Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Lyon 1 - 1 Manchester United

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Lyon 1 - 1 Manchester United

    Olympique Lyonnais - Manchester United




    Ligue des champions - 8ème de finale - 20 février 2008 - Stade de Gerland -
    20h45 en direct sur TF1



    Coupet
    Réveillère Squillaci Boumsong Grosso
    Toulalan
    Juninho --- Källström
    Clerc -------------------------- Govou
    Benzema




    Que les lyons soient lâchés !



    L'encre coule contre nous, nous sommes déjà vaincu selon tous ou presque.
    Notre bagage n'a pas été fait en un tour.
    Manchester est jouable, on en est capable, même avec nos mauvais joueurs, avec les bons, les faux, les vrais supporters, ceux qui vont retourner leur veste, ou pas. Ici c’est LYON ! Nous en sommes capable.

    L’OL l’outsider parfait ? Bien sur. On est la pour foutre le feu, c’est pas le moment d’avoir peur, cette peur que je vois dans les dires de la plupart d’entre vous, l’OL est capable de surprendre, l’OL vous emmerde.
    Tous ces joueurs, tous nos joueurs qu’on abat à chaque journée, chacun d’entre eux est susceptible d’étonner, de nous rendre dingue, prions pour qu’ils soient improbables et géniaux

    C’est le moment de se motiver, de soutenir son club, au stade, dans les rues, dans les bars, chez soit, ou même à l’autre bout du monde. Mercredi 20 Février 2008 à partir de 20h45 le coup de sifflet commencera une nouvelle page ! L’histoire suit son cours, faites vous entendre, gueulez de vive voix, agitez les drapeaux, foutez vous à poil si ça vous chante, ce match est pour nous, faisons taire toutes ces langues de ****.

    Le lion est roi, combien sont tombés sous ses coups.
    Manchester on les attends, rien ne sert d’avoir pleur, sinon à quoi bon jouer, non, nous n’avons pas perdu d’avance, même si notre défense « ebay » fait peur, même si Coupet n’est pas à 100%, même si Juninho préfère se mettre des mines veille de match à l’idée de jouer avec Bodmer, même si Benzema écoute Rohff et qu’Hatem confisque le ballon aux entraînements, avec notre soutient, en faisant de bonne passes, en cadrant nos tirs, en retenant Ronney Gascogne à la buvette et en envoyant C.Ronaldo à une fausse adresse de stade, nous pouvons être susceptible d’inquiéter l’adversaire, et même de gagner.
    Par le passé on s’en est fait des « gros », pourquoi fliper cette fois ? A part de la thune et des vannes y a rien à perdre. Il faut foncer.

    L'idée de vous faire humilier par un club évoluant dans un championnat mineur vous perturbe t-elle ?

    :proud:

    Allez les Gones !





    Les groupes :

    OL : Coupet, Vercoutre - Clerc, Reveillère, Squillaci, Boumsong, Cris, Grosso – Bodmer, Källström, Toulalan, Juninho, Delgado - Ben Arfa, Govou, Keita, Benzema, Fred.

    Man.United : Van der Sar, Kusczak – Brown, Ferdinand, Evra, O’Shea, Piqué, Simpson – Hargreaves, Carrick, Anderson, Scholes, C.Ronaldo, Giggs, Nani, Fletche, Park – Rooney, Tevez, Saha.







    [ .. Actu OL .. ]


    Cris espère jouer contre MU

    Six mois après sa grave blessure à un genou, le 11 août dernier, à Toulouse
    (0-1), dans un choc avec Elmander, Cris a rejoué pour la première fois, samedi après-midi, avec l'équipe réserve de Lyon. Le Brésilien a disputé les 90 minutes de cette rencontre face à Raon L'Etape, conclue par une défaite des joueurs de l'OL (0-1). L'essentiel était ailleurs pour Cris. Il n'a ressenti aucune douleur à son genou droit, dont le ligament latéral externe et le ligament croisé antérieur avaient cédé, l'été dernier.

