Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[OL] Articles de presse : Saison 2009/2010

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [OL] Articles de presse : Saison 2009/2010

    ARTICLES DE PRESSE : SAISON 2009-2010


    Pour une meilleure lisibilité, on va remettre les compteurs à zéro, et essayer de s'en tenir à ce rythme d'un topic pour chaque nouvelle saison.

    Les consignes ne changent pas, ce sujet est réservé aux articles concernant l'OL et uniquement l'OL.

    Le "blabla" n'est pas toléré sur ce topic, et les articles doivent être posté avec leurs sources (ex : l'Equipe, Foot365, etc...).


    Lien vers l'ancien topic : ici.
    Dernière modification par [email protected]_, 17/06/2009, 19h54.

  • #2
    Le Progres.fr

    OL LAND
    Grand stade : les parlementaires du Rhône dans leurs petits souliers



    C'est aujourd'hui mardi ou plus vraisemblablement demain (douze articles de la loi sont à passer au crible) que l'Assemblée nationale planche sur le projet de loi sur la modernisation des services touristiques, amendé le 4 juin par le gouvernement en vue d'une déclaration d'intérêt général des enceintes sportives - ce qui permettrait à OL Land notamment, de bénéficier d'accès financés par l'argent public. Un « amendement de tourisme textuel » s'amuse Jean Murard, président de Déplacements citoyens qui, comme d'autres, s'insurge contre cet ajout à un projet de loi sur les services touristiques. Mais surtout un amendement qui gène autant le PS, un peu piégé dans cette histoire car l'amendemant du gouvernement ne luit plait pas trop, que la droite qui ne peut aller contre un projet gouvernemental mais ne veut entendre parler d'OL Land.

    Nous avons donc essayé de voir quel sera le vote à l'Assemblée nationale des quatorze députés du Rhône qui, pour la plupart, rasent les murs. C'est le moins que l'on puisse dire. Soit parce qu'ils attendent une discussion et une position de leur groupe politique - c'est le cas de la socialiste Pascale Crozon, soit parce qu'ils ne se sont « pas encore fait une religion », tel les UMP Michel Terrot - lequel est néanmoins sûr de voter l'amendement Meunier déposé vendredi, réclamant le retrait du texte de loi d'extension de la notion d'intérêt général aux entreprises privés, Philippe Cochet et Michel Havard. Le député-maire de Caluire dit attendre ce qui sera proposé, « en fonction des amendements ». Christophe Guilloteau a quant à lui choisi de s'abstenir, André Gerin (PC) de voter contre. « On confond la question de l'équipement public et de son financement » explique le député-maire de Vénissieux pour qui l'amendement du gouvernement est à « la limite du trafic d'influence », alors que Laporte (ministre des Sports. Ndlr) « avait promis un projet de loi ». Mais le vote de Gerin ne préjuge pas, dit-il, de celui du reste du groupe communiste. Favorables au stade à Décines, Jean-Louis Touraine et Pierre-Alain Muet (PS) étaient hier soir pour le moins circonspects. « Je vais essayer d'obtenir au moins que le groupe socialiste s'abstienne » rapporte Muet. La position de leur collègue Philippe Meunier (UMP) est connue. Celui qui est à la pointe du combat contre l'implantation du stade à Décines expliquait la semaine dernière vouloir s'abstenir, mais depuis, il a déposé une série d'amendements, dont celui de vendredi sur la notion d'intérêt général, et d'autres hier mais dont il ne veut parler, attendant que la Commission des Affaires économiques ne se prononce dessus, ce mardi matin. Fin du suspens, mercredi soir au plus tard.

    Commentaire


    • #3
      Boumsong, pas de cadeau avec Puel

      Dans un entretien accordé à Planète Lyon, Jean-Alain Boumsong a évoqué la première saison de Claude Puel à la tête de l’OL. Et l’international n’opte pas pour la langue de bois. « Si Claude Puel avait maintenu son comportement du début de saison, je crois que l'OL aurait terminé la saison en jouant une place pour la coupe Intertoto! Honnêtement. C'était trop rigide, trop formaté. Il n'y avait pas de place pour le dialogue, l'improvisation, l'intuition. Il ne demandait pas l'avis des joueurs. C'était comme cela et point barre. Heureusement qu'il a évolué. Sinon, ce n'était plus tenable. Je ne sais pas si quelqu'un est intervenu auprès de lui mais il a compris qu'il était nécessaire de changer et que la vérité qu'il croyait être n'était pas forcément la bonne. Le Puel du début de saison et celui des derniers mois n'était plus le même », a reconnu Jean-Alain Boumsong.

      Commentaire


      • #4
        Plus important que la couleur du away 09/10...

        lequipe.fr


        Boumsong : «Puel a changé»
        Boumsong a apprécié le changement d'attitude de Puel en cours de saison. (L'Equipe)


        Dans un entretien au magazine Planète Lyon, Jean-Alain Boumsong a révélé quelques détails de l'ambiance régnant dans le vestiaire de l'OL cette saison. «Si Claude Puel avait maintenu son comportement du début de saison, je crois que l'OL aurait terminé la saison en jouant une place pour la Coupe Intertoto ! Honnêtement, a-t-il d'abord lâché. C'était trop rigide, trop formaté, il n'y avait pas de place pour le dialogue, l'improvisation, l'intuition... Il ne demandait pas l'avis des joueurs. C'était comme ça et point barre». Le défenseur central international français n'a pas hésité à saluer le changement de comportement de son coach : «Heureusement qu'il a évolué ! Sinon, ce n'était plus tenable. Je trouve ça très humble de sa part. Bref, le Claude Puel de début de saison et celui des derniers mois n'était plus le même. Heureusement parce que sinon, après la défaite contre Barcelone, il y aurait eu un abandon complet des joueurs.»

        L'ancien stoppeur d'Auxerre a également évoqué le cas de Karim Benzema. «Il a réussi un très bon début de saison et qui a été glorifié dans la presse, où on parlait de "Benzema dépendance". Or, il est jeune. Donc, quand ça marche, c'est bien. Mais dès que ça marche moins, il a trop de pression sur lui. Car il se dit à chaque fois qu'il doit respecter son rang et le statut qu'on lui attribue. Et finalement, il ne pense plus collectif ou que l'équipe gagne, mais il se dit : "Il faut que moi, je fasse la différence. Je suis Benzema, celui qui marque des buts."»

