Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pour Gourcuff, c'est l'heure de vérité

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pour Gourcuff, c'est l'heure de vérité

    Le milieu de terrain sera dans le groupe lyonnais, demain, contre Monaco. Sa cinquième saison à l'OL sera sa dernière chance de laisser une trace plus profonde que le gâchis et les absences.

    QUAND IL EST ARRIVÉ à Lyon, Yoann Gourcuff était encore un jeune joueur promis à un bel avenir. Quatre ans plus tard, rien n'a été aussi beau que son passé. Il a vingt-huit ans, il a accumulé les blessures et les malentendus, mais il a été vraiment bon à chaque fois qu'il a pu enchaîner deux ou trois mois de compétition : le grand air de son éternel retour, entonné au moment où il revient dans le groupe pour affronter Monaco, demain soir, reste séduisant. Il est compliqué d'aimer le football et de ne pas apprécier le joueur qu'il peut être, dans ses bons moments. Ce sont les périodes grises dans les intervalles de ses blessures qui griffent son image de compétiteur et de coéquipier.

    S'il sort vraiment de l'impasse, à l'aube de sa cinquième et dernière année de contrat à Lyon, il sera à la croisée des chemins. Et devra choisir une « philosophie de jeu » propice à ses aspirations, ou une ambition financière et sportive qui risque de l'écraser, encore. À vingt-huit ans, il sait sûrement qu'on ne peut pas tout avoir.

    IL REVIENT DEMAIN

    Hubert Fournier a confirmé, hier, le retour de Gourcuff : « Il a fait un gros travail athlétique pendant dix jours. J'attends qu'il puisse nous apporter, sur un temps de jeu limité, ce dont il est capable quand il est en pleine possession de ses moyens. Il en est encore un peu loin. » Il ne commencera pas le match, tout est clair.

    « On ne cache rien, poursuit l'entraîneur lyonnais. Il est encore trop juste, il n'a pas 90 minutes dans les jambes. Mais il s'est beaucoup investi depuis dix jours pour retrouver le groupe. C'est donc aussi un message qu'on lui envoie. »

    Un message ambigu : le Breton serait récompensé de son travail à l'entraînement par un retour dans le groupe qu'il a lui-même longtemps freiné.

    Ses coéquipiers n'ont pas de mal à cerner son apport, à l'image d'Alexandre Lacazette : « Il y a sa qualité technique, son leadership sur le terrain. Il va créer de la méfiance chez nos adversaires, aussi. » Par expérience, l'attaquant international ajoute immédiatement : « On espère qu'il va rester longtemps avec nous et nous aider le plus longtemps possible. On n'a pas les cartes en main, alors, on va en profiter tant qu'il sera là. »

    Car, sur ce plan-là, tout est clair : avec lui, l'OL a souvent été une autre équipe. D'où les regrets, intenses, nés de l'élimination européenne, sans lui, alors qu'il semblait médicalement remis depuis longtemps.

    SA FRAGILITÉ AGACE

    Forcément, Yoann Gourcuff présente une liste de blessures (voir par ailleurs) qui donne envie de le nommer pour le Ice Bucket Challenge, mais avec de l'eau chaude, pour qu'il ne prenne pas froid. Mais sa fragilité est plus liée à des délais de guérison très personnels qu'aux blessures elles-mêmes. Nombre d'entre elles sont traumatiques, issues de coups ou d'agressions, comme lors du dernier derby sur le tacle méchant de Renaud Cohade, fin mars. Le problème vient de ce que le Breton répugne à reprendre tant qu'il n'a pas retrouvé toutes ses sensations, au-delà de la guérison elle-même. Et ses gammes interminables pour les retrouver, qui peuvent passer par des heures à envoyer un ballon à deux mètres contre un mur, laissent pantois coéquipiers et observateurs.

    Les autres footballeurs entretiennent un rapport plus étroit avec la douleur. Aveu de Thierry Henry, le 26 août dernier dans France Football : « Je peux compter sur les doigts d'une main les matches que j'ai joués en étant à 100 %. (...) Je suis souvent rentré aux vestiaires après un match en me disant : ‘‘Putain, Thierry, aujourd'hui, tu ne pouvais pas!” Mais si vous saviez dans combien de ces matches-là j'ai marqué(...).

    Un Vieira, il fallait l'assommer pour qu'il n'aille pas sur le terrain. Il a joué des matches où il ne pouvait même pas marcher avant ou après. Et il n'était pas nul. »

    Hier, Alexandre Lacazette a réfléchi et hésité un peu quand on lui a demandé s'il regrettait que son coéquipier n'aille pas plus volontiers au-delà de la douleur pour aider l'équipe : « S'il ne joue pas, c'est qu'il estime ne pas pouvoir être utile à l'équipe. On se dit qu'un joueur prêt à 10 %, c'est moins bien qu'un autre joueur à 100 %. S'il estime qu'il n'est pas apte… » Tout est dit en creux. Il ne veut jouer qu'à 100 %. 60 % aiderait les autres. Il ne l'envisage pas vraiment. Et quand il accepte, c'est inutile : on se souvient de ses étirements sur la pelouse de Nantes, la saison dernière, alors qu'il était revenu contre sa volonté.

