Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pourquoi l’OL n’est-il plus sur le podium de la Ligue 1 ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Je vois une évolution dans ton propos. Tu commence enfin a envisager que l'on peut se tromper au sein du club dans le recrutement.

    Sinon si le quatar nous oblige a viser que la seconde place. Par quel fatalité, alors que tu prépare mentalement des joueurs dixit un autre topic, nous finissons a cette huitième place ?

    Il y a autant de pétrodollars en ligue 1 ?
    Ils se sont levés. Ils m'ont applaudi et ils ont pleuré.

    Commentaire


    • #77
      Envoyé par Mr_X Voir le message
      Je vois une évolution dans ton propos. Tu commence enfin a envisager que l'on peut se tromper au sein du club dans le recrutement.

      Sinon si le quatar nous oblige a viser que la seconde place. Par quel fatalité, alors que tu prépare mentalement des joueurs dixit un autre topic, nous finissons a cette huitième place ?

      Il y a autant de pétrodollars en ligue 1 ?
      Sur le classement Qatarien 2012-2022, on est 2ème et pas 8ème.

      Peter Bosz ne représente pas l'intégralité de l'histoire de l'OL.

      FloMo ne s'est pas trompé, il s'est ultra trompé.

      Je le jure, sur la tête de Kenny Tete.
      "Qui c'est les + doriphore, évidemment c'est les Verts !"

      Commentaire


      • #78
        Un petit rappel intéressant à lire.

        https://www.rue89lyon.fr/2016/01/08/...aits-derniers/

        Alors triche, influence, corruption ou démarche citoyenne de salubrité publique ?
        Envoyé par InfosGones;n11724247
        Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

        Commentaire


        • #79
          Envoyé par Yanloup Voir le message
          Un petit rappel intéressant à lire.

          https://www.rue89lyon.fr/2016/01/08/...aits-derniers/

          Alors triche, influence, corruption ou démarche citoyenne de salubrité publique ?
          Que veux tu montrer? Que la construction du stade a été difficile? Tout le monde le sait. Que ça a été un combat politique à l'échelle de la métropole? Oui.

          Par contre j'ai plus entendu la maire de Decines quand l'OL a commencé à lui lâcher des dizaines (centaines) de milliers d'euros à la commune en taxes diverses.

          Les mairies de Meyzieu et Decines qui étaient absolument contre la passerelle piétonne au dessus de la rocade la réclament aujourd'hui.

          Le maire de Lyon (l'opposant au projet Tete) se sert du stade pour faire la promotion des augmentations de espaces verts (on a accepté dans le cadre de la construction des nouvelles salles), de la dépollution (le terrain en friche sur lequel a été construit le stade était à l'abandon depuis longtemps, pollué, amiante, et le club a tout payé), des panneaux photovoltaïques sur le parking.

          Layat je le connais personnellement, et oui il s'est fait baiser par Collomb. Il a voulu jouer au résistant et s'est fait broyer par la machine.

          Les nouvelles routes (sur le terrain de Layat) sont énormément utilisées tous les jours par les habitants de Decines et Meyzieu.

          La ligne de tram a permis de désengorger le T3 qui sature régulièrement.

          Toi qui connait si bien le coin, ça me fait chaud au cœur de voir que tu t'intéresses au développement urbain de ta ville .

          Si tu veux vraiment attaquer la ou ça fait mal, parle du bruit, de la lumière les jours de concert ou de matchs, avec la prise en compte du vent qui porte. C'est parfois très cool (j'ai écouté le concert des Stones sur ma terrasse), mais ça reste une très lourde problématique pour ceux qui habitent vraiment à proximité (ce qui n'est pas mon cas pour préciser).

          En conclusion, ton article date de 2016 et les choses ont énormément changé depuis. Tu le saurais si tu passais dans le coin .

          edit: petite question supplémentaire: penses tu qu'un jeune politicien lyonnais, adjoint du maire, avide de renommée et de pouvoir, puisse décider d'être en opposition de principe avec le maire de lyon et Aulas afin de se faire connaître et de prendre la lumière pour se positionner et devenir maire à la place du maire? Non bien sûr, ce serait machiavélique...
          Dernière modification par bib69330, 25/09/2022, 14h22.