        Jean-Alain Boumsong n'a pas caché l'énervement qui a été le sien à l'encontre du jeune attaquant lyonnais. «A Bordeaux, après le but d'Alou Diarra, je le vois lever les bras. Je vais vers lui en lui disant : "Mais qu'est-ce qu'il y a ? Ne te comporte pas comme ça car tous les gens autour de nous n'attendent que ça." Je n'ai pas laissé passer et je lui ai dit ce que je pensais. Il faut qu'il sache que si un joueur est au top, c'est parce qu'il a des qualités individuelles mais aussi parce qu'il y a un collectif. On doit vraiment penser à l'équipe.»

        Govou se lâche aussi

        Sidney Govou a abondé dans le même sens que son coéquipier. «Je pense que le discours de Claude Puel, sa façon d'amener les choses a été mal perçue par des joueurs. Sous Alain Perrin, c'était pas folklorique mais c'était plus cool dans la vie de tous les jours. Et quelque part, ça avait des répercussions sur le jeu. Bon, on n'était pas très bien organisés sur le terrain mais on était libérés, a expliqué l'ailier natif du Puy. Certains ont adhéré plus que d'autres et il n'y avait plus d'osmose entre nous. Alors ça ne crée pas de conflits entre les mecs mais ça commence à devenir compliqué. Car à trop vouloir mettre de l'ordre, parfois, on s'égare un peu.»

        Commentaire


        • #5
          Grands Stades Pour 2016 : L’article Est PassÉ

          Hier soir, lors de l’examen du projet de loi sur le tourisme à l’Assemblée nationale, les députés ont adopté un article additionnel, censé favoriser la création de grands stades en vue de l’Euro 2016.

          Ce texte, annoncé depuis plusieurs mois, par Bernard Laporte, le ministre des Sports, reconnaît le caractère d’intérêt général des enceintes sportives qui figureront sur une liste fixée par un arrêté du ministère des Sports. Avant que la liste ne soit établie, les communes riveraines des sites devront être sollicitées et auront
          deux mois pour donner un avis consultatif. – P. I.

          Source : L'Equipe du jeudi 18 juin 2009

          Commentaire


          • #6
            Fluminense : Fred sort de son silence


            Le feuilleton Fred avait animé le dernier mercato hivernal. Faute de proposition correcte, l’Olympique Lyonnais avait dû se résoudre à résilier le contrat de leur attaquant pourtant acheté à prix d’or 4 ans auparavant.

            En s’engageant dans la foulée avec le club brésilien de Fluminense, l’attaquant international brésilien souhaitait surtout relancer une carrière à l’arrêt. S’il n’a pas totalement réussi son retour au Brésil, au contraire de Ronaldo, Fred a tout de même inscrit 2 buts en 5 matchs de championnat. Assez pour susciter la convoitise de plusieurs clubs européens tels que Villarreal ou encore l’AS Roma. « J’ai un contrat de cinq ans avec le club et je ne pense pas à partir. C’est normal que ce type de rumeur apparaisse à mon sujet en ce début de mercato. Je suis concentré sur mon travail et je ne veux pas être perturbé. Je suis très bien ici, je n’ai de contacts avec personne et je n’ai pas à l’esprit un quelconque départ » a déclaré Fred sur O Globo.

            Pas de départ en vue donc pour l’ancien Lyonnais qui devrait donc demeurer au Brésil durant quelques mois. À moins que les propositions n’affluent sur le bureau des dirigeants du « Flu » et qu’ils décident contre toute attente de réaliser un joli profit sur un joueur dont ils n’ont pas déboursé un centime.


            http://www.footmercato.net/fluminens...icle35615.html

            Commentaire


            • #7
              Foot - L1 - Lyon

              Stage et matches amicaux

              L'OL affrontera Nice et Lens en match amical durant sa préparation au mois de juillet, a annoncé jeudi le club rhodanien. Les Lyonnais, qui seront en stage à Tignes du 2 au 11 juillet, joueront contre l'OGC Nice à Albertville le 11 juillet. L'équipe lyonnaise affrontera ensuite le RC Lens le 18 juillet à Arnas. Du 24 juillet au 2 août, l'OL se déplacera en Espagne pour participer à la Coupe de la Paix, un tournoi amical de pré-saison qui était organisé les années précédentes en Corée du Sud. L'OL, tenant du titre, affrontera dans son groupe le Besiktas Istanbul le 25 juillet, et le FC Porto le 27 juillet.


              l'equipe.fr

              Commentaire


              • #8
                Hommage dimanche à Foe

                La FIFA commémorera dimanche la mort du Camerounais Marc-Vivien Foe lors d'une cérémonie précédant la finale de la Coupe des Confédérations. Foe s'était écroulé au sol lors de la demi-finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie au Stade de Gerland à Lyon, le 26 juin 2003. Peu de temps après, il était décédé. Le diagnostic avait détecté une hypertrophie cardiaque. «Juste avant le coup d'envoi, lorque les deux équipes seront au centre du terrain, nous expliquerons au monde ce qu'il s'est passé, a déclaré lundi le président de la FIFA Sepp Blatter. C'était un évènement triste et tragique, mais ce qui en est ressorti c'est que le football en sait plus sur les maladies cardiaques. Et nous essayons désormais d'empêcher de similaires tragédies». (Avec AFP)

                Juste pour mémoire
                En attendant la suite

                Commentaire


                • #9
                  Michel Mercier très bien placé pour s'occuper d'OL LAND

                  Le « Raminagrobis de Thizy » a trouvé une nouvelle tanière. Le sénateur centriste Michel Mercier, président du conseil général du Rhône, fait enfin son entrée au gouvernement au poste de ministre de l'aménagement du territoire et de l'espace rural.
                  20minutes.fr

                  On en parlait depuis longtemps. Ce soir, la rumeur est devenue réalité : Michel Mercier, sénateur et président du conseil général du Rhône, a officiellement été nommé ministre, en charge de l'aménagement du territoire. Cela tombe bien pour un élu du Rhône, département qui est à la fois concerné par le projet Lyon-Turin ou encore l'autoroute A89, sans oublier le Grand stade de l'Olympique Lyonnais ou le contournement Ouest de Lyon.
                  Le Progrès
                  Dernière modification par SupSherpa, 23/06/2009, 21h54.
                  sigpic