    LE MONDE DU SILENCE

    Ses rapports avec l'environnement du football sont toujours réduits à peu de choses. Il supporte peu la pression, n'aime pas la lumière, vit aussi mal les louanges que les critiques ; quand il échangeait encore avec les journalistes, il argumentait pied à pied, jusqu'au coeur de la nuit, pour une note trop basse ou une ligne vénéneuse.

    Au-delà des apparitions furtives devant une caméra dans un après-match, où reviennent des mots clés comme des boucliers (sensations, intégrité physique, temps de jeu, bouger, intervalles, tenter des choses), sa dernière interview remonte à juin 2013, à Montevideo. Il s'était confié à Jérôme Bergot, notre confrère de Ouest-France. Il évoquait les Bleus et son absence de l'Euro 2012 (« J'étais déçu, mais pas fâché »), mais aussi ses absences, avouant sa lassitude (« C'est moins fatigant de jouer tout le temps que d'être blessé et de devoir travailler pour retrouver le rythme »).

    Les devoirs médiatiques sont une partie de son activité dont il s'est détourné définitivement, quitte à froisser ses employeurs, clubs et équipementier. Il n'est pas le premier, ne sera pas le dernier, mais ses silences ne le servent pas. Ils créent une distance qui le désincarne et favorise la critique, jusque dans son propre vestiaire. Et qui entretient ce paradoxe : alors qu'il apparaît individualiste, ou isolé, au dehors, il est toujours remarquablement collectif sur le terrain.

    QUEL AVENIR ?

    Il sera en fin de contrat en juin. Au-delà de l'accord passé avec l'OL pour revenir sur une partie de sa rémunération (voir par ailleurs), il sera libre de s'engager pour le club de son choix à partir du mois de janvier. S'il échappe aux cycles des blessures et des retours différés, il intéressera du monde, mais certes pas au même prix.

    Dans sa dernière interview en longueur, donc, à Ouest-France, il laissait supposer que sa conception du jeu entrait dans ses songes d'avenir : « J'ai une certaine idée du football, de la philosophie du jeu. Je sais dans quelles conditions je peux m'épanouir ou non. C'est ce qui prime, même s'il y a un aspect économique qui entre en jeu. »

    À l'époque, il critiquait la *Ligue 1, aussi (« En L 1, on ne se détache pas assez du résultat »), sans se rendre compte que si l'OL le paie aussi cher, c'est parce que le club lyonnais n'a aucune intention de se détacher du résultat.

    L'équipe de France semble loin, même si le rajeunissement du groupe et quelques retraites internationales rendraient son retour moins malaisé. Jusque-là, avec Laurent Blanc comme avec Didier Deschamps, il est toujours revenu, même après un ou deux bons mois, seulement. Mais une autre histoire a vraiment commencé de s'écrire sans lui. Deschamps a chassé des fantômes, et le fait de ne pas savoir si Gourcuff était dans le camp des fantômes, ou bien dans celui de ceux qui étaient hantés, ne change rien au constat que le sélectionneur avance avec des joueurs chargés de moins de passé. Même si, face au talent, il ne faut jamais jurer de rien.

    VINCENT DULUC


    Pas une seule saison pleine

    Nombre de matches de L 1 disputés chaque saison par Yoann Gourcuff depuis son arrivée à Lyon en 2010.

    2010-2011 : 24 (*).

    2011-2012 : 13.

    2012-2013 : 18.

    2013-2014 : 18.

    2014-2015 : 0 (après quatre journées).

    (*) + 3 disputés avec Bordeaux avant son transfert.


    Le chiffre

    22 M€

    C'est le montant du transfert de Yoann Gourcuff de Bordeaux à Lyon, en août 2010. Une somme à laquelle s'ajoutent 4 M€ de bonus.

    Sa fiche

    Yoann GOURCUFF

    1,85 m | 79 kg

    Né le : 11 juillet 1986

    Âge : 28 ans

    Nationalité : française

    Poste : milieu

    Club : Lyon

    CLUBS SUCCESSIFS :

    Rennes (2001-2006) ; AC Milan (ITA, 2006-2008) ; Bordeaux (2008-août 2010), Lyon (depuis août 2010).

    PALMARÈS :

    Champion : France 2009. Vainqueur : Trophée des champions 2008, 2009 et 2012, Coupe de France 2012 ; Coupe de la Ligue 2009.

    Premier match en L 1 : Rennes - Auxerre (0-2), le 7 février 2004.

    207 matches, 35 buts en L 1

    Première sélection : Suède - France (2-3), le 20 août 2008.

    31 sélections, 4 buts.




    Quand il joue, il est bon

    Le bilan de Yoann Gourcuff avec l'OL nourrit les regrets : quand il joue, la plupart du temps, c'est mieux.

    Selon que Yoann Gourcuff est présent ou absent, ce n'est pas le jour et la nuit pour l'OL, mais les chiffres d'Opta (voir par ailleurs) confirment son influence tech*nique et statistique, au moins pour ce qui concerne la saison dernière.