          Commentaire


          • #80
            Le quartier Sully a sûrement pas vu son cadre de vie se dégrader..., Sully avant 2016 c'est 1 sur 10 comme lieu de vie, maintenant ils ont des transports améliorés, des emplois en bas de chez eux, des rues refaites, et une commune qui a boosté ses ressources de 400%. Ils ont perdu quoi ? Rien...

            Décines en 2015 :




            Seul Étienne Tête pourrait avoir le culot de dire que c'était mieux avant...
            "Qui c'est les + doriphore, évidemment c'est les Verts !"

            Commentaire


            • #81
              Envoyé par bib69330 Voir le message

              Que veux tu montrer? Que la construction du stade a été difficile? Tout le monde le sait. Que ça a été un combat politique à l'échelle de la métropole? Oui.

              Par contre j'ai plus entendu la maire de Decines quand l'OL a commencé à lui lâcher des dizaines (centaines) de milliers d'euros à la commune en taxes diverses.

              Les mairies de Meyzieu et Decines qui étaient absolument contre la passerelle piétonne au dessus de la rocade la réclament aujourd'hui.

              Le maire de Lyon (l'opposant au projet Tete) se sert du stade pour faire la promotion des augmentations de espaces verts (on a accepté dans le cadre de la construction des nouvelles salles), de la dépollution (le terrain en friche sur lequel a été construit le stade était à l'abandon depuis longtemps, pollué, amiante, et le club a tout payé), des panneaux photovoltaïques sur le parking.

              Layat je le connais personnellement, et oui il s'est fait baiser par Collomb. Il a voulu jouer au résistant et s'est fait broyer par la machine.

              Les nouvelles routes (sur le terrain de Layat) sont énormément utilisées tous les jours par les habitants de Decines et Meyzieu.

              La ligne de tram a permis de désengorger le T3 qui sature régulièrement.

              Toi qui connait si bien le coin, ça me fait chaud au cœur de voir que tu t'intéresses au développement urbain de ta ville .

              Si tu veux vraiment attaquer la ou ça fait mal, parle du bruit, de la lumière les jours de concert ou de matchs, avec la prise en compte du vent qui porte. C'est parfois très cool (j'ai écouté le concert des Stones sur ma terrasse), mais ça reste une très lourde problématique pour ceux qui habitent vraiment à proximité (ce qui n'est pas mon cas pour préciser).

              En conclusion, ton article date de 2016 et les choses ont énormément changé depuis. Tu le saurais si tu passais dans le coin .

              edit: petite question supplémentaire: penses tu qu'un jeune politicien lyonnais, adjoint du maire, avide de renommée et de pouvoir, puisse décider d'être en opposition de principe avec le maire de lyon et Aulas afin de se faire connaître et de prendre la lumière pour se positionner et devenir maire à la place du maire? Non bien sûr, ce serait machiavélique...
              je connais une personne qui ne m a pas dit que du bien de ce Mr, bien au contraire. Tres limite ce Mr et tres Kon...

              bref, je ne sais pas si c est vrai. apparement on lui avait proposer un prix correct, il a voulu + et donc resisté et in fine il a tout "perdu".
              "Les triomphes appartiennent à ceux qui ne renoncent jamais" Licha

              Commentaire


              • #82
                Envoyé par mcphy Voir le message

                je connais une personne qui ne m a pas dit que du bien de ce Mr, bien au contraire. Tres limite ce Mr et tres Kon...

                bref, je ne sais pas si c est vrai. apparement on lui avait proposer un prix correct, il a voulu + et donc resisté et in fine il a tout "perdu".
                Il s'est comporté comme tout le monde, comme les gens avec les constructions de prisons : 100% OK, sauf si c'est chez moi.

                Comme les routes et autoroutes, les Français en veulent + mais hors de question que ça tombe sur leurs maisons le tracé.

                Si Layat a un champ à Rillieux-la-pape il aurait été 100% en faveur du Stade..., c'est pas chez lui.

                En + on lui rachète un terrain qu'il n'a pas acheté c'est tout bénéf pour lui.