    Il a surtout surpris tout le monde en posant sa candidature pour le huitième de finale aller de la Ligue des champions, mercredi, contre Manchester : «On va discuter avec le coach. Mais à partir de mercredi, je peux jouer avec l'équipe. C'est un match de Ligue des champions, j'adore ça. Je sais que je peux jouer. J'ai 30 ans, je sais comment jouer, même si je n'ai pas beaucoup de rythme.» Dans l'esprit d'Alain Perrin, il n'avait jamais été question, jusqu'à présent, de relancer Cris face à Manchester

    Juninho : «On va retrouver l'envie»

    La parole du capitaine de l'OL est toujours importante. Surtout à 3 jours d'un rendez-vous contre Manchester United alors que les Lyonnais poursuivent un hiver délicat. Mais Juninho croit en la métamorphose de son équipe et en une grande performance mercredi à Gerland.

    «Juninho, la défaite subie samedi au Mans n'est pas la meilleure manière de préparer la venue de Manchester pour l'OL.
    On avait l'habitude de gagner les matches précédent les rendez-vous de Ligue des champions. On pensait que c'était la meilleure manière de les préparer. Mais ça ne veut pas dire non plus que l'on va réaliser un mauvais match mercredi. On est conscient que ça ne va pas trop mal en ce moment mais finalement, ça ne change pas trop des saisons précédentes. En janvier-février, on doit jouer sur des terrains en mauvais état, sur lesquels on n'arrive pas à construire et à se créer des situations de buts. Ce fut le cas au Mans. Je ne me souviens pas d'un match sans occasion de notre part, même après un mauvais match.

    En surclassant Monaco (6-0), Bordeaux est désormais à un point de Lyon au classement. Comment vivez-vous ce rapproché?
    Ça devient très serré mais je ne suis pas très inquiet. Un point de différence, c'est ce qui se fait généralement dans un championnat. Avoir 12 ou 13 points d'avance en janvier, ce n'est pas normal. Mais en championnat aussi, il faudra faire mieux pour le gagner. Je sais qu'on va réagir, je pense que ça va commencer cette semaine.

    Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?
    Je reste confiant car on a toujours le talent. On a fait très peu de bons matches depuis début janvier. Peut-être contre Toulouse, et encore (3-2) ou devant Lorient (2-0). On est moins performant au niveau de la récupération, on arrive moins à construire. Mais on n'a pas perdu toutes nos qualités. Ce qui nous manque, c'est un peu de caractère. C'est en ce moment que l'on se rend compte de la perte des joueurs tels que Cris, Malouda, Abidal, Malouda, Tiago, Nino (Wiltord). Ça fait beaucoup. Ce sont des joueurs qui poussaient tout le monde vers l'avant. Pour gagner des trophées, il faut beaucoup de qualité technique mais aussi de caractère. Mais on a prouvé plusieurs fois notre capacité à réaliser de gros matches, que ce soit à Glasgow ou à Stuttgart ou même à Paris. Il faut s'appuyer là-dessus et penser que d'ici à mercredi on va retrouver toute cette envie de jouer ensemble.

    Certes, mais Manchester est un niveau au-dessus.
    Oui, c'est certainement, avec l'Inter, la meilleure équipe d'Europe. Elle a encore impressionné ce week-end contre Arsenal. C'est une grosse affiche mais c'est jouable. On a fait beaucoup d'efforts pour parvenir en 8es de finale. On ne va pas baisser les bras avant le match. Celui-ci n'est pas encore commencé, on va le jouer. On va d'abord essayer d'obtenir un bon résultat à l'aller. Dans un premier temps en élevant notre niveau de jeu et ensuite en essayant de gagner. La motivation sera obligatoirement à 100% car c'est la Ligue des champions. Manchester va venir pour jouer. Si on arrive à garder plus de ballons et à contrer cette équipe, on peut faire quelque chose.

    Quel serait un bon résultat ?
    Gagner. Un match nul ou une défaite serait un mauvais résultat. Si c'est mieux de jouer l'aller à la maison ? Difficile de se prononcer. Si on se qualifie, oui. Sinon, non.