    On ne fera croire à personne que son passage à Lyon aura été un triomphe : en regard des attentes et de ce qu'il a coûté à l'OL (environ 50 M€ sur cinq ans, l'équivalent de l'investissement du club dans la formation), c'est évidemment un échec retentissant. Il n'a joué ni assez bien ni assez souvent. Il est toujours revenu trop lentement de blessure.

    Mais derrière ce constat, s'en cache un autre : lorsqu'il peut enchaîner quelques matches, son niveau de jeu monte très vite. Dès qu'il est bien physiquement, et donc mentalement, sa capacité à répéter les efforts, sa grande qualité technique et sa polyvalence rendent des services considérables. Il faut tout de même se souvenir que Didier Deschamps l'a retenu en équipe de France, pour la tournée en Amsud, en juin 2013, au poste de milieu gauche, quasi d'ailier gauche, qu'il avait occupé en fin de saison avec l'OL, participant à la conquête de la troisième place. Ce n'était pas sa position, mais avec son intelligence et son sens des intervalles, il compensait. Mais, à l'analyse, il a indiscutablement connu son meilleur passage lyonnais de décembre 2013 à mars 2014, en se montrant important dans la nouvelle organisation en losange de Rémi Garde, soit dans un rôle de relayeur, soit dans une position de meneur de jeu. Il a besoin de beaucoup toucher le ballon, et la densité ainsi que la qualité technique du milieu lyonnais le lui permettait. La présence de Clément Grenier à ses côtés, presque un jumeau sur le plan technique, et dont l'impact aura été considérable et constant sur les bonnes périodes lyon*naises, a participé à répartir le danger et l'attention. Cela lui a permis, aussi, de trouver un interlocuteur pour les échanges courts qu'il affectionne, même dans des situations banales.

    La suite de l'histoire dira vite s'il sera capable d'enchaîner les matches et de retrouver ses sensations aussi rapidement que lors de l'hiver dernier, son meilleur point de référence lyonnais. A priori, demain, face à Monaco, il se contentera d'entrer en jeu, dans le meilleur des cas.




    Aulas : " Foutez la paix à Gourcuff ! "



    Même si son transfert reste un accident industriel, Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, continue de défendre Yoann Gourcuff. Et souligne son « beau geste » salarial.

    L e plus haut salaire de l'his*toire de l'OL est le seul qui a accepté de le baisser avant l'expiration de son contrat. On pourra juger qu'il n'en a pas donné au club pour son argent. On pourra répondre que d'autres, pas plus performants, se sont abstenus de baisser leur salaire. Malgré le départ probable du Breton, qui sera libre en fin de saison, Jean-Michel Aulas continue de le soutenir.

    « LE GESTE de Yoann Gourcuff de baisser son salaire s'accompagne d'informations contradictoires…

    – Il faut arrêter les procès d'intention à l'encontre de ce garçon. On le tance pour des blessures, alors qu'elles sont traumatiques, comme la dernière en date, qui remonte à une grosse faute impunie de Cohade dans le derby (contre Saint-Étienne, 1-2, le 30 mars). Sur ce sujet, il faut lui donner raison : on s'est trompé sur la nature de cette blessure. On a su cet été qu'il s'agissait d'une fracture, avec la rupture d'un petit ligament de la cheville. Je ne l'exonère pas du tout, mais foutez-lui la paix ! S'agissant de cette baisse de salaire, je déplore que la forme pollue le fond. Et le fond, c'est qu'après plusieurs discussions, et on peut débattre longtemps de la perception par les stars de leur juste rémunération, nous nous sommes mis d'accord pour revenir au niveau de nos autres hauts contrats (*). C'était une discussion positive et un beau geste, valorisant pour lui-même comme pour nous.

    « France Football » évoque la perte de plus de 2 millions d'euros de primes, mais avec le même salaire, et vous avez vous-même annoncé, lundi, sur RMC, qu'il l'avait abaissé de plus de 25 %…

    – Je ne peux pas entrer dans le détail des choses, mais certaines informations sont inexactes. Ce que je peux dire, c'est que cette baisse est intervenue sur son salaire, pas sur des bonus. D'autre part, nous avons intégré le fait que dans les dispositions de son contrat, certaines obligations médiatiques et commerciales, qui lui polluaient la vie, ne soient plus prises en compte. Concernant ma phrase à RMC, on m'a demandé si c'était de 20 à 25 %, et j'ai dit que c'était plus que cela. Alors, pour la baisse, je veux en rester à cela : elle est significative, et ramène Yoann dans la norme des salaires élevés de l'OL.

    « IL A MONTRÉ QU'IL VOULAIT SORTIR DE L'OL PAR LE HAUT »

    Quel impact cela peut-il avoir sur la suite de sa difficile aventure lyonnaise ?

    – Encore une fois, il n'était pas obligé. C'est un beau geste de sa part, et de la part de son avocat, Didier Poulmaire. Il a montré qu'il n'était pas uniquement intéressé par l'argent et qu'il voulait sortir de l'OL par le haut. S'il repart de l'avant, nous nous poserons la question de savoir ce que nous pouvons envisager. Son salaire revenait sans cesse dans les discussions, alors que Mathieu Valbuena a le même à Moscou mais en net (au Dynamo, l'ancien Marseillais touche environ 275 000 euros net mensuels), et que c'est seulement le tiers du contrat des meilleurs joueurs du PSG… »

    (*) Si le montant de 350 000 € semble plausible et dorénavant proche des hauts salaires du vestiaire lyonnais (Grenier, Gonalons), :dt::dt::dt::dt::dt::dt::dt::confus: cela situe son salaire de départ aux environs de 450 000 €, ce qui semble plus près de la réalité.



