Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mediapro "bombe à retardement" pour le Foot Français

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lille change de proprio

    Nîmes au bord de la faillite

    Kita qui veut vendre Nantes.

    Mc Court, on ne sait pas, + ou - en vente...

    Sadran s'est barré de Toulouse

    Ineos va t-il rester à Nice ? Leur projet était sans Coronavirus et avec Mediapro à la base...

    Les russes de Monaco, Stop ou Encore ?

    Les pépites de Flo Mo vont-elles plomber les finances de Rennes si en fin de saison ils finissent 7ème sans CE ?

    Qui va réussir à vendre cet hiver ? 99% des clubs veulent vendre, sans acheter...

    Le BREXIT va t-il appauvrir la Ligue-1 ? Les Anglais vont-ils investir cet hiver ?



    Le Café du Commerce ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît !

    Commentaire


    • Le foot français bientôt fixé: le tribunal de commerce de Nanterre a examiné aujourd'hui un protocole d'accord entre la LFP et Mediapro, son diffuseur défaillant, et rendra sa décision mardi en vue d'une rupture de contrat et d'une réattribution des droits TV ( AFP)

      Commentaire


      • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message
        je ne vois pas ou est votre problème ?
        il est normal que canal n est pas voulu régler le restant du
        il n y avait plus de diffusion. donc ils ne paient pas
        c est la ligue et le gouvernement qui on décidé d arrêter le championnat pas canal qui a décidé de ne plus payer et ce qui aurait propulser la ligue a stopper le championnat

        je vois ,ici, que tout le monde gueule ( a juste tire ) , contre mediapro car pour certains ils ont payé a l année leurs abonnements et veulent etre remboursé au prorata des matchs diffusés .... c est exactement ce qu a fait canal

        il y avait pas de raisons que canal+ fassent des cadeaux a des personnes qui en plus avaient tout fait pour les écarter des droits tv et limite se foutaient de leur tete parce ils avaient obtenu un milliard et que canal en proposait beaucoups moins
        c est les memes dirigeants qui , maintenant , appelle en suppliants canal pour les sauver
        la ligue a joué a pensé gagner beaucoup pour ensuite tout perdre ... canal n y est pour rien
        c est le jeu ma lili
        Je suis d’accord. C+ à très bien joué !

        Je dis juste que devoir envoyer 4 mecs négocier pour que C+ et BeIN règlent la somme due (qui au final ne sera pas versée intégralement)
        et qu’avertir avant la décision qui fonde légalement l’arrêt de la L1 qu’on ne paiera pas même si ça reprend,


        c’est la jouer bien dirty.





        Et quand je lis de partout que C+ va sauver la L1, je dis : Méfiance.

        Surtout quand Bolloré, selon Rondeau, a voulu convaincre Saada de laisser les clubs plonger dans la faillite.




        Je le redis. Bravo C+
        Sincèrement !



        Mais attention à la suite. Si ce sont eux nos sauveurs après les erreurs criminelles des instances en responsabilité, il va falloir suivre avec beaucoup d’attention le déroulé des opérations.
        Ils ne feront pas dans le social !
        Alors que des clubs agonisent...


        La L1 n’est pas sortie de l’ornière ! Loin de là !

        Il n’y aura aucun sauveur altruiste dans cette histoire.





        S’il y’a des morts:

        Quels clubs doivent rester en vie pour C+ ?

        Quels clubs doivent mourir dans l’intérêt de C+ ?


        En posant l’enjeu ainsi, je pense qu’on aura la clé de ce qui fondera les décisions des prochaines semaines.





        PS:
        Pssst ! les petits clubs qui ont fermé les yeux sur les soucis des gros au printemps ( part de notoriété) ! Vous sentez ce qui s’annonce en terme de répartition future ?

        Commentaire


        • D10S Merci pour tout ce que tu nous as donné.

          Commentaire


          • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

            Je suis d’accord. C+ à très bien joué !

            Je dis juste que devoir envoyer 4 mecs négocier pour que C+ et BeIN règlent la somme due (qui au final ne sera pas versée intégralement)
            et qu’avertir avant la décision qui fonde légalement l’arrêt de la L1 qu’on ne paiera pas même si ça reprend,


            c’est la jouer bien dirty.





            Et quand je lis de partout que C+ va sauver la L1, je dis : Méfiance.

            Surtout quand Bolloré, selon Rondeau, a voulu convaincre Saada de laisser les clubs plonger dans la faillite.




            Je le redis. Bravo C+
            Sincèrement !



            Mais attention à la suite. Si ce sont eux nos sauveurs après les erreurs criminelles des instances en responsabilité, il va falloir suivre avec beaucoup d’attention le déroulé des opérations.
            Ils ne feront pas dans le social !
            Alors que des clubs agonisent...


            La L1 n’est pas sortie de l’ornière ! Loin de là !

            Il n’y aura aucun sauveur altruiste dans cette histoire.





            S’il y’a des morts:

            Quels clubs doivent rester en vie pour C+ ?

            Quels clubs doivent mourir dans l’intérêt de C+ ?


            En posant l’enjeu ainsi, je pense qu’on aura la clé de ce qui fondera les décisions des prochaines semaines.





