Annonce

Réduire

Le forum a été mis à jour, créez un nouveau mot de passe

Suite à la dernière mise à jour, vous devez créer un mot de passe unique avant de vous reconnecter à votre compte pour la première fois.
Il suffit de cliquer sur "S'identifier ou s'inscrire" en haut à droite de l'écran puis sur "Oubli de votre mot de passe ou de votre identifiant ?". Saisissez votre email OL, vous recevrez un email de réinitialisation de mot de passe. Une fois votre mot de passe créé, connectez-vous avec votre pseudo et votre nouveau mot de passe.

En cas de problème, n'hésitez pas à contacter notre Service Relation Client, nous pourrons vous accompagner dans la démarche.
Voir plus
Voir moins

Seydoux prêt à investir pour renvoyer l'OL au sommet !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par essuy Voir le message

    Lyon : Aulas prêt à dépenser d'ici 2016


    Si l'Olympique Lyonnais s'appuie depuis plusieurs saisons sur ses jeunes issus du centre de formation, le président Jean-Michel Aulas n'écarte pas un investissement plus important sur le marché des transferts lors des prochaines années.


    "Pour avoir une stratégie gagnante, il nous faut un stade à la pointe en Europe. Mais ce n'est pas la peine d'avoir ce stade 2.0 de 60 000 places si on n'a pas l'équipe qui va bien avec. Ça signifie moins de départs et plus d'arrivées. On va se donner les moyens de garder les joueurs qui pourraient être sollicités. Après, il faudra peut-être remettre la main à la poche", a expliqué JMA au quotidien Le Parisien.

    Aulas a pour objectif de disputer la Ligue des Champions lors de la saison 2016-2017.
    http://www.maxifoot.fr/football-rss2...lyon-aulas.php


    Donc faut arrêter de prendre JMA pour un con, il sait pertinemment ce qu'il fait.
    Donc c'est la dernière saison pourrie qu'on fait ! :youpi:

    Commentaire


    • Envoyé par Myrelingues Voir le message
      Donc c'est la dernière saison pourrie qu'on fait ! :youpi:
      Que le dieu de l'argent t'entende!!!
      Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

      Commentaire


      • Ca se confirme quand même. :fier:

        Maintenant je me demande comment ça va se passer, j'aime bien quand il dit que ça passe d'abord par garder nos joueurs, comme je l'ai dit sur ce topic, c'est la base.

        Commentaire


        • Envoyé par essuy Voir le message

          Lyon : Aulas prêt à dépenser d'ici 2016


          Si l'Olympique Lyonnais s'appuie depuis plusieurs saisons sur ses jeunes issus du centre de formation, le président Jean-Michel Aulas n'écarte pas un investissement plus important sur le marché des transferts lors des prochaines années.


          "Pour avoir une stratégie gagnante, il nous faut un stade à la pointe en Europe. Mais ce n'est pas la peine d'avoir ce stade 2.0 de 60 000 places si on n'a pas l'équipe qui va bien avec. Ça signifie moins de départs et plus d'arrivées. On va se donner les moyens de garder les joueurs qui pourraient être sollicités. Après, il faudra peut-être remettre la main à la poche", a expliqué JMA au quotidien Le Parisien.

          Aulas a pour objectif de disputer la Ligue des Champions lors de la saison 2016-2017.
          http://www.maxifoot.fr/football-rss2...lyon-aulas.php


          Donc faut arrêter de prendre JMA pour un con, il sait pertinemment ce qu'il fait.
          Oui investir avec retour d’investissement (nouvelle revenu du stade) sachant qu'il n'aura plus de gros salaire

          Commentaire


          • Envoyé par Messi3469 Voir le message
            Ca se confirme quand même. :fier:

            Maintenant je me demande comment ça va se passer, j'aime bien quand il dit que ça passe d'abord par garder nos joueurs, comme je l'ai dit sur ce topic, c'est la base.
            Avec les nouveaux arrivant les meilleurs jeunes resteront dans le groupe pro, les autres partiront
            Comme avant
            Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