                Layat il a le comportement d'un quidam, c'est Étienne Tête et toute la clique la vérole qui montait le bourrichon à tout le monde et diabolisait les choses.
                "Qui c'est les + doriphore, évidemment c'est les Verts !"

                Commentaire


                • #83
                  Ne pas oublier que CVC accepte d’arroser la L1 à la condition de mettre du pognon dans les infrastructures car c’est ainsi que le produit football sera valorisé. Et l’État semble avoir appuyé la démarche il me semble. Et c’est donc que le citoyen y trouve lui aussi son compte.
                  J’imagine qu’avant de prendre de telles décisions, les personnes ont regardé ce qui se passe un peu partout en Europe et à Lyon pour la France.


                  Montpellier qui a des velléités remarque lui aussi que les réticences sont fortes.


                  Mais si un club comme Tottenham lâche près d’1 milliard pour son stade. Si les financeurs de la L1 poussent vers les infrastructures, c’est que malgré les réticences, il y a quelques bienfaits collectifs…

                  Commentaire


                  • #84
                    Envoyé par Valke 1989 Voir le message
                    Ne pas oublier que CVC accepte d’arroser la L1 à la condition de mettre du pognon dans les infrastructures car c’est ainsi que le produit football sera valorisé. Et l’État semble avoir appuyé la démarche il me semble. Et c’est donc que le citoyen y trouve lui aussi son compte.
                    J’imagine qu’avant de prendre de telles décisions, les personnes ont regardé ce qui se passe un peu partout en Europe et à Lyon pour la France.


                    Montpellier qui a des velléités remarque lui aussi que les réticences sont fortes.


                    Mais si un club comme Tottenham lâche près d’1 milliard pour son stade. Si les financeurs de la L1 poussent vers les infrastructures, c’est que malgré les réticences, il y a quelques bienfaits collectifs…
                    Une de mes grosses craintes serait que l'Etat vende les stades aux différents clubs pour 1/4 du coût de construction empêtré par les problèmes de PPP et autres. Si cela se fait l'OL aura été le seul club à payer son stade au prix fort.
                    Toi aussi, supporte le côté obscur du football

                    Commentaire


                    • #85
                      Envoyé par Jean K Voir le message

                      Une de mes grosses craintes serait que l'Etat vende les stades aux différents clubs pour 1/4 du coût de construction empêtré par les problèmes de PPP et autres. Si cela se fait l'OL aura été le seul club à payer son stade au prix fort.
                      L'Etat n'est pas propriétaire des stades....

                      Commentaire


                      • #86
                        Les collectivités locales, les municipalités... j'ai fait un raccourci.
                        Toi aussi, supporte le côté obscur du football

                        Commentaire


                        • #87
                          Envoyé par InfosGones Voir le message

                          Il s'est comporté comme tout le monde, comme les gens avec les constructions de prisons : 100% OK, sauf si c'est chez moi.

                          Comme les routes et autoroutes, les Français en veulent + mais hors de question que ça tombe sur leurs maisons le tracé.

                          Si Layat a un champ à Rillieux-la-pape il aurait été 100% en faveur du Stade..., c'est pas chez lui.

                          En + on lui rachète un terrain qu'il n'a pas acheté c'est tout bénéf pour lui.

                          Layat il a le comportement d'un quidam, c'est Étienne Tête et toute la clique la vérole qui montait le bourrichon à tout le monde et diabolisait les choses.
                          oui pourquoi pas, mais en fait je disais que la personne qui le connaissait disiat aussi qu il se comportait un vrai Kon avec les autres agriculteur a coté de lui ... un vrai méchant. mais je ne sais pas si c est vrai.
                          "Les triomphes appartiennent à ceux qui ne renoncent jamais" Licha

                          Commentaire


                          • #88
                            Envoyé par Valke 1989 Voir le message
                            Ne pas oublier que CVC accepte d’arroser la L1 à la condition de mettre du pognon dans les infrastructures car c’est ainsi que le produit football sera valorisé. Et l’État semble avoir appuyé la démarche il me semble. Et c’est donc que le citoyen y trouve lui aussi son compte.
                            J’imagine qu’avant de prendre de telles décisions, les personnes ont regardé ce qui se passe un peu partout en Europe et à Lyon pour la France.