            PS:
            Pssst ! les petits clubs qui ont fermé les yeux sur les soucis des gros au printemps ( part de notoriété) ! Vous sentez ce qui s’annonce en terme de répartition future ?
            mais canal + n a pas vocation a "sauver" les clubs francais et le foot c est la ligue qui est allé les "supplier" de revenir la queue entre les jambes pour les "sauver"
            c est les clubs qui maintenant pleurent sur les sousous qui leur manque de l arret du championnat qui ont été voulu par EUX (enfin une tres grosse partie) et qui se foutait de JMA. qui pensait évidemment a son club mais egalement a l ensemble des clubs pro en demandant de continuer

            canal+ est une entreprise et a ce titre elle réagit en entreprise avec son modele et SES interrets ... dans le monde des affaires la roue tourne qui va tourner " (comme dirait l autre) donc c est une belle co une rie d avoir dansé sur le "cadavre" des droits perdu par la chaine française en se foutant a la limite d eux
            mais comme on a affaire a des ab ru dis qui ne jouent pas avec leur pognon pour la plupart. on en arrive a cela
            je suis canal plus. je les met tous a genoux , une plume dans le luc en leur demandant de danser le guiloudoux une pancarte au cou "je suis un c o n et jaime ca et je demande pardon "
            la ligue ne s est pas posé de question de savoir si la perte des droits étaient préjudiciable pour le groupe canal plus. donc pourquoi canal plus n en ferait pas de meme

            "quant tu crache en l'air un jour ou l autre cela te retombe sur la geule" disait mon grand père encore plus dans un monde tres restreint des grandes entreprises de médias

            le seul problème c est qu a la ligue grosso modo c est les memes qui ont fait n'importe quoi. qui sont encore en place et quasi décisionnaires
            donc les co une ries suivront car ce quid finit l intelligence pour moi " c est de ne pas faire 2 fois la meme erreur " et la c est pas gagné pour les abrutis de la ligue
            hors JMA. qui a pris ses distances avec ce panier d incompétent se gargarisant dans leur goitre de suffisance et d egos a deux balles




            inscrit depuis 2000

            Commentaire


            • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

              mais canal + n a pas vocation a "sauver" les clubs francais et le foot c est la ligue qui est allé les "supplier" de revenir la queue entre les jambes pour les "sauver"
              c est les clubs qui maintenant pleurent sur les sousous qui leur manque de l arret du championnat qui ont été voulu par EUX (enfin une tres grosse partie) et qui se foutait de JMA. qui pensait évidemment a son club mais egalement a l ensemble des clubs pro en demandant de continuer

              canal+ est une entreprise et a ce titre elle réagit en entreprise avec son modele et SES interrets ... dans le monde des affaires la roue tourne qui va tourner " (comme dirait l autre) donc c est une belle co une rie d avoir dansé sur le "cadavre" des droits perdu par la chaine française en se foutant a la limite d eux
              mais comme on a affaire a des ab ru dis qui ne jouent pas avec leur pognon pour la plupart. on en arrive a cela
              je suis canal plus. je les met tous a genoux , une plume dans le luc en leur demandant de danser le guiloudoux une pancarte au cou "je suis un c o n et jaime ca et je demande pardon "
              la ligue ne s est pas posé de question de savoir si la perte des droits étaient préjudiciable pour le groupe canal plus. donc pourquoi canal plus n en ferait pas de meme

              "quant tu crache en l'air un jour ou l autre cela te retombe sur la geule" disait mon grand père encore plus dans un monde tres restreint des grandes entreprises de médias

              le seul problème c est qu a la ligue grosso modo c est les memes qui ont fait n'importe quoi. qui sont encore en place et quasi décisionnaires
              donc les co une ries suivront car ce quid finit l intelligence pour moi " c est de ne pas faire 2 fois la meme erreur " et la c est pas gagné pour les abrutis de la ligue
              hors JMA. qui a pris ses distances avec ce panier d incompétent se gargarisant dans leur goitre de suffisance et d egos a deux balles



              D'accord sur tout !!! C'est plus ou moins ce que je pensais suggérer...



              C+ va jouer sa partition et c'est normal. Savoir si cette partition sera une tierce harmonique avec la LFP et tous les clubs...

              Quand on part d'une base saturée de fausses notes, jouées par de mauvais instrumentistes et qu'on fait appel en urgence à un roadie plein de rancoeur qui a son propre diapason pour accorder l'ensemble dissonant et qui ambitionne un certain contrôle sur l'orchestre...


              C'est loin d'être fini. Et ce ne sera pas joli à entendre.
              Pour certains, les oreilles vont saigner.



              Vous fanfaronniez ? Saignez maintenant.







              Et encore !

              J'attends la sortie de Nicollin qui va nous expliquer que vouloir sauver les finances de la L1 est indécent alors que les soignants galèrent et que des gens meurent !
              J'ose espérer qu'il va rester sur sa position chevaleresque ! Lui, le moralisateur triomphant.

              Il ne va quand même pas se dédire et se ranger aux côtés des viles Lopez et JMA, ces sales types qui ne pensent qu'au fric en oubliant les vraies valeurs humaines à inventer des scénariis farfelus.

              Vas-y Nicollin ! Montre nous ce que c'est un mec intelligent qui a des cou.lles et de la dignité.

              Commentaire


              • oui alors vous avez + ou - raison avec canal+ mais il n ont pas non plus super interet a se que le foot francais soit en faillite hein. L interet de canal + serait d avoir un foot attractif, compétitif et a suspens en france, avec des resultats en europe également.

                Vous imaginez, ils paient 600M€ par an sur 4 ans, c est pas pour avoir des équipes de N2. Car oui les vrai pasionné du foot regarderons leur équipe meme avec un niveau de CFa, la preuve, ici certain pense que LYON est un club d amateur et pourtant tous les week end ils regardent jouer leur équipe.

                Mais si les vrais passionnés regarderons coute que coute leur équipe fanion, certain, ne prendrons pas d abo si c est pour voir des equipe de N2...

