Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'adieu aux larmes (séquence nostalgie)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'adieu aux larmes (séquence nostalgie)

    Samedi soir. 22H16. Dale Boca qui claque à l'Abbé Deschamps. Puis le silence. Juninho a compris. 10 minutes après avoir donné son brassard à Cris en croyant devoir sortir, il se dirige doucement vers le banc de touche, donnant l'impression que ce grand champion savoure cet instant qui fait de lui un champion de France pour la 7ème saison d'affilée. Je me lève. Frissons qui me saisissent. Puis les chants se calment. Le public en latérales applaudit. Le parcage entame un "Juninhoooo lalalalalala".
    Juninho sort.

    Samedi soir. 22H45. Trois coups de sifflet qui fendent l'air rural de l'Yonne. Le stade explose. Larme à l'oeil.Les yeux fixés sur ce banc qui surgit pour se précipiter vers les joueurs sur le pré. Nous sommes champions de France. Pour la 7ème fois. Deux hommes qui hurlent leur joie dans la mêlée. Deux hommes qui ne semblent jamais rassasiés. Gregory Coupet. Sidney Govou. Deux hommes qui rejoignent Juninho dans l'Histoire de notre Club. Frissons.

    Et si c'était leur dernier match de L1 samedi soir ? Et si par hasard, les supporters lyonnais n'avaient plus l'occasion de les voir évoluer en Ligue 1 avec notre blason sur le coeur ?

    Le but de ce topic n'est pas de donner son avis sur la saison de ces joueurs ni d'exprimer ses souhaits sur le schéma tactique de la saison prochaine. Ni de démontrer que Juni n'a plus ses cannes de 28 ans. Ni de parler des déclarations de Coupet ou du bonhomme vert. Ni de parler de la carrière qu'aurait pu avoir Sidney Govou.

    Non. Mais il est parfois bon de se souvenir. Se souvenir des départs parfois tumultueux et presqu' anonymes (malheureusement)de Combin, Di Nallo, Chiesa, Caveglia, Sonny Anderson. Se souvenir que le football business de Tapie laissait le micro à Jean Pierre Papin pour annoncer au stade son départ pour le Milan AC de Berlusconi. Et se dire que nos joueurs vedettes, en cas de départ cet été, auraient joué leur dernière partition sous nos couleurs cette semaine.

    A l'heure où les transferts s'étalent dans la presse, provoquant communications corporate et démentis du plus bel effet, à l'heure du poker menteur entre des sociétés à but lucratif, j'attends, peut être naivement, que l'on rende hommage à ces trois joueurs dont on parlera encore à nos enfants et petits enfants. Dans 20 ans. Dans 30 ans. Dans 50 ans.
    J'ai l'habitude de dire et d'écrire que le club dépassera toujours les joueurs. C'est vrai. Je le pense et le soutiens. Mais ces trois gars mériteront forcément un retour plein de chaleur et d'humanité de la part de ceux qui font l'OL. Le public. Le staff. La Direction. Parce qu'ils ont écrit une belle partie de notre Histoire. Et ces lettres semblent indélébiles aux yeux de ceux qui aiment vraiment notre club.

    Et si d'aventure ces trois lascars choisissaient de nous quitter cet été ou étaient poussés dehors, j'ose espérer que le club saura leur offrir une tribune, un micro, un espace médiatique. Pour que le public entende. Pour que le public comprenne. Pour que le public chante. Pour que le public se souvienne. Pour que le public partage ces valeurs qui ont fait notre club.

    Pour que dans 30 ou 40 ans, l'oeil devienne humide en pensant à cette sortie de Juni, à ce jaillissement de Sidney, à ce rire de Coupet.

    Pour que l'adieu aux larmes soit partagé et que l'on transmette cette passion du club à nos plus jeunes supporters. Parce que le football c'est aussi et surtout une histoire de potes.

    Allez l'OL, en route pour le doublé.

    AJOUT DU 23/06/2007 : Gregory Coupet quitte l'OL.
    Dernière modification par Sonny75, 23/05/2008, 19h49.
    "Jérémie Janot en EDF ? Il est déjà en équipe nationale de la Loire. "

  • #2
    On est sur la même longueur d'ondes, je viens de mettre ma radio sur Nostaligie :shock: :grn:

    Commentaire


    • #3
      Joli :)

      Ca change de ta condescendance quotidienne xD

      Commentaire


      • #4
        Quoi qu'il advienne...

