des bénéfices et renforcer tes fonds propres).

    Après je ne connais pas les subtilités avec la DNCG.

    Ce n'est pas impossible qu'on en arrive là pour certains clubs...
    Dernière modification par Vann, 09/10/2020, 08h53.

    Laisser un commentaire:


  • Ignatius
    a répondu
    Envoyé par auto67 Voir le message
    JuniGarde Canal ne s'en sortait pas vraiment, ils ont et avaient déjà par le passé de grosses difficultés financières. Ils ont souvent été sauvés par l'Etat au nom de le sauvegarde du cinéma français (cette bouse infame). Les actionnaires des autres clubs français peuvent limiter la casse mais ce n'est pas viable sur le long terme. Et le Qatar, je les vois plus se retirer si l'économie se contracte que continuer à balancer des milliards comme s'y attendent leurs simplets de supporters.

    Elano a partiellement raison. Le foot attirera toujours mais je crois bien que ça concernera davantage l'Angleterre que la ligue 1. Sérieusement, à part des Ovnis tombés du ciel, qui voudrait investir dans une daube comme la ligue 1 ?
    T'es jugements sur le cinéma français tu te les gardes. Nous possédons un des rares cinémas qui exporte dans le monde, quand tu vois le monceau de merde Marvel et autres que produisent les USA. Pour un petit pays on s'en sort pas si mal. Marre du french bashing et de l'idolâtrie pour la culture américaine qui produit certes quelques perles, mais vu la quantité...


    Laisser un commentaire:


  • Yanloup
    a répondu
    Envoyé par InfosGones Voir le message
    Ça doit transpirer du slip dans les bureaux comptable avec Micheline.
    Laisse l'institution de l'Olympique Lyonnais là où elle est s'il-te-plait

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    J'aimerais pas être les vlubs qui vont finir 19eme ou 20eme cette saison. Sans droits télés en ligue-2 avec des ventes de joueurs impossible à réaliser avec cette baisse de 70% des transactions qu'il va y avoir.

    Les relégués ça sent direct la CFA comme Bastia Sedan Strasbourg Grenoble ont connu ces dernières années.

    Le Grenoble de Lluboja et Akrour c'était sympa le dep au stade des Alpes.

    Un club c'est pas éternel les Arles-Avignon Martigues Istres Tours ça jouait en ligue-1.

    Bon courage à Nîmes Dijon Amiens. Ça doit transpirer du slip dans les bureaux comptable avec Micheline.

    Laisser un commentaire:


  • mcphy
    a répondu
    Médiapro n a pas dit qu il ne voulait plus payer, mais renégocier a la baisse la 1ere saison. C est impossible car ceux qui ont perdu les droit tv vont porter l affaire devant les tribunaux car ca serait donc un appel d offre caduc.

    Le mieux serait de lisser la 1ere annéee de paiement sur la 2eme.. En gros médiapro doit payer encore 5 mensualité de16% du total ( 05/10, 05/12, 05/02, 05/04, 05/06). Les mensualité sont de 170M€, tu prends 130M€ et les 40*5 de différences tu les étales sur la saison prochaine.. 200M€ répartie sur les 5 premières mensualités. et tu gagnes du temps, et de l argent pour les clubs.

    Pas de tribunaux, pas de délais trop long pour payer...

    bon si ca se passe comme cela, devinez qui va devoir toucher ses 18M€ de différence que la saison prochaine... c est tonton JMA ( et les autres européens)


    Apres en lisant ici ou la, on s aperçoit que la LFP prend 172M€ le 5 et ne reverse aux clubs que le 15. Donc ils peuvent tranquillement mettre 172M€ sur un compte rémunérer pendant 10 jours et cela 6 fois dans l année... 60 jours d interet sur 170M€ ca doit etre pas mal non? parcequ avec de tel somme, ca m etonnerait qu ils aient un compte a 0.5% d interet... sur ce deal ils doivent bien prendre qq M en interet



    Laisser un commentaire:


  • Lyonnais921
    a répondu
    Envoyé par htgones Voir le message

    Techniquement, l'état de cessation des paiements (le dépôt de bilan), c'est quand l'actif disponible (le cash, ce qu'on peut vendre rapidement) ne permet pas de faire face au passif exigible. Le niveau des fonds propres n'est donc pas directement lié. Ceci étant, je doute fortement que le "dépôt de bilan" constitue un risque pour l'OL.
    Tu es sûr de toi (la législation a changé depuis quelques années) ?

