Quand tu es dans la vente, le boulot c'est pas un problème, t'en trouve un facilement. l'inconvénient c'est que tu n'es pas bilingue et ça c'est vraiment indispensable pour ce genre de job.

Pour info, Montréal c'est 70 % francophone et 30 % d'anglophone sont une partie d'allophones (immigrés de divers horizons qui ne parlent qu'anglais comme les chinois qui débarquent à Vancouver et rejoignent Montréal. Pour eux, c'est déja difficile d'apprendre l'anglais alors le français... :roll:)

Mais pour résumer, tu es obligé de parler anglais dans la vente quelque soit le secteur. Dans les magasins, tous les vendeurs sont bilingues (obligatoire par la loi de servir dans les 2 langues sous peine de plainte).

Pour les jobs de commercial, tu seras confronté irrémédiablement à des situations en anglais (réunion force de vente au bureau chef de toronto par exemple ou un client anglais...)

Alors baragouiner l'anglais (comme moi) ça passe encore mais dans une présentation t'es obligé de bien te faire comprendre. Mais ne te fais pas de soucis pour ça, lorsque tu es plongé dans un environnement ou le bilinguisme est omniprésent (dans la rue, dans le métro, avec des amis, à la télé, ...) tu fais vite des progrès et les cours d'anglais au YMCA ne sont vraiment pas cher. Bref, en quelques mois avec de la bonne volonté, tu fais des progrès considérable bien plus que plusieurs années de «cours d'anglais en france»