                Bref, oui canal est le gagnant, mais pour qu ils soient vraiement gagnant sur le moyen et long terme il faut que le foot francais le soit aussi, un ticket Gagnant-gagnant..
                "t'es pas le couteau le plus aiguisé du tiroir"

                Commentaire


                • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

                  D'accord sur tout !!! C'est plus ou moins ce que je pensais suggérer...



                  C+ va jouer sa partition et c'est normal. Savoir si cette partition sera une tierce harmonique avec la LFP et tous les clubs...

                  Quand on part d'une base saturée de fausses notes, jouées par de mauvais instrumentistes et qu'on fait appel en urgence à un roadie plein de rancoeur qui a son propre diapason pour accorder l'ensemble dissonant et qui ambitionne un certain contrôle sur l'orchestre...


                  C'est loin d'être fini. Et ce ne sera pas joli à entendre.
                  Pour certains, les oreilles vont saigner.



                  Vous fanfaronniez ? Saignez maintenant.







                  Et encore !

                  J'attends la sortie de Nicollin qui va nous expliquer que vouloir sauver les finances de la L1 est indécent alors que les soignants galèrent et que des gens meurent !
                  J'ose espérer qu'il va rester sur sa position chevaleresque ! Lui, le moralisateur triomphant.


                  Il ne va quand même pas se dédire et se ranger aux côtés des viles Lopez et JMA, ces sales types qui ne pensent qu'au fric en oubliant les vraies valeurs humaines à inventer des scénariis farfelus.

                  Vas-y Nicollin ! Montre nous ce que c'est un mec intelligent qui a des cou.lles et de la dignité.
                  ca y est. il a deja commencé a couiner dans les medias notre tartufe premier au ton populiste et démago

                  ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                  Laurent Nicollin, président de Montpellier, annonce des retombées terribles pour le football français entre la crise sanitaire et le fiasco Mediapro.


                  Laurent Nicollin n'est pas un homme en colère. Le président de Montpellier n'en veut pas à Mediapro et refuse de se lancer dans une "chasse aux sorcières" pour dénoncer les coupables après le refus du diffuseur de payer les droits TV. Mais le dirigeant convient que ce nouveau coup dur va mettre terriblement à mal l'économie du football français. Il attend avec fébrilité la validation par le tribunal de l'accord de rupture Mediapro-LFP, les prochains versements mais surtout que les droits TV soient rachetés par un diffuseur.



                  "On comptera les morts"


                  "Si demain il n'y a pas de repreneur et pas d'argent qui entre, ça sera très, très lourd, prévient-il dans une interview au Parisien. Là on comptera les morts. J'ai la chance d'avoir onze ans de Ligue 1 derrière moi donc j'ai des fonds propres - je suis le troisième ou quatrième club en fonds propres -, mais malheureusement, ils vont disparaître en un claquement de doigts."

                  "Ça fait des années et des années de gestion sereine qui vont s'effacer d'un coup parce que du jour au lendemain on n'a plus rien, regrette-t-il. Après, je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières non plus parce qu'il y a des gens qui sont plus en difficulté et souffrent également du virus tous les jours, mais c'est une situation qui est très compliquée."
                  "Ça va automatiquement affaiblir notre championnat"


                  Il la qualifie même de "dramatique" illustre la forme qu'elle devrait prendre, selon lui. "Certains clubs peuvent faire faillite, détaille le président héraultais. Et, de toute façon, il va y avoir une fuite des joueurs. Ça va automatiquement affaiblir notre championnat qui, pour certains, n'était déjà pas un des meilleurs."

                  "Après, ça peut permettre aussi à certains clubs de partir sur de nouvelles bases et de baisser une masse salariale qui parfois part un peu dans tous les sens, tente-t-il de positiver. Moi également, à mon niveau peut-être même si j'ai le 12e budget de L1 et ne me sens donc pas concerné par certains dérapages de salaires. Mais il va falloir réfléchir de nouveau à un fonctionnement, à un budget et peut-être avoir une équipe moins compétitive pour avoir des salaires plus bas."
                  inscrit depuis 2000

                  Commentaire


                  • Envoyé par Eomer Voir le message
                    Ca pue du derche a Lille [...]
                    On voit que le passage en DNCG en 2017 ou 2018 a été très efficace ...

                    Commentaire


                    • Envoyé par Hagical Voir le message
                      L'arrivée de Letang au LOSC ne serait pas une super nouvelle : c'est un dirigeant compétent et qui connaît le foot
                      Oui enfin si tous les clubs venaient à sombrer, ce ne serait pas une très bonne nouvelle pour la L1, et donc pour l'OL.
                      De mon point de vue, il est préférable d'avoir une L1 compétitive que d'avoir un OL devant sans adversité.

                      Commentaire


                      • Pour apporter de l'eau au moulin ... Sur la période 2021-2024, Amazon Prime Video diffusera l'affiche de Ligue des champions du mercredi en Italie. (Source l'Equipe)

                        IF YOU FAIL TO PREPARE, BE PREPARED TO FAIL !

                        Commentaire


                        • Envoyé par Torpedo Voir le message
                          Pour apporter de l'eau au moulin ... Sur la période 2021-2024, Amazon Prime Video diffusera l'affiche de Ligue des champions du mercredi en Italie. (Source l'Equipe)
                          Perso il me parait évident qu'un jour l'un des grands d'internet (Amazon, facebook, Netflix) va mettre le paquet pour s'approprier les droits de diffusion du foot.
                          La question n'est pas de sa voir SI ils vont le faire mais QUAND.

