Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La cabale "OL favorisé par l'arbitrage"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par luca0189 Voir le message
    donc en 1933 lorsque hitler, un des plus grands bourreaux de tous les temps, a été élu à une écrasante majorité, les allemands ont fait le bon choix?! sympa ton raisonnement. mais pardonne moi si je ne le partage pas. : ev) :

    Commentaire


    • (source : Les cahiers du foot ...)

      L1 :: LA GAZETTE :: JOURNÉE 5

      Le Feuilleton de la Ligue 1 - mardi 16 septembre 2008
      Les gestes • La bannette • La minute solidaire de Veissière • Les minutes bon esprit de l'OL et de l'OM • La stat futile • Benoît 1er en visite à Bordeaux • Pierrot le foot de L1 • Lyon-Nice: le CR alternatif • Le supplice du Juninho • Les observations • Les questions de la journée • Les petites annonces • L'envers du championnat

      Les résultats de la journée

      Caen-Saint-Étienne : 2-0
      Monaco-Lorient : 2-0
      Lyon-Nice : 3-2
      Paris SG-Nantes : 1-0
      Auxerre-Nancy : 1-1
      Rennes-Le Havre : 1-1
      Valenciennes-Grenoble : 1-1
      Bordeaux-Marseille : 1-1
      Sochaux-Lille : 1-1
      Le Mans-Toulouse : 1-2

      La bande originale des 5 gestes de la journée

      • Ouvrez ouvrez la cage à Sochaux, regardez le ballon s'envoler c'est beau, les enfants quand vous voyez, Bastos envoyer un boulet, ouvrez lui les portes de la liberté.
      • Le coup de patte de Juninho dans la lucarne qui vous dit tout, tout, tout sur Letizi: le vrai, le faux, le laid, le beau, le dur, le mou qui a un grand cou.
      Comme un ouragan qui est passé sur Zubar, Chamakh a tout emporté, dévastée sa vie, des vagues en furie, qu'on ne peut plus arrêter.
      • Le petit pont de Sessegnon, de rondins de bois vert pour rendre à la Jonelière son vieil air d'autrefois.
      • La Herbert Léonard de M’Bami sur Gourcuff: un sombrero pour le plaisir, pour prendre le temps de temps en temps, de refaire d'un homme un enfant, et s'éblouir.

      La bannette

      Le Lyon de foot
      Mamadou Niang (lequipe.fr) : "Vous avez vu les images comme moi, que peut-on rajouter de plus?". Un débat avec Guy Carlier, Rolland Courbis et Philippe Lucas?


      L'expert en foot-balistique
      Cyril Rool (L'Équipe) : "Je suis bien placé pour savoir qu'il n'y avait pas coup franc sur Juninho qui, comme d'habitude, se laisse tomber".


      Le joueur qui rêve de dire miroir
      Cyril Rool (L'Équipe) : "C'est plutôt l'arbitre qui aurait dû être expulsé".


      Et puis Fanni
      Cyril Rool (L'Équipe) : "Je méritais d'être expulsé".


      La minute solidaire de Gilles Veissière

      Loi 11-bis: "Dans ce moment crucial, il faut que tout le stade, que tout le monde soit d’accord, pour qu’il y ait penalty" (Canal Football Club).

      La minute de promotion du bon esprit à la lyonnaise d'olweb.fr

      Karim Benzema : "Mon penalty? J’ai simplement demandé à Juninho le ballon, je lui ai fait savoir que j’avais envie de marquer, ce soir, à Gerland. Le fait qu’il m’ait laissé le tirer montre qu’il a pleinement confiance en moi".

      Jean-Michel Aulas : "Cela s'est peut-être joué sur des actions que certains décriront comme litigieuses mais nous avons eu un nombre d'occasions très supérieur aux Niçois. (…) Cela prêtera sûrement à confusion, il y aura de la part des Niçois un certain nombre de réclamations orales (…) Pour un jeune garçon de 21 ans, tirer un penalty dans ces conditions, avec des incidents créés par les Niçois de manière artificielle pour retarder l'échéance du penalty, cela n'est pas si évident que cela".

      La minute de promotion de l'esprit sportif à la marseillaise d'om.net

      Pape Diouf : "Frustré car nous avons dominé très nettement la deuxième mi-temps, nous avons même donné à certains moments une véritable leçon de football à notre adversaire. Frustré par un arbitrage dont les divagations auraient pu nous coûter très cher".