    Il y a 2 mécanismes (il me semble) :

    - l'impossibilité d'assurer le payement d'une dette arrivée à échéance ("cessation de paiement")

    - le passage en négatif des fonds propres (avec une décision par AG obligatoire sur la poursuite de l'activité quand les fonds propres sont divisés par 2) (la DNCG oblige l'actionnaire a reconstituer des fonds propres positifs pour autoriser le club à rester à son niveau sportif, sinon rétrogradation à un niveau inférieur)

    Laisser un commentaire:


  • mcphy
    a répondu
    c est la que l on voit l importance de se qualifier en LDC.. et de diversifier ses revenus. et d avoir un CDF performant

    La difference entre les anciens droit tv et ceux d aujourd hui représente 18M€ c est pas cette somme qui mettre l OL en danger.

    La difference est de, il me semble, 350M€ au total, donc meme si on venait a perdre 500M€ sur les nouveaux droit tv, on va dire car le systeme de répartition n est pas linéaire, environ 30 a 35M€ de perte, pas certain que cela mette l ol sur la paille.

    Les sponsors sont contrairement a ce que j ai pu lire, en hausse de 15%

    C est la billetterie qu il faut absolument retrouver et la LDC.

    Quant au trading joueurs, vu que nous vendons tous nos banquable a l etrangers pas de soucis de ce coté. Le soucis ce sont nos joueurs du CDF qui ne percent pas et qui sont vendu ici ou la histoire de financer le CDF.

    Avec cette histoire de COVID et Mediapro on va s affaiblir, mias bien moins que les autres clubs, meme s ils ont des millionnaires a leur tete. Par contre cela va creuser un fossé entre l europe et nous.

    Apres la bonne chose, c est que l on pourra peut etre revenir a des achats en L1-L2 moins important pour nous. Un JRA ne vaudra plus 25M€ ( meme s il ne les a jamais valu) mais +8-10...

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu
    Mercredi 30 mai 2018, au lendemain de l’appel d’offres de la Ligue 1, le président de Canal + Maxime Saada est interviewé sur Europe 1 après la victoire sur cet appel de Mediapro. Extraits choisis :

    https://twitter.com/RhemFR/status/13...053521408?s=20

    https://twitter.com/RhemFR/status/13...327905283?s=20

    Laisser un commentaire:


  • htgones
    a répondu
    Envoyé par tendreg Voir le message

    Dépot de bilan ... n'importe quoi !
    On a 400 millions d'euros de fonds propres !!!!!
    Techniquement, l'état de cessation des paiements (le dépôt de bilan), c'est quand l'actif disponible (le cash, ce qu'on peut vendre rapidement) ne permet pas de faire face au passif exigible. Le niveau des fonds propres n'est donc pas directement lié. Ceci étant, je doute fortement que le "dépôt de bilan" constitue un risque pour l'OL.

    Laisser un commentaire:


  • auto67
    a répondu
    JuniGarde Canal ne s'en sortait pas vraiment, ils ont et avaient déjà par le passé de grosses difficultés financières. Ils ont souvent été sauvés par l'Etat au nom de le sauvegarde du cinéma français (cette bouse infame). Les actionnaires des autres clubs français peuvent limiter la casse mais ce n'est pas viable sur le long terme. Et le Qatar, je les vois plus se retirer si l'économie se contracte que continuer à balancer des milliards comme s'y attendent leurs simplets de supporters.