                          Attention je ne dis pas que c'est souhaitable mais ca me parait inevitable
                          D10S Merci pour tout ce que tu nous as donné.

                          Commentaire


                          • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

                            ca y est. il a deja commencé a couiner dans les medias notre tartufe premier au ton populiste et démago

                            ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                            Laurent Nicollin, président de Montpellier, annonce des retombées terribles pour le football français entre la crise sanitaire et le fiasco Mediapro.


                            Laurent Nicollin n'est pas un homme en colère. Le président de Montpellier n'en veut pas à Mediapro et refuse de se lancer dans une "chasse aux sorcières" pour dénoncer les coupables après le refus du diffuseur de payer les droits TV. Mais le dirigeant convient que ce nouveau coup dur va mettre terriblement à mal l'économie du football français. Il attend avec fébrilité la validation par le tribunal de l'accord de rupture Mediapro-LFP, les prochains versements mais surtout que les droits TV soient rachetés par un diffuseur.



                            "On comptera les morts"


                            "Si demain il n'y a pas de repreneur et pas d'argent qui entre, ça sera très, très lourd, prévient-il dans une interview au Parisien. Là on comptera les morts. J'ai la chance d'avoir onze ans de Ligue 1 derrière moi donc j'ai des fonds propres - je suis le troisième ou quatrième club en fonds propres -, mais malheureusement, ils vont disparaître en un claquement de doigts."

                            "Ça fait des années et des années de gestion sereine qui vont s'effacer d'un coup parce que du jour au lendemain on n'a plus rien, regrette-t-il. Après, je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières non plus parce qu'il y a des gens qui sont plus en difficulté et souffrent également du virus tous les jours, mais c'est une situation qui est très compliquée."
                            "Ça va automatiquement affaiblir notre championnat"


                            Il la qualifie même de "dramatique" illustre la forme qu'elle devrait prendre, selon lui. "Certains clubs peuvent faire faillite, détaille le président héraultais. Et, de toute façon, il va y avoir une fuite des joueurs. Ça va automatiquement affaiblir notre championnat qui, pour certains, n'était déjà pas un des meilleurs."

                            "Après, ça peut permettre aussi à certains clubs de partir sur de nouvelles bases et de baisser une masse salariale qui parfois part un peu dans tous les sens, tente-t-il de positiver. Moi également, à mon niveau peut-être même si j'ai le 12e budget de L1 et ne me sens donc pas concerné par certains dérapages de salaires. Mais il va falloir réfléchir de nouveau à un fonctionnement, à un budget et peut-être avoir une équipe moins compétitive pour avoir des salaires plus bas."
                            Pinaise j’avais pas vu sa sortie !!!


                            Oh le vilain !

                            Des gens meurent du Covid et lui parle des turpitudes du foot...

                            Un peu de respect pour nos morts!!!


                            C’est indécent....
                            Le Nicollin de mai dirait au Nicollin actuel qu’il est devenu une belle raclure...


                            C’est dingue comme Lopez et JMA ont perverti les esprits avec leurs insanités de scénarii scabreux !

                            Même notre preux Le Graët se lance dans des formats alakon pour sauver le pognon de la coupe de France...



                            Mais où sont passés les héros vertueux d’autrefois ???


                            Que s’est-il passé pour que la morale brandie fièrement soit traînée dans la fange ???

                            Commentaire


                            • Envoyé par Valke 1989 Voir le message

                              Pinaise j’avais pas vu sa sortie !!!


                              Oh le vilain !

                              Des gens meurent du Covid et lui parle des turpitudes du foot...

                              Un peu de respect pour nos morts!!!


                              C’est indécent....
                              Le Nicollin de mai dirait au Nicollin actuel qu’il est devenu une belle raclure...


                              C’est dingue comme Lopez et JMA ont perverti les esprits avec leurs insanités de scénarii scabreux !

                              Même notre preux Le Graët se lance dans des formats alakon pour sauver le pognon de la coupe de France...



                              Mais où sont passés les héros vertueux d’autrefois ???


                              Que s’est-il passé pour que la morale brandie fièrement soit traînée dans la fange ???
                              J'adore !

                              Commentaire


                              • Canal + ils jouent aux cons avec leur grosse tâche d'actionnaire Benito Bolloré !
                                Ils veulent acheter au rabais un produit qu'ils dévaloriseront en le payant moins cher.
                                Ils laissent à Netflix, Amazon et autres préparer une offre surprise...

                                Ils virent un gars parce qu'il s'affiche avec un type qui dit du mal de canal et ils vont virer Stéphane Guy qui l'a soutenu...
                                Dégueu...

                                Moi je viens de souscrire à une offre Canal (pour le foot + Disney (pour mon fils) + Netflix que j'avais déjà. Si Canal a pas chopé les droits d'ici un mois je fais jouer mon mois d'essai !
                                Dernière modification par Ignatius, 18/12/2020, 19h51.

                                Commentaire


                                • Envoyé par Ignatius Voir le message
                                  Canal + ils jouent aux cons avec leur grosse tâche d'actionnaire Benito Bolloré !
                                  Ils veulent acheter au rabais un produit qu'il dévaloriseront en le payant moins cher.
                                  Ils laissent à Netflix, Amazon et autres préparer une offre surprise...

                                  Ils virent un gars parce qu'il s'affiche avec un type qui dit du mal de canal et ils vont virer Stéphane Guy qui l'a soutenu...
                                  Dégueu...