                  Commentaire


                  • #10
                    Keita: «Une envie de revanche»



                    A trois jours de la reprise de l'entraînement (lundi), l'Olympique Lyonnais n'a toujours pas recruté le moindre joueur. France Football livre, vendredi, un état des lieux du mercato lyonnais qui devrait se décanter sous peu. Dans ce dossier, FF s'est entretenu avec Kader Keita, poussé vers la sortie par ses dirigeants. Extraits. (Photo Presse-Sports)

                    « Kader ne bougera pas (...). Il veut repartir à Lyon sur de nouvelles bases. » Alfred Obrou, l'agent et l'oncle de Kader Keita, ne peut pas être plus clair. En quelques mots, il résume l'état d'esprit de son neveu, poussé vers la sortie par ses dirigeants. Vendredi dans les colonnes de France Football, l'Ivoirien de l'Olympique Lyonnais clame son envie de rester sur les bords du Rhône et en profite pour régler quelques comptes.

                    Acheté dix-huit millions d'euros au LOSC au cours de l'été 2007, Kader Keita n'a inscrit que cinq buts en deux saisons. « Je sais qu'on me reproche mon faible rendement », n'occulte pas l'ailier droit de vingt-sept ans. « Mais si l'on veut me voir marquer, il faut juste me faire jouer (13 titularisations en L1 en 2008-2009, ndlr). Ce n'est pas plus compliqué (...). Le problème c'est qu'on tarde à me faire confiance. » Kader Keita, sous contrat avec l'OL jusqu'en 2011, poursuit en pointant le manque de soutien à son égard de la part de ses dirigeants, coéquipiers et supporters avant d'annoncer son « envie de revanche. » « On ne va pas me mettre dehors aussi facilement », affirme-t-il. « Je ne veux pas faire se plaisir à ceux, au club, qui n'attendent que de me voir dégager... »

                    A lire vendredi dans France Football, le dossier de la rédaction sur le mercato lyonnais : « Pourquoi rien ne bouge à Lyon » :
                    - « Les dossiers en attente »
                    - Keita : « On ne va pas me mettre dehors ! »

                    France Football

                    Commentaire


                    • #11
                      Entretien avec Alexis Carra : « Peur de tomber dans la routine avec l’OL »
                      28/06/2009 - 18 h 08 - Seb_nonda

                      Liens relatifs Equipes
                      Vicenza Calcio
                      Olympique Lyonnais
                      Joueurs
                      Alexis Carra

                      Jeune pousse du centre de formation de l’Olympique Lyonnais, mais jamais apparu dans le groupe pro, Alexis Carra a décidé de quitter le septuple champion de France. Direction l’Italie et Vicenza en série B. A tout juste 19 ans, il va découvrir le football professionnel loin de l’OL et de Villefranche sur Saône, sa ville natale. Pour Footmercato, il revient sur le premier vrai tournant de sa jeune carrière.

                      Footmercato : Alexis Carra, vous étiez capitaine de la CFA de l’Olympique Lyonnais qui a remporté le championnat de France des réserves, comment expliquez vous que Claude Puel ne vous a jamais fait confiance ?

                      Alexis Carra : Je n’ai pas été souvent capitaine, le club a un groupe étoffé et cette saison et c’est un peu normal que Claude Puel n’ait pas aperçu mes performances, pour la saison prochaine, le coach avait prévu un groupe juste en dessous des pros qui s’entraînait à côté du groupe pro. J’aurais fait partie de ce groupe si je n’avais pas quitté l’OL.

                      FM : Les jeunes pousses du centre de formation de l’OL ont bien du mal à percer en équipe première, malgré une qualité reconnue. D’où vient le mal d’après vous ?

                      AC : Je ne pense pas qu’il y ait un mal dans le système de formation de l’Olympique Lyonnais, en effet rien que ces quelques années des joueurs comme Benzema, Ben Arfa, Rémy…ont justement mis en avant la qualité de cette formation. Le club suit juste une politique nouvelle, fort de ces 7 derniers titres.

                      FM : Peu de gens vous connaissent en France, quelle est votre position sur le terrain et quel type de joueur êtes-vous ?

                      AC : Pour ma part, j’évolue dans le couloir droit. Certains coaches m’ont vu plus offensif et d’autres préféraient me faire jouer en tant que défenseur latéral. Au bout de huit années à l ’OL, j’ai senti qu’on commençait à me coller une fausse "étiquette". Il faut savoir se poser les bonnes questions au bon moment pour ne pas tomber dans la routine.

                      FM : Pourquoi avoir choisi Vicenza pour lancer votre carrière professionnelle ? Aucun club français n’était prêt à vous proposer un challenge intéressant ?

                      AC : J’avais émis le voeu auprès de Lyon de pouvoir partir avant la fin de mon contrat (juin 2010), Le club m’avait donné sa parole de me laisser libre. Le président et Bernard Lacombe ont tenu parole. Mon agent, Christian Payan savait qu’il y avait plusieurs clubs à l’étranger sur moi et m’ a proposé de faire des essais à Vicenza, l’état d’esprit du groupe et le challenge de la série B italienne m’ont immédiatement plu. C’est un club sain et qui fait jouer les jeunes en professionnel. De plus, c’est un très bon contrat. Les clubs français étaient informés mais vous savez en France les clubs sont plus lents et préfèrent faire confiance aux joueurs de leurs centres de formation.

                      Commentaire


                      • #12
                        OL : la reprise (Le Progrès )


                        Comme pour Boulogne, Grenoble, Montpellier, Nancy, Nice, Saint-Etienne, Sochaux, Toulouse et Valenciennes, c'est aujourd'hui à partir de 15h30 pour l'OL, l'heure de la reprise de l'entraînement, après quatre semaines de vacances débutées au lendemain de la dernière journée de championnat de Ligue 1, à Toulouse.