        Comme Cavegol, comme Sonny, comme Cacapa...

        Juni, Greg, Sid... Dans mes souvenirs à jamais.

        Joli pamphet Sonny75 ;)
        On a pas besoin de flash pour photographier un Lapin qui a déjà les yeux rouges.

        Commentaire


        • #5
          quoi qu'il arrive, juni et greg restent à 99 % et s'ils partent je les vois bien revenir très régulièrement à gerland et rejoindr ele staff dans quelques années
          quant à govou, on ne le reverra peut-être plus, mais moi c'est le départ d'hba qui m'atristerait le plus (il est quand meme dans le groupe depuis 5 ans, à l'ol depuis 6 ans)
          Allez l'OL !!!

          Commentaire


          • #6
            Un jour, ces hommes-là nous quitteront. Et comme pour une femme, c'est lorsqu'ils ne seront plus chez nous (chez eux) que les plus jeunes se rendront compte de ce qu'ils ont perdu...

            Quand cette génération de gagneurs honnissant la défaite ne sera plus là et que l'OL ne rassemblera plus que de jeunes mecs qui viennent se faire un palmarès, garnir leur compte en banque, avant de s'envoler pour Londres, Madrid ou Milan, alors, les plus jeunes sauront ce que ce club a perdu.

            Quand un homme comme Juninho, bardé de titres, de récompenses et d'honneurs ne sera plus là, pour placer trois ou quatre fois par interview le mot "cloub", alors on saura encore plus ce que l'on a perdu.

            Sidney, Greg et Juninho sont les derniers gardiens d’un temple qui se vide. C'est grâce à eux que les valeurs de ce club se transmettent encore, même si ca devient de plus en plus difficile. Restera Lacombe, comme un dernier pilier qui s'effrite au gré du flux et du reflux de joueurs.

            C'est le sens de l'Histoire. Et ca, ca fout la trouille... D’où l’impérieuse nécessité de faire en sorte que ces hommes-là nous quittent le plus tard possible. Le Real ne savait peut-être pas qu’en ne reconduisant pas Fernando Hierro, il perdait bien plus qu’un glorieux capitaine… Maintenant, il le sait.

            P.S : Merci Sonny ;)
            Dernière modification par karmacoma, 20/05/2008, 10h47.

            Commentaire


            • #7
              Superbe idée ce topic

              Moi j'aimerai me souvenir de l'arrivée de ces 3 joueurs à l'ol dans l'ordre chronologique des choses.

              Coupet : L'arrivée la plus difficile à accepter quand on supporte l'ol
              Venu de st etienne, pour remplacer Olmeta joueur apprecié du public lyonnais avec le fameux Hou Ha Olmeta. Olmeta était parti dans de mauvaises conditions en plus et l'ol ne jouait pas très bien à cette epoque. Bref une arrivée par la plus petite des portes.
              Quand Greg est arrivé, la moitié du stade ( pour pas dire plus ) le conspuait.
              C'est tout à son honneur de voir qu'aujourd'hui Greg est devenu l'un des symbole de l'ol quand on sait d'ou il est parti. Il y a tellement d'arrêts à se souvenir, de sorties, d"histoires à raconter sur son compte. Aujourd'hui il est très apprecié par les supporters et notamment les plus virulants c'est dire. A l' époque, on aurait jamais imaginé une seule seconde que cela aurait pu marcher.

              Govou : La première fois que je l'ai vu c'était pour un match amical d'avant saison à l'arbresle. Il avait marqué, ce joueur m'avait etonné, l'ol possedait en ses rangs un joueur pas comme les autres. Govou c'est le Bayern bien sur, mais aussi les deux buts qui pour moi ont largement contribué au premier titre de l'ol, à Auxerre tout d'abord puis bien entendu l'ouverture du score contre Lens. Sur ces deux buts, et l'explosion de joies qui s'en suit, avec deux courses folles c'est tout un symbole. Govou c'est aussi le mec discret mais bosseur, à l'image de cette ville qui l'a accueilli.