                                  Moi je viens de souscrire à une offre Canal (pour le foot + Disney (pour mon fils) + Netflix que j'avais déjà. Si Canal a pas chopé les droits d'ici un mois je fais jouer mon mois d'essai !
                                  Si C+ parvient à négocier des mois d'avance pour diffuser des films + une baisse de la TVA, la qualité de la L1 aura déjà moins d'importance.



                                  Quant à moi, si j'étais C+ j'attendrais tranquillement que les petits clubs dopés aux droits TV se cassent la gueule en les regardant crever. Et je resserre l'élite.




                                  En espérant que tous les lyonnais se souviennent de l'indifférence des petits devant la perte des droits liés à la notoriété au printemps si cela devait se passer ainsi.

                                  Si ça arrive, je me ferai un plaisir de faire des copier/ coller des messages sur JMA sur les forums et RS. Pleureuse, rageux, loser, égoïste etc...



                                  Mon plaisir suprême serait que le président du collège des clubs de L2 qui a déclaré mort le nôtre se prenne une gifle très violente.

                                  Commentaire


                                  • lu dans le Monde:


                                    Jour J pour Stéphane Guy. Mis à pied il y a deux semaines par sa direction, le présentateur vedette de Canal+ est convoqué, vendredi 18 décembre, à un entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement. Son faux pas ? « Avoir utilisé l’antenne » de Canal+, le 5 décembre, pour affirmer que son collègue, « l’ami Sébastien Thoen », n’avait pas eu « la sortie qu’il aurait méritée », et lui avoir souhaité « bon vent ».
                                    Article réservé à nos abonnés Lire aussi Vivendi veut devenir propriétaire de « Capital », « Géo », « Voici », « Gala » et « Femme actuelle »
                                    Dans l’attente de ce rendez-vous, M. Guy, commentateur de matchs de football au style singulier entré à Canal+ en 1997, garde le silence. Sollicité par Le Monde, Gérald-Brice Viret, le directeur des programmes et des antennes de Canal+, ne souhaite pas davantage s’exprimer. Les soutiens de M. Guy se taisent aussi, craignant de lui causer du tort, même involontairement.

                                    A en croire plusieurs témoignages, c’est en effet un « climat de terreur » qui règne au sein de Canal+, propriété du groupe Vivendi, dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire. A l’origine du message de M. Guy qui lui vaut cette menace de sanction, l’annonce, le 27 novembre, du licenciement de Sébastien Thoen, chroniqueur dans l’émission hebdomadaire « Canal sports club » et présentateur du mensuel « Journal du hard ».
                                    Siège éjectable


                                    La direction de Canal+ lui reproche d’avoir participé à un sketch diffusé sur les réseaux sociaux qui moque « L’Heure des pros », l’émission de Pascal Praud sur CNews, la chaîne d’information du groupe. Qui plus est en compagnie de Julien Cazarre, son ancien acolyte de l’émission « Action discrète », qui « dénigre constamment le service des sports de Canal », selon M. Viret, interrogé à ce sujet le 9 décembre sur Europe 1. Une assertion qualifiée de « lunaire » par M. Cazarre, qui voit plutôt dans cette éviction un « excès de zèle » de la part de la direction.
                                    Les messages de solidarité envoyés sur les réseaux sociaux à leurs confrères de Téléfoot, la chaîne du groupe Mediapro bientôt disparue, ont été peu appréciés

                                    « Les patrons de Canal+ ne supportent plus que les salariés fassent preuve de ce qu’ils considèrent comme de la déloyauté », décrypte un membre du service des sports. Les 148 « collaborateurs du service des sports et/ou journalistes des rédactions du groupe » qui ont signé (publiquement ou non) un texte de soutien à M. Thoen se le sont vu reprocher par leur direction. « On nous a dit que ce n’était pas bien et qu’il fallait arrêter de s’exprimer » sur les affaires de la maison, raconte-t-il.

                                    Dans le même esprit, les messages de solidarité envoyés sur les réseaux sociaux à leurs confrères de Téléfoot, la chaîne du groupe Mediapro bientôt disparue, ont été peu appréciés, « sur le thème : soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous ». A tel point que certains ont regretté leur paraphe de peur de se retrouver sur un siège éjectable, tandis que l’absence apparente de solidarité de quelques figures du groupe, non signataires, a achevé d’empoisonner l’atmosphère.
                                    Lire aussi Diffusion des matchs de Ligue 1 : Mediapro va mettre un terme à la chaîne Téléfoot
                                    A ces deux événements s’en est ajouté un troisième le week-end dernier, lorsque Le Monde a publié un article sur Bertrand Usclat, à l’origine des vidéos« Broute » diffusées sur Canal+, pastiches de celles du média en ligne Brut. Mis en ligne samedi matin, l’article mentionnait l’interdiction faite au comédien d’y critiquer CNews − la chaîne est pointée pour sa dérive conservatrice. Un passage retiré à sa demande, après que la chaîne le lui a reproché.
                                    Article réservé à nos abonnés Lire aussi Un apéro avec Bertrand Usclat de « Broute » : « Maintenant, je fais rire mes parents »
                                    « Dix-huit mois avant la présidentielle, il faut que tout le monde se taise devant la droitisation de CNews », cingle Jean-Baptiste Rivoire, ancien rédacteur en chef adjoint de l’émission « Spécial investigation », supprimée par Vincent Bolloré, et représentant syndical SNJ-CGT. En juin, lors d’un comité social et économique, il a demandé s’il existait « des différences éditoriales et idéologiques entre le traitement de l’actualité par CNews et les opinions du Rassemblement national ». Sa question est restée sans réponse, la direction préférant se féliciter des succès d’audience de la chaîne.
                                    « Ceux qui avaient obtenu l’assurance de garder leur job s’entendent suggérer de “penser à bouger” », un représentant du personnel

                                    « Ce qui se passe ces derniers jours n’est pas différent de ce qui se déroule depuis l’arrivée de M. Bolloré à la tête du groupe, mais à chaque fois, on réussit à s’étonner », se désole un représentant du personnel. Comme d’autres, il relève la coïncidence de ces tensions avec la conclusion, à la fin du mois, d’un plan de départs volontaires auquel 320 salariés ont souscrit, là où la direction de Canal+ projetait de supprimer 442 postes. « Ceux qui avaient obtenu l’assurance de garder leur job s’entendent suggérer de “penser à bouger” », s’alarme-t-il, prévoyant de nouvelles ruptures de contrats dans les prochains mois.

