Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Cette fois, Duverne sera en face

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cette fois, Duverne sera en face

    L'ancien préparateur physique de Lyon, en poste à Metz, assure qu'il saluera tout le monde aujourd'hui. Y compris Jean-Michel Aulas .

    LES LYONNAIS n'entendront pas Robert Duverne crier : « Dix minutes ! », son éternel cri pour annoncer l'imminence de l'échauffement, cet après-midi, au stade Saint-Symphorien. Il ne l'a jamais fait en dehors de Lyon, où il a officié de 1991 à 2014, moins quatre années de parenthèses (1993-1995 et 2009-2011) (*) ; il ne le criait pas, non plus, à Aston Villa, en 2010-2011. Mais ils verront le nouveau préparateur physique du FC Metz, quarante-sept ans, diriger ledit échauffement avec « talon-fesses » au programme. Robert Duverne, que l'OL n'a pas conservé à l'issue de son contrat, en juin dernier, a changé de club, pas de méthodes : « Talon-fesses, ça ne changera jamais. Les joueurs de Metz m'ont chambré en m'offrant un bouquin avec 3 000 exercices. Je leur ai répondu que j'allais me contenter de trois (sourires). »

    Les retrouvailles vont lui faire drôle. Mais drôle, c'est plutôt agréable, surtout après un sale été. « J'ai été le seul membre du staff à n'avoir pas été conservé , rappelle-t-il, le seul à avoir été exclu du projet d'entrée dans le grand stade. Cela a été très, très difficile. Pour mon ego, mais pas seulement. J'ai ressenti un terrible mal-être en juin et en juillet. » Aujourd'hui, l'OL a encore plus de blessés qu'avec lui et présente surtout des manques athlétiques criants, déplorés dimanche dernier par Maxime Gonalons, le capitaine de l'OL après la défaite face à Lens (0-1). Duverne glisse : « J'ai payé les blessés, O.K. Mais au moins, les gars qui jouaient étaient en forme… »

    Quand on lui demande s'il a eu besoin d'un... GPS pour trouver le centre d'entraînement de Metz, et s'il verra tous les Lyonnais avec plaisir, sauf un, il évite les allusions, assure qu'il saluera tout le monde, y compris Jean-Michel Aulas, son ancien président et souligne surtout son plaisir de travailler en Lorraine : « C'est un beau projet, avec des gens qui ont la fibre du club, comme à Lyon. Nous avons bien préparé ce match. C'est la première fois que je serai l'adversaire de Lyon, la première fois, aussi, que je suis de l'autre côté de la préparation : je vois la force qui peut exister quand on pense à un match dès le lundi, et quand on a seulement un ou deux jours pour y penser… » Mais il est probable que Robert Duverne pense à ce rendez-vous depuis plus longtemps que cela encore.

    (*) Il s'est également occupé de la préparation de l'équipe de France, lors des Coupes du monde 2006 et 2010 et de l'Euro 2008.

    VINCENT DULUC

  • #2
    Ça ne valait peut être pas l'ouverture d'un topic, non ? Il y en a déjà un qui est en train de se perdre, un up aurait largement suffi à mon avis.

    Commentaire


    • #3
      J'suis sûr qu'ils vont nous bouffer physiquement les messins :mdr:

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par benoitpaire69 Voir le message
        L'ancien préparateur physique de Lyon, en poste à Metz, assure qu'il saluera tout le monde aujourd'hui. Y compris Jean-Michel Aulas .

        LES LYONNAIS n'entendront pas Robert Duverne crier : « Dix minutes ! », son éternel cri pour annoncer l'imminence de l'échauffement, cet après-midi, au stade Saint-Symphorien. Il ne l'a jamais fait en dehors de Lyon, où il a officié de 1991 à 2014, moins quatre années de parenthèses (1993-1995 et 2009-2011) (*) ; il ne le criait pas, non plus, à Aston Villa, en 2010-2011. Mais ils verront le nouveau préparateur physique du FC Metz, quarante-sept ans, diriger ledit échauffement avec « talon-fesses » au programme. Robert Duverne, que l'OL n'a pas conservé à l'issue de son contrat, en juin dernier, a changé de club, pas de méthodes : « Talon-fesses, ça ne changera jamais. Les joueurs de Metz m'ont chambré en m'offrant un bouquin avec 3 000 exercices. Je leur ai répondu que j'allais me contenter de trois (sourires). »

        Les retrouvailles vont lui faire drôle. Mais drôle, c'est plutôt agréable, surtout après un sale été. « J'ai été le seul membre du staff à n'avoir pas été conservé , rappelle-t-il, le seul à avoir été exclu du projet d'entrée dans le grand stade. Cela a été très, très difficile. Pour mon ego, mais pas seulement. J'ai ressenti un terrible mal-être en juin et en juillet. » Aujourd'hui, l'OL a encore plus de blessés qu'avec lui et présente surtout des manques athlétiques criants, déplorés dimanche dernier par Maxime Gonalons, le capitaine de l'OL après la défaite face à Lens (0-1). Duverne glisse : « J'ai payé les blessés, O.K. Mais au moins, les gars qui jouaient étaient en forme… »

        Quand on lui demande s'il a eu besoin d'un... GPS pour trouver le centre d'entraînement de Metz, et s'il verra tous les Lyonnais avec plaisir, sauf un, il évite les allusions, assure qu'il saluera tout le monde, y compris Jean-Michel Aulas, son ancien président et souligne surtout son plaisir de travailler en Lorraine : « C'est un beau projet, avec des gens qui ont la fibre du club, comme à Lyon. Nous avons bien préparé ce match. C'est la première fois que je serai l'adversaire de Lyon, la première fois, aussi, que je suis de l'autre côté de la préparation : je vois la force qui peut exister quand on pense à un match dès le lundi, et quand on a seulement un ou deux jours pour y penser… » Mais il est probable que Robert Duverne pense à ce rendez-vous depuis plus longtemps que cela encore.

        (*) Il s'est également occupé de la préparation de l'équipe de France, lors des Coupes du monde 2006 et 2010 et de l'Euro 2008.

        VINCENT DULUC
        Je suis pas sur de comprendre cette partie?? :confus:
        sigpic

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par Polak69520 Voir le message
          J'suis sûr qu'ils vont nous bouffer physiquement les messins :mdr:
          C'est probable mais cela ne sera pas imputable à Duverne . Les promus en général commencent la saison pied au plancher , en surfant sur la dynamique des succès de l'accession . Et ils n'ont pas joué jeudi dernier , eux .

          Commentaire

          Chargement...
          X