            Commentaire


            • Envoyé par benoitpaire69 Voir le message
              Oui investir avec retour d’investissement (nouvelle revenu du stade) sachant qu'il n'aura plus de gros salaire
              Pour le coup, comme il l'explique il attendra pas de retour sur investissement du stade car il veut une équipe compétitive avant d'y entrer
              Chanter à son mariage le chant de la 42ème devant le maire du 42: Fait

              Commentaire


              • Envoyé par lance-licha Voir le message
                Le jour où JMA passera la main, ça m'étonnerait que cela soit à un investisseur petit bras de ce style. L'intérêt personnel de Seydoux et Aulas dans le cas de la vente du club, est de faire une énorme plus value. Et quel intérêt de s'être battu toute cette décennie pour que l'OL possède son stade, pour qu'au final les deux entités soient séparées ?
                Et puis surtout quel intérêt pour un repreneur d'acheter seulement la marque OL ??? On n'est pas le Real Madrid, faut pas se mentir, on ne vend pas des millions de maillots à travers le monde sur notre seul nom, la valeur de nos joueurs n'est pas non plus une évidence absolue, coté droits TV aucun pays ne cherche à acheter les seuls matchs de l'OL...

                Bref pour que l'OL existe au plus haut niveau il faudrait investir pas mal d'argent, du coup pourquoi ne pas investir dans l'actif le plus important du club qui en plus (et contrairement au PSG) te garantit de passer au travers des mailles du fair play financier. Ce serait un drôle de calcul...
                sigpic

                Commentaire


                • Ligue 1 - OL : Lyon joue la carte jeune à fond et la L1 ferait bien de s'en inspirer



                  Lyon mise sur son centre de formation pour réduire les conséquences de sa cure d'austérité. Un modèle qui peut porter ses fruits sur le long terme car l'OL n'est pas parti de zéro. Et qui devrait inspirer les autres clubs de L1.

                  Le début de saison n'est pas forcément un argument de poids. Treizième du championnat avec deux victoires pour trois défaites, absent de Coupe d'Europe après 17 participations consécutives, l'OL ne vit pas des heures faciles. Sa stratégie n'est pourtant pas remise en cause. Le club rhodanien est contraint à une cure d'austérité financière en raison notamment de la construction de son futur grand stade. Pour diminuer les effets de cette période de rigueur, Lyon a choisi de donner la priorité aux jeunes de son centre de formation depuis quelques années maintenant. Et si nombre de clubs de L1 optent de plus en plus pour ce type de politique pour des raisons multiples, l'OL semble avoir un temps d'avance. Si Lyon mange actuellement son pain noir, l'avenir sera meilleur. Les experts sont unanimes. Voici pourquoi.

                  Les jeunes à Lyon, ce n'est pas un choix par défaut
                  La tendance s'est accentuée. Les difficultés économiques poussent certains clubs français à faire confiance à leurs jeunes. Plus par contrainte que par choix. "Le piège de la formation est de l'utiliser par obligation et pas par volonté", critique Pierre Dréossi, ancien manager général de Rennes et de Lille. Alors bien sûr, Lyon rentre également dans cette catégorie. Si l'OL met autant ses jeunes en avant ces dernières saisons, ce n'est pas un hasard. Avec notamment le projet de son nouveau stade pour une livraison attendue fin 2015, Jean-Michel Aulas dispose de moyens moindres. Le temps des recrutements prestigieux avec Lisandro Lopez and co est bien révolu. Le président lyonnais n'a cependant pas pris ce virage du jour au lendemain. A Lyon, la formation fait partie de "l'ADN du club", comme nous le rappelle Olivier Blanc, directeur général adjoint chargé de la communication. "Il ne faut pas oublier que les Lyonnais ont toujours eu un bon centre de formation", confirme Pierre Dréossi. "Mais à l'époque, il était difficile de jouer à Lyon car l'OL avait de grands joueurs et une équipe pour jouer le titre". Aujourd’hui, les ambitions ont changé. Cela donne plus de place aux jeunes pour s'exprimer.

