Annonce

Réduire
Aucune annonce.

" Des chiffres renversants " (Le Progrès du 27/06/07)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    oui c'est le modèle du libéralisme éconmique qui fait ça.

    Laisser un commentaire:


  • Malcolm
    a répondu
    Ils gagnent autant parce que leurs clubs se font beaucoup plus de fric grâce à eux.

    Un peu comme les chanteurs de merde : s'ils gagnent du fric avec leur daube, c'est grâce aux cons qui achètent.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    dramatique que des mecs qui tappent dans un ballon gagnent des millions...
    honteux. scandaleux.

    enfin vous savez tous ici qu'on vit un peu dans un monde démesuré. :rolleye: :oui:

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par VanZoo
    Il faudrait savoir... D'un côté, bon nombre d'entre-vous revendiquent le libéralisme et d'un autre, vous condamner ses maux... :confus:
    Je ne crois pas. Peux-tu developper? Si tu veux parler de selection, d'elitisme, de rigueur, ce ne sont pas des valeurs liees au liberalisme. Ca, c'est l'idee qu'en a donne la gauche caviar, dans son angelisme a tous les etages (et pas seulement pour l'enseignement). Enfin, c'est mon avis qui n'est evidemment pas necessairement representatif.

    Laisser un commentaire:


  • VanZoo
    a répondu
    Il faudrait savoir... D'un côté, bon nombre d'entre-vous revendiquent le libéralisme et d'un autre, vous condamner ses maux... :confus:

    Laisser un commentaire:


  • Veiovis
    a répondu
    Envoyé par karmacoma
    Mon épouse est normalienne et travaille depuis deux ans au sein d'un labo - spécialisée en Sciences du Langage (c'est sa passion), labo renommé au niveaux français ET européen. Mais cela reste très compliqué... Cela dit, nous ne sommes pas les plus mal lotis, dans la mesure où mes fonctions nous permettent de très bien vivre.
    Je ne connais pas ce domaine. En général, il vaut mieux être dans un labo reconnu mondialement, sinon... c'est petit bras! Si elle est normalienne et dynamique, elle n'a pas de soucis à se faire. C'est critique pour les purs universitaires à qui on a presque donné le master et à qui on a donné le doctorat au bout de 4 ans!

    Envoyé par karmacoma
    Ce que je dénonce, ce sont ces filières où l'on laisse entrer des étudiants qui, visiblement (d'après ce qu'elle me dit ET ce que je sais par expérience, car j’ai enseigné en fac pendant quatre ans), n'ont PAS le niveau pour poursuivre des études supérieures (et ce, dès la première année). Mais bon, c'est un autre sujet, on s'éloigne...
    C'est sûr qu'un bon paquet d'étudiants universitaires sont mauvais. J'y enseigne un peu et c'est l'horreur. Dans mes cours (M2), il y en a bien 80% qui ne sont pas employables en sortie. Il faut dire que c'est une mauvaise université parisienne... Mes élèves d'école d'ingénieur (deux des 10 premières écoles, certes) n'auront aucun problème. Ils sont opérationnels et sans lacunes énormes...

    Certains étudiants ont aussi une part de responsabilité car ils savent qu'ils prennent des risques en continuant. Ils sont encore plein d'illusions! :) Et les syndicats (des étudiants) refusent les quotas et la sélection, alors... La sélection permettrait aux étudiants de mieux jauger leurs chances dans une filière: s'ils ne sont pas capables d'entrer dans une bonne formation, ils comprendront le risque.

    Laisser un commentaire:


  • olmiko
    a répondu
    Envoyé par freelance2
    Slt Olmiko,
    mais je n'ai jamais dis le contraire .
    Je dis ,comment prétendre avoir un des meilleurs niveau européen en L1 (comme le soutien aa23ol) quand, pour citer mon "ami" Thierry Roland qui disait que "le championnat de France est l’un des rares Championnats où lorsque l’arbitre donne le coup d’envoi,les joueurs pensent à reculer,donc défendre d’abord plutôt que d’attaquer".

    Pour les centres de formation, ok ,je suis d'accord avec toi, d'ailleurs pas mal de clubs ont copié notre savoir faire pour se l'appliquer à eux mêmes.
    Justement ces clubs n'ayant pas de "phénomènes" pour percer nos défenses de bon niveau, ils préfèrent assurer en prenant pas de but... attention je cautionne pas :non:

    Quand tu vois les scores en ligue anglaise, tu constates la faiblesse du reste du championnat, l'écart entre riche et pauvre la-bas est encore plus flagrant sur le terrain. Ce qui est un avantage en ldc car ils peuvent répété les gros match contre les 3 ou 4 grosses équipes et jouer a 60% contre les autres, si l'OL joue un match à 80% en france même contre le dernier il a peu de chance de la gagner...

