Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mediapro "bombe à retardement" pour le Foot Français

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mediaprout' c'était du vent...
    Envoyé par InfosGones
    Macron/Labrune : "Avantager l'ohème, quoi qu'il en coûte !!!"

    Commentaire


    • Envoyé par Torpedo Voir le message
      Le Netflix du sport existe déjà avec DAZN, disponible déjà dans 9 pays ...
      Oui enfin ça m'a tout l'air d'être le même principe que les autres diffuseurs, le problème ne changerait pas ce n'est qu'un intervenant supplémentaire !

      Commentaire


      • Deux trois choses à propos de mediapro : Roure se plaint du covid alors que ça fait un paquet de supporters privés de stade donc de potentiels abonnés. Certes le spectacle pâtit de leur absence, mais tous ces supporters frustrés devraient compenser.

        Petite dédicace spéciale à Quillot qui aura été le double fossoyeur de la L1 et qui aura touché des bonus pour ça.... Le monde du grand capital est formidable, il rémunère aussi l'échec. J'espère qu'on lui réclamera le remboursement, sinon moi je veux bien être directeur de la LFP, je vous trouve un contrat à 3 milliards avec la Toto World company, je prends juste 1%...

        Enfin je ne sais pas si c'est légalement possible, mais il faudrait empêcher mediapro de diffuser la prochaine journée, de toute façon ils ne paieront pas et sont en retard de paiement.
        Au passage j'hallucine que le paiement soit fait a posteriori, ce serait bien que ce soit pareil pour mon loyer...
        Dernière modification par Ignatius, 14/10/2020, 13h35.

        Commentaire


        • Envoyé par 69FAJA Voir le message
          LIGUE 1
          Médiapro - Droits TV : selon Aulas, "il faut un Spotify ou un Deezer du football"Interrogé dans les colonnes du Parisien, Jean-Michel Aulas a tenu un discours ferme dans le conflit qui oppose la Ligue de football professionnel à Médiapro. Et le président de l'OL a formulé une proposition très pertinente.


          Jean-Michel Aulas avait des choses à dire. Dans les colonnes du Parisien, le président de l'Olympique lyonnais se dit surpris par la décision de Médiapro de refuser de payer son échéance (172 millions d'euros) du 5 octobre. « Mediapro demandait il y a encore quelques jours aux clubs de faire le maximum pour présenter un produit extrêmement vendeur, explique-t-il. Les clubs ont joué le jeu. Cette réaction est disproportionnée. Cela cache autre chose. Tout était miraculeux, beau, et un mois après on arrive à cette situation… Qu'est-ce qui justifie ce changement d'attitude ? Il y a autre chose, qu'on ne connaît pas, en tout cas pas moi !.
          "Je ne crois pas que Mediapro ne puisse pas payer"


          Et de poursuivre : "Je suis très mal à l'aise. C'est arrivé trop vite pour que ça soit uniquement un problème de solvabilité de Mediapro. Il faut être posé dans cette affaire-là. C'est celui qui est le plus serein qui va trouver la meilleure solution. Je ne crois pas que Mediapro ne puisse pas payer. Mediapro a un actionnaire chinois, un fond d'Etat de la région de Shanghai très puissant, important et sérieux."
          "Ils creusent leur tombe"


          Selon Jean-Michel Aulas, dans ce dossier, la Ligue de football professionnel doit « avoir une attitude extrêmement ferme. Je sais que Vincent Labrune (président de la LFP) a cette idée-là. On est dans notre droit. Le football peut paraître floué, poursuit-il. Ce n'est pas l'intérêt de Mediapro d'enfreindre un règlement d'appel d'offres de droits TV très strict. Je n'ai pas participé de très près à cet appel d'offres, j'avais participé à tous les précédents, mais celui-là, on m'a rappelé à la fin… La règle, c'est que quand vous êtes en défaut de paiement, vous perdez la propriété des droits. Eux-mêmes, ils creusent leur tombe ».
          La bonne idée d'Aulas


          Toujours dans Le Parisien, Jean-Michel Aulas soumet une idée pertinente. "Les temps changent, on n'est plus sur des ventes de droits TV d'exclusivité uniquement, mais aussi sur de la masse, rappelle le patron de l'OL. Free s'installe. Amazon a acquis des droits en Angleterre et en Allemagne. L'UEFA discute aussi avec Alibaba. Des GAFA peuvent arriver dans le jeu ou des grandes sociétés de distribution mondiale, comme Netflix, qui ont les capacités de toucher un large public. Ils vont modifier les règles. Mais il faut trouver un prix beaucoup plus bas."