      La stat futile de la journée

      N. : Les données présentées ici s'appuient sur les vingt dernières saisons du championnat de France de Ligue 1.

      Samedi, les Lyonnais renversent une situation a priori délicate. On imagine intuitivement que deux buts de retard ne constituent pas une assise solide pour l'emporter. Aucune stat ne permettra de savoir si Lyon a joué à onze ou à douze ; laissons la houle souffler sur les forums niçois à ce sujet. Regardons plutôt s'il est fréquent d'inverser le cours d'une rencontre:

      • 100% des premiers buts permettent d'ouvrir le score.
      • Lorsqu'une équipe ouvre le score à domicile : dans 78% des cas, elle a gagné. Dans 5% des cas elle a perdu.
      • Lorsqu'une équipe ouvre le score à l'extérieur, elle gagne dans 57% des cas. Elle perd dans 17% des cas.
      • 52% des deuxièmes buts servent à faire le break. 48% à égaliser.
      • Lorsqu'une équipe mène 2-0 à domicile, elle l'emporte dans 96% des cas. Elle perd dans seulement 0,4% des cas.
      • Lorsqu'une équipe mène 2-0 à l'extérieur : elle gagne dans 90% des cas, elle perd dans 2,7% des cas.
      • C'est la 26e fois depuis 1989 que l'OL est mené 0-2 à domicile. Résultats: 18 défaites, 6 nuls et 2 victoires (l'an passé contre le Mans, et ce week-end contre Nice).
      • Deux exploits à citer dans l'histoire des retournements de situation: le 2 octobre 2004, l'OGC Nice l'emporte 4-3 chez son voisin monégasque alors qu'il était mené 3-0 après 65 minutes de jeu. En 1998, les Marseillais parviennent à l'emporter 5-4, grâce à un penalty de Laurent Blanc à la 90e, alors qu'ils étaient menés 0-4 au Vélodrome face à Montpellier.
      • Montpellier porte d'ailleurs le statut de spécialiste de situation retournée dans le mauvais sens. Après l'amère expérience contre Marseille, les Montpelliérains ont perdu à Saint-Etienne (en 1999-2000, 5-4 après avoir mené 0-2), à Lens (en 2003-2004, 3-2 après avoir mené 0-2) et à Guingamp (en 2003-2004, 4-3 après avoir mené 0-2).

      En conclusion: la technique infaillible pour gagner un match consiste à planter rapidement 2 buts à son adversaire, et à ne pas prendre Nicollin comme président.

      La semaine prochaine, nous essaierons de faire la corrélation entre le nombre de tranches de pain d'épice consommées par les attaquants de pointe au petit-déjeuner et le nombre de buts qu'ils plantent le soir.

      Benoît 1er en visite à Bordeaux

      Heureux soient les quatorze fidèles d’Orange Foot et les douze noctambules branchés sur Foot+ pour assister à la messe de minuit samedi soir. Ils ont pu voir un saint-père en culotte courte aligner les "Je vous salue Marines et Blanc" à en friser la béatification. Dans L’Équipe, cette grenouille de bénitier d’Hervé Penot n’aura vu qu’un joueur ayant "toujours cherché à jouer dans le sens du but". Pardonnez-lui, il ne sait pas ce qu’il fait: Benoît Cheyrou, c’est tellement plus que cela.

      "Tout est possible à celui qui croit"
      Tenu éloigné du prêche en ce début de saison, on a assisté à une résurrection, un véritable miracle: le père Cheyrou, le fils Cheyrou et le saint-esprit officiaient dans les mêmes crampons, l’inspiration divine en plus. Une activité qui fit jurer certains supporters marseillais qu’ils avaient vu Cheyrou marcher sur le "o" de Bordeaux. Baky, Mamadou, mangez, goinfrez-vous même: ceci est mon corps.
      À chacune de ses longues ouvertures, la lumière fut, même si les deux de devant ont un peu trop joué avec l’interrupteur. Dieu créa l’homme à son image, mais pour peu que sa tête décroisée eut connu une meilleure fortune, on aurait juré qu’il ressemblait davantage à saint Patrick Vieira.

      "Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Église", entendit-on au loin. L’écho répondit: "Non, moi c’est Eric, et c’est sur ce Benoît que je bâtirai mon équipe". Noces de Cana ou pas, ça ne va pas être facile pour tout le monde de gagner sa place cette saison.