    Laisser un commentaire:


  • freelance2
    a répondu
    Envoyé par olmiko
    Il faut aussi voir que l'on a les meilleurs centre de formation du monde et que donc les joueurs français ont un niveau homogène plutot bon d'ou la difficulté du championnat, tu vas voir les joueurs anglais des équipes de la 8eme place à la 20eme c'est très faible d'ou l'avalanche de but dans ce championnat, rien que l'exemple des gardiens, tous les gardiens de L1 serait titulaire en angleterre, à une époque même a part peut-etre seaman (arsenal) tous les gardiens d'angleterre n'aurait peut-etre pas eu leur place en D2 française... Dans les autres championnant c'est une peu pareil mais à un degré moindre...

    les joueurs français sortent des centre de formation avec une bonne culture tactique, un niveau technique bon etc.. même si se sont pas des phénomènes...
    Slt Olmiko,
    mais je n'ai jamais dis le contraire .
    Je dis ,comment prétendre avoir un des meilleurs niveau européen en L1 (comme le soutien aa23ol) quand, pour citer mon "ami" Thierry Roland qui disait que "le championnat de France est l’un des rares Championnats où lorsque l’arbitre donne le coup d’envoi,les joueurs pensent à reculer,donc défendre d’abord plutôt que d’attaquer".

    Pour les centres de formation, ok ,je suis d'accord avec toi, d'ailleurs pas mal de clubs ont copié notre savoir faire pour se l'appliquer à eux mêmes.

    Laisser un commentaire:


  • olmiko
    a répondu
    Envoyé par freelance2
    ben oui mon ami !c'est comme ça que s'écrit l'histoire ,
    à te lire,
    vive nos stratèges es frilosité ,vive la culture es terroir,
    Mais aujourd'hui, pour plaider en faveur des quelques misérables buts de la Ligue 1 et du "formidable " niveau de jeu qui va avec, il faudrait se faire défenseurs de la défense ! Incroyable retournement de situation quand il s'agissait de glosser il y a encore peu le jeu dit "à l'italienne".
    La L1 est faible ? ben oui ! et c'est comme ça.
    Il faut aussi voir que l'on a les meilleurs centre de formation du monde et que donc les joueurs français ont un niveau homogène plutot bon d'ou la difficulté du championnat, tu vas voir les joueurs anglais des équipes de la 8eme place à la 20eme c'est très faible d'ou l'avalanche de but dans ce championnat, rien que l'exemple des gardiens, tous les gardiens de L1 serait titulaire en angleterre, à une époque même a part peut-etre seaman (arsenal) tous les gardiens d'angleterre n'aurait peut-etre pas eu leur place en D2 française... Dans les autres championnant c'est une peu pareil mais à un degré moindre...

    les joueurs français sortent des centre de formation avec une bonne culture tactique, un niveau technique bon etc.. même si se sont pas des phénomènes...

    Laisser un commentaire:


  • freelance2
    a répondu
    Envoyé par aa23ol
    /!\ je ne cautionne absolument pas notre mentalité de jeu actuelle !
    je dis juste que notre niveau n'est pas mauvais..
    tu ne le cautionnes pas , tu l'expliques et tu le qualifies de : "on possède un des meilleurs championnat en terme de niveau de jeu.."

    en argumentant qu'on est les rois de la tactique, à croire que les équipes d'autres championnat en sont privées et jouent tous les WE à l'arrache.
    et en rajoutant que "défensivement on est un des meilleurs championnat ",
    et bien il va falloir m'expliquer depuis quand un jeu défensif est synonyme de meilleur niveau de jeu,
    depuis quand la tactique défensive présente le moindre attrait en matière de spectacle,
    depuis quand la frilosité à jouer de l'avant avec de multiples attaquants permet d'être un des meilleurs niveau de jeu en europe,
    et qui ferait de la L1 un championnat envié en europe ?

    Et pour finir, il faudra aussi m'expliquer pourquoi ce qui ferait la "gloire" ( tactique de la défense) de la L1 et de son niveau ne s'applique pas à Bx pour qui sauf erreur :) , ne s'est pas vu affublé de super niveau de jeu,
    mais bien au contraire.