          Et de conclure : "L'idée que je veux défendre, c'est qu'il faut un Spotify du foot ou un Deezer du foot, il faut une offre unique avec un prix attractif et que le public n'ait plus à se poser la question sur quelle chaîne est le match." Le débat est lancé !
          FacebookTwitterEmailPartager
          Ceci étant, j'aime quand JMA propose et prend de la hauteur
          Nono : "Qui parle de sportif?"

          Commentaire


          • Envoyé par Ignatius Voir le message
            Enfin je ne sais pas si c'est légalement possible, mais il faudrait empêcher mediapro de diffuser la prochaine journée, de toute façon ils ne paieront pas et sont en retard de paiement.
            Au passage j'hallucine que le paiement soit fait a posteriori, ce serait bien que ce soit pareil pour mon loyer...
            Complètement impossible rien que d'un point de vue visibilité. Et d'un point de vue légal, c'est probablement la même chose... Même si l'exemple n'est pas le meilleur, un locataire qui ne paye pas son loyer pour le mois en cours, ne pourra pas être mis dehors le mois suivant... Et je ne parle même pas des situations en hiver avec la protection des locataires dans ce cas précis.

            Commentaire


            • quant je disait un peu plus haut et la semaine derniere que l échec de merdiapro ..... c etait certainement l arrivée des GAFA a plus court terme que prévu , certains , ici, disaient que c etait pas trop possible. e s emoquait
              JMA. l a deja compris.
              ce st une évidence .... amazone et autres n auront qu a s associer a un diffuseur style canal. (par pays )a u debut et a moyen terme ils n auront plus besoin de personne pour produire , diffuser et concevoir
              cela sera plus lisible et une seule offre a moyen terme ( deux au debut avec canal )
              on se fiche de JMA. et twitter. mais faut juste se souvenir qu ils monté sa fortune dans l informatique. donc il est conscient de l'avenir du net dans le sport et le foot en particulier.
              peut etre pas cette année ( quoi que ) mais tres rapidement
              Dernière modification par MAPASSOL2, 14/10/2020, 17h40.
              inscrit depuis 2000

              Commentaire


              • https://www.ozap.com/actu/mediapro-s...anterre/597832

                Commentaire


                • Là cela pue !!!

                  Commentaire


                  • Nombre de futurs abonnés = 0

                    C'est mort...

                    Commentaire


                    • Envoyé par 69FAJA Voir le message

                      Nombre de futurs abonnés = 0

                      C'est mort...
                      Je ne vois pas en effet qui osera s'y abonner !
                      Vivement que Canal reprenne leurs droits.

                      Commentaire


                      • Envoyé par tendreg Voir le message

                        Je ne vois pas en effet qui osera s'y abonner !
                        Vivement que Canal reprenne leurs droits.
                        Il faudra un "certain temps"

                        Il faut annuler l'AO actuel et il ne faudra pas que 1 sem pour le faire et ensuite lancer un nouvel AO et cela prendra des mois (Etablissement du cahier des charges + lancement + délai pour réponses + jugement des offres + éventuellement un temps pour les recours éventuels et après il faudra mettre des images sur nos écrans...)

                        Il a été confirmé qu'il faut 6 mois pour refaire un AO après la cassure de celui-ci donc c'est mort pour la saison 2020/2021

                        On va rêver : Le fond chinois paye pour la saison 2020/2021 et on lance un AO pour la saison 2020/2021 mais là on rêve

                        Ce qui est plus concret et grave c'est que le prochain AO apportera moins de finances que celui actuel ... il y a des clubs qui vont souffrir...
                        Dernière modification par 69FAJA, 14/10/2020, 18h08.

                        Commentaire


                        • le mieux et le plus beau cest surtout les explications de l enfoiré quillot. sur merdiapro. a voir dans la video
                          édifiant en fait il suppute mais il n y avait rien de concret quant ils ont attribué les droit . rien
                          seul le pognon et sa commission l interressait. cela pue l évidence
                          inscrit depuis 2000

                          Commentaire


                          • Quillot, je serai prêt à signer s'il y a une campagne de pétition pour qu'il ne touche pas son parachute doré. Les présidents qui dirigent la LFP devraient avoir honte
                            Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                            Commentaire


                            • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

                              le mieux et le plus beau cest surtout les explications de l enfoiré quillot. sur merdiapro. a voir dans la video
                              édifiant en fait il suppute mais il n y avait rien de concret quant ils ont attribué les droit . rien
                              seul le pognon et sa commission l interressait. cela pue l évidence
                              Dans la vidéo, il dit que Mediapro va étoffer son offre en ne proposant pas uniquement de la ligue 1 mais aussi de la Coupe de la Ligue!