                        Une reprise cependant en ordre dispersé à l'Olympique Lyonnais, puisque tous les joueurs de l'effectif, ne seront pas présents, loin de là. Ils ne seront en effet que dix professionnels cet après-midi à Tola-Vologe, pour lancer officiellement le début de la nouvelle saison.

                        Pas de recrues sur le terrain donc, et pas d'internationaux non plus, puisque tous ceux qui ont pris part, soit aux matches amicaux de l'équipe de France soit aux rencontres de leurs sélections, qualificatifs pour la Coupe du monde ou de Coupe des Confédérations, jusqu'à la semaine dernière, bénéficient de vacances supplémentaires.

                        Claude Puel, Patrick Collot et Joël Bats notamment, accueilleront ce groupe allégé, pour la première prise de contact de la saison, la perception des nouveaux équipements, et le premier tour de chauffe autour des terrains. Le vrai début de la préparation est cependant fixé à Tignes, avec un réveil musculaire toujours redouté dès vendredi matin. La troupe se sera du reste épaissie à ce moment-là, puisque les internationaux français, Lloris, Boumsong, Toulalan, Govou et Benzema, ainsi que les jeunes du groupe «Pro 2», qui ont eux aussi bénéficié d'un délai de quelques jours après avoir disputé les poules finales des championnats de France CFA et 18 ans, sont convoqués jeudi à Lyon, et débarqueront dans la station de Tignes dans la soirée.

                        Enfin, le reste de la troupe débarquera soit en cours de stage (Källström, Pjanic), soit après, à Lyon (Keita, Makoun, Grosso). Et au mieux en août pour Cleber Anderson dont le prêt ne s'achève que fin juillet.

                        J.-F.G.

                        Le groupe lyonnais attendu aujourd'hui : Hartock, Vercoutre, Clerc, Réveillère, Cris, Bodmer, Ederson, Delgado, Mounier, Piquionne.

                        Voici le menu de la préparation et de la compétition estivales, qui attend les joueurs lyonnais.

                        >> Aujourd'hui : reprise à Tola-Vologe.

                        >> Du jeudi 2 au samedi 11 juillet : stage à Tignes (travail physique, entraînements football, sorties en vélo, avec notamment l'ascension du col de l'Iseran, et en rafting).

                        >> Samedi 11 juillet : à Albertville, premier match amical contre l'OGC Nice (horaire à déterminer), puis retour à Lyon.

                        >> Samedi 18 juillet : à Arnas (stade de l'Escale), match amical de l'OL Pro 2 contre Arles-Avignon à 17h, puis match amical du groupe pro contre Lens à 19h.

                        >> Du 24 juillet au 2 août : Coupe de la Paix en Andalousie. Match contre Besiktas le samedi 25 à Huelva à 20h30, et contre Porto le lundi 27 toujours à Huelva, à 22h30. Demi-finale éventuelle le vendredi 31 à Malaga, finale à Séville le 2 août.

                        >> Samedi 8 août (horaire et jour exacts à confirmer), reprise du championnat, Le Mans - OL.

                        >> 18-19 et 25-26 août : Barrage aller-retour de Ligue des Champions (tirage au sort le 7 août

                        Commentaire


                        • #13
                          Après un petit échange entre modos, nous avons décidé de consacrer ce topic, uniquement aux articles ne traitant pas des transferts, puisque pendant les périodes de mercato, nous mettons à votre disposition un sous-forum dédié avec un topic épinglé regroupant les articles sur le sujet.

                          Commentaire


                          • #14
                            19h27, Benzema entre en gare

                            Déçus souvent, confiants sur son adaptation aussi, sonnés mais pas trop : paroles de supporters lyonnais après le départ de Karim Benzema.

                            are de Lyon à Paris, mercredi à 19h27, le TGV numéro 6668 en provenance de Lyon-Perrache s'immobilise sur la voie 7. L'officialisation du transfert de Karim Benzema au Real Madrid est connue depuis à peine plus d'une heure. Le train déverse son flot de voyageurs. Nous avons confectionné un petit écriteau «Benzema au Real» pour attirer l'attention des supporters de l'OL. Florian, cadre dans le bâtiment de 27 ans, s'est connecté dès l'arrivée et vient d'apprendre la nouvelle. «C'est un crêve-coeur, soupire-t-il. Karim a été formé au club. Il part trop tôt. Comme Nasri de l'OM l'an dernier. Et puis 35 millions d'euros, c'est peu par rapport à son potentiel. L'OL aura-t-il les moyens de compenser son départ ? c'est la grande question. » Interrogation relayée par Alain, ingénieur de 50 ans, Lyonnais de toujours et passablement inquiet. «Après Juninho, Benzema ! Que va-t-il rester de l'OL ? Piquionne ? »
                            «Le jeu espagnol lui conviendra»

                            On ne peut pas rater Laurent, maillot de l'OL sur le dos, «le noir, celui de la Ligue des champions 2007-2008, pas l'horrible jaune fluo de cette année», tient à préciser ce vendeur en bricolage de 26 ans. «Son départ est vraiment une surprise. On parlait plutôt de Manchester mais j'étais convaincu qu'il resterait finalement à Lyon.» Va-t-il réussir à Madrid ? «Karim était la super star à Lyon. Au Real, il sera une star parmi des stars. A lui de s'imposer comme Zidane avait su le faire.» Laurent est lancé. «Le jeu espagnol lui conviendra mieux que le Championnat d'Angleterre. Ca joue au ballon, en Liga. Jeu de passes, vitesse... Je pense qu'il va s'éclater.» Il n'y a pas que des supporters de Lyon dans le train. Voici Olivier, fan du Stade Malherbe de Caen. «Evidemment, nous, avec la Ligue 2, on a d'autres préoccupations, sourit-il. Benzema, je me demande s'il aura le temps de s'imposer avant d'être relégué sur le banc. Je ne l'ai pas trouvé très compétitif cette saison même s'il a encore marqué pas mal de buts.»
                            «Il prend un risque avant la Coupe du monde»

                            «Déçu», lâche Nezzbi, 30 ans, autre supporter lyonnais du 19h27. Freiné à 16 ans par une blessure à un genou alors qu'il frappait à la porte de Clermont Foot, ce passionné regrette un départ «prématuré». «Il pouvait encore progresser à Lyon avant de s'expatrier. Il prend un gros risque à un an de la Coupe du monde. Imaginez qu'il ait des problèmes d'adaptation ou que Pelligrini (l'entraîneur du Real, NDLR) ne le fasse pas beaucoup jouer...» Alain, 41 ans, a un avis différent. «Son départ n'est peut-être pas bon pour l'OL mais pour lui, si, soupèse cet ingénieur automobile. Il est jeune mais il est très sérieux et bien entouré. Je ne le vois pas échouer.» Loin de ces anticipations, Clémentine, étudiante de 24 ans, a une petite flamme de colère dans les yeux. «Il n'a pas tenu sa promesse de rester à Lyon, alors il ne mérite pas qu'on s'intéresse à la suite de sa carrière. Nous n'aurons pas besoin de lui pour être à nouveau champion.» Na ! - J.LB.

