Annonce

Réduire
Aucune annonce.

De la Coupe d'Europe des Clubs Champions à la Ligue des Champions...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #51
    Envoyé par Alessandro Cicirello
    Voilà bien longtemps que je souhaitais aborder ce sujet. Entre 1993 er 2006, l'évolution de la plus prestigieuse des compétitions de Clubs en Europe...

    Comparatif.

    1ere chose:

    93: 10 matchs à jouer pour l'emporter.
    06: 13 matchs à jouer pour l'emporter.

    93: élimination directe an 1er tour (16eme) puis élimination directe en 1/8eme également: 2 adversaires à rencontrer.
    06: une poule de 4 matchs aller/retour, les deux premiers se qualifient en 1/8 avec élimination directe: 4 adversaires à rencontrer.

    93: une poule de 4 matchs aller retour, le 1er allant en finale06: 1/4 finale à élimination directe 1/2 finale à élimination directe pour aller en finale

    93 et 06, finale normale.

    1er constat, il y a donc plus de rencontre à élimination directe en 06 qu'en 93.

    2eme constat... la difficulté de l'épreuve en elle même

    En 93, Comment Milan et Marseille se sont ils qualifiés pour la finale ???



    1er Tour
    FC Glentoran (Irlande du Nord) - OM : 0/5 - 0/3
    Milan - Olimpija Ljubljana : 4/0 - 3/0

    1/8ème de finale
    Dinamo Bucarest - OM : 0/0 - 0/2
    Slovan Bratislava - Milan : 0/1 - 0/4

    Groupe A:
    OM / Glasgow Rangers / FC Bruges / CSKA Moscou
    Glasgow Rangers - OM : 2/2 et 1/1
    FC Bruges - OM : 0/1 et 3/0
    CSKA - OM : 1/1 et 6/0

    L'OM termine premier avec 3 V et 3 N et un point d'avance sur les Rangers qui ratent d'un cheveu la finale, et n'auront pas perdu contre Marseille.


    Groupe B:
    Milan / Goteborg / FC Porto / PSV Eindhoven
    Milan remporte ses 6 matchs et écrase son groupe avec le double de points que Goteborg (3 V 3 D)


    Bref, lorsque l'on se replonge concrètement dans le détail de cette époque, on constate que la vieille version correspond à peu près à l'UEFA d'aujourd'hui.

    A performance égale, on peut pratiquement estimer que la saison dernière par exemple, le Milan AC - OL en 1/4 de l'an dernier correspond à un finale d'il y a 13 ans.
    Simple constat, mais très instructif tout de même.
    Bravo et merci pour ce constat !
    LYONNAIS DE COEUR & COEUR DE LYONNAIS

    Commentaire


    • #52
      Envoyé par BONNOX
      Bravo et merci pour ce constat !
      il faut le corriger ce constat

      Comparatif.

      1ere chose:

      93: 11 matchs à jouer pour l'emporter.
      06: 13 matchs à jouer pour l'emporter.

      93: élimination directe an 1er tour (16eme) puis élimination directe en 1/8eme également: 2 adversaires à rencontrer.
      06: une poule de 4 matchs aller/retour, les deux premiers se qualifient en 1/8 avec élimination directe: 4 adversaires à rencontrer.

      93: une poule de 4 matchs aller retour, le 1er allant en finale06: 1/4 finale à élimination directe 1/2 finale à élimination directe pour aller en finale

      93 et 06, finale normale.

      Soit en tout 6 adversaires pour gagner en 93 et 7 en 2006
      Dernière modification par asnowboard, 28/11/2006, 17h53.

      Commentaire


      • #53
        c'est pas parce que les clubs presents en 93 sont aujourd'hui des clubs moribonds, voir inconnus pour certains qu'ils etaient nuls à cette epoque
        "Le vin,il nait, puis il vit, mais point ne meurt car en l'homme il survit"

        Commentaire


        • #54
          Debat un peu sterile...

          En 93, il n'y avait qu'un club champion d'Europe...en 2006, il n'y a toujours qu'un club champion d'Europe.

          Au bilan, sur un cycle de 2 ans, il n'y a qu'un club qui va au bout.
          C'est juste qu'aujourd'hui, il est plus facile de se qualifier pour la C1 et en contrepartie plus difficile de la gagner une fois que l'on est dedans...mais on final, il n'y a qu'un vainqueur.