      Pierrot le foot de Ligue 1

      On commence à bien mieux comprendre le mal qui ronge Pierre Ménès. La révélation vient du sous-blog consacré aux pronostics (innovation quand tu nous tiens...) lancé au début de la saison, dans lequel le Barbidule omniscient du football français nous gratifie de ses éclairages avisés. Nous n’aurons pas l’esprit assez mal tourné pour nous délecter de ses performances. Mais le comparatif entre le nombre de buts pronostiqués et les buts inscrits est plus éloquent:

      • Journée 1:
      > 15 buts pronostiqués / 24 buts inscrits
      • Journée 2:
      > 13 buts pronostiqués / 25 buts inscrits
      • Journée 3:
      > 16 buts pronostiqués / 18 buts inscrits
      • Journée 4:
      > 13 buts pronostiqués / 21 buts inscrits
      • Journée 5:
      > 16 buts pronostiqués / 23 buts inscrits
      • Total des 5 journées:
      > 73 buts pronostiqués / 111 buts inscrits
      > moyenne de 14,6 buts pronostiqués par journée / moyenne de 23 buts inscrits par journée.

      La Ligue 1 que Pierre Ménès aime à dénigrer, c’est celle de ses fantasmes?

      Lyon-Nice: le compte-rendu alternatif

      La polémique autour de l’arbitrage de ce Lyon-Nice présente l’avantage de faciliter considérablement la tâche des observateurs. Une vache à lait avec d’aussi gros pis, ça rassasie tout le monde. Ça évite surtout de se perdre en conjectures dans une fastueuse analyse de la rencontre. Et comme Claude Puel et Jean-Michel Aulas sont très convaincants, on répètera mot pour mot que Lyon a réalisé un très bon match, et même son meilleur de la saison (1). Emballé c’est pesé.

      Une vision un tantinet paradoxale, qui contraste singulièrement avec le déroulement de la rencontre, mais également avec les accusations qui s’acharnent sur le corps arbitral: un très bon Lyon, à domicile, aurait donc besoin de l’aide des arbitres pour asseoir sa supériorité face aux Niçois, dont on ignore complètement la prestation pour les cantonner au rôle de mauvais perdants.

      Nice, vrai faux leader
      La grand-mère de Cris peut donc continuer à usurper l’identité de son petit-fils sur les pelouses de Ligue 1, pendant que le tonton de Fred fait du crochet à la pointe de l’attaque lyonnaise, sous les yeux d’un Juninho au sujet duquel on se demande qui de lui ou de Yohann Diniz est capable de marcher le plus longtemps sans commettre de foulée coupable les deux pieds décollés du sol.

      Plus regrettable, la performance des Niçois est totalement occultée. Pourtant, en ramenant une victoire qui n’aurait pas été usurpée de Gerland, ce sont eux qui occuperaient le fauteuil de leader du championnat au soir de cette cinquième journée. C’est d’ailleurs bien le sentiment qui domine après quarante-cinq minutes de jeu: un leader plein de maîtrise en déplacement, qui prépare tranquillement son match européen en plantant deux implacables banderilles dans les filets de Lloris, comme s’il avait tué le match au moment ou il l’avait
      décidé.

      Il se trouve que le lion bougeait encore la queue et, pour être honnête, que les coups de griffes de Juninho sur les phases statiques ont mis Letizi et ses poteaux à rude épreuve en seconde mi-temps, tandis que les Azuréens manquaient d’endosser le costume du patron en même temps que les opportunités de marquer un troisième but.

      Les Lyonnais peuvent s’enthousiasmer au terme d’une soirée adrénaline de premier choix, ce n’est pas tous les jours qu’on remonte deux buts de retard en une mi-temps. Mais leur équipe, pour avoir eu le mérite de ne pas se résigner, n’en a pas été souveraine pour autant, tandis que Nice n’avait pas fait le déplacement uniquement pour râler. Cela aurait été bien de le préciser entre deux complaintes outragées sur l’arbitrage de M. Cailleux.