                            Montpellier qui a des velléités remarque lui aussi que les réticences sont fortes.


                            Mais si un club comme Tottenham lâche près d’1 milliard pour son stade. Si les financeurs de la L1 poussent vers les infrastructures, c’est que malgré les réticences, il y a quelques bienfaits collectifs…
                            l argent de cvc va nous permettre de rembourser une bonne partie de la dette.

                            Les 90M€ que l on va toucher au final va bien baisser les 330M€ -30M€ textor.

                            On devrait vite arrivé au 180M€ prévue en 2024.?

                            et apres, hop en avant Guingamp des 25-30 M€ sur des JRA ou des Andersen....

                            Nan, on a compris maintenant, on met des 20-22 sur des bons brésilien..

                            deja que l on signe définitivmeent tete, que l on recrute du tres bon cet hiver... .
                            "Les triomphes appartiennent à ceux qui ne renoncent jamais" Licha

                            Commentaire


                            • #89
                              Envoyé par mcphy Voir le message

                              deja que l on signe définitivmeent tete, que l on recrute du tres bon cet hiver... .
                              Il serait peut-être temps en effet, avant que l'effectif ne vale plus que peau de balle.
                              Envoyé par InfosGones;n11724247
                              Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

                              Commentaire


                              • #90
                                Envoyé par Yanloup Voir le message

                                Il serait peut-être temps en effet, avant que l'effectif ne vale plus que peau de balle.
                                Tout ça va un peu dépendre de notre futur entraîneur aussi…
                                Surtout que je pense que le changement pourrait vite arriver…

                                Commentaire


                                • #91
                                  Envoyé par karlu Voir le message

                                  Tout ça va un peu dépendre de notre futur entraîneur aussi…
                                  Une dose de stress et d'incertitude supplémentaire, on en manquait
                                  Envoyé par InfosGones;n11724247
                                  Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

                                  Commentaire


                                  • #92
                                    Envoyé par Yanloup Voir le message

                                    Une dose de stress et d'incertitude supplémentaire, on en manquait
                                    Ben quoi? Je croyais que le foot c’était avant tout pour vivre des émotions ?!!!!

                                    Commentaire


                                    • #93
                                      Envoyé par karlu Voir le message

                                      Ben quoi? Je croyais que le foot c’était avant tout pour vivre des émotions ?!!!!
                                      Ben savoir si on va gagner 3-0 ou 6-0, cela m'irait comme émotion...
                                      Toi aussi, supporte le côté obscur du football

                                      Commentaire


                                      • #94
                                        Manchester City va acheter un 12ème Club : Salvador de Bahia pour 200M

                                        12 × 35 joueurs = effectif de 420 joueurs pour Manchester City

                                        Mais rien n'est déréguler...
                                        "Qui c'est les + doriphore, évidemment c'est les Verts !"

                                        Commentaire


                                        • #95
                                          La question que je pose, c'est pourquoi City ? Avec tout ce fric, j'aurai acheté Liverpool ou United à la limite... ou un club londonien ...mais city
                                          Toi aussi, supporte le côté obscur du football

                                          Commentaire


                                          • #96
                                            Une contribution au débat "empruntée" à un livre (que beaucoup ici devrait lire)
                                            NB. je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qui y est dit mais le point de vue est intéressant.