                              Commentaire


                              • Titre du Monde, ce soir:

                                Droits de diffusion du football : l’Elysée ne veut pas intervenir dans le dossier Mediapro
                                L’Etat ne compte pas pallier les difficultés financières auxquelles est confronté le groupe sino-espagnol, éditeur de la chaîne Téléfoot.
                                Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                Commentaire


                                • Envoyé par Yanloup Voir le message

                                  Pour cela il faudrait aller chercher le bilan hors mutation de chaque club.

                                  Mais je fais confiance aux "spécialistes" du forum pour te donner satisfaction
                                  Sans aller jusque-là, c'est assez facile de lister quelques clubs qui :
                                  - ont acheté/bâti un nouveau stade ;
                                  - ont des emprunts importants.

                                  Vraiment, en Europe, on va trouver 10 clubs tout au plus...



                                  Envoyé par gregland Voir le message
                                  Je ne pense pas qu'il faille etre spécialement inquiet concernant les droits TV. Quoi qu' il arrive, il existe un prix qui attirera un ou plusieurs diffuseurs. Ce prix sera sans doute a la baisse, mais il sera l' objet de négociations, d' appel d' offre. Donc a moins d'une conivence entre les diffuseurs ( pas impossible ceci dit ), on obtiendra le prix du marché. Le juste prix donc.

                                  Est- ce que ce sera un frein pour le développement de nos clubs a l' echelle europeenne ? Oui. Mais ne nous voilons pas la face, même avec Neymar et Mbappé en L1, compte tenu des charges patronales spécifiques à la L1, des sponsors moins lucratifs ainsi que de nos droits TV qui de toutes façons sont inférieurs aux autres quoi qu' il arrive, la L1 sera toujours inférieure aux autres grands championnats.


                                  En revanche, des droits TV moindres a terme pourraient favoriser une équipe comme la notre puisque nous sommes sensés avoir plus de revenus que les autres via le stade etc. Ce n'est pas une catastrphe pour nous, mais pénalisera a terme beaucoup plus les autres équipes. Bon, globalement ce n'est pas une bonne nouvelle pour le foot français. Mais ces droits TV extraordinaires sont vraiment artificiels dans le sens ou si tu n' as pas Neymar et Mbappé, tu ne les as pas. On n' a pas franchis un pallier. Si Mediapro avait payé rubis sur longle et qu' a la fin du contrat Neymar et Mbappé sans doute les deux joueurs les plus bankable du moment ne sont plus la quand il s' agira de re- negocier ( sans qu' ils soient remplacés par équivalent), je suis persuadé que nous retournerions à l' ordianire...
                                  Il y a pas mal de forumeurs qui disent "l'OL serait moins perdant en cas de faillite etc." mais on a d'énormes charges (salaires, stade à rembourser, etc.).
                                  Mon avis est qu'il n'y aura pas de faillite car l'Etat sera présent si besoin, mais attention à ne pas se voir plus beaux qu'on ne l'est...



                                  Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                  Il est possible de rénégocier d'un commun accord si la LFP admet que le COVID a fait baisser la valeur du produit.

                                  La LFP est hptage de Mediapro et est en position de faiblesse, tout simplement parce que Mediapro n'est sans doute pas solvable et que l'actionnaire chinois a du les envoyer balader. Mais même avec des montants réduits, le contrat n'est pas viable à long terme, COVID ou pas.
                                  La LFP va souscrire un prêt et saura utiliser son réseau politique en cas de besoin; pas d'inquiétude.

                                  Je suis curieux de voir la suite.
                                  Envoyé par stadier
                                  - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                  Commentaire


                                  • Mouais.. je suis un peu moins optimiste. Sauver le foot est peu prioritaire pour beaucoup, je pense. Politiquement, c'est casse gueule. On peut toujours hypothéquer OL Land après mais alors cela serait un désastre à tout point de vue...
                                    Toi aussi, supporte le côté obscur du football

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Upe Voir le message

                                      La LFP va souscrire un prêt et saura utiliser son réseau politique en cas de besoin; pas d'inquiétude.

                                      Je suis curieux de voir la suite.
                                      C'est très bien les réseaux politiques.