    L'OL est plus sauvé par ses individualités que par son collectif. Qu'en pensez-vous ?
    Cela montre que notre collectif est moins bien (que les saisons précédentes). Avant, c'est la force collective qui faisait la différence sur les valeurs individuelles. Cette saison, c'est le contraire. On n'a pas de réponse aux questions concernant cette période difficile. On a perdu ce caractère de toujours se projeter sur le prochain match et de vouloir le gagner. J'ai l'impression qu'on fête encore la victoire du 12 décembre à Glasgow. Jamais ça ne serait arrivé les saisons précédentes. Je ne veux pas pointer du doigt un coupable car nous sommes tous dans ce cas.

    Cela signifie-t-il que le groupe est moins fort que l'an dernier ?
    Moins fort mentalement ! On verra en mai si on est moins fort tout court.

    La sonnette d'alarme doit-elle être tirée avant mercredi ?
    Mais la sonnette d'alarme, elle est tirée depuis longtemps ! Mais ça ne sert à rien de le dire si on n'a pas de réaction. Douter, ça fait partie de l'environnement d'une grande équipe. Aujourd'hui, on est moins équilibrée sur le terrain. On est capable de grandes choses et l'instant d'après de très mauvaises. Il faut essayer de retrouver cet équilibre. L'an dernier, on avait réalisé un gros derby à Saint-Etienne avant d'affronter la Roma. On était confiant, on connaît le résultat. Peut-être que l'histoire sera différente cette saison...

    Le groupe lyonnais vit-il bien ?
    Il y a une bonne ambiance. Entre nous, on vit bien, il n'y a pas de problèmes, même s'il n'y a pas de joie exceptionnelle compte tenu des résultats. Parfois, je préférerais une ambiance moins bonne mais une plus grande capacité de caractère sur le terrain. On n'a pas beaucoup de temps pour réfléchir. Il ne faut pas trop penser aux défaites.

    Et vous personnellement, comment vous sentez-vous ?
    Ça va, je me sens bien. J'ai récupéré sur le plan physique. J'ai accéléré un peu mon retour alors que ce n'était pas le moment de rejouer. Mais je suis prêt pour faire un bon match mercredi.»

    Entretien avec Alain Perrin

    Alain, quel est cette réaction par rapport aux propos que vous avez lus dans la presse du jour ?
    « C’est incroyable. Le président est venu aux vestiaires après la rencontre pour dire ce qu’il pensait. Le lendemain il a ensuite parlé avec le staff technique et médical pour évoquer la situation et mettre tout le monde face à ses responsabilités. Le but étant que tout le monde se serre afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Après je vois les titres dans les journaux « Aulas met la pression sur Perrin ». Ce n’est pas la réalité. Nous n’avons eu aucun entretien individuel. Le président avait connaissance de l’équipe que j’allais aligner. Nous avons échangé très librement pendant la semaine et juste avant le match parce qu’il ne pouvait pas assister à la causerie. Je trouve donc cette façon de faire malsaine ».

    Comment expliquez-vous les récents résultats de l’OL, les prestations ?
    « A domicile, on a toujours fait ce qu’il fallait. C’est à l’extérieur, où c’est plus difficile. L’équipe est attendue. Cela ressemble à des matchs de coupe pour l’équipe qui reçoit. Mentalement, nous ne sommes pas toujours à la hauteur et nous comptons un peu trop sur le potentiel individuel. Quand on doit faire face en plus à de la fatigue chez certains et à des absences, il faudrait que le collectif puisse compenser les manques de rendement. On subit trop. Collectivement, nous devons prendre conscience de tout ceci ».