    Il plaît tant à Rennes

    Le club breton voulait Gourcuff cet été. Pour René Ruello, le président rennais, il ne s'agit pas seulement de fidélité familiale.

    L'INFORMATION selon laquelle le Stade Rennais souhaitait faire venir Yoann Gourcuff, cet été, n'a jamais eu de prolongement sérieux. Le club breton n'en avait pas les moyens, et l'OL aucune intention de prêter un joueur en fin de contrat en assumant une partie de son salaire. Pour René Ruello, revenu à la présidence de Rennes, c'était un geste de soutien autant qu'une volonté profonde.

    Le patron du club breton avoue, aujourd'hui : « Je suis persuadé qu'il peut retrouver tous ses moyens. À Rennes ? Sincèrement, je ne sais pas, mais s'il veut venir, je ne vais pas l'en empêcher (sourires). Mais je crois qu'il va se relancer dans un contexte favorable. Il est travailleur, volontaire, et il a seulement souffert de lutter aussi longtemps et aussi souvent pour retrouver son intégrité physique. »

    La fidélité de René Ruello à la famille Gourcuff remonte à loin en arrière : « Je suis surtout proche de Christian, son père, mais j'ai connu Yoann quand il était au centre de formation de Rennes, lors de mon premier passage à la présidence. Je n'étais plus en poste quand il a débuté chez les professionnels, mais j'ai vu éclore ce talent pur. J'ai toujours pensé qu'il était un joueur de très haut niveau. » S'il est probable que Yoann Gourcuff reviendra un jour s'installer en Bretagne, il reste à savoir si ce sera en tant que joueur professionnel.

  • #2
    mais il a été vraiment bon à chaque fois qu'il a pu enchaîner deux ou trois mois de compétition
    Mouai ! c'est à dire jamais quoi !
    Pour commencer il n'a pas été bon à chaque foi qu'il a foulé la pelouse, de plus il faut vraiment chercher les périodes de plus de 2 ou 3 mois de compétitions.
    Et puis Rennes qui le voulait mais en nous laissant le soin de payer son salaire, lol, ils doutent de rien ces mastres ! :D

    Commentaire


    • #3
      Merci pour cet article
      Tout à été dit et répété sur son cas, j'en suis arrivé à l'occulter complètement ce joueur
      Il partira de toute façon, comme si de rien n'était,dans l'indifférence la plus totale

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par Bob M69 Voir le message
        Merci pour cet article
        Tout à été dit et répété sur son cas, j'en suis arrivé à l'occulter complètement ce joueur
        Il partira de toute façon, comme si de rien n'était,dans l'indifférence la plus totale
        Je ne suis pas persuadé de cela. Tout est encore possible a mon avis, selon son etat physique. Dans l'ideal, j'aimerais le voir revenir, prolonger et faire remonter l'OL 2-3 ans.

        En tous cas, on en sait une fois de plus encore un peu plus sur la nature de sa blessure, blessure mal diagnostiquee donc.

        Le seul truc qui m'etonne, c'est la remarque de Fournier: il a fait un gros travail depuis 10 jours. Seulement 10 jours? 10 jours, c'est la duree de la treve internationale, mais ca nous ramene aussi pile a la fin du mercato. Alors, soit c'est une formule mal choisie pour evoquer, plus generalement, la treve internationale et il bosse depuis plus longtemps, soit il etait plus ou moins a part avant pour des raisons liees au mercato, que cela vienne de lui ou du club. Un peu etrange comme formule donc, mais je veux bien admettre que c'est une imprecision de langage et qu'il ne faut peut-etre pas en tirer des conclusions hatives.

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
          Je ne suis pas persuadé de cela. Tout est encore possible a mon avis, selon son etat physique. Dans l'ideal, j'aimerais le voir revenir, prolonger et faire remonter l'OL 2-3 ans.

          En tous cas, on en sait une fois de plus encore un peu plus sur la nature de sa blessure, blessure mal diagnostiquee donc.

          Le seul truc qui m'etonne, c'est la remarque de Fournier: il a fait un gros travail depuis 10 jours. Seulement 10 jours? 10 jours, c'est la duree de la treve internationale, mais ca nous ramene aussi pile a la fin du mercato. Alors, soit c'est une formule mal choisie pour evoquer, plus generalement, la treve internationale et il bosse depuis plus longtemps, soit il etait plus ou moins a part avant pour des raisons liees au mercato, que cela vienne de lui ou du club. Un peu etrange comme formule donc, mais je veux bien admettre que c'est une imprecision de langage et qu'il ne faut peut-etre pas en tirer des conclusions hatives.
          Ca a déjà été évoqué durant l'interview mise au point de début de trève : Gourcuff ne pouvait pas enchainer les entrainements à intensité élevé jusqu'à la semaine dernière, donc il bossait mais ne pouvait faire un vrai gros travail en enchainant comme le dit Fournier. Il était très à part du groupe parce que dès qu'ils le testaient sur de la haute intensité pour voir s'il était réintégrable il avait un pet de travers qui ressortait, ça n'a rien à voir avec le mercato.