    Elano a partiellement raison. Le foot attirera toujours mais je crois bien que ça concernera davantage l'Angleterre que la ligue 1. Sérieusement, à part des Ovnis tombés du ciel, qui voudrait investir dans une daube comme la ligue 1 ?

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Envoyé par Elano Voir le message

    Oui, mais un truc quand même: le foot intéressera toujours un investisseur du fait de l'audience qu'il touche. Il n'est pas possible que tout s'écroule d'un coup vu la foule immense de gens que tu touches, les retours sur investissements en termes d'images, de business à côté etc etc
    En dehors de Canal+, je pense qu'aucun diffuseur de la L1 n'a pu en tirer un profit.

    On se souvient des TPS, des Orange, de Bein et maintenant de media pro. RMC sport a perdu beaucoup d'argent avec la ligue des champions aussi.

    C'est étonnant qu'on y trouve toujours une nouvelle société pour venir financer a perte notre football.

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par fcpa69210 Voir le message
    Donc un groupe chinois achète avec de la dette la majorité de Media Pro.

    Media Pro spécule en achetant des droits qu'ils n'arrivent pas à revendre donc ils finissent par monter à la va-vite une télé.

    La LFP s'endette auprès de l'Etat en assurant qu'elle pourra rembourser en raison de la hausse des droits télés.

    De la dette sur de la dette et encore de la dette. Ca ressemble à un château de cartes tout ça.
    Oui, mais un truc quand même: le foot intéressera toujours un investisseur du fait de l'audience qu'il touche. Il n'est pas possible que tout s'écroule d'un coup vu la foule immense de gens que tu touches, les retours sur investissements en termes d'images, de business à côté etc etc

    Laisser un commentaire:


  • Elano
    a répondu
    Envoyé par gregland Voir le message
    Le top 5 de la L1 n' a rien a craindre a court terme a mon avis. Comme l' a dit quelqun , on ne prête qu' aux riches. On sera donc ravi de nous prêter du pognon. Comme dans toute crise, les riches s' engraissent et les autres crèvent. L' OL, Monaco, PSG et es autres gros n'ont pas grand chose a craindre dans un premier temps.

    Tout cela est biensur relatif, puisque par rapport aux clubs étrangers, on risque évidemment de baisser d' un cran.

    Maintenant, n'oublions pas que ces droits TV exceptionnellement élevés sont tout récents. Nous ne nous sommes pas encore habitué a la vie de château. Et nos résultats récents européens ont été réalisé sous l' inertie des anciens droits TV.

    En soit, on sait faire avec moins. Je parle de l' OL biensur. Les autres a voir.

    Les droits seront repris par d' autres diffuseurs a un prix certes moindre , mais ce sera un appel d' offre. Des enchères donc. Ce sera pas non plus du - 80%.

    Si crise il y a, il faudra savoir mieux la négocier que les autres. C'est une opportunité.

    Ceux qui parlent de dépôt de bilan de notre club n'ont vraiment rien compris.
    Sauf que nous, on a beaucoup investi dans les joueurs. Si leur valeur diminue car les clubs qui nous les achète habituellement ont moins d'oseille (ce qui veut dire moins de revenus trading), et si les autres sources de revenus (droits TV en tête mais aussi billetterie) diminuent, la cure d'austérité s'annonce beaucoup plus violente que celle qu'on a vécu en 2010.

    Laisser un commentaire:


  • -Msila28
    a répondu

    Laisser un commentaire:


  • JuniGarde
    a répondu
    Il était clair que le modèle Mediapro n'était pas viable. La LFP a éré inconsciente, en plus d'avoir été idiote avec la fin du championnat alors qu'il aurait été parfaitement possible de reprendre.

    Je ne suis pas trop confiant pour l'OL, on a des fonds propres donc pas immédiatement menacés, mais un retrait de Media pro et un contrat au rabais affecterait aussi lourdement le club. Et il devrait probablement licencié ou vendre des actfis (hors joueurs).