      Le supplice du Juninho

      Le supplice du Juninho est largement inspiré du supplice du Zenden, expérimenté lors de la dernière journée: un joueur dont on n’aurait jamais accroché le poster dans notre chambre étant enfant, est marqué à la culotte pendant quatre-vingt dix minutes par un calepin et un crayon de papier ; chaque effet de ses interventions est scrupuleusement noté: orientation du jeu, distance de transmission et destinataire, ou perte de la possession du ballon. Une seule véritable variante par rapport au supplice du Zenden: la cruauté de Juninho qui retourne le tableau d’affichage et récolte un 8/10 dans L'Équipe, qui justifie ainsi sa générosité: "Le sauveur de l’OL, c’est encore et toujours son capitaine…" bien moins contestable que le jugement lapidaire "…qui a livré par ailleurs un match solide"...

      • ballons disputés : 63 (dont 16 sur coups de pied arrêtés)
      • ballons perdus : 15 (dont 9 sur coups de pieds arrêtés)
      • ballon gagné : 1
      • duels perdus : 8 (dont 2 commués en coups francs qui finissent au fond des filets niçois)
      • passes vers l’avant : 23 (dont 17 réussies)
      • terrain gagné : 168 mètres
      • passes latérales : 15 (dont 10 réussies)
      • passes en retrait : 9 (dont 8 réussies)
      • terrain perdu : 91 mètres
      • synthèse terrain gagné / terrain perdu : +77 mètres
      • frappe et/ou passe dans les zones intimes niçoises : 8
      • point commun avec un joueur de Subbuteo : 1 (mobilité)
      • différence avec un joueur de Subbuteo : 1 (pas de mouvement de balancier avant de revenir à l’horizontale après un épaule contre épaule avec un adversaire).
      • dispense pour préparation psychologique avant duel perdu: 7’22 (entre 50’48 et 58’10)
      • dispense pour récupération psychologique après duel perdu : 6’52 (entre 58’10 et 65’02)

      Les observations en vrac

      Que quelqu’un fasse taire Olivier Rouyer, avant que nous ne devenions vraiment malpolis!
      • Quatre ans de plus pour Frédéric Thiriez à la tête de la Ligue, et pas le moindre bouchon de champagne qui vole dans les couloirs de la rédaction des Cahiers. Ingrats.
      • Quand on lit la nouvelle accélération vers la démagogie et le sensationnel à deux sous des titres de L’Équipe, on espère que le papier de la nouvelle formule de sera hypoallergénique.
      • Ce n’est pas désagréable, une saison au cours de laquelle Pablo Corea est plongé dans l’anonymat du classement.
      • Claude Makelele est super balèze: même quand il ne joue pas, il fait du bien au Paris Saint-Germain.
      La promotion de l'année: incompétents la saison dernière, les arbitres sont désormais malhonnêtes. C'est-à-dire des incompétents bien payés.

      Les questions de la journée

      Faut-il attendre un passage à l’acte d’un supporter chauffé à blanc pour que quelqu’un demande à L’Équipe de cesser de soulager ses accès de démagogie sur les arbitres?
      • Pape Diouf a-il avalé un Jean-Michel Aulas au petit déjeuner pour s’émouvoir de l’arbitrage comme le premier Maurice Cohen venu?
      Au bout de combien d’édition de Canal Football Club fera t-on appel à Guy Carlier et Philippe Lucas pour compléter le tableau?
      • Non, mais en vrai, quand est-ce qu’elle elle revient, Estelle?
      Faire huer les arbitres après une tirade dont seul Olivier Rouyer a le secret, ça fait partie de l'ambition un peu plus "haut de gamme" de Canal +?

      Les petites annonces

      • Direct 8, jeune chaîne en devenir de la TNT, cherche numéros de portables de Robert Chapatte et Roger Couderc pour participer au rajeunissement de l’antenne aux côtés des nouvelles recrues Michel Hidalgo, Roger Zabel, Thierry Roland et Pierre Salviac.
      • Urgent : entraîneur corse cherche sang chaud pour transfusion suite à hémorragie interne l'ayant vidé de toute sa sève.

      L’envers du championnat

      Cette semaine, attardons-nous sur un de ces clubs qui n’y arriveront décidément pas en dépit de louables efforts. Les Lyonnais semblaient enfin capables de quitter la dernière place du classement, après une entame parfaite à la maison face aux Aiglons. Deux situations parfaitement négociées, notamment par un Cris que l’on n’avait plus vu en si bonne forme depuis sa période italienne, du temps où il se faisait appeler Torrisi et affolait les attaquants de Ligue 1.