                            http://www.lequipe.fr/Football/breve...e-en-gare.html
                            1987

                            Commentaire


                            • #15
                              Rédaction Football365

                              jeudi 02 juillet 2009 - 18h25 Claude Puel a composé deux groupes de travail à Tignes : les jeunes Nicolas Seguin, Yanis Tafer et Thimothée Kolodzieczak font partie du groupe 1, contrairement à Lamine Gassama.
                              Lyon a emmené deux groupes pros à Tignes pour son stage de préparation. Dans le groupe 1 on trouve les habitués de la Ligue 1. Ils sont rejoints par trois jeunes, Nicolas Seguin,Yanis Tafer et Thimothée Kolodzieczak. Lamine Gassama, qui a fait plusieurs apparitions avec l'équipe première la saison passée, reste dans le groupe 2, sous les ordres de Bruno Génésio.

                              ODLB (Rédaction Football365.fr)

                              Commentaire


                              • #16
                                LYON / KARIM BENZEMA :« JE N’OUBLIERAI PERSONNE »© panoramic

                                Rédaction Football365

                                vendredi 03 juillet 2009 - 19h40
                                Silencieux depuis l’annonce de sa signature au Real Madrid, Karim Benzema s’est livré en exclusivité à l’OL TV. L’attaquant international, heureux de rejoindre le plus grand club du monde, ne part pas le cœur léger.
                                Son départ de Lyon
                                Je suis un peu triste et content à la fois. J’ai signé au Real Madrid, le plus grand club du monde. Mais je laisse à Lyon tous mes amis et tous ceux qui ont œuvré pour ma formation. J’étais vraiment bien ici et j’aimais tout le monde. Mais on va rester en contact et je vais continuer de suivre les résultats de l’Olympique Lyonnais. Car c’est le club qui m’a fait grandir.

                                Quels souvenirs de Lyon ?

                                Je n’oublierai pas la saison avec ce doublé Championnat-Coupe de France. Plus généralement, je n’oublierai personne, des poussins jusqu’aux professionnels.

                                Un message aux supporters ?
                                J’ai passé de formidables saisons ici et les supporters m’ont très vite aimé. Ce n’est pas facile de rentrer dans leur cœur mais j’ai réussi à le faire. Je les remercie car c’est aussi grâce à eux que j’ai réussi. J’espère que je reviendrai un jour pour finir ma carrière à Lyon. Je quitte une famille mais je vais les suivre dans leur reconquête du titre.

                                Le Real Madrid, un rêve de gosse ?

                                C’est le club qui m’a toujours fait rêver, moi et mes proches. Dans quelques semaines, je serai un joueur du Real et j’en suis très heureux. Je vais côtoyer de grandes stars, comme Cristiano Ronaldo et Kaka. Bien sûr, j’aurais aimé y retrouver également le vrai Ronaldo… Ce sont des Ballons d’Or quand même.

                                Commentaire


                                • #17
                                  Jean-Alain Boumsong : « La clé de la réussite, c’est l’unité »

                                  Tignes 2009 04/07/09 - 10:00

                                  Cela faisait un mois que Jean-Alain Bousmong n’avait plus touché un ballon de football. Hier, avant de dîner, le défenseur lyonnais a évoqué le stage à Tignes, l’équipe de France, ses ambitions pour la saison à venir, mais également Karim Benzema.

                                  Êtes-vous content d’avoir repris l’entraînement ?
                                  Cela fait du bien de retrouver le terrain. J’ai passé des vacances courtes mais bien remplies entre le Cameroun, Paris, Punta-Cana, New-York. C’était sympa, j’ai complètement coupé avec le football. Je n’étais au courant d’aucun transfert à part ceux de Kaka et Ronaldo. Cette prise de distance, je me l’impose mais elle vient également naturellement : il n’y a pas que le foot dans la vie. Je me l’impose pour avoir une rupture complète et être heureux ensuite de retrouver le groupe.

                                  Vous n’avez jamais fait le stage de Tignes avec l’OL …
                                  Avec l’OL pas encore mais je l’ai déjà fait deux fois avec l’équipe de France en 2006 et 2008. Robert (Duverne, ancien préparateur physique de l’OL et préparateur physique de l’équipe de France) n’est plus là mais il y aura des similitudes avec ce que j’ai connu. La différence réside dans le fait qu’avec l’équipe de France, généralement, il se déroule en fin de saison alors qu’on prépare un tournoi tandis qu’avec l’OL, il se situe juste après les vacances. En club, il y a également un peu plus de convivialité.

                                  Quel est selon vous l’objectif d’un tel stage ?
                                  Déjà, de se couper de l’environnement quotidien. Travailler en altitude a également de bonnes vertus, la raréfaction de l’oxygène nous permettra d’être plus à l’aise lorsqu’on sera au niveau de la mer. Il faut aussi entretenir son physique, sinon on le perd. Avec les vacances, on a perdu le rythme, il faut le retrouver et cela passe par du foncier. Cela nous permet également de nous retrouver entre nous ; le foot est comme une entreprise, si certains éléments ne sont pas motivés, n’adhèrent pas à son projet, ses résultats ne seront pas maximaux. Il faut donc créer une certaine homogénéité, que tout le monde soit dirigé vers le même objectif.

                                  Aimez-vous ce genre de souffrances ?
                                  J’adore mon métier mais c’est vraiment la période que je déteste le plus. On est tout le temps courbaturés, du matin au soir, et on souffre.