          Ca explique aussi son physique précaire pour Monaco, c'est limite comme s'il avait besoin de faire un travail complet de prépa d'avant saison pour retrouver un physique au niveau.

          Ca va prendre du temps, et d'autant plus sachant tout son passif et une fragilité accrue par des rechutes en série qui vont nous rendre d'autant plus précautionneux. En ce sens ne pas le voir tous les jours en entrainement collectif n'est pas une si mauvaise chose, vaut mieux essayer de faire une partie d'entrainement personnalisée plutôt que d'insister sur des restes de vieilles douleurs.
          Envoyé par Faisca
          Envoyé par WebAnimOL (Sphynx)
          Tu veux un ban ? :rolleye:
          Tu veux mon poing ? :rolleye:

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
            Je ne suis pas persuadé de cela. Tout est encore possible a mon avis, selon son etat physique. Dans l'ideal, j'aimerais le voir revenir, prolonger et faire remonter l'OL 2-3 ans.

            En tous cas, on en sait une fois de plus encore un peu plus sur la nature de sa blessure, blessure mal diagnostiquee donc.

            Le seul truc qui m'etonne, c'est la remarque de Fournier: il a fait un gros travail depuis 10 jours. Seulement 10 jours? 10 jours, c'est la duree de la treve internationale, mais ca nous ramene aussi pile a la fin du mercato. Alors, soit c'est une formule mal choisie pour evoquer, plus generalement, la treve internationale et il bosse depuis plus longtemps, soit il etait plus ou moins a part avant pour des raisons liees au mercato, que cela vienne de lui ou du club. Un peu etrange comme formule donc, mais je veux bien admettre que c'est une imprecision de langage et qu'il ne faut peut-etre pas en tirer des conclusions hatives.
            Je crois pas qu'Aulas veuille le prolonger de toute façon, sinon, cela se serait fait cet été. Il sera libre de signer n'importe ou en Janvier, et on parle de reprise des négos en mars ... on nous prend pour des pigeons. Aulas ne veut pas voir Gerland se retourner contre Gourcuff et joue la montre, pour que le public ne le siffle pas, pour le bien de l'equipe.
            Et en juin aurevoir. Aulas nous dira ( et il l'a commencé à l'expliquer sur rmc ) que son départ sera un bien pour le club car il se déchargera d'un boulet financier et sportif, il nous le vendra comme ça jma, c'est un malin. Et il enchainera sur la forminable perspective du grand stade. On aura oublié Gourcuff.

            Concernant Fournier, il est désenchanté, comme le fut Garde, suffit de voir ses interventions sur le cas Gourcuff, au début on le sentait hyper enthousiaste, aujourd'hui je le sens résigné.

            Juste une question, dans l'histoire moderne de l'OL, y'a t'il eu un joueur en fin de contrat, libre en janvier qui a prolongé lors des 6 derniers mois ? Malbranque je crois et d'autres ?

            Commentaire


            • #7
              moi suis comme alain, je pense qu il va prolonger..

              Deja il sait et sa baisse de contrat le prouve, qu il n a pas ete a la hauteur et qu il a une "dette" envers le club.

              ensuite il parle de projet sportif interressant et aussi du salaire..

              la le salaire lui convient puisqu il a signé, et quel projet sportif est plus interressant que celui de l'OL qui va entrer dans son grand Stade..( je parle d un club qui pourrait etre interresse par YO et qui interresse YO)

              EN L1 aucun club qui pourrait vouloir YO a un projet + interressant qu entrer dans le grand stade avec la perspective d attirer d autre bon joueur avec des revenus en hausse...

              A l etranger, c est bizarre, le YO je ne le vois pas partir a l etranger, son experience en Italie l a peut etre refroidi...

              la meilleur chose pour lui, c est qu il retrouve un bon physique, qu il joue, qu il soit bon, et qu il prolonge 3ans chez nous histoire de rentrer dans le grand stade et de partir apres un euro 2016 reussi...

              Ok suis hyper optimiste, mais j y crois...
              "t'es pas le couteau le plus aiguisé du tiroir"

              Commentaire


              • #8
                Maintenant, une chose est importante, le terrain.
                Qu'il retrouve la forme, bonifie l'équipe et on verra la suite.
                On a assez brodé sur son cas, il faut qu'il joue et qu'on regarde ce que ça donne.

                Commentaire


                • #9
                  Bon travail de Duluc article bien écrit et complet à souligner c'est pas toujours le cas sur l'équipe ^^

                  S'il retrouve la confiance et les "sensations" comme il dit tout le temps pourquoi ne pas le prolonger comme dit plus haut il est pas du genre à partir en Russie, Qatar...L'OL serait la bonne solution pour tout le monde et je pense plutôt qu'Aulas souhaite le conserver il a une haute estime de Gourcuff.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par waleguein Voir le message
                    Ca a déjà été évoqué durant l'interview mise au point de début de trève : Gourcuff ne pouvait pas enchainer les entrainements à intensité élevé jusqu'à la semaine dernière, donc il bossait mais ne pouvait faire un vrai gros travail en enchainant comme le dit Fournier. Il était très à part du groupe parce que dès qu'ils le testaient sur de la haute intensité pour voir s'il était réintégrable il avait un pet de travers qui ressortait, ça n'a rien à voir avec le mercato.
                    Ah oui, exact. Tant mieux!