      En écartant Benzema et Toulalan, Claude Puel semblait avoir enfin trouvé la bonne formule, mais son coaching a indiscutablement nuit à son équipe en deuxième mi-temps. La bonne affaire s’est dérobée bêtement, sur une inspiration géniale de Letizi, qui ne tombe pas dans le piège et ne bouge pas une oreille sur un coup franc de plus de quarante mètres, que Juninho avait eu le tort de frapper en direction du but adverse.

      Déjà mal engagée, la saison lyonnaise est d’ores et déjà menacée par un corps arbitral qui s’acharne, comme si les petits du championnat avaient besoin de ça… Les mauvais esprits reconnaîtront l’influence italienne qui avait si bien réussi à Turin dans un passé récent. Rappelons que la Juve n’avait pas profité bien longtemps de son accession en serie B par la petite porte, ne parvenant jamais à trouver sa place au niveau supérieur…
      « On a fait des erreurs, on les a corrigées en faisant venir Peter ». - JM Aulas

      Commentaire


      • resultat du debat sur l'equipe.fr :

        tres interessant les reponses qui resument bien tout ce qui a ete dit sur le forum :)

        Foot - L1 - Débat - Lyon avantagé par les arbitres ?
        Lundi dernier, dans le cadre de notre débat hebdomadaire, et pour rebondir sur le match Lyon-Nice notamment, qui avait été émaillé par plusieurs décisions arbitrales contestables et contestées, nous vous demandions si l'OL était avantagé par les arbitres. Comme souvent, vous êtes nombreux à avoir réagi. Avec des opinions plus ou moins tranchées. Si certains d'entre vous estiment que le septuple champion de France est régulièrement favorisé, d'autres se montrent en revanche beaucoup plus mesurés, voire d'avis totalement contraire. Sélection des contributions les plus éclairantes.

        Un favoritisme récurent et agaçant. Oui, l'OL a l'air de bel et bien avoir une faveur des arbitres mais seuls les accros des Gones ne le verront pas, pour changer... Rendons au foot ses lettres de noblesses avant que nos joueurs ne continuent de fuir le championnat de l'hypocrisie collective... Depuis déjà l'an dernier on peut constater de manière globale une faveur de l'arbitrage pour l'Olympique Lyonnais... Ce qui est tout à fait inexplicable ! Tout cela devient de plus en plus récurent et agaçant. Les enjeux de l'argent font tourner la tête à trop de monde aujourd'hui... Dans le milieu amateur, jamais on ne se posera la question de la nécessité d'un arbitrage vidéo ! Mais aujourd'hui l'égo démesuré de certaines personnes pousse le vice à son maximum et en l'occurrence à influencer les décisions arbitrales. Il est triste de voir que les personnes qui sont censée montrer l'exemple du foot en France ressemblent à des personnes comme Messieurs Escalettes, Aulas et tant d'autres. - Alexandre DEMARS

        Lyon favorisé, cette fois. Oui, on peut dire que Lyon a bénéficié de circonstances favorables, lors du match contre Nice, car le penalty est très sévère. Quand aux deux coups francs, ils ne sont pas volés si l'on considère l'ensemble du match. Il suffit de regarder le traitement infligé aux Fred, Ben Zema, Govou, Juninho, Mounier, Ederson, Makoun... (et ceci à chaque match, car ils sont des hommes à abattre). Mais comment ne pas parler du penalty bien plus flagrant sur Fred, oublié, sans que cela fasse débat ? Lyon, depuis 8 ans, est l'équipe à battre lors de chacun des 38 matchs annuels, et pour cela, tous les moyens sont bons ! Compte-tenu de cela, chacun des joueurs offensifs est maltraité comme c'est pas permis, sans pour autant que les cartons jaunes tombent, et que les coups francs s'accumulent. Alors, pour une fois que cela arrive contre Nice, c'est un tollé politico-médiatique. Un peu de mesure, s'il vous plait. - Bernard VUARCHEX