                                    L’annonce lundi 14 décembre, du départ, en 2022, d’Arielle Saracco, qui dirige toute la création originale (fictions, séries, programmes courts, etc.) et est à ce titre l’interlocutrice privilégiée de Thoen, Usclat et tous les talents du groupe depuis plus de vingt ans, a ajouté au trouble. Même si, selon plusieurs sources internes, cette décision relève d’un choix personnel, étranger aux dernières péripéties, elle marque la fin d’une ambition éditoriale emblématique de la chaîne cryptée. « Tout ce qui peut ressembler à de la critique, de la digression, de l’irrévérence doit disparaître, regrette une élue. L’époque où Canal voulait des talents est finie. Aujourd’hui, on ne veut plus que des exécutants. »
                                    Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par Valke 1989 Voir le message


                                      J'attends la sortie de Nicollin qui va nous expliquer que vouloir sauver les finances de la L1 est indécent alors que les soignants galèrent et que des gens meurent !
                                      J'ose espérer qu'il va rester sur sa position chevaleresque ! Lui, le moralisateur triomphant.

                                      Il ne va quand même pas se dédire et se ranger aux côtés des viles Lopez et JMA, ces sales types qui ne pensent qu'au fric en oubliant les vraies valeurs humaines à inventer des scénariis farfelus.

                                      Vas-y Nicollin ! Montre nous ce que c'est un mec intelligent qui a des cou.lles et de la dignité.
                                      Ce n'est pas la bonne personne pour cela...lui sa spécialité ce sont les propos démagos
                                      Dernière modification par 69FAJA, 18/12/2020, 21h54.

                                      Commentaire


                                      • A l’échelle européenne, le scénarios ( si on enlève l’inconnue de la ligue privée) paraît limpide.
                                        Cela semble écrit...


                                        Actuellement, les grosses ligues recapitalisent grâce à des investisseurs (Italie) ou des prêts (Allemagne)...

                                        1 saison de prudence et tout va repartir de plus belle.

                                        Des fonds d’investissements vont arriver pour racheter les clubs en difficulté peu cher et les revendront dans 2 ou 3 ans après l’embellie.









                                        En France, par contre, c’est le grand mystère.



                                        Les autres ont touché leur pognon au printemps. On l’a brûlé.

                                        Les autres recapitalisent cet hiver. La LFP mendie un geste d’un C+ qui rêve de revanche.





                                        Actuellement, c’est la place de la France dans l’Europe des clubs qui se joue.



                                        JPMorgan vend Lille à un fond venant trader.

                                        A l’étranger, il y aura évidemment de telles opérations. Mais pas avec le leader du championnat.




                                        Et comment se fait-il que JPMorgan qui sait que les ligues recapitalisent et que les Gafa sonnent à la porte de l’Europe lâche un club français en pleine réussite de trading.

                                        JPMorgan qui est la clé de voûte de la future ligue privée en pourparlers.





                                        Intuition personnelle non fondée :

                                        La France est un tel ramassis de tocards que les gens de pouvoirs ont compris qu’elle va se faire dépouiller par les ligues qui ont été intelligentes au printemps.

                                        A la reprise des transactions qui semblent évidente à l’échelle d’un an, mon petit doigt me fait craindre qu’ à l’exception des clubs français solides (4 ou 5), les autres vendront leurs joyaux au mieux au prix pratiqués quand on pille Boavista, au pire quand on dépouille Zagreb ou Craiova.




                                        Si la LFP ne trouve pas dans les mois qui arrivent une solution pour prendre la roue de l’Allemagne et de l’Italie qui poursuive leur beau travail du printemps, la France (selon moi) plongera vers un déclassement dont elle aura bien du mal à se dépêtrer.




                                        La question de mai était : qui a été c.n ?
                                        Lopez et JMA où les autres ?


                                        Lopez se tire.
                                        JMA est rincé.



                                        Et tous les c.ns sont là.




                                        Tous les c.ns sont sur le pont !

                                        À l’avant du navire !

                                        Cheveux au vent à faire coucou à cette terre sur la ligne d’horizon...



                                        (Le Carpathia, si tu nous entends...)

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par Florentin Voir le message
                                          lu dans le Monde:


                                          Jour J pour Stéphane Guy. Mis à pied il y a deux semaines par sa direction, le présentateur vedette de Canal+ est convoqué, vendredi 18 décembre, à un entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement. Son faux pas ? « Avoir utilisé l’antenne » de Canal+, le 5 décembre, pour affirmer que son collègue, « l’ami Sébastien Thoen », n’avait pas eu « la sortie qu’il aurait méritée », et lui avoir souhaité « bon vent ».
                                          Article réservé à nos abonnés Lire aussi Vivendi veut devenir propriétaire de « Capital », « Géo », « Voici », « Gala » et « Femme actuelle »
                                          Dans l’attente de ce rendez-vous, M. Guy, commentateur de matchs de football au style singulier entré à Canal+ en 1997, garde le silence. Sollicité par Le Monde, Gérald-Brice Viret, le directeur des programmes et des antennes de Canal+, ne souhaite pas davantage s’exprimer. Les soutiens de M. Guy se taisent aussi, craignant de lui causer du tort, même involontairement.