                    Ca explique aussi son physique précaire pour Monaco, c'est limite comme s'il avait besoin de faire un travail complet de prépa d'avant saison pour retrouver un physique au niveau.

                    Ca va prendre du temps, et d'autant plus sachant tout son passif et une fragilité accrue par des rechutes en série qui vont nous rendre d'autant plus précautionneux. En ce sens ne pas le voir tous les jours en entrainement collectif n'est pas une si mauvaise chose, vaut mieux essayer de faire une partie d'entrainement personnalisée plutôt que d'insister sur des restes de vieilles douleurs.
                    J'espere surtout que les adversaires ne vont pas en profiter et le casser a nouveau. J'espere qu'ils ont une sorte de fair-play et de respect corporatistes au fond d'eux. Mais il en suffit d'un...

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par mcphy Voir le message
                      moi suis comme alain, je pense qu il va prolonger..

                      Deja il sait et sa baisse de contrat le prouve, qu il n a pas ete a la hauteur et qu il a une "dette" envers le club.

                      ensuite il parle de projet sportif interressant et aussi du salaire..

                      la le salaire lui convient puisqu il a signé, et quel projet sportif est plus interressant que celui de l'OL qui va entrer dans son grand Stade..( je parle d un club qui pourrait etre interresse par YO et qui interresse YO)

                      EN L1 aucun club qui pourrait vouloir YO a un projet + interressant qu entrer dans le grand stade avec la perspective d attirer d autre bon joueur avec des revenus en hausse...

                      A l etranger, c est bizarre, le YO je ne le vois pas partir a l etranger, son experience en Italie l a peut etre refroidi...

                      la meilleur chose pour lui, c est qu il retrouve un bon physique, qu il joue, qu il soit bon, et qu il prolonge 3ans chez nous histoire de rentrer dans le grand stade et de partir apres un euro 2016 reussi...

                      Ok suis hyper optimiste, mais j y crois...
                      J'ai rien contre les actes de foi mais honnêtement, qu'est-ce qui te rend si optimiste ? Tu risques vraiment d'être déçu.
                      Envoyé par slimanderson936
                      Je préfère Lepen à Danic

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par Bob M69 Voir le message
                        Je crois pas qu'Aulas veuille le prolonger de toute façon, sinon, cela se serait fait cet été. Il sera libre de signer n'importe ou en Janvier, et on parle de reprise des négos en mars ... on nous prend pour des pigeons. Aulas ne veut pas voir Gerland se retourner contre Gourcuff et joue la montre, pour que le public ne le siffle pas, pour le bien de l'equipe.
                        Et en juin aurevoir. Aulas nous dira ( et il l'a commencé à l'expliquer sur rmc ) que son départ sera un bien pour le club car il se déchargera d'un boulet financier et sportif, il nous le vendra comme ça jma, c'est un malin. Et il enchainera sur la forminable perspective du grand stade. On aura oublié Gourcuff.

                        Concernant Fournier, il est désenchanté, comme le fut Garde, suffit de voir ses interventions sur le cas Gourcuff, au début on le sentait hyper enthousiaste, aujourd'hui je le sens résigné.

                        Juste une question, dans l'histoire moderne de l'OL, y'a t'il eu un joueur en fin de contrat, libre en janvier qui a prolongé lors des 6 derniers mois ? Malbranque je crois et d'autres ?
                        Ce serait vraiment dommage. J'y crois encore. Parce qu'autant j'étais dubitatif sur l'interet de sa venue autrefois (bien que content), autant j'ai l'impression qu'il pourrait porter l'equipe aujourd'hui vers le grand stade, en retrouvant son niveau bien sur.

                        Commentaire


                        • #13
                          Sinon, Jean-Mimi qui confirme une "nouvelle" fois l'incompétence de notre Staff Médical ( Emmanuel Orhant )

                          « Il fautarrêter les procès d’intention à l’encontre de ce garçon. On le tance pour des blessures, alors qu’elles sont traumatiques, comme la dernière en date, qui remonte à une grosse faute impunie de Cohade dans le derby (ndlr : contre Saint-Étienne, 1-2, le 30 mars). Sur ce sujet, il faut lui donner raison : on s’est trompé sur la nature de cette blessure. On a su cet été qu’il s’agissait d’une fracture, avec la rupture d’un petit ligament de la cheville »

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par -Msila28 Voir le message
                            Sinon, Jean-Mimi qui confirme une "nouvelle" fois l'incompétence de notre Staff Médical ( Emmanuel Orhant )