    Y-a-t-il des problèmes dans le groupe ?
    « Il y a plusieurs niveaux, plusieurs types de relations. Dans le staff, on a eu au début des difficultés de communication. Il fallait se rôder. Les choses ont été réglées depuis le mois d’octobre. Au niveau des joueurs, l’ambiance est bonne, mais un peu trop sereine. On ne se dit pas assez les choses notamment sur le terrain, en match. Il faut s’encourager, mais se dire aussi les vérités pour serrer le jeu, pour rester dans l’esprit collectif. Il y a une petite dérive actuellement. Certains ont trop envie de faire ceux qu’ils ont envie de faire. Les leaders jouent leur rôle. J’ai prévu de les rencontrer avec le staff. Il faut qu’ils accentuent leur action. »

    Pourquoi ce niveau de performances ?
    « Si on refait le fil de la saison, on constate que l’on a fait une belle série de matchs jusqu’à la trêve. La coupure nous a endormis. Depuis janvier, nous avons du mal à retrouver nos vertus combattives. Prenons en conscience. Personne ne nous fera de cadeaux. Le collectif est primordial ; il passe avant les intérêts individuels. Il faut mouiller le maillot, avoir cette volonté de faire des efforts. »

    Etes-vous inquiet ?
    « Non, car le groupe a été capable de faire certaines choses. Certes, il y a de la fatigue, des absences. Mais l’OL, ce n’est pas 11 joueurs ; c’est un groupe où les remplaçants ont de la qualité. Je sais que le groupe a des ressources. Nous avons donc des moyens de réagir ; nous ne devons pas lâcher. Il n’y a pas d’inquiétude mais de la lucidité ».

    Alain, avez-vous la pression ?
    « La pression, je ne la découvre pas subitement. Moi je l’ai à chaque match. Je connais la fragilité liée au football. Cette pression, elle est permanente surtout à Lyon. Moi, j’espère simplement avoir la meilleure équipe possible pour relever tous les challenges ».

    Pensez-vous avoir fait des erreurs ?
    « Chaque match a sa vérité. Il y a des raisons pour prendre telle ou telle décision. Il faut gérer par exemple un effectif ; donner du temps de jeu à tout le monde ; garder tout le monde dans la même dynamique. Persuadons-nous que rien ne sera facile. Je compte sur l’engagement, les vertus de combat de ce groupe ; son talent ne suffira pas. Ma logique ? Je prends les matchs les uns après les autres. Ce match face à Manchester va m’occuper l’esprit 3 à 4 jours. Après je serais dans la rencontre face à Metz. Chaque match a sa vérité, son contenu, ses explications. Et tout ceci peut servir pour le futur ».

    Enfin qu’avez-vous pensé des propos de Cris qui a dit qu’il était prêt à jouer face à MU ?
    « C’est bien. En 24h, il est passé du doute à la certitude. Ce matche en CFA a été très positif. C’est donc une très bonne nouvelle pour le groupe. On va travailler avec lui et avec le staff pour savoir s’il peut prétendre à une place pour Manchester. Je préfère avoir un joueur dans un tel état d’esprit. Il ne met pas la pression pour autant ».

    Lyon - Aulas : « La pression pour tous »

    Interrogé lundi par L'Equipe TV sur le coup de semonce qu'il a donné à Alain Perrin et son staff, Jean-Michel Aulas a cherché à nuancer son geste en disant qu'il avait «mis la pression à tout le monde, y compris aux joueurs ».

    «On m'a dit que j'avais évalué l'organisation de l'équipe pour le match mais ce n'est pas exactement ça, dit Aulas. J'ai regretté que certains titulaires n'aient pas pu jouer. Alors évidemment, quand Fred est malade, on ne peut pas le faire jouer avec 40 de fièvre. Lorsqu'on va affronter Manchester, on a besoin de points de repères. On pouvait les accueillir contre Le Mans avec une victoire. On souhaitait aussi que les joueurs amenés à jouer contre Manchester, non seulement jouent, mais surtout aux places où il vont jouer contre Manchester. Ce sont des remarques de président-supporter, de bon sens. Après l'entraîneur décide... »

    Le message, insiste encore le patron de l'OL, est «à destination de tous ceux qui lisent le journal». Il est probable qu'Alain Perrin lit le journal.

