Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Une longue route....

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Une longue route....

    Oui nous sommes déçus, les joueurs sont abattus, le staff technique est désarçonné. Nous vivons des moments difficiles.

    Pourtant, tout avait bien commencé, nos résultats, notre qualité de jeu, tout poussait à des éloges démesurés de la part de la presse, des supporters parfois.

    Qui se souvient des appels de Jean Michel Aulas, de Gérard Houllier, de Bernard Lacombe qui demandaient de savoir raison garder, que dans le football (et même dans la vie) tout peut tourner trés vite.

    Effectivement, la roue a tourné. L'avance en L1 substancielle devrait nous permettre de remporter notre 6ème titre de rang. Il reste à jouer une finale de coupe de la ligue avec 25000 gones présents dans le stade de France. Mais nous sommes hors de compétition dans ce qui était un objectif avoué : la ligue des champions.

    Oui nous avons mal, oui nous sentons que pour la première fois depuis longtemps des éléments potentiellement pathogènes peuvent créer une crise. Certains d'entre nous ressentent que le poids des ans commence à peser sur nos cadres. Il en va ainsi du football : avoir une équipe compétitive dans la continuité. Mais tout à une fin. Il faut alors repartir et préparer l'avenir.

    C'est pourquoi en tant que supporter je fais les propositions suivantes :

    - Garder notre centre de formation intact, assurer la promotion des jeunes pousses au sein de l'effectif. C'est un gage de stabilité pour le club. S'il jamais il venait à nous manquer de l'argent, ce serait une garantie.

    - Garder notre culture du Fair Play, notre culture du sang-froid qui nous a fait défaut ces temps-çi.

    - Améliorer notre gestion des temps de jeu : comme au tennis, il y a des temps fort dans un match.

    - Centraliser la communication sportive au niveau de Gérard Houllier : trop de personnes se sont dispersées ces derniers temps : critique de l'arbitrage, critique des cadences infernales. Tous cela nous a coûté de l'influx nerveux, nous a évité de nous concentrer sur notre jeu.

    - Par l'intermédiaire de Gérard Houllier, établir un dialogue positif avec les supporters, pour expliquer les choix, faire preuve de pédagogie. Aprés tout le management d'un groupe est un formidable moyen de former les gens.

    - Améliorer notre approche des évènements cruciaux : l'expérience accumulée va nous y aider, mais peut être devrions nous nous donner les moyens de travailler sur cette question dés le centre de formation. N'oublions pas que la champions'league est une épreuve de coupe. C'est une spécialité que nous avons du mal à aborder.

    - Retrouver une sérénité, ne pas vouloir nécessairement être aimé de la France entière, ce n'est pas le sujet, la priorité c'est de faire l'unanimité dans notre région. Retrouver une identité lyonnaise, faites de réserve, de convivialité, d'intelligence....et surtout de patience.

    Voilà mes amis...le mot clé : la patience. Le Football Italien c'est 90 ans de maitrise, idem pour les football Anglais ou Espagnol. Je pense que si nous mettons 10 ans à conquérir le Graal ça ne sera pas si mal.

    Le plus important, est de capitaliser sur nos succès, nos erreurs aussi.

    Voilà ma contribution au débat : n'hésitez pas à donner votre point de vue.

    Allez l'OL.
    Dernière modification par Occitan, 07/03/2007, 18h51.

  • #2
    bien dis, l'OL n'est pas mort

    Commentaire

    Chargement...
    X