                            « Il fautarrêter les procès d’intention à l’encontre de ce garçon. On le tance pour des blessures, alors qu’elles sont traumatiques, comme la dernière en date, qui remonte à une grosse faute impunie de Cohade dans le derby (ndlr : contre Saint-Étienne, 1-2, le 30 mars). Sur ce sujet, il faut lui donner raison : on s’est trompé sur la nature de cette blessure. On a su cet été qu’il s’agissait d’une fracture, avec la rupture d’un petit ligament de la cheville »
                            Cohade :(:(:(
                            Envoyé par alik1995
                            Vous avez toujours rien compris vous les footix, l'OM on les a laissé gagner

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par -Msila28 Voir le message
                              Sinon, Jean-Mimi qui confirme une "nouvelle" fois l'incompétence de notre Staff Médical ( Emmanuel Orhant )

                              « Il fautarrêter les procès d’intention à l’encontre de ce garçon. On le tance pour des blessures, alors qu’elles sont traumatiques, comme la dernière en date, qui remonte à une grosse faute impunie de Cohade dans le derby (ndlr : contre Saint-Étienne, 1-2, le 30 mars). Sur ce sujet, il faut lui donner raison : on s’est trompé sur la nature de cette blessure. On a su cet été qu’il s’agissait d’une fracture, avec la rupture d’un petit ligament de la cheville »
                              Yep, c'est ce que je disais plus haut.

                              Commentaire


                              • #16
                                Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                J'espere surtout que les adversaires ne vont pas en profiter et le casser a nouveau. J'espere qu'ils ont une sorte de fair-play et de respect corporatistes au fond d'eux. Mais il en suffit d'un...
                                Je compte pas sur les adversaires pour être sympa, bien au contraire, d'ailleurs on a eu un bel exemple avec Cohade...
                                C'est peut être lui le chien de Gourcuff en fait...:rolleye:

                                D'ailleurs à ce propos va falloir suivre un peu la chose pour Fékir, parce que si un adversaire fait exprès de viser l'épaule et que ça fragilise définitivement son épaule ça pourrait se terminer avec des déboitages en série façon André Ayew, ça pourrait être une très mauvaise nouvelle pour la suite de sa saison avec absence régulière et opération à terme.


                                Edit : Effectivement ça parle de Cohade en dessous de ton poste :grn: on est tous d'accord, quel :(:(. On peut se plaindre des blessures de Gourcuff mais pour le coup... quand tu vois un truc pareil et la sanction que le mec se tape, c'est porte ouverte. Pourquoi les :( se retiendraient, et on en croise toujours...

                                On s'est trompés pour Gourcuff, pour Fofana, et on a mal géré pour Grenier, sans parler du reste pas forcément claire. Le doc dit qu'il est pas écouté donc on va pas lui mettre tout sur la tronche mais ya quand même des choses plus que suspectes, le diagnostic c'est pas le préparateur physique que le fait. :popcorn:
                                Dernière modification par waleguein, 11/09/2014, 13h29.
                                Envoyé par Faisca
                                Envoyé par WebAnimOL (Sphynx)
                                Tu veux un ban ? :rolleye:
                                Tu veux mon poing ? :rolleye:

                                Commentaire


                                • #17
                                  Envoyé par -Msila28 Voir le message
                                  Sinon, Jean-Mimi qui confirme une "nouvelle" fois l'incompétence de notre Staff Médical ( Emmanuel Orhant )

                                  « Il fautarrêter les procès d’intention à l’encontre de ce garçon. On le tance pour des blessures, alors qu’elles sont traumatiques, comme la dernière en date, qui remonte à une grosse faute impunie de Cohade dans le derby (ndlr : contre Saint-Étienne, 1-2, le 30 mars). Sur ce sujet, il faut lui donner raison : on s’est trompé sur la nature de cette blessure. On a su cet été qu’il s’agissait d’une fracture, avec la rupture d’un petit ligament de la cheville »
                                  Tu interprètes ... "on" ne fait pas référence à notre staff médical . Sauf si le Dr Ohrant exerce également en tant que radiologue à l'hôpital sur son temps libre et aurait donc une autre spécialité cachée , si le trait de fracture n'a pas été "vu" lors des radios de Gourcuff , il n'y est strictement pour rien .
                                  Et le radiologue "fautif" n'est pas pour autant un incompétent non plus , après un choc traumatique et en fonction de l'état de la cheville , il y a beaucoup de choses qui ne peuvent pas être vues en raison des saignements entre autres explications.

                                  C'est assez hallucinant la propension de certains à toujours désigner des coupables et à toujours chercher à voir de l'incompétence partout .

                                  Commentaire


                                  • #18
                                    Envoyé par waleguein Voir le message

                                    D'ailleurs à ce propos va falloir suivre un peu la chose pour Fékir, parce que si un adversaire fait exprès de viser l'épaule et que ça fragilise définitivement son épaule ça pourrait se terminer avec des déboitages en série façon André Ayew, ça pourrait être une très mauvaise nouvelle pour la suite de sa saison avec absence régulière et opération à terme.
                                    Chut malheureux, va pas mettre des idées dans la tête des adversaires...
                                    En début d'année Gourcuff a joué 15 jours-1 mois avec des côtes fêlées sans que ça se sache, puis quand il est revenu contre Nantes une fois qu'on savait qu'il était touché aux côtes, hop, comme par hasard, le premier coup qu'il se prend c'est dans les côtes.