    Karim Benzema : "On ne doute pas"

    Il y a des analyses plus agréables à faire que d’autres, des entre deux matchs moins agités. Pourtant, à 20 ans, Karim Benzema n’est pas du genre à louvoyer au moment de revenir sur la défaite au Mans, l’une des plus mauvaises prestations offertes par les Lyonnais depuis le début de la saison. « On n’a pas le droit de perdre comme ça, constate l’attaquant lyonnais. On n’était pas dans le tempo, on s’est fait bouger et on n’a pas su réagir. Dans la tête, on n’a pas été à la hauteur. Mais ce n’est pas arrivé qu’au Mans, c’était déjà le cas par exemple à Croix-de -Savoie. Avant Stuttgart, on avait retrouvé l’envie de gagner des duels, on l’a aujourd’hui perdue. On espère que cela va vite revenir. »

    Entré en jeu à la 64e minute face au MUC 72, Karim Benzema n’a pu inverser le cours d’une rencontre que les Lyonnais ont manquée dans les grandes largeurs, ne tirant au but qu’à 7 reprises, soit leur plus faible total de la saison après la défaite à Barcelone (6). A quatre jours de la réception de Manchester United en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, l’instant est pour le moins mal choisi. Suffisamment mal venu en tout cas pour inciter le président lyonnais, Jean-Michel Aulas, à rappeler à ses joueurs dans les vestiaires de Léon-Bollée l’impérieuse nécessité de se ressaisir. « Le président n’était pas content d’une part parce que l’on a perdu ce match, d’autre part parce que l’on n’a pas vu le vrai OL. Aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre, confie Benzema. Mercredi, on va voir si on a vraiment envie de se qualifier ou si l’on veut juste jouer un match de Ligue des Champions ».

    Si le rythme actuel des Olympiens en championnat n’incite guère à un optimisme démesuré (depuis la reprise, l’OL affiche une moyenne de 1,66 point par match), les champions de France peuvent faire valoir leur capacité à hausser leur niveau de jeu au pied du mur, comme ce fut le cas face à Stuttgart (2 – 0 et 4 – 2) et à Glasgow (3 – 0). « C’est un match « super » important mais il n’y a pas d’inquiétude ; c’est un gros match et on aime les gros matchs. (…) Nous, on ne doute pas, même si tout le monde voudrait dire que cela ne va pas. Ce match vient au bon moment. Si on gagne, cela va faire taire tous ceux qui disent que cela va mal » déclare le buteur rhodanien qui, lucide, reconnait que les Lyonnais vont disputer, mercredi, bien plus qu’une simple rencontre de Ligue des Champions, un de ces matchs « à bascule » qui font verser une saison du bon ou du mauvais coté : « C’est un match à hauts risques. Si on perd, cela deviendra grave. A nous donc de tout faire pour ne pas perdre cette rencontre. »

    Lapalissade footballistique : le plus sûr moyen de ne pas perdre est encore de ne pas encaisser de but. Problème : cette saison, les Mancuniens n’ont pas trouvé le chemin des filets que trois fois et ont toujours marqué en Ligue des Champions. « C’est une grande équipe qui inscrit à chaque fois 4 ou 5 buts par match. On va s’occuper de nous, essayer de les gêner au maximum. L’essentiel est de ne pas prendre de but à Gerland (…) 0 à 0 serait un très bon résultat pour nous », juge Karim Benzema. Les Lyonnais en sont-ils capables, eux qui ont cette saison encaissé au moins deux buts lors de chacune de leurs rencontres à Gerland en Ligue des Champions ? « Oui, assure l’attaquant olympien. Sinon, cela ne sert à rien de disputer la Ligue des Champions ». Avec ou sans Cris qui a fait part de son souhait de renouer avec la compétition à l’occasion de la réception de « Man U » ? « Cris est un grand défenseur. Personnellement, je souhaite qu’il revienne rapidement », dit-il.