                                  La saison qui commence revêt-elle une importance particulière à vos yeux, en raison de la coupe du monde qui la conclura, en Afrique du sud?
                                  C’est une saison très importante. Tout d’abord parce que j’ai envie d’être bon avec l’OL. Mais j’ai aussi envie que la France se qualifie pour la Coupe du Monde et de la jouer. Elle se déroulera en Afrique du Sud, tout est donc réuni pour que je ne ménage pas mes efforts (Jean-Alain Bousmong est originaire du Cameroun). On va se qualifier, j’en suis certain. Ca va être difficile, c’est mal parti, mais on va se qualifier. Nous ne sommes actuellement pas en position favorable mais on va y arriver. Ca va se jouer contre les adversaires directs, notamment la Serbie à Belgrade. On devra aller gagner là-bas, c’est possible. On l’a déjà fait : en 2006, on devait l’emporter en Irlande et on y est parvenu (1 – 0).

                                  Il y a deux ans, vous étiez venu à Lyon pour vous relancer et retrouver les Bleus. Imaginiez-vous à l’époque que cela réussirait aussi bien ?
                                  Oui, car je n’ai pas hésité une seconde, je savais qu’en venant à Lyon, j’allais être heureux. J’ai toujours eu envie de jouer à Lyon. J’étais motivé, j’avais envie de bien faire car j’aime ce club et sa ville. Pourvu que ça dure.

                                  Quels sont les objectifs de l’OL cette saison ?
                                  Il ne faut pas se leurrer, notre objectif premier sera de gagner le titre. Ensuite, de faire un très beau parcours en Ligue des Champions, c'est-à-dire de viser au moins les quarts de finale. Il faudra être heureux pour donner le meilleur de nous-mêmes, chercher à kiffer. Il faut être heureux dans ce que l’on fait, se nourrir de tout ce qui est positif autour de soi pour être encore plus performant. C’est ce que je ressens mais je pense que, plus généralement, c’est la nature qui fonctionne ainsi.

                                  On sait que vous êtes un grand compétiteur. Pourriez-vous accepter de ne pas être champion de France pour la seconde année d’affilée ?
                                  Je ne l’imagine pas. Car c’est trop beau ; on n’a pas été champion la saison dernière, tous les supporters ont compris qu’un titre n’était pas un acquis mais une chose exceptionnelle. On va y aller, on va aller chercher ce huitième titre. Je ne doute pas de nos chances d’être champion de France. Le fait de terminer avec l’une des meilleures défenses du championnat la saison dernière n’a pas atténué ma déception. Je ne rentre pas sur le terrain en me disant qu’il faut qu’on ait la meilleure défense. Il faut gagner.

                                  Par rapport à l’année dernière, où se situe, cette saison, la clé de la réussite ?
                                  Il faut qu’il y ait plus d’unité, encore plus. On s’est rendus compte la saison dernière que le championnat c’était l’OL contre les autres. Maintenant, d’autres équipes comme Bordeaux, Marseille, Paris ou Rennes jouent le titre et ne peuvent plus se cacher. Toutes ces équipes, lorsqu’elles vont jouer contre nous auront à l’esprit le fait qu’elles peuvent gagner. On se heurtera donc à plus de motivation de leur part. On se devra donc nous aussi de mettre plus d’enthousiasme, et d’être plus unis car c’est ainsi que l’on sera plus forts. Il faut qu’on le comprenne car ce sera ça la clé de la réussite.

                                  Vous arrive-t-il d’imaginer que l’OL puisse ne pas participer pas à la Ligue des Champions ?
                                  Non, je ne l’imagine pas même si je suis conscient que tout est possible. Il faut y croire, bien travailler et être ensemble. On sait qu’au tour préliminaire, on peut tomber contre une équipe très relevée, il faut être confiant, être sûr et fier du travail que l’on a accompli. Il ne faudra ni sous-estimer, ni surestimer notre adversaire.

                                  Qu’avez-vous ressenti au moment où vous avez appris le départ de Karim Benzema ?
                                  J’étais triste comme j’étais triste de ne pas voir Juni hier lors de la reprise. Je comprends bien entendu la position de Karim, le Real est l’un des plus grands clubs du monde. Mais le football est ainsi. Il faut être réaliste : il y a une différence de niveau entre l’OL et le Real Madrid. J’espère simplement qu’un jour l’OL sera capable d’attirer des joueurs du Real. Le Real est en train de se construire une belle équipe mais les sommes dépensées me paraissent trop élevées. Ils ne sont pas cons, ils savent qu’ils vont avoir un retour sur investissement rapidement ; c’est l’économie de marché qui veut ça. Mais aujourd’hui un joueur qui vaut 10 millions est acheté 15 ou 20, il y a un peu de spéculation dans tout ça.

                                  A l’inverse du Real, l’OL n’a pas encore recruté. Cela vous inquiète-t-il ?
                                  Je ne suis pas inquiet car je suis certain que nos dirigeants sont en train de travailler pour constituer une bonne équipe. L’OL veut rester compétitif et pour cela, il faut avoir une très bonne équipe, les dirigeants en sont conscients. J’ai confiance en leur stratégie.

                                  BV OLWEB
                                  sigpic

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Maxime Gonalons passe pro
                                    Signature dimanche 05 juillet 2009 à 19:30
                                    L’OL compte dans ses rangs un nouveau pro. Maxime Gonalons, né à Vénissieux le 10 mars 1989, a en effet signé un contrat professionnel.

                                    La saison dernière, le milieu de terrain olympien a disputé 24 matches, inscrivant 3 buts, et fut sacré champion de France des réserves avec l’équipe CFA de l’OL.

                                    Maxime Gonalons est actuellement en stage à Tignes.
                                    BV

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Perez veut une super ligue

                                      Florentino Perez n'est pas seulement l'homme des transferts records qui interpellent, il se veut aussi celui qui cherche à se mettre à dos l'UEFA de Michel Platini.