                                            LES CLOWNS

                                            Arsenal contre Stoke
                                            13.9.80

                                            Combien de matchs comme celui-ci avons-nous vus, entre le départ de Brady et l’arrivée de George Graham ? Le club en visite chez nous se débattait sans grande ambition, son entraîneur (Ron Saunders ou Gordon Lee, ou Graham Turner, ou, dans ce cas précis, Alan Durban) se contenterait d’un match nul. Il a placé cinq joueurs en défense, quatre en milieu de terrain et un malheureux avant-centre au premier rang, courant dans le vide devant le gardien de but. Privé de Liam (et, après cette saison, de Frank Stapleton), Arsenal n’a pas assez de présence d’esprit ni d’imagination pour réduire l’adversaire à néant ; peut-être avons-nous gagné (disons par un but ou deux tirés d’un corner ou une longue balle détournée ou un penalty), ou peut-être le score s’acheva-t-il par 0 à 0 ou peut-être avons-nous encaissé un but, cela n’a, au fond, aucune importance. Arsenal n’avait pas les qualités nécessaires pour remporter le championnat mais connaissait trop bien son métier pour sombrer. Une semaine, une année après l’autre, nous assistions à des parties qui, nous le savions, nous déprimaient profondément.
                                            Ce match contre Stoke ne sortait pas du morne ordinaire, pas un but durant la première mi-temps, et ensuite, devant un public de plus en plus insatisfait, deux buts marqués sur le tard. Et par qui ? Sansom et Hollins, ce qui ne manquait pas d’ironie vu qu’ils étaient les plus petits joueurs sur le terrain et qu’ils affrontaient les colosses de Stoke. Personne, pas même moi, ne se souviendrait de ce match sans la conférence de presse qui suivit, au cours de laquelle Alan Durban, énervé par l’hostilité des journalistes qui critiquaient son équipe et sa stratégie, lança : « Si vous voulez vous amuser, allez regarder les clowns. »
                                            Cette boutade connut la célébrité durant dix ans. Les journaux d’une certaine élite l’appréciaient particulièrement, elle leur semblait contenir tout le rayonnement culturel du football moderne : c’était la preuve que le jeu filait un mauvais coton, que le public ne se souciait plus que des résultats, que l’esprit sportif était mort et que l’enthousiasme ne ferait plus voler les chapeaux en l’air. Il y a du vrai dans ce constat. Pourquoi le football n’obéirait-il pas aux mêmes lois que d’autres secteurs de l’activité des loisirs ? Vous ne rencontrerez guère de producteurs de Hollywood ou de directeurs de théâtre du West End qui ripostent par le mépris aux exigences d’un public avide de divertissement. Pourquoi les entraîneurs auraient-ils le droit d’imposer leur sordide conception du jeu ?
                                            Depuis quelques années pourtant, je suis enclin à donner raison à Alan Durban. Il n’avait pas pour tâche de distraire l’assistance mais de veiller aux intérêts de Stoke, d’éviter une défaite, de maintenir une équipe chancelante en première division et peut-être de remporter quelques coupes pour remonter le moral des supporters. Un match nul les aurait satisfaits, de même que ceux d’Arsenal se seraient contentés d’un 0 à 0 contre Tottenham, Liverpool ou Manchester United. A domicile pourtant, nous nous attendions plus ou moins à vaincre tout le monde et peu nous importait par quels moyens.
                                            Cette priorité accordée aux résultats se traduit inévitablement par une vision du jeu tout à fait différente selon que vous êtes supporter ou journaliste. En 1969, j’ai vu George Best jouer et marquer pour Manchester United. La scène se passait à Highbury et elle aurait dû me laisser une marque aussi profonde qu’une pirouette de Nijinski ou un grand air de la Callas. Bien qu’il m’arrive de l’évoquer en ces termes avec de jeunes supporters ou des gens qui n’ont pas apprécié Best à sa juste valeur, je sais que je ne pense pas un mot de ce que je dis. J’avais détesté cette partie. Chaque fois qu’il s’emparait de la balle je tremblais de peur et souhaitais (comme je le souhaite encore) qu’il reçoive un mauvais coup. Et lorsque