Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Chiffres du merchandising a l'OL et ailleurs ...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Chiffres du merchandising a l'OL et ailleurs ...

    Bonjour,

    Je cherche des chiffres liés au merchandising concernant l'OL et les autres clubs en France pour pouvoir les comparer ...

    Par exemple : vente de maillot, chiffres d'affairse ... etc ??

    Est ce que l'OL vend plus de maillot que l'OM ? Si oui combien ?
    Que represente les gains lies au merchandising dans le chiffres d'affaire total du club ... ?

    etc ...

    désolé mais rien trouver d'interessant sur google ...:(

  • #2
    Si qqun les a, ca m'intéresseré aussi !! :joue:

    Commentaire


    • #3
      JMA, vu que tu dois être en train de nous lire, balance !:fier: :proud:
      HANS ZIMMER

      Commentaire


      • #4
        Les chiffres ont bcp de zéros, c'est pour ca que c'est long :-)

        Commentaire


        • #5
          Personne ne connait le nombre de maillots vendus par l'OL l'annee derniere par exemple ? et pour les autres equipes ? ... c'est fou qd meme ...

          ni les chiffres compelts du merchandising .. j'entends par la maillots, echarpes .. produits derivés .. j'vous parle pas de OL vin et OL cigare :)

          Commentaire


          • #6
            realisé courant 2005

            Réussite sportive et bonne santé financière

            A l'heure des réjouissances, il n'était bien sûr pas question de parler gros sous, mais la fête ce soir-là, comme les années précédentes, signait une réussite sportive étroitement liée à la bonne santé financière du club. Jean-Michel Aulas l'a souvent répété : "Un club de football doit être géré comme une entreprise." Quitte à faire hurler ses opposants, prompts à railler le libéralisme de ce chef d'entreprise, patron de Cegid, versé dans "le foot business"... mais éconduit par l'AMF en 2003 lors d'une tentative d'introduction en Bourse du holding du club. Souhaitant lever 30 millions d'euros, Aulas expliquait alors : "Notre projet est bâti sur des performances sportives et un projet économique récurrent et viable qui a démontré sa qualité."

            Réussite économique ? Quand il arrive en 1987 à la présidence du club, alors en deuxième division et promu deux ans plus tard en D1, l'OL affiche 2 millions d'euros de budget. En 2004-2005, le budget du club avoisinant les 100 millions d'euros (hors cession de joueurs) est devenu le premier du foot français. "En fonction des transferts d'ici à la fin de l'été, nous tablons sur un budget d'OL Groupe entre 100 et 110 millions d'euros", indique le président de l'OL. Le budget de la saison terminée (et les comptes arrêtés à la fin juin 2005) se répartit entre les produits suivants : la billetterie (18 millions d'euros), les sponsors et cercles d'affaires (16 millions d'euros), les droits télévisés et marketing européens (21 millions d'euros), les droits télé France (24,2 millions d'euros) et les autres produits, notamment les licences d'utilisation du nom et les tournées (18 millions d'euros).

            La réussite financière a eu ses hauts et ses bas. Longtemps bénéficiaire, le club lyonnais a accusé des pertes de 6,4 et 7,9 millions d'euros les deux dernières saisons. La faute à des provisions exceptionnelles sur les transferts de joueurs, expliquent les dirigeants. "L'important, c'est l'excédent brut d'exploitation, qui est largement positif et le meilleur indicateur de rentabilité", préfère souligner Aulas, rappelant que sur les cinq dernières années, l'excédent brut cumulé atteint 100 millions d'euros. Un montant qui a permis d'autofinancer les derniers investissements en joueurs. Il reste que le club semble avoir redressé la situation avec 2,2 millions d'euros de résultat net au premier semestre 2004-2005 contre - 3,24 l'année précédente. "Le résultat net cette saison pourrait se situer autour de 10 millions d'euros", estime Jean-Michel Aulas.

            Engouement de la ville et de la région

            L'OL fait incontestablement recette. Derrière le retour annoncé aux bénéfices et la forte progression des produits - tempérée cependant par la hausse des charges -, les performances financières reflètent l'engouement de la ville et au-delà pour le club phare de la région. La fidélité des spectateurs est exceptionnelle avec un taux d'occupation du stade de 95 %, et des abonnés (25.000 environ) en hausse régulière. Son président aime à rappeler que le club est "la première entreprise de spectacle de la région" avec plus de 1 million de spectateurs par saison, toutes compétitions confondues. Intérêt aussi de la part des sponsors dont les participations permettent de valoriser le maillot de l'OL à quelque 12 millions d'euros, le plus cher de Ligue 1. Dans le trio de tête : Renault Trucks avec un contrat de 10 millions d'euros sur trois ans assorti d'un intéressement aux résultats, suivi par LG (2 millions d'euros) et Umbro, l'équipementier de l'OL, dont le contrat est assis sur les ventes des produits textiles. On trouve également Numéricable et deux nouveaux arrivants en 2004, Fertiligène et ISS. Parallèlement, les loges du stade de Gerland sont prises d'assaut par les entreprises pour leurs opérations de relations publiques, les plus courues de la région.