                                      Le président du Real Madrid a remis au goût du jour l'idée de créer une Super Ligue européenne totalement indépendante et n'étant plus sous l'égide de l'instance européenne. L'idée, pas novatrice mais qui reste de faire du bruit, est d'engendrer des revenus supplémentaires. Perez a par avance cité les clubs qu'il aimerait voir dans cette nouvelle compétition : Real Madrid, Barcelona, Atlético Madrid, Manchester United, Chelsea, Liverpool, Arsenal, Inter Milan, AC Milan, Juventus Turin, Bayern Munich, Lyon, Porto, Celtic, Rangers, Olympiakos. Quid du PSG, de Bordeaux ou de l'OM ?

                                      eurosport


                                      Commentaire


                                      • #20
                                        La vente de Karim Benzema au Real Madrid aurait été conclue in extremis pour éviter à l'OL une perte comprise entre 30 et 40 millions d'euros. (Photo Presse-Sports)

                                        L'Olympique lyonnais avait-il besoin de vendre Karim Benzema pour équilibrer ses comptes, comme une majorité de clubs de l'élite, mercato-dépendants ? « Si le transfert a été enregistré avant la clôture de l'exercice, il permet au club d'équilibrer ses comptes ; si ce n'est pas le cas, Lyon pourrait accuser une grosse perte sur l'exercice qui vient de se terminer» confirme Jean-Pierre Tabart, analyste financier chez Arkéon Finance. Dans cette hypothèse, le spécialiste avance une perte nette comprise entre « 30 ME et 40 ME. »

                                        Un trou conséquent pour le club le plus riche de France qui avait l'habitude d'afficher un insolent résultat positif avant d'enregistrer sa première perte -de 2,4 ME- au premier semestre 2008-2009. « Le prix du transfert de Benzema est clairement en dessous de ce que le club pouvait espérer ; on estimait que la base sérieuse se situait entre 40 ME et 50 ME », poursuit Jean-Pierre Tabart. Avec les mécanismes de bonus prévus dans le contrat, l'OL pourrait quand même récupérer, in fine, 41 ME du Real Madrid. Le marché a plutôt bien réagi au départ de l'attaquant international puisque l'action de l'OL a gagné 6,5% le 1er juillet, jour de l'annonce officielle par le club. Cotée 8E au matin, l'action du club se négociait 8,5E en fin de journée.

                                        Le scénario de la vente de Karim Benzema, mais aussi de Kader Keita (8,5 ME + 500 kE de bonus) rappelle celui de l'année dernière lorsque Lyon avait vendu, avant le 30 juin, Hatem Ben Arfa à Marseille (12 ME) et Loïc Rémy à Nice (8,5 ME). Une double transaction qui lui avait permis d'obtenir les mêmes résultats financiers que la saison 2006-2007. (Un chiffre d'affaires de 214,1 ME pour un résultat net de 18,6 ME au 30 juin 2007 et un chiffre d'affaire de 211,6 ME pour un résultat net de 20,1 ME au 30 juin 2008).

                                        FF

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Juninho : « Vraiment formidable »

                                          Huit. Huit, comme le nombre de saisons disputéees par Juninho Pernambucano dans la capitale des Gones. L'idylle du Brésilien avec l'OL s'est rompue cet été car, de son propre aveu, il n'avait « plus la même motivation mentale pour être le vrai leader du groupe, le vrai capitaine ». Alors qu'il avait l'opportunité de regagner le Brésil ou de poursuivre sur le Vieux Continent, ce tireur de coups francs hors pair s'est laissé séduire par un challenge au Qatar. Le club d'Al-Garrafa, qui « vient de réaliser le doublé », est parvenu à l'enrôler pour une durée de deux ans.


                                          « En jouant moins souvent, cela va me permettre de préparer mon avenir, d'y réfléchir tranquillement », plaide le septuple champion de France devant la presse de son pays. Les larmes aux yeux, il en profite pour adresser « un vrai et grand merci » aux supporters lyonnais pour « les moments forts et magnifiques » qu'il a passés en leur compagnie. « C'est vrai que de ne plus avoir la possibilité de porter ce maillot, cela me fait un petit quelque chose. C'était vraiment formidable, ces 8 ans. Cela est passé tellement vite. C'est comme ça la vie », philosposhe-t-il.

                                          France football

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            OL Land :Retour ce soir sur le dossier du grand stade.. Le progrès du jour...


                                            Retour du dossier du Grand Stade au programme de la communauté urbaine ce soir. Par le biais de l'examen de la révision du Plan local d'urbanisation (PLU) de Décines. Quelle que soit la météo de ce jour d'été, il est certain que ça va chauffer dans l'hémicycle au cours d'une séance qui risque d'être fort longue : tous les groupes devraient intervenir et partisans et adversaires s'affronter avec vigueur.

                                            Avant même l'ouverture de la réunion, le président du groupe Ensemble pour le Grand Lyon, le sénateur François-Noël Buffet, a posé un acte qui devrait alimenter la discussion : il a adressé, vendredi, au président du Grand Lyon, Gérard Collomb, un courrier dans lequel il demande « un vote à bulletin secret à l'issue des débats » afin que « l'ensemble des conseillers communautaires puisse se prononcer librement », ce qui assurera, poursuit-il, que « la décision quelle qu'elle soit sera l'expression démocratique de notre assemblée ».

                                            L'usage voulant que les rapports soient votés à main levée, une telle demande révèle la tension qui va régner pendant la discussion, et les pressions que le représentant de l'opposition craint ou veut craindre de voir dans l'examen de tout ce qui concerne le Grand Stade.

                                            De son côté, le groupe Objectif Lyon Métapolis, que préside Christian Barthélemy et qui se veut le « seul groupe à être enthousiaste » sur le Grand Stade, rappelle qu'il soutient ce projet notamment parce qu'il pense qu'une telle infrastructure est nécessaire « pour une métropole qui se veut européenne ».

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Nouvelle étape dans la construction du Grand Stade



                                              La Communauté urbaine a voté la révision du Plan local d'urbanisme sur le secteur du Montout à Décines, site envisagé pour le projet OL Land.

                                              Le projet OL Land divise. Exemple encore ce soir après un débat mouvementé à la Communauté urbaine à l'issue duquel la révision du Plan local d'urbanisme de Décines a été approuvée.

                                              La majorité, sans les communistes a voté pour, l'Ump n'a pas participé au vote et les Verts ont voté contre.

                                              Gérard Collomb reste sur son calendrier avec le dépôt du permis de construire envisagé à la fin du premier trimestre 2010 et une livraison en 2013.