    La billetterie inexistante, le sponsoring en baisse, des droits TV au rabais et les activités annexes arrêtées. Nice, Rennes , Marseille, Paris ont tous des actionnaires qui peuvent mettre la main a la poche pour aligner des dizaines de millions. Nous on a personne comme actionnaire très riche capable d'investir, individuellement ou comme société.

    Laisser un commentaire:


  • InfosGones
    a répondu
    Paris et Lyon le risque c'est si les autres coulent...

    Il faut être plusieurs pour faire un championnat.

    Alors on peut réduire de 20 à 16 clubs au pire mais pas moins.

    Un championnat à 14 clubs ou moins n'est pas viable.

    Ils vont négocier de 800 à 550 millions par an et les clubs vont prolongé les joueurs avec une baisse de salaire pour compenser. Ça devrait se finir comme ça.

    Les salaires c'est des CDD. Chaque année le nombre de CDD avec salaire d'avant covid va baisser. A terme les masses salariales vont baisser.

    Nous on a déjà épuré avec 17 départs.

    Pis on va avoir un bowling. Si je fais 17 strike de l'heure pendant 70 ans ça rembourse easy la baisse de Mediapro lol

    Laisser un commentaire:


  • IdOL
    a répondu
    https://www.ouest-france.fr/sport/fo...uement-7006540

    Oui, il y en a qui se sont vu trop beau et trop gourmand.
    Je pense que la réalité va vite rattraper la ligue 1.

    Laisser un commentaire:


  • Ewanoahlucasino
    a répondu
    Envoyé par gregland Voir le message
    Le top 5 de la L1 n' a rien a craindre a court terme a mon avis. Comme l' a dit quelqun , on ne prête qu' aux riches. On sera donc ravi de nous prêter du pognon. Comme dans toute crise, les riches s' engraissent et les autres crèvent. L' OL, Monaco, PSG et es autres gros n'ont pas grand chose a craindre dans un premier temps.

    Tout cela est biensur relatif, puisque par rapport aux clubs étrangers, on risque évidemment de baisser d' un cran.

    Maintenant, n'oublions pas que ces droits TV exceptionnellement élevés sont tout récents. Nous ne nous sommes pas encore habitué a la vie de château. Et nos résultats récents européens ont été réalisé sous l' inertie des anciens droits TV.

    En soit, on sait faire avec moins. Je parle de l' OL biensur. Les autres a voir.

    Les droits seront repris par d' autres diffuseurs a un prix certes moindre , mais ce sera un appel d' offre. Des enchères donc. Ce sera pas non plus du - 80%.

    Si crise il y a, il faudra savoir mieux la négocier que les autres. C'est une opportunité.

    Ceux qui parlent de dépôt de bilan de notre club n'ont vraiment rien compris.
    En France il n'y a que le qatar qui ne risque rien. Nous, on avait basé notre economie sur la reussite du stade et du sportif. Les resultat sont en berne t le stade est vide, on est dans la meme mouïse que les autres, sinon plus, vu qu'on a pas les memes salaire que st machin a payé chaque mois.
    Faut arreter de se croire intouchable, on perd 100 l'année derniere, on perdait 100 cette année, maintenant ça risque d'etre encore plus.

    Laisser un commentaire:


  • auto67
    a répondu
    Envoyé par fcpa69210 Voir le message
    Donc un groupe chinois achète avec de la dette la majorité de Media Pro.

    Media Pro spécule en achetant des droits qu'ils n'arrivent pas à revendre donc ils finissent par monter à la va-vite une télé.

    La LFP s'endette auprès de l'Etat en assurant qu'elle pourra rembourser en raison de la hausse des droits télés.

    De la dette sur de la dette et encore de la dette. Ca ressemble à un château de cartes tout ça.
    Très intéressant et pertinent, merci parce que c'est exactement ça.