                                          A en croire plusieurs témoignages, c’est en effet un « climat de terreur » qui règne au sein de Canal+, propriété du groupe Vivendi, dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire. A l’origine du message de M. Guy qui lui vaut cette menace de sanction, l’annonce, le 27 novembre, du licenciement de Sébastien Thoen, chroniqueur dans l’émission hebdomadaire « Canal sports club » et présentateur du mensuel « Journal du hard ».
                                          Siège éjectable


                                          La direction de Canal+ lui reproche d’avoir participé à un sketch diffusé sur les réseaux sociaux qui moque « L’Heure des pros », l’émission de Pascal Praud sur CNews, la chaîne d’information du groupe. Qui plus est en compagnie de Julien Cazarre, son ancien acolyte de l’émission « Action discrète », qui « dénigre constamment le service des sports de Canal », selon M. Viret, interrogé à ce sujet le 9 décembre sur Europe 1. Une assertion qualifiée de « lunaire » par M. Cazarre, qui voit plutôt dans cette éviction un « excès de zèle » de la part de la direction.
                                          Les messages de solidarité envoyés sur les réseaux sociaux à leurs confrères de Téléfoot, la chaîne du groupe Mediapro bientôt disparue, ont été peu appréciés


                                          « Les patrons de Canal+ ne supportent plus que les salariés fassent preuve de ce qu’ils considèrent comme de la déloyauté », décrypte un membre du service des sports. Les 148 « collaborateurs du service des sports et/ou journalistes des rédactions du groupe » qui ont signé (publiquement ou non) un texte de soutien à M. Thoen se le sont vu reprocher par leur direction. « On nous a dit que ce n’était pas bien et qu’il fallait arrêter de s’exprimer » sur les affaires de la maison, raconte-t-il.

                                          Dans le même esprit, les messages de solidarité envoyés sur les réseaux sociaux à leurs confrères de Téléfoot, la chaîne du groupe Mediapro bientôt disparue, ont été peu appréciés, « sur le thème : soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous ». A tel point que certains ont regretté leur paraphe de peur de se retrouver sur un siège éjectable, tandis que l’absence apparente de solidarité de quelques figures du groupe, non signataires, a achevé d’empoisonner l’atmosphère.
                                          Lire aussi Diffusion des matchs de Ligue 1 : Mediapro va mettre un terme à la chaîne Téléfoot
                                          A ces deux événements s’en est ajouté un troisième le week-end dernier, lorsque Le Monde a publié un article sur Bertrand Usclat, à l’origine des vidéos« Broute » diffusées sur Canal+, pastiches de celles du média en ligne Brut. Mis en ligne samedi matin, l’article mentionnait l’interdiction faite au comédien d’y critiquer CNews − la chaîne est pointée pour sa dérive conservatrice. Un passage retiré à sa demande, après que la chaîne le lui a reproché.
                                          Article réservé à nos abonnés Lire aussi Un apéro avec Bertrand Usclat de « Broute » : « Maintenant, je fais rire mes parents »
                                          « Dix-huit mois avant la présidentielle, il faut que tout le monde se taise devant la droitisation de CNews », cingle Jean-Baptiste Rivoire, ancien rédacteur en chef adjoint de l’émission « Spécial investigation », supprimée par Vincent Bolloré, et représentant syndical SNJ-CGT. En juin, lors d’un comité social et économique, il a demandé s’il existait « des différences éditoriales et idéologiques entre le traitement de l’actualité par CNews et les opinions du Rassemblement national ». Sa question est restée sans réponse, la direction préférant se féliciter des succès d’audience de la chaîne.
                                          « Ceux qui avaient obtenu l’assurance de garder leur job s’entendent suggérer de “penser à bouger” », un représentant du personnel


                                          « Ce qui se passe ces derniers jours n’est pas différent de ce qui se déroule depuis l’arrivée de M. Bolloré à la tête du groupe, mais à chaque fois, on réussit à s’étonner », se désole un représentant du personnel. Comme d’autres, il relève la coïncidence de ces tensions avec la conclusion, à la fin du mois, d’un plan de départs volontaires auquel 320 salariés ont souscrit, là où la direction de Canal+ projetait de supprimer 442 postes. « Ceux qui avaient obtenu l’assurance de garder leur job s’entendent suggérer de “penser à bouger” », s’alarme-t-il, prévoyant de nouvelles ruptures de contrats dans les prochains mois.