                                              En attendant, le projet va être soumis à enquête publique cet automne et les opposants, dont certains manifestaient hier avec des banderoles, ne manqueront pas de déposer des recours.

                                              Le Progrès
                                              sigpic

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                [B]OL LAnd: Le grand Lyon vote la revision du PLU[/B]


                                                OL Land mardi 07 juillet 2009 à 10:08
                                                La révision du PLU (Plan Local d’Urbanisme) sur le secteur du Montout à Décines a été voté hier soir raconte le Progrès ce matin dans ses colonnes. C’est sur ce site que doit être édifié OL Land.

                                                Notre confrère, Jacques Boucaud, explique que ce vote favorable apporte une nouvelle pierre à la construction de ce projet. Sur les 125 élus ayant pris part au vote, on décompte 104 pour, 9 contre et 10 abstentions. Les 31 élus UMP ont quitté la salle avant le vote.

                                                Gérard Collomb président du Grand Lyon en a profité pour égrainer souligne Le Progrès le calendrier : automne 2009, il y aura l’enquête publique, puis début 2010 l’approbation du PLU, ensuite à la fin du premier trimestre 2010 le dépôt du permis de construire enfin fin du premier semestre 2013 la livraison du grand stade.

                                                Ce nouveau projet indique l’AFP va maintenant être transmis à l'Etat, au conseil général et aux communes concernées qui vont donner un avis, lequel sera intégré à l'enquête publique qui aura lieu à l'automne, souligne-t-on au Grand Lyon.

                                                La commission d'enquête rendra son rapport à l'automne et "la communauté urbaine délibèrera en janvier ou février". Jacques Boucaud rappelle en fin de dossier que le Sénat de son côté va plancher aujourd’hui ou demain sur le projet de loi voté par l’Assemblée Nationale fin juin. Un projet de loi sur la modernisation des services touristiques qui autorise le financement public des enceintes sportives au nom de l’intérêt général. Un projet de loi dit-il : « qui est une voie ouverte à OL Land. »
                                                SC

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Même si Lyon a perdu Benzema et Juninho, Cris croit fermement en son équipe. Surtout que l'ambiance semble être au beau fixe entre Claude Puel et les joueurs.
                                                  TIGNES._ Cris, le défenseur central brésilien de l'Olympique lyonnais, estime que beaucoup de choses ont changé notamment au niveau de l'ambiance, qu'il décrit comme plus détendue, entre les joueurs et l'entraîneur Claude Puel. Malgré les départs de Karim Benzema (Madrid) et celui de Juninho (Al Garrafa/Qatar), qu'il regrette, Cris affirme « croire en l'équipe lyonnaise » qui possède encore des joueurs de qualité.
                                                  - Cris, en un mois l'OL a perdu Juninho et Karim Benzema. Quel est votre sentiment ?
                                                  - Chacun a choisi sa voie. Nous avons perdu un buteur et un joueur très expérimenté. Karim ne pouvait pas refuser. Juninho a eu la possibilité de changer de vie. J'aurais voulu qu'il reste encore un an car c'était important.
                                                  - Sans ces deux joueurs, que pensez-vous des possibilités de l'OL cette saison ?
                                                  - Nous allons avoir une équipe un peu différente en raison des départs de Karim Benzema et Juninho mais je crois en mon équipe. Je sais ce que nous sommes capables de faire et que nous avons des joueurs de qualité. Il faut bien nous préparer. Nous allons avoir un championnat très difficile et un barrage de qualification pour la Ligue des Champions dès la mi-août. La C1, c'est très important pour tout le monde au club et pour les joueurs. Par rapport à notre équipe en elle-même, le plus important est de savoir que nous avons une base solide de joueurs, la même que l'an dernier. Je ne sais pas s'il y aura d'autres départs. Parfois, il peut y avoir des surprises.
                                                  « Deux ou trois joueurs supplémentaires »

                                                  - Quels sont les besoins de l'équipe pour être renforcée ?
                                                  - Nous avons déjà un bon groupe mais nous savons aussi que nous avons besoin d'avoir deux ou trois joueurs supplémentaires. Si une recrue nous rejoint, ce devra être un joueur de qualité. Il ne faut pas penser à qui pourrait venir. Il faut travailler fort. Nous savons que nous avons des qualités et que nous pourrions être champions sans recruter avec un bon travail et si nous jouons bien ensemble. Marseille a déjà bien recruté et Bordeaux débute souvent doucement avant de trouver son rythme. Ils seront encore des adversaires redoutables. Depuis la reprise de l'entraînement et le stage à Tignes, il y a de l'enthousiasme et de l'ambiance. Quand il y a de la joie sur le terrain, c'est plus facile.
                                                  - Le groupe ne va-t-il pas manquer de leaders après les départs de Benzema et Juninho ?
                                                  - Nous avons des leaders, Govou, Boumsong, Toulalan qui commence aussi à parler dans le vestiaire, Vercoutre qui est un leader de vestiaire mais aussi sur le banc. Nous avons aussi des joueurs qui peuvent devenir des leaders. La saison dernière, j'étais deuxième capitaine. Si l'entraîneur me demande, je ferai tout pour faire un bon capitaine et s'il ne me le demande pas, je ferai tout comme un capitaine.
                                                  - Quelle est l'ambiance au sein du groupe à l'occasion de ce stage de Tignes ?
                                                  - L'an dernier, quand il y avait un problème entre nous, on ne le réglait pas et l'entraîneur Claude Puel est venu avec une autre culture de travail que certains joueurs n'ont pas acceptée. Chaque entraîneur a sa propre manière de travailler. Aujourd'hui, nous acceptons et nous sommes contents et j'imagine que même lui, il l'est également. Beaucoup de choses ont changé. Claude Puel est différent et il lui arrive de plaisanter avec nous. Pour progresser, tout le monde doit faire des efforts. Et depuis le début de la préparation, on sent que tous les joueurs sont contents.
                                                  - On évoque parfois votre possible départ de l'OL. Qu'en est-il ?
                                                  - Je suis sûr de rester à Lyon à 100% cette saison.

                                                  Source l'est républicain de 07/07/2009
                                                  Juninho a jamais dans mon coeur.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X