j’ai vu à l’œuvre Law et Charlton, Hoddle et Ardiles, Dalglish et Rush, Hurst et Peters, je formule le même vœu. Il m’a été impossible d’admirer aucune des actions de ces types à Highbury (bien qu’à l’occasion j’aie applaudi à contrecœur leur jeu contre d’autres équipes). Le coup franc que Gazza tira en demi-finale de la Coupe d’Angleterre contre Arsenal à Wembley était tout simplement stupéfiant, un des buts les plus admirables que j’aie jamais vus… mais je souhaite de tout mon cœur ne pas l’avoir vu, que Gazza ait raté son tir. A la vérité, le mois d’avant, j’avais prié pour que Gascoigne ne soit pas en état de jouer, ce qui prouve bien que le football n’est pas un loisir comme les autres : qui payerait (et cher) une place de théâtre en espérant que la vedette du spectacle soit malade ?
                                            Les neutres ont adoré, bien sûr, la performance de Gascoigne ce jour-là mais il y avait très peu de neutres au stade. Il y avait des supporters d’Arsenal aussi horrifiés que moi et des supporters de Tottenham qui rugirent avec un égal enthousiasme au deuxième but marqué, une modeste (trois mètres) reprise de Gary Lineker après un cafouillage dans la surface. Ils devinrent même encore plus fous qu’après le but de Gascoigne parce que le score de 2 à 0 en dix minutes tuait et enterrait Arsenal. Alors, dites-moi : où situez-vous les rapports entre le fan et le monde du spectacle quand les moments les plus réussis dudit spectacle causent le plus de souci au fan ?
                                            Pourtant, ces rapports existent bel et bien, mais ils ne suivent pas les règles courantes. Tottenham, considérée en général comme la meilleure équipe de football, ne compte pas autant d’ardents supporters qu’Arsenal, et certaines équipes qui ont la réputation de pratiquer un jeu brillant n’attirent pas des queues de spectateurs tout autour du stade. Pour la plupart d’entre nous, la manière dont les nôtres jouent n’entre pas en ligne de compte, mais seulement le résultat : gagner des coupes ou des championnats. Rares sont ceux qui ont choisi leur club, celui-ci s’est tout simplement imposé à eux, les a parfois entraînés de deuxième en troisième division, a vendu ses meilleurs joueurs et en a acheté d’autres que nous savions incapables, que nous verrions sept cents fois de suite expédier la balle dans les pieds de l’adversaire. Et puis après ? Nous maudissons le ciel, rentrons chez nous, faisons la gueule pendant quinze jours et retournons à notre poste pour souffrir davantage.
                                            Pour ma part, je suis d’abord un supporter d’Arsenal et après un amateur de football (oui, je connais les plaisanteries que cette remarque inspire). Jamais je ne prendrai de plaisir à voir Gazza marquer un but, ni à d’autres exploits analogues. Mais j’ai savouré l’ivresse d’une belle action lorsque Arsenal en a accompli une ou lorsque d’autres équipes qui ne menacent pas la mienne jouent avec astuce et imagination. Comme tout le monde, je me suis répandu en lamentations sur la déchéance du foot anglais et la médiocrité toujours déprimante de notre équipe nationale, mais à y regarder de près ce ne sont là que propos de pub. Déplorer un morne football est un peu comme déplorer la triste fin du Roi Lear, c’est hors de propos. Voilà ce qu’Alan Durban avait compris : le football est un univers à deux vitesses, aussi sérieux, aussi stressant que le travail, comportant les mêmes soucis, les mêmes espoirs, les mêmes déceptions et, de loin en loin, les mêmes moments d’ivresse. Je vais aux matchs pour une foule de raisons, mais pas pour me distraire. Lorsque je regarde autour de moi le samedi sur le stade, et que je vois ces visages tendus, marqués par la panique, je sais que les autres éprouvent les mêmes sentiments que moi.
                                            Pour un supporter authentique le plaisir que donne le football existe au même titre que ces arbres qui s’écroulent au milieu de la jungle. On suppose qu’il y en a mais nul n’assiste à leur chute. Les journalistes sportifs et les purs esprits assis dans leur fauteuil sont des Indiens de l’Amazonie qui en savent plus long que nous, mais, sur un autre plan, ils en savent beaucoup, beaucoup moins.