            Même la France du foot semble se passionner pour un club qui l'a longtemps laissé indifférente. L'OL a établi un record d'audience sur TF1 lors de la rencontre avec le PSV Eindhoven en Ligue des champions, le pic d'audience culminant à 8,3 millions de téléspectateurs, soit 50 % de parts de marché. Dans la planète télévisuelle du foot, l'OL a représenté trois des cinq meilleures audiences de l'année. Et Aulas d'insister : "Un sondage de "l'Equipe” place l'OL en tête des club préférés des amateurs de football, devant Marseille et Saint-Etienne." Il reste à l'Olympique Lyonnais à réussir l'exploit en Ligue des champions pour entrer définitivement dans la légende des grands clubs... Malgré un parcours unique - sept participations consécutives à une coupe européenne - l'OL a toujours buté sur les quarts de finale.

            Produits promotionnels

            Le club lyonnais surfe désormais sur son nouveau capital sympathie et ses performances sportives. A commencer dans son fief régional. A l'instar des grands clubs européens, avec Manchester comme modèle, l'OL mène à un train d'enfer une stratégie de diversification de ses revenus, principalement avec la création de filiales et la multiplication des licences. L'OL est partout - ou presque. Le holding OL Groupe compte ainsi sept filiales, dont trois en association pour le restaurant Argenson (avec Bocuse) à côté du siège du club, OL Restauration (avec Sodexho) et OL Voyages (avec Afat Voyages). Les quatre filiales à 100 % sont M2A (centrale d'achat), OL Organisation, OL Images, la dernière-née (voir ci-contre), et OL Merchandising, la plus importante, en charge de la l'exploitation de la marque OL via la vente de produits promotionnels et la commercialisation de licences. "Les licences nous assurent une présence forte dans la ville, mais notre stratégie vise en priorité l'activité de filiales qui génèrent beaucoup plus de revenus directs", indique Thierry Sauvage, codirecteur général de l'OL et ancien président de M2A. Deux nouvelles filiales devraient ainsi voir le jour la saison prochaine.

            Début juin, l'OL a créé une nouvelle licence avec OL Phone pour une gamme de produits de téléphonie portable commercialisés dans une boutique dédiée à la marque. C'est la septième licence après OL Taxi, OL Conduite, OL Boisson, OL Café, OL Beauté et OL Musique - dont le premier CD s'est vendu à 40.000 exemplaires. Dans les produits dérivés, le plus gros succès de vente concerne les 70.000 maillots du club (+ 30 %) tandis que l'inédit string OL aurait séduit plus de 2.000 acheteuses en quelques mois. L'OL est vraiment partout... D'une façon générale, confirmant l'attractivité tous azimuts du club, les femmes s'affirment comme de grandes consommatrices des produits OL dans les deux boutiques du club et en grande distribution. Au bout du compte, l'activité périphérique des filiales en 2004-2005 représente un chiffre d'affaires de 20,9 millions d'euros - dont 7,1 millions d'euros pour OL Merchandising - soit 20 % environ du budget du club (contre 2 % en 1997). "Toutes les filiales sont bénéficiaires", précise le président de l'OL.

            La saison prochaine, le budget de l'OL devrait encore augmenter d'un cran avec OL Images, créé en novembre 2004, et surtout l'augmentation des droits télé nationaux en fonction du classement. Pour une troisième place, le club toucherait environ 40 millions d'euros (contre 24,2 millions cette année), avec une rallonge de 6 millions s'il remportait le championnat et du même coup un cinquième titre consécutif, une première dans le Championnat de France. Il reste à lever l'incertitude pour l'Olympique Lyonnais qui s'est imposé comme le club du début de la décennie...

            Construire un nouveau stade

            Dans sa stratégie de construction d'un grand club européen, le président de l'OL a jeté un pavé dans la mare en affichant sa volonté de délaisser Gerland, propriété de la ville, et de construire un nouveau stade dans la proche agglomération lyonnaise. Une enceinte plus grande et moderne, permettant au club de développer les recettes billetterie et un ambitieux projet d'animation commerciale. Devant la levée de boucliers, Aulas a fait le dos rond et observé un silence prudent, paraissant se rallier à l'idée de la ville qui préfère agrandir l'actuel stade de Gerland, une opération toutefois délicate dans un bâtiment oeuvre de Tony Garnier et classé monument historique. Il y a peu, Gérard Collomb confirmait à La Tribune que la collectivité étudiait un projet d'agrandissement du stade à trois ou quatre ans avec un financement en partenariat public-privé "qui ne coûtera rien à la ville". Or, Jean-Michel Aulas affirme qu'il n'a pas abandonné son projet de nouveau stade, à l'origine prévu à Vénissieux, auquel s'oppose fermement le maire de la ville : "Il y a deux ou trois autres endroits possibles en bordure de rocade." Après l'euphorie des victoires consensuelles, Collomb et Aulas devront trouver un terrain d'entente, d'autant que le président de l'OL veut jouer vite.