    Dans l’insouciance et la jeunesse de son attaque réside peut-être le salut du leader de la Ligue 1. « Je n’ai pas de pression, j’aime jouer ce genre de matchs, confie Benzema. Il y a beaucoup d’attente autour de moi. A moi de faire un gros match, de faire la différence pour mon club (…) J’ai parlé de Manchester avec Claude Makélélé et Nicolas Anelka. Ils m’ont dit qu’à l’extérieur, les Mancuniens attaquaient beaucoup et laissaient des possibilités de contres. A nous de placer des contres, de marquer des buts le plus rapidement possible ».

    Cris dans le groupe lyonnais

    Eloigné des terrains depuis plus de 6 mois en raison d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, Cris va faire son grand retour dans le groupe lyonnais à l’occasion de la réception de Manchester United demain soir à 20 h45.

    « C’est une très bonne nouvelle pour tout le monde, a déclaré Alain Perrin qui s’est toutefois montré réservé sur une éventuelle titularisation du Brésilien mercredi : il est compétitif, s’il ne l’était pas il ne serait pas parmi « les 18 », mais pour qu’un joueur débute un match, il faut qu’il soit dans son meilleur état de forme. C’est la forme du moment qui parle et pas seulement les qualités individuelles. Un match de haut niveau doit se jouer avec des joueurs qui sont à 100%».
    Le Brésilien n’est plus réapparu dans le groupe lyonnais depuis le déplacement à Toulouse le 11 aout 2007 où il s’était blessé dans un choc avec Johan Elmander.

    Un retour qui ravit les troupes lyonnaises. « C’est un vrai leader, quelqu’un qui tire vraiment le groupe vers le haut, a déclaré Kim Källstöm. C’est un également un très, très bon footballeur, pour gagner ce match, il faut les meilleurs joueurs. »




    [ .. Conférence de presse des Lyonnais .. ]


    A un peu plus de 24 heures de la réception de Manchester United, Alain Perrin et Kim Källström ont répondu aux questions de la presse.



    Alain Perrin

    Comment gérez-vous la pression qui entoure cette rencontre ?
    La pression, c’est la valeur de l’adversaire qui la met. Dans un match à élimination, l’objectif est de se qualifier pour les quarts de finale. Manchester United est un énorme morceau. On se concentre donc avant tout sur cette rencontre. On a envie de faire plaisir à notre public, de produire un grand match, un grand spectacle. Dans le groupe, tout le monde travaille avec sérénité. On a confiance dans nos possibilités.

    Le rôle de l’outsider vous convient-il ?
    C’est vrai que l’on est dans la peau de l’outsider. Cela nous soude, augmente notre combativité pour faire face à l’adversaire. Cela ne résout pas nos problèmes sur le terrain, cela ne nous aide pas à faire face aux dribbles de Ronaldo, Nani ou Rooney.

    Un 0 à 0 constituerait-il un bon résultat ?
    En tout cas, ce ne serait pas un mauvais résultat. On conserverait toutes nos chances pour le match retour. La confrontation s’étale sur 180 minutes, voire plus. Il ne faut pas hypothéquer notre qualification dès le premier match. Il faudra être concentrés et vigilants dès le coup d’envoi. On connait l’importance des buts marqués à l’extérieur. Ne pas prendre de buts à Gerland serait une très bonne opération.

    Craignez-vous le quatuor offensif de Manchester ?
    Lors de la dernière rencontre de Manchester (face à Arsenal en Cup), un certain nombre de joueurs ont été laissés au repos. On peut donc s’attendre à une attaque classique avec un quatuor offensif composé de Rooney, Ronaldo, Tevez et Giggs. Mais on a pu voir lors de la rencontre face à Arsenal que les remplaçants ont beaucoup de qualités. Ils pratiquent un football total, attaquent en nombre, mettent une grosse pression offensive par leur placement, leur engagement. Mais ils se découvrent également. Il faut donc trouver un équilibre : être capable de résister à la pression mais également aller les menacer. La meilleure défense c’est aussi être capable d’attaquer. Nous avons des joueurs d’expérience, des internationaux qui ont montré par le passé qu’ils étaient capables de se sublimer lors des grands rendez-vous.