              Juninho : Né à des milliers de kilomètre de Gerland, rien ne laissait présager que ce joueur allait devenir un symbole du club. Quand il est arrivé, je ne le connaissais pas et je le confondais avec un autre juninho dont je ne souviens même plus du nom exact mais à l'epoque, beaucoup plus connu.
              Aujourd'hui il n'y en a qu'un, c'est Pernambucano. C'est enorme ce que ce joueur a apporté au club, c'est même inquantifiable.
              Certains se contenteront de dire que Juninho n'est qu'un tireur de coup franc. Comme si cela rentrait dans la normalité de voir un mec allumer des mines de 40 mètres ... il n'y a rien de mieux que d'apercevoir le regard vitreu des gardiens quand Juninho s'apprete à en tirer un. Mais Juninho ce n'est pas que ça, c'est aussi l'implication dans l'equipe et dans le club.

              Alors oui
              Même si le club passe avant tout, on ne peut pas oublier ces 3 joueurs.
              J'espère vraiment qu'ils resteront ou en tout cas qu'ils ne nous quitteront pas dans l'indifférence, ça parait inconcevable pour moi.
              Dernière modification par Bob M69, 20/05/2008, 10h07.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Sonny75 Voir le message
                ...
                Un grand merci pour ce post, qui exprime parfaitement un sentiment partagé à tout point de vue. On ne les oublie pas quoi qu'il advienne :joue:

                Commentaire


                • #9
                  Ils sont loin d'être parti ces 3 là... et je ne pense pas que l'OL fasse la grande lessive de ce côté là cet été.

                  Commentaire


                  • #10
                    Coupet, malgré le peu de sympathie que m'inspire le bonhomme, m'a marqué par son professionalisme forcené, qu'on ressentait déjà à une époque où l'OL se battait en coupe intertoto contre Montpellier. Un mec qui, à mes yeux, n'avait rien pour lui, mais qui a su gagner le respect de tous grâce à son investissement total pour le club.
                    Coupet, pour moi, c'est surtout (et il n'y a là aucune moquerie), le but à cause de "Johnny" dont on rigole encore aujourd'hui.

                    Govou, pour compléter Bob, c'est aussi les 2 buts marqués contre le red star en coupe de France, pour son tout premier match, qui laissaient présager un talent précoce, et j'étais loin de me douter qu'en 2008, il serait toujours au club tellement on avait pris l'habitude de garder nos meilleurs jeunes que 3-4 ans. Govou est aussi l'homme du 2ème titre en donnant un caviar à Juninho à Montpellier après un exploit réalisé sur son côté droit.

                    Enfin Juninho, moins connu que le Paulista de l'époque mais némanmoins star du Vasco arrivé après un imbrogliio juridique ayant finalement couté cher à l'OL, errait au début comme une âme en peine, trimballé à droite et à gauche par un entraineur qui ne le connaissait pas. Mais il a su s'imposer à force de persevérance, de volonté et lui aussi, son investissement au club a été impressionnant. Et je suis ravi qu'un gars comme ça ait gagné sa place à la coupe du monde 2006 avec le Brésil, en partie grâce à l'OL; ce qui était son rêve de gosse.

                    Si ces 3 joueurs là partent, la tâche de l'OL n'en sera que plus difficile la saison prochaine, car ils sont les garants de l'esprit OL qui nous unit tous.

                    Commentaire


                    • #11
                      Merci à vous Sonny75 et Bob M69

                      Cela fait toujours plaisir de voir qu'ils en restent encore quelques uns comme vous deux...
                      J'avoue, en lisant ton post Sonny75, j'ai eu aussi la larme à l'oeil, surtout lorsque tu décris ton émotion sur la sortie de Juni au stade de l'Abbé Deschamps samedi, j'ai ressenti à peu de chose prêt la même cjose , ma gorge s'est fortement serrée.

                      Je n'ajouterais rien de plus que Sid, Greg et Juni à jamais dans mon coeur de lyonnaise
                      et un monstrueux, un énorme merci pour ces trois MONSIEURS de l'OL

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par TiNTiN63 Voir le message
                        Ils sont loin d'être parti ces 3 là... et je ne pense pas que l'OL fasse la grande lessive de ce côté là cet été.
                        Bonjour Tonton Tintin

                        D'accord avec toi. Ils sont encore la. Le prolongement de Vercoutre est d'ailleurs un signe en ce sens pour Coupet peut-etre.