          En 93, Milan avait sorti lors du Calcio 91-92, la Juve, l'Inter, la Roma et le Napoli...
          alors que maintenant, il est oblige de les sortir lors de la LdC.
          c'est juste la formule qui est differente mais la difficulte reste la meme.

          Commentaire


          • #55
            ALLEZ L'OL
            on me surnomme le baggio arabe!

            Commentaire


            • #56
              Ca me fait rire quand on nous sort les "attention, un steua ou un etoile rouge avant l'arret Bosman, c'etait des tres bonnes equipes!"... :((

              Ca joue contre nous en ce moment, au benefice des autres grandes nations europeennes !!
              C'est justement l'arret Bosman qui fait que c'est plus dur pour les clubs francais en 2006, plutot qu'en 93.
              Depuis cet arret, la L1 est toutes les années pillées de ces meilleurs joueurs. Dans les années 90's, les clubs francais marchaient bien en coupe d'europe ! Une année en UEFA il y avait meme 2 clubs francais en demi finale (Auxerre-dortmunt, PSG-Juve). Sauf que depuis, les meilleurs joueurs partent et donc les clubs francais ne sont plus aussi competitifs qu'a l'epoque. Pour preuve seul l'OL arrive a sortir des poules de LDC regulierement, et encore apres on echoue malheureusement en 1/4. Les autres clubs francais sont fantomatiques a part Monaco y a 2/3 ans mais c'est un cas spécial en France (avantage fiscaux obligent :grn: ).

              Tout ca pour dire, dans le systeme actuel, on a plus de merite de rivaliser avec des Milan, Real etc avec une L1 autant affaibli ! On a les memes contraintes que le Steua et l'etoile rouge qui sont devenues des equipes de 2 voire 3eme zone.

              A l'epoque, s'il y avait eu l'arret Bosman, l'OM n'aurait peut-etre pas pu aligner l'equipe qu'ils avaient.
              Donc dans un sens, l'application de l'arret Bosman joue en leur defaveure si on essaie de comparer les performances sportives a realiser pour gagner une LDC!

              Ceci dit, je m'en fous, ils ont gagné la coupe, c'est bien, a l'epoque j'etais content parce qu'ils representaient la France (chose que j'aimerai que les marseillais fassent entre autre au lieu de nous detester a vouloir rester l'unique club a avoir une LDC).

              Commentaire


              • #57
                Juste une question : y avait-il des clubs "protégés" en 1993?? Genre est-ce que dès le premier tour, le vainqueur du Calcio et le vainqueur de la Liga pouvaient se rencontrer?

                Commentaire


                • #58
                  Envoyé par nazgul666
                  Juste une question : y avait-il des clubs "protégés" en 1993?? Genre est-ce que dès le premier tour, le vainqueur du Calcio et le vainqueur de la Liga pouvaient se rencontrer?
                  il me semble de memoire que tu n'avais que le premier tour de protegé

                  en 93 le cska avait sorti le barca et les rangers leeds united au deuxieme tour avant la phase de poule
                  en 91, le spartak avait sorti naples, le real avant de se faire eliminer par l'om en demi et l'etoile rouge avait sorti le bayern en demi.

                  Les grosses ecuries y etaient toutes au departs, mais arriver en finale n'etait pas forcement acquis

                  Commentaire


                  • #59
                    cette phase finale de 1993 avec les rangers, bruges et le CSKA moscou, ca vaut meme pas un 1er tour de LDC maintenant !!

                    et les equipes de l'epoque valaient celles de maintenant, les rangers etant ptetre un peu + redoutable....

                    les eliminations directs, ca n'aidait pas les grosses equipes evidemment,

                    pour avant, le "grand" CSKA SOFIA n'avait déjà plus rien de terrifiant en 1989... 3-1, 3-1 sans opposition...la seule chose que vous ayez perdu contre eux, c'est gaetan huard
                    mon premier roman "LE SALAIRE DE LA MORT" est disponible sur amazon.fr

                    Commentaire


                    • #60
                      Il me semble que le fossé entre les grandes équipes italiennes et les grandes équipes françaises étaient plus important à l'époque.
                      Gagner contre Milan, La Juve était impensable, un match nul improbable.

                      Il est vrai que le sport business internationalisé et la forme de la LDC me donnent l'impression qu'aujourd'hui, le parcours est plus difficile pour aller au bout.
                      Néanmoins, les grandes équipes sont plus fatiguées qu'à l'époque.

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X