    Quels sont à vos yeux les moyens de surprendre Manchester ?
    C’est une équipe qui aime s’installer, aime prendre le jeu à son compte et dominer les débats. Il faudra donc les bousculer d’entrée. Manchester a été en difficulté contre Manchester City, a éprouvé des difficultés à Tottenham. Ces équipes ne nous étant pas supérieures, à nous de nous organiser pour les mettre en difficultés. Nous avons aussi un potentiel offensif capable de créer le danger avec des joueurs comme Ben Arfa, Benzema ou Juninho.

    Kim Källström :

    Qu’est ce qui manque actuellement à l’OL ?
    Ces derniers temps, on n’est surtout pas parvenus à exprimer nos qualités. A domicile, on a souvent gagné mais à l’extérieur, on n’était pas au niveau pour battre nos adversaires. En championnat, c’est un peu inquiétant mais demain soir on disputera une autre compétition, un autre match, avec un autre enjeu. L’équipe est prête. Après les matchs à Stuttgart et à Glasgow, on connait l’état d’esprit qu’il faut avoir pour obtenir de bons résultats en Ligue des Champions. Nous, les joueurs, devons prendre nos responsabilités.

    Etre dans la peau de l’outsider change-t-il quelque chose ? Cette position vous est-elle favorable ?
    Aborder le match dans la position de l’outsider peut-être une bonne chose pour nous. La saison dernière, avec le statut de favori, cela ne s’était pas bien passé. On va aborder le match différemment cette saison. Il y a beaucoup de nouveaux joueurs, un nouveau staff. On sait que l’on n’a rien à perdre face à une équipe de Manchester qui est le favori. Lors des matchs à élimination directe, il faut vraiment éviter de commettre des erreurs qui se paient cash.

    Quelles sont à vos yeux les principales forces et faiblesses de Manchester United ?
    Manchester a des joueurs avec beaucoup de qualités individuelles, de très haut niveau, qui savent éliminer. Il faudra faire attention, bien défendre et serrer les espaces entre les lignes. C’est une équipe animée d’un esprit offensif. A nous de jouer pour les faire défendre. Ils n’aiment pas ça. Pour les battre, il faudra être au top.

    Votre entraîneur a dit qu’un 0 à 0 constituerait un bon résultat. Ne serait ce pas jouer contre nature ?
    Cela dépend de la physionomie de la rencontre. 0 à 0 peut être un bon comme un mauvais résultat. On sait que notre meilleure qualité, c’est notre jeu offensif. On va donc essayer d’attaquer. On ne va pas reculer sur notre but pour garder le 0 à 0. On va attaquer parce que cela correspond à nos qualités.





    Impossible n'est pas Lyonnais.

    Tout est possible, chers média, ce match n'est pas votre, il est pour nous, c'est à nous de jouer, de nous battre, et de vaincre.


    ALLEZ LES GONES !


    Allez l'OL










    Dernière modification par [email protected]_, 20/02/2008, 18h51.

  • #2
    :confus: :confus: :confus:

    Commentaire


    • #3
      :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

      C'est tout ce qui me vient......
      ALLEZ L'OL

      Commentaire


      • #4
        La même diversion que pour la coupe de la ligue . :grn: :grn: :grn:

        Commentaire


        • #5
          La question, c'est, la claque : sur place ou à emporter ?

          Commentaire


          • #6
            Grosse défaite en vue :confus:

            Commentaire


            • #7
              On va le faire













              Commentaire


              • #8
                Pour chaque téléspectateur du match, un pot offert :


                :dead:


                (Bon aller, au fond j'y crois un peu comme même, on sait jamais...peut-être que mercredi ils voudront jouer au foot).

                Commentaire


                • #9
                  la victoire ou rien ?

                  ??

                  ...
                  erf pas possible , bon ba moins de 3 buts encaissés ou rien !!! Non mais oh , faut pas déconner non plus ...
                  Dernière modification par clad, 16/02/2008, 18h21.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Gibus
                    Pour chaque téléspectateur du match, un pot offert :


                    :dead:


                    (Bon aller, au fond j'y crois un peu comme même, on sait jamais...peut-être que mercredi ils voudront jouer au foot).
                    T'inquietes pas pour ça les starlettes se reveillent toujours quand y'a pleins de camera télé!:confus:

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par clad
                      On va le faire






                      ...