                                      Mais ça n'apportera pas 800 millions d'euros par an dans les caisses. Les clubs vont perdre beaucoup d'argent par rapport à ce qu'ils avaient anticipés.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par 69FAJA Voir le message
                                        LIGUE 1
                                        Médiapro - Droits TV : selon Aulas, "il faut un Spotify ou un Deezer du football"Interrogé dans les colonnes du Parisien, Jean-Michel Aulas a tenu un discours ferme dans le conflit qui oppose la Ligue de football professionnel à Médiapro. Et le président de l'OL a formulé une proposition très pertinente.


                                        Jean-Michel Aulas avait des choses à dire. Dans les colonnes du Parisien, le président de l'Olympique lyonnais se dit surpris par la décision de Médiapro de refuser de payer son échéance (172 millions d'euros) du 5 octobre. « Mediapro demandait il y a encore quelques jours aux clubs de faire le maximum pour présenter un produit extrêmement vendeur, explique-t-il. Les clubs ont joué le jeu. Cette réaction est disproportionnée. Cela cache autre chose. Tout était miraculeux, beau, et un mois après on arrive à cette situation… Qu'est-ce qui justifie ce changement d'attitude ? Il y a autre chose, qu'on ne connaît pas, en tout cas pas moi !.
                                        "Je ne crois pas que Mediapro ne puisse pas payer"


                                        Et de poursuivre : "Je suis très mal à l'aise. C'est arrivé trop vite pour que ça soit uniquement un problème de solvabilité de Mediapro. Il faut être posé dans cette affaire-là. C'est celui qui est le plus serein qui va trouver la meilleure solution. Je ne crois pas que Mediapro ne puisse pas payer. Mediapro a un actionnaire chinois, un fond d'Etat de la région de Shanghai très puissant, important et sérieux."
                                        "Ils creusent leur tombe"


                                        Selon Jean-Michel Aulas, dans ce dossier, la Ligue de football professionnel doit « avoir une attitude extrêmement ferme. Je sais que Vincent Labrune (président de la LFP) a cette idée-là. On est dans notre droit. Le football peut paraître floué, poursuit-il. Ce n'est pas l'intérêt de Mediapro d'enfreindre un règlement d'appel d'offres de droits TV très strict. Je n'ai pas participé de très près à cet appel d'offres, j'avais participé à tous les précédents, mais celui-là, on m'a rappelé à la fin… La règle, c'est que quand vous êtes en défaut de paiement, vous perdez la propriété des droits. Eux-mêmes, ils creusent leur tombe ».
                                        La bonne idée d'Aulas


                                        Toujours dans Le Parisien, Jean-Michel Aulas soumet une idée pertinente. "Les temps changent, on n'est plus sur des ventes de droits TV d'exclusivité uniquement, mais aussi sur de la masse, rappelle le patron de l'OL. Free s'installe. Amazon a acquis des droits en Angleterre et en Allemagne. L'UEFA discute aussi avec Alibaba. Des GAFA peuvent arriver dans le jeu ou des grandes sociétés de distribution mondiale, comme Netflix, qui ont les capacités de toucher un large public. Ils vont modifier les règles. Mais il faut trouver un prix beaucoup plus bas."

                                        Et de conclure : "L'idée que je veux défendre, c'est qu'il faut un Spotify du foot ou un Deezer du foot, il faut une offre unique avec un prix attractif et que le public n'ait plus à se poser la question sur quelle chaîne est le match." Le débat est lancé !
                                        FacebookTwitterEmailPartager
                                        Plusieurs choses intéressantes je trouve :
                                        - "Mediapro demandait aux clubs de faire le max pour présenter un produit vendeur : concrètement j'aimerais savoir ce que ça recouvre (j'ai trouvé que sur la chaîne, y avait beaucoup d'interviews d'après-match, par exemple) ;
                                        - il émet des suspicions sur les difficultés financières de Mediapro, qui ne sont peut être pas réelles, et met la pression sur l'actionnaire Chinois ;
                                        - il rappelle qu'il n'a pas été partie prenante de l'AO, sauf à la fin ;
                                        - il met en avant Labrune : si Labrune se plante, ou, si comme le Canard Enchainé l'affirme, Labrune a joué petite bite, Labrune aura l'air con... j'y vois une sacrée malice de JMA là :D
                                        - pour l'offre unique c'est une bonne idée, ou disons deux opérateurs max, mais des choses claires, financièrement abordables. Les GAFA dans le jeu, bof ça me branche pas!