        Des arbitres incompétents. Evidemment, quand Lyon gagne grâce à des erreurs d'arbitrage, c'est parce que l'arbitre l'avantage. L'hypothèse de la simple erreur n'est même pas mentionnée. Pour Lyon-Nice, sur le premier but, on n'aurait jamais parler de cette simulation s'il n'y avait pas eu but à l'arrivée. Des fautes comme ça, on en voit au moins cinq par match, que ce soit en L1 ou CFA. Pour le deuxième but, même si on ne comprend pas vraiment les motivation de l'arbitre, le fait est que le but est totalement valable. Enfin, le dernier but est une erreur d'arbitrage certes, mais quand est-il des erreurs survenues sur les autres terrains de L1 ? Ce week-end, rares furent les matches avec un arbitrage satisfaisant. Je pense pour ma part que le problème est plutôt l'incompétence des arbitres qu'un «favoritisme» 100% Lyonnais. - Alain STOESSEL

        Comme tous les «gros». Honnêtement, je ne pense pas que Lyon soit spécialement avantagé par les arbitres. En effet Lyon (ou les autres grosses équipes de Ligue 1) dominent la plupart du temps leur rencontres, ils ont par conséquent beaucoup plus le ballon que l'adversaire et sont beaucoup plus dans le camp adverse que celui-ci. Par exemple les statistiques du match contre Nice parlent d'elles même : 28 tirs dont 7 cadrés pour les lyonnais contre 5 tirs dont 2 cadrés pour les niçois. 60% de possession de balle pour Lyon ; forcément les Lyonnais sont plus rentrés dans la surface que les Niçois donc il y a plus de risque que l'arbitre siffle pénalty. - Arnaud FAVRE

        Pas plus que d'autres, ça s'équilibre. Je dirais non. En vous suivant et en vous écoutant (tous les médias et en faisant le tri), on apprends que Lyon l'année dernière a été «avantagé» 5 fois et a été «floué» 4 fois et que sur une saison cela s'équilibrait. De plus, l'année dernière, la même faute a été sifflée contre Toulalan face au PSG, je crois. Lyon n'est pas non plus l'équipe qui obtient le plus de penalties. Maintenant, une équipe qui a 65 % de possession de balles, qui fait 50 centres, 25 tirs dans un match contre 4 pour l'autre, on se retrouve dans une situation où on a un bloc de 11 joueurs en défense, contre 11 qui attaquent, les pieds trainent, les tacles sont nombreux. Conclusion : sur le match vu la possession et le nombre d'actions, Lyon méritait de gagner. Vu le match, le courage des Niçois, et vu l'erreur d'arbitrage sur le dernier but, Nice ne devait pas perdre. - Dominique DHOLLANDE
        Govou.
        What else ?

        Commentaire


        • Une reponse vraiment negative et 5 positives qui ressentent vraiment le debat sur l'arbitrage et ce qu'il se passe aussi sur le terrain.

          Mais on revit un Apres-Bordeaux bis. Y-a-aura-t-il moins de coup franc siffle en faveur de l'OL a partir de maintenant?

          MAis bon, ce qui est dommage, c'est ce matraquage malsain...

          Commentaire


          • Le choix des réponses ressemble un peu à un mea culpa de la part de l'Equipe non ? Parce que ça m'étonnerait qu'il y ait eu 4 fois plus de réponses "pro-OL" (entre guillemets)

            Commentaire


            • Envoyé par alexdc83 Voir le message
              Le choix des réponses ressemble un peu à un mea culpa de la part de l'Equipe non ? Parce que ça m'étonnerait qu'il y ait eu 4 fois plus de réponses "pro-OL" (entre guillemets)
              Un mea culpae pas suffisant ...

              Il faut faire la liste des annonceurs de ce canard et boycotter toutes les parues qui font de la pub dans ce canard ...

              Juste a ce que La Patrone de ce canard presente elle meme ses ecuses en UNE de son canard !

              Et que le responsable de ce titre soit virer !!!!
              « On a fait des erreurs, on les a corrigées en faisant venir Peter ». - JM Aulas

              Commentaire


              • FAN CLUB AXEL

                Commentaire


                • Envoyé par legone69 Voir le message
                  Je suis pas un fan de se genre de banderolle. C'est leur donner trop d'importante que de montrer qu'on est touché par les dire du torchon.

                  Commentaire


                  • Envoyé par legone69 Voir le message
                    Enorme, j'adore :grn:

                    Commentaire


                    • Envoyé par legone69 Voir le message
                      excellent !