                                            Commentaire


                                            • #97
                                              Dans l'ordre sur l'article initial (je lirai la suite après) :

                                              Il est un peu réducteur de dire que l'OL investit plus dans les infrastructures. Le coût du stade a été en partie supporté par la collectivité (ce qui est discutable d'ailleurs) et on peut considérer que l'OL aussi faisait de bons choix en se qualifiant en LDC (donc maximisation des résultats financiers) sans prendre d'énormes risques financiers. Dans un contexte PSG, je pense qu'il faut "lire" la stratégie OL aussi par cet angle là. Quand le PSG tape 90 points, il est plus intelligent d'un point de vue purement comptable de maximiser tes revenus futurs plutôt que de finir à 10 points au lieu de 15.

                                              Là où la stratégie devient vraiment mauvaise, c'est si l'on ne se qualifie plus en LDC. Mais cet échec a suivi des mercatos où, justement, on a investi.

                                              Quand tu dis que la valeur de l'effectif tend à diminuer par nos transferts, je ne suis pas d'accord, du tout. La valeur de l'effectif a très largement augmenté entre l'arrivée de Fournier et le départ de Pep. Pourtant, relativement aux ventes, on n'a pas plus investi lors de cette période qu'à l'arrivée de Juni. Mais on a réussi sportivement.

                                              Je ne veux aucunement mener le débat "De qui est-ce la responsabilité ?" ici, mais Aouar qui ne vaut plus rien, c'est un échec sportif, non financier. Dubois, pareil. Marcelo, pareil. Tous nos recrutements faits, pareil. La dynamique du mercato où l'on recrute Traoré, Mariano et toute la clique, on ne l'a pas eue par la suite, peut-être par erreurs dans les choix, peut-être par dynamique sportive.

                                              Je ne comprends pas trop le passage sur
                                              Cet été, l’OL a acheté pour 9,45 millions et acheté pour 46,35 millions, soit une perte de 36,90 millions d’euros pour le sportif. Au-delà de l’aspect trading, si l’on considère la valeur estimée des joueurs, la valeur marchande des arrivants est de 53,25 millions et la valeur marchande des partants est de 117,65 millions d’euros, ce qui représente une perte de valeur de 64,60 millions d’euros.
                                              Enfin si, je pense le comprendre : tu as compté la valeur des joueurs prêtés (Emerson et Ndombélé).
                                              Concrètement, ce qu'on perd vraiment, c'est Paqueta. Le reste, c'est soit prêté, soit totalement plus dans le coup sportivement sous notre maillot (Dubois, Kadewere).

                                              Il y a un autre point pas très bien formulé : on ne "perd" pas de la valeur, on vend des joueurs qui ont pu en prendre, ou qui ont pu en perdre. Ce qu'on perd, d'une certaine manière, c'est l'écart entre ce qu'on a vendu Dubois (même pas 3M€) et ce qu'il valait à un moment donné (16M€). Pareil pour Kadewere qui valait 14M€ sous Garcia. Aouar, on le perdra sûrement libre alors qu'il valait 55M€. Il faut plutôt raisonner de la sorte, plutôt qu'en valeur pure : quand on perd Tolisso pour Ndombélé, on perd un mec coté 40M€ pour prendre un autre coté 10M€ mais on fait un choix intelligent, car il faut bien vendre un joueur, et il faut bien remplacer.

                                              Ce que l'OL faisait bien mais fait maintenant assez mal, c'était la valorisation de ses joueurs. Plusieurs de nos anciens joueurs ont connu le pic de leur carrière chez nous, donc leur pic en valeur financière, et l'OL y a trouvé son compte. Maintenant, ce n'est plus le cas.

                                              Ce tableau montre que non seulement l’OL vend certains de ses joueurs en visant une plus-value de l’ordre de 100%, mais en outre l’OL a investi 50% moins pour les nouveaux joueurs que pour les anciens joueurs. Au final, le nouvel investissement pour les deux joueurs correspond à moins de 25% de la vente des anciens joueurs.
                                              Je ne pense pas que le club raisonne de la sorte. C'est plutôt le rapport entre l'utilité sportive de le garder ou de le remplacer, en fonction de l'offre financière. Guimaraes et Paqueta, ce sont d'excellents joueurs, mais stratégiquement, les vendre pour plus de 100M€ en cumulé, ce n'est pas récupérer le double de la mise initiale mais conserver un effectif et une petite capacité d'investissement. Tu peux très bien dire que sans la vente de Paqueta on n'a ni Tagliafico, ni Lacazette, ni Tolisso, ni Lepenant.