                                        Envoyé par huascaran Voir le message

                                        A date en Ligue 1 (hors situation de covid), des clubs comme le LOSC, Bordeaux, l'OM et même nous l'OL ont un modèle qui leur impose de vendre pour éviter les déficits (et certains font des déficits même en vendant), et à ce jeu là la spéculation est évidente (quand l'OL prend plein de petits jeunes dont il n'a pas véritablement besoin comme Pintor, Fontaine, Griffith, etc. c'est notamment à visée spéculative). Ce sont des clubs majeurs et moteurs pour le reste du championnat, et même un peu la ligue 2, car c'est en achetant bien cher les nouveaux talents à ces clubs (genre JRA 25 m à Angers, Kadewere 15 m au Havre...) qu'ils assurent une part non négligeable de leurs recettes. Quand les clubs moteurs participent à la spéculation, les répercussions finissent pas toucher tout le monde ou presque en cas de renversement de contexte.
                                        Lille a un modèle qui impose de vendre énormément et ils semblent y arriver : ils achètent pas mal de prospects qu'isl revendent (et en plus ils sont performants sportivement).
                                        L'OL c'est à peu près pareil.

                                        En revanche l'OM ils n'ont pas du tout de logique de trading et d'ailleurs on peut pas dire qu'ils vendent ni bien, ni beaucoup.
                                        Bordeaux c'est pire, ils sont dans une absence de stratégie.

                                        En autre exemple je citais Wolverhampton qui essaie de grandir en s'appuyant sur Mendes et aurait pour but d'être une plaque-tournante.

                                        Mais même si on a 3-4 clubs "en vue", ça ne permet pas de justifier ton affirmation sur le "beaucoup" de clubs ;)
                                        Envoyé par stadier
                                        - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Florentin Voir le message
                                          Quillot, je serai prêt à signer s'il y a une campagne de pétition pour qu'il ne touche pas son parachute doré. Les présidents qui dirigent la LFP devraient avoir honte
                                          Une pétition ne l'empêchera pas d'aboutir. En revanche politiquement, ou même par les clubs, il peut y avoir une pression. Mais il faut aller vite parce que son fric, il va le toucher là, très vite...



                                          Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                          C'est très bien les réseaux politiques.

                                          Mais ça n'apportera pas 800 millions d'euros par an dans les caisses. Les clubs vont perdre beaucoup d'argent par rapport à ce qu'ils avaient anticipés.
                                          L'Etat va permettre à la Ligue d'obtenir, 1, 2, 3, 4 ou 5 prêts s'il le faut.
                                          Macron appellera la Chine pour leur dire de forcer l'actionnaire de Mediapro à payer, quitte à faire des concessions dans d'autres domaines (ouvrir la 5G à Huawei, pourtant blacklisté?).

                                          Par contre si ça arrive, tu peux être sûr que Macron fera le petit chef auprès des clubs, voire, comme je l'ai déjà dit, réussira bien à placer des copains dans les instances du foot (il devient quoi Benalla?^^)
                                          Envoyé par stadier
                                          - Upe : ça tiendrait qu'à moi tu serais responsable des Sports sur Canal ...

                                          Commentaire


                                          • " Détenteur des droits de diffusion de la Ligue 1 pour quatre ans, Mediapro s’est adossé à TF1 et à sa marque Téléfoot pour lancer, début août, sa chaîne dédiée au ballon rond."

                                            Qu'en pense M.Bouygues, on ne l'a pas entendu sur le sujet.

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par Upe Voir le message

                                              - il met en avant Labrune : si Labrune se plante, ou, si comme le Canard Enchainé l'affirme, Labrune a joué petite bite, Labrune aura l'air con... j'y vois une sacrée malice de JMA là :D
                                              - pour l'offre unique c'est une bonne idée, ou disons deux opérateurs max, mais des choses claires, financièrement abordables. Les GAFA dans le jeu, bof ça me branche pas!


                                              ;)
                                              Tu peux en dire plus ? merci.

                                              Commentaire


                                              • Envoyé par Upe Voir le message

                                                Une pétition ne l'empêchera pas d'aboutir. En revanche politiquement, ou même par les clubs, il peut y avoir une pression. Mais il faut aller vite parce que son fric, il va le toucher là, très vite...





                                                L'Etat va permettre à la Ligue d'obtenir, 1, 2, 3, 4 ou 5 prêts s'il le faut.
                                                Macron appellera la Chine pour leur dire de forcer l'actionnaire de Mediapro à payer, quitte à faire des concessions dans d'autres domaines (ouvrir la 5G à Huawei, pourtant blacklisté?).