                      Commentaire


                      • Envoyé par alexdc83 Voir le message
                        Le choix des réponses ressemble un peu à un mea culpa de la part de l'Equipe non ? Parce que ça m'étonnerait qu'il y ait eu 4 fois plus de réponses "pro-OL" (entre guillemets)
                        c'est exactement ce que je me suis dit :fier:
                        Govou.
                        What else ?

                        Commentaire


                        • Envoyé par raby Voir le message
                          c'est exactement ce que je me suis dit :fier:
                          C'est pas suffisant pour revenir sur la UNE orduriere ...
                          « On a fait des erreurs, on les a corrigées en faisant venir Peter ». - JM Aulas

                          Commentaire


                          • Pays-Bas-Italie, 1er but, parfaitement valable parce que l'italien blessé et en dehors des limites du terrain empêche Ruud VN d'être hors-jeu…
                            Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube.

                            But accordé par l'arbitre suédois Peter Fröjdfeldt, le même qu'hier soir.
                            C'est le pathétique duo de RMC Riolo-Mingo qui nous a rappelé ce fait en chialant une deuxième fois leur mamma
                            sigpic

                            Commentaire


                            • Concernant le faux problème du premier but contre la FIO

                              Une simple question, toute simple : combien de joueurs de la Fiorentina avez vous vus alerter les arbitres d'un homme à terre ?
                              réponse = zéro
                              ,

                              et oui pas même Frey n'a levé le bras pour alerter l'arbitre,
                              les joueurs de la Fiorentina ont continués de jouer sans faire signe et ensuite se sont alignés pour jouer le hors jeu de Benzema, et là quand Benzema allait faire la passe décisive , ils ont demandés le hors jeu
                              personne ne faisait attention à ce joueur, pas même ses coéquipiers......
                              Alors la faute à eux même, car il suffit généralement que 1 ou 2 joueurs réclament, et cela se passe correctement d'habitude, soit l'arbitre arrête, soit l'équipe en face dégage en touche.

                              BILAN DES FAUTIFS :

                              1) Fiorentina car aucun coéquipiers n'a réagit et alerté
                              2)l'arbitre pauvre bourreau sans coeur qui a laissé mourir un homme à terre pensant qu'il faisait partie des dizaines de simulateurs qu'on voit sur les terrains
                              3) en dernier, l'OL coupable de ne pas faire ce que les 2 premiers cités n'ont pas fais

                              Commentaire


                              • Regarder les meilleurs programmes, films, séries, sports en streaming direct ou en replay. Le programme TV de toutes les chaines est gratuit et sans pub.

                                même C+ fait son petit sondage :rolleye:
                                "Lyon est-il favorisé par l'arbitrage"

                                Commentaire


                                • Envoyé par francois_ol Voir le message
                                  http://www.canalplus.fr/index.php?pid=1766
                                  même C+ fait son petit sondage :rolleye:
                                  "Lyon est-il favorisé par l'arbitrage"
                                  Toute facon tout le monde se trompe de debat. La question est pas de savoir s'il y avait faute, coup-franc, ... et si au final l'arbitre a pris la bonne deicsion.
                                  La question est de savoir si l'arbitre a volontairement avantagé l'OL.
                                  Et la réponse est clairement OUI au vu des faits du match !

                                  Commentaire


                                  • Envoyé par franck006 Voir le message
                                    Toute facon tout le monde se trompe de debat. La question est pas de savoir s'il y avait faute, coup-franc, ... et si au final l'arbitre a pris la bonne deicsion.
                                    La question est de savoir si l'arbitre a volontairement avantagé l'OL.
                                    Et la réponse est clairement OUI au vu des faits du match !
                                    Ca c'est sur. D'ailleurs il les a tellement avantagé qu'il leur a oublié 1 penalty voir 2 :clown:

                                    Commentaire


                                    • Envoyé par franck006 Voir le message
                                      [..]
                                      La question est de savoir si l'arbitre a volontairement avantagé l'OL.
                                      Et la réponse est clairement OUI au vu des faits du match !
                                      Oula un niçois, je comprend. Donc l'arbitre est soit un supporter de l'OL, soit un tricheur acheté par l'OL. :crazy:
                                      Mais à aucun moment tu t'es dis qu'il était mauvais ou dépassé par l'événement, le contexte et pas aidé par un assistant débutant...;)
                                      Juninho.