                        ps: Sonny75 qui redore son blason aupres de ses detracteurs... :-)

                        Commentaire


                        • #13
                          Quand je pense que Santini ne voulait pas de Juninho... Remarques, il ne le connaissait pas.
                          Beaucoup de sensiblerie mielleuse et dégoulinante ce topic mais bon... Les mecs sont payés des fortunes. La normalité, c'est eux, faire le boulot. Tout simplement... Ce ne sont pas des héros ! Juste des footballeurs professionnels.

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par VanZoo Voir le message
                            Quand je pense que Santini ne voulait pas de Juninho... Remarques, il ne le connaissait pas.
                            Beaucoup de sensiblerie mielleuse et dégoulinante ce topic mais bon... Les mecs sont payés des fortunes. La normalité, c'est eux, faire le boulot. Tout simplement... Ce ne sont pas des héros ! Juste des footballeurs professionnels.
                            Tu te trompes. Justement, la difference entre Coupet, Govou, Juni et certains autres, c'est qu'ils ne font pas juste le boulot. Ils ont aime incarner autre chose, de plus grand, alors que rien ne les y obligeait justement. La difference entre un employe de bureau qui fait juste son taf' et prend son cheque et un employe de bureau qui s'enthousiasme et qui participe a la vie du groupe. Dans quelle categorie es-tu? :grn:

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Bob M69 Voir le message
                              Govou : La première fois que je l'ai vu c'était pour un match amical d'avant saison à l'arbresle. Il avait marqué, ce joueur m'avait etonné, l'ol possedait en ses rangs un joueur pas comme les autres. Govou c'est le Bayern bien sur, mais aussi les deux buts qui pour moi ont largement contribué au premier titre de l'ol, à Auxerre tout d'abord puis bien entendu l'ouverture du score contre Lens. Sur ces deux buts, et l'explosion de joies qui s'en suit, avec deux courses folles c'est tout un symbole. Govou c'est aussi le mec discret mais bosseur, à l'image de cette ville qui l'a accueilli.
                              désolé pour les supporters de longue date. mais c'est bien Govou avec ces buts et cette joie puis le Bayern et Lens bien sûr qui m'ont fait aimer l'OL que je ne suivais pas du tout avant !
                              d'ailleurs si quelqu'un a des liens vers des vidéos ?


                              Si les 3 pouvaient rester rien qu'une saison encore, pour aider le club à faire sa transition et pourquoi pas lever la coupe aux grandes oreilles ??? ils le méritent !
                              Football is Freedom :-)

                              Commentaire


                              • #16
                                Rien ne me fera plus mal que le départ de Sonny...

                                On venait d'être champion pour la 2ème fois, et j'étais tellement triste...:-(
                                HANS ZIMMER

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                  Tu te trompes. Justement, la difference entre Coupet, Govou, Juni et certains autres, c'est qu'ils ne font pas juste le boulot. Ils ont aime incarner autre chose, de plus grand, alors que rien ne les y obligeait justement. La difference entre un employe de bureau qui fait juste son taf' et prend son cheque et un employe de bureau qui s'enthousiasme et qui participe a la vie du groupe. Dans quelle categorie es-tu? :grn:
                                  Dans le sport de haut niveau, faire juste son taff ne veut rien dire... Compétiteurs ils sont ou ne sont pas. Juninho a simplement considéré qu'il valait mieux imprimer sa marque dans un bon club, faire parti de sa légende, que de n'être qu'un rouage, que de passage dans un grand club et ne pas y laisser une empreinte. C'est affaire d'égo principalement... Peu de joueurs comme Foe et Sonny, voir Caçapa ont prononcé un réel attachement à la ville et au club. Des attachements de toute façon toujours circonstanciés...
                                  Si Govou en avait eu l'opportunité, il serait déjà parti - même étant attaché à l'OL.
                                  Coupet ? A t-il eu des offres ? ... De toute façon, en France, il ne pouvait trouver mieux...
                                  On peut reconnaître que ce sont de grands compétiteurs... Voilà

                                  Un mec comme Nanard a marqué l'OL comme joueur, entraîneur, dirigeant... Voilà un véritable exemple, THE exemple de l'identité OL, par exemple... Nanard Lacombe !!!