    Le seul acteur fiable, c'est bien sûr l'Etat parce que derrière, il y a nous qui pourrons assumer les frais. Tout le reste c'est fragile comme du verre.

    Il était évident que le modèle MediaPro n'était pas viable. On le savait et ça se confirme au bout de 3 mois. 2 solutions seulement :

    1) Soit médiapro s'endette et coule parce que les abonnés ne suivront pas
    2) Soit médiapro coule.

    C'est une question de temps mais l'issue sera la même. Il est dommage en terme de pluralité de risquer de retomber avec 2 chaînes PSG TV, BeIn et C+

    Quant aux GAFA, c'est bien mignon mais ils sont pas fous et pas des mécènes. Pourquoi mettraient-ils de l'argent dans la ligue 1, championnat confisqué par un Etat et par des magouilles multiples à tous les étages ? Ils vont acheter la 1ere ligue ou des Real-Barça.

    Encore un passif dans le bilan lamentable de Quillot qui aura été récompensé de sa nullité par un golden parachute bien juteux. Incroyable.

    Ensuite, dire que les gros s'en sortiront, peut-être mais peut-être pas... Je me rappelle déjà qu'on me disait que le QSG ne serait pas impacté par le corona because Qatar derrière. Au final, ils ont mangé comme les autres. Lyon on parle d'un modèle archi dépendant de la LDC, des ventes et des droits. Un modèle sur vitaminé artificiellement qui chiffre à 300 patates pour un club qui vaut facile 100 de moins. En plus, je me demande ce qu'on fabrique avec 300 millions, ok les filles, ok le stade mais pour avoir une kyrielle de chèvres dans l'effectif avec une masse salariale soi disante 4e de ligue 1. Si la crise perdure et/ou qu'il n'y aura encore pas de LDC, ça sent la cure d'amaigrissement rapide et forcée.

    La stratégie si sereine est illisible et risquée. Pas un hasard si y a 0 comm' sérieuse envers le grand public hormis des idioties du style "on a fait 3456 qualifs européennes" ou "on va avoir 826 millions de bénéfices" ou "l'OM/PSG tricheurs hihi"

    Laisser un commentaire:


  • fcpa69210
    a répondu
    Donc un groupe chinois achète avec de la dette la majorité de Media Pro.

    Media Pro spécule en achetant des droits qu'ils n'arrivent pas à revendre donc ils finissent par monter à la va-vite une télé.

    La LFP s'endette auprès de l'Etat en assurant qu'elle pourra rembourser en raison de la hausse des droits télés.

    De la dette sur de la dette et encore de la dette. Ca ressemble à un château de cartes tout ça.

    Laisser un commentaire:


  • gregland
    a répondu
    Le top 5 de la L1 n' a rien a craindre a court terme a mon avis. Comme l' a dit quelqun , on ne prête qu' aux riches. On sera donc ravi de nous prêter du pognon. Comme dans toute crise, les riches s' engraissent et les autres crèvent. L' OL, Monaco, PSG et es autres gros n'ont pas grand chose a craindre dans un premier temps.

    Tout cela est biensur relatif, puisque par rapport aux clubs étrangers, on risque évidemment de baisser d' un cran.

    Maintenant, n'oublions pas que ces droits TV exceptionnellement élevés sont tout récents. Nous ne nous sommes pas encore habitué a la vie de château. Et nos résultats récents européens ont été réalisé sous l' inertie des anciens droits TV.

    En soit, on sait faire avec moins. Je parle de l' OL biensur. Les autres a voir.

    Les droits seront repris par d' autres diffuseurs a un prix certes moindre , mais ce sera un appel d' offre. Des enchères donc. Ce sera pas non plus du - 80%.

    Si crise il y a, il faudra savoir mieux la négocier que les autres. C'est une opportunité.

    Ceux qui parlent de dépôt de bilan de notre club n'ont vraiment rien compris.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X