            L'OL TV arrive
            L'OL, désormais propriétaire de ses images, va profiter de sa tournée en Corée en juillet prochain pour lancer sa chaîne de télévision. Un média incontournable comme "outil de rayonnement pour assurer une exposition maximale de la marque OL", selon Eric Peyre, président d'OL Images et PDG de Jet Multimédia. Disposant jusque-là de sa propre émission sur la télévision locale hertzienne TLM, le club produira des blocs-programmes pour une multidiffusion 24 heures sur 24 sur le satellite (Canal, TPS), le câble, le Web et les matchs en différé sur M6. Ces contrats et d'autres recettes annexes (production de reportages, Internet, diffusion sur mobiles...) représenteront un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros pour la première année. L'OL a investi 2 millions d'euros pour démarrer son projet avec un studio flambant neuf et une équipe de 17 personnes.

            Claude Ferrero

            Commentaire


            • #7
              J'ai trouvé ça mais bon c'est passablement incomplet..

              http://www.lexpress.fr/mag/sports/do...asp?ida=433085

              Commentaire


              • #8
                En combinant les deux dernières réponses, tu peux si ça te fait plaisir comparer le nombre de maillots vendus par exemple...

                Commentaire


                • #9
                  L'OL a vendu 70 000 maillots contre 200 000 pour l'OM. Voilà au moins un domaine où l'on vous surpasse :proud:
                  Ribéry,Nasri,Taiwo,Cana,Carrasso,Zubar,Valbuena... Place aux jeunes !

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par pierre.om
                    L'OL a vendu 70 000 maillots contre 200 000 pour l'OM. Voilà au moins un domaine où l'on vous surpasse :proud:
                    c'est des chiffre de quelle année ,?

                    Commentaire


                    • #11
                      pourtant d'après Aulaspsos, il parait que l'OL est le club de plus populaire ?????

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par grifoule
                        c'est des chiffre de quelle année ,?
                        en relisant, 2005 je pense

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par grifoule
                          c'est des chiffre de quelle année ,?
                          jsé plus j'ai lu ça ds les précédents messages.
                          Ribéry,Nasri,Taiwo,Cana,Carrasso,Zubar,Valbuena... Place aux jeunes !

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par Qui saute pas...
                            pourtant d'après Aulaspsos, il parait que l'OL est le club de plus populaire ?????
                            C'EST PAS DE LUI C'EST LES CHIFFRES qui parle; pourquoi de suite Aulas ?

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Qui saute pas...
                              pourtant d'après Aulaspsos, il parait que l'OL est le club de plus populaire ?????
                              On peut être populaire et avoir des supporters radins :joue:

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par pierre.om
                                jsé plus j'ai lu ça ds les précédents messages.
                                om doit etre devant mais avec un ecart moindre je pence

                                Commentaire


                                • #17
                                  avt "l'affiche om-ol" de cte année, il me semble que l'equipe avait fait un dossier complet la dessus en comparant les deux clubs financièrement.

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Envoyé par luciano83
                                    avt "l'affiche om-ol" de cte année, il me semble que l'equipe avait fait un dossier complet la dessus en comparant les deux clubs financièrement.
                                    c'est les chiffres apres le match qui devienne intéréssant !;)

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Quelques chiffres:
                                      - Il se vend par exemple près d’un million de maillots et tee-shirts de MU par an contre 50.000 du PSG ou de l’OM ! (1998)
                                      http://www.humanite.presse.fr/journa...8-03-04-410972

                                      - Adidas, qui a vendu 600 000 maillots lors de la victoire des Bleus au Mondial de 1998, a déjà écoulé 150 000 exemplaires du nouveau maillot de l’équipe de France.
                                      http://www.rendezvousmagazine.fr/rdv3/sportbusiness.htm

                                      - Entre autres : pas moins de 300 000 maillots vendus frappés du n° 5 de la star française (donc de Zidane) (2002)
                                      http://www.politis.fr/article238.html

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par pierre.om
                                        L'OL a vendu 70 000 maillots contre 200 000 pour l'OM. Voilà au moins un domaine où l'on vous surpasse :proud:
                                        T'es un marrant toi :mdr: tes chiffres datent un peu en fait de trois ou quatre ans L'OL a vendu 120 000 maillots la saison derniére dépassant le PSG il faut noter que L'OM stagne et que L'OL au contraire peut bien vendre 150000 maillots(minimum) cette saison , et en cas de finale LDC dépasser Marseille .

                                        Commentaire

                                        Chargement...
                                        X