    Laisser un commentaire:


  • aa23ol
    a répondu
    Envoyé par freelance2
    ben oui mon ami !c'est comme ça que s'écrit l'histoire ,
    à te lire,
    vive nos stratèges es frilosité ,vive la culture es terroir,
    Mais aujourd'hui, pour plaider en faveur des quelques misérables buts de la Ligue 1 et du "formidable " niveau de jeu qui va avec, il faudrait se faire défenseurs de la défense ! Incroyable retournement de situation quand il s'agissait de glosser il y a encore peu le jeu dit "à l'italienne".
    La L1 est faible ? ben oui ! et c'est comme ça.
    /!\ je ne cautionne absolument pas notre mentalité de jeu actuelle !
    je dis juste que notre niveau n'est pas mauvais..

    Laisser un commentaire:


  • freelance2
    a répondu
    Envoyé par aa23ol
    je ne pense pas.
    on possède un des championnats les moins spéctaculaires je te l'accorde
    mais on possède un des meilleurs championnat en terme de niveau de jeu..
    -> aucun grand attaquant européen ne pourrait mettre 25 buts en une saison en Ligue1, car au niveau tactique et défensif, on est un des meilleurs championnats..
    alors ok, on voit peut de buts, mais on est pas mauvais pour autant..
    ben oui mon ami !c'est comme ça que s'écrit l'histoire ,
    à te lire,
    vive nos stratèges es frilosité ,vive la culture es terroir,
    Mais aujourd'hui, pour plaider en faveur des quelques misérables buts de la Ligue 1 et du "formidable " niveau de jeu qui va avec, il faudrait se faire défenseurs de la défense ! Incroyable retournement de situation quand il s'agissait de glosser il y a encore peu le jeu dit "à l'italienne".
    La L1 est faible ? ben oui ! et c'est comme ça.

    Laisser un commentaire:


  • aa23ol
    a répondu
    Envoyé par karmacoma
    Donc, la Ligue 1 est faible... On tourne en rond là... Un peu de sérieux, notre championnat est aujourd'hui l'un des plus médiocres en Europe (en comparaison avec la PL, la Liga, le Calcio et la Bundesliga).
    je ne pense pas.
    on possède un des championnats les moins spéctaculaires je te l'accorde
    mais on possède un des meilleurs championnat en terme de niveau de jeu..
    -> aucun grand attaquant européen ne pourrait mettre 25 buts en une saison en Ligue1, car au niveau tactique et défensif, on est un des meilleurs championnats..
    alors ok, on voit peut de buts, mais on est pas mauvais pour autant..

    Laisser un commentaire:


  • freelance2
    a répondu
    Envoyé par obiw@n
    La ligue 1 n'est pas faible, il manque juste des sous... c'est tout!
    C'est ce qui nous freine, le ventre mous des autres championnats est faible, très faible!
    En France, il nous manque juste 4/5 gros clubs capables d'offrir des salaires énormes, c'est tout.: ev) :
    la L1 n'est pas faible ?! et ben!
    Toi tu as l'art de dire blanc et son contraire.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par karmacoma
    Et bien qu'ils continuent ! Mais c'est hypothéquer totalement l'avenir de nos étudiants. Même à " gauche ", l'autonomie des universités avec sélection dès la première année fait quasiment l'unanimité. On ne peut plus continuer comme ca. Si ca ne tenait qu'à moi, ce serait sélection dès l'entrée en fac (dans l'intérêt des étudiants). Mais bon, on peut encore attendre longtemps...........

    P.S : ce que j’adore, c’est l’UNEF, qui représente moins de 15 % des étudiants (du moins à mon époque, cela a dû baisser depuis) qui se prononce au nom des étudiants français dans leur ensemble……. Ah ! La France. Quelle médiocrité.

    On peut être de gauche ou de droite, mais l'éthique de responsabilité oblige à ne pas insulter l'avenir.
    100% d'accord meme si on est tous les deux hors sujet. ;) Par contre, tout ca est une aubaine pour le gouvernement. Il a fait le grand seigneur de faire un pas en arriere sur le seul truc sans interet! Car la selection va se faire de toutes facons dans les faits, peu a peu, et c'est deja le cas depuis belle lurette. Bon, arretons le flood, parlons plutot des lavandieres que je citais plus haut! :clown:

    Laisser un commentaire:


  • karmacoma
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris
    Et pourtant, dans la liste des nouveautes dans le projet du gouvernement sur les universites, les syndicats et les etudiants se sont, d'apres ce que j'ai entendu, surtout roules par terre pour preserver la non-selection a l'universite, meme au niveau master. On rigole... :grn: Tout ca pour dire qu'on n'est pas sorti de l'auberge, ni au niveau foot, ni ailleurs.
    Et bien qu'ils continuent ! Mais c'est hypothéquer totalement l'avenir de nos étudiants. Même à " gauche ", l'autonomie des universités avec sélection dès la première année fait quasiment l'unanimité. On ne peut plus continuer comme ca. Si ca ne tenait qu'à moi, ce serait sélection dès l'entrée en fac (dans l'intérêt des étudiants). Mais bon, on peut encore attendre longtemps...........