                                      Commentaire


                                      • Envoyé par franck006 Voir le message
                                        Toute facon tout le monde se trompe de debat. La question est pas de savoir s'il y avait faute, coup-franc, ... et si au final l'arbitre a pris la bonne deicsion.
                                        La question est de savoir si l'arbitre a volontairement avantagé l'OL.
                                        Et la réponse est clairement OUI au vu des faits du match !
                                        volontairement
                                        signifie qu'il a été acheté

                                        comme tu l'écris c'est que tu as des preuves, sinon c'est de la diffamation, on va récupérer ton adresse IP pour retrouver tes coordonnées par ton provider,
                                        et alors tu pourra éclairer la France toute entière des informations sensationnelles que tu détiens.....

                                        Commentaire


                                        • Envoyé par niel69 Voir le message
                                          volontairement
                                          signifie qu'il a été acheté

                                          comme tu l'écris c'est que tu as des preuves, sinon c'est de la diffamation, on va récupérer ton adresse IP pour retrouver tes coordonnées par ton provider,
                                          et alors tu pourra éclairer la France toute entière des informations sensationnelles que tu détiens.....
                                          il a beau raconter des conneries je vois pas l'interet de le menacer avec des histoires d'adresse IP etc on fait pas partie de la police à ce que je sache donc debat avec lui au lieu de sortir des débilités aussi grosse que les siennes...

                                          Commentaire


                                          • Envoyé par mon-olympique Voir le message
                                            il a beau raconter des conneries je vois pas l'interet de le menacer avec des histoires d'adresse IP etc on fait pas partie de la police à ce que je sache donc debat avec lui au lieu de sortir des débilités aussi grosse que les siennes...
                                            Gros manque le sens de l'humour je vois, de sa part (d'ailleurs il s'est déconnecté vite fait) et de la tienne,
                                            c'est d'ailleurs un trait de caractère que d'autres nous affublent souvent
                                            pas sans raison je vois

                                            Commentaire


                                            • Envoyé par niel69 Voir le message
                                              Gros manque le sens de l'humour je vois, de sa part (d'ailleurs il s'est déconnecté vite fait) et de la tienne,
                                              c'est d'ailleurs un trait de caractère que d'autres nous affublent souvent
                                              pas sans raison je vois
                                              tu sais que la base de l'humour c'est detre drole ? essaye je te rassure et à ce moment là ça me fera surement rire...oui à Lyon on est froid, on rigole jamais, c'est vrai quoi...

                                              Commentaire


                                              • Au fait,
                                                en parlant de sens de l'humouor,

                                                j'en connais un qui en use et abuse

                                                P.DIOUF,
                                                mardi soir dans l'émission de Luis F.
                                                a fortement comparé AULAS à ROCHER, BES et TAPIE
                                                en insistant bien sur les 3 noms 2 fois,

                                                pour indiquer que les équipes de ces dirigeants avaient bénéficiés d'un avantage d'arbitrage conformes aux grosses équipes qui dominent sur le moment

                                                Aucune accusation de quoique ce soit, mais c'était très sournois et très intelligent de sa part,
                                                de mettre le nom de AULAS en comparaison des 3 présidents historiquements condanés pour tricheries

                                                c'est frustrant que personnes ne réponde sur ce que j'appelerai des "insinuations sournoises et insidieuses"

                                                Commentaire


                                                • Envoyé par mon-olympique Voir le message
                                                  tu sais que la base de l'humour c'est detre drole ? essaye je te rassure et à ce moment là ça me fera surement rire...oui à Lyon on est froid, on rigole jamais, c'est vrai quoi...
                                                  C'est vrai que les parisiens sont connus pour leur exubérance et pour leur chaleur humaine ...

                                                  Les Lyonnais ne son t pas tellement différent des parisiens, des strasbourgeois et de tas d'autres patelins ... en France et ailleurs ...
                                                  « On a fait des erreurs, on les a corrigées en faisant venir Peter ». - JM Aulas

                                                  Commentaire


                                                  • Envoyé par mon-olympique Voir le message
                                                    tu sais que la base de l'humour c'est detre drole ? essaye je te rassure et à ce moment là ça me fera surement rire...oui à Lyon on est froid, on rigole jamais, c'est vrai quoi...
                                                    je n'essaierai même pas de te faire rire car je connais bien le Lyonnais, j'y suis né depuis de longues années

                                                    Commentaire

                                                    Chargement...
                                                    X