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Moi à leur place en sachant que j'aurai l'occasion de détroner certains verts de leur record de titres de champions je peux te dire c'est que je m'en irai psa cette année...:grn:
                                    Aulas: Ma 1ère victoire à St-E avec un but d’un joueur stéph contre son camp

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par superstarz!_ Voir le message
                                      Moi à leur place en sachant que j'aurai l'occasion de détroner certains verts de leur record de titres de champions je peux te dire c'est que je m'en irai psa cette année...:grn:
                                      Il faudrait encore 4 titres pour ça :rolleye:

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par VanZoo Voir le message
                                        Quand je pense que Santini ne voulait pas de Juninho... Remarques, il ne le connaissait pas.
                                        Beaucoup de sensiblerie mielleuse et dégoulinante ce topic mais bon... Les mecs sont payés des fortunes. La normalité, c'est eux, faire le boulot. Tout simplement... Ce ne sont pas des héros ! Juste des footballeurs professionnels.
                                        mais qui t'as parlé d'heros ?
                                        on est sur un forum de foot ici donc on parle de joueurs de football

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Envoyé par VanZoo Voir le message
                                          Il faudrait encore 4 titres pour ça :rolleye:
                                          a bon tu connais des joueurs de st etienne qui ont gagné 10 titres toi ? :clown:

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Envoyé par VanZoo Voir le message
                                            Dans le sport de haut niveau, faire juste son taff ne veut rien dire... Compétiteurs ils sont ou ne sont pas. Juninho a simplement considéré qu'il valait mieux imprimer sa marque dans un bon club, faire parti de sa légende, que de n'être qu'un rouage, que de passage dans un grand club et ne pas y laisser une empreinte. C'est affaire d'égo principalement... Peu de joueurs comme Foe et Sonny, voir Caçapa ont prononcé un réel attachement à la ville et au club. Des attachements de toute façon toujours circonstanciés...
                                            Si Govou en avait eu l'opportunité, il serait déjà parti - même étant attaché à l'OL.
                                            Coupet ? A t-il eu des offres ? ... De toute façon, en France, il ne pouvait trouver mieux...
                                            On peut reconnaître que ce sont de grands compétiteurs... Voilà

                                            Un mec comme Nanard a marqué l'OL comme joueur, entraîneur, dirigeant... Voilà un véritable exemple, THE exemple de l'identité OL, par exemple... Nanard Lacombe !!!
                                            A ce compte là, tu peux aussi tout minimiser: Lacombe, s'il avait eu des offres des meilleurs clubs européens, serait parti. Sans compter qu'il a joué à Sainté!!!!!!!!!!
                                            De plus, son passage comme entraineur a laissé pas mal de mauvais souvenirs. Sans compter que son ingérence systématique aujourd'hui dans le boulot de l'entraineur ne les incite pas à s'investir sur le long terme.

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par Bob M69 Voir le message
                                              a bon tu connais des joueurs de st etienne qui ont gagné 10 titres toi ? :clown:
                                              Ils sont déjà détrôner étant donné que c'est consécutif... Je croyais qu'il parlait du palmarès du club

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                Envoyé par Elano Voir le message
                                                A ce compte là, tu peux aussi tout minimiser: Lacombe, s'il avait eu des offres des meilleurs clubs européens, serait parti. Sans compter qu'il a joué à Sainté!!!!!!!!!!
                                                De plus, son passage comme entraineur a laissé pas mal de mauvais souvenirs. Sans compter que son ingérence systématique aujourd'hui dans le boulot de l'entraineur ne les incite pas à s'investir sur le long terme.
                                                Mauvais souvenirs comme entraîneur ? Il a repris l'équipe 16eme, l'a qualifié 4ans de suite en Coupe d'Europe... Et il n'avait bien sur pas du tout le même effectif, les mêmes moyens que maintenant... JMA l'a profondément et à juste titre remercié...
                                                Ingérence ? Qui a fait venir les meilleurs joueurs de l'OL sinon Nanard ? Juninho, qui est-ce ? Qui a martelé qu'il ne fallait pas prendre d'attaquant, pseudo vedette et laisser sa chance à Benzema ? ( qui le remercie aujourd'hui )
                                                Alors que tout les pseudos supporters, ces footix, hurlaient tous à leurs incompétences, celle de JMA et de Nanard. Ces footix, seul les noms qui brillent les intéressent. Ils se croient à Football Manager...

                                                Sans Nanard, L'OL n'en serait pas là...

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Crées un post sur Nanard Vanzoo :rolleye:

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X