                                                Par contre si ça arrive, tu peux être sûr que Macron fera le petit chef auprès des clubs, voire, comme je l'ai déjà dit, réussira bien à placer des copains dans les instances du foot (il devient quoi Benalla?^^)
                                                Les prêts ont des couts, ce n'est qu'une rustine. L'actionnaire chinois n'en a rien a battre de Macron qui a une influence de zéro sur le plan international. Le seul qui peut ramener un acteur étatique c'est Sarkozy avec le Qatar mais il n'a plus l'influence qu'il avait.

                                                Que le gouvernement supprime sa loi sur les appels d'offre et la vente en commun des droits, c'est tout ce que je lui demande et qu'il ne se mêle plus de rien.C'est lui qui a donné à la LFP l'excuse pour arrêter la L1.

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par JuniGarde Voir le message

                                                  Que le gouvernement supprime sa loi sur les appels d'offre et la vente en commun des droits, c'est tout ce que je lui demande et qu'il ne se mêle plus de rien.C'est lui qui a donné à la LFP l'excuse pour arrêter la L1.
                                                  Cela serait une grossière erreur. Il y a des modificatioons importantes à amener dans le réglement des AO, cela est certain mais il ne faut pas passer d'un excès à un autre...

                                                  Commentaire





                                                  • Droits TV : Mediapro « mis en demeure » de payer par la LFP



                                                    Dans un courrier aux clubs, Arnaud Rouger, le DG exécutif de la Ligue, annonce avoir sommé Mediapro de régler sa facture d'octobre et actionné la garantie donnée par son actionnaire chinois.



                                                    Bousculée par Mediapro, qui n'a pas honoré son paiement prévu début octobre (172 millions d'euros), La Ligue rend les coups et a tenu à en informer ses troupes, mercredi. Dans un courrier que nous avons pu consulter, adressé aux membres du conseil d'administration de la LFP et aux clubs, Arnaud Rouger, le directeur général exécutif de l'instance, annonce avoir déclenché la riposte, qui pourrait aboutir à la rupture du contrat avec Mediapro (814 millions d'euros annuels entre 2020 et 2024).



                                                    Après avoir confirmé la souscription d'un emprunt pour faire face à la défaillance du groupe sino-espagnol qui doit être validé, ce jeudi matin, par le conseil d'administration de la Ligue, puis lundi par l'assemblée générale de l'instance, Arnaud Rouger détaille la suite des événements.


                                                    « Nous avons donc fait application du contrat qui nous lie avec Mediapro et les avons mis en demeure de régler les échéances du 1er et 5 octobre, tout en activant la garantie donnée par la société mère du groupe Mediapro »
                                                    Arnaud Rouger, directeur général exécutif de la LFP



                                                    « Mediapro s'est bien placé sous la protection du Tribunal de commerce de Nanterre dans le cadre d'une procédure de mandat ad hoc, écrit-il. Nous étions donc tenus à une stricte obligation de confidentialité depuis la semaine dernière afin de ne pas mettre la LFP en défaut. Dès lors, sans entrer dans le détail du dossier, la LFP a bien fait, comme la procédure le commande, une proposition (validée par le Bureau) au mandataire ad hoc. Celle-ci a été suivie par une réponse de Mediapro qui a été totalement inacceptable au regard des incertitudes financières pour les clubs. Nous avons donc fait application du contrat qui nous lie avec Mediapro et les avons mis en demeure de régler les échéances des 1er et 5 octobre, tout en activant la garantie donnée par la société mère du groupe Mediapro (le fonds chinois Orient Hontai Capital). »


                                                    lire aussiAulas : « Je ne crois pas que Mediapro ne puisse pas payer »



                                                    Deux issues possibles

                                                    Arnaud Rouger conclut : « Il reste alors deux possibilités, soit une issue favorable est trouvée avec Mediapro, soit ce n'est pas le cas, et il faudra envisager la reprise du contrat par d'autres opérateurs. » Avant de mettre en garde contre les réactions hostiles des clubs vis-à-vis du diffuseur du Championnat de France : « Dans l'intervalle, nous nous devons bien évidemment d'être irréprochables malgré les difficultés rencontrées avec Mediapro et devons donc continuer à les accueillir tout à fait normalement dans les stades. »


                                                    https://www.lequipe.fr/Medias/Actual...la-lfp/1183780

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X