                                              Ce que tu dis, ensuite, ça s'appliquait aussi à l'époque où ça marchait mieux. Quand on vend Lacazette et Tolisso, on vend au total pour 120M€, et on achète pour 60. Et on termine sur le podium cette année, et la suivante. L'année d'avant, on avait vendu pour 28, acheté pour 28M€, pas de podium. Le mercato 2019, on vend pour 158M€, on achète pour 126M€, on fait 7èmes.

                                              Autre point : l'investissement en valeur de joueur met de côté ceux qui sont âgés, ou peut aussi surévaluer l'apport sportif d'un joueur étant cher par sa jeunesse. Quand on pose 22M€ sur Dembélé, ça ne "vaut" pas forcément plus en apport sportif immédiat que Chelsea qui pose 12M€ sur Aubame. Mais Dembélé tu peux espérer bien le revendre, Aubame non. Si tu analyses Shaqiri ou Boateng par ce biais, ça change le regard.

                                              Enfin, sur l'analyse des transferts onéreux, il faut absolument les contextualiser. Sous Fournier ou Pep, on fait 2 transferts à 15M€ ou plus, c'est Memphis et Dembélé. Quoi qu'on puisse penser de ce dernier, on peut dire qu'ils valent leur argent, surtout Memphis, et qu'on aurait pu faire de bonnes reventes.
                                              Inversement, ceux faits depuis l'arrivée de Juni viennent dans un contexte sportif plus difficile où les joueurs ont du mal à se montrer. Andersen par exemple est plutôt considéré comme un bon DC en Angleterre, mais chez nous c'était bof.

                                              Les progrès possibles sont très simples : remettre une bonne dynamique sportive. Tu ne peux pas gérer correctement ton club si tu sous-performes. Alors oui, certaines choses ne vont pas bien, tu les as soulignées. Mais avec Cornet arrière gauche, on a joué le titre pendant un moment pour la première fois depuis Fournier. Tout simplement car on avait une cohérence sportive. C'est cette cohérence qui permet au club ensuite de progresser.

                                              Car un point que ton texte (intéressant je précise) semble minorer ou passer sous silence, c'est que concrètement, on ne peut pas vraiment investir plus. L'OL fonctionne sous fonds propres, et on ne peut pas inventer de l'argent.
                                              Nouveau pseudo pour une nouvelle vie.

                                              Commentaire


                                              • #98
                                                Gascoigne
                                                "Qui c'est les + doriphore, évidemment c'est les Verts !"

                                                Commentaire


                                                • #99
                                                  aeiouy69 super passage, merci. Très bien raconté et met en scène l'inside comme seuls les anglais savent le faire (LE pays de culture foot par excellence).
                                                  Quel est donc ce livre ? Nick Hornby ?
                                                  Dernière modification par Yanloup, 26/09/2022, 09h07.
                                                  Envoyé par InfosGones;n11724247
                                                  Si Guimaraes signe à Newcastle dans les 6 prochains jours, je vous suce tous.

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par Ishkarnaval Voir le message

                                                    Je ne veux aucunement mener le débat "De qui est-ce la responsabilité ?" ici, mais Aouar qui ne vaut plus rien, c'est un échec sportif, non financier. Dubois, pareil. Marcelo, pareil. Tous nos recrutements faits, pareil. La dynamique du mercato où l'on recrute Traoré, Mariano et toute la clique, on ne l'a pas eue par la suite, peut-être par erreurs dans les choix, peut-être par dynamique sportive.
                                                    Bien sûr qu'Aouar est un échec financier. Quand un club investit autant dans son centre de formation, en salaires aussi sur un joueur, c'est aussi pour que cet investissement soit rentable, dans une logique de trading de joueurs telle qu'assumée par un club comme l'OL et plein d'autres maintenant.

                                                    Ce n'est pas une perte financière pour le club, mais indiscutablement un échec financier, quand on se rappelle des montants qui circulaient à une époque, et de toutes les promesses que le joueur laissait entrevoir lors de ses premières saisons. Memphis ou Dembélé qui partent libres, même remarque: ce sont bien 2 échecs financier pour le club, mais réussite sportive, individuelle, dans le cas de la dernière saison de Memphis par exemple.

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X