                                          L’annonce lundi 14 décembre, du départ, en 2022, d’Arielle Saracco, qui dirige toute la création originale (fictions, séries, programmes courts, etc.) et est à ce titre l’interlocutrice privilégiée de Thoen, Usclat et tous les talents du groupe depuis plus de vingt ans, a ajouté au trouble. Même si, selon plusieurs sources internes, cette décision relève d’un choix personnel, étranger aux dernières péripéties, elle marque la fin d’une ambition éditoriale emblématique de la chaîne cryptée. « Tout ce qui peut ressembler à de la critique, de la digression, de l’irrévérence doit disparaître, regrette une élue. L’époque où Canal voulait des talents est finie. Aujourd’hui, on ne veut plus que des exécutants. »
                                          perso. je ne regreterais pas guy .........et de toutes les facons on sait que la chaine depuis l arrivée de bolloré a pris un virage a 360 question éditorial politique.
                                          c news est de venu plus conservatrice ( pour pas dire plus que fox news ... c est dire
                                          alors je vais (pour ma part ) me contenter d etre plutot satisfait que canal + rachète les droits tv , pour une meilleure et plus lisible exposition ( et moins cher au final que de prendre 3 abos. ) mais c est tout.
                                          inscrit depuis 2000

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par MAPASSOL2 Voir le message

                                            perso. je ne regreterais pas guy .........et de toutes les facons on sait que la chaine depuis l arrivée de bolloré a pris un virage a 360 question éditorial politique.
                                            c news est de venu plus conservatrice ( pour pas dire plus que fox news ... c est dire
                                            alors je vais (pour ma part ) me contenter d etre plutot satisfait que canal + rachète les droits tv , pour une meilleure et plus lisible exposition ( et moins cher au final que de prendre 3 abos. ) mais c est tout.
                                            Canal, c'est pas Gijon, c'est pas Valladolid...
                                            Nono : "Qui parle de sportif?"

                                            Commentaire


                                            • Vincent Labrune (LFP) demande de la patience aux clubs au sujet des droits télé

                                              Le président de la Ligue de football professionnel, Vincent Labrune, a conseillé aux clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 de se montrer patients au sujet d'une offre par Canal + de reprise des droits de retransmission télé abandonnés par Mediapro.

                                              Lors d'un conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) qui s'est tenu vendredi matin, le président, Vincent Labrune, a exposé la situation actuelle sur le dossier des droits télé. Il a rappelé que l'accord conclu avec Mediapro prévoyant que la Ligue récupère les droits cédés au groupe sino-espagnol devait être validé par le tribunal de commerce de Nanterre mardi. Et qu'il ne s'agissait pas d'une simple formalité. Il a ensuite encouragé les présidents de club à faire preuve de patience, car il était probable que rien ne se passe avec Canal +, potentiel successeur de Mediapro, avant début janvier 2021.

                                              Au passage, le président le LFP a indiqué qu'au vu de la situation actuelle, la répartition des droits devra sans doute être réétudiée. Et qu'il y avait également un sujet à ouvrir, en cette période de forte baisse des recettes, sur le salaire des joueurs.

                                              Commentaire


                                              • Allô Quillot ? ​​​​​​
                                                Le député (LREM) Cédric Roussel va demander la création d'une commission d'enquête parlementaire pour faire la lumière sur le « fiasco » du contrat Mediapro sur les droits télé de la L1 et de la L2.
                                                Nono : "Qui parle de sportif?"

                                                Commentaire


                                                • je ne suis pas aussi péssimiste que vous. Je pense que les clubs aux reins solides renfloueront la L1 et les "petits"clubs.

                                                  Enfin peut etre pas tous, mais on verra certainement de Lyon acheter des joueurs en L1, pas surpayé comme a une époque mais on aidera les petits, sauf si Juni ne le veut pas. On prétera un peu + de jeune également histoire d aider aussi ces petits club. typiquement je pense que J.Lucas va aller dans un club de L1 avec prise en charge du salaire pour nous.

                                                  Le quatar SG doit aussi mettre la main a la poche.

                                                  ALors oui je pense que l on ne le fera pas de suite, on va attendre de remplir a nouveau les comptes, et une fois que tout ira mieux ( droit tv, ldc, billeterie et event) on n aura plus rien a craindre.

                                                  Il faut(dra) que les rennes, nice, monaco joue aussi le jeu.


                                                  alors oui je sais, vous allez me dire qu il aille mourrir ces clubs qui n ont pas levé le petit doigt pour nous, mais notre interet et celle de la L1, ce n est pas d avoir 4 ou 5 clubs au top et des score de 7 ou 8 a 0... l interet n est pas d etre comme le foot féminin avec 2 equipes tres fortes, 2 correctes, et tout le reste d un niveau amateur.
                                                  "t'es pas le couteau le plus aiguisé du tiroir"

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par mcphy Voir le message
                                                    je ne suis pas aussi péssimiste que vous. Je pense que les clubs aux reins solides renfloueront la L1 et les "petits"clubs.

                                                    Enfin peut etre pas tous, mais on verra certainement de Lyon acheter des joueurs en L1, pas surpayé comme a une époque mais on aidera les petits, sauf si Juni ne le veut pas. On prétera un peu + de jeune également histoire d aider aussi ces petits club. typiquement je pense que J.Lucas va aller dans un club de L1 avec prise en charge du salaire pour nous.

                                                    Le quatar SG doit aussi mettre la main a la poche.

                                                    ALors oui je pense que l on ne le fera pas de suite, on va attendre de remplir a nouveau les comptes, et une fois que tout ira mieux ( droit tv, ldc, billeterie et event) on n aura plus rien a craindre.

                                                    Il faut(dra) que les rennes, nice, monaco joue aussi le jeu.


                                                    alors oui je sais, vous allez me dire qu il aille mourrir ces clubs qui n ont pas levé le petit doigt pour nous, mais notre interet et celle de la L1, ce n est pas d avoir 4 ou 5 clubs au top et des score de 7 ou 8 a 0... l interet n est pas d etre comme le foot féminin avec 2 equipes tres fortes, 2 correctes, et tout le reste d un niveau amateur.
                                                    Déjà l'occasion est rêvée pour passer à 18. Ras-le-bol d'avoir 12 équipes de fantômes dans l'élite professionnelle.
                                                    C'est quand même une journée à 30 Millions

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X