                                    Sinon, 2 pages sur le retour de Gourcuff, il fait manifestement toujours autant vendre qu'avant :crazy:

                                    Je trouve ça quand-même un peu malhonnête de ressortir le coup du "blessure à la cheville en promenant son chien" dans leur infographie alors que les propos de JMA démentant cette histoire sont repris juste en dessous. Cette histoire de chien va le poursuivre à vie alors que c'est bien un chien, mais VERT, qui lui a cassé la cheville. :sick:

                                    Quand je revois l'action de sa blessure je vois tout ce qui va mal dans les clubs minables, t'as l'adversaire qui reçoit la balle et qui entame une action dangereuse, et toi, comme t'as aucune autre ressource footballistique pour l'empêcher de nuire, tu le tacles par derrière. Sans être le moins du monde inquiété.
                                    Dernière modification par Mousyneska, 11/09/2014, 13h56.
                                    Without Hermione, the Boy who Lived would be dead as fuck.

                                    Commentaire


                                    • #19
                                      Envoyé par alain_suit_cris Voir le message
                                      Yep, c'est ce que je disais plus haut.
                                      hello Alain

                                      concernant YG, on se souvient aussi qu'il a joué avec les côtes cassées et que contre Nantes, le gardien sort l'épaule en avant dans les côtes évidemment .. donc je ne compte pas sur la "gentillesse" de l'adversaire autant pour l'épaule de Nabil que pour le corps de Yo ... :grn:

                                      sinon petit HS
                                      tu as entendu ce qu'à dit Clément .... « J’ai forcé. C’est la faute de personne ne serait-ce que de la mienne sûrement. A force de trop de tirer sur la corde, à un moment le corps dit stop. C’était face à Astra sur un coup franc. Tout a lâché ».
                                      et puis ET surtout : « Je voulais être disponible. Il y avait un objectif qui était la Coupe du Monde. »

                                      donc il a trop forcé pour aller au Brésil en premier .. et contre Astra, pas pour l'OL mais pour sa pomme, tjrs pour rejoindre l'EDF
                                      j'adore Clément mais je finis pas le connaitre :siffle:

                                      Commentaire


                                      • #20
                                        Envoyé par cris2bdx Voir le message
                                        hello Alain

                                        concernant YG, on se souvient aussi qu'il a joué avec les côtes cassées et que contre Nantes, le gardien sort l'épaule en avant dans les côtes évidemment .. donc je ne compte pas sur la "gentillesse" de l'adversaire autant pour l'épaule de Nabil que pour le corps de Yo ... :grn:

                                        sinon petit HS
                                        tu as entendu ce qu'à dit Clément .... « J’ai forcé. C’est la faute de personne ne serait-ce que de la mienne sûrement. A force de trop de tirer sur la corde, à un moment le corps dit stop. C’était face à Astra sur un coup franc. Tout a lâché ».
                                        et puis ET surtout : « Je voulais être disponible. Il y avait un objectif qui était la Coupe du Monde. »

                                        donc il a trop forcé pour aller au Brésil en premier .. et contre Astra, pas pour l'OL mais pour sa pomme, tjrs pour rejoindre l'EDF
                                        j'adore Clément mais je finis pas le connaitre :siffle:
                                        Hello Christine, :grn:

                                        Certes certes mais c'est bien le coach qui l'a aligné. Et si Gourcuff n'avait pas traine cette blessure, on n'aurait pas eu besoin de Grenier. Je ne dis pas qu'untel ou untel est fautif, je dis juste que c'est un mauvais concours de circonstances.

                                        Commentaire


                                        • #21
                                          Il est de retour, maintenant la question qu'on doit se poser:

                                          A quand la prochaine blessure??

                                          Commentaire


                                          • #22
                                            Avant Cohade il y avait eu Nivet: coup volontaire dans le genoux et Nivet avait finit son match tranquille, comme Cohade
                                            C'est vrai que Gourcuff est trop long à revenir (quoique une fracture non décelée ...) mais je ne suis pas loin de penser que lorsque des petits clubs nous rencontrent, l'entraineur adverse met un contrat sur Gourcuff
                                            Et tant que les arbitres se contenteront d'un carton jaune, je ne vois pas pourquoi ils arrêteraient
                                            Débattre c'est accepter la mise en danger de nos certitudes

                                            Commentaire


                                            • #23
                                              Envoyé par AlexOL50 Voir le message
                                              Il est de retour, maintenant la question qu'on doit se poser:

                                              A quand la prochaine blessure??
                                              Ou pas (comme on dit).

                                              Commentaire


                                              • #24
                                                ITW de Poulmaire ce soir sur canal+ sport.

                                                Commentaire


                                                • #25
                                                  Envoyé par nikita85 Voir le message
                                                  ITW de Poulmaire ce soir sur canal+ sport.
                                                  mais que vont il dire encore de nouveau qui n'a pas deja ete dit :confus: - c'est cool qu'il ai baisse son salaire avant de partir...mais le plus important, c'est son depart, et c'est la seul chose qui fera du bien qu groupe, au finance, et au medecins de l'ol.

                                                  Commentaire

                                                  Chargement...
                                                  X