    P.S : ce que j’adore, c’est l’UNEF, qui représente moins de 15 % des étudiants (du moins à mon époque, cela a dû baisser depuis) et qui se prononce au nom des étudiants français dans leur ensemble……. Ah ! La France. Quelle médiocrité.

    On peut être de gauche ou de droite, mais l'éthique de responsabilité oblige à ne pas insulter l'avenir.
    Dernière modification par karmacoma, 30/06/2007, 18h01.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par karmacoma
    Ce que je dénonce, ce sont ces filières où l'on laisse entrer des étudiants qui, visiblement (d'après ce qu'elle me dit ET ce que je sais par expérience, car j’ai enseigné en fac pendant quatre ans), n'ont PAS le niveau pour poursuivre es études supérieures (et ce, dès la première année). Mais bon, c'est un autre sujet, on s'éloigne...
    Et pourtant, dans la liste des nouveautes dans le projet du gouvernement sur les universites, les syndicats et les etudiants se sont, d'apres ce que j'ai entendu, surtout roules par terre pour preserver la non-selection a l'universite, meme au niveau master. On rigole... :grn: Tout ca pour dire qu'on n'est pas sorti de l'auberge, ni au niveau foot, ni ailleurs.

    Laisser un commentaire:


  • karmacoma
    a répondu
    Envoyé par obiw@n
    La ligue 1 n'est pas faible, il manque juste des sous... c'est tout!
    C'est ce qui nous freine, le ventre mous des autres championnats est faible, très faible!
    En France, il nous manque juste 4/5 gros clubs capables d'offrir des salaires énormes, c'est tout.: ev) :
    Donc, la Ligue 1 est faible... On tourne en rond là... Un peu de sérieux, notre championnat est aujourd'hui l'un des plus médiocres en Europe (en comparaison avec la PL, la Liga, le Calcio et la Bundesliga).
    Dernière modification par karmacoma, 30/06/2007, 17h58.

    Laisser un commentaire:


  • karmacoma
    a répondu
    Envoyé par Veiovis
    Dans quel domaine? Parce qu'il y a des domaines complètement surchargés! où les étudiants continuent de se précipiter pour finir sans emploi... La sociologie est un bon exemple.

    Pendant ce temps, les inscrits en sciences diminuent et on trouve très difficilement des doctorants de bon niveau. Il faut dire que le niveau des étudiants et chercheurs universitaires (ils sont largement majoritaires parmi les chercheurs) étant faible, cela fait fuir... Du coup, il y a trop peu d'ingénieurs à faire une thèse.
    Mon épouse est normalienne et travaille depuis deux ans au sein d'un labo - spécialisée en Sciences du Langage (c'est sa passion), labo renommé au niveaux français ET européen. Mais cela reste très compliqué... Cela dit, nous ne sommes pas les plus mal lotis, dans la mesure où mes fonctions nous permettent de très bien vivre.

    Ce que je dénonce, ce sont ces filières où l'on laisse entrer des étudiants qui, visiblement (d'après ce qu'elle me dit ET ce que je sais par expérience, car j’ai enseigné en fac pendant quatre ans), n'ont PAS le niveau pour poursuivre des études supérieures (et ce, dès la première année). Mais bon, c'est un autre sujet, on s'éloigne...

    Laisser un commentaire:


  • obiw@n
    a répondu
    La ligue 1 n'est pas faible, il manque juste des sous... c'est tout!
    C'est ce qui nous freine, le ventre mous des autres championnats est faible, très faible!
    En France, il nous manque juste 4/5 gros clubs capables d'offrir des salaires énormes, c'est tout.: ev) :

    Laisser un commentaire:


  • Veiovis
    a répondu
    Envoyé par karmacoma
    Mon épouse est en " post-doc " (comme des centaines de doctorants), financée dans ses recherches à coups de lance-pierres et se voit confier quelques heures d'amphi au compte-gouttes. Cela malgré d’excellents travaux de thèses, de nombreuses publications et une place dans un labo de renom...
    Dans quel domaine? Parce qu'il y a des domaines complètement surchargés! où les étudiants continuent de se précipiter pour finir sans emploi... La sociologie est un bon exemple.