                      On va faire quoi. On va surtout être ridicule si on joue comme aujourd'hui. :grn: :grn:

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Nandofive
                        On va faire quoi. On va surtout être ridicule si on joue comme aujourd'hui. :grn: :grn:
                        C'était ironique

                        Commentaire


                        • #13
                          Il faudra retrouver un esprit conquérant, de l'envie et un collectif d'ici là...Croisons les doigts.mask

                          Commentaire


                          • #14
                            Merde, il est déjà arrivé ce match? :sick:

                            Commentaire


                            • #15
                              La victoire!! :oui:

                              Ce soir, il n'y avait pas d'engagement, pas un corps ou une jambe en opposition de peur de se blesser....

                              Mercredi, on verra le vrai Lyon en action:oui:
                              sigpic

                              Commentaire


                              • #16
                                aller on y croit sinon, pas la peine d aller a gerland ou d allumer la TV

                                sinon pour l equipe on va mettre la type

                                --------------------------Coupet

                                ----------RvR------ToTo--------Boum-------Grosso

                                ---------------------------Toul

                                -------------Kim----------------------Juni

                                ---Govou-------------------------------------HBA
                                ------------------------Benzema

                                Voila l equipe qui devrait etre alligner mercredi... en esperant que la Toul et Karim se soient repose... bon surtout ne pas prendre de but, a gerland c est primordial... meme un 0 a 0 c est pas mal car la bas on peut jouer le contre a fond...
                                "Les triomphes appartiennent à ceux qui ne renoncent jamais" Licha

                                Commentaire


                                • #17
                                  est il encore temps de déclarer forfait ? nan jdec = jme tai car si lyon faix lexploit jaurais lair malin , autre solution = degagez perrin d'içi mercredi
                                  :oui: DaNs L'AdVeRsiTé NE jAmAiS LacHer:oui:

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    évité de se ridiculisé devant tt l'europe, voilà notre objectif...

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par Failte-Wroclaw
                                      Les 3 points :oui:

                                      Ce soir, il n'y avait pas d'engagement, pas un corps ou une jambe en opposition de peur de se blesser....

                                      Mercredi, on verra le vrai Lyon en action:oui:
                                      OK mais le problème c'est que Manchester aussi sera en action :grn: :grn:

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        :mdr: :mdr: :mdr: :crazy: :crazy: :grn: :grn: :dead: :dead: :clown: :clown: :sick: :sick:


                                        tant que l'on ne se prend pas plus de 3buts je serais contente :mdr:

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par patmole
                                          est il encore temps de déclarer forfait ? nan jdec = jme tai car si lyon faix lexploit jaurais lair malin , autre solution = degagez perrin d'içi mercredi


                                          ca serait une bonne idée ça mais JMA ne le fera pas d'ici la fin de la saison quand on aura perdu le titre :confus:

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            on va se dire qu'il faut jouer au foot est pas à celui qui se contrefou du match:confus:

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              je vois bien défaite 3/2 à l'aller (au mieux on arrache le nul) suivi de 4/1 las bas sans suspens aucun vu nos "perfs" à l'extérieur en ce moment

                                              de toute façon les 2 matchs importants ce sont metz et bordeaux pas MU

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par Nandofive
                                                OK mais le problème c'est que Manchester aussi sera en action :grn: :grn:
                                                tu aurais pu me quoter après ma modif (sur les 3 pts au lieu "la victoire":grn: )

                                                Quoiqu'il en soit, on verra un très grand match mercredi, j'en suis convaincu!!!

                                                apres, on gagne, on perd, on verra bien... Mais au moins, Mercredi, ce sera un match avec de l'engagement, sans peur, sans rien...

                                                Un match dans lequel toute l'équipe va se livrer pour le match de l'année :oui:
                                                sigpic

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  pas de "la victoire ou rien" dans ce match, trop dégouter :confus:

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X