                  Quand Lyon a pris ce virage, le centre de formation était déjà reconnu
                  Karim Benzema, Loïc Rémy, Clément Grenier ou encore Sidney Govou. Former, Lyon sait faire. Depuis la fin des années 80 et dans le sillage de José Broissart, l'OL a pris soin de sa formation et a sorti de nombreux joueurs. La tendance s'est accélérée depuis 15 ans. L'étude du site Sportingintelligence.com a ainsi permis de se rendre compte de cette réussite : l'Olympique lyonnais se retrouve deuxième du classement des clubs les plus formateurs dans les cinq grands championnats, derrière le FC Barcelone et sa fameuse Masia. Rien que ça. Pour y arriver, l'OL s'est donné les moyens. "Cela fait 15 ans que Lyon investit énormément", explique Olivier Blanc. "Il y a eu un travail pendant des années avec une vraie politique, salue Dréossi. Les Lyonnais ont eu une volonté d'avoir des joueurs issus de la région lyonnaise, qui sont arrivés tôt en club. Il y a une vraie méthode." Cela porte ses fruits actuellement.

                  Aulas sait où il va et défend son projet…
                  Former, ça prend du temps. "Construire, ça demande plus de temps que d'acheter", résume Dréossi. Il faut faire preuve de patience. Et c'est peut-être le plus compliqué. Réussir en s'appuyant sur son centre de formation, l'ancien manager de Rennes est convaincu que c'est possible, même au niveau européen. Mais il faut être soutenu, notamment par ses dirigeants. "Tout est une question de projet, de politique et de temps ! Si vous êtes au début du projet, vous êtes plus en danger que deux ou trois ans après. La politique du court terme qui rassure tout le monde est plus facile." S'il est parfois trop excessif, Jean-Michel Aulas sait monter au créneau pour soutenir sa politique. Contraint de rassurer ses actionnaires, le président des Gones explique sa vision et son projet régulièrement pour défendre son modèle économique. C'est déterminant pour travailler sur le long terme, comme l'exige cette politique jeune.

                  Il y a des risques mais Lyon a de quoi les éviter
                  Le péril jeune, Sochaux en a fait les frais la saison passée. Lyon prend aussi un risque. "Quand c'est excessif, vous mettez les jeunes dans la difficulté", prévient Dréossi. Pour ne pas se mettre en danger, il y a un équilibre à trouver entre les jeunes et des cadres aptes à les épauler, à les guider. Or, l'OL a conservé quelques joueurs d'expérience et a su pour le moment garder des jeunes qui commencent à avoir du vécu comme Grenier ou Gonalons. Le club n'exclut pas non plus de recruter. "Si on avait une génération moins talentueuse, moins importante, on compléterait avec des joueurs extérieurs", annonce Blanc. Le recrutement de Christophe Jallet rentre dans cette volonté de trouver des joueurs pour accompagner les jeunes issus du centre. Voici pourquoi Dréossi estime que Lyon ne va pas tomber dans un excès coupable cette saison : "Lyon aura le choix. Ce n'était pas le cas en début de saison avec leur cascade de blessés. Mais l'OL possède un effectif équilibré entre les jeunes du centre de formation et des joueurs d'encadrement. Je ne pense pas que Lyon va mettre ses jeunes en danger."

                  http://www.eurosport.fr/football/lig...77/story.shtml

                  Commentaire


                  • C'est vraiment dommage ses blessures :non: mais les joueurs reviennent petit à petit.Soyons patient :fier:

                    Commentaire


                    • Envoyé par benoitpaire69 Voir le message
                      C'est vraiment dommage ses blessures :non: mais les joueurs reviennent petit à petit.Soyons patient :fier:
                      Evoquer les blessures est fort à propos en ce qui concerne la jeunesse. Le corps médical doit impérativement être performant car un jeune blessé qui est mal soigné aura une très courte carrière de joueur.

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X