    Pendant ce temps, les inscrits en sciences diminuent et on trouve très difficilement des doctorants de bon niveau. Il faut dire que le niveau des étudiants et chercheurs universitaires (ils sont largement majoritaires parmi les chercheurs) étant faible, cela fait fuir... Du coup, il y a trop peu d'ingénieurs à faire une thèse.

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par ALEXOLMAPAS
    l article parle en salaire net apres imposition
    la plupart du temps en france on comunique les salaires des joueurs pro en brut
    d ou le decalage avec le tranger qui parlent de salire net voir net net
    Et donc en brut, c'est combien? Fois 2? Fois 3? Fois 4?

    Laisser un commentaire:


  • alain_suit_cris
    a répondu
    Envoyé par Blackcat
    [...]
    Le foot n'est qu'un moindre mal. On peut être haut universitaire et aimer le ballon rond. Champion... c'est éphémère, mais chercheur, on l'est pendant des années. Et mal payé, ça va pas loin. C'est l'avenir qui est hypothéqué.
    Je ne suis pas sur d'avoir compris ta conclusion. On devrait faire un cas particulier pour les footballeurs ou pas? Et il n'y a pas que la recherche. Il y a des pans entiers d'activite qui disparaissent, du fait de la concurrence "deloyale" de l'etranger, tiens, j'en prends un au hasard, la filiere de la lavande dans le Sud qui meurt de la lavande etrangere et cela va au dela des hommes, jusqu'a un changement du paysage. Ce que je voulais dire est qu'il faut definir des priorites, quel secteur est le plus primordial a defendre? Le foot? La recherche? Un autre?

    Laisser un commentaire:


  • ALEXOLMAPAS
    a répondu
    Envoyé par alain_suit_cris
    Je repose la question dans ce topic. Pourquoi dit-on que Tiago a multiplie son salaire par 4? Il ne touchait pas "que" 100000 euros a Lyon, si?
    l article parle en salaire net apres imposition
    la plupart du temps en france on comunique les salaires des joueurs pro en brut
    d ou le decalage avec le tranger qui parlent de salire net voir net net

    Laisser un commentaire:


  • karmacoma
    a répondu
    Envoyé par Blackcat
    La Recherche par exemple. C'est beau DES DOCTORANTS AU RMI... Honte, honte... après faut pas se demander POURQUOI LES DOCTEURS FICHENT LE CAMP.
    Les doctorants sont au RMI, pasque personne veut les embaucher. J'ai eu fait des manifs avec des ingénieurs (qui trouvaient pas de boulot pasqu'y voulaient aussi faire de la Recherche) et des savants renommés (leur institut était mis à la portion congrue...).
    En vérité, certains parlent déjà de pays en voie de sous-développement. Que fait-il? Il vend des fringues, des kebabs et vit du tourisme. Il crée plus rien que des boîtes de marketing, de blabla-titude, de coaching pour boss névrosés, de productions télévisuelles suspectes et basses du plafond, de presse à culture minimum, de people dont le monde n'a rien à cirer, bref, du m'as-tu-vu. La France: les Pyramides sans l'Egypte, le Colisée sans Rome, la Cité Interdite sans Pékin... Visitez le royaume de la Poudre aux Yeux, vous ne perdrez rien, que votre temps. Visitez le seul Village Potemkine à dimension d'un pays.
    Le foot n'est qu'un moindre mal. On peut être haut universitaire et aimer le ballon rond. Champion... c'est éphémère, mais chercheur, on l'est pendant des années. Et mal payé, ça va pas loin. C'est l'avenir qui est hypothéqué.
    Mon épouse est en " post-doc " (comme des centaines de doctorants), financée dans ses recherches à coups de lance-pierres et se voit confier quelques heures d'amphi au compte-gouttes. Cela malgré d’excellents travaux de thèses, de nombreuses publications et une place dans un labo de renom... Heureusement que j'ai une bonne situation. Sinon cela ferait longtemps qu'elle aurait troqué ses études supérieures contre un CAPES et un poste de prof en lycée. La recherche en France, dont j'ai connu les affres - notamment en Science politique, mais j’ai vite déchanté pour proposer mes services dans le privé -, est en déshérence totale. A pleurer... Je souhaite bien du plaisir (et du courage) à tous les jeunes doctorants qui se destinent à la recherche